• Becoming Jane et Sicko.

    becoming jane
    Un drame romantique autour de la célèbre écrivain britannique Jane Austen, au travers de son histoire d'amour impossible avec l'Irlandais Tom Lefroy, qui va lui servir d'inspiration pour ses romans.Le film a été tour,é à Dubkin, en irlande, ainsi que dans le comté de Wicklow et à
    Meath, de mars à mai 2006. 
     

    Synopsis :

    A l'aube de ses vingt ans, la jeune écrivain britannique Jane Austen (Anne Hathaway- Prada) tombe amoureuse pour la première fois. La passion qu'elle vit avec Tom Lefroy (James McAvoy), un boxeur irlandais sans le sou, lui apporte une inspiration débordante pour ses romans. Mais le bonheur ne peut être éternel car leur différence de milieu et de statut social va rendre leur relation impossible. BECOMING JANE  est une love-story des plus classique, avec Jane elle-même comme personnage central, et il contredit l'opinon publique qui pense que l'auteur est une créature  sans chic, renfermée dans une chambre isolée. Au contraire, Jane est une personne enjouée, amoureuse de la vie et de tout ce que cela peut lui apporter. Becoming Jane, comme son titre l'indique, installe Jane Austen à sa vraie place,celle d'une personne très familière, comme dans ses nouvelles. Le spectateur fait la connaissance de ses parents, sa famille et tous ses amis. Julian Jarrold le réalisateur pense que son film sera un rafraîchissment dans le paysage cinématographique  "J'espère que  le caractère poignant affiché par son héroïne et la réalité de sa propre vie résonnera auprès du public. ..et que plus de gens auront à nouveau envie de mieux connaître l'auteur prolifique qu'était Jane austen, en achetant ses livres"

    becoming jane 2 press info

    Avec aussi Julie Walters (Billy Elliot) Maggie Smith (Sister Act-Gosford Park)Site U.K. http://www.bvimovies.com/uk/becoming_jane/

    Sources A-Film 31/10original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    watch_headerAprès s'être attaqué au marché des armes dans Bowling for Columbine (Prix du 55ème anniversaire – Cannes 2002) et à la politique du Président Bush dans Fahrenheit 9/11 (Palme d'or – Cannes 2004), l'oscarisé Michael Moore décrie le système de santé américain dans Sicko.  

    Le film a été présenté hors compétition cette année à Cannes. Lors de sa sortie américaine le 22 juin dernier, ce long-métrage a reçu un accueil extraordinaire, récoltant 4,5 millions de $ dès le premier week-end et ce, avec un nombre très limité de copies. Après Fahrenheit 9/11, Sicko était ainsi le deuxième documentaire à atteindre un tel score dès son premier week-end d’exploitation. Et pour l'avoir visionné la semaine dernière, je peux vous assurer que Sicko  vous fiche un bel uppercut au bas du menton. Au terme d'une enquète sans concessions dans son  propre pays, Moore nous emmène dans un tour d'horizon des dispositifs existants au Canada, en Angleterre et même à Cuba, ou règne pourtant l'embargo depuis l'affaire de la Baie Des Cochons...  Dans la dernière partie du film, Moore, en route vers Guantanamo Bay, demande en vain via un mégaphone, de pouvoir accoster lui et quelques bénévoles de 9/11, dont Reggie Cervantes et John Graham (Vidéo sur Youtube ) ayant subit de grâves lésions lors des tragiques évènements, et qui sont, alors qu'ils ont "travaillé" pour l'état, complètement abandonnés à leur sort par le gouvernement Bush Ce qu'il demande c'est simplement de permettre à ces gens de reçevoir des soins....comme les prisonniers d'Al Qaida... Devant une fin de non reçevoir, il ira jusqu'à  Cuba, longtemps présenté par les Américains comme le pays de satan, mais qui est ue  véritable terre d'accueil pour les malades en tous genre.  Au bout du compte, c'est en "terre ennemie" qu'ils vont reçevoir leurs traîtements.. exemple, aux States, un inhalateur coûte 120 euros, enfin pour ceux qui ne preuvent prétendre à une couverture médicale, le même à Cuba, preuves à l'appui face à la caméra 2,50 pesos.....quelques cents us....Scandaleux. Sachez encore que, Moore présente toujours ses séquences en plan fixe sans caméra visible, et le discours dans les paus visités, ne change pas lorsque le caméraman se dévoile. Quel camouflet pour les américains, dont le seul but est de faire un maximum de profits, en cherchant le détail qui tue dans le formulaire d'inscription....alors qu'à Guantanamo, le célèbre centre de détention pour prisonniers de guerre en Iraq, les détenus peuvent prétendre au nec plus ultra. Hopital et appareillages du dernier cri, chambres modernes, et personnel médical super qualifié. Moore montre encore des images, d'une jeune fille de 22 ans, à qui on a refusé une inscription, sous le prétexte futile qu'à son âge on n'a pas le cancer.....Honteux..   On sort de la vision avec des sentiment forts revus à la baisse envers les gouvernants de  l'oncle Sam.  Et dire qu'il y a chez nous en Belgique des râleurs qui se permettent d'émettre des critiques envers notre système de santé, parce que certains médicaments sont mal remboursés,  qui oublient que nous avons dans nos différents hopitaux, les meilleurs scanners. Chez Bush, ce cher Bush, rien n'est remboursé. Non seulement, 47 millions d'Américains ne disposent d'aucune couvertute médicale, mais en plus, des millions d'autres se heurtent systématiquement aux lourdeurs du système administratif. Et si vous avez eu un herpès, un petit problème de transit, voir une grippe dans votre jeunesse...inutile de demander une insription auprès d'un des multiples organismes assureurs, vous serez rayé d'office avec un bon "delete" sur le formulaire.....sujet à risque! Paf! La sentence du médecin-conseil payé pour "deleter" au maximum et non pour soigner,  tombe comme un couperet, et est sans concessions.  Au plus de "delete" au plus de millions épargnés, au plus de dollars dans les portefeuilles des administrateurs.......lesquels gagnent des milliers de dollars par mois (images à l'appui)  Shame on you America!

     

    .

     watch_headerPour vous faire une petite idée, avant Sicko, il y a eu "The Awful Truth" J'ai trouvé un truc énorme sur YouTube. Un de ces reportages coup de poing, comme Michael Moore est coutûmier du fait.
    Et quoiqu'on en dise, même si parfois il va loin dans ses démarches, je trouve que cette vidéo de 12 minutes, montre ce qu'il a probablement fait de mieux, faire le forcingle  devant l'immeuble de la compagnie d'assurance Humana, jusqu'à scénariser les "funérailles" du malade. On peut dire de Moore ce que l'on veut, mais lui au moins fait bouger les choses, même si cela lui rapporte une certaine notoriété, voir plus, au moins il ne s'enrichit pas pour rien. On ne peut pas en dire autant des politiciens et de tout ce qui tourne,autour des soins au pays de yankees. Voila, je vous ai donné en gros le contenu de la vidéo pour les nons-anglophiles. Bravo. Il faut vraiment vous donner la peine de visionner cette vidéo.

