• Arrêtez-moi Marceau- Miou-Miou

    arretez moi.jpgArrêtez-moi de Jean-Paul Lilienfeld (La Journée de la Jupe ) avec Sophie Marceau et Miou-Miou, sortira au cinéma le 6 février   

     synopsis :

    Un soir, une femme se rend dans un commissariat pour confesser le meurtre de son mari violent, commis il y a plusieurs années. Seulement plus la policière de permanence interroge cette femme, plus elle connait sa vie, moins elle a envie de l’arrêter. Pourquoi cette femme que personne ne soupçonnait veut-elle absolument être reconnue coupable ? Pourquoi cette policière ne veut-elle absolument pas l’arrêter ? L’une des deux gagnera. Mais que veut dire gagner dans ce genre de circonstances ?

    L'idée du film, adapté du roman de Jean Teulé "Les Lois de la gravité", est née de l'envie de parler de ce chiffre incroyable : une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les deux jours en France...

    Le réalisateur dans un groupe et une page Facebook dévoile toute la genèse du film

    sophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeldsophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeldsophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeldsophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeldsophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeldsophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeldsophie marceau,miou-miou,france; actualité cinéma,ciné,cinéma,comédie dramatique,la journée de la jupe,jean-paul lilienfeld

  • Venus in fur Polansky's next movie!

    Venus In Fur – Le nouveau film de Roman Polanski (Chinatown, Rosemary’s Baby, Le Pianiste, Carnage) co-écrit avec David Ives et tourné en français,  met en scène sa femme, Emmanuelle Seigner (46). Elle est déjà apparue dans quelques-uns de ses films, mais cette fois-ci, elle incarne l’héroïne dans l’adaptation éponyme de la pièce de théâtre de Broadway, récompensée par le Tony Award. Le film parle de la relation entre un metteur en scène (Louis Garrel) et sa muse (Seigner) et se déroule à Paris. Le film est une adaptation du show érotique de Broadway de David Ives et gagnant d'un Tony Award, lequel se déroulait à New.York alors que Polansky a décidé de délocaliser à Paris....pour les raison que l'on sait!

    Pour Emmanuelle Seigner, ce sera la quatrième collaboration avec son mari après Frantic, Bitter Moon et The Ninthe Gate.

    La Vénus à la fourrure est un roman érotique affichant ouvertement le masochisme de l’auteur : Leopold von Sacher-Masoch, paru en 1870. L’écriture de La Vénus à la fourrure et les romans de Sacher-Masoch en général ont servi à nommer la préférence sexuelle masochiste.

  • Can't stand Losing You: Surviving the Police

    police.jpgUn documentaire d'Andy Grieve et Lauren Lazin sur Andy Summers. Film qui raconte l’histoire de l’émergence ainsi que les hