• Andy Hallett (33) décès.

    andy Hallet
    On vient d'apprendre le décès du chanteur et acteur Andy Hallett  l'âge de 33 ans. Pas très connu dans nos régions, ce comédien avait un rôle important dans la série télévisée "Angel"  Cela faisait bientôt cinq ans qu'il se battait contre de grâves déficiences cardiaques, une dernière crise a eu raison de lui.  Il fut remarqué après avoir improvisé aux côtés de Patti LaBelle lors d'un concert, par Joss Whedon, le créateur de "Buffy Le Vampire" qui créât le personnage de Lorne expres pour Hallett. Ce dernier est apparu dans 76 épisodes dans cette série qui prit fin en 2004. 

     Sources Jam entertainment.

  • Robin Hood. (ex Nothingham) le casting est enfin complèt

    robin hood
    Ouf. Après de nombreuses péripéties, grève de scénaristes, défections de comédiens, le casting de Robin Hood-Robin des Bois  (auparavant Nothingham) le dernier opus de Ridley Scott  est enfin complèt! Selon Universal, Vanessa Redgrave, malgré le deuil, sera la reine Eleonore d'Aquitaine, Mark Strong sera King Sir Godfrey, Oscar Isaac sera King Jo, et Léa Seydoux qui tourne encore Inglorious Basterds de Tarantino sera la Princesse Isabella. Ce qui donne un excellent  plateau de stars avec Russel Crowe et Cate Blanchett. Quant aux "mousquetaires" de Robin des Bois, on retrouve Kevin Durand dans le rôle du bras droit de Hood, l'écossais Little John, et enfin le ptit dernier Scott Grimes qui sera  le gallois Will Scarlet. Début de tournage très bientôt pour une sortie mi 2010....sauf pépins...

  • Liam Neeson à repris le chemin des studios

    famille complète aux funérailles(photo Vanessa Redgrave et Franco Nero à gauche)


    Liam Neeson,
    le héros de "Taken"  est retourné sur le tournage de Chloe à Toronto, film qu'il avait du interrompre après avoir appris l'accident de sa femme Natasha Richardson, afin d'en tourner les scènes finales. Les producteurs ayant redéfini l'agenda afin que l'acteur puisse s'occuper des funérailles.
    Selon le site PageSix, il est apparu très abattu une fois les spots éteints. Sa belle-soeur accompagnée par sa mère Vanessa Redgrave à quant à elle, également repris le chemin des  studios afin de terminer le téléfilm The Day of the Triffids. 
     

  • Nicolas Cage premières images de l'Apprenti Sorcier


    nicolas-cage-abracadabraL'Apprenti Sorcier l'un des chefs-d'oeuvres des Studios Disney, va être "revisité"  avec Nicolas Cage dans la peau du sorcier. Les photos sont issues du site JustJared,  Mais je suis quand même sceptique. Cage s'est souvent planté ces dernières années, Même si Knowing caracole en tête du Box.office, ce n'est sûrement pas à cause du scénario et de sa performance, mais plus que probablement parce que le public toujours avide de sensations fortes et de mystères quant à l'avenir du monde, s'est rué en masse vers ce thriller, pour découvrir le sort réservé à notre belle planète et à New-York en particulier!

    Comme on peut le voir sur les photos prises dans le métro de New-York,  Cage arbore un look à la Hugh Jackman vu dans "Von Helsing"

    Hier encore, j'ai vu une interview de Cage sur une chaîne française. Première impression, il est toujours aussi mal coiffé, d'ailleurs sa coiffure, fait depuis de nombreuses années, l'objet de ricaneries. Alors pourquoi ne garderait-il pas le look arboré ici? Il est vachement bien comme ça non?


     

  • Dominique Pinon au fantastique 2009.

    pinonPinon Dominique

    Né en 1955 à Saumur, il a joué dans plus de 40 longs métrages et une vingtaine de pièces de théâtre. Epinglons les films de Jean-Pierre Jeunet : Delicatessen, La Cité des Enfants Perdus, Alien : Résurrection, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Un Long Dimanche de Fiançailles… Dominique Pinon a reçu le prix Molière du meilleur acteur pour son rôle dans L’Hiver sous la Table, de Roland Topor. Filmographie sélective : Humains (2009) Musée Haut, Musée Bas (2008) Dante 01 (2008) The Oxford Murders (2008) Roman de Gare (2007) Un Long Dimanche de Fiançailles (2004) Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (2001) Alien : Résurrection (1997) La Cité des Enfants Perdus (1995) Delicatessen (1991)

  • Bruits de coulisses.

    houdiniSummit Entertainment (Twilight) vient d'acheter les droits du film The Secret Life of Houdini: The Making of America's First Superhero', une adaptation d'un roman de William Kalush et Larry Sloman. (2006) L'un des plus grands magiciens du siècle dernier y est décrit comme un espion travaillant à la solde des anglais, qui ensuite fut engagé comme conseillé dans la Russie révolutionnaire  par le Tsar Nicolas II. il est aussi écrit que la mort "accidentelle" de Houdini serait l'oeuvre d'une organisation spirituelle que la magicien aurait dénoncé de nombreuses fois. Cependant selon des sources officielles , sa mort serait due à une péritonite, suite à un coup dans l'estomac donné par un curieux, juste avant un spectacle à Montréal, voulant tester la résistance du magicien...
    Néanmoins, ce magicien spécialiste des évasions spectaculaires, la plupart du temps menotté et baillonné ne fera pas l'objet d'un biopic, mais d'un thriller Il sera plûtôt présenté comme un mix entre Sherlock Holmes et Indiana Jones. .
    http://www.magicwebchannel.com/hall_houdini.htm


     

  • Le Joker version allemande! Etonnant!

    joker duo Veidt
    Je viens de mettre la main sur des notes décrivant un film avec  Conrad Veidt, un acteur allemand très populaire dans les années 20. Cet illustre comédien est devenu mondialement célèbre avec sa personnification dans "The Man Who Laughs -L'homme qui rit"   d'après Victor Hugo, réalisé pour Universal par Paul Leni en 1928. Selon les spécialistes, Veidt serait la source d'inspiration du Joker, personnage icônique dans la saga Batman. Conrad  incarne Gwynplaine dont le père est condamné à mort par torture, pour crime de lèse-majesté envers le Roi James II . Gwynplaine devra pour supporter éternellement le comportement de son père, subir une chirurgie déformante afin d'arborer un éternel sourire. A première vue, le Joker tel que nous le connaissons aujourd'hui n'a rien inventé. Ce film est un des premiers films bizarres, tantôt mélodrame, tantôt thriller, mais si près du style Expressioniste de l'époque qu'il en devient aussi le parfait film d'horreur. On raconte que Bill Finger co-créateur de Batman, a amené la photo de Veidt avec l a carte de Joker, et son gimmick à donner la chair de poule à Bob Kane et que tout est parti de là. En ce qui me concerne, il ne faut aucun doute que ce comédien à ouvert la voie à tous les pires vilains du septième art non? Etonnant aussi de savoir que tant d'années plus tard, le héros du comic book a permis à Heath Ledger d'avoir un Bel Oscar. Merci Conrad Veidt.

    laughsmanwholaughs
    Lorsqu'on visionne la bande-annonce ci-dessous, on est assez surpris de constater que pour Veidt, cela n'a pas du être facile tous les jours dman-who-laughse garder ce rictus pendant les prises du veues. il aurait eu des raideurs dans la machoire que cela ne m'étonnerait pas. En tout cas, châpeau. Vu d'ici, les réalisateurs des années 20 avaient vraiment le don d'amener leurs films dans un certain climax.

