• En vrac! - Hercule- Jerry lewis - James Bond - Disney -

    hercules-Peter Berg le réalisateur de Hancock; serait partant pour produire et réaliser Hercules: The Thracian Wars" pour Universal Pictures, d'après un scénario de Ryan Condal, basée sur un comic-book en 5 épisodes édité par les Editions Radical. Ce sera le deuxième comic inspiré de radical après "Caliber" avec Johnny Depp et John Woo, lequel en portera également la casquette de réalisateur. Toujours à propos de Berg, on cite que celui-ci serait prêt à diriger et produire "Dune pour Paramount.

     

    lewisLa police de Las vegas a confisqué une arme non chargée, appartenant au vétéran Jerry Lewis (82), que ce dernier "cachait" dans son bagages, alors qu'il s'apprêtait à s'envoler pour Détroit. Claudia Marghilano, son manager a prétendu que son poulain utilise cette arme "creuse" pour ses shows, en ajoutant que cette arme serait bien en peine de pouvoir lâcher des coups de feu. N'empêche. Depuis les évènements du 11/9, les autorités Us ont donné des ordres très stricts aux Sécurités des aéroports américains, et même si cette arme n'est qu'un jouet, Lewis, qui sourit encore sur la photo, risque quelques ennuis pour l'avoir "dissimulée".


    quantum-of-solace-new pix MichCinéAlicia Keys et Jack White, des The White Stripes , vont interpréter en duo la chanson-thème de «Quantum of Solace», le prochain James Bond.

    «Another Way To Die» sera le tout premier thème d'un film de James Bond à être interprété en duo. White a composé et réalisé le morceau. Il y jouera également de la batterie.  La B.O sera disponible le 28 octobre 2008.

    Crédit photo: la nouvelle affiche distribuée par les Studios.


     

     princesse-grenouille-
    Les studios Disney renouent  avec l'univers enchanté du dessin danimé  musical! La Princesse et la grenouille  raconte une histoire d'amour au coeur de la Louisiane. Plongez dans l'univers enchanté de Disney et découvrez les premières images de ce film

     

     

     

     


     

     

     

     

  • etude des drames au cinéma,

    Hollywood has been churning out historical epics for decades, but we're going to be deluged with an unusually large volume of period dramas in the next six or seven months.

    So many, it's prompted media critic Robert Thompson to observe, "It seems like Hollywood is merging with the History Channel."

    For example, World War II is the setting of Baz Luhrmann's Australia (pictured), Ed Zwick's Defiance, Mikael Hafstrom's Shanghai, Spike Lee's Miracle at St. Anna and Bryan Singer's Valkyrie. Brideshead Revisited, the film based on the popular TV series, which stars Emma Thompson, Ben Whishaw and Michael Gambon, is a lament for a lost way of life in England, pre-World War I.

    KHollywood has been churning out historical epics for decades, but we're going to be deluged with an unusually large volume of period dramas in the next six or seven months.

    So many, it's prompted media critic Robert Thompson to observe, "It seems like Hollywood is merging with the History Channel."

    For example, World War II is the setting of Baz Luhrmann's Australia (pictured), Ed Zwick's Defiance, Mikael Hafstrom's Shanghai, Spike Lee's Miracle at St. Anna and Bryan Singer's Valkyrie. Brideshead Revisited, the film based on the popular TV series, which stars Emma Thompson, Ben Whishaw and Michael Gambon, is a lament for a lost way of life in England, pre-World War I.

    Keira Knightley dons a wig again for the 18th century drama The Duchess. Angelina Jolie plays a single mother whose son is kidnapped in 1920s Los Angeles in Clint Eastwood's Changeling.
    Hollywood has been churning out historical epics for decades, but we're going to be deluged with an unusually large volume of period dramas in the next six or seven months.

    So many, it's prompted media critic Robert Thompson to observe, "It seems like Hollywood is merging with the History Channel."

    For example, World War II is the setting of Baz Luhrmann's Australia (pictured), Ed Zwick's Defiance, Mikael Hafstrom's Shanghai, Spike Lee's Miracle at St. Anna and Bryan Singer's Valkyrie. Brideshead Revisited, the film based on the popular TV series, which stars Emma Thompson, Ben Whishaw and Michael Gambon, is a lament for a lost way of life in England, pre-World War I.


    Keira Knightley dons a wig again for the 18th century drama The Duchess. Angelina Jolie plays a single mother whose son is kidnapped in 1920s Los Angeles in Clint Eastwood's Changeling.

    Leonardo Di Caprio and director Sam Mendes recreate the 1950s in Revolutionary Road. Doubt follows a nun who confronts a priest after suspecting him abusing a black student in a 1960s Catholic school, featuring Meryl Street, Philip Seymour Hoffman and Amy Adams. The 1970s come to life in Ron Howard's Frost/Nixon and Gus Van Sant's Milk.

    No wonder some Hollywood execs are worried that with so much wallowing in history, audiences may grow weary and hanker for more contemporary fare.

    I don't think the era of any movie is all that critical: what counts are a compelling story and characters we care about.




    Leonardo Di Caprio and director Sam Mendes recreate the 1950s in Revolutionary Road. Doubt follows a nun who confronts a priest after suspecting him abusing a black student in a 1960s Catholic school, featuring Meryl Street, Philip Seymour Hoffman and Amy Adams. The 1970s come to life in Ron Howard's Frost/Nixon and Gus Van Sant's Milk.

    No wonder some Hollywood execs are worried that with so much wallowing in history, audiences may grow weary and hanker for more contemporary fare.

    I don't think the era of any movie is all that critical: what counts are a compelling story and characters we care about.



    eira Knightley dons a wig again for the 18th century drama The Duchess. Angelina Jolie plays a single mother whose son is kidnapped in 1920s Los Angeles in Clint Eastwood's Changeling.

    Leonardo Di Caprio and director Sam Mendes recreate the 1950s in Revolutionary Road. Doubt follows a nun who confronts a priest after suspecting him abusing a black student in a 1960s Catholic school, featuring Meryl Street, Philip Seymour Hoffman and Amy Adams. The 1970s come to life in Ron Howard's Frost/Nixon and Gus Van Sant's Milk.

    No wonder some Hollywood execs are worried that with so much wallowing in history, audiences may grow weary and hanker for more contemporary fare.

    I don't think the era of any movie is all that critical: what counts are a compelling story and characters we care about.




  • All the Boys Love Mandy Lane!!

    mandy
     All the Boys Love Mandy Lane , de Jonathan Levine, sorte de Scary Movie modernisé, a fait une entrée remarquée au festival du film de Toronto..2005. Et les spécialistes avaient déclaré ce film "the best modern slasher flick since Scream." Malgré les droits acquis par  Senator Entertainment ,et la  The Weinstein Co. / Dimension par après, il ne fut jamais distribué.  Depuis lors, silence radio, alors que la bande-annonce est très allechante..

    mandylane-poster-smDepuis lors, Jonathan Levine a terminé un autre film "The wackness" curieusement distribué par Senator Entertainment, laquelle société vient cependant de proposer un nouveau poster pour Mandy. Bizarre quand même non? Sans oublier de vous dire, q'un nouveau trailer a également été mis sur Internet...(site fantasia) . cependant, je dois vous précisier, que le trailer de chez Senator, n'est pas vraiment différent de celui de Weinstein en son temps!

    Entretemps, le film est déjà sorti en Dvd en Amérique du Nord, et en Europe, malgré l'inscription "This summer" sur le poster, on attend toujours de savoir lequel . "Un Eté 42" sans doute???