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

  • Aliens.vs.Predator bande-annonce

    'requiem v.aliensLa bande-annonce de Aliens vs. Predator - Requiem, le sequel de Alien vs. Predator de 2004. est disponible sur le net. Un double clic sur le poster.  Exit Paul W.S.Anderson (Resident Evel) place à Greg et Colin Strausse.   à la réalisation. Avec David Paetkau, Steven Pasquale, Johnny Lewis, Reiko Aylesworth, John Ortiz, Sam Trammell, et Shareeka Epps.  Dans cette suite, les deux monstres issus d'une autre planète, continuent leur combat....au Colorado..et les habitants de cette région doivent désormais s'armer pour se protéger, et en même temps mettre une bonne fois pour toute, ces assailants hors d'état de nuire. Après en avoir vu quelques images lors de sneak-previews, je vous avoue que ce film ne sera pas à mettre sous les yeux d'enfants. En aucun cas, Alien.vs.Predator n'est un film dit familial. Dans nos sallles le 18 janvier 2008. Quant à moi, je trouve le titre assez ridicule, parce que Predator est également un Alien....

    sources Youtube et hollywood reporter..

  • John Goodham- John Cusack

    goodhamJohn Goodman continue dans les films d'animation. Lui qui, a rencontré un succès monstre en prêtant sa voix dans deux productions Disney/Pixar "Monster Inc" et "Cars" va jouer Jumbo le légendaire bûcheron qui devra aider deux ados aventureux à sauver des griffes d'un patron de cirque plutôt dément, un jeune éléphant  A la réalisation; Jim Rygiel, détenteur de 3 OScars pour ses effets spéciaux sur . "Lord of the Rings" trilogy, fera ses grands débuts à la barre d'un film.
    Goodman à quant à lui, remporté un Golden Globe pour son rôle dans la série d'Abc "Roseanne" et il a été nominé 9 fois"Roseanne" aux Emmy Awards. On l'entendra  bientôt dans un autre film d'animation "Bee Movie" et il termine "Speed racer" pour Warner Bros. Film où on annonce des effets spéciaux innovants.  Encore à son crédit :"Evan Almighty," "The Big Lebowski" et "O Brother, Where Art Thou?" Bientôt Goodman sera dans nos salles avec une interprètation très glauque dans "le superbe " Death Sentence" que j'ai vu hier. Il y campe un chef de bande, à ses heures vendeur d'armes, qui fait travailler ses deux fils dans des domaines aussi divers, que le racket, les agressions, et les meurtres gratuits... par plaisir. Le plus drôle de l'histoire, attiré par un gros paquet d'argent, il ira jusqu'à vendre des armes très sophistiquées à Kevin Beacon, sachant que ce dernier va s'en servir dans une mémorable chasse à l'homme dans laquelle sera impliqué un de ses fils. Glauque je vous dit. Entretemps, Goodman termine la post-prod de "The Hero of Color City," et devrait sortir mi 2008. Pour Magnolia Pictures.

    sources variety.

  • Mamma Mia!...première photo Streep/Brosnan.

    mammamialarge2

    Mamma Mia, le gros succès du Groupe Abba, après avoir été adapté pour la scène et fait le tour du monde, au travers de différentes troupes, voici la version filmée sur les rails, et pour vous une première photo. Merryl Streep et Pierec Brosnan dos à dos, enfin côte à côte, dans ce qui devrait en toite logique, égaler, si pas dépsser le succès de la comédie musicale sur les planches. L'histoire de Mamma Mia! raconte celle d'une jeune fille (Amanda Seyfried) élevée sur une île grecque par une mère rebelle (incarnée par Streep) qui ne lui a jamais dévoilé l'identité de son père. Au cours de sa nuit de noces, elle invite à la cérémonie trois hommes (Pierce Brosnan, Colin Firth, Stellan Skarsgård) qui pourraient tous les 3, être son géniteur, à l'insu de sa mère. L'histoire est appuyée par vingt-deux chansons de ABBA  Dancing Queen- Take a Chance on Me- et The Winner Takes It All ..
    Merryl Streep après le monde du glitter et du glamour de Prada, se coltine dans la comédie musicale, mais vu que à part cette photo, rien ne filtre sur le net, on ne sait si elle se défend aussi bien  que Brosnan qui n'en est pas à ses premières expériences de chant au grand écran. Il a poussé la chansonnette dans Evelyn et il a déjà chanté sur les planches au début de sa carrière. Judy Craymer, créatrice de Mamma Mia! et une des productrices du film, est surprise par le talent de Brosnan : Il chante brillamment. Il fait quelque chose de sexy, façon Springsteen".
    Après avoir tourné 10 semaines dans les Studios Pinewood de Londres, toute l'équipe s'est dirigée dans les îles paradisiaques de la Grèçe
    Phyllida Lloyd, qui avait déjà dirigé la pièce musicale à Londres et à New .
    York, réalise le projet qui devrait sortir sur les écrans le 18 juillet 2008.
    Sources U.s. Today.

    abba
    Copié/collé de ma chronique de 2006.

    dyn004_small150_332_448_jpeg_2532791_75d2f3e658cf8ccb6b732d00e93948c6La sublime comédie Musicale "Mamma Mia"  un des titres phare de Abba, va être portée à l'écran, sous la direction de Phyllida Lloyd,  qui dirigeait la comédie sur les planches de Londres,  et pour qui ce sera une première derrière la caméra. Cette version grand écran sera produite par Playtone ,mais aussi par Tom Hanks, qui en sera le producteur executif, avec la paire Bjorn Alvaeus et Benny Anderson. Les prises de vues débuterons à Londres et en Grèce, où débute l'histoire, qui je le rappelle, n'est pas une biographie du groupe Abba. Meryl Streep y incarnera la mère célibataire un peu rebelle, d'une fille en passe de se marier, mais qui n'a pas connu son père...qui devrait en toute logique assister à la noce. Ainsi les 3 candidats potentiels invités au mariage seront le prétexte à de l'action, du suspence mais surtout au plaisir de voir se dérouler le livret contenant les principaux succès du groupe mythique....  I have a dream -Voulez-vous? The Winner Takes It all  -Dancing Queen, - S.O.S - Take a Chance on Me - Money, Money, Money..  En tout 22 succès pour raconter une belle histoire....La version originale qui tourne depuis 1999, a déjà parcouru 130 villes, dont Forest National à Bruxelles l'an dernier, présenté devant une salle comble, et Anvers,  a rapporté 1.6 millards de dollars....Oups!
    Bandeau Abba Wikipedia
    Vidéo de la troupe japonaise....pas mal!
  • Teen Choice Awards