    Sources Cinematical, Imbd, et recherches persos dans mes dossiers sur les films allemands, dont j'étais très friande quand j'étais jeune.

  • Millenium Trilogy La Fille qui voulait un bidon d'essence et des allumettes. Bande-annonce

    larsson bannerLe phénomène Millenium bat son plein. Alors que lle premier opus de la trilogie de Niels Larrson sera bientôt sur nos écrans (voir  http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6842139/millenium-saga-pour-nuits-blanches-sur-fonds-  )  je peux déjà vous proposer une mini bande annonce du deuxième volert" La Fille qui voulait un bidon d'essence et des Allumettes" Et même vous assurer après avoir vu quelques sneaks, que ce deuxième opus marchera tout autant que le premier. D'une part, parce que comme il en a l'habitude, Stieg Larsson emmène le lecteurs dans les méandres d'une histoire polico-policière avec une belle maîtrise, même si l'intrigue tarde à ce mettre en place, mais surtout par la présence de Noomy Rapace. Elle est Lisbet Salander et vole carrément la vedette à Mikael Blomkvist  La fille qui rêve d’un bidon d’essence et d’une allumette, c’est elle, personnage central de l'histoire, devenue l’ennemie publique numéro 1 du Royaume de Suède suite à plusieurs assassinats. Tout le monde la soupçonne.  Lisbeth Salander est-elle une lesbienne satanique et psychotique ou une victime d’enquêteurs et de journalistes peu scrupuleux ?  Lisbeth trimballe-t'elle encore son lourd passé d'enfant meutrière d'un père violent, ancien espion Russe? Est-elle toujours cette autiste, mais néanmoins  génie de l'informatique, malingre, tatouée, un brin gothique, officiellement psychopathe, qui a passé son enfance dans un asile, est-elle toujous doté d'une mémoire photographique hors normes? Oui, comme dans le premier opus, elle va vous scotcher à votre fauteuil. La fille ..... c'est histoire d'un triple meurtre  plus complexe qu’il n’y paraît. Après avoir bien posé le décor, le film nous dévoile petit à petit des éléments de la vie de la mystérieuse Salander, éléments qui vont permettre de comprendre la logique derrière les meurtres qui secouent Stockholm. Lisbeth n'est pas rappeler  Fifi Brindacier, l'un des personnages préférés des Suédois. Pour ses qualités surhumaines et sa désobéissance chronique.

  • Bruits de coulisses. Queen Latifah, Les Ch'tis,

    queenlatifahDana Owens, alias  Queen Latifah l'une des premières rappeuses américaines, reconvertie avec succès dans le cinéma depuis Chicago, aura le rôle principal dans "Just Wright", une comédie sentimentale développée par Fox Searchlight, après l'abandon des studios Disney.  

    Version moderne de Cendrillon, "Just Wright" racontera l'histoire d'une kinésithérapeute qui tombe amoureuse d'un joueur de basketball alors qu'elle l'aide à se remettre d'une blessure qui pourrait mettre en péril sa carrière.
    Debut de tournage le mois prochain..


    dany boon et Will smith Avec plus de 20 millions d'entrées, le film de Dany Boon a battu tous les records. Cependant, ce succès là n'est pas prêt de s'arrêter! On le sait , Overbrook pictures, la société de production de Will Smith,  a acheté les droits en assciation avec Warner Bros,  pour pouvoir réaliser une version américain, mais on murmure que des remakes allemand et italien sont en cours de préparation. Dany Boon avait rencontré Will Smith et Steve Carrell qui reprendra son rôle dans la version Us, l'année dernière. Mais en ce qui concerne les deux autres versions, rien ne filtre pour l'instant, juste des rumeurs.....qui ne devraient pas tarder à être confirmées. Il serait étonnant en effèt, que vu l'immense succès des Ch'tis, d'autres pays ne prennent pas le train en marche.D'autant que kes mêmes sources indiquent que les deux productions européenes sortiront avant les Usa. Une question cependant, quels acteurs pour incarner  Boon ?  J'avoue ne pas bien connaître les comédiens allemands et italiens de premier plan. Donc: Wait and see


    hemingwayLe romancier et aventurier Ernest Hemingway prendra les traîts de Anthony Hopkins dans " "Hemingway & Fuentes,"  sous la direction Andy Garcia, qui en est également le scénariste avec Hilary Hemingway, la nièce de l'écrivain, et le producteur au travers de sa maison de production CineSon Entertainment. Le film se focalisera sur la relation entre Hemingway et le capitaine de son bateau Gregorio Funtes.  Il se murmure que Annette Benning pourrait-être impliquée dans le projet dans la peau de la femme et veuve Mary welsh. Tout en ayant des allures de biopic, le film fonctionnera plutôt sous la forme d'un drame visitant les dernières années troubles e la vie de Hemingway, qui a passé la dernière décénie dans les villes portuaires de Cojira Cuba et Ketchum, période durant laquelle il écrivit son plus grand succès "Le Viel Homme et la mer" la nouvelle avec laquelle il remporta le Priz Pulitzer en 1952..

     

     


  • Ridley Scott en 3D!

    Ridley Scotts Forever War in 3D"Forever War" le petit dernier de Ridley Scott, film de science-fiction épique, mélange de l'Odyssée et de Blade Runner, va être tourné en 3D. Ce dernier a confié lors d'une soirée spéciale au British Film institute qu'il avait commencé le tournage du livre de Joe Haldeman, écrit en 1974.  après avoir vu le travail de James Cameron dans "Avatar"  lequel avait déjà réalisé Ghosts of the Abyss (2003) en 3D.
    forever_war_1 Mini-synopsis:  Une navette spatiale d'exploration est attaquée par les Taurans, une espèce extraterrestre belliqueuse. En 2009, afin de lutter contre cette menace, la Terre se réunit autour d'une force internationale du nom de l'AENU. Les humains vont former un bataillon de soldats au QI supérieur à la moyenne : la Grande Conscription. William Mandella, jeune étudiant en physique, sera enrôlé pour combattre durant la première guerre interstellaire. Une guerre qui durera jusqu'en 3143...

