• Davy Jones "The Monkees" décès

    davy-jones-.jpgJe viens d'apprendre avec tristesse, le décès de Davy Jones (2ème à g), l'un des chanteurs du groupe The Monkees avec Micky Dolenz, Peter Tork et Michael Nesmith, J'écris triste, parce que ce groupe représente une partie de ma jeunesse. J'avais leur âge quand les 4 gars ont débarqué sur les ondes dans les années 60. Ils connurent un succès phénoménal et on vendu plus de 50 millions de disques, pourtant ils furent créés de toutes pièces..A tel point qu'un show télévisé proposait leurs aventures chaque semaine..Leurs principaux titres: I'm a Believer, Last Train to Clarksville, Pleasant Valley Sunday....Le chanteur est décédé d'une crise cardiaque au Memorial Hospital de Floride.. Avant d'être célèbre aux Usa, Davy Jones, que les jeunes d'auourd'hui confondent avec le héros de la saga des Pirates (dommage cette inculture) né en Angleterre avait déjà une belle carrière à la télévision  "The Brady Bunch," "Love, American Style" et "My Two Dads."  Après le split du groupe, il revint encore sur scène dans Oliver.. Il est récipiendaire de plusieurs Tony Awards.

     

    actualité, actualité télévision Davy Jones, The Monkees, Télévision, usa, United States, I'm a Believer, musique,  

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Monkees

  • Saturn Awards Hugo et Harry Potter en tête!

    Saturn awards, Hugo, Harry Potter, actualité, actualité cinéma, Dexter, Usa, United States, ciné, cinéma, Après l'éffervesence des Golden Globes, Bafta's, Oscars et autres, on s'attendait à une acalmie...pfft. il n'en est rien...Les Etats-Unis comptent plus de 600 cérémonies d'Awards, et donc, en voilà encore une.

    The Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films, autrement dit, Les Saturn Awards, comme son appellation l'indique, honore les productions où la fantaisie, le surnaturel et l'horreur règnent..Cette année, j'en connais quelques uns qui vont être à l'aise. Cette fois, la troupe du film "The Artist" ne trustera pas la plupart des récompenses...Le film de Michel Hazavanicius n'entre pas dans le moule, mais alors pas du tout. Ouf doit se dire Martin Scorsese en tête des nominations avec Hugo....Qui je le rappele comme ça en passant avait démarré en trombe, trustant 3 statuettes, mais  n'est finalement reparti qu'avec des Oscars Techniques. PLace donc à la 38ème cérémonie des Saturn.

    Principaux nominés Meilleurs films..plusieurs catégories, à savoir:

    Hugo et Harry Potter les Reliques de la mort...10 nominations chacun!

    Super 8 produit par Spielberg 8x....tiens comme c'est étrange...un peu de surnaturel qui va très bien avec le thème du festival, tandis que Captain America The Avenger est nominé 7 fois...

    Cette année, les organisateurs ont pris le mot Fantasy à la lettre, puisque le "Minuit à Paris" de Woody Allen figure aussi parmi les nominés...Il est vrai qu'avec les allers et retours dans le Paris des années 20, Woody a fait merveille. Par contre, et sûrement pour ne pas faire trop long, les films d'horreur et les thrillers ont été regroupés dans une seule liste.

    Ces awards récompensent aussi les séries télévisées, telles Fringe - Terra Nova - Dexter -The Closer - Teen Wolf -Te Vampire Diaries et les meilleurs DVD box...Dans lequel, surprise on trouve Citizen Kane Collector Box, Giorgio Moroder et The Phantom of the Opera 1929.. mais aussi Star Wars. Scroll Down the mouse.

    Chez les acteurs-actrices, on retrouve Emily Blunt, Antonio Banderas, Ralph Fiennes, Charlotte Gainsbourg, Emma Watson, Alan Rickman, Harrisson Ford entre autres.

    Les jeunes pousses sont représentées par Asa Butterfield, Chloe Moretz, Ella Fanning, Saoirce Ronan parmi les nominés...

    Le palmarès complèt après les vignettes...

     

    Best Fantasy Harry Potter - Immortals - Midnight in Paris - The Muppets - Thor 

    Best Science-fiction film The Adjustment Bureau - Captain America :The First Avenger - Limitless - Rise of the Planet of the Apes - Super 8 - X-Men: First Class.

    Best Horror  Contagion - The Devils Double- The Grey  Take Shelter - The Girl with the Dragon tatoo - The Thing.

    Best Action Adventure  Fast Five - Lincoln Lawyer - Mission Impossible - Red Tails -  Sherlock Holmes - War Horse.

    Contagion.jpggrey.jpghugo.jpglesmuppets.jpghp.jpgdexter.jpg

    La suite sur : http://collider.com/saturn-award-nominations-2012/148931/

  • Les OSCARS®,” encore not Juju of the Garden, but Orson Welles and others

    OSCARS®,”

    OSCARS®,” Une somme de  $3 million a été récoltée lors d'une vente aux enchères exceptionnelle qui s'est tenue mardi au Beverly Hills auctioneer Nate D. Sanders...Une somme importante, mais les objets mis en vente ne l'étaient pas moins...Quinze Oscar Statuettes dont celle d'Orson Welles ont très vite trouvé acquéreurs...Le plus grande enchère a été celle faite pour l'Award décerné à Herman Mankiewicz pour le scénario de Citizen Kane réalisé par Orson Welles: $588,455. Une première vente faite chez Sotherbys en 1999, avait rapporté : $244,500. Ce qui revient à dire qu'en 11 ans, la statuette tant convoitée a vu sa valeur plus que doubler. En 2011, la statuette décernée à Welles et détenue par Beatrice Welles, a été adjugée pour $861,5042

    OSCARS®,” Les autres pièces maitresses sont la statue du Meilleur film attribuée en 1941 à "How Green Was My Valley- Qu'elle était verte ma vallée" pour $274,520,  soit 3 fois le prix payé lors de la mise en vente par l'Académie! Ensuite le trophée du Meilleur film pour "Cavalcade"  (ph4)de 1933 pour $332,165. Ce film fut le premier produit par la Fox a ganger le prix du Meilleur film..La plus vieille statuette du lot, à savoir celle reçue pour le "Skippy" en 1931 est partie pour $301,973.  Le trophée décerné à Gregg Toland  le caméraman  de "Citizen Kane" pour son travail dans "Wuthering Heights (les hauts de Hurlevent. ph4) est parti pour $226,876., alors que l'Académie l'avait laissé partir pour  $27,500.