    POC3AsiaPremiere_001Pirates of the Caribbean: At World's End» et trois de ses stars ont été distingués lors de la remise des Teen Choice Awards. Le film a remporté le prix pour le Long-métrage d'action et d'aventure favori tandis que les comédiens Johnny Depp, Keira Knightley et Bill Nighy sont repartis avec les premiers accèsits. .
    duoDeux des stars de "High School Musical 2" la comédie musicale qui cartonne en ce moment aux States, ont également été honorées, Zac Efron a remporté le prix du Beau garçon qu'il est assurément, tandis que Vanessa Hudgens, à  été élue Révélation musicale féminine de l'année.
    Sophia Bush a remporté trois prix : Révélation féminine au cinéma; Actrice préférée – film d'horreur ou thriller  pour "The Hitcher et celui de l'Actrice préférée – comédie John Tucker Must Die . Ce palmarès est ce qu'il est, cad assez étonnant, mais bon, les Teen Awards sont aux ados, ce que les Oscars sont aux "grands", donc les choix sont forcémment différents. Il ne viendrait pas à l'idée des  la Motion academy of Arts de créer un catégorie plus belle actrice, ou l'acteur le plus beau. Dans ce cas, les "tronches" et Dieu sait s'il en faut, ne verraient jamais la couleur de la moindre statuette. Allez, je m'égare, reprenons le fil de l'histoire. Justin Timberlake a été  distingué à plusieurs reprises en tant qu'Artiste masculin; pour sa chanson «What Goes Around» et à titre de récipiendaire du prix spécial «Choix ultime», pour l'ensemble de sa carrière. Bof déjà? The Pursuit of Happiness, remporte le prix du meilleur film dramatique, le Prix Flick-Movie va a "The Holiday" et ,Knocked-up" celui de la Comedy-Movie. Dans la catégorie meilleur acteur/actrice Will Smith pour Pursuit et Jennifer Hudson pour Dreamgirls.  les ados ne faisant pas les choses comme tout le monde, ont même une catégorie Liplock (?) je suppose le meilleur baiser, et le prix a été décerné à Keira et Orlando dans les Pirates. Enfin le prix de la dance est revenu à Channing Tatum, pour ses fabuleuses danses dans Step-up.

    ih19Quant à John Travolta, 53 ans, il a recu une "standing ovation" lorsqu'il est venu chercher le prix du Long métrage favori de l'été, pour Hairspray. Avec ce film et High school Musical 2,  comme je le disais la semaine dernière, le boom de la comédie musicale est amorçé. Disturbia, le thriller un peu copié/collé par D.J. Caruso de Fenêtre sur cour" d'Alfred Hitchcock a été élu Film d'Horreur-thriller" préféré des ados. (...) La soirée retransmise par le réseau Fox dimanche, depuis le Gibson Amphitheatre à Hollywood, était animée par Hilary Duff et Nick Cannon. Rappelons que pour élire leurs favoris, les ados ont voté par Intetrnet.

    sources Teen choice awards.
    ... Comment pourrait-il en être autrement, les autres thrillers étaient e.n.a.

    Site :http://www.fox.com/teenchoice/winners/

  • Michael Moore across America!!

    captainmike
    Captain Mike Across America
    le dernier film du Michael Moore, (sous-titre: The Slacker uprising tour) sera présenté en avant-première au Festival du Film de Toronto. Pour une fois, Moore a fait dans la simplicité.  Un titre simple pour un film qui ne le sera certainement pas, comme tous les autres documentaires. Je suis déjà impatiente d'en reçevoir quelques minutes de mon correspondant aux States. Lors des fameuses élections réunissant Bush et John Kerry, Moore a été interpellé par la si petite différence qu'il y avait entre les deux candidats., laquelle pouvait faire basculer la victoire soit dans un camp, soit d'ans l'autre....Il s'est donc mis lui aussi en campagne, visitant 62 villes en 45 jours, et donnant des conférences dans de nombreux collèges et universités, afin de comprendre le fonctionnement des électeurs. 


    Ce documentaire bien dans le style de Moore, fait un retour dans le rétroviseur, pour nous offrir une vision très spéciale des jours précédant le 2 novembre 2004. On y voit le réalisateur s'adresser devant une audience de plus de 15.000 personnes, aux collégiens, et universitaires, frange de la société américaine, encore pleine d'espoir à ce moment là. Répondant avec humour et improvisations caustiques, il démonte les ficelles de la politique...et cloue le bec aux perturbateurs.. Tout au long de son périple à travers les States, il est tantôt accompagné par Roseanne Barr, tantôt par Joan Baez, jamais en retard d'une contestation non plus!  Vigo Mortensen se montre aussi à ses côtés. watch_headerAprès les vagues suscitées par Sicko, il est certain que les politiques doivent commencer à regarder dans leurs assiettes, et se demander quand cet empêcheur de tourner en rond va s'arrêter de (ne pas )dire des conneries.......Alors que les élections ne suivent pas à proprement parler les idéaux de Moore, ce film est un bon traîtement pour les "gueules de bois" qui ont suivi les résultats, et rappelle qu'une nouvelle force politique émerge et émergera des campus. En 2004, les jeunes vôtants, après l'abaissement de l'âge du vote à 18 ans, ont fait tourner les institutions, renversant la tendance qui était en place depuis 72. Et si vous voulez  en savoir plus sur la politique alambiquée des Etats-Unis, le film "Captain Mike accros the America" est un Must.

     Sources  Slashfilm.

     

  • Toronto Film festival

    toronto logoIl y a quelques années, j'ai effectué le saut vers le grand nord. Lorsque je suis arrivée mi-décembre à Montréal, le temps était encore assez clément, quelques degrès en dessous de zero à peine. Après plusieurs jours, le thermomètre a commencé sa chute vers le bas, et le jour de mon départ, il faisait -27°. Pourtant, je n'avais pas froid, puisque j'avais eu 15 jours pour m'habituer au climat glacial mais sec du Canada. Lorsque je suis revenue à Bruxelles, je me suis un peu promenée dans le centre-ville, avec ma veste sur le bras, uniquement vêtue d'un bon gros pull. La tête des gens valait de l'or. Dans la capitale il faisait -2 et tous grelottaient. Certains étaient à ce point emmitouflés qu'on distinguait à peine leurs visages, et moi bien sûr, dans ce paysage au ralenti, je détonnais. J'en ai gardé un excellent souvenir, comme si c'était hier, et le Canada représente encore aujourd'hui, un des plus beaux pays que j'ai pu visiter. Donc, à chaque fois que j'ai des infos, 'surtout que j'y ai gardé quelques bons contacts) en provenance de cet immense pays, c'est toujours un plaisir pour moi. Aujourd'hui, j'ai eu entre mes mains, le programme très étoffé du prochain festival du Film de Toronto. Bien sûr, je sais que même après ce long préambule, vous n'irez pas à coup sûr jusque là pour visionner de solides avant-premières, mais puisque j'annonce dans mon titre, Le Cinéma mondial, ce Festival a aussi une place de choix dans mon blog. Je me suis permise de faire un choix parmi les 357 films proposés, non pas guidée par une sélectivité mal placée, mais par le besoin de vous faire connaitre un peu mes goûts, les prochaines tendances, et les très bons films à venir....qui sont un peu le" Oscar-Buzz" des maisons de distribution américaines.

    En vrac: Cleaner - Rendition de Gavin Hood (Tsotsi) - Reservation Road - Sleuth - Bill - Death defaying acts - The Girl in the park - The Brave One - Death defying Acts - Then She founds me de Helen Hunt avec Bette Midler - Bill - Juno - Nothing is private - The Assassination of jesse James by the coward Robert Ford (encore) - Lars and The real Girl avec Ryan Gosling (Alpha Dog-Half nelson) - The Savage - Accros the Universe - Terra aristomenis - The Walker - The Battle of the sea....

    sukiyakiwesterndjango_thumbnailDans la catégorie "Folie": Georg Romero's Diary of the Death et Sukiyaki Western Django.

    Catégorie "Mavericks" The Orphenage. - Paranoïd  Park de Gust van Sant.