    Sources  /film et Wikipedia

  • "Millenium" saga pour nuits blanches sur fonds de roman noir! thriller magistral!

    millenium
    Millenium. ce sont trois épais volumes d'une saga Suédoise, que l'on doit à la plume de Stieg Larson, (journaliste au magasine Expo1990)- 1954-2004) qui narre les péripéties du journaliste Mikael Blomkvist et de l'as de l'informatique rebelle Lisbeth Salander. Vendus à plus de 10 millions d'exemplaires, la trilogie est un véritable phénomène littéraire.  ( cent mille rien qu'en Belgique). Beaucoup se sont posé la question de savoir si le film serait à la hauteur, car ce n'est pas la première fois qu'un réalisateur se plante avec une adpatation d'un roman, parce qu'il n'est pas aisé de retranscire l'âme d'un bouquin au grand écran! Et bien, ma réponse est OUI!    Alors que le premier volet Les Hommes qui n'aimaient pas Les Femmes" ne sortira en Belgique que le 20 mai, et en France, le 13, lors du Festival de Cannes, on peut voir  la vidéo de la première mondiale qui a eut lieu le 17 février à Stockholm au cinéma Rigoleto. Pour le reste je vous propose aussi deux bande-annonces...Comme la plupart des b.a, elles contiennent tout ce qu'il faut pour attirer le public, tout en gardant leur part de mystère....Sauf peut-être la deuxième, un rien plus explicite. Et, je sais de quoi je parle, car moi aussi j'ai eu droit à mon "avant-première" journalistique ce matin, avec une projection à Kinépolis... (merci BFD) Une part de mystère, oui, et comment, le film de Niels Arden Oplev explore et exhume l'histoire trouble, sombre et douloureuse de son pays à travers le regard de Mikael Blomkvist et de Lisbeth Salander, jeune femme chaotique, autiste et rebelle, victime d'un père brutal et ancien espion soviétique...mais as de l'informatique, à la prodigieuse mémoire photographique.. Noomi Rapace, une révélation dans la peau de Lisbeth. Une grande comédienne sans aucun background d'école dramatique dans ses bagages, mais une présence hallucinante, grâce à une totale métamorphose. Coupe de cheveux, piercings à plusieurs endroits, leçons de boxe pour muscler son corps, un permis moto, et une attitude masculine sur fond gothique. Tout est vrai, sauf le tatouage. Epoustouflant!   Quant à Niels Arden Oplev, le réalisateur, il  parvient à conférer à son message, une étonnante universalité, tout en rendant au 7ème art, sa nature première, celle de raconter une histoire non pas via une avalanche d'effèts spéciaux assomants, mais par l'image.. Il va droit au but, explore via un récit nébuleux, l'arrière-cour des services Secrets, des pros de l'enquète, de la traque policière, et des techniques du journalisme d'investigation, qui ne sont pas loin de celles des techniques policières. Au passage, le réalisateur "déshabille" les politiciens, et passe quelques psychopathes, pervers, pédophiles, violeurs et SS à la moulinette! Bref, une réalisation alerte et énergique, avec quelques clins -d'oeils façon Blow-Up, le film-culte. Je n'ai pas vu les 2h21 que dure le film, je suis restée scotchée à mon siège, et suis entretemps devenue complètement addict à la saga.   La production a été conçue à l'opposé des critères habituels d'adaptation de romans à succès, comme par exemple l'interminable théorie des Harry Potter, et un petit budget d'à peine 15M a été dégagé pour cette trilogie.

     Michael Nyqvist "qui incarne le journaliste "lors de la sortie du livre,  j'ai fait le snob et j'ai décidé de bouder Larsson. Mais lorsque je me suis retrouvé impliqué dans le projet, j'ai plié les trois tomes en quelques jours. »

    Il est certain qu'après avoir vu Millenium, vous aurez désormais le bon réflèxe de  déconnecter soigneusement votre ordinateur, en veuillant à bien éffacer tout ce qu'il contient de perso. Car si le Pc est un des éléments centraux de notre quotidien, il l'est dans Millenium le film aussi..Enfin, avec ses renvois à Seven et le Silence des Agneaux,  et " Hard Candy' avec Ellen page dans l'une des séquences fortes,  il ne faut surtout pas mettre ce film devant tous les yeux! Surtout pasmillenium paparazzi
    Mini-synopsis: Mikael Blomkvist est journaliste économique dans le magazine Millenium. Condamné pour diffamation, il décide de prendre de la distance avec sa vie et son métier. Mais Henrik Vanger, grande figure de l'industrie suédoise, fait appel à lui afin d'enquêter sur un meurtre non élucidé, celui d'Harriet Vanger, nièce du grand homme et disparue à l'âge de seize ans. Au cours de ses recherches, Blomkvist se rend compte que La famille Vanger semble cacher bien des haines et des secrets. Dans le cadre de son enquête, le journaliste est amené à rencontrer Lisbeth Salander. La jeune femme de vingt-quatre ans possède un don exceptionnel, celui de découvrir des informations introuvables. Tous deux vont être amenés à se croiser dans une enquête qui va révéler beaucoup plus que ce que chacun aurait pu imaginer...

    millenium gunmillenium hackersmillenium Bike 

    millenium HauntingDernière nouvelle  toute fraîche de ce matin, les deux autres films sont terminés. LE second tôme "La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" sortira en septembre prochain, et le troisième " La reine dans le palais des courants d'air" début 2010 (janvier)
    Sources dossiers persos et Le Soir pour l'italique Mickael Nyqvist. France 2 pour l'avant-première , et BFD Belgique pour la vision et le dossier-presse. (merci à tous)

    Lien super intéressant pour découvrir les bouquins, un clic sur:

     Deuxième bande-annonce très complète (2'47) et plus ciblée Noomi Rapace.

    Il existe comme pour Sex and the City à New-York, un circuit touristique sur Millenium.

    Stockholm,1 rue Bellmansgstrasse, adresse désormais mythique de Mikael Blomkvist, le héros de la trilogie Millenium, devenu en quelques mois un phénomène d'édition en Europe, un appartement avec vue sur Riddarfjärden.  Il y a aussi le circuit touristique à Södermalm, l'île bohème du sud de la capitale scandinave mais avant tout théâtre de l'intrigue de la saga policière   Mais encore,  Götgatan, autrefois, c'était le seul chemin que l'on pouvait emprunter depuis Södermalm sans prendre le bateau",c"c'est là, au dessus de Greenpeace que se trouvent les bureaux de Millenium, le journal de Blomkvist".  La visite se termine devant le café Kvarnen (Le Moulin), le repère de Lisbeth Salandere. Le circuit Millenium est un fabuleux prétexte pour faire connaître l'histoire des rues de Stockholm. Il y a peu de livres qui sont populaires au point que les lecteurs aient envie de faire un tour de la ville et d'en savoir plus sur les lieux de l'intrigue

  • Batman The Anthology 1989-1997 en Blu-ray

     


    .
  • Remaks, Remakes, Remakes.