    Le trophée de Ronald Coleman Meilleur acteur dans A Double Life" est parti pour  $206,250, tandis que la statuette de Charles Coburn reçue pour Meilleur acteur dans un second rôle  dans "The More the Merrier"  est tombée pour  $170,459. Ce fut cette année là du reste que l'Académie créa pour la première fois, un Oscar du meilleur second rôle..C'est le comédien allemand Emile Jannings qui reçu le tout premier trophée du Meilleur acteur en 1928

    OSCARS®,” Et savez-vous combien pèse ce bel objet?  Je viens de l'apprendre, 3.8kgs Cela fait lourd pour du plaqué quand même. Je me demande en quoi elles sont faites pour peser aussi lourd??

    Détail....depuis 1950...les récipiendaires doivent signer un contrat, certifiant que ni lui (ou elle) ni les héritiers jamais ne vendront l'obet...C'est la raison sans doute, pour laquelle, tant de Memorabilia se trouvent sur le marché....Cependant, Whoopi Goldberg n'a jamais retrouvé le sien, mystérieusement disparu après avoir été "rendu" à l'Académie pour rénovation (ça se dit ça pour un objet?)

    OSCARS®,”

     Brèves: l'histoire des statuettes est aussi somptueuse que les cérémonies qu'elle a engendré. Cette statuette en plaqué or est la plus prestigieuse récompense décernée par le cinéma, et donc la plus convoitée. La première statue, un chevalier tenant une épée de croisé se tenant debout sur une bobine de film avec 5 rayons, a été créée par Cedric Gibbons, le directeur artistique de la MGM. Frederic Hope l'assistant de Gibbons, a créé la base belge en marbre noir (cocorio), tandis que George Stanley s'occupa de la sculpture de bronze dans une fonderie, ensuite recouverte d'or 24 carats..A ce jour, plus de 2700 statuettes ont été distribuées. Le socle aux 5 rayons représente les 5 arts; réalisateur, acteur, scénariste, producteur et techniciens.. 

     


     

     .

     

     

  • Le Festival de Cannes dévoile son affiche.

    mm.jpg

  • Jean Dujardin...c'est aussi "Les Infidèles" Tournée

    affiche_mail.jpg 

    Entre deux allers et retours entre l'Angleterre, Les Etats-Unis et la France pour The Artist, Jean Dujardin a entamé en compagnie de toute l'équipe des Infidèles, une vaste tournée promotionnelle dans de nombreuses salles françaises. Le film a par ailleurs bénéficié d'un énorme buzz à cause de affiches censurées... Mais une question quand même.... Comment a-t'il tenu le coup avec tous les "Jets-lags"?

     

     twitter officiel  https://twitter.com/#!/LesInfideles

     page facebook : https://www.facebook.com/LesInfideles

    inf.jpginfi.jpg

  • Le film français le plus primé de tous les temps!

     

    Warner Bros
    Le film Français le plus récompensé de l'histoire
    The Artist - Le film de l'année cannes 2011 triomphe
    3 Golden Globes, 6 Cesar 2012 dont Meilleur film - Meilleur acteur - Meilleur musique.
    Couronné de 7 Baftas
    ACTUELLEMENT AU CINÉMA !
    Cinema
       
    Des places sont disponibles sur le  
    Des places sont disponibles sur le club !, En profiter
    Retrouvez Warner Bros. sur: facebook twitter youtube  
         

  • Oscars...La liste complète....et The Artist Big winner!

    jeans dors....jpg

    Franchement, quand à mi-chemin de la distribution de la Statuette, je vis Hugo remporter 3 prix, je n'en menais pas large. Scorsese allait-il faire cavalier seul??? Il fallut attendre le dernier quart d'heure d'une cérémonie à la limite soporiphique(comme tous les awards) pour être rassurée. Non seulement Hugo n'a eu "que" des Prix Techniques, mais The Artist est revenu au galop pour finalement remporter les 3  awards les plus prestigieux. Meilleur Film, Meilleur acteur, meilleur réalisateur. Pour un film en noir et blanc, muet et pour les américains,avec  des inconnus au générique....c'est fort quand même. J'ajoute que Jean Dujardin est le SEUL acteur français à avoir remporté un prix à Cannes, un Oscar, un Sag Award et un Golden Globe. Du jamais vu, prix auxquels on peut encore ajouter un Golden Globe. Carton plein! Et...le plaisir est vraiment complèt quand on connaît les grosses pointures auxquelles il a du se frotter dans de sa catégorie

    Palmarès complèt:

    artist logo.jpgMeilleur Film

     "The Artist" Thomas Langmann, Producer
    "The Descendants" Jim Burke, Alexander Payne and Jim Taylor, Producers
    "Extremely Loud & Incredibly Close" Scott Rudin, Producer
    "The Help" Brunson Green, Chris Columbus and Michael Barnathan, Producers
    "Hugo" Graham King and Martin Scorsese, Producers
    "Midnight in Paris" Letty Aronson and Stephen Tenenbaum, Producers
    "Moneyball" Michael De Luca, Rachael Horovitz and Brad Pitt, Producers
    "The Tree of Life" Nominees to be determined
    "War Horse" Steven Spielberg and Kathleen Kennedy, Producers

    BAFTA-2012-Brochure-Cover-The-Artist.jpgBEST DIRECTOR
    X - Michel Hazanavicius ("The Artist")
    Alexander Payne ("The Descendants")
    Martin Scorsese ("Hugo")
    Woody Allen ("Midnight in Paris")
    Terrence Malick ("The Tree of Life")

    BEST ACTOR
    Demián Bichir ("A Better Life")
    George Clooney "The Descendants")
     Jean Dujardin ("The Artist")
    Gary Oldman ("Tinker Tailor Soldier Spy")
    Brad Pitt ("Moneyball")

    BEST ACTRESS
     Meryl Streep ("The Iron Lady")
     

    ctavia.jpgplummr.jpgBEST SUPPORTING ACTOR
     Christopher Plummer ("Beginners")

    BEST SUPPORTING ACTRESS
    Octavia Spencer ("The Help")

    BEST ADAPTED SCREENPLAY

     The Descendants": Screenplay by Alexander Payne and Nat Faxon & Jim Rash
     

    BEST ORIGINAL SCREENPLAY

    Midnight in Paris Woody Allen

    BEST FOREIGN LANGUAGE FILM
    A Separation" Iran

    BEST ANIMATED FEATURE
    Rango" Gore Verbinski

    BEST DOCUMENTARY FEATURE
    "Undefeated" TJ Martin, Dan Lindsay and Richard Middlemas

    BEST ART DIRECTION
      "Hugo" Production Design: Dante Ferretti; Set Decoration: Francesca Lo Schiavo
     

    BEST CINEMATOGRAPHY
      "Hugo" Robert Richardson
     

    BEST COSTUME DESIGN
     
    "The Artist" Mark Bridges
     

    BEST EDITING
      "The Girl with the Dragon Tattoo" Kirk Baxter and Angus Wall
     

    BEST MAKEUP
     "The Iron Lady" Mark Coulier and J. Roy Helland

    BEST SCORE
      "The Artist" Ludovic Bource
     

    BEST SONG
    Man or Muppet" from "The Muppets" Music and Lyric by Bret McKenzie
     

    BEST SOUND EDITING
     
    "Hugo" Philip Stockton and Eugene Gearty
     

    BEST SOUND MIXING
     "Hugo" Tom Fleischman and John Midgley
     

    BEST VISUAL EFFECTS
     
    "Hugo" Rob Legato, Joss Williams, Ben Grossman and Alex Henning
     

     Et moi? Pourquoi je n'ai pas reçu mon nonos doré?article-2106977-11DE4D7A000005DC-152_306x423.jpg

  • Un gars, une fille. Jean avait bien répété

    Un-gars-une-fille.jpgJ'ai adoré la série Un Gars, Une Fille (°°), mais si on m'avait dit à l'époque que ce sketch serait une réalité, j'aurais éclaté de rire, comme je le faisait à la vision de chaque épisode. Pourtant aujourd'hui, à quelques nuances près, on y est.
    Bravo Jean Dujardin, le seul aceur français à avoir gagné un Oscar, un Golden Globe un Sag Awards et un prix à Cannes la même année. Sans oublier d'y ajouter au niveau européen un Bafta. Et que dire de la soixantaine de prix pour le film en tant que tel....Qui dit mieux? Sûrement pas la troupe de Intouchables...Clap! Clap!

     (¨¨) Un gars une fille a passionné les foules. En effet, avec plus de 5 millions de fidèles chaque soir avant le journal de 20h00 sur France 2, les turpitudes de Jean et d'Alex ont provoqué un vrai raz-de-marée dans le paysage audiovisuel français entre 1999 et 2003, et de nombreuses rediffusions jusqu'il y a peu!

  • Midnight In Paris OSCARS Meilleur scénario original

     

    paris.jpg  

     

     

     

    MIDNIGHT IN PARIS

     

     

    Starring

    (in alphabetical order)

     

                                                                  Gert      KATHY BATES

                                                            Salvador      ADRIEN BRODY

                                                  Museum Guide      CARLA BRUNI

                                                             Adriana      MARION COTILLARD

                                                                   Inez      RACHEL McADAMS

    `                                                             Paul      MICHAEL SHEEN

                                                                     Gil      OWEN WILSON

     

     

    Co-starring

    (in alphabetical order)

                                                                              

                                                                 Carol      NINA ARIANDA

                                                                  John      KURT FULLER

                                                    Mr. Fitzgerald      TOM HIDDLESTON

                                                                Helen      MIMI KENNEDY

                                                   Ms. Fitzgerald      ALISON PILL

                                                            Gabrielle      LÉA SEYDOUX

                                                                Ernest      COREY STOLL

     

     

    midnight in Paris 011.jpgMidnight in Paris parfaitement éclairé, même la nuit sous la pluie ....est un ravissement pour les yeux. Dès le début, Allen donne le ton, avec Son Paris façon Carte-Postale et brillamment mis en musique,(la clarinette de Woody… une merveille) pour débuter un "road-movie" parisien "initiatique,  où il trimbale sa caméra du Louvre, au Château de Versailles, en passant par les Champs-Elysées, jusqu'à Montmartre, et la Tour Eiffel, pour s'arrêter dans les bistroquets ouverts tard dans la nuit.... Il offre de la capitale française une superbe palette de couleurs. Comme la scène du début, tournée au Jardin Monet à Giverny!

    Même pour tous ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans cette ville magnifique, la seule évocation de son nom, éloigne la métaphore, pour devenir une "appellation"

    paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxCar ne l'oublions pas, Paris a un fameux héritage, et en choississant cette ville pour continuer son périple européen, Woody Allen sait très bien ce qu'il fait..C'est une des plus belle ville au monde, et le décors parfait pour sa nouvelle comédie romantique. La résonance de son passé, sa culture, son patrimoine se sent dans chaque scène...D'ailleurs ne dit-il pas "Si je n'étais pas né, et si ne vivais pas à New York, je m'établirais à Paris" Ville dont il était tombé amoureux lors du tournage de "What's New Pussycat"

     paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxFidèle à lui-même, Allen filme un couple avec tous ses problèmes, ses interrogations, et ses incertitudes. L'une est une shopping addictive, qui se complait dans la superficialité bourgeoise, et aimerait au retour de son voyage parisien  s'établir dans ne belle demeure à Malibu, tandis que l'autre Gil, auteur de scénarïï à Hollywood, attiré par l'histoire culturelle de la ville, se verrait bien dans la peau d'un écrivain installé définitivement à Paris, et trouvant son inspiration dans une mansarde sous les toits, éclairée par une bougie, et pourquoi pas, aller à la rencontre des ses "Maitres à penser", les peintres et auteurs à succès qui hantent ses soirées..

    paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxparis,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxAux sorties nocturnes, dans les restaurants et boites de nuit que sa future femme et Paul , un habitué de la Sorbonne, un intéllectuel pèdant, rencontré fortuitement proposent, Gil, préfère les ballades nocturnes, tout seul dans les rues de Montmartre, ou à La Montagne Ste Geneviève...Un soir, aux douze coups de minuit, alors qu'il y erre un peu perdu,  une voiture années 20 s'arrête et l'embarque dans la découverte du Gai Paris du siècle dernier, là où c'était mieux avant. D'ailleurs, une des morales de l'histoire, c'est que chaque époque, à une époque où c'était mieux avant...Bref... Dorénavant, dans ses déambulations iniatiques, se succèderont une pleiade (et le mot n'est usurpé) de personnages célèbres et hauts en couleur.....auprès desquels Gil se sent comme un poisson dans l'eau...Le spectateur fera la connaissance d' Hemingway, du couple Fitzgerald, de Dali (une incroyable Adrien Brody) de Gaugin, Matisse,Toulouse-Lautrec à l'incontournable  Moulin-Rouge, Picasso, et Gertrude Stein (Kathy Bates y allant de quelques répliques en français svpl) qui lira le manuscrit que Gil est en train d'écrire !?!?! paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxBref, proposé sous forme de conte, ou de fable au choix, le dernier opus de Allen, est un film très agréable à regarder, et c'est aux spectateurs d'entrer ou non dans son imaginaire..Woody Allen n'en oublie pas pour autant ses éternels tourments; les relations dans un couple, leurs obsessions, leurs intérrogations. A ce propos, avec Owen Wilson, le génial réalisateur a réussi à trouver son alter-ego. Owen avec un mimétisme hallucinant, retranscrit très bien toute la gestuelle et la loghorée qui fait la marque de fabrique de Woody Allen...De virées en virées dans le Paris By Night de "l'époque" le duo Allen/OWen  nous transporte entre réel et imaginaire sans effets de manche, sans effets spéciaux tout court, et le spectacle est à la hauteur. Mention spéciale à Marion Cotillard dont Gil tombera amoureux et qui devient la principale raison de ses allers et retours. Elle est parfaite et son accent n'est sans doute pas étranger à l'attrait qu'elle suscite auprès de l'écrivain. Le rôle de la muse des principaux artistes de "l'époque" lui va comme un gant....paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxQuant à Carla Bruni... que dire? A vrai dire pas grand chose. Deux petites apparitions de quelques instants ne permettent pas de donner un avis, même si Allen s'est dit très content de sa prestation..."Carla est une belle ambassadrice de la France! Même remarque en ce qui concerne Gad Elmaleh. Juste un petit caméo, et puis s'en va....

    Par contre, mention à Léa Seydoux, parfaite en commerçante du Marché Paul Bert. Tout petit bémol quand même: Midnight in Paris se veut un peu trop répetitif, et convenu. Cependant il plaira sûrement aux fans de Woody Allen, à ceux d'Owen Wilson, voir Cotillard....et des nombreux comédiens castés. Et, il va sans dire que la  curiosité aidant, il attirera du beau monde dans les salles, rien que pour y voir la Première Dame de France.  paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxDonc, à mes yeux, succès garanti.  "Midnight in Paris" est une merveilleuse lettre d'amour à l'une des plus belles villes au monde...Woody Allen  approfondi les questions posées dans ses derniers films: notre rapport à l'histoire, à l'art, au plaisir et à la vie engénéral. Pour son 41ème Long-mètrage, il fait à nouveau preuve d'une belle inspiration, mais avec une certaine sérénité. 

    paris,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxparis,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxparis,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxparis,france,montmartre,monet,picasso,dali,adrein brody,kathy bates,marion cotillard,owen wilson,rachel mcadams,michael sheen,carla bruni,musée,peinture,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,lea seydouxConclusion? Allen reste Allen, mais avec une certaine sérénité en plus.

    Tout sur Allen? Un clic ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Woody_Allen

     BREVES :

      Kathy Bates  Misery - Primary Colors - Fried Green Tomatoes..Dolores Claiborne,

     Adrien Brody The Pianist - Wrecked - King Kong - The Darjeeling Limited.

     Marion Cotillard Taxi - Inception - La Vie en Rose - Les petis Mouchoirs - A good Year - Public Enemies -Nine

     Rachel McAdams Mean Girls - The Notebook - Red yey - Married Life - Sherlock Holmes - Morning Glory

    Michael Sheen The Queen - Underworld - Alice in Wonderland - The Four Featherts - New Moon - Frost/Nixon

    Owen Wilson Marley and Me - Night at the Museum 1 et 2 - You, Me and Dupree - The Darjeeling Limited - Fantastic mr Fox - Zoolander - Drilbit Taylor...

    Lea Seydoux Inglorious Basterds - Robin Hood - Mission Impossible - La Belle Personne - La consoltaion - Lourdes -

     

     

     

     
     
  • Jean Dujardin's Oscar acceptance Speech

    the-artist-f.jpg

    And thanks to PerezHilton for shearing his time and videos on the web.

    usa,united states,los angeles,oscars,jean dujardin,the artist,actualité,actualité cinéma,ciné cinéma,michel hazavanicius

     

  • The Artist consacré à Tinseltown

    dog.jpgosdujardin.jpgOn l'a espéré, on y a cru, mais on avait quand même quelques doutes...Dame, la concurence était rude...