    Soit, voilà la bande-annonce

  • Battle of the Batman's Un super montage!

    dark knight drawning

    Quand 4 Batman (s) endossent la célèbre cape, cela donne un duel épique. Michael Keaton, Adam West et George Clooney, et un beau ballet d'effets spéciaux très flippants... merci Black20.com

        Je vous laisse le soin de découvrir le chaînon manquant!

  • Benoit Lestang à tiré sa révérence.

    Benoit_Lestang_1
    Le monde des maquilleurs pour le cinéma est en deuil, il vient de perdre un grand Monsieur. Benoît Lestang a tiré sa révérence et s'en est allé... (Suicide à 42 ans) Il était une sommité en matière de maquillage pour le cinéma, une véritable référence, un précurseur dans les effets spéciaux en maquillage au cinéma français.

    Ayant débuté dans les années 80, il s'était vite fait remarquer à travers son travail sur le film, Babyblood, et quelques années plus tard, La Cité des Enfants Perdus. Il avait ensuite enchaîné les tournages, proposant un élément inédit en France : des maquillages au réalisme très poussé, jusque là visibles uniquement dans des productions américaines.

    On lui doit notamment les maquillages sur: La Cité des Enfants Perdus, N'oublie pas que tu vas mourir, Le Bossu, Quasimodo d'el Paris, Les Blessures Assassines, Le Pacte des Loups, La Fiancée de Dracula, Amen, Brocéliande (dont il écrivit le scénario), 36 Quai des Orfèvres, Sheitan, Les Brigades du Tigre, Indigènes, Ne le dis à Personne, Le Serpent ou L'Ennemi Intime.
    Les fans de la chanteuse Mylène Farmer n'ignorent pas qu'il était derrière le clip Q.I. et que c'est lui qui avait imaginé le pantin à l'image de la chanteuse pour la pochette de son album " Ainsi Soit je" et pour le clip " Sans Contrefaçon".

    martyrsBenoît Lestang travaillait sur le film " Martyrs" "un véritable festival Benoît Lestang" confiait son réalisateur Pascal Laugier avant même le tournage. Le résultat époustouflant de son travail sera sur les écrans le 3 Septembre prochain. Article original sur: http://influence.over-blog.com/

  • Quant The Rocky Horror picture show rencontre Priscilla!

    Quand "The Rocky Horror Picture Show" rencontre "Priscilla Queen of the desert" dans le Drew Carey Show,  cela donne ça!

    Le temps est au Remakes, aux sequels, et il est difficile de choisir entre l'original et son suivant, tout comme il est difficile de choisir entre plusieurs comédies musicales. Certaines, parce qu'elles rappelent des bons souvenirs, les autres parce qu'elles sont liées à des rencontres sentimentales, soit à des escapades estivales, soit à une sortie en boite...Bref, pour départager les deux comédies opposées ici, il y a quelques détails, mais in finé, je vous laisserai quand même le dernier mot, parce que l'on ne peut pas plaire à tout le monde..Donc, j'accorde une première préférence à Priscilla, plus réçent, plus moderne, Rocky Horror avait Tim Curry pour séduire, "Priscilla" a Terence Stamp en travesti, que jamais personne n'aurait imaginé en Drag Queen et avec quelle crédibilité, Rocky Horror a de solides morçeaux musicaux, par contre dans Priscilla, la musique d'Abba si parfaite, fait mouche, le Disco omniprésent, sans oublier les magnifiques paysages australiens. Alors Egalité?

     

    J'ai choisi ce clip, parce que on y voit Terence Stamp en Drag-queen.

  • The Rocky Horror Picture show. Un remake???

    dyn006_original_532_24_gif_2543688_602ce22ff58816589e5fa521d2964b69

    1906441Il y a 30 ans, un film étrange produit par  la 20th Century Fox était projeté en Amérique, à des heures normales, cad là où le public est censé venir en nombre:4:30, 7:30, 9:00. Plein de gens sont venus sans savoir ce qui les attendait, et la plupart sont repartis  avec un goût amer dans la bouche, "The Rocky Horror Picture Show" était trop spécial pour leur plaire, et devint ainsi un flop retentissant.  Quelques années plus tard, un gars  intélligent au sein de la Fox  proposa une re-release du film, mais aux heures du soir, ce qu'on appelle aux States, The Ultimate Midnight Movie sessions. Grâce à cette idée lumineuse, The Rocky Horror picture show"  avec un budget de 5.000.000 de $, a rapporté plus de 139.000.000.$, et devint un film culte, le classique des classiques. Ce film est le parfait mélange d'humour au ras des paquerettes, de mauvais dialogues, effèts spéciaux réalisés avec des bouts de ficelle, mais doté une bande musicale exceptionnelle.

    Aujourd'hui "The Rocky Horror Picture Show"  est toujours considéré comme le meilleur dans sa catégorie.

    rockyBrad Majors (Barry Bostwick) Janet Weiss (Susan Sarandon) quittent la ville fictive de Denton, Illinois après leur marriage, pour aller à la rencontre d'un proche, mais ils crèvent un pneu en cours de route, au milieu de nulle part.  A la recherche d'une aide hypothétique, ils vont se retrouver dans un château , accueillis par les valets dont Riff Raff, interprèté par le créateur du film, Richard O'Brien, et sa soeur, afin d'être  dirigés vers un endroit où une soirée spéciale a lieu en l'honneur du dr Frank-N-Further (Tim Curry) dans l'un de ses meilleurs rôles) The Rocky Horror Picture Show is a est un classque dans le vrai sens du terme. ET c'est sans doute à ce jour, le seul science-fiction musical réalisé. A moins que Moulin Rouge peut - y être ajouté??? Je ne sais pas. Mais ce que je sais par contre, c'est que ce long-métrage  contient la bande musicale la plus chaude chaude jamais entendue. .

    Films similaires: Cry Baby - Moulin Rouge - Desperate Living - Little shop of Horrors.

     Générique (4.38')

    Un extrait: The Travestite song.

  • WALL-E le film évènement, en Belgique!

    image001
    LE FILM DE L'ANNEE! le film évènement, pour lequel les superlatifs me manquent! Wall-E est tellement tout, qu'on aimerait l'avoir comme fils!
    Wall-E dépeint avec réalisme (si nous y prenons pas garde), sur fond de romantisme improbable, une "probable fin pour bientôt" de notre belle planète bleue. Imaginez que l'humanité entière ait quitté la planète,  et que quelqu'un ait oublié d'éteindre le dernier robot. Résumé à cela, Wall-E serait un film de plus à placer dans le panier des dessins-animés réussis. Mais Wall-E c'est bien plus cela... Comment se douter que sur un scénario en somme assez basic, cela aboutisse à la plus drôle histoire d'amour entre deux robots que tout semble séparer? Proposé avec tellement d'humour et d'émotions, Wall-E réalisé entièrement en images de synthèse fait mouche à l'écran! Bourré de surprises, d'imagination, d'humour, d'action et d'émotion, ce petit bijou est une comédie d'aventure parmi les plus excitantes et les plus inventives jamais découvertes sur nos écrans. Elle entraîne les spectateurs dans un extraordinaire voyage à travers la galaxie et démontre une nouvelle fois l'exceptionnelle capacité des Studios Pixar à créer des mondes, à réinventer l'art de raconter des histoires, non pas réservées de par son contenu, aux seuls enfants, mais en s'attachant à faire passer aux adultes, un message d'urgence dans sa forme la plus sympathique: l'animation! Andrew Stanton (Nemo) et l'imagination vituose des magiciens de Pixar (Cars-Ratatouille) nous transportent vers un univers pas très lointain, dans une comédie sidérale et sidérante!