    La mode est au remake, et les principaux succès au box-office n'y échappent pas. Mais que diriez-vous de voir ces remakes avec les comédiens originaux? Cela donnerait par exemple Dustin Hoffman regardant les jambes pleines de varices de Mrs Robinson, un requin édenté, Nicolas Cage plus chauve  que jamais Sharon Stone poivre et sel donnant la réplique à un Jack Nicholson ventru, Radcliffe édenté, toujours à la recherche de la potion magique 50 ans après....et  Brockeback Mountain avec des vieux gays.  Quant à schwarzie, unTerminator - gouvernator plus vieux que nature. Bruce Willis fort  à bout de souffle dans la énième version de Die Hard.  Bon, j'ai même trouvé (merci www.worth1000) les affiches, réalisées avec computer.  Régalez-vous, mais cela promet pour les futurs, Rambo et Rocky's.

    The Retiree
    Gums 
    80-year-old Virgin
    Die Hard 22 

    Hunchback mountain
    Harry Potter 
    American beauty
    Terminator 7  
    Basic Instinct 3
    Ghost Rider 2

     

  • Quand la télé-réalité aide les pauvres.

    goody's childrenLes pauvres de Bombay vont reçevoir une solide aide de l'Icône de la télé-réalité Jade Goody, décédée dimanche dernier dans son sommeil à l'âge de 27 ans.
    Je ne vais pas revenir sur les dernières péripéties de sa vie, juste rappeler qu'avec la médiatisation voulue de ses dernières heures, elle a suscité une vague énorme de demandes de dépistages du cancer du col de l'utérus. Depuis, le nombre de demande de dépistages de ce terrible fléau à décuplé! De nombreuses femmes  sont désormais sensibilisées à cette maladie. Rien que pour cela, le public devrait passer outres ses frasques et autres dérapages verbaux dans Big Brother. Même si  grâce à cela, Goody est devenue une célébrité outre-channel, c'est son dernier coup d'éclat, celui de se mettre en vitrine jusqu'au bout qu'il faut retenir. Son combat n'aura pas été vain, puisqu'elle a assuré l'avenir de ses deux enfants.  D'une part en médiatisant au maximum ses faits et gestes, et d'autre part, avec son mariage express, Goody a empêché le fisc de faire main-basse sur  40% de l'héritage qui revient de droit maintenant à Jack Tweed . On estime à 4 millions d'euros la somme que toucheront ces deux fils. Sans compter les retombées d'une biographie et du film qui en découleront. Moi, je dis châpeau!
    En revanche, elle n'aurait rien prévu pour  son mari qu'elle avait épousé en juillet dernier - et qui n'est pas le papa des deux garçons- La mère de Jade Goody héritera de sa maison de l’Upshire - sa valeur est estimée à un million de livres.- C'est elle qui continuera à élever ses fils.

    Mais, Jade , les médias préférant étaler son côté obscur en pâture, a également fait un don de 100 000 livres à des associations caritatives en faveur des enfants indiens des bidonvilles. Beau geste envers un peuple qu'elle avait égratigné lors de sa participation au Celebrity Big Brother. Shelpa Shetty la star de Bollywood, s'en souvient encore, mais lui avait pardonné.


    Autre pays, autres moeurs. Alors que la crise économique mondiale prend de l'ampleur, et touche plus particulièrement l'Espagne, avec un taux de chômage ayant progressé de plus de 50%, la chaîne Antena 3 va programmer une émission de télé-réalité basé sur la solidarité.  
    Millonario secreto, un concept anglais qui a fait ses preuves sur Channel-4 met en scène un ou plusieurs millionnaires qui passent plusieurs semaines dans un milieu défavorisé en cachant leur richesse. Ils s'intègrent à la population et apportent de l'aide à la communauté tout en multipliant les rencontres. Au terme de ce séjour, ils révèlent leur véritable identité et choississent une personne « méritante » qu'ils vont aider à sortir de la misère. Plusieurs semaines plus tard, ils reviennent constater devant les caméras les conséquences de leur générosité. La diffusion de ce docu-réalité débutera en avril 2009. Les Etats-Unis, le Danemark, les Pays-Bas, et l' Allemagne avaient rencontré un gros succès d'audience ave cle même concept. 

     

  • Stephen Frears à Bruxelles après Paris

     

    frears09(photo Farida Brechemier)
     Après avoir présenté en avant-première mondiale son Chéri de Colette, au dernier Festival de Berlin,  Frears à reçu Les insignes de Commandeur dans l’ordre des Arts et Lettres, des mains de Christine Albanel, Ministre de la Culture  le 18 mars 2009,. " C’est un très grand honneur et une vraie joie pour moi de vous recevoir aujourd’hui ici, en ce Palais Royal où Laclos, secrétaire du duc d’Orléans, avait son bureau, et où Colette a élu domicile, juste en face de ces fenêtres. Deux auteurs de la littérature française que vous avez adaptés au cinéma. C’est aussi, à travers vous, un des cinéastes qui incarne le mieux l’idée d’un cinéma européen, que je voudrais saluer et honorer ce matin. Et quand on votre filmographie, si prolifique et diverse, on a du mal à croire que votre entrée dans le septième art s’est faite sur un « malentendu », comme vous le dites. Heureux « malentendu », donc, que celui qui vous a fait délaisser votre formation initiale de juriste sur les bancs de Cambridge pour vous direger vers le septième Art!"

    frears MichMardi soir, Stephen Frears un rien plus décontracté en jeans "limite" et barbe de plusieurs jours, était de passage au complèxe Ugc De Brouckère, où une salle comble lui fit une véritable ovation. Mais avant d'aller au devant des ses fans et d'admirer la salle dite "Congo", Frears à fait une petite halte au Vip Lounge du premier étage, où j'ai pu jouer ma "Christine Albanel" du jour.
      frears tombant ugc michcinéRéalisateur, acteur, et producteur britannique, Stephen Frears est né le 20 juin 1941 à Leicester. Il poursuit ses études à la Gresham's School et à Trinity College de l'université de Cambridge avant d'aborder le monde théâtral en devenant l'assistant du metteur en scène Lindsay Anderson au Royal Court Theatre de Londres. Son parcours sera riche...Il réalise son premier court " The Burning" tout en poursuivant une carrière d’assistant réalisateur. Il attendra 1972 pour réaliser son premier long métrage, Gumshoe, inspiré des films noirs des années 40. Ce sera aussi pour lui le début d’une brillante carrière à la télévision anglaise, avec quelques quarante téléfilms. frears Hughes dayez En 1984, le cinéaste signe à nouveau un long métrage pour le cinéma : The Hit. C’est pourtant un film TV (copié ensuite en 35 mm) qui va le faire connaître dans toute l’Europe : My Beautiful Laundrette (1985) avec Daniel Day Lewis, où sont évoqués les conflits entre Anglais et Pakistanais à travers les relations homosexuelles de ses deux héros. C’est le début d’une trilogie sur la société britannique qui comprend également Prick up your Ears (1987) avec Gary Oldman, et Sammy et Rosie s'envoient en l'air. 1988, est l'année du triomphe et de la reconnaissance internationale. Frears adapte le très sulfureux "Liaisons Dangereuses" Choderlos de Laclos, son premier film en costumes, une littérature de transgression, virtuose jeu de masques et de dupes, dont aucun personnage ne sort indemne, avec trois Oscars, et le César du meilleur film étranger en 1990 à la clé C’est aussi le film qui, aux côtés de Glenn Close, Keanu Reeves, Uma Thurman et de John Malkovich, révèlera Michelle Pfeiffer. Une actrice que Frears retrouve vingt ans après dans une autre adaptation, celle du Chéri de Colette.

