• Roman Polansky La Polémique encore

    atkins
    Alors que polémique fait rage autour de la personnalité de Roman Polansky, un autre fait est passé quasi inaperçu; le décès de Susan Atkins d'un cancer du cerveau. Atkins faisait partie de la secte de Charles Manson, gourou auquel elle était entièrement soumise. Avec Patricia Kerwinkel et Charles Watson, elle commis l'un des plus horribles crimes de l'histoire des Etats-Unis en 1961. L'assassinat de la belle Sharon Tate, superbe créature promise à un très bel avenir au 7ème . En 1967, le 9 août, alors que Polanski préparait son nouveau film en Europe, elle passe la soirée avec des amis, son coiffeur, le "portier" de sa résidence de Bel Air à  Los Angeles et une adolescent. La suite est un vrai carnage, la bande à Manson fit irruption dans la demeure, et assassinât tout le monde de sang-froid, avec une telle sauvagerie que les officiels de l'époque pourtant aguerris, eurent beaucoup de mal à "rassembler" les pièces du puzzle... mais ici on les comprends...les victimes avaient été égorgées et certaines éviscèrées. Quant à Sharon Tate, elle fut éventrée et son bébé de 8 mois, extirpé du corps. Pendant son procès, Susan Atkins admettra avoir poignardé la comdienne 16 fois. Avec le sang, les bouchers avaient crit "Pig (cochon) sur les murs et la porte d'entrée.

    tate
    Roman Polansky avait rencontré Sharon Tate alors qu'il tournait "Le Bal des Vampires" en 1967, et était tout de suite tombé sous le charme de la belle, pour l'épouser assez rapidement. Hélas, il ne sera pas heureux longtemps.  Les coupables, Susan Atkins, Charles Watson et Patricia Krenvikel, mais aussi dans l'ombre Leslie Van Houten, à gauche sur la photo en noir et blanc.

    .manson's trio
    Ils seront tous les quatres arrêtés et condamnés à mort, avant de voir cette dernière commuée en perpetuité en 1972. Malgré une conduite exemplaire en prison, les différentes demandes de libération anticipée n'ont jamais abouti, ce qui est logique quand on sait que ni Atkins, ni les autres membres de la secte n'ont jamais émis le moindre remord...

     Marylin Manson a choisi son nom de scène en hommage au meilleur (Marylin Monroe) et au pire (Manson) des États-Unis.

    Pour terminer, je reprends le commentaire Misspepsi sur le forum de Marc André Lussier:

    "Je ne vois rien de bien joli aux commentaires de tous ces prétendus “assoiffés de justice”. Il y flotte un relent de cette haine atavique des masses pour les artistes, quand ils sont autre chose que de sympathiques amuseurs publics, de bons toutous divertissants ou de pratiques distributeurs d’émotions. Oui, tout violeur doit payer pour son crime, qu’il soit célèbre ou non. Mais quand il est célèbre, c’est tellement meilleur, n’est-ce pas!"

    Pour mieux comprendre "l'affaire"  http://www.imdb.com/title/tt1157705/

     et sur www.smoking.gun

    polanskiplea1
    La suite sur :

    http://www.thesmokinggun.com/archive/years/2009/0928091polanskiplea1.html

    Et un site très bien documenté: www.charliemanson.com/news...

  • Le 7ème Art versus Zapatero

    zapatero et obama
    Une fois n'est pas coutume, je vais un peu m'éloigner du thème de ce blog....quoique, le cinéma n'est pas très éloigné. Pourquoi pas quand c'est drôle?  Ses deux filles  posant en gothique aux côtés du président Obama et de sa femme Michèle, lors de la visite de José Luiz Zapatero dans le cadre du G20,  a donné des idées à quelques férus de montages vidéos. Et leur clip fait le tour du net depuis cette semaine. Faut dire que ses concepteurs ne manquent pas d'originalité, et sans jamais verser dans le vulgaire, ils font apparaître une succession de personnages clés du 7ème ART. Un clip délirant et super bien foutu, où on croise les héros de Star Wars, de quelques dessins animés tels Bambi, Blanche-Neige, et des sorcières, mais aussi, Whoopie Goldberg, Will Smith, Mr Bean, les Ninja, la famille de Chucky, le Roi Lion, Scream, et d'autres que je n'ai pas reconnus....et même deux membres du K.K.K.(**)Là, je trouve moins drôle, mais enfin, cela représente bien les Etats-Unis quand même!

     Photo prise au Metropolitan Opera.

    ** K.K.K Klu Klux Klan

  • Soul Kitchen à Gand (Belgique) après Venise et Berlin..

    soul k
    Fatih Akin primé au Festival de Venise
    en route pour Gand, où le film sera projeté le vendredi 16 octobre au Kinépolis 3 en présence du réalisateur! Mais aussi le samedi 17 à 20h au Kinépolis 4

    renseignements et tickets: www.filmfestival.be

    Le réalisateur allemand d'origine turque Fatih Akin a reçu le Prix Spécial du Jury pour la comédie "Soul Kitchen". Après un Ours d'Or à Berlin pour "Gegen die Wand" et un Prix du Scénario pour "Auf der anderen seite", c'est un parcours sans faute pour Fatih Akin. En route pour le Festival de Gand le mois prochain maintenant! Soul Kitchen fera la clôture du 36ème festival dans la Venise du Nord! Pour Faith Akin, ce sera une deuxième visite à Gand après "Auf der Andere Seite" en 2007.

    soul 4
    Zinos, jeune propriétaire d'un restaurant nommé Soul Kitchen, traverse une mauvaise passe. Sa petite amie Nadine est allée habiter à Shanghaï, ses clients boycottent le nouveau chef de cuisine gastronomique et il a mal au dos ! La chance semble tourner quand son nouveau concept culinaire devient la dernière mode, mais cela ne change rien à son chagrin amoureux. soul one
    Il décide alors de partir en Chine pour voir Nadine et de confier le restaurant à son frère Illias, ancien détenu qui n'est pas bien fiable. Ces deux décisions s'avèrent désastreuses : d'un côté, Illias perd le restaurant au jeu et doit le céder à un agent immobilier douteux, de l'autre Nadine a trouvé un nouvel amant ! Zinos et Illias ont peut-être une dernière chance de récupérer Soul Kitchen, mais il faut qu'ils arrêtent de se disputer et fassent équipe


    Voici une interview donnée par Fatih Akin au Festival de Venise

    soul6

    soul-kitchen 6

    Les trois actrices: Anna Bederke, Pheline Roggan et Dorka Gryllus à Venise!

    Sources dossiers pros persos Cinéart!