    Wall E 2 MichcinéLaissé seul sur un immense dépottoir planétaire, WALL•E ( Waste Allocation Load Lifter Earth Class) passe son temps à ramasser et compacter les tonnes de déchets laissé par ses habitants,  que ceux-çi ont déserté  pour vivre à bord d'un énorme vaisseau spatial doté des derniers perfectionnements, il y a 700 ans. Grâce aux nombreux objets que ce petit McGyver à réussi à recycler, et qui lui servent dans son quotidien, il est toujours là aujourd'hui Seul! Seul? Pas vraiment, Hal un craquant cafard super résistant, l'accompagne partout... Wall-E erre donc, dans une sorte de Manhatan, où les monticules de déchets ne sont pas loin de ressembler aux grattes-ciel..IL ramasse de temps à autre, car son naturel curieux et facétieux prend souvent le dessus, quelques objets tels un briquet, une ampoule, un soutien-gorge, des ressorts, des enjoliveurs, voir un Rubick's Cube... qu'il entasse sur des étagère soigneusement triées, dans ce qui lui sert de d'habitacle...un vieux tank. A chaque retour at home, après une dure journée de labeur, il se repasse en boucle, une K7 de Hello Dolly, version 1969 sur un écran télé tout rabougri où l'image de fin avec les héros se donnant la, lui laisse comme un goût amer. En effet, c'est là qu'il doit se rendre à l'évidence...il est seul, terriblement seul. Ainsi s'écoule sa vie, jusqu'au jour où débarque Eve (Extra-Terrestrial Vegetation- Evaluator)  façon Rencontre du Troisème Type, avec pour mission, celle de vérifier, si la vie pourrait reprendre sur terre. Première suprise, Wall-E le robot désarticulé, fait de brick et de broc, et Eve droïde super bien carêné, le couple improbable, délivre le plus beau des message, mieux que ne le ferait un personnage réel. Le coup de foudre, celui qui transcende, celui qui donne des papillons dans le ventre..

    wall_e_eve
    Les concepteurs voulaient que les spectateurs ne voient qu'une machine prenant vie...et au plus ces derniers croiraient en la machine, au plus l'histoire aurait un sens...Wall-E rouillé et même pas beau, avec ce qui lui sert de pair d'yeux, et ses bras articulés où ne figurent que deux énormes pinces, ferait pitié de prime abord, mais au fur et à mesure des ses déplacements, au rythme des ses onopatopées (car rappel, il ne parle pas) on est conquis. Ce petit bout de feraille est absolûment craquant....Il est impossible de ne pas succomber devant ses facéties...Surtout lorsque la romance prend forme, et quelle nous emporte dans un voyage aux confins du système solaire, dans une débauche d'effets spéciaux...Pour arriver à un tel résultat, les concepteurs ont eu une idée de génie...utiliser un des objets collecté par le robot, comme engin propulseur...et le résultat est époustouflant. le ballet aérien est phénoménal. Wall-E tenant en main un extincteur rouge, se déplaçant dans l'espace tel un vaiseau spatial en laissant d'innombrables traînées derrière lui, accompagné de la superbe Eve tout "drâpée dans son costume futuriste. "Space Odyssey" est largement dépassé...On se serait cru revenu au bon vieux temps des comédies musicales. D'ailleurs, le film y fait de nombreuses références, surtout lorsque l'action, qui s'éssoufle un peu, passe dans le super vaisseau sidéral. A bord, on assiste l'oeil médusé à d'énormes va-et-vient d'êtres humains, gros, gras, oisifs dans les dédales de cet immense nef...Pour peu, cela ressemblerait aux fameux ballets aquatiques d'Esther Williams, voir les superbes mises en scènes des films musicaux d'avant-guerre. (encore un clin d'oeil)...Bref, cet amour improbable est magnifique, et c'est au son de “It Only Takes a Moment,” que plus tard leurs mains enfin se rejoindront, enfin si l'on peut dire, unir des bouts de ferraille et du design, n'est pas aisé, mais la scène n'en reste pas moins très émouvante.

    wall e 7
    Il n'y a pratiquement pas de dialogue dans Wall-E, mais ce n'est vraiment pas nécessaire, les regards peuvent en dire plus long que les mots....Charlie Chaplin n'est pas loin. Même les objets gardés par Wall-E sont vivants et criants de vérité...Le Zippo plein écran est vraiment super réaliste..Et la manière dont le film est éclairé, ajoute encore à son authenticité, le style visuel de wall-E est différent de tout ce qui s'est fait en matière d'animation. image001
    Les studios ont utilisé une technologie caméra et lumière pour donner l'impression à l'image qu'il y a une caméra et un objectif qui filment l'action. Ils ont pour ce faire, utilisé un format d'image large et une très faible profondeur de champ pour donner une vraie richesse à la photo. Cela se remarque dans les fonds flous (biens visibles dans la b.a.)et dans certains décors plus ou moins nets, afin de créer des compositions qui font presque penser à des aquarelles..Si l'on y ajoute une steadycam pour les prises de vues dans l'espace, le spectateur à le sentiment qu'il y a vraiment un robot qui se déplace dans un vrai monde...Néanmoins, si Wall-E est le masterpiece du moment, le film perd un peu de son potentiel émotif, lorsque les humains font leur apparition..Obèses, oisifs, à la limite ridicules, c'es derniers ne font qu'attendre le retour de Eve pour savoir comment se comporte la terre, et ces drôles de Bibendums cassent un peu le rythme, même si comme je le disais plus haut, on assiste à de très belles images dans cette immense ruche..où le spectateur aura l'impression d'être dans une cathédrale, où il ne manque que le pasteur et son sermon, et en oubliera pendant quelques minutes le fil conducteur.. Heureusement, l'arrivée de Wall-E sauve la mise et le film repart de plus belle.... Wall-E excelle non seulement par la qualité de ses animations, mais également par son scénario novateur, ses personnages , mais aussi par la musique, omniprésente. Conclusion....lorsqu'on vous envoie des images d'un tel désastre on ne peut que se dire..."il est grand temps de réagir pour sauver la planète" Le film n'est qu'une métaphore sur la "magolomanie" de l'être humain, mais également une sonnette d'alarme pour l'environnement. J'ose aussi m'aventurer dans des pronotics un peu hasardeux, et je reste persuadée que Wall-E va reçevoir de nombreuses distinctions, dont la plus importante, un Oscar! Il ne m'étonnerait même pas qu'il puisse concourir dans la catégorie "Meilleur Film" en plus du " Meilleur film d'animation" en 2009. D'ailleurs, rappelez-vous, même à Cannes, le jury a innové, en décernant la palme d'or à "Waltz With Bachir' un film d'animation, sur la guerre en Iraq. Comme quoi, les films d'animations sont bien plus porteurs quand ils s'attaquent à l'épineux problème de la guerre au Moyen-Orient...Persepolis et pour ceux qui l'ont vu "Les Triplettes de belleville" avaient déjà amorçé le virage des films d'animation véhiculant un discours. Chez Pixar ils sont coutûmiers du fait...l'amitié, la loyauté, le travail d'équipe, l'importance du noyau familial, sont les maîtres mots, mais c'est pourtant la première fois que je suis mise en face d'un message lourd, donné par une main de fer, dans un carcan de velours...oups, je n'avais pas remarqué à quel point la page s'allongeait, emportée par mon enthousiasme, j'aligne et j'aligne encore les mots. Mais comment s'arrêter quand on a eu la chance d'assister à l'un des plus beau films de toute ma vie?...Jusqu'à ce que l'on fera mieux, mais de cela je doute...La barre est plaçée tellemenant haut, qu' il sera quasi impossible de faire encore meilleur que Wall-E. Et si vous pensez avoir tout vu dans les nombreux trailers et bandes-annonces, détrompez-vous....ce ne sont que de petits apéritifs..

     


    Wall-E Spotted in LA! from Blink on Vimeo.

    Clip avec B.A et interviews réalisateur et S. Weaver.

  • Brèves-potins-nouvelles cinématographiques..

     abba the movieLe film  "Abba The Movie" ne sera projeté qu'un soir en août chez nos amis anglo-saxons.  Bizarre, surtout depuis le succès rencontré par "Mamma Mia! The movie...Le documentaire d'Universal, réalisé par Lasse Hallstrom sur le fabuleux quartet Suedois, sera néanmoins projeté dans 63 salles disposant d'écrans digitaux. En sus, Universal annonce qu'il n'y aura pas d'autres projections en Grande Bretagne, malgré qu' Abba The Movie soit désormais disponible en version complètement remastérisée..Cependant, le film "tournera" dans 24 villes d'Allemagne, d'Autriche, des Pays-Bas et de Norvège. Ici pas de trace de la Belgique!
    Quant à "Mamma Mia!, après trois semaines de projection, il affiche 41 m de $ au compteur de l'autre côté de la Manche. Satisfaisant non?


     

    Vincent Cassel(Eastern Promises) et Romain Duris( l'Auberge espagnole) ont été engagés par Quentin Tarantino pour apparaître dans Inglorious bastards .  Ces deux là avaient déjà été "complices" dans Dobberman de sinistre mémoire.


     

     

    D'après J.J. Abrams, Cloverfield II ne sera pas "un sequel litéral" de Cloverfield  Avec ce genre de commentaire, la porte est ouverte à pas mal de suppositions. Sequel, préquel, suite??


     

    Jean Dujardin (Oss 117- 99F) sera un Lucky Luke plus vrai que nature. Début de tournage pour bientôt.


     

    Le Sherif de "Nottingham" range son étoile. Le film est reporté, ou annulé. Qu'en pense  Russel Crowe? A moins que Ridley Scott ne se soit cassé les dents sur Sam Riley vu dans le très bon Control


     

     

    tron bridges MichCinéAprès la bande-annonce de TR2N (Tron2) avec Jeff Bridges, les Studios Disney ont décidé de ne plus proposer d'autres Footages au sujet de ce film...pendant un an! Alors profitez bien de la bande-annonce publiée ici.

     


     

     

     legendeLe réalisateur Francis Lawrence  a déclaré qu'il y aura un prequel  à I m A legend  C'est en présentant sa dernière oeuvre témévisée "Kings" au célèbre festival ComicCon, qu'il a dévoilé ce secret qui n'en était plus un depuis quelques jours...en précisant que Will Smith s'est montré très intéressé par le projet., et qu'il serait prêt à endosser la tunique de Robert Neville un fois de plus. Cependant, d'après le réalisateur, le film sera abordé d'une toute autre manière que le premier, parce que comme les scénaristes vont faire un bond de trois ans en arrière, la principale chose à laquelle ils vont s'atteler, c'est à la manière dont il vont présenter la ville de New-York, avant et pendant les évènement qui vont complètement la dévaster, afin que l'histoire colle bien avec le début de "I'm A Legend" Y aura-t'il une fin alternative aussi, comme dans le premier opus?


     

     

    serling dicarpioLa Quatrième Dimension  la célèbre série de Rod Serling pourrait devenir un film. La Warner et la société de production Appian Way, de Leonardo DiCaprio, viennent de se mettre en quête de scénariis pour un long métrage. Les deux compagnies envisagent d'adapter un ou plusieurs épisodes du feuilleton original en une seule et même histoire.

    twillight ZoneAuparavant, Spielberg, Joe Dante, Georges Miller et Joe dante avaient déjà réalisé "The Twilight Zone -The Movie"  (1983), basé sur une série de sketchs  Vingt-cinq ans après ce film et près de cinquante ans après la première série, la création de Rod Serling fascine toujours autant. Un vrai programme culte. (Sources Hollywood reporter)

  • "W" bande-annonce. Et alors Bush?

    josh-brolin
    Le film d'Oliver Stone va certainement changer l'optique que  beaucoup de personnes avaient sur Bush, et espèrons-le, les 52% qui ont voté pour lui.

    Le film retrace la vie de l'un des plus controversé président que les Etats-Unis ont connu, Georges W Bush, (43ème du nom) Stone nous apprend que le président était amateur de jolies filles et se saoûlait régulièrement, Le film survole son enfance difficile, sa rencontre avec sa femme ; ses "disputes" avec son paternel, l'autre président, et son ascension politique. Avec Josh Brolin (No Country For Old men)  dans le rôle du président. OLiver Stone soulève un fameux débat! Et moi, je me pose la question de savoir, comment un alcolo/bagareur/bon à rien à pu devenir l'homme le plus puissant de la planète? Et ce biopic ne répond pas tout à mes à mes interrogations...Le mot de la fin; au contraire de Stone, je n'avoue aucune empathie pour un type comme lui..

  • X-Men Origins Wolverine Bande-annonce

    X-Men trilogy MichCinéAllez, puisque j'en suis aux bandes-annonces aujourd'hui, en voici une de plus! Le trailer du très attendu, mais pas encore terminé X-Men Origins Wolverine circule déjà sur le net, et comme pour Tron2, je suppose qu'il a également été filmé (chipé serait mieux) lors du Comic.Con.
    Alors que certains internautes ne jurent que par Hugh Jackman, d'autres crient au désastre que ce dernier ne pourra sauver à lui tout seul, même avec Liv Tyler à ses côtés, alors comment s'y retrouver quand les avis divergent à ce point?

    Soit, je vous livre le clip brut de décoffrage, car une fois de plus, il est de mauvaise qualité, et le brouhaha du public surpasse souvent la bande-son du film. Question. Comment font-ils pour filmer, alors qu'aux Etats-Unis toutes les précautions sont mise en place pour éviter le piratage? Il me semble que quelque soit le matos utilisé, l'écran ou une petite lampe sont visibles non????

    Sources ComicCon.

  • Tr2N Bande-annonce exclusive! (Tron2)

    tron bridges MichCiné
    La semaine dernière, quelques news au sujet de Tron2 étaient divulgées sur le net (et le 25 ici). Ce matin, un vent favorable m'a "envoyé" une bande-annonce, ou plutôt un extrait, que je m'empresse de vous faire découvrir aussitôt. La qualité laisse à désirer, car les images ont plus que probablement été prises lors d'une projection en salle (mon petit doigt me dit que c'est au festival Comic.con). Alors que la séquence démarre sur un plan vide, soudain, deux motards surgissent hors-cadre, et se lançent dans une folle course poursuite, avec de magnifiques effets spéciaux. Dommage que la netteté laisse à désirer et que les cris du public noient un peu la projection, surtout lorsque Jeff Bridges fait son apparition tout à la fin. Chevelu et barbu, il est loin du personnage de "Iron-Man".


    Tron 2 TR2N Trailer Teaser Preview Full Screen from Tron Two on Vimeo.

