25 octobre 2012

Londres UK Jewish Film festival

  • jewish-film-festival.jpgQuelques films sous la loupe!
  • Paris-Manhattan, dirigé par Sophie Lelouch. Synopsis: Alice est une jeune et jolie femme, pharmacienne mais encore célibataire. Passionnée par les films de Woody Allen, elle va rencontrer un homme qui va peut être bouleverser sa vie.
  • A Bottle in the Gaza Sea, en français et hébreux. Tai a 17 ans, Naim en a 20. Le soucis, c’est que Tai est Israelien et vit à Jerusalem et Naim, Palestinien et vit à Gaza. Cette histoire d’amour t’elle dépasser les différences?
  • The Other Son – Le Fils de l’Autre: Deux jeunes hommes apprennent qu’ils ont été échangés à la naissance, le premier est Israélien et le deuxième Palestinien. Ce film traite de comment les familles respectives vont réagir et se réconcilier avec le fils de l’adversaire.
  • My best holidays - Nos meilleures vacances. Bretagne, 1976. Une famille Algérienne juive arrive sous la méfiance des autochtones, qui laissera place à l’amitié et aux amours.
  • The Day I Saw Your Heart – Et soudain tout le monde me manque. Mélanie Laurent incarne une jeune femme qui a des difficultés à s’engager avec un homme jusqu’à ce qu’elle rencontre le bon. Malheureusement, son père décide s’en mêler.
  • Alyah. Un jeune homme quitte Paris pour Tel Aviv, mais un frère destructeur et une histoire d’amour finissent par le rattraper.
  • In Case I Never Win The Palme D’Or – Au cas où je n’aurais pas la palme d’or. Le film évoque les efforts qu’un homme entreprend une fois qu’il a réalisé que ses jours sont peut être comptés.
  • Sharqiya. En Arabe et Hebreux. Camel Najer, jeune bédouin, n’est respecté de personne. Alors quand le gouvernement israélien menace de détruire son logement, il pense à réaliser un attentat à la bombe.
  • Roman Polanski – A Film Memoir. Documentaire et interview sur Roman Polanski.
  • Gainsbourg on Gainsbourg: No Comment. Documentaire sur Serge Gainsbourg.
  • The Art of Spiegelman. Documentaire sur le créateur de MAUS.

Retrouvez toute la programmation et les lieux des projections du UK Jewish Film Festival. Au niveau des prix, ça varie en fonction du cinéma qui diffuse le film.

sources: http://www.voilalondres.com/uk-jewish-film-festival/

Commentaires

Bonsoir Mich, je regrette de ne pas encore avoir vu Alyah, je n'ai eu que des bons échos. Bonnes soirée.

Écrit par : dasola | 25 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.