  • The Wizzard of Oz remasterisé ce soir à Central park N.Y!

    wizoz coverAfin de fêter comme il se doit le 70ème anniversaire du classiquue "Wizzard of Oz" de 1939   Le Rumsey Playfield de Central Park, au coin de Central Park West et la 72ème rue à New.York sera ce soir le théâtre d'une projection exceptionnelle du film de Victor Fleming entièrement remastérisé en haute définition. La projection sera précédée d'un concert de l'Oscarisée et Grammy award winner Jennifer Hudson et de la chanteuse country Julianne Hough. Une belle façon de profiter de l'Eté Indien. Le concert gratuit proposera des versions contemporaines des chansons du film, interprètées  par Judy Garland. 

    L'entrée est gratuite  

    Sources : http://centralparkblogger.com/?p=435

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.
    Sources dossiers pros persos.

  • De Helaasheid der dingen, Hollywood après Gand? Sans doute!

    gand oneLa 36e édition du Festival du Film de Gand débutera le 6 octobre, avec en ouverture le nouveau film de Felix van Groeningen, La merditude des choses, un film très réussi et captivant, mais surtout très abouti, un des meilleurs films belges de cette année.  Le film sera projeté en avant-première dans 4 salles du complexe cinématographique Kinepolis et au Centre d'Art Vooruit. 


    merditude onemerditude twoLa merditude des choses, tiré du roman du même nom de Dimitri Verhulst, raconte l'histoire de Gunther Strobbe, 13 ans, qui partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante... Tout porte à croire qu'il subira le même sort. À moins qu'il ne parvienne à se « démerder » de là... Le récit autobiographique avait fait beaucoup de bruit à sa publication en 2006, les lecteurs flamands et hollandais l'ont accueilli comme la sensation littéraire des années 2000, et il avait été récompensé par de nombreux prix littéraires, et traduit en plusieurs langues. La merditude est une alliance miraculeuse entre humour, romantisme noir, et cynisme glacial. De nombreuses scènes sont hilarantes, mais soudain si poignantes que le rire s'estompe quand résonne la voix de Roy Orbison. Les scènes avec Only The Lonely et Pretty Woman sont fantastiques, et plus d'une fois le spectateur se tordra de rire avant de passer aux larmes.  Car le film c'est cela, un éternel virage à 360°...où le spectateur happé par le contenu, est trop content de pouvoir garder le cap...De Helaasheid se regarde avoir plaisir dès que la caméra pointe son objectif 
    dans la pièce qui sert tout autant de salon où l'on cause que de cuisine. Le réalisateur passe au peigne fin, toutes les dérives verbales d'une famille pour qui, à défaut de travailler,  préfère aller au bistrot et boire jusqu'à plus soif,  organiser des kermesses de grandes bouffes, voir des courses cyclistes à poil, afin de sortir de la morosité, un petit patelin, où les distractions pour les chômeurs professionnels ne sont pas nombreuses. Si de prime abord, on rentre de plein pied dans une réalisation flirtant au raz des pâquerettes (vrai) on est cependant assez vite embarqué par cette fratrie un peu barge, souvent en bute avec des Huissiers de justice, et qui propose des scènes absolûment délirantes!  En tout cas, moi j'ai aimé,  je dirai même plus, j'ai adoré, et les nombreux prix récoltés ne m'étonnent absolûment pas
    Bien sûr, le réalisateur montre certains "travers" de Reetverdegem, petite bourgade pas bien loin d'Alost en Belgique,sous un déguisement folklorique, et ose un humour cru, brut de décoffrage.  En montrant ses acteurs aussi moustachus, que gras et grotesques, il est certainement très proche de la réalité des "désoeuvrés" en mal d'amour et d'amitié, et les situations limites dans lesquelles il les plonge amènent des interrogations. Est-ce vraiment cela quand tout manque, sauf le comptoir auquel on peut se raccrocher? Or, comme il délivre un film empreint de poésie, d'amour et de tendresse, même si elle soigneusement cachée derrière quelques verres de bière, on  pardonne, et on applaudit un très bon film. A voir avec des copains et et un bac de bière, histoire de bien se plonger dans l'atmosphère!

     merditude
    La merditude des choses a été sélectionné pour la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes où  Felix van Groeningen accompagné du producteur Dirk Impens (Menuet) et de quelques-uns des acteurs principaux ont fait un tour à vélo, totalement nus, sur la Croisette.  Felix van Groeningen, s'était déclaré ravi  que son 3e long métrage puisse inaugurer le Festival du Film de Gand : 'La sélection de Cannes était inattendue et extraordinaire, mais pouvoir faire l’ouverture dans son propre pays de plus grand festival national est tout simplement fantastique !' Le vendeur international du film est MK2, tandis que le distributeur en Belgique est Kinepolis Film Distribution. Le titre français de ce film est « La merditude des choses », tandis que son titre anglophone est « The misfortunates ».

    merditudes 2

     Et maintenant en route pour Hollywood............

     

    Un Comité de Sélection national, composé de professionnels du cinéma belge et présidé par Christian De Schutter (Responsable de Flanders Image), a choisi officiellement le film « De helaasheid der dingen » pour représenter la Belgique aux 82èmes Academy Awards dans la catégorie « Meilleur film en langue étrangère » Le titre français de ce film est « La merditude des choses », tandis que son titre anglophone est « The misfortunates ». Les cinq films nominés dans la catégorie "Films en langue étrangère" seront annoncés le 2 février 2010, tandis que la célèbre cérémonie de remise des « Oscars » se tiendra à Los Angeles le dimanche 7 mars 2010

  • Ric O' Barry et Flipper à Gand.



    Richard O'Barry
    Après s'être fait connaître dans les années 60 par la série FLIPPER, l'ex-dresseur de dauphins Ric O'Barry est aujourd'hui un défenseur acharné des cétacés. A Taiji, au Japon, il se mobilise contre le massacre de plusieurs milliers de dauphins par an, perpétré à l'abri des regards.


    o barryLe plus gros « producteur » de dauphins au monde est implanté dans la localité pittoresque de Taiji, une petite ville au passé à la fois sombre et sinistre. Les contrôleurs patrouillent dans la baie où les dauphins sont emprisonnés et bloquent tous les accès. La seule solution pour mettre fin aux activités honteuses de cette société est de les rendre publiques. C’est ce que font les courageux activistes du film THE COVE. Avec l'équipe de l'Oceanic Preservation Society, O'Barry entreprend de révéler la vérité sur Taiji au monde entier. Le groupe élabore un plan secret pour s’infiltrer dans la baie et filmer les événements choquants avec des appareils ultrasophistiqués. THE COVE est un mélange de documentaire écologique et de thriller. Cette histoire poignante montre combien un film peut être efficace, surtout s’il tombe entre les mains de personnes qui ne craignent pas de tout risquer pour la bonne cause.
    O barry 2O'Barry 3Ironiquement, Ric O'Barry était à l'origine du mal qu'il essaie désormais de combattre. Flipper a toujours été un personnage de télévision très populaire. Ce personnage est à l’origine d’une véritable fascination pour les dauphins. Pourtant, aussi ironique que cela puisse paraître, cet engouement a donné naissance à une rage tragique qui menace l’existence de ces animaux et a engendré une industrie de plusieurs milliards de dollars.

    O'Barry commençait à s'interroger et il a décidé de consacrer sa vie au destin de ces animaux intelligents. Les 35 années passées, sa vie a été marquée par des situations périlleuses, des procès et d'emprisonnement. 

     http://www.thecove-lefilm.com/



    Projection officielle en présence de Richard O'Barry le 14/10 à 20h15 à Kinepolis Gand, salle 1.

  • Polanski En marge de son arrestation.

    Polanski
    Bien sûr, les faits sont grâves, toucher aux enfants restera toujours un ignoble "crime". Cependant, alors qu'en  1977 lors des faits, le réalisateur polonais, naturalisé français depuis, avait reconnu "être coupable" et purgé 18 mois de prison, avant de s'envoler vers la France en quittant les Etas-Unis qui en avaient fait "persona no grata",  pourquoi aujourd'hui les autorités américaines lui ont-elles tendu un traquenard en Suisse, un pays neutre, où chacun "est libre" de circuler à sa guise? 

    Le cinéaste franco-polonais a été arrêté samedi sur mandat d'arrêt américain à son arrivée à l'aéroport de Zurich alors qu'il s'apprêtait à participer au Festival du film de Zurich.  Il fait l'objet d'une procédure ouverte contre lui par les autorités américaines en 1977 pour cette affaire de moeurs, alors même que les faits remontent à très longtemps, et qu'entretemps, la victime a retiré sa plainte!.

    Quelques réalisateurs et artistes du monde entier, ont dénoncé le guet-apens et ont lançé une petition en faveur du réalisateur: Monica Bellucci, Wong Kar-Wai, Barbet Schroeder, Fanny Ardant, Ettore Scola, Marco Bellocchio, Giuseppe Tornatore, Abderrahmane Sissako, Tony Gatlif, Pierre Jolivet, Jean-Jacques Beineix, Paolo Sorrentino, Michele Placido, Gilles Jacob, Costa-Gavras, et Bertrand Tavernier.

    Tous " dénoncent "le traquenard policier" et se disent "consternés"  Il est a leurs yeux  ""inadmissible qu'une manifestation culturelle internationale, rendant hommage à l'un des plus grands cinéastes contemporains, puisse être transformée en traquenard policier".  Forts de leur extraterritorialité, les festivals de cinéma du monde entier ont toujours permis aux oeuvres d'être montrées et de circuler et aux cinéastes de les présenter librement et en toute sécurité, même quand certains États voulaient s'y opposer", soulignent les signataires de la pétition. "L'arrestation de Roman Polanski dans un pays neutre où il circulait et croyait pouvoir circuler librement jusqu'à ce jour, est une atteinte à cette tradition: elle ouvre la porte à des dérives dont nul aujourd'hui ne peut prévoir les effets",  Roman Polanski est un citoyen français, un artiste de renommée internationale, désormais menacé d'être extradé. Cette extradition, si elle intervenait, serait lourde de conséquences et priverait le cinéaste de sa liberté", écrivent les signataires qui concluent: "nous exigeons la remise en liberté immédiate de Roman Polanski". (belga et france Presse)

    Le texte est également signé par la Cinémathèque Française, le Festival de Cannes, la Société des auteurs compositeurs dramatiques (SACD), l'ARP (Auteurs, réalisateurs et producteurs) et le groupe 25 images. (7/7)

    D'autre part, le monde politique s'est dit consterné par la voix de son nouveau Ministre de la culture française Frederic Mitterand  après l'interpellation de celui qu'il considère comme un "citoyen français" et un "cinéaste de dimension internationale". Il a vivement déploré de "le voir ainsi jeté en pâture pour une histoire ancienne qui n'a pas vraiment de sens" et de "le voir ainsi seul, emprisonné, alors qu'il se rendait à une manifestation où on allait lui rendre hommage, c'est-à-dire ainsi pris au piège". "C'est absolument épouvantable. Il y a une Amérique généreuse que nous aimons et une autre qui fait peur, et c’est cette Amérique qui vient de dévoiler son visage’ Frédéric Mitterrand a indiqué que Nicolas Sarkozy le président de la République suivait le dossier "très attentivement". 

    Pour Bernard Kouchner  "le souhait des autorités françaises, que les droits de Roman Polanski soient pleinement respectés et que cette affaire trouve rapidement une issue favorable".  Radoslaw Sikorski, le chef de la diplmoatie polonaise a confirmé qu'il s'adresserait avec son homologue français à la secrétaire d'État américaine Hilary Clinton "pour que la partie américaine demande à la Suisse de libérer Roman Polanski, détenu en attente d'extradition, et pour qu'elle envisage la possibilité de recours au droit de grâce par le président Barack Obama". (http://www.lepoint.fr/)

    En effet, si toutes ces procédures n'aboutissent pas, il est fort à parier que Polansky devrait passer près de vingt ans derrière les barreaux! Et que font les "vrais criminels" pendant ce temps là? Ils continuent leurs méfaits. Combien de serial-killers courent encore dans nos rues? Pour eux, bizarre, aucun traquenard, aucun guet-apen.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_Polanski

     

  • Elsa Zylberstein Coup de Coeur de Namur!