     

    Si si elle existe toujours, je viens de la retrouver ce jour, 18 Octobre

     

  • David Duchovny X-Files 3. Oui! oui!

    duchovnyEn dépit du "piètre" succès de "X-Files I want to believe" , la rumeur qit que les studios plancheraient déjà sur une deuxième suite. David Duchovny , lequel a confié réçemment qu'un  X-Files III est prévu pour 2012, espère quant à lui, être de la aprtie, et que lesdits sudios fassent appel à ses services pour faire renaître son personnage Fox Mulder agent du FBI!  Avec 3 X-Files, on aurait dès lors affaire à une franchise. Bof. Suis pas partante pour cette idée là... 
     

  • Britney Spears en tournage. photos exclusives!!

    Il y a quelques jours, paraissait ici, l'annonce que Britney Spears, avait été sollicitée pour apparaître dans la  prochaine grande tournée de Madonna.  Aujourd'hui j'ai un petit clip, avec des images inédites de Bri-Bri dans un ascenseur, toute de noir vêtue. Bien sûr, on ne voit pas grand' chose, mais c'est déjà ça! Certains bruits de coulisses font état que Madonna aurait concocté quelque chose de très sulfureux puur sa "copine". Aurons-nous droit comme l'année dernière, à un langoureux baiser, voir plus?

  • Patrick Swayze est de retour.

    patriiiick!
    Patrick Swayze est de retour! Le talentueux acteur se battait ardemment contre un cancer du pancréas, cancer qui est bien souvent fatal. Ce considérant lui-même comme un miracle et ne sachant pas trop pourquoi, l’homme se dit en confiance de retrouver un maximum de santé. Bien que son état fût considéré critique il y a de cela quelques mois, Patrick Swayze est de retour sur les plateaux de tournage. Il interprétera un agent du FBI dans une nouvelle émission intitulée The Beast qui sera diffusée sur les ondes de A&E prochainement!!
    Sources Hollywood pQ

  • The Dark Knight sur les traces de Titanic??

     

    batman-3

    Un trio de choc pour un succès planétaire. mais sera-ce suffisant pour détrôner "Titanic" de James Cameron?

    The Dark Knight continue de souffler la tempête sur l'Amérique du Nord, avec 25.1 m de $ de plus sur le seul vendredi....Le Chevalier Noir vient de dépasser les 313 m de $ depuis sa sortie, cad 10 jours! Avec ce nouveau record, Nolan vient de battre celui détenu par "Pirates des Caraîbes"   mais sur 16 jours...Avec ce succès, "The Dark Knight" se met en bonne place pour détrôner (?) le "Titanic" de James Cameron, dont ce dernier commence à sentir le souffle dans son dos...(1.8 billions de $ depuis sa sortie) Est-ce possible? Pour certains oui, parce que les supers-héros ont la cote (Spider-Man - Iron Man - X-Men Wolverine) mais surtout lorsqu'il s'agit d'une suite, et que dans ce cas, le bouche-à-oreille fonctionne merveilleusement...Pour d'autres, non, pour la simple raison qu' auparavant le ticket de cinéma était plus abordable, et qu'on ne peut dès lors pas comparer deux époques.Et pour ces sceptiques là, c'est soit, voir tout ce qui sort, et alors, bonsoir le porte-monnaie, soit sélectionner en fonction de son budget. En définitive, il suffira d'attendre encore un peu pour en savoir plus, mais également souhaiter à Nolan et cie, une aussi longue-vie que le célèbre Titanic...Juste derrière, Sony affiche néanmoins un large sourir avec la comédie de  Judd Apatow Step Brothers  qui a réalisé 11.9 m de $ le même jour. Le numéro c'est pour Universal avec Mamma Mia!  qui malgré une chuute de 44% a encore généré 5.5 m de $sur 2.989 salles!  

     Que dire de The X-Files 2: I Want To Believe,  réalisé près de 10 ans après la série? Que  ni David Duchovny, et encore moins Gillian Anderson, n'ont réussi à séduire, malgré cette quatrième place.   C'est l'une des plus mauvaises entrée, avec seulement 4 millions ce vendredi dans 3,185 salles, et sans doute pas plus de 10 m de $, à l'heure où je vous parle..Heureusement que la Fox annonce un coût de  30 millions de $....La cinquième place est occupée par   Journey To The Center Of The Earth 3D , 2.7 m de $ sur 2.688 salles, et pourrait finir avec une estimation de 60 m de $. Quand je vous disais que le public n'est pas encore prêt pour le 3-D. Il faudrait pour vraiment attirer le public vers cette nouvelle technologie, que les studios et producteurs mettent le 3-D au service de tous les genres...et pas uniquement au services des films d'action et autre scénariis épiques... Alors peut-être que....(?) Will Smith continue à se prélasser dans le ventre mou du classement, Hancock vient de passer la barre des 200 m de $, cependant que  Wall-E l'autre super-héros lui colle aux basques à la septième place. Une petite déception pour moi, le robot désaticulé des studios Pixar, un vrai petit bijou mérite mieux que cela, mais rivaliser avec The Dark Knight (et le décès de Heath Ledger) c'est quasi mission impossible. Il réalise quand même 200 m de $ depuis sa sortie... Chez Universal Hellboy II: The Golden Army, enregistre 1.5 m de $....La Fox peut quant à elle s'estimer heureuse de pouvoir caser Space Chimps juste dans le top 10, avec 1.4 m de $ sur 2.538 salles. Enfin, Angelina Jolie, Morgan Freeman et James McAvoy terminent leur parcours dans 1.754 salles où Wanted est encore à l'affiche...projeté  128.5 m de $ au total....

  • Itv


    Salût Alex déjà 2 ans ! Une belle histoire et un succès bien mérité ! Je suis ravie de pouvoir enfin te faire découvrir un peu plus à mes lecteurs. Peux-tu nous dire comment l’idée t’est venue à l’époque d’initier cette aventure rocambolesque ?

    Halluciner : Bonjour Micheline ! Tout d’abord je te remercie grandement de l’intérêt que tu as porté depuis le début envers mes créations parodiques : ta reconnaissance initiale a certainement contribué à consolider ma motivation dans le temps.

    En fait si je devais revenir au début, l’idée est venue après un enchaînement d’événements non négligeables. Au lendemain de la mésaventure de la finale France Italie l’été 2006, j’ai eu l’idée de surfer sur l’événement de Zidane et le fameux coup de tête et j’ai publié une série d’affiches parodiques cinéma qui mettait en scène Zidane en position inconfortables.

    Très vite cette série a fait la une des sites non officiels foot de l’OM (NDLR : l’Olympique de Marseille)

    Mich : Et comment en arrive t-on ensuite à l’idée du site et à la mise en place de ton concept inédit d’affiches de films parodiées à partir de l’actu cinéma ?

    Halluciner : Tout d’abord j’ai remarqué que la seule chose qui figurait sur le web, c’était une tonne de photomontages qui se servaient des personnages politiques pour les remettre en scène. Et comme je voulais innover, par amour du cinéma, j’ai eu l’idée de parodier les films eux-même par le biais de leurs affiches, et surtout leurs titres : ou comment faire basculer une affiche sérieuse dans l’absurdité avec quelques traits ou mots changés...

    Mich : On peut dire que tu vas alors exceller dans ce domaine : tu as été certainement l’auteur le plus prolifique de jeux de mots sur les titres de films : on te doit bien avant l’heure les très célèbres ‘Saw 6’, ‘Saw 4 dance’, la série sexy ‘Try Potter’ et la touffe de Feu, ‘Croissant’ (300), ‘Speederman’, ‘The Gruge’, ‘Cochonne thirteen’ (Ocean’s Thirteen), ‘Ping Pong’ (King Kong) , Gaillarde 4 (Die Hard 4), Star-Shrek 3, Président Débile Extinction, la Colline a des vieux....Exactement 150 jeux de mots sur des titres, avec l’affiche que tu refaisais intégralement à chaque fois !