    Pourtant, il l'a fait. The Artist a raflé les plus grands prix aux Oscars....Meilleure musique,Meilleure réalisateur, Meilleur costume, Meilleur acteur pour Jean Dujardin. Qui vient d'établir un record d'anthologie... Un prix à Cannes Un Oscar, un Golden Globe et un Acto's Guild Award. Clap! Clap! Respect..

    Les featurettes en attendant les autres photos.

  • Octavia Spencer Oscar pour The Help

    ospencer.jpg

    Un Oscar qui a provoqué une grande crise de larmes chez Octavia Spencer, récompensée pour son rôle dans le magnifique The Help....

  • Billy Cristal en ouverture des Oscars

    oscars logo.jpg

    Déjà un prix pour The Artist. meilleur costume en attendant mieux. Et deux pour Hugo de Scorsese. Cinematography and Art Direction...Meilleur film étranger: A Séparation. Mérité!

    Voici le clip d'ouverture de Billy Cristal. Parodie des films en lice!

     

  • Los Angeles Hollywood. Kodak Theater Red-Carpet quelques heures avant!

    oscars logo.jpgComme si vous y étiez!

    C'st beau quand même, mais il faut bien ça pour toutes les chaussures Louboutin qui vont fouler cet endroit magique. Sans parler que toute l'équipe de Fashion Police, épiera les moindres faux-pas question toilettes des stars!

  • The Artiste écrase tout....il a juste "évité" Omar Sy pour la forme!!

     

    actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,the help,drive,michel hazavanicius,jean dujardin,hollywood,usa,united states,kodak building,oscar,awards,gold derby awards

    Incroyable! Ahurissant! Etonnant! Extraordinaire! Déconcertant! Inoui! Formidable! Stupéfiant! Magique! Prodigieux! Et je m'arrête là...Les superlatifs ne manquent pas, les synonymes de tout ce qui fait cette liste non plus! Mais restons humbles quand même! Ce n'est qu'un "petit" film français ayant réussi à se frayer un chemin vers la grosse entreprise  Hollywood, et écraser la grosse cette machinerie qui transforme presque tous les films en d' immense réalisations sans âmes. Ah cette fameuse technologie qui permet de récréer un ocean de figurants sur un champ de bataille alors qu'ils ne sont qu'une poignée. Une poignée dis-je....C'est ce qu'ils étaient au départ de l'idée...une poignée qui y a cru, qui s'est complètement investie (merci Thomas Langman) et qui a réussi son pari au delà de toutes espérances; faire un film en noir et blanc, jusque là, passe encore, mais  muet de surcroit, et le réussir! Je crois que de mémoire de cinépile, je n'ai jamais vu un film reçevoir autant de récompenses. A part aux Césars, il n'y a pas une seule Académie, une seule guilde, une seule association de critiques, de journalistes, de directors, qui n'ait  récompensé soit le film, soit le réalisateur, soit le comédien, voir les trois! Et j'ajoute même que les choses sont encores plus surprenantes, quand on sait que, et les costumes,  67756282.jpget les décors fabuleux avec la maison de Mary Pickford, et le Bradley building (ph) entre autres, et enfin la musique ont trouvé grâce aux yeux de tous...Carton plein à tous les étages....

    Tout en tapant cet article, un petit signal m'annonce un autre award....peut-être moins prestigieux que les Sag, GG, Bafta's et  compagnie, mais néanmoins, véritable barômètre , à savoir la pôle position auprès des pronostiqueurs inscrits chez Gold Derby Awards, qui regroupe les pros, les semi-pros, et les internautes , dont je fais partie, et qui ont pu voter durant plusieurs semaines. Tout en faisant cela, tout ce petit monde permettait aux tendances de basculer d'une heure à l'autre entre, The Descendents et The Artist...et c'est finalement le film de Michel Hazavanicius qui l'a emporté et non pas d'une courte tête! Avec 3 Awards, Meilleur film, Meilleur acteur (Bonjour Sy) et Meilleure musique, dévance Drive-Hugo-The Help et Midnight in Paris Excusez du peu....Mais les votants ont quand même récompensé The Help avec Octavia Spencer et le casting en entier, Drive avec Meilleur son, The Iron lady avec Meryl Streep, et enfin Tree of life Trophée Meilleure cinematography et Best Director.

    BEST PICTURE
     "The Artist" -- Thomas Langmann, producer

    BEST DIRECTOR Terrence Malick -- "The Tree of Life"

    BEST ACTOR Jean Dujardin -- "The Artist"

    BEST ACTRESS Meryl Streep -- "The Iron Lady"

    BEST SUPPORTING ACTOr Christopher Plummer -- "Beginners"
     BEST SUPPORTING ACTRESS Octavia Spencer -- "The Help"

    BEST ORIGINAL SCREENPLAY Midnight in Paris  Woody Allen

    BEST ADAPTED SCREENPLAYMoney Ball, Steve Zaillan Aarn Serkis

    Best ensemble The Help: Jessica Chastain, Octavia Spender, Viola davis, Nelsan Ellis, Bryce Dallas Howard, Allison Janney, Chris Lowell, Sissy Spaceck, Mary Steenbrugge, Emma Stone, Cicely Tyson et Mike Vogel...

     BEST ART DIRECTION Hugo" --  BEST SCORE The Artist" -- Ludovic Bource
     
    BEST CINEMATOGRAPHY   "The Tree of Life" -- Emmanuel Lubezki

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • DU JAMAIS VU! The Artist Numéro 1 Chez tous les critiques américains!