     

     

    fiff-banner
    Comme chaque année, le FIFF met en exergue une personnalité du cinéma francophone à travers son « Coup de Cœur ». Des artistes aussi prestigieux que Jean Rochefort (en 2002), Jean-Claude Brialy (en 2003), Philippe Noiret (en 2004), Sandrine Bonnaire (en 2005), Emmanuelle Béart (en 2006), Kristin Scott-Thomas (en 2007) et Isabelle Huppert (en 2008), nous ont fait l'honneur de leur présence au cœur de la capitale Wallonne. Cette année, c'est une comédienne tout récemment auréolée du César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation exceptionnelle aux côtés de Kristin Scott Thomas dans « Il y longtemps que je t'aime » de Philippe Claudel : Elsa Zylberstein.

    zylberstein metropole 2007(Droits réservés MichCiné photo prise au Metropole de Bruxelles)
    Cette  dernière a réussi à s’imposer, au fil de ses rôles, comme l’une des actrices les plus talentueuses de sa génération, alliant à la fois une force et une fragilité dignes des plus grandes. Ses choix de carrière souvent audacieux lui ont permis de construire une filmographie à l’image du cinéma vivant et diversifié que le Festival de Namur défend, parvenant à passer d’un univers à un autre avec une aisance remarquable. Petite, Elsa Zylberstein a une seule passion : la danse classique, où elle excelle. L'adolescente timide, encouragée par son père, se tourne ensuite vers la comédie en intégrant après le bac la classe libre du cours Florent. Elle a pour professeur un certain Francis Huster. Après une apparition en 1989 dans « Baptême »de René Féret, c’est avec le « Van Gogh » de Maurice Pialat qu’elle fait une apparition éclatante dans le petit monde du 7ème art français. ‘Un génie’ dit-elle en parlant du réalisateur qui l’a découverte. Engagée initialement comme figurante, elle décroche finalement le rôle de Cathy, la prostituée en robe rouge, après le renvoi de la comédienne initialement choisie. Cette prestation lui vaut d'emblée un prix : le Prix Michel-Simon en 1992, ainsi que la première de ses trois nominations au César du Meilleur espoir. Elle pénètre ensuite dans l’univers tout en finesse de Christian Vincent en interprétant une jeune étudiante espiègle, aux côtés notamment d’Isabelle Carré, dans « Beau fixe »(1992). Elsa Zylberstein inspire beaucoup les jeunes réalisatrices comme Pascale Bailly ( Comment font les gens, 1992), Diane Bertrand ( Un samedi sur la Terre 1996), Karin Albou  La Petite Jérusalem  2005) et surtout Martine Dugowson, dont elle devient l'actrice-fétiche.  La cinéaste lui offre le rôle principal, aux côtés de Romane Bohringer,   Mina Tannenbaum , récit d'une amitié fusionnelle qui obtient un joli succès public et lui permet de remporter le Prix Romy Schneider en 1993. La comédienne au tempérament passionné affiche bientôt une prédilection pour les films d'époque, de  Farinelli  (1994) de notre compatriote Gérard Corbiau à  Monsieur N.  d’Antoine de Caunes en passant par  Jefferson à Paris  de James Ivory. Après Van Gogh , ses choix l’amènent également à explorer l’univers de deux autres grandes figures de la peinture : elle incarne Suzanne Valadon dans  Lautrec  de Planchon, puis la maîtresse de Modigliani dans le film de Mick Davis.

    Mais Elsa Zylberstein excelle également dans un registre plus léger et comique. Elle dévoile sa fantaisie dans  Tenue correcte exigée de Lioret (1997), puis s'éprend d'un clarinettiste homosexuel incarné par Antoine de Caunes dans  L'Homme est une femme comme les autres  (1998). C’est d’ailleurs grâce à ce rôle qu’elle remporte le Prix de la Meilleure actrice au Festival du film romantique de Cabourg. Ce mélange de romantisme et de folie douce séduit Raoul Ruiz, qui dirige l'actrice dans  Le Temps retrouvé , (1999) mais aussi dans  Combat d'amour en songe  (2000), Ce jour-là  (2003) et « Nocingen Haus » (2008). Faisant preuve d'un remarquable éclectisme, elle passe d'un film d'Akerman ( Demain, on déménage ) à une comédie avec Kad Merad ( J'invente rien  2006), d'une variation très personnelle autour d'un roman de Christine Angot ( Pourquoi (pas) le Brésil » de Laetitia Masson, présenté au FIFF en 2004), à une superproduction inspirée d'un best-seller ( Le Concile de pierre, 2006 ). 2008 est une grande année puisqu’elle est à l'affiche de deux films présentés au Festival de Berlin et qui remportent un beau succès :  Il y a longtemps que je t'aime  et  La Fabrique des sentiments .

    Depuis quelques années, Elsa Zylberstein explore également l’univers de la télévision. Là encore, ses choix exigeants l’amènent vers des projets atypiques et forts : elle apparaît dans  Jean Moulin  d’Yves Boisset,  Petites meurtres en famille  d’Edwin Baily, dans la deuxième saison de  Venus et Apollon  ou encore dans  Un risque à courir  de Mocky.

    Des projets pour ces prochains mois ? Ils ne manquent pas ! Les spectateurs auront le bonheur de la voir reprendre le rôle qu’elle tenait dans « L’Homme est une femme comme les autres » et retrouver Antoine de Caunes dans  La folle histoire d’amour de Simon Eskenazy, sur nos écrans ces prochains mois. L’avenir, c’est aussi et surtout le biopic  Arletty  dont elle est l’initiatrice et dans lequel elle tiendra le rôle-titre. Une femme de caractère, une comédienne de légende, une vraie héroïne de cinéma. Un vrai beau défi que ce rôle haut en couleurs, un défi comme les aime Elsa Zylberstein et qu’elle est prête à relever avec fierté !

    elsazylberstein
    Elsa Zylberstein participera à une rencontre publique le lundi 5 octobre à 17h au Caméo 2. Cette rencontre est ouverte à tous et gratuite.

    Dans le cadre de ce coup de cœur, Elsa Zylberstein a sélectionné parmi sa filmographie cinq longs métrages qui seront projetés à Namur :

     Van Gogh  de Maurice Pialat, Mina Tannenbaum  de Martine Dugowson, Modigliani » de Mick Davis, : www.modigliani-lefilm.com, La fabrique des sentiments » de Jean-Marc Moutout, Il y a longtemps que je t’aime  de Philippe Claudel. www.ilyalongtempsquejetaime-lefilm.com

     

     

     

     

     

     

    

     

     

     

     

     

     

  • Mickey Rourke en serial-Killer??? Yes!


    rourke mini
    "Richard The Ice Man Kulinski" de l'écrivain Philip Carlo va être porté à l'écran. Alors que dans un premier temps, Chaning Tatum avait été pressenti, aujourd'hui on cite Mickey Rourke après les différents entre la production et l'auteur,  pour incarner le serial-Killer Kuklinsky, infâme personnage décédé en prison en 2006.-Richardkuklinski2 Et question ressemblance, y a pas photo entre Tatum et Rourke...Cette nouvelle a été annoncée officiellement par le 
    NY Post , je cite " ce serait pour Rourke une façon de jouer son Raging Bull à lui". Même si je n'ai pas plus de renseignements à l'heure actuelle, force est de constater que les pros vont un peu vite en besogne....Rien ne relie DeNiro à Rourke. Si je ne conteste absolûment pas le magnifique et beau retour de Mickey, DeNiro reste quand même une pointure au dessus, car lui, il n'a jamais quitté les studios. Afin de vous familiariser avec l'odieux tueur à gages, un clic sur : http://en.wikipedia.org/wiki/Richard_Kuklinski

  • Dans les coulisses d' "Iron Man 2".....5' de plaisir!