     

    Halluciner : oui en fait, je prenais un plaisir fou à détourner les titres des films, pour ensuite mieux changer toute l’identité graphique de l’affiche et lui donner une légitimité, parodique bien sur ! Comme la communauté Halluciner était très demandeuse, j’ai très vite détourné aussi les synopsis officiels mot à mot pour apporter une extension au délire de l’affiche.

    Mich : et puis les fausses critiques presse aussi ! Un véritable plaisir littéraire qui se savourait comme une cerise sur le gâteau !

    Halluciner :Exact ! Je me suis amusé à détourner les noms des magazines de critiques ciné officiels (L’Ecran Enplastique, le Cadenas Enchainé, Mad Moviette, Labération...) en leur imaginant un style d’écriture propre. Cet exercice fut un prétexte à un autre style de détournement : celui des expressions ou adages connus, avec tous les jeux de mots possibles sur le thème traité dans la parodie. J’ai écrit environ 3000 lignes de fausses critiques presse comprenant 1500 jeux de mots.

    Mich : Tu as toujours été tout seul pour tout faire ?

    Halluciner : Oui, c’est ça qui est amusant, c’est d’avoir une vision commune de ce vers quoi on veut aller ! J’ai toujours trouvé que j’étais facilement en accord avec moi-même :-)

    Je n’aime pas non plus être tributaire des autres : c’était important compte tenu de la tournure quasi industrielle de production de plusieurs parodies chaque semaine...

    Mich : J’en profite ainsi pour inviter mes lecteurs à revoir quelques une des 150 parodies d’affiches, de synopsis et de critiques presse que tu as fait pendant 1 an à cette adresse :

    Une fois par semaine pendant 1 an ?

    Halluciner : En fait chaque semaine, je mettais en ligne une parodie le lundi, et une parodie le jeudi, sur les 2 films forts de la semaine.

    Mich : et pourquoi le nom ‘Halluciner.fr’ au fait ?

    Halluciner : Je pense que tout le monde s’en doute intuitivement : mon site est évidemment un hommage au leader incontesté de l’information cinéma en francophonie :  "http://www.allociné.fr"

    La mise en page du site est quelque part une sorte de détournement de la leur.

    Je les connais bien et j’en profite pour les saluer fortement !

    Mich : On en arrive maintenant à la 2e partie de ton projet, certainement la plus importante : les bandes-annonces. Pourquoi t’y être aventuré, alors que ta formule affiches + textes marchait à merveilles, ton site ayant été consacré l’été 2007 ‘meilleure révélation humoristique sur le web’ par Bel RTL ?

    Halluciner : En fait j’ai profité d’un mois de vacances sur Paris (comme lors de la création du site) pour repenser le concept, analyser les différents contenus du web. Depuis le départ je rêvais d’arriver un jour à pouvoir fournir à mes lecteurs des parodies vidéos, cad les parodies des bandes-annonces liées à mes affiches parodiques. Et au lieu de demander à d’autres, je me suis formé tout seul aux différents logiciels de montages en apprenant sur le tas. C’était pas terrible au début, mais avec le temps, je me suis amélioré, jusqu’au jour où mes différents délires d’essais m’ont conduit à la vraie innovation en matière de parodies vidéos : les VERSUS ! La vidéo, c’est le nerf de la guerre sur le web et à la tv !

    Mich : A ce moment là, je trouve que ton travail d’artiste a pris tout son sens ! On peut dire que tu as littéralement inventé ce qu’on pourrait appeler ‘LE DOUBLAGE VIDEO » Explique-le en détail !

    Halluciner : merci :) En fait, toujours par soucis d’innovation, je n’avais pas envie de refaire comme des centaines d’autres sur le web, des parodies de doublages audio : cad, doubler les voix d’un extrait de film, pour y mettre ma voix. Cette formule manque désormais cruellement d’originalité.

    J’ai eu l’idée de partir dans une démarche inverse : et si je gardais 100% de l’audio d’une bande-annonce à l’affiche, pour coller ensuite dessus des extraits vidéos d’un autre film culte !

    Mich : mais ton métier est lié à la vidéo ou au graphisme ?

    Halluciner : pas du tout ! Même si je travaille dans le marketing, en relation avec des agences de pub ou com, ce qui m’a donné cette sensibilité créatrice, je n’avais aucune formation, ni sous Photoshop, ni sous Premiere Pro.

    Mich : J’avoue être bluffée par ton niveau technique dans cet exercice de style. C’est tellement bien réalisé qu’on a toujours du mal à penser que tu gardes l’intégralité de l’audio de la bande-annonce que tu veux parodier, et que les images que tu utilises sont muettes : elles sont calées parfaitement sur l’audio original.

    Halluciner : C’est la magie du montage ! Ce que je cherche en fait, c’est faire rejouer la bande-annonce à l’affiche par les acteurs d’un autre film (je n’ai pas donc pas de problème de casting :-)

    Evidemment il faut un montage méticuleux pour arriver à faire croire que les personnages insérés et muets, parlent vraiment sur l’audio que je garde. Le plus dur est certainement les détournements des SFX, car dans un audio original, il y a toujours une 50 de sons, bruits, claquements, accidents, impacts, sons d’environnements : vous devez à chaque fois trouver dans le film utilisé des séquences qui vont ‘matcher’ parfaitement avec, voire détourner ses bruits. Exemple des sons d’un accident de voiture en ville, peuvent se transformer en sons d’accident de vaisseaux spatiaux si les images proviennent d’un Star Wars.

    Mich : C’est pour cela qu’il faut toujours visionner la bande-annonce originale avant de voir ta parodie : il faut être très attentif à tous les sons qu’on entend, puisque dans ta parodie, tout sera repris intégralement ! Du grand art ! Comment tu fais pour trouver tous ces mélanges de films détonants ? Ca doit te prendre beaucoup de temps ?

    Halluciner : Je suis très cinéphile, je dois avoir 800 DVD chez moi que je connais par coeur, et ma déviation naturelle pour la parodie fait que je trouve toujours les idées des bandes-annonces versus rapidement. C’est la réalisation qui prend du temps. J’adore mélanger par exemple un audio d’une comédie avec des images d’un film 1er degré ou culte : cela décrédibilise d’un coup le film culte. J’aime beaucoup mélanger aussi les audio des films Disney avec des extraits vidéo Star Wars, car le mélange d’univers magiques fonctionne bien. A l’inverse j’ai apprécié aussi de mélanger un audio d’un film dramatique avec des images d’une comédie burlesque : décalage assuré !

    Mich : Tu peux nous donner quelques secrets de fabrication ?

    Halluciner : Ce que je peux dire, c’est qu’avant de choisir le film ‘versus’ qu’on va utiliser pour les images, il faut s’assurer qu’on va pouvoir y trouver toutes les scènes nécessaires. Il faut aussi bien préparer le casting de substitution : quel nouveau personnage va incarner tel personnage source, et voir si le fil conducteur reste logique. On peut se retrouver bloqué car une scène est impossible et il faut contourner : exemple dans le Seigneur des anneaux en chtis, Frodon doit parler de son futur nouvel appartement avec sa femme chez lui. Or dans le film de Peter Jackson, Frodon ne discute jamais avec une fille hobbit dans la maison de Bilbo. Il faut faire illusion en choisissant parfaitement les cadrages.

     

     

    Mich : Félicitations d’ailleurs pour cette parodie qui a fait le tour de la francophonie : Canal +,  Actu 24, le site officiel Chtis...et même le Figaro et L’Express !