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

     michaelclaytonposter_thumbnailPolar avec Georges Clooney-Tilda swinton- Tom Wilskinson et Sidney Pollack http://michaelclayton.warnerbros.com/

     

    cassandrasdreamposter1_thumbnailThriller de Woody Allen avec Colin Farell et Ewan MacGregor. trailer assez sombre sur : http://youtube.com/watch?v=CcePDj4uCs0

     


    thewalkernotposter_thumbnailThe Walker, superbe film . Trailer avec Lauren Bacall, Kristin Scott-thomas et Lily Tomlin et Woody Harelsson en gigolo, qui se la joue (très bien) façon Brando: http://youtube.com/watch?v=1ffkyMbAioQ

     

    chacunsoncinema Un collectif de 33 réalisateurs pour autant de court-métrages. présenté à Cannes.

     

    redactednotposter_thumbnail "Redacted" de Brian DePalma, un documentaire sur les GI's en Iraq, et comment les évènements sont présentés pas les médias....

     



    battleinseatlenotposter_thumbnail Avec Charlize Theron, Woody Harelsson (encore) Ray Liotta. film sur des activistes manifestant à Seatle, contre d'autres manifestants, ce qui deviendra un des plus grand chaos.


    imnotthereposter_thumbnail Le fameux faux-biopic sur Bob Dylan, avec une surprenante Cate Blanchett et, Christian Bale, Heath Ledger ;

    http://youtube.com/watch?v=CZGseissqX8

     

  • Mostra de Venise. programme


    104103634Et encore un festival.  La Mostra, comme à sa habitude propose un programme de choix au Lido de Venise.


    En compétition pour le LION D'OR

    - "Atonement" de Joe Wright - Grande-Bretagne/Etats-Unis (¨¨) (et Toronto)
    - "The Darjeeling Limited" de Wes Anderson - Etats-Unis
    - "Sleuth" de Kenneth Branagh - Grande-Bretagne/Etats-Unis (Toronto)
    - "Heya fawda" (Le Chaos) de Youssef Chahine - Egypte
    - "Redacted" de Brian De Palma - Etats-Unis (Toronto)
    - "The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford" d'Andrew Dominik - Etats-Unis (Toronto)
    - "Nessuna qualità agli eroi" de Paolo Franchi - Italie/Suisse/France
    - "Michael Clayton" de Tony Gilroy - Etats-Unis (Toronto)
    - "Nightwatching" de Peter Greenaway - Canada/France/Allemagne/Pologne/Pays-Bas/Grande-Bretagne
    - "En la ciudad de Sylvia" de Jose Luis Guerin - Espagne
    - "In the Valley of Elah" de Paul Haggis - Etats-Unis/Maroc (Toronto)
    - "I'm not There" de Todd Haynes - Etats-Unis (Toronto) Biopic sur Bob Dylan.
    - "Taiyang zhaochang shenqi" (The Sun Also Rises) de Jiang Wen - Chine/Hong-Kong
    - "Bangbang wo aishen" (Help Me Eros) de Lee Kang Sheng - Taïwan
    - "La Graine et le mulet" d'Abdellatif Kechiche - France
    - "Se, jie" (Lust, Caution) de Ang Lee - Chine/Etats-Unis
    - "It's a free world..." de Ken Loach - Grande-Bretagne/Italie/Allemagne/Espagne
    - "L'ora di punta" de Vincenzo Marra - Italie
    - "Sukiyaki Western Django" de Takashi Miike - Japon (Toronto)
    - "12" de Nikita Mikhalkov - Russie
    - "Il dolce e l'amaro" d'Andrea Porporati - Italie
    - "Les Amours d'Astrée et Céladon" d'Eric Rohmer - France/Italie/Espagne

    zzzzzzzzzzzzvenise
    Films hors Compétition (liste non exhaustive) :


    CASSANDRA'S DREAM de Woody Allen (Toronto)
    CLEOPATRA de Julio Bressane
    LA FILLE COUPEE EN DEUX de Claude Chabrol
    BEYOND THE YEARS de Im Kwon Taek
    GLORY TO THE FILMMAKER ! de Takeshi Kitano
    CRISTOVAO COLOMBO – O ENIGMA de Manoel de Oliveira
    BLOOD BROTHERS d'Alexi Tan (film de clôture de la Mostra)
    REC de Jaume Balaguero et Paco Plaza
    FAR NORTH d'Asif Kapadia
    THuntingParty-1HE HUNTING PARTY de Richard Shepard avec Richard Gere
    THE NANNY DIARIES de Shari Springer Berman et Robert Pulcini
    NOCTURNA d'Adria Garcia et Victor Maldonado
    HOTEL CHEVALIER de Wes Anderson (court métrage)

    "Blade Runner-The Final Cut" de Ridley Scott avec Harrison Ford (Indiana Jones) Rutger hauer (Hitcher) Sean Young, Edward James olmos, Daryl hannah, et Joanna Cassidy. Présenté une première fois hors compèt en 1982. Film d'ouverture : The Atonement. Film de clôture Blood Brothers.

    Un Lion d'Or sera remis à Bernardo Bertolucci.

    Un Lion D'or "Lifetime Achievement" à Tim Burton

    ¨¨Egalement au Festival du Film d'Ostende

  • Tuskegee Airmen by Georges Lucas et Ridley Scott

     

    logoGeorge Lucas a engagé John Ridley pour écrire le scénario de  Red Tails, un film d’action sur le Tuskegee Airmen basé sur un canevas écrit par Lucas. Le film raconte les péripéties d’un peloton de jeunes pilotes alors qu’ils surmontent le racisme en formant le Tuskegee Airmen, un groupe célèbre d’aviateurs ayant brisé les barrières raciales dans leur domaine pour devenir les premiers Afro-américains de l’histoire militaire états-unienne à se battre dans les airs.  Lucas  se passionne depuis longtemps pour le Tuskegee Airmen, dont les avions se distinguaient par leur queue peinte de rouge et qui ont inspiré le titre du film.

    p51c
    Il a recruté Ridley après avoir lu L.A. Riots, le drame pour le compte de Universal/Imagine que Ridley vient tout juste de refiler au réalisateur Spike Lee. Qui étaient-ils?  Des gars-là qui devaient se débrouiller tout seul parce que c’était la ségrégation raciale complète des unités militaires à cette époque et qu'il n’y avait aucun pilote d’expérience pour leur enseigner l’art de la guerre. Le président Roosevelt a mis sur pied cette unité pour faire de la propagande parce qu’il voulait le vote des Noirs pour sa campagne de réélection. Mais ces gars-là étaient de tels pilotes doués qu’ils ont fini en véritables héros en escortant des bombardiers en Afrique du Nord et en Italie.

    tuskegeeDue to the rigid pattern of racial segregation that prevailed in the United States during World War II, over 966 Black military aviators were trained at an isolated training complex near the town of Tuskegee, Alabama and at Tuskegee Institute now known as Tuskegee University. Four Hundred and fifty black fighter pilots under the command of Col. Benjamin O. Davis, Jr., (who was to later become the U. S. Air Force's first Black General) fought in the aerial war over North Africa, Sicily and Europe flying in secession, P-40, P-39, P-47, and P-51 type aircraft. These gallant men flew 15,553 sorties and completed 1578 missions with the 12th Tactical U. S. Army Air Force and the 15th Strategic U. S. Army Air Force

    Sources logosite

  • Brussels movie days

    header
     

    Peut-on encore fêter dignement le cinéma sans croisette Cannoise, sans George (Clooney, évidemment !), sans compétition internationale, sans le yacht (de Sarko), sans Chopard, l'Oréal et consorts comme partenaires ? Et comment ! Il suffit de l'aimer, le cinéma ! D'arrêter de regarder dans l'assiette du voisin. D'oser sortir décomplexé. Si si. Et d'avoir le sens de la fête!