    Oscars: Best Picture Prediction Rankings - Gold Derby Oscarologists

    Thelma
    Adams

    Yahoo


    Matt
    Atchity

    Rotten Tomatoes


    Kyle
    Buchanan

    New York Vulture


    JD
    Cargill

    CNN


    Edward
    Douglas

    Coming Soon


    Scott
    Feinberg

    THR


    Pete
    Hammond

    Deadline Hollywood


    Elena
    Howe

    LA Times

    The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist
    The Help The Descendants The Descendants The Descendants Hugo The Help The Descendants The Descendants
    The Descendants Hugo Midnight in Paris The Help The Descendants Hugo Hugo Moneyball
    Hugo Midnight in Paris Hugo Hugo The Help The Descendants The Help Hugo
    Moneyball The Tree of Life The Help Midnight in Paris Midnight in Paris Midnight in Paris Midnight in Paris The Help
    Midnight in Paris The Help The Tree of Life Moneyball Moneyball Moneyball Moneyball Midnight in Paris
    War Horse Moneyball Moneyball The Tree of Life War Horse The Tree of Life War Horse The Tree of Life
    Extremely Loud and Incredibly Close War Horse Extremely Loud and Incredibly Close War Horse The Tree of Life War Horse The Tree of Life War Horse
    The Tree of Life Extremely Loud and Incredibly Close War Horse Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close

    Bradley
    Jacobs

    US Magazine


    Dave
    Karger

    EW


    Tariq
    Khan

    Fox News


    Kevin
    Lewin

    WENN


    Guy
    Lodge

    In Contention


    Matt
    McDaniel

    Yahoo! Movies


    Michael
    Musto

    Village Voice


    Sean
    O'Connell

    Hollywood News

    The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist
    The Descendants Hugo Hugo The Descendants The Help The Help The Help The Help
    The Help The Help The Descendants The Help The Descendants The Descendants The Descendants The Descendants
    Moneyball The Descendants War Horse Hugo Hugo Hugo Hugo Extremely Loud and Incredibly Close
    Hugo Midnight in Paris The Help Moneyball The Tree of Life Moneyball Midnight in Paris Hugo
    Midnight in Paris Moneyball Moneyball Midnight in Paris Midnight in Paris Midnight in Paris Moneyball  
    War Horse The Tree of Life Midnight in Paris War Horse Moneyball War Horse The Tree of Life  
    Extremely Loud and Incredibly Close War Horse The Tree of Life Extremely Loud and Incredibly Close War Horse The Tree of Life War Horse  
    The Tree of Life Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close The Tree of Life Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close  

    Tom
    O'Neil

    Gold Derby


    Kevin
    Polowy

    Next Movie


    Steve
    Pond

    The Wrap


    Christopher
    Rosen

    Moviefone


    Richard
    Rushfield

    Daily Beast


    Paul
    Sheehan

    Gold Derby


    Keith
    Simanton

    IMDB


    Sasha
    Stone

    Awards Daily

    The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist
    The Help The Help The Descendants The Help The Descendants The Descendants The Help Hugo
    The Descendants The Descendants The Help The Descendants The Help Hugo Hugo The Descendants
    Hugo Hugo Hugo Hugo Midnight in Paris The Help The Descendants Midnight in Paris
    Midnight in Paris Midnight in Paris Midnight in Paris Midnight in Paris Hugo Midnight in Paris Midnight in Paris The Help
    Moneyball Moneyball Moneyball Moneyball War Horse Moneyball Moneyball Moneyball
    The Tree of Life The Tree of Life War Horse War Horse Moneyball Extremely Loud and Incredibly Close War Horse War Horse
    War Horse War Horse The Tree of Life The Tree of Life Extremely Loud and Incredibly Close The Tree of Life The Tree of Life The Tree of Life
    Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close The Tree of Life War Horse Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close

    Anne
    Thompson

    Thompson on H'wood


    Peter
    Travers

    Rolling Stone


    S.T.
    VanAirsdale

    MovieLine


    Chuck
    Walton

    Fandango


    Jeff
    Wells

    Hollywood Elsewhere


    Dave
    White

    Movies.com


    Susan
    Wloszczyna

    USA Today

    The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist The Artist
    Hugo The Descendants The Help Hugo Moneyball The Descendants Hugo
    The Descendants Hugo The Descendants The Descendants The Descendants Hugo The Descendants
    Moneyball Midnight in Paris Hugo The Help The Help The Help The Help
    The Help The Help Moneyball Midnight in Paris Midnight in Paris The Tree of Life Midnight in Paris
    Midnight in Paris The Tree of Life The Tree of Life Moneyball Hugo Midnight in Paris Moneyball
    The Tree of Life Moneyball Midnight in Paris War Horse The Tree of Life Moneyball War Horse
    War Horse War Horse Extremely Loud and Incredibly Close The Tree of Life Extremely Loud and Incredibly Close War Horse The Tree of Life
    Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close War Horse Extremely Loud and Incredibly Close   Extremely Loud and Incredibly Close Extremely Loud and Incredibly Close
  • Quelques films à venir sauf 1!!!!

    Safe House-

    Official Site

     

     

    Official SiteOUR STORY
     
  • The Razzies. Un record pour Sandler

    Adam.jpgEn contre point des Oscars, il y a aussi les Razzies, fameux contre-awards qui "récompensent" les plus mauvais dans tout; Film, acteur, actrice, réalisateur et tutti quanti. Et....la plus grosse récolte de nominations est pour Adam Sandler, lequel avec 12 nods  collées sur le dos, sera plus que probablement le grand "gagnant- perdant" de la soirée qui se déroulera en avril prochain. Jamais auparavant les Golden Rasperry Awards n'avaient désigné un même acteur dans toutes les catégories. Une première donc pour le comédien à l'affiche de Jack and Jill cette année, mais également acteur et réalisateur dans Just go With It, Born to be a Star...! Le record était détenu pa Eddie Murphy depuis 2007 avec 5 citations pour Norbit...Détail amusant, Sandler est également nominé dans la catégorie Pire actrice dans Jack and Jill..Et oui, il s'est travesti pour apparaître sous son meilleur jour (?!)  Dans la catégorie Pire acteur, il aura comme adversaires, Russel Brand (Arthur) et Taylor Lautner (Twilight Saga et Abduction)  Les autres nminés sont Sarah Pallin, Al Pacino aussi à l'affiche de Jack and Jill. Bizarre non?