    Il se passe plein de choses dans les coulisses du "Iron Man 2" Le site us Entertainment tonight a publié une longue vidéo, où on voit les principaux acteurs expliquer leurs différents personnages. Il est même question de la rencontre entre Stark et Whisplash (Rourke) et d'un triangle amoureux avec Paltrow et Johansson. Avec encore vers la fin, une courte apparition de Don Cheadle (Hotel Rwanda) .Plein d'images spectaculaires sur les circuits automobiles.  

    sources: http://www.slashfilm.com/

  • Festival du film documentaire à Bruxelles!

     Depuis le 19 au 29 septembre 2009: la première édition du Festival International Millenium de Films Documentaires bat son plein. 

    Le but du festival est de mettre en lumière des films documentaires de qualité qui traitent de sujets liés à l’essence même des 8 Objectifs du Millénaire, reflets des grands idéaux de l'humanité et de réunir des artistes, des intellectuels engagés, des acteurs du développement et le public afin d’en débattre. Les films programmés ont comme points communs l'authenticité de la démarche des réalisateurs et la qualité cinématographique des films.

    La journée d’ouverture était consacrée à  It’s All True un documentaire tourné au Brésil en 1942 par Orson Welles.
    Un film documentaire qu'il devait réaliser sur le carnaval de Rio mais qu'il n'a pas pu achever à l'époque. C'est un film exceptionnel qui montre les difficultés auxquels sont confrontés les réalisateurs de films documentaires.

    Jusqu'au mardi 29 septembre au cinéma Vendôme :
    Projections des 12 films en compétition et de nombreux autres documentaires. Programme:

    Plus de détails : http://www.festivalmillenium.org/

  • Après Bruxelles, Gand, Kinépolis rénovation réussie!

    kiné6
    Cure de jouvence pour Kinepolis Gent, 28 ans après l'ouverture du Decascoop, l
    e Kinepolis Gent (le nom actuel du Decascoop) a subi une rénovation en profondeur. Les travaux de modernisation, qui avaient débuté le 12 janvier dernier, ont été clôturés ce 25 septembre. Le hall d'accueil a été démoli pour laisser la place à une infrastructure gigantesque et rénovée, un projet architectural du groupe ESTE. Juste à temps pour le Festival international du Film de Flandre, qui commencera le 6 octobre.

     
    Les cinéphiles, festivaliers et autres congressistes pénètrent désormais dans le bâtiment par une impressionnante entrée, pourvue des gadgets, innovations et équipements de dernier cri.  Le style de l'entrée principale a été revu en profondeur ; il dégage encore plus une impression de glamour, d'espace et d'harmonie. 18 caisses automatiques high-tech ont fait leur apparition. Les vastes boutiques self-service proposent aux visiteurs un large choix de snacks, dont un assortiment d'en-cas sains.
     
    10 salles sur les 12 sont numériques. Deux d'entre elles accueillent des projections numériques en 3D. La numérisation du cinéma permet d'offrir une meilleure qualité de son et d'image ainsi qu'une programmation plus large et une série de nouvelles possibilités de divertissement et d'applications B-to-B.
    L'offre numérique d'événements diffusés éventuellement en direct sur grand écran, tels que des opéras, des pièces de théâtre, des séries télévisées, des concerts et des compétitions sportives, connaît un développement passionnant et suscite un intérêt croissant de la part du public.
     
    Fort d'un espace B-to-B de 336 m2, pour une capacité totale de 600 invités, Kinepolis Gent est en mesure de répondre à la forte demande des entreprises en salles de réception et de congrès spacieuses, facilement accessibles et équipées de façon professionnelle à Gand. Grâce à une infrastructure et des services de congrès adaptés, des campagnes média intensives et des partenariats fructueux, Kinepolis Gent est plus que jamais promu comme site B2B.
     
    Outre l'entrée, 88 studios et appartements feront l'an prochain l'objet d'un projet de construction en partenariat avec le Groep Blijweert.  Par ailleurs, 50 appartements situés à l'arrière du bâtiment sont prévus pour 2011.
     
    Les vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 septembre, les fidèles de Kinepolis seront mis à l'honneur de différentes manières à l'occasion du relooking du Kinepolis Gent.  Une séance ne coûtera que 3 euros, et chaque spectateur recevra un éventail de bons de réduction. Le programme festif comporte également une série d'animations surprenantes.  Vous trouverez de plus amples informations sur le programme des festivités destinées au grand public sur www.kinepolis.com/gent.
     
    A propos du Decascoop et de Kinepolis Gent
     
    Le Decascoop (12 salles pour 3470 sièges) a vu le jour en 1981, sous l'initiative d'Albert Bert, cofondateur et âme pensante du Kinepolis Group. A l'échelle mondiale, le Decascoop était révolutionnaire, et il a entraîné un revirement radical dans la fréquentation des cinémas, en berne jusqu'alors. 
     
    Il s'agissait d'un pionnier pour le concept à succès Kinepolis, qui grandirait au sein de la Belgique et de l'Europe. Ce cinéma a servi de fer de lance en ce qui concerne d'innombrables innovations au niveau visuel, sonore et conceptuel.
     
    En 2007, tous les sièges de cinéma sont numérotés et depuis, le cinéphile gantois peut réserver sa place au préalable (éventuellement en ligne). Dans l'intervalle, le Decascoop, rebaptisé Kinepolis Gent, a pu accueillir pas moins de 35 millions de cinéphiles. Fort de quelque 1,3 million de visiteurs par an, de 30 collaborateurs fixes et environ 60 temporaires, le Kinepolis Gent joue un rôle primordial dans la vie urbaine et étudiante de Gand, ainsi que dans l'économie gantoise.


    Photo 1

    Photo 2

  • The Expendables! Bootleg B.A. Explosif!

     

    Expendables color posterUn grand merci à  blog de uruloki pour la bande-annonce du dernier Stallone, telle présentée au festival du film de Venise!