     

    frears rireStephen Frears c'est la délectation de filmer la distance qui sépare ses héros de leur temps, tels Mrs Henderson, l’excentrique mécène d’un music-hall présentant des spectacles en nu intégral (c’est l’étonnante Judy Dench).  Ou l'inverse avec "The Queen , avec un Oscar pour Helen Mirren pour son extraordinaire personnification de la Reine Elisabeth d'Angleterre.. C'est aussi vouloir  faire des films pour « essayer de comprendre quelque chose à propos du monde ». De grands films de genre en chroniques plus intimistes, de polars en comédies sociales, de satires en films fantastiques, de westerns en fictions politiques.

    Sources: http://www.culture.gouv.fr/culture/

    photo-reportage MichCiné (Micheline Claes)

     

     Filmographie sélective:  

    1968 : The Burning

    1971 : Gumshoe 

    1984 : The Hit 1985 : My Beautiful Laundrette

    1987 : Prick Up Your Ears 1987 : Sammy et Rosie s'envoient en l'air (Sammy and Rosie Get Laid)

    1988 : Les Liaisons dangereuses  1992 : Héros malgré lui (Accidental Hero)

    1996 : Mary Reilly  1996 : The Van 1998 : The Hi-Lo Country  2000 : High Fidelity

    2000 : Liam 2002 : Dirty Pretty Things  2005 : Madame Henderson présente (Mrs. Henderson Presents)

    2006 : The Queen  2008 : Chéri  Sources Wikipedia

     Dossier complèt un clic sur: mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6801540/cheri-de-stephen-frears-sous-la-loupe -

     

     

  • Ishii Katsuhito "The taste of Tea" au Fantastique.

    Ishii Katsuhito

    ishiikatsuhitoLe vainqueur du Bifff 2004, revient sur "ses" terres. Il sera un des invités principaux du Festival du Film fantastique en acril prochain. Né en 1966 à Nigata, Ishii Katsuhito commence d'abord par se faire un nom comme réalisateur de publicités, il est gradué de l’Université d’Art de Musashino. Il a débuté comme réalisateur en 1992. Son premier court-métrage, Promise of Auguste, voit le jour en 1996. Trois ans plus tard, avec Shark Skin Man and Peach Hip Girl, il prouve qu’il est prêt pour des travaux plus conséquents. En 2004, il gagne le prix du 7ème Parallèle au Bifff avec un film surréaliste : The Taste of Tea. rès jeune, il lit beaucoup de bandes dessinées et s'intérèsse à l'élaboration de storyboards et dessine vite ses propres bandes dessinées. A l'Université de Musashino, il se passionne pour Andy Warhol et Raphaël. En 1996, il obtient le Grand Prix au Festival International de Yubari pour son court-métrage The Promise of August. En 1998, il réalise son premier long-métrage, Shark Skin Man and Peach Hip Girl, adapté de la bande dessinée à succès de Mochizuki Minetaro, évoquant beaucoup le cinéma de Tarantino et qui sera présenté au Festival de Rotterdam de 1999. En 2000, il réalise la comédie noire Party 7. Entre 2001 et 2002, il réalise une série de courts-métrages d’animation en 3D, Hal and Bons, et une autre série en 2D, Trava. En 2003, il travaille avec la société d’animation IG comme character designer et storyboarder de la séquence anime de Kill Bill Volume 1. The Taste of Tea. (2004) est son troisième long-métrage, présenté à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs en 2004. Une des caractéristiques de sa courte oeuvre est une collaboration régulière avec Asano Tadanobu sur ses trois longs métrages ainsi que le fait qu'il n'écrive pas de scénario mais travaille directement sur storyboard qu'il dessine lui-même. Il n'affectionne pas vraiment le cinéma japonais contemplatif d'Ozu et Mizoguchi, reconnaît avoir plus grandi avec les cartoons, apprécie beaucoup le travail de Kurosawa Akira, Kitano Takeshi et Ghost in the Shell est son film d'animation favori. En 2005, il a participé au film à sketches Nice no mori.

     Ishii travaille actuellement sur un long-métrage d’animation : Redline. Il est également membre de la director’s guild et d’une association japonaise de scénaristes. Filmographie selective : Darling of the Mountains (2008) Funky Forest: The First Contact (2006) The Taste of Tea (2004) Party 7 (2000) Shark Skin Man and Peach Hip Girl (1998)

     

  • Edward Furlong au Fantastique de Bruxelles

    Edward-Furlong

    Cette année, comme toutes les années, et ce malgré un budget revu à la baisse, et la crise que tout le monde connaît, le BIFFF a invité quelques belles pointures dont i Edward Furlong. Le "beau gosse" de "Americain history X"  viendra à Tour et Taxis en avril prochain. Cependant, je préfère prévenir les geeks, et les fans, le p'tit de la photo à bien grandi, et il ne ressemble plus du tout à celui qui nous avait ému aux côtés d'Edward Norton.

    furlongmd4Né à Glendale en Californie, il n’a jamais vraiment eu l’ambition de se lancer dans le cinéma, jusqu’à ce qu’il soit découvert par un agent de casting, Mali Finn, qui cherchait un jeune acteur pour jouer le rôle de John Connor dans Terminator 2 : Judgment Day. Le film a été un énorme succès et Edward Furlong est du jour au lendemain devenu une star internationale. Il a reçu le M.T.V. Award de la meilleure révélation masculine et le Saturn Sci-Fi Award du meilleur jeune acteur. Depuis, il emprunte une route anticonformiste à travers le paysage hollywoodien, une route qui l’a amené à rencontrer les plus grands de l’industrie du cinéma. Filmographie sélective : Stoic (2009) American History X (1998) Little Odessa (1996) Pet Sematary 2 (1992) Terminator 2 (1991)

    furlong norton

  • Judy Garland Portée à l'écran.