    C'est dans cet état d'esprit que Les Brussels Movie Days - qui se définissent comme une manifestation cinématographique plurielle - prendront leur quartier à Wolubilis dès la rentrée, lançant le coup d'envoi d'une première édition le mercredi 12 septembre..

    Voilà le texte que l'on peut lire en surfant sur le site. ET je suis entièrement d'accord avec eux. Alors voici en quelques lignes ce que le public bruxellois pourra voir dans le magnifique Centre Culturel de Woluwe-Saint-Lambert"Wolubilis" du 12 au 16 septembre prochain.

    9 Avant-premières

     Atonement - The Heartbreak Kid - L'âge d'Homme - Half Moon - A Mighty Heart - I served the king of Scotland - Planet Terror - La Sconoscuita et Hot Fuzz. Les soirées plein-air avec La Californie - Odette Tout le monde et Ensemble c'est tout.

    Et les enfants n'ont pas été oubliés

    Shrek the third - L'Histoire du chameau qui pleure - La Citadelle assiègée et Piccolo, Saxo et compagnie.

    Et déjà un invité connu Romain Duris (Molière- l'Âge D'Homme)

     Pour plus de renseignements

    téléphone  Wolubilis : 02/761.60.27 ou sur le site: http://brusselsmoviedays.site.voila.fr/main_fr.html

  • "Control" sacré meilleur film à Edimbourg

    filmsLe film "Control" d'Anton Corbijn, vient de remporter le prix du meilleur film au Festival du Film d'Edimbourg. Ce film en noir et blanc raconte l’histoire de Ian Curtis, chanteur et légende de rock du groupe Joy Division. Les problèmes professionnels et romantiques de Curtis ont mené à son suicide en 1980. Il avait 23 ans. Au Festival de Cannes, “Control” était le film d’ouverture dans la compétition « Quinzaine des réalisateurs ». Il a gagné 2 prix : celui du ‘meilleur film’ et ‘meilleur début de réalisation’. Le ‘Filmfestival Oostende’ est ravi de présenter en avant-première ce film au grand public. Le film symbolise parfaitement la section ‘musique’ qui est un thème principal au festival. Control”  est le premier long métrage de Corbijn. Anton Corbijn, déjà connu comme photographe mondial, est connu également comme réalisateur de vidéoclips des groupes comme U2, Depeche Mode, New Order, Nirvana, Coldplay et le Red Hot Chili Peppers. L’ouverture officielle du ‘Filmfestival Oostende’ aura lieu le mercredi 5 septembre à 20h00 en présence de Anton Corbijn. Le film “Control”  est distribué en Belgique par Paradiso Films et tournera dans les salles à partir du 12 septembre.

    Sources dossiers pros et Paradiso distribution..

  • Festival du film d'Ostende programme


     1408-8

     

     

     

     

     

     

    Le Festival du Film d'Ostende frappe très fort pour sa première.

    Enslin (John Cusack), auteur d’ouvrages sur les phénomènes paranormaux,
    veut écrire un livre sur la mystérieuse et légendaire chambre 1408 du
    ‘Dolphin Hotel’ à New York. D'après Stephen King, ce film n'est pas très intéressant. A part les effets spéciaux. Le huis-clos de Cusak est assez pelant. Et faire croire au public que Jackson tient un grand rôle...pas fair-play. Il y fait une toute petite apparition au début. Vraiment pas de quoi fouetter un chat. P

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    24hour1aang
     

    24 Hour Party People

    Autre facette de l’histoire de ‘Control’ d’Anton Corbijn. Winterbottom se concentre sur Tony Wilson, l’homme derrière The Factory, la maison de disques qui a
    permis la percée du groupe de Manchester Joy Division, mais aussi le succès des
    Happy Mondays et d’autres groupes du ‘Madchester Movement’. Le film dégage
    l’énergie brutale punk. Le spectateur a l’impression d’atterrir au milieu d’une fête
    complètement crazy. Faites un saut sur ma chronique précédente, concernant le décès de Tony Wilson

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_


     

    28
     

    28 Weeks Later

    ‘28 Weeks Later’ est la suite de ‘28 Days Later’ de Danny Boyle.
    L’enfer se déchaîne à nouveau. Six mois après l’alerte au virus mortel à
    Londres, l’armée déclare le contrôler. Londres se reconstruit lentement et les
    survivants reprennent leur vie normale. Mais lorsqu’un porteur du virus est
    de retour dans la capitale, il propage un virus encore plus résistant. ici encore, pas de quoi courir pour voir ce film qui, hormis de belles séquences d'une ville de Londres déserte, réel exploit d'avoir obtenu toutes les autorisations. Le reste n'est que du "déjà-vu" maintes et maintes fois. Robert Carlysle joue très mal, et les zombies ne font vraiment plus peur.

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

     
    a mighty heart
     

    A Mighty Heart

    Daniel Pearl (Dan Futterman), journaliste au Pakistan, y réside avec sa
    femme enceinte, Mariane (Angelina Jolie). Après une entrevue avec
    un des chefs d’un réseau criminel. Après Daniel n’est jamais rentré chez lui. Il a été sauvagement décapité. Sa femme Mariane, restée seule avec son enfant, a
    écrit un livre sur ces événements. Basé sur une histoire réelle.

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    aton1
     

    Atonement

    Angleterre, été 1935. Le jour le plus chaud de l’année. Écrivaine en herbe
    à l’imagination débordante, Briony Tallis vit une vie luxueuse dans un
    manoir gigantesque. En accusant Robbie Turner (James McAvoy), le fils de la
    domestique et l’amant secret de sa soeur (Keira Knightley), d’un crime qu’il
    n’a pas commis, elle détruit leur amour naissant. D’après Ian McEwan.


    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_
     


     

    boxes1aang
     

    Boxes

    Un bord de mer en Bretagne : Anna, 50 ans, anglaise, emménage dans sa nouvelle maison. Les pièces sont envahies de ‘boxes’, les cartons de déménagement qui renferment mille objets et souvenirs. Son passé surgit des boites. Lorsqu’elle les ouvre, apparaissent ceux qui ont compté dans sa vie.  Ce film est l'une de mes plus grandes décéptions de cette année. Je suis une inconditionnelle de Jane, mais ici, alors qu'elle a une belle idée entre les mains, son film est râté, à cause de dialogues bien trop tirés en longueur. Plusieurs journalistes ont faillit s'endormir. L'idée est belle, mais mal mis en scène, avec un son super mauvais. Dommage. © www.janebirkin.net/uk/
    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    butterfly on a wheel
     

    Butterfly on a Wheel

    La vie aisée de Neil (Gerard Butler) et Abby (Maria Bello) est bouleversée
    lorsque leur fille est kidnappée par Ryan (Pierce Brosnan). N’ayant d’autre
    choix que d’accepter ses revendications, il s’avère toutefois très tôt que Ryan
    ne veut pas de leur argent, mais qu’il aspire à la destruction de tout ce qu’ils
    ont construit ces 10 dernières années. Le compte à rebours a commencé et
    ils doivent prendre une décision : vont-ils tuer un homme innocent afin de
    sauver leur fille ?