    Halluciner : oui, je les remercie tous pour la diffusion de cette parodie, qui fut la première à surfer sur ce qui allait devenir le phénomène Chtis, biloute !

    Mich : Bien, après 60 parodies de bandes-annonces en quelques mois, une véritable banque de données personnelle complète online, quel est ton objectif ?

    Halluciner : j’aimerai m’associer avec un partenaire prestigieux, TV ou web, pour mettre en place un chronique ‘Halluciner’ à grande échelle ! Ce n’est que le début de l’aventure et j’ai encore des milliers d’idées...

    Mich : Je te remercie pour tout le plaisir que tu nous as apporté durant ces 2 longues années, où tu as réussi à te renouveler en permanence ! Longue vie à www.halluciner.fr !!!

    Halluciner : Merci à toi pour ta gentillesse légendaire, et longue vie à ton blog d’info qui est pour moi et de nombreux proches, le rdv incontournable de l’info mondial. Tu es toujours informée de tout avant tout le monde, bien avant de nombreux site leader !

    Encore merci à toi pour ton soutien !

     

     

  • Youssef Chahine. Disparition d'un réalisateur controversé!

    chahine
     Je viens d'apprendre (merci Lee) le décès de Youssef Chahine,  plus célèbre réalisateur Egyptien, dont le dernier film projété en Belgique avait été "Alexandrie-New-York"

    Prise par le temps, je ne poste qu'un article repris dans (http://www.lepoint.fr/actualites-cinema/1647/sommaire/m Merci à ce dernier de le permettre).

    Ce monstre sacré du cinéma égyptien, décédé dimanche à 82 ans, a produit une oeuvre aussi intimiste que politiquement engagée sans trouver dans son pays la reconnaissance obtenue à l'étranger.

    Né le 25 janvier 1926 dans l'Alexandrie cosmopolite, il n'a cessé, en une quarantaine de films, d'imprimer sa mémoire et ses idées de gauche et anti-islamistes en prenant l'Egypte pour grande toile de fond. Mais plus célébré à l'étranger qu'il ne l'était dans son pays, il avait obtenu en 1997 le prix du cinquantième anniversaire du festival de Cannes pour l'ensemble de son oeuvre, après un Ours d'argent en 1979 au festival de Berlin.

    Eduqué en français et en anglais, il part étudier à 21 ans le cinéma à Pasadena, en Californie, et reviendra sur son destin dans un cinéma égyptien alors phare du monde arabe, ce qu'il n'est plus. "Il voulait être acteur, mais s'est aperçu qu'il bégayait un peu et n'était pas si beau, alors il s'est dit: je vais jouer à travers d'autres", a raconté l'un de ses grands "autres", Omar Charif, découvert par Chahine. 

    Quelques titres se distinguent, comme "Eaux noires" (1956), avec Omar Charif, "Gare centrale" (1958), et "La terre" (1969), chef-d'oeuvre poétique et politique consacré au monde paysan. Son soutien aux combattants de l'indépendance algérienne dans "Djamila l'Algérienne" (1958), va de pair avec la célébration du panarabisme en vogue ("Saladin", 1963).Des fresques politiques, inspirées par l'idéologie nationaliste, s'enchaînent, comme "Le moineau", (1973), qui impute la défaite arabe de 1967 face à Israël à la classe politique égyptienne sous Nasser.

    Mais trop à gauche, ses démêlés avec le pouvoir, qui ne cesseront jusqu'à sa mort, se traduiront par une censure redoublée et un exil volontaire au Liban et en France. Sans renoncer aux sagas politiques, Chahine se lance dans le roman filmé de sa jeunesse: "Alexandrie, pourquoi?" (1978, prix spécial du jury à Berlin l'année suivante), "La mémoire" (1982), "Alexandrie encore et toujours" (1989), qui formeront sa trilogie autobiographique.

    Critique du régime autocratique en Egypte

    Puis Youssef Chahine s'insurge face à la montée de l'islamisme dans une Egypte où les chrétiens, comme lui, et aussi les juifs vivaient autrefois en harmonie avec les musulmans.
    "L'émigré" (1994), inspiré de la vie du patriarche biblique Joseph, et "Le destin" (1997), de celle du philosophe arabe Averroès, lui valent la colère et la censure des intégristes égyptiens. 

    Survient le 11 septembre 2001, qui inspira à Chahine un court-métrage controversé, dans un film collectif, suivi en 2004 d'un autre film pour dire son désamour de l'Amérique ("Alexandrie... New
    York").

    arton13086"J'ai appris mon métier en Amérique, j'y ai eu mes premières amours. Mais je me sens trahi par la politique étrangère de celle qui fut ma meilleure amie, ma maîtresse", avait-il déclaré. Critique évidente du régime autocratique en Egypte, son dernier long-métrage, "Le chaos", co-signé avec Khaled Youssef en 2007, ne remporta pas le succès escompté. "Entre le pouvoir et moi, cela va très mal", avait dit le dernier "monstre sacré", avec Omar Charif, d'un cinéma égyptien en décadence. ( Le Chaos c'est sur: http://www.afrik.com/article13086.html)
    Et tout le reste sur: http://fr.wikipedia.org/wiki/Youssef_Chahine

     

  • Wall-E versus Star-Wars . Parodie

    Wall-E Eyes
    . Demain, Halluciner.fr fête son deuxième anniversaire, et pour marquer le coup, il m'a déjà envoyé le détournement très très réussi du petit Robot Wall-E d'avec le non-moins sympathique Robot de Star wars. Je découvre comme vous, qu'il y a de grandes similitudes entre ces deux films....  Mais de là à mixer la bande audio Wall-E avec les images, sans rajoutes ni coupures de Stars Wars avec autant de talent, là je dis Châpeau! Jugez-en et comparez ensuite avec la bande originale de Star Wars.

    wall0  flècheWall7Faites la connaissance de WALL-E (prononcez "Z-6PO") : WALL-E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot, droïde de protocole, maîtrisant plus de six millions de formes de communication ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, Z-6PO a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul...
    Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite "robote", bien carénée et prénommée D2-R2 EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, Z-6PO (alias WALL-E) va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsque D2-R2 est rappelée dans l'espace pour y terminer sa mission, Z-6PO n'hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite... Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie... Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures !...... (...)"
  • MichCiné à l'honneur en France.

    Halluciner, l'un des sites les plus visités de l'hexagone vient de placer mon Imu en première page. Et quand on sait que Alex reçoit des milliers et des milliers de visiteurs par mois, on se sent tout écrasé (e) par un tel honneur. Grand merci à toi Alex. Et.... j'attends ton détournement de Wall-E, que tu m'annonces grandiose, avec une grande impatience.

    mich pub

  • Les acteurs les mieux payés d'Hollywood! (2008)

    actors_1Lorsqu'il s'agit de remplir les centaines de pages des principaux journaux glamour, c'est la gente féminine qui domine de loin toutes les colonnes.. La féminine Tinseltown est la rubrique qui utilise le plus d'encre afin de rassassier le public de Gossips"-nouvelles croustillantes sur les stars et les pseudos stars-. Mais lorsqu'il s'agit d'établir un baromètre des comédiens et comédiennes les mieux payés du cinéma actual, bizarrement, cela devient une affaire d'hommes. A une époque, où l'aura masculin est devenu sujet d'actualité, où le "talent" pour certains se mesure à la hauteur de leurs barres de chocolat bien bronzées, il n'est dès lors pas surprenant de retrouver les acteurs masculins en tête de liste. heureusement, tous ne se mettent pas à p....pour réussir. Et là, il n'y a pas photo, non seulement ils dominent largement le classement, mais ceux qui y figurent, heureusement le sont pour leur talent, et non pour leurs biscauteaux, même si certains les utilisent pour jouer les "superhéros"! En termes de $$$$, cela donne 487 m de $ pour les acteurs, contre 244 m de $ pour les comédiennes.  

