STARS80 Nostalgie, oui, enfin, bof!

st7.jpgComme la plupart de mes collègues, j'ai pu visionner le film dont tout le monde parle....enfin juste du côté français, je précise. Pas une chaîne télé, ni radio n'a échappé à l'énorme machinerie promotionnelle mise en place par Thomas Langman...Si ce dernier a eu le nez fin, mais alors plus que fin pour oser produire un film muet, qui aura quand même remporté une septantaine de prix....je ne sais pas si avec Stars80 il a misé sur le bon cheval. Bien  sûr que cette succèssion de titres sur fond de karaoké rencontrera son public dans l'hexagone, mais quid chez nous?  Pratiquement tout est dans la bande-annonce, et le reste est d'une platitude consternante,  et à l'heure où je commets cet article, j'en suis encore à chercher des circonstances aténuantes afin de pouvoir écrire quelque chose de plaisant. Cependant le scénario est tellement convenu et plat qu' il ne me vient qu'un mot pour décrire cette daube façon Juke-Box ambulant:  pathétique! Le premier quart d'heure est ponctué par des scènes plates aux dialogues inexistants, au milieu cela s'emballe un peu à l'arrivée de Sabrina, et dans la dernière partie, les artistes se suivent au pas de charge sans aucune émotion...malgré les immenses effets spéciaux et une vue aérienne du Stade de France! Ce film aurait dû être un feu d'articice permanent, au lieu de cela on assiste à un petit "feu de camp" très scolaire où les rares vannes tombent à plat!

st6.jpg

st11.jpg

Cependant, tout n'est pas à jeter. Les "nostalgiques" de Sabrina auront droit à une deuxième prise de la fameuse scène de la pisine. Les amateurs de Gospel et des Blues Brothers auront également droit à une belle séquence rythmée....mais entièrement piquée sur le film culte....quant aux les autres, s'ils peuvent se satisfaire des sempiternelles reprises des titres phares mais légèrement "éteints" depuis de , Début de Soirée, Peter et Sloane, plus ringard que ça tu meurs, Cookie Digler complètement "libéré" dans une scène de nu....tant mieux pour eux....Le seul qui sort vraiment du lot c'est Jean-Luc Lahaye, qui façon Godfather libère une des meilleures (dans le pire) séquences de ce long-mètrage.....vraiment trop long à mon goût!

 

st9.jpg

 

st1.jpg

Et enfin, ce qui achève complètement ce film à mes yeux, sont les milliers de figurants remplissant toutes les salles visitées....Pour des gars au delà de la cinquantaine, ils sont bien jeunes à venir les applaudir....

Je ne donne qu'une étoile sur 5 à ce navet de première, où finalement, certains chanteurs sont bien meilleurs comédiens que ceux dont c'est le métier...Timsit et Anconina étant franchement mauvais!!!

A propos de Timsit.....la scène où il rêve qu'il est en train d'embrasser Lio , alors qu'en réalité il s'attaque au tronc d'un des palmiers de l'hôtel est vraiment comment dire ....consternante!

synopsis: Vincent et Antoine, deux fans des années 80, dirigent une petite société de spectacle qui fait tourner des sosies dans toute la France. Entre déboires sentimentaux et caprices de leurs pseudo vedettes, l’affaire finit par péricliter. A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours : Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné... tous les tubes des années 80 ! Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies Stars des années 80 ? Les deux producteurs partent alors en quête de ces vedettes oubliées, et montent une tournée de concerts qui débutera dans la galère avant de cartonner en province et triompher… au Stade de France !

 

st desireless.jpgst lio.jpgst mas.jpgst hernandez.jpgst mader.jpgst montagné.jpgst images.jpgst sloane.jpgst duo.jpgst lahaye.jpgst sabrina.jpgst leopold.jpgst dingler.jpgst01.jpg

Les commentaires sont fermés.