    La cérémonie se déroulera le 1 avril...oui oui, je vous assure! Et les Pires films qui devront en découdre sont New York's Eve, Transformers: Dark of the moon, Born to be a Star, The Twilight saga: Breaking dawn. A qui la Framboise dorée...?

    Question: qui aura le courage de venir chercher son prix....comme le fit Sandra Bullock il y a deux ans? Cette dernière  avait même ajouté une touche d'humour en venant sur scène avec une brouette pleine de dvd qu'elle se fit un plaisir de distribuer à tous ceux qui n'avaient pas eu la chance de voir le film décrié...

     

  • THE ARTIST GRAND VAINQUEUR AUX INDIE SPIRIT AWARDS!!!

    20120215114345-TheArtist.jpgEncore un tout petit virage, et toute l'équipe de "The Artist" connaîtra la super consécration cette nuit, après la voie royale ouverte sous ses pieds depuis quelques mois....Sauf en France, mais je n'ai plus envie de m'étendre sur ce sujet..Jean snobé chez lui mais....adulé ailleurs....Les américains n'ont pas été "Intouchables" quant au talent, au charisme et au charme de Dujardin...Ils en sont encore à se demander qui est Omar Sy!

    Le film de Hazavanicius est le grand vainqueur avec 4 awards et non des moindres aux Independents Spirit Awards, qui récompense les films indépendants, et qui de ce fait propose une liste assez différente de celles que l'on rencontre lors d'autres cérémonies.

    Le palmarès

    BEST FEATURE: "The Artist"
    BEST DIRECTOR: Michel Hazanavicius, "The Artist"
    BEST MALE LEAD: Jean Dujardin, "The Artist"
    BEST FEMALE LEAD: Michelle Williams, "My Week With Marilyn"
    BEST SUPPORTING MALE: Christopher Plummer, "Beginners"
    BEST SUPPORTING FEMALE: Shailene Woodley, "The Descendants"
    BEST FIRST FEATURE: "Margin Call"
    JOHN CASSAVETES AWARD (Feature Under $500,000): "Pariah"
    BEST SCREENPLAY: "The Descendants"
    BEST FIRST SCREENPLAY: "50/50"
    BEST CINEMATOGRAPHY: "The Artist"
    BEST DOCUMENTARY: "The Interrupters"
    BEST FOREIGN FILM: "A Separation"
    ROBERT ALTMAN AWARD: "Margin Call"

  • Un peu de calme entre deux tempêtes César et Oscar!

    robpatz 2.jpgJe marque une petite pause entre  deux  cérémonies de remises de prix. les deux dernières de la saison.. Hier la France avec ses Césars à consacré The Artist", se raliant aux pros américains, même sans le prix du Meilleur artiste, ce fut une énorme razzia. Demain ce seront les Oscars et l'énorme bling bling sur les hauteurs d'Hollywood à Los Angeles...restransmis en décalage horaire très tard dans la nuit pour nous....Donc, j'ai décidé aujourd'hui, de lever le pied, et proposer des rubiques un peu fourres-tout! Voici donc deux nouvelles photos de RobPatz, prises lors d'une virée avec sa copine Stewart....Et savez-vous pourquoi il me plait de les publier?  Parce que dès le départ du Hype autour sa personne, j'ai toujours dit et maintenant que Robert pattinson n'est pas un beau gars, et que le maquillage utilisé pour la saga Twilight était judicieux pour faire croire le contraire. Ensuite, parce que j'ai eu la chance (oui quand même) de le rencontrer pendant plus d'une heure, et que vu de près...de très près c'est le cas.....L'engouement suscité lors du premier opus de Twilight m'avait laissé sans voix! Aujourd'hui, je vois que je ne me suis pas trompée...

    robpatz2.jpg

     

  • Young Adult sous la loupe!

    ya poster.jpg

    Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol,

    Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol, Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît... Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol, Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol,

    Réalisé par :Jason Reitman
    Avec : Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin...
    Genre : Comédie, Drame,
    Pays : USA

     

    Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol,

    Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol,

    Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol,

    Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson, Elizabeth Reaser, Collette Wolfe, Jill Eikenberry, Richard Bekins, Mary Beth Hurt, Kate Nowlin, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Jason Reitman, drame, comédie dramatique, Usa, United States, viol,

     

  • The Artist. Une drôle de polémique aux Usa.

    20120215114345-TheArtist.jpgAlors film français, ou film américain? Pour les Oscars et de nombreuses Académies...tapez 1, pour les Spirit Awards ...tapez 2. Explications dans la presse Us..çi-dessous

    The Academy says the black-and-white silent film was made by a number of European production companies. (L'Académie dit que le film en noir et blanc, muet, a été produit par un certain nombre de sociétés de production européennes)

    But the Film Independent Spirit Awards says it qualifies as an American production. (Mais les Independent Spirit Film Awards le qualifient comme une production américaine.)

    "The Artist" truly crosses boundaries in an international filmmaking landscape where national borders are increasingly blurry. (L'Artiste" traverse les frontières dans un paysage cinématographique international où les frontières nationales sont de plus en plus floue)

    It was launched in Paris but shot in Hollywood. Its title cards are in English, written by a Frenchman – but on the set, its star said, "We spoke in English, in French, in gibberish, in dog language." (Il a été lancé à Paris, mais tourné à Hollywood. Ses cartes intertitres  sont en anglais, écrit par un Français -, mais sur l'ensemble, sa vedette a déclaré, "Nous avons parlé en anglais, en français, en charabia, et dans le langage des chiens.")