    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    cest1aang
     

    C'est pas tout à fait la vie dont j'avais rêvé

    C’est le troisième film mis en scène par Piccoli.  Egalement à l'affiche de Boxes, de Jane Birkin. Il a écrit le scénario avec son
    épouse Ludivine Clerc. ‘La Vie est Une Partouze’ d’Arno est le fil rouge du film.
    C’est l’histoire intrigante d’un homme qui partage sa vie entre sa femme, le club
    de poker, sa maîtresse fofolle pour qui il se déguise coquinement et son petit-fils
    qui lui fait retrouver son âme d’enfant. Un film qui parle de l’âge et de la prison
    intime dans laquelle s’enferme la bourgeoisie.
    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    csi1aang
     

    C.S.I: Grave Danger Vol 1 & 2

    Quentin Tarantino a concocté une série dans laquelle la mort n’a aucun secret. Après la disparition de Nick sur la scène d’un crime, son ravisseur fait savoir qu’il est enterré vif dans un cercueil de verre. Il exige une rançon d’un million dollar. Devant le refus du maire, c’est la riche Catherine qui veut payer le montant. Gil arrange un rendez-vous pour remettre l’argent, mais le ravisseur leur réserve encore une surprise.
    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_


    verso%20ostendeaange
     

    Comme à Ostende

    Maria vit à Paris, Léo à Bruxelles. Ils sont séparés depuis un an. Malgré la
    distance, ils n’arrivent pas à rompre. Un matin, Maria reçoit un ultime appel
    de Léo qui la supplie de le laisser tranquille.
    Léo doit prendre une décision douloureuse, conduire son père atteint
    d’Alzheimer, dans un home à Ostende.


    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

     

    control%201

    Control

    Ian Curtis,vivant dans un petit village anglais des années septante, voudrait échapper à cette vie étouffante. Ainsi que ses idoles David Bowie et Iggy Pop,il rejoint un groupe. Ses ambitions musicales rapporteront rapidement des fruits. Mais les angoisses et les sentiments qui nourrissent sa musique, vont rapidement le ronger. Ian, préoccupé par une amourette et sa musique, oublie ses responsabilités en tant qu’époux et père. Des crises d’épilepsies s’ajoutent à son sentiment de culpabilité et de dépression. L’homme s’écroule sous le poids qui repose sur ses épaules, et son esprit tourmenté le consume petit à petit…


    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    deliverance1aang
     

    Deliverance

    Quatre jeunes citadins décident de descendre la rivière Cahulawassee. En canoë.
    Ils veulent relever le défi, mais deviennent la proie de la nature et des machos du cru. Le poète James Dickey a décrit dans son roman l’instinct bestial de l’homme et critique la société. Le portrait de l’humain que dresse le réalisateur John Boorman n’est pas plus flatteur.
    >original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    Précédente chronique :  http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/4854776/des-gros-calibres-au-festival-dostende

    elvis1aangLe festival c'est 5 thèmes : Avant-premières - Film and Sound - The master selection - Arno et les séries télévisées, mais encore Komma ( Arno )- Les Chansons d'Amour - Our Daily Bread - Paris Texas de Wim Wenders - Ex-Drummer - Flikker saison 9 - The 11th Hour (DiCaprio) Evening - The Bourne Ultimatum - The simpsons special - Talk to me - Jailhouse Rock - Zabrieskie Point - La Strada.

    11th1

    even1
    knocked%201
    la stradaZabriskie point

  • L'été de tous les records.

    Été record pour les studios de Hollywood

     ATT1
    Les studios de Hollywood ont engrangé cet été plus de quatre milliards de dollars de recettes dans les salles nord-américaines. Il s'agit d'un record.
    Plusieurs longs métrages ont dépassé les attentes de leurs producteurs, dont les films d'animation "Ratatouille" et "Les Simpsons" ainsi que la comédie musicale "Hairspray". La comédie irrévérentieuse et politiquement incorrecte, "Superbad", qui a pris la tête du box-office il y a dix jours, s'annonce déjà comme un succès avec près de 70 millions de dollars de recettes. Le dernier record de la saison, qui s'étale du premier week-end de mai au congé du Labor Day le 3 septembre, remontait à 2004 et s'élevait à 3,95 milliards de dollars pour les Etats-Unis et le Canada.
    Les recettes ont atteint dimanche 4,003 milliards alors qu'il reste encore un week-end d'ici au Labor Day.
    sources Swizz News.

  • J'ai vu Superbad qui ravage tout..

    superbad__2007_Politiquement incorrecte, et pleine de situations irrévérentieuses, Superbad de Greg Mottola, fonctionne et l'humour est au rendez-vous. Michael Cera, Johah Hill et Plasse Mintz s'en donnent à coeur joie, et ne sont pas avares ni d'expressions vulgaires, ni de beuveries, ni de connotations sexuelles, ingrédients qui font partie du quotidien des ados boutonneux et qui débouchent sur des situations tordantes. Si le rire est présent du début à la fin, malgré tout, certains détesteront et regarderont le film " à reculons", et d'autres se poileront, mais en définitive, ces ados en quète de filles, ne sont finalement que des personnages humains à défaut d'être sympathiques.  In finé, la comédie Superbad s'est avérée «super bonne» en s'emparant du premier rang au box-office nord-américain devant "The Bourne Ultimatum" pour un deuxième week-end consécutif. Le deuxième film du producteur Judd Apatow et de son associé Seth Rogen a récolté des recettes de 18 millions de $.supermalades

    http://www.sonypictures.com/movies/superbad/

     

     

     

     

     

    superbad embargo 2
  • Evan Almighty Un flop monumental

    poisson_25Evan Almighty a coulé corps et bien. Pourquoi un sequel de Bruce Almighty? Bonne question! Bruce le premier à fonctionné à merveille, par la présence de Jim Carey. Dès le week-end de sa sortie, il avait déjà dépassé son coût, et termina sa carrière aux States avec 242 m $ de rentrées, alors que finalement ce Bruce Almighty n'était qu'ne petite comédie sans prétention.  Et on ne comprends pas les producteurs qui ont misé sur une sequel pour lequel personne trépignait d'impatience. . et puis, une suite sans Carey, pour le remplacer par Steve Carell, qui même s'il figure dans le superbe "Little Miss Sunshine" quel intérêt? Carey et Aniston avaient d'ailleurs poliment refusé l'offre de reconduire leurs rôles respectifs, ce qui aurait vachement du mettre la puce à l'oreille de tous ceux qui ont cru se remplir de dollars en faisant cette suite.  Mais il faut surtout voir dans l'échec que ce film au budget démesuré, n'avait qu'un scénario plat et pas grand chose à raconter, pour espérer faire d'importants bénéfices.  Des millions de dollars ont été engloutis pour la construction d'un immense bateau, mais il a coulé, malgré une énorme campagne de promotion.  Sources Variety.

  • Indiana Jones arrive en quatrième vitesse, Shea LaBoeuf démarre en trombe.