    Et qui domine? Will Smith bien sûr! Malgré quelques mauvais choix, il dévance Johnny Depp, ce qui est une surprise, parce que ce dernier affiche deux blockbusters sur la période de référence (juin 2007-Juin 2008). Il faut sans doute chercher du côté de The Pursuit of happyness, plutôt que I'm a legend et Hancock pour justifier sa première place....Donc les Pirates n'ont pas fait le poids contre les superhéros. Mais non content d'être l'acteur le plus "bankable" du moment, l'ancien "Prince de Bel-Air" (série télévisée ayant connu un énorme succès) affiche encore un autre titre sur sa carte de visite; grâce au succès de Hancock, Smith est le premier acteur dans l'histoire de Hollywood à avoir huit films ayant dépassé 100 millions de $ au box office. Quant à Johnny Depp, l'acteur qui hésite souvent entre des films commerciaux et films autrement déguisé qu'en Jack Sparrow, c'est seulement 72 m de $..au compteur! Eddie Murphy, dont on annonce le retrait, arrive troisième avec 55 m de $, en dépit de plusieurs navets, mais sauvé semble-t'il pas une belle perfomance dans "Dreamgirls" (mon avis), et sa nomination aux Oscars (supporting rôle). Ensuite, Mike Meyers avec 55m $ (Austin Powers-The Love Guru (-un nanar avec seulement 31m$-)  Faut-il voir en la franchise "Shrek" (voix-off) cette position avantageuse??? Le beau DiCaprio, plus occupé avec la défense de la planète qu'a défendre ses intérêts (à raison) termine le top-five avec seulement 45m de $. Depuis Titanic, il y a eu "Aviator" "Gangs of New-York et "The Departed", tous nominés catégorie Meilleur film, seulement à sa décharge, on sait qu'il est l'unique acteur Us, à être payé 20m de $ pour des films cotés R-Rated, ce qui avec la restriction de l'âge, réduit le nombre de spectateurs. Alors finallement, Leo ne s'en tire pas trop mal....non?

    Et Tom Cruise me direz-vous? Ben oui, il ne figure même pas dans le top-Ten. Ses réçents "déboirs" avec Valkyria dont la sortie maintes et maintes fois reportée semble lui jouer un bien mauvais tour, ou serait-ce à cause de ses opinions scientologues? Je ne sais pas, mais en tout cas, je crois que Tom à désormais sa carrière derrière lui!

     Sources Forbes.

  • Burn after Reading bande-annonce hilarante!

    burn%20after
    Mon favorite trailer of the week: le très hilarant "Burn After Reading," des Frères Coen. Un régal comique après le très sérieux mais néanmoins magistral  "No Country for Old Men," Avec Burn, les frangins font un retour vers la comédie burlesque avec un casting dit "à tiroirs" classé 5 étoiles. George Clooney, Frances McDormand, John Malkovich, Richard Jenkins, Tilda Swinton, et Brad Pitt dans un rôle de gaffeur invétéré... Si le film est à moitié aussi drôle que le trailer, alors on va vers le succès assuré. 

    burn after readingMini-synopsis: Alors qu'il travaille à l'écriture de ses mémoires,  Ozzie Cox , incarné par John Malkovitch, un ancien agent de la CIA oublie le manuscrit enregistré sur cd dans une école de sport, et Brad Pitt (pour une fois dans un rôle rôle de "mauvais") ayant mis la main sur ces mémoires, espère le faire chanter pour s'offrir un chirurgie esthétique.  La  CIA dépèche un tueur à gages sur les lieux afin de mettre de l'ordre dans la pagaille. Pour Swinton, c'est sa deuxième collaboration avec George Clooney, qui fait régulièrement équipe maintenant avec Pitt.  Désormais inséparables, cela devrait donner un excellent film.

    Entretemps les frèrots ont commencé le tournage de "Serious man" dan sla plus pure veine de "Fargo" (que j'ai adoré et qui ma fait découvrir une gueule "Steve Buscemi")

  • Mirrors le film censuré aux Etats-Unis Sous la loupe!

    mirrors poster

    Le film d'Alexandre Aja, déjà auteur du très controversé "The Hills have Eyes" a vu d'une part, ses photos censurées, et la bande-annonce aussi.
    En passant sur Lyricis (merci) j'ai pu mettre la main sur les deux.

    Voici pour vous:

    mmmm
    mirror gore pix

  • Hairspray II (???)

    hairspray Show

    Bon, au risque de paraître un rien ennuyeuse, voilà encore une chronique d'une suite annonçée! Je n'y peux rien, mais c'est devenu une folie ou quoi tous ces remakes, ces sequels et autres préquels? Bien sûr, c'est un bon filon, mais de là à faire des sequels de tout, pas sûr que le II rencontrera le même succès que Hairspray premier du nom. J'en veux pour preuve le cultissime "Grease" avec Olivia Newton John et le tout débutant John Travolta. Le deuxième volet, avec un casting différent n'a pas marqué les esprits, à l'inverse de l'autre, qui aujourd'hui, reste encore une des meilleurs comédies musicales. Néanmoins, avec l'annonce de John Waters à l'écriture du scénario, sans doute qu'on peut s'attendre à un bon film dans la lignée du premier. Selon ComingSoon : Adam Shankman, le réalisateur, et Craig Zadan, Neil Meron ainsi que les compositeurs (vainqueurs de Tony Awards) Marc Shaiman et Scott Wittman sont de la partie. De nouvelles chansons vont bien sûr être composée pour Hairpsray II, mais mis à part ce que je viens d'écrire, rien ne filtre quant au casting..Cependant, le studio espère réunir tout ou en partie le casting prestigieux de Hairpsray....John Travolta, Zach Efron,(High Scool Musical 1-2-3) Michele Pfeiffer,Christopher Walken, Queen Latifah et la  débutante Nikki Blonsky, et ce assez rapidement...une date de sortie est déjà prévue par Warner Bros: Juillet 2010! Vous voilà prévenus..

    Bande originale

    Et la version scène à Londres en 2007.

  • Bienvenue Chez les Ch'tis Pathé-..pathétiques!

    Vous l’avez surement remarqué,  Bienvenue chez les Ch’tis est encore en salle a plus de 5 mois de la date de sa sortie en salle, bien que plus personne ne fréquente les salles pour aller le voir, selon FilmActu le film serait encore projeté dans 150 salles avec une fréquentation de 65 spectateurs par copie, ce qui donne environs 4 spectateurs par séance ! Il parait même que Pathé paye les salles de cinéma afin qu’elle continue de diffuser le film. La question qui se pose c’est pourquoi un tel acharnement ?La réponse est simple, tout simplement pour détrôner Titanic de sa place de Numéro 1 au Box Office Français, actuellement Bienvenue chez les Ch’tis est encore a 473 824 entrées du record absolue de Titanic.
    Pathé s’apprête aussi a lancé une opération : Cinéma a 3 € du 23 au 29 juillet pour voir le film Bienvenue chez les Ch’tis dans le nord.
    C’est vraiment pathétique d’en arriver là. La première place est encore loin, mais avec un tel acharnement c’est sur que nous pouvons y croire.
    Article original : rétro-lien Merci à Lyricis.fr de le permettre.