    The Frenchman who wrote and directed the film – and who, according to paperwork submitted to Film Independent, has permanent U.S. resident status – offered a useful talking point when he won the DGA Award: "I'm not American, and I'm not French, actually. I'm a filmmaker." (Le Français qui a écrit et réalisé le film - et qui, selon les documents soumis à Independent Film, a statut de résident permanent aux États-Unis - a improvisé un beau discours quand il a remporté le prix DGA: «Je ne suis pas américain, et je ne suis pas français, en fait. Je suis un cinéaste. "

    cinema.jpgThe Academy lists "The Artist" as the product of seven different production companies. Five of them – La Petite Reine, Studio 37, JD Prod, Jouror Productions and France 3 Cinema – are listed as being France-based by IMDb Pro; one, uFilm Production, is based in Brussels. (L'Académie cite «L'Artiste», produit de sept sociétés de production différentes. Cinq d'entre elles - La Petite Reine, Studio 37, JD Prod, Productions Jouror et France 3 Cinéma - sont répertoriées comme étant basé en France, par IMDb Pro, l'a dernière,  uFilm, est basé à Bruxelles)

    Only La Classe Americaine, director Michel Hazanavicius' company, does not have a location listed.(Seul La Classe Américaine,  la société de Michel Hazanavicius ", n'a pas un endroit répertorié.)

    On the Weinstein Co.'s submission form for the Spirit Awards, it indicated that the film received partial financing from a company whose principal office is in the United States, and also that writer-director Hazanavicius was a permanent U.S. resident. (Le formulaire de soumission de la Weinstein Co. 's pour les Spirit Awards,  indique que le film a reçu un financement partiel d'une société dont le siège principal est aux États-Unis, et aussi que le scénariste-réalisateur Hazanavicius était un résident permanent des États-Unis)

    Either of those factors would qualify the film as American under Spirit Awards rules. (Chacun de ces facteurs qualifient donc  que le film est américain en vertu des règles Spirit Awards.)

    article-2100190-11B43990000005DC-113_306x505.jpgHazanavicius is certainly no stranger to blurred lines of nationality. His company, Le Classe Americaine, is named after a 1993 movie he made for French television by taking footage from old American films, re-editing it and dubbing it into French. (Hazanavicius n'est certainement pas étranger aux lignes floues de la nationalité. Sa compagnie, Le Classe Americaine, est nommé d'après un film 1993, qu'il a réalisé la télévision française en reprenant des images de vieux films américains,  ré-édite et double en français)

    So when Hazanavicius shows up at the Spirit Awards on Saturday afternoon (fresh from a couple of weeks in Paris), he'll be the director of an American indie film. (Alors, quand Hazanavicius se présenteau des Spirit Awards samedi après-midi après un mini-séjour à Paris) il sera le réalisateur d'un film indépendant américain.)

    And when he leaves the Oscars the next evening, he might be the director of the first French film to ever win Best Picture. Or maybe, as his film has been insisting all along, language and nationality won't matter at all.

    (Et quand il quittera la cérémonie des Oscars le lendemain soir, il pourrait être le directeur du premier film français à remporter le meilleur film. Ou peut-être, comme son film a été plébiscité depuis des mois  la nationalité n'a finalement pas d'importance.) Sources Steve Etang (thanks) TheWrap.

    20110811123050-ta_10-8_pi_02769.jpg20110811123051-ta_10-28_pi_07157.jpg20110811123051-ta_11-02_pi_07938.jpg20110811123050-ta_10-4_pi_02123.jpg67756282.jpgartist 4.jpgcasting.jpgmgm.jpgartist dg.jpgcamera.jpgdog.jpg

  • Les Césars boudent Dujardin mais......

    BAFTA-2012-Brochure-Cover-The-Artist.jpgsacrent The Artist avec 6 statuettes, et non des moindres....Meilleur film, Réalisateur, musique, son,

    Autre grand vainqueur "L'Exercice de l'Etat" 3 Césars et un fabuleux exercice de cinéma entre Olivier Gourmet et Michel Blanc...Par contre Polisse est le grand perdant de la soirée, 2 prix seulement pour 12 nominations...et Intouchables, malgré le prix "téléphoné" pour Omar Sy. Je déplore le peu de cas fait à Torreton et Bouijila, l'un pour Présumé coupable, et l'autre pour Omar m'a tuer. Les deux méritaient mieux pour leur transformation physique. Dommage pour eux!

    FILM

    "The Artist," Michel Hazanavicius

    CINEMATOGRAPHY

    Guillaume Schiffman, "The Artist"

    DIRECTOR

    Michel Hazanavicius, "The Artist

    ACTRESS

    Berenice Bejo, "The Artist"

    CINEMATOGRAPHY

    Guillaume Schiffman, "The Artist"

    MUSIC

    Ludovic Bource, "The Artist".

    ACTOR

    Omar Sy, "Intouchables"

    SUPPORTING ACTOR

    Michel Blanc, "L'Exercice de l'Etat"

    SUPPORTING ACTRESS

    Carmen Maura, "Les femmes du 6ème étage"

    NEWCOMER, ACTOR

    Gregory Gadebois, "Angele et Tony"

    NEWCOMER, ACTRESS

    Naidra Ayadi, "Polisse"

    Clotilde Hesme, "Angele et Tony"

    FIRST FILM

    Sylvain Estibal, "When Pigs Have Wings"

    ORIGINAL SCREENPLAY (scénario)

    Pierre Schoeller, "The Minister"

    ADAPTED SCREENPLAY

    Yasmina Reza, Roman Polanski, "Carnage"

    FOREIGN FILM

    "A Separation," Asghar Farhadi

    ANIMATED FILM

    "The Rabbi's Cat," Joann Sfar, Antoine Delesvaux

    DOCUMENTARY FEATURE

    "Tous au Larzac," Christian Rouaud