    Mickey Rooney Judy Garland BabesinArmsUn "arc en ciel"  (Over the Rainbow) va plâner sur Hollywood, Judy Garland  la grande Diva trop tôt disparue va être portée à l'écran, et c'est une de stars les plus occupées du moment qui prendra ses traits. Anne Hathaway (Prada- Rachel Getting Married)  fraîchement nommée aux Oscars sera la grande dame de la chanson américaine, petite par la taille, mais immense par le talent. Bien que le titre soit déjà prévu " Get Happy", aucun scénariste ni réalisateur ne sont attachés au projet pour le moment. Tout ce que l'on sait, c'est que ce long-mètrage sera l'adaptation de la biographie écrite par Gerald Clarke, lequel à rencontré divers personnages ayant cotoyé de près ou de loin,  la chanteuse.  Mais, pourquoi Hollywood a-t-il attendu si longtemps pour réaliser un biopic sur une telle star???

    Judy Garland a connu des fortunes diverses; répérée très jeune en compagnie de ses soeurs, lorsque ces dernières se produisaient sous le nom des Gumm Sisters, elle fut aussitôt projeté sous les sunlights d'Hollwyood, avec toute série de films familiaux, huit exactement, dont 3 "Andy Hardy"  avec Mickey Ronney. Sans oublier "Babes In Arms" et le cultissime "Magicien d'Oz" Sa vie tumulteuse, ses nombreux amants et ses excès d'alcool et barbituriques, ont trop tôt fait de transformer cette immense chanteuse en "loque". Ses dernières apparitions sur scène dont une à Londres en compagnie de sa fille Liza MInnelli, furent pathétiques....Physiquement détruite, elle décèda prématurément à 47 ans.

    Biographie sélective (sources Wikipedia)

    1935 : La Fiesta de Santa Barbara, court métrage de Louis Lewyn ( avec ses deux sœurs 'Garland Sisters' alias 'The Three Gumm Sisters') 

     1937 : Mélodie de Broadway (Broadway melody of 1938) de Roy Del Ru

    1938 : L'Amour frappe André Hardy (Love Finds Andy Hardy) de George B. Seitz

    1939 : Le Magicien d'Oz (The Wizard of Oz) de Victor Fleming

    1939 : Place au rythme Babes in Arms de Busby Berkeley

    1940 : En avant la musique (Strike up the band) de Busby Berkeley

    1940 : Little Nellie Kelly de Norman Taurog

    1940 : André Hardy va dans le monde (Andy Hardy meets debutante) de George B. Seitz

    1941 : La Danseuse des Folies Ziegfeld (Ziegfeld Girl) de Robert Z. Leonard

    1941 : Life Begins For Andy Hardy de George B. Seitz

    1941 : Débuts à Broadway (Babes on broadway) de Busby Berkeley

    1942 : For me and my gal de Busby Berkeley

    1943 : Parade aux étoiles (Thousands cherr) de George Sidney

    1944 : Le Chant du Missouri (Meet me in St-Louis) de Vincente Minnelli

    1945 : L'Horloge (The Clock) de Vincente Minnelli

    1946 : Ziegfeld Follies de Vincente Minnelli

    1948 : Le Pirate (The Pirate) de Vincente Minnelli

    1954 : Une étoile est née (A star is born) de George Cukor

    1961 : Jugement à Nuremberg (Judgment at Nuremberg) de Stanley Kramer

    1963 : Un enfant attend (A child is waiting) de John Cassavetes

    1963 : L'Ombre du passé I Could Go On Singing de Ronald Neame

    Un Musée lui est consacré à Grand Rapids, sa ville natale dans le Minnessota.

     

    hathawayMême si Anne Hathaway, la star montante, n'a pas beaucoup d'expérience en ce qui concerne le domaine musical, elle avait tapé dans l'oeil de certains aux derniers Oscars, lorsqu'elle fit un show remarqué avec Hugh Jackman. Reste à savoir comment les producteurs vont s'y prendre question taille. Garland était très petite, le contraire de Hathaway.
    Quand on connaît la petite taille de Tom Cruise, il est certain que cela ne devrait pas poser de problème.

  • Décès Nand Buyl

    buyl

    Le réalisateur et acteur belge est décédé à Bruxelles, à l’âge de 86 ans. Il était hospitalisé depuis une semaine.

    Il est considéré comme l’un des pionniers de la télévision flamande. Actif dans le théâtre et la télévision, l’acteur était également apparu au cinéma dans le rôle principal du film « Vidange perdue » de Geoffrey Enthoven. Très lié au théâtre royal flamand (KVS), il en a été le directeur artistique de 1972 à 1992.

    Filmographie sélective:

    De Witte (1934)

    Janssens tegen Peeters (1940)

    Een Aardig geval (1941)

    Schipper naast Mathilde (1955)

    De Ordonnans (alias Café zonder bier); Engelse versie: At the Drop of a Head (1962)

    Axel Nort (1965)  

    Keromar (1970)

    Het zwaard van Ardoewaan (1972)

    Ik ben het, liefje (1975) Mijnheer Halverwege (1987)

    Ons Geluk (1995)

    Stille Waters (2001)

    Wittekerke (2003)  

    Thuis, tv-serie (2005)

    De Kavijaks (2005)

    Bloedbruiloft (2006)

  • Vidange Perdue (2006)
  • Sources wikipedia neerlandais.
  • Stephen Frears à BRUXELLES CE SOIR!!!!!!!

    stephen-frears-reacts-during-a-news-conference-for-theStephen Frears sera ce mardi soir à Bruxelles !!!

         

    Le réalisateur anglais viendra présenter son nouveau film "Cheri"

     

    ce mardi 24 mars soir à l'UGC de Brouckère

     

    cheri pfeiffer big20h00 projection du film dans la salle

    vers 21h arrivée & tapis rouge pour ceux qui n'auraient pas d'invitation à la projection.

    Pour les veinards....21h30 rencontre avec le public dans la salle

    Et pour moi, une belle séance photo au Vip avant!

    Reportage demain sur votre blog cinéma préféré (hum!)

  • Hopkins vesus Hemmingway?

    Hannibal Lecter as Big Papa?

    Anthony Hopkins is loosely attached to "Hemingway & Fuentes," an indie project about the iconic writer that will be written and directed by Andy Garcia.

    Garcia, who will also produce via his CineSon Entertainment banner, is co-penning the script with Hilary Hemingway, a screenwriter and author and the niece of Ernest Hemingway. The movie will revolve around the relationship between Hemingway and his longtime fishing-boat captain Gregorio Fuentes.

    Annette Benning could also come on to the project, Garcia said, in the role of Hemingway's wife and widow Mary Welsh.