    Stallone, Rourke, Li et Statham.... A première vue, il s'agit d'un enregistrement fait à la sauvette avec,  soit un portable, soit un numérique, d'ou les premières images de mauvaise qualité.  Mais l'essentiel c'est quand même de pouvoir se faire une idée, et là, Stallone propose une bande-annonce super explosive...En attendant le sequel de Rambo, qui se précise selon certaines rumeurs bien fondées!

    expendables lundgren

    theexpendables40theexpendables 50Dossier complèt, un clic sur:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/The%20Expendables

     

     

  • Brad Pitt chez Guy Ritchie?


    brangelina France 18
    On en parle, on sous-entend, et personne ne dément. C'est le Buzz du moment. Brad Pitt aurait accepté de faire une apparition dans "Sherlock Holmes de Guy Ritchie?!  Info ou intox? Brad Pitt aurait en effet accepté d'incarner le professeur Moriarty, l'ennemi juré du célèbre détective de Londres.  sherlock watsonAvec Robert Downey et Judd Law, cela fait un beau trio, et ouvre la perspective d'une suite, ou sequel si préférez. Ce qui est quand même surprenant, lorsqu'on sait que les "critiques" Us n'y vont pas avec le dos de la cuillière depuis la sortie de la bande-annonce...  Sortie février 2010

  • Zombieland. Plein de clips...

    zombie land poster oneMerci au site  Joblo  qui met de nombreux clips du dernier Woody Harrelson "Zombieland" sur le net. Film d'horreur dans la ligne de "Shaun of the dead", mais avec une belle pincée d'humour noir, et Harrelson déjanté à souhait!

    ¨Précédent billet sur le sujet , un clic sur: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/7083412/zombieland-woody-harrelson-jouissif

    et pour les clips, un voici un,

    et les autres sont à découvrir sur: JoBlo Videos 

    Sortie prévue en décembre prochain.

    zombieland three

  • Sortie belge L'affaire Farewell.

    farewellThriller politico-historique  de Christian Carion. Avec Emir Kusturica, Guillaume Canet, Alexandra Maria Lara. Moscou, au début des années 80, en pleine Guerre Froide. Sergueï Grigoriev, colonel du KGB déçu du régime de son pays, décide de faire tomber le système. Il prend contact avec un jeune ingénieur français en poste à Moscou, Pierre Froment. Les informations extrêmement confidentielles qu'il lui remet ne tardent pas à intéresser les services secrets occidentaux.
    Mitterrand lui-même est alerté et décide d'informer le président Reagan : un gigantesque réseau d'espionnage permet aux Soviétiques de tout connaître des recherches scientifiques, industrielles et militaires à l'Ouest ! Les deux hommes d'Etat décident d'exploiter ces données ultra sensibles transmises par une mystérieuse source moscovite que les Français ont baptisée : " Farewell ".
    Homme sans histoires, Pierre Froment se retrouve alors précipité au coeur de l'une des affaires d'espionnage les plus stupéfiantes du XXème siècle. Une affaire qui le dépasse et qui menace bientôt sa vie et celle de sa famille...
    farewelfarwell e
     

     
    Le site officiel : http://www.laffairefarewell-lefilm.com/

  • Sorties belges 23 septembre "The Ugly Truth"

    abominableverite
    The Ugly Truth
    comédie de Robert Luketic, avec Katherine Heigl (Gre's Anatomy) et Gerald Butler (300-Gamer)
    Ambitieuse productrice de talk-show, Abby Richter se targue de pouvoir trouver instantanément une solution à n'importe quel problème. Le seul qu'elle n'a pas réussi à résoudre, c'est son célibat.
    Lorsque le taux d'audience de son émission faiblit, Abby est obligée d'engager un nouvel animateur soi-disant expert en relations humaines, Mike Chadway. Dans l'émission, celui-ci traite de ce qui plaît vraiment aux hommes. Le choc est rude entre la jeune femme et ce provocateur odieux et macho. Le pire, c'est qu'il fait grimper l'audience et devient incontournable...
    C'est alors qu'Abby rencontre Colin, son voisin, un chirurgien célibataire qui est tout l'opposé de Mike Chadway. Cette fois, Abby veut mettre toutes les chances de son côté. A contrecoeur, elle fait appel à Mike... Alors que Mike conseille Abby à coups de théories provocantes qu'elle finit par suivre, tous deux découvrent une autre vérité : aussi différents puissent-ils être, hommes et femmes ont en commun certains sentiments...Petite comédie, trop sexiste, et sans prétention, où malgré la bonne volonté du duo Heigl/Butler, on sent trop les lacunes du scénario. L'humour au raz des paquerettes rate également sa cible, faire rire. Pourquoi? Pour la bonne raison qu'à chaque plan, on a l'impression de voir les deux comédiens se mettre en route juste après le clap "action"...se parlent-ils en dehors des prises de vues??? Bref, Luketic se plante, et Hiegl ferait mieux de retourner vers Apetow, qui l'a si bien dirigée dans Knoked-Up et oublier au plus vite "L'abominable Vérité" comme moi je vais le faire.
    lien bande-annonce: http://www.youtube.com/watch?v=8-wMe9vxkWI&feature=fvsr
      


    http://www.theuglytruth-movie.com/

  • Tournages. Bruits de coulisses

    Un tout petit préambule s'impôse. Il y a des jours où la platte-forme skynet se plante, et qu'il est impossible de se connecter aux blogs, de commenter, de poster etc etc...Ces "inconvénients" amènent leurs lots de commentaires virulents sur le forum (et oui JUlie ton blog est devenu le forum des blogs). On râle, on peste, in s'invective, pour constater que ces "envolées" écrites ne font en rien avancer  le "schmilblic"  jusqu'au moment où miracle tout refonctionne.  Mais que dire quand c'est carrément Belgacom qui déconne...Depuis mardi 22H, il m'était impossible d'avoir une connection internet, et de plus, comme le boitier est le même, pas de télé non plus, jusqu'à maintenant, 14h45 ou vous me lisez peut-être. Résultat, impossible de travailler....donc, ne tirez pas sur la pianiste si les nouvelles n'ont pas suivi. Ni les sorties salles de mercredi.....non plus. Voilà, je vais mettre les bouches doubles, et installer mes fesses devant le pc jusqu'à ce soir, en faisant l'impasse sur l'autre petit écran. Mais là ce ne me sera pas difficile vu les nombreux navets qu'on nous passe. Bonne aprème à tous. 

    mc gowanAlors qu'en Belgique, deux festivals pointent le bout du nez, à savoir Ceux  de Namur et de Gand, où on attend Kevin Costner et Andy Garcia, ailleurs on s'active aussi. Les tournages battent leur plein! Nick Stahl, Rose McGowan et Amy Smart vont se retrouver  "Dylan's Wake", une histoire d'amour surnaturelle qui sera réalisée par Omar Naim dont le tournage devrait débuter très bientôt à Desmoines en Iowa.  Stahl jouera le rôle d'un jeune homme travaillant dans un salon mortuaire qui tente de lever le voile sur un mystère qui remonte à une décennie.


    malko
    John Malkovitch
    quant à lui va se retrouver au coeur des paddocks. Il vient d'accepter de tourner dans "Secretariat"  sous la direction de Randall Wallace (We were Soldiers) un film qui analysera la relation entre Penny CHenery, la propriétaire et son cheval qui a remporté le "Triple Crown en 1973.Diane Lane sera cette personne, qui ne connait rien aux courses, mais qui en prenant en mains les rennes de la ferme de son père, sera la première femme à être élue membre du Jockey club, "volant" la vedette à son cheval au passage. Avec encore Dylan Walsh , avocat et mari de Penny, et Scott Glenn, un snob de l'élite qui perd son canasson dans un jeu de pile ou face . Enfin, Malkovich incarnera un entraîneur. Début de tournage, dans quelques jours en Louissiane et au Kentucky.