     

    cast IJ
    Les vidéos et les photos du dernier Spielberg commencent à être disponibles sur le net.
    Shea Labeouf, Harrison Ford et Spielberg s'entendent comme larrons en foire, et les spécialistes s'accordent pour dire dire que Indiana IV sera une bonne cuvée Jones.

    Sources Youtube et Variety

    blib blob

    Shea LaBoeuf quant à lui se coupe en 5. Après A guide to recognizing your Saints, Disturbia (Paranoiak), Transformers, Indiana Jones, le voici annoncé au casting de "Eagle eye" et dans le  prochain film de D.J. Caruso "The last man", d'après le livre de Brian. K. Vaughn. Shea se dit très intéressé par la transposition sur grand écran de cette Bd, et  selon Caruso, le jeune comédien,  a le profil exact pour colles au personnage, il a de l'humour, mais il est aussi sérieux.

    ythelastmanlong1The Last man et certainement l'un des meilleurs héros de comic book, sans être vraiment un héros. L'histoire suit Y. Brown, un jeune artists, spécialiste de "l'évasion" , accompagné  d'un singe capucin,  Ampersan ...Quelque chose qui ressemble à un virus  tue simultanémment toutes les créatures féminines possèdant un chromosone Y, cad les embryons, les oeufs fertilisés, et même le sperme. Ma société tourne au chaos lorsque les immeubles et infrastructures s'éffondrent, alors que la plupart des femmes rescapées, tentent de  trouver de l'aide auprès de quelques hommes... Vraiment bizarre ce synopsis.

    Détail: D.J. Caruso était présent à Bruxelles il y a quelques mois, afin de présenter en avant-première Disturbia au Festival du film fantastique.

    blib blob

  • Le Fiff à l'heure belge! et la France aussi.



    Le cinéma belge a toujours le vent en poupe et le FIFF vous le prouve ! Après avoir présenté son court métrage « Raconte » puis « Ça m'est égal si demain n'arrive pas », le Festival de Namur accueille le nouveau film de Guillaume Malandrin, « Où est la main de l'homme sans tête ? », un titre bien mystérieux qui vous réserve bien des frissons !
    Surfant sur la vague de renouveau du cinéma belge, les deux frères Guillaume & Stéphane Malandrin ont en effet écrit un thriller psychologique à la hauteur de leurs ambitions, dévoilant l'ampleur de leur talent. « Où est la main de l’homme sans tête ? » est un brillant mélange de fiction et de réalité entremêlant intrigues policières, secrets de famille et personnages mystérieux dans une atmosphère angoissante. Emballés dès l’écriture par le projet, Cécile de France et Ulrich Tukur incarnent les personnages principaux de cette étrange histoire et sont entourés notamment de Bouli Lanners et Jacky Lambert.


    clip_image0063Le film suit Eva Sanders (Cécile de France), une plongeuse de haut vol, habituée des premières places aux championnats internationaux. Athlète exemplaire, elle consacre sa vie aux "dix mètres", entraînée par son père, Peter (Ulrich Tukur), un ancien infirmier. Un jour, Eva rate son plongeon, heurte la plate-forme et tombe dans le coma. Lorsqu'elle en sort, 15 jours plus tard, Eva a une pensée pour son chaton, confié à son frère (Bouli Lanners) avant l'accident. Mais son frère a disparu… Eva part à leur recherche et commence à penser que son père n'est peut-être pas étranger à leur disparition… Où est la main de l'homme sans tête ? est produit par La Parti Production dont Guillaume Malandrin est l'un des fondateurs avec Vincent Tavier, Philippe Kauffmann et Stéphane Vuillet. C'est à cette jeune société belge que l'on doit déjà le déjanté « Aaltra » de Benoît Delépine & Gustave Kervern en 2004 et le thriller « Calvaire » de Fabrice du Welz en 2005

    Les français aussi à l'honneur cette année.

     Après le touchant « Quand tu descendras du ciel », le jeune cinéaste français Eric Guirado signe une extraordinaire comédie, parfumée aux saveurs de l'été. Co-écrit avec Florence Vignon,  Le Fils de l'Epicier  réunit Nicolas Cazalé (Le grand voyage, U.V.) et Clotilde Hesme (Les Chansons d'amour) autour de Daniel Duval, Jeanne Goupil et une kyrielle de savoureux personnages. clip_image0084
    Quand Antoine propose à Claire, sa meilleure et seule amie, de lui prêter de l'argent, il est loin d'imaginer où le mènera sa promesse. Car de l'argent, Antoine n'en a pas. A trente ans, il traîne une existence jalonnée de petits boulots et de grosses galères. Pour tenir sa parole, il n'a d'autre choix que d'accepter de remplacer son père, épicier ambulant dans un bled perdu, contraint au repos après un infarctus. Dans ses bagages, Antoine emmène Claire qui espère ainsi trouver le calme nécessaire à ses révisions. Alors qu'il sillonne les routes afin de ravitailler les hameaux isolés, Antoine découvre le charme cocasse des habitants, têtus, drôles, bons vivants, teigneux aussi…

     

    Sources Dossiers presse festival du film de Namur.

  • American Gangster trailer et photos


    american banner

    De Ridley Scott , long métrage sur la vie de Frank Lucas, dealer, qui essaye de faire entrer de la cocaïne aux Etats-Unis, en utilisant les cerceuils des soldats morts au Vietnam. Le premier projet avec Denzel Washington t Benicio DelToro à fait long-feu. Aujourd'hui ce sont Denzel Washington Russel Crowe et Cuba Gooding qui sont à l'affiche. sortie 15 novembre.

    Et hop de magnifiques posters pour vous.

    american-gangster-1-1024american-gangster-2-1024

     

     Trailer sur :http://www.empireonline.com/video/americangangster/trailer.asp

    blib blob

  • The assassination of Jesse James by the coward Robert Ford trailer

    assassinationofjj

    jesse james
    Les photos du dernier Brad Pitt continuent à affluer sur le net.
    "The Assassination of Jesse James by the conward Robert Ford" Avec un tel titre à rallonge et Pitt au générique, on s'attend à un film épatant. Que nenni. Ayant vu quelques scènes en sneak-préview, je peux vous dire que le trailer est de la même veine, lent, plat et super ennuyeux. Pour les inconditionels de Pitt, les autres vont s'ennuyer. ET même si, et surtout parce que, ce film est à l'affiche de plusieurs festivals (Venise en autre) je ne lui prédit pas une longue carrière

     

  • Dallas univers impitoyable encore et toujours

     

    dallasLe "feuilleton" Dallas continue. Cette populaire série télévisée de 1978, dont une adaptation au grand écran est prévue, a déjà subit plusieurs mois de retard. Et aujourd'hui, j'apprends que Betty Thomas (Dr Doollitle) pourrait (?) remplacer Robert Liketic (La vendeance d'une blonde) lequel avait déjà remplacé Gurinder C (Bend It like Beckham) A part John Travolta, reconduit pour le rôle de J.R.  tout le reste du casting à été revu.  Le dernier en date citait :Brad Pitt pour jouer son frère Bobby, Demi Moore ou Jessica Lange pourrait interpréter Sue Ellen, et Catherine Zeta Jones serait Pamela. Jeanne Moreau  serait aussi de l'aventure puisqu'elle s'est déclarée récemment très enthousiaste à l'idée de jouer le personnage d'Ellie Ewing, la mère de JR et Bobby.