    Instead of functioning as a biopic, "Hemingway & Fuentes" will take the form of a historical drama, centering on the final, troubled chapter in Hemingway's dramatic life.

    The writer spent roughly the last decade of his life in the fishing towns of Cojira, Cuba and Ketchum, Idaho, a period for which the author is artistically best known for penning "The Old Man and the Sea," the novella about a Cuban fisherman that won him a Pulitzer Prize in 1952.

  • Kinepolis et Unilever en Odorama

    Unilever et Kinepolis lancent la première publicité en odorama au cinéma en Belgique

     

    odorama
     Lorsque j'ai reçu cette information, je me suis retrouvée près de 30 ans en arrière, parce que non, ce n'est pas la première fois que le système est proposé au public. Kinépolis ne fait que ranimer un vieux concept qui fit fureur lorsque les "Gimmicks" de William Castle battaient leur plein. Le film  Polyester de John Walters (Hairspray) proposait en 1981,  des cartes odorantes, vendues avec le ticket d'entrée, et que le public gdevait gratter lors d'un signal bien précis. Les odeurs qui s'en dégagaient devaient en effet correspondre à la trame du film. Il y en avait 10 exactement pour la durée du film.odorama scratch card
    (carte à gratter) Polyester était une satire de la vie suburbaine, avec tout son chapelet d'incidents de parcours tels, divorce, avortement, adultère, alsoolisme, et droits religieux. Au générique, on trouvait Divine, Tab Hunter, Edith Massey, filmés à Baltimore (le même que Hairspray). Le film reçu un accueil à la mesure de  l'évènement, mais on en resta là. Pourtant aujourd'hui encore, il n'est pas rare d'entendre des filmsgeeks parler de Polyester comme d'un film-culte.  Depuis, au cinéma, il est depuis longtemps possible pour les annonceurs de jouer avec les cinq sens (5D-marketing). Un spot projeté sur grand écran engendre un énorme impact visuel et auditif chez le spectateur, qui est aujourd'hui amplifié grâce à l'odeur répandue dans la salle. Par le biais des produits sur site, le spectateur peut aussi, via des échantillons, toucher, sentir et goûter En ce qui concerne Kiné, le concept proposé par le groupe kinépolis en partenariat avec Screenvision, la régie nationale de la publicité au cinéma, réalise cette exclusivité en collaboration avec Unilever, Kinepolis et l'agence média Mindshare. C'est la campagne orchestrée par la marque de déodorant Axe Instinct qui sera la pionnière, dans notre pays. AXE croit fermement à l'impact de nos sens dans la construction de l'identité de sa marque. La plupart des concepteurs publicitaires optent traditionnellement pour un média qui privilégie seulement l'aspect visuel. Les chiffres qui suivent démontrent pourtant que l'efficacité de chaque sens est différente. La vue a un impact de 58%, l'odorat 45%, l'ouïe 41%, le goût 31% et le toucher 25%*. Pendant la récente campagne publicitaire AXE Instinct : 'The power of leather', le nouveau parfum du déodorant est diffusé de manière subtile et agréable via le système de ventilation. Plus de 75% de nos émotions sont déterminés par ce que nous sentons plutôt que par ce que nous voyons ou entendons*. Cela promet donc, pour le consommateur, de devenir une expérience unique. La ventilation et l'adaptation à l'odeur permettent ensuite de dissiper l'odeur rapidement. La campagne se déroule jusqu'au 21/04 dans les cinémas Kinepolis d'Anvers (salle 9), de Bruxelles (salle 9) et Liège (salle 4).

     

     

     

     

     

  • La Journée de la Jupe supprimé sur Arte!

    adjani
    "Alors que la plupart des salles françaises, boycottent le dernier film d'Adjani, le programmation de "La Journée de la Jupe" sur Arte le 20 mars dernier, avec 2.245.000 téléspectateurs, à été un franc succès. Aux dernières nouvelles, le film sortira la semaine prochaine dans 50 salles à pein een France....ET SERA PROJETE CE SOIR SUR Arte!  Bizarre, vous avez-dit bizarre?
    "Voilà ce que j'écrivais ce matin. (scroll down the mouse)
    Aujourd'hui, toute la presse fait de ce film ses choux gras. Tourné au départ pour le petit écrane et rien que pour la télé,  "La Journée de la Jupe" qui annonce le grand retour de Isabelle Adjani est en passe de devenir un buzz.
    Faut-il voir le succès de la soirée du 20 mars dernier comme explication à l'annulation de la rediffusion programmée sur la même chaîne ce soir?
    Oui, sans doute. Arte ne s'attendait pas à un tel intérêt.
    Ce volte-face s'explique donc pleinement, et même si d'aucun médisent en arguant que la chaîne, aujourd'hui se mords les doigts, je répondrai que le film a été tourné d'abord pour la petite lucarne, et qu'ensuite avec 2.245.000 téléspectateurs, la chaîne culturelle n'a certainement pas à rougir!

    Arte a également retiré le film de sa plate-forme de vidéo de rattrapage Arte+7. La chaîne explique sa décision par le fait qu'elle ne veut pas diminuer l'attrait du film dans les salles obscures. La Journée de la Jupe sort en effet au cinéma mercredi 25 mars, et en DVD en septembre. 

  • Coraline en ouverture du Fantastique à Bruxelles

    coraline pixLes parents de Coraline sont aux anges. Depuis qu’ils ont trouvé cette magnifique vieille maison, loin des tracas de la ville, ils peuvent enfin faire ce qui leur plaît : le père se remet à écrire, pendant que la mère passe son temps à la cuisine. Et Coraline, elle, s’ennuie ferme, à compter les gouttes de pluie sur les carreaux de sa chambre. Mais, comme dans toutes les vieilles maisons qui se respectent, celle de Coraline a son passage secret : une minuscule porte qui mène vers un monde parallèle. Un monde où tout est plus drôle, plus coloré, où ses parents ont tout le temps de jouer avec elle. Bien sûr, ce monde aussi a ses petits défauts. Là-bas, par exemple, tout le monde a des boutons. A la place des yeux. Si elle veut s’intégrer, elle aussi va devoir se coudre les yeux. Et si elle ne veut pas, on s’en chargera pour elle !

     

    Petit rappel de circonstance pour les quelques burtonolâtres du fond. Le vrai réalisateur de "The Night Before Christmas"  c’est Henri Selick, l’un des derniers maîtres de l’animation image par image, qui nous avait ensuite régalé avec le magnifique James and the Giant Peach. Travaillant sur base d’un best-seller de Neil Gaiman, Selick propose une fois encore un univers féerique, bourré d’idées visuelles, où la prouesse technique - allez voir le site officiel afin de découvrir le travail de titan derrière le film - se fait oublier au profit d’une beauté époustouflante. Coraline est déjà bien parti pour figurer parmi les plus beaux films de l’année. L'univers disjoncté rappelle instantanément «Alice aux pays des merveilles» de Carroll et «Le voyage de Chihiro» de Miyazaki.