  • La Fille du Rer Sortie DVD


    rer
    Jeanne (Emilie Dequenne) vit dans un pavillon de banlieue avec sa mère Louise (Catherine Deneuve). Les deux femmes s’entendent bien. Louise gagne sa vie en gardant des enfants. Jeanne, sans trop de conviction, cherche un emploi.


    Un jour, en lisant une annonce sur le net, Louise croit que le destin frappe à sa porte. Elle nourrit l’espoir de faire engager sa fille chez Samuel Bleistein (Michel Blanc), un avocat de renom qu’elle a connu dans sa jeunesse. L’univers de Jeanne et celui de Bleistein sont à des années lumières de distance… Pourtant, ils vont se rencontrer à cause d’un mensonge inouï que Jeanne va échaffauder.

    Le film est l’histoire de ce mensonge qui va devenir le fait divers le plus médiatisé et le plus politisé de ces dernières années.

    "Le meilleur rôle d'Emilie Dequenne depuis Rosetta."
    Alain Lorfèvre - La Libre Belgique



    Bonus: commentaires audio du critique de cinéma Jean Douchet

    Mise-en-scène : André Téchiné
    Avec : Emilie Dequenne, Catherine Deneuve, Michel Blanc, Mathieu Demy
    Langue : français
    Durée : 105 min.

    Spécifications techniques
    Image : 16/9
    Son : 5.1 DOLBY DIGITAL 
    Sortie 14 octobre 009

     

  • From Paris With Love Travolta. Bande-annonce!

    eifel

     "From Paris With Love " Film qui a manqué de peu l'étiquette de film maudit, d'une part, parce que le tournage avait du être interrompu à cause des heurts entre allochtones et la production dans la banlieue, et ensuite par le drame familial, auquel a du faire face John Travolta.  En ce qui concerne l'affiche, obeissant  aux règles qu'il faut impérativement, accrocher le public, ce poster est très porteur quant au contenu! Malgré tout ne boudons pas notre plaisir de découvrir une affiche qui pourrait faire penser à un bon James Bond...c'est toujours cela de pris dans l'esprit des gens. Reste à savoir, si le film réalisé par Pierre Morel (District 13) et produit par Luc  Besson aura atteint son but. L'histoire est celle d'un employé d'ambassade et d'un agent secret Américain dont les chemins vont se croiser tandis qu'ils opérent dans une mission à haut-risques à Paris.   Avec encore Jonathan Rhys-Meyers.

    travolta paris

     travolta_j_b_gr_02Travolta en tournage à Poissy.

    ParisWithLoveTravolta

     

     

     Bande-annonce officielle.

  • This is It. Human Nature !

    mj-merchtwo
    Certaines répétitions de This is It, apparaissent sur le net. Et dans celle ci-dessous, Michael apparaît en pleine forme, souriant, et "plein de vie". Que s'est-t'il donc passé en juin dernier? En effet, il n'avait pas l'air d'un mec au bout du rouleau.Le film ne restera que deux semaines à l'affiche, ce qui promet de belles cohues devant les cinémas, avant d'être édité en vidéo....et là, les ventes devraient-être phénomènales...

    mj merchandising 13ml bags Un peu de merchandising.

    Il paraît que Michael lui-même a supervisé toutes les pièces, et dessiné certains logos?!?!

  • Usa, EMMY AWARDS. Les vainqueurs.

    paparazzisCoté pile......

    Toni ColletteCoté face!!!!
    Malgré de nombreux changements de dates, les Primetine Emmy Awards ont enfin pu être distribués. Sans surprise qu'une fois de plus, Alec Baldwin et la télé-série 30 Rocks sortent gagnants. Et tout comme l'année dernière, Glen Close fait également partie des lauréats avec " Damages".

     

    TOni cclose sodabaldwin aDRAMA SERIES
    Mad Men (AMC)    - COMEDY SERIES  30 Rock (NBC)

    ACTEUR, DRAMA SERIES
    Bryan Cranston, Breaking Bad (AMC) -ACTRICE, DRAMA SERIES  Glenn Close, Damages (FX)

    ACTRICE , COMEDY SERIES
    Toni Collette, United States of Tara (Showtime) Une comédienne trop peu méconnue dans nos régions. Une actrice épatante.

    ACTOR, COMEDY SERIES
    Alec Baldwin, 30 Rock (NBC) qui a fait grincer des dents une grande partie du public. Non mérité paraît-il. Je n'en sais rien, je n'étais pas là....Mais à quand ce soap chez nous?

    Second rôle masculin, DRAMA SERIES
    Michael Emerson, Lost (ABC) - Second rôle féminin DRAMA SERIES Cherry Jones, 24 (Fox)

    Second rôle masculin, COMEDY SERIES Jon Cryer, Two and a Half Men (CBS)

    ChenovtehSecond rôle féminin COMEDY SERIES Kristin Chenoweth, Pushing Daisies (ABC) Une suprise quand on sait que la favorite était Vanessa Willimas pour Ugly Betty!

    Scénariste  COMEDY SERIES
    Matt Hubbard, "Reunion", 30 Rock (NBC)  Scénaristes  DRAMA  Kater Gordon, Matthew Weiner"Meditations In An Emergency", Mad Men"

    Scénaristes  MINISERIES- MOVIE- DRAMATIC SPECIAL
    Andrew Davies, Little Dorrit (PBS)  Ralisateur MINISERIES- MOVIE - DRAMATIC SPECIAL  Dearbhla Walsh, "Part 1", Little Dorrit - "Part 1" (PBS)

    Ralisateur VARIETY- MUSIC - COMEDY SERIES  Bruce Gowers, "The Final Three", American Idol (Fox) Chanson, paroles les plus originales....
    "Hugh Jackman Opening Number", 81st Annual Academy Awards (ABC). amplement mérité, car ce fut une prestation 14 carats.. Du grand Jackman!