    Copié/collé de mon post de l'année dernière 15/10 déjà des problèmes.

    Le projet d'adaptation de la série "cultissime" Dallas, est repoussé faute de combattants!

    Mais ce n'est pas tout, le scénario subit de nombreux remaniements, et le budget initial de 65millions de $, a été sérieusemen revu à la baisse.Quant au casting prestigieux annoncé, il n'en reste quasi plus rien, Shirley MacLaine (Miss Ellie) Meg Ryan (Sue Ellen) et Luke Wilson (Bobby Ewing) ont été priés d'aller voir ailleurs. Reste John Travolta pour le rôle de J.R. "seul personnage fort" selon la réalisatrice Gurinder Chadha (Joue la comme Beckham), laquelle continue jusqu'à nouvel ordre, de superviser le projet, mais se prononcera quant à sa participation future, en fonction du nouveau casting. J.Lo a également été approchée, mais plus rien ne filtre à ce sujet.....La société New regency espère quand même commencer le tournage début janvier 2007.

    Conclusion. Si tous restent au poste, le ou les prochain(e)s réalisateurs auront de quoi faire plusieurs sequels....


    .

  • Licence to wed. Parodie

    Permis+30
    "Un mariage, ça se prépare ; et parfois, ça se mérite...
    Fiancés depuis quelques mois, Ben Murphy et Sarie Jones ont hâte de se marier. Sarie a déjà choisi le lieu : dans les nuages, lors d'un baptème de l'air en Boeing 747 en partant de la base de St Augustin de Chicago, où ses parents s'unirent trente ans plus tôt. Un gage... Le pilote Révérend Frank, booké pour deux ans, finit par trouver un créneau : la noce pourrait avoir lieu dans... trois semaines. À prendre ou à laisser. Folle de joie, Sarie accepte et obtient sans peine l'accord de Ben, qui ne pense déjà plus que « nuages », « hublot », « coktail » et « vue sur l'océan »…En échange, le pilote impose au couple son fameux cours d'initiation prénuptiale, condition sine qua non d'un long et heureux mariage. Une "petite" formalité que les tourtereaux acceptent ‘allongés’ les yeux fermés, sans se douter un instant qu’à bord d'un mirage 2000, ils vont être dans de beaux draps (...)"

    http://parodiesaffichesfilms.blogspot.com/2007/08/parodie-affiche-film-permis-de-mariage.html

    Pour toutes les bandes-annonces parodique, un clic sur

    mini+permisSite: http://www.halluciner.fr

  • Justin Timberlake et Mike Meyers

    36_126975655_justin6_H212129_L
    Paramount Pictures
    a annoncé que Timberlake (alpha Dog) allait donner la réplique à Mike Myers dans «The Love Guru». Après avoir côtoyé Mike Myers en participant à la distribution vocale du film d'animation «Shrek the Third», Timberlake retrouvera le comédien dans ce film réalisé par Marco Schnabel et cofinancé par Spgylass Entertainment.
    Timberlake jouera le rôle de Jacques Grande, un joueur de hockey professionnel. Il rejoint une distribution déjà composée de Jessica Alba, Romany Malco et Verne Troyer.
    The Love Guru» suivra Pitka (Myers), un Américain qui a été laissé à la porte d'un ashram en Inde alors qu'il n'était qu'un jeune enfant et qui a été élevé par des gourous. Il reviendra en Amérique dans l'espoir de trouver la gloire et la fortune dans le monde de l'entraide et de la spiritualité.
    Ses méthodes peu orthodoxes seront mises à rudes épreuves lorsqu'il devra régler les problèmes sentimentaux entre Darren Roanoke (Malco), un joueur de hockey des Maple Leafs de Toronto et son épouse dont il est séparé. Après la séparation, sa femme a commencé à fréquenter Jacques Grande (Timberlake), joueur vedette des Kings de Los Angeles, et cette nouvelle flamme a entraîné chez son mari un dérapage professionnel majeur aux désespoirs de la propriétaire de l'équipe, Jane Bullard (Alba) et de son entraîneur Cherkov (Troyer). Pitka devra ramener le couple à un nirvana marital et encourager Roanoke à réintégrer le jeu afin que son équipe mette enfin un terme à la malédiction Bullard qui pèse sur les Maple Leafs depuis quarante ans et que l'équipe remporte la coupe Stanley.

    sources Show.bizzoriginal_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

  • Michael Douglas is King of California

     

     kingcalifornia1
    La bande-annonce du dernier film de Michael Douglas est disponible sur le net.
    Bon, d'après ce que j'en ai vu, je crois que Michael Douglas s'est vraiment trompé de rôle. Il n' est pas crédible pour un sou, à des lieues de Basic instinct et de tous les films qui ont assuré sa renommée. Dans cette . comédie où une ado est embrouillée avec ses rapports avec son père, il campe un personnage excentrique légèrement  "allumé" qui croit dur comme fer, qu'un  trésor est enfoui dans la vallée de San Fernando. Ce film est la première réalisation de Michael Cahill prix Faulkner pour son roman "A Nixon man"

     

  • Jamie Foxx schizophrène!

     foxxJamie Foxx après avoir interpèté avec brio Ray Charles dans "Ray"  rôle pour lequel il obtint en Oscar en 2005, va pour la deuxième fois figurer dans un biopic.  "The Soloist" relate le parcours sinueux d'un talentueux musicien, schizophrène. Nathaniel Ayers était musicien dans la prestigieuse Juilliard School of performing Arts à N.Y. Mais sa schizophrénie l'a empêché de terminer ses études. Il a fini dans la rue, où pour gagner sa croute, il joua du Cello.  Adapté de la série en douze parties du rédacteur du Times Steve Lopez, l'histoire se concentre plus particulièrement sur les passages où Ayers, légèrement "fou" rêve de jouer au Walt Disney Concert hall. Ces articles "From Skid Row to Disney Hall" publié en 2005, ont fait l'objet d'un livre publié chez Putnam. Afin d'être au mieux avec le personnage, Foxx suit des cours de cello en compagnie du Los Angeles philarmonic. Après Ray et Dreamgirls, voilà Jamie Foxx encore une fois plongé dans le domaine musical...Entretemps, nous pourrons décourvrir Foxx dans le thriller "The Kingdom". Et peut-être dans "un autre biopic sur Bob Marley, la légende du reggae, sous la direction de Rachid Bochareb "Indigènes"??

    Sources Hollywood reporter.original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

     

  • I'm Not There Biopic sur Bob Dylan on line

     

    bd cate
    Richard Gere, Christian Bale, Heath Ledger, Ben Whislaw, Marcus Karl Franklin et .....Cate Blanchett,  tous incarnent le roi du Folk, Bob Dylan, à un moment ou un autre de sa vie, dans "Suppositions on a film concerning Bob Dylan" aussi nommé "I'm Not there".  Surprenant, et quand je vous dis que Charlotte Gainsbourg est également au générique, alors ce film est vraiment spécial. Tod Haynes à obtenu du légendaire Dylan tous les accords nécéssaires afin de réaliser un biopic très différent de ce qu'on a l'habitude de voir. L'un des trailers sur Youtube, qui reste une formidable banque de données. (merci) Cate Blanchett surprenante et crédible en Dylan.dyn006_original_320_208_pjpeg_2543688_40e39311362e953586755437e50d5512

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_