    1$_AW_[18497] Coraline copy:1$_V?_Job NameDirector and writer : Henry Selick
    Genre: Animation, Fantasy
    Section: Compétition Internationale
    Competition: Compétition Internationale 2009
    Website: http://coraline.com/
    Cast: Dakota Fanning, Teri Hatcher, Jennifer Saunders,…
    Producer: Claire Jennings and Mary Sandell
    Distributor: Universal Pictures Intl Belgium
    Length: 100’
    Format: 35 mm

    coraline abnner

  • Isabelle Adjani La Journée de la Jupe.

    jupe rezo filmAlors que la plupart des salles françaises, boycottent le dernier film d'Adjani, le programmation de "La Journée de la Jupe" sur  et Arte le 20 mars dernier, avec 2.245.000 téléspectateurs, à été un franc succès. Aux dernières nouvelles, le film sortira la semaine prochaine dans à peine 50 salles en France....ET PROJETE CE SOIR SUR FR2!  Bizarre, vous avez-dit bizarre?

    Interview réalisée par Arte lors de la programmation. (Merci de l'autoriser)

     On connaît vos prises de position sur l’actualité – contre l’intégrisme et le racisme, pour l’Algérie et le Darfour, contre le voile à l’école et les tests ADN pour les candidats à l’immigration... Mais c’est la première fois qu’on retrouve ces préoccupations dans un film dont vous êtes l’héroïne. C’est ce qui vous a séduit dans La journée de la jupe ?

    Au-delà du personnage de cette prof qui pète les plombs, j’ai surtout été frappée en effet par la justesse du constat social. Qu’est-ce que l’éducation aujourd’hui ? Comment en est-on arrivé à cette impasse ? C’est quand même une des dernières institutions d’intégration, comment se fait-il qu’elle soit dans cet état-là ? Comment se fait-il que le système soit en pareil disfonctionnement et qu’on soit dans un tel malentendu ? Qu’est-ce qu’on a fait à ces élèves ? Qu’est-ce qu’on a fait à ces professeurs ? Pourquoi et comment a-t-on abdiqué devant les exigences de l’enseignement ? J’ai vraiment apprécié que le film ne cherche pas à moraliser socialement, civiquement, qu’il ne cherche pas à donner des leçons, ni à apporter des solutions mais juste – si on peut dire ! – à poser toutes les questions, à mettre les spectateurs en face d’une dure réalité…

    Comment vous êtes-vous retrouvée impliquée sur ce projet ?

    Grâce à Smaïn que j’ai croisé un jour et qui m’a dit : « J ’ai lu un scénario formidable avec un très beau rôle de femme, il faudrait que tu le lises ». Parallèlement, des amis de Jean-Paul Lilienfeld m’en ont parlé et me l’ont fait passer. Je n’ai pas pris plus de dix minutes pour dire oui après l’avoir lu ! Lorsque j’ai rencontré Jean-Paul, il voulait faire « La journée de la jupe » pour le cinéma, mais il n’a pas trouvé le financement. Bien plus tard, il m’a téléphoné en me disant : « J ’ai une bonne et une mauvaise nouvelle : le film se fait mais c’est pour la télé. » Je lui ai répondu : « Pas de souci. Je vous ai dit que je serai là quand il y aurait une possibilité de le faire, donc je suis toujours là ». Grâce à l’implication d’Arte auprès de ses producteurs de Mascaret Films, deux mois plus tard, on tournait…


    Le film s’est tourné en mai dernier, presque en douce, loin de tout battage médiatique…

    Personne ne savait que je tournais et… c’était très bien ! Travailler comme ça, loin de toute pression, c’était un vrai soulagement. On devrait d’ailleurs tous pouvoir s' autoriser à la fois le luxe et la modestie de travailler dans ces conditions-là de mise à nu. Le plus important était de faire exister l’authenticité des relations entre
    ce prof et ses élèves. C’était capital pour la crédibilité du film, pour la justesse du ton. Eux, ils avaient répété pendant deux mois et savaient leur texte au rasoir. Moi, je ne les ai rencontrés que le premier jour du tournage et… ils m’ont tout de suite appelée Madame ! Parce que je me suis plantée devant eux comme une prof de français, pas comme une actrice. Je pense que la plupart ne savaient pas qui j’étais, peut-être que leurs parents savaient ou qu’ils avaient vu à la télé un de mes films… Finalement, c’était bien comme ça. On n’était que dans le travail. Je n’ai jamais essayé de me rapprocher d’eux autrement qu’à travers ce qu’on avait à faire ensemble. Je n’ai pas fait 2 minutes de démagogie, pas même une ! Pour moi c’était essentiel. C’était la moindre des choses que je devais leur donner en retour de leur implication qui était totale et pas si évidente… Vous imaginez la somme de sentiments, de sensations, de complexités, enfouie, refoulée, qui était en jeu pour ces garçons et ces filles. Ils sont à la fois tellement sur la défensive et tellement tendres. En même temps, ils vous regardent droit dans les yeux, ils savent de quoi on parle, il faut, comme ils disent que « ça parle réel ». Il y a une scène où je leur dis : « Il n’y a que l’école qui puisse vous permettre de vous en sortir », ils m’écoutaient, mais dans le genre : « Tu as intérêt à nous dire quelque chose qui sonne vrai ! Tu as intérêt à ce que ce soit vrai parce que nous on ne va pas faire semblant de t’écouter si tu ne nous intéresses pas ! » C’était très clair. Ils sont vraiment vibrants d’authenticité et de vérité. Ils avaient leur façon à eux de dire ensuite si ce que j’avais fait passer dans la scène les avait touchés, atteints, convaincus. Entre nous, il y avait ce qui compte le plus pour eux : le respect.


    Imaginiez-vous lorsque vous étiez adolescente à Genevilliers que trente ans plus tard, on pourrait réclamer sans rire « une journée de la jupe », comme le fait votre personnage, pour protéger les jeunes filles des agressions de leurs copains de classe ?

    Certainement pas ! Ça donne le sentiment d’assister à une sacrée régression ! C’est dément. Malheureusement, c’est peut-être là qu’on mesure toutes les conséquences des situations post-coloniales. Aujourd’hui, les adolescents des banlieues ne savent pas toujours qui ils sont ni d’où ils viennent, ils sont à la recherche de leurs racines – racines qu’on se garde bien autour d’eux de valoriser… Tout naturellement, ils cherchent à les retrouver, à revenir aux sources, fut-ce d’une manière radicale.

    Propos recueillis par Jean-Pierre Lavoignat

    http://www.arte.tv/fr/2458942.html

    site officiel : http://www.rezofilms.com/distribution/la-journee-de-la-jupe