    VARIETE- MUSIC ou Séries comédies  The Daily Show With Jon Stewart (Comedy Central) - Réalisateur DRAMA SERIES   Rod Holcomb, "And In The End", ER (NBC)

    Réalisateur  COMEDY SERIES Jeff Blitz, The Office (NBC) -

    REALITY COMPETITION PROGRAM -  The Amazing Race (CBS)

    Meilleur rprgramme de télé réalité  Intervention (A&E)
     

    langeACTOR, MINISERIES ou film  Brendan Gleeson, Into the Storm (HBO)  ACTRESS, MINISERIES Ou film  Jessica Lange, Grey Gardens (HBO)

    Second rôle   féminin MINISERIES ou film Shohreh Aghdashloo, House of Saddam (BBC/HBO) Second rôle masculin  MINISERIES Ou film  Ken Howard, Grey Gardens (HBO)

    MINISERIES  Little Dorrit (PBS)  Guest star féminine dans  une COMEDY SERIES
    Tina Fey, Saturday Night Live (NBC) - Guest star masculine dans une  COMEDY SERIES - Justin Timberlake, Saturday Night Live (NBC)

     

    Burstyn FoxGuest star comédien  DRAMA SERIES - Michael J. Fox, Rescue Me (FX) - Guest star comédienne  DRAMA SERIES  Ellen Burstyn, Law & Order: Special Victims Unit (NBC)

    A côté de cela, Melting Pot café, quoique petit feuilleton bien sympa, fait vraiment pâle figure, et que dire de "Plus belle la vie" dont je ne comprends absolûment pas le succès. Mièvre, de la vraie guimauve.

    Photos AP Matt Sayles- Chris Carlson

    ,Chris Pizzello, Mark J. Terrill.
  • Toronto. Impressions du festival du film

    logo
     est en passe de devenir l'un des festivals incontournables. Après Cannes, Deauville, celui de Tokyo très bientôt, Toronto commence sérieusement à faire de l'ombre à Montréal en terme de notoriété sur la planète cinéma. D'une part, par la qualité des films proposés, cette année pas moins de
    270 longs-métrages, un nombre impressionnant de premières mondiales, mais aussi parce qui les organisateurs avec une pleiade de stars,ont pu proposer un Tapis-Rouge étincellant avec entre autre George Clooney!  Avant de prendre ses quartiers l'an prochain dans le magnifique complèxe "Bell Lightbox" haut de 5 étages entièrement consacrés au septième art, l'édition 2009 avait été dissiminée dans plusieurs quartiers animés de la ville.  
    Si l'on devait faire un bilan, trois films sortent du lot: 

    goatsThe Men Who Stare at Goats de Grant Heslov : une unité de  l'armée américaine "dotée" de pouvoir spéciaux est envoyée par l'armée au Moyen-Orient. George Clooney, Jeff Bridges, Ewan McGregor et Kevin Spacey dans une super satire de la politique Us, avec quelques clins-d'oeils au film-culte "Mash" et une pincée de "The Big Lebowsky"  
    Voir le dossier complèt sur ce lien: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Ewan%20McGregor

     The Imaginarium of Dr Parnassus  enfin un film de Terry Gilliam mené à bien, après les ennuis rencontrés avec Don Quichote.  Quoique mal côté sur la Croisette, je donne chèr du parcours de cette fable visionnaire et complètement décalée, avec un certain Heath Ledger.  Voir le dossier complèt sur ce lien   http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/7213840/deppfarrell-et-law-bandeannonce-explosivie.

    prophèteEt enfin MON PREFERE:  Un prophète : grand prix du public dernier festival de Cannes, à ne pas confondre avec la Palme, qui est revenue, ainsi  en a voulu Isabelle Huppert, la présidente, alors que Un Prophète partait super favori. Un film sur le dur "apprentissage" d'un jeune arabe en prison, qui en observant, mais surtout en écoutant tout ce qui se passe autour de lui, va mettre à profit tout son acquis afin de mener à bien, la pire vengeance tant en dedans, qu'en dehors de la prison....A voir pour la mise en scène coup de poing de Jacques Audiard, et   le comédien Tahar Rahim qui crève l'écran , et dont le nom depuis lors est sur toutes les lèvres et sur Internet. Ne le compare-t-on pas déjà à Al Pacino, et Robert DeNiro? Pour ma part,ces comparaisons n'ont pas de sens.  Il est Rahim, un fabuleux comédien, une révélation dont le nom était sur toutes les lèvres au festival. Un film à la mise en scène époustouflante. Dossier complèt sur ce lien : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/7252343/un-prophete-dossier-complet

    Du côté des docs, comme d'habitude, le dernier Michael Moore n'est pas passé inapperçu.  Capitalism: A Love Story Du Michael Moore Pur jus. Du bon, et du moins bon...Mais qu'importe, son film sera comme à l'accoutûmée un bon succès d'audience!  dossier sur 
    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/7234749/michael-moore-analyse-wall-street-et-la-finan


    En Lisant la presse ce matin, avant de rédiger ce billet, j'ai été surprise d'apprendre que le public canadien, ou en tout cas les pros, n'ont pas été aussi enthousiastes en ce qui concerne Mr Nobody de notre Jaco Von Dormael national avait reçu un accueil plus que mitigé. Commentaires: :  malgré une ambition visuelle époustouflante, le film d'anticipation du cinéaste belge s'avère confus et narrativement très court (lu sur Toronto News) http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/6926992/mr-nobody-de-jaco-van-dormael-sous-la-loupe



  • Satc....des rumeurs de mariage pour Samantha!!

    buzz-kimcat1__oPt(photo Daily U.K.)

    Alors que le mois dernier, on avait "flashé"  Samantha -Kim Catrall avec une page du synopsis à la main, aujourd'hui, enfin ce week-end, on apprend qu'il serait question de mariage pour la blonde du groupe. Elle aurait largué son toy boy pour un autre, incarné par Filip Kleva.

  • Sharon Stone, à défaut de tourner, prends la pose!

    sharonelephantcover4
    Et de bien belle façon. Après les photos de Paris Match, lgèrement "photoshopées", voici La Stone à la une du magasine "Prestige" qui pour fêter son quatrième anniversaire a choisi un treau beau modèle!Toujours aussi sensuelle, Stone semble être comme un poisson dans l'eau parmi les animaux de la jungle. Normal, pour une actrice au tempérament félin, toujours prête à sortir ses griffes, elle ne pouvait rêver mieux que ce shooting pour faire taire les mauvaises langues.

    sharontigercover2

    sharonzebracover5

    Le reste du Portefolio ici.   http://cocoperez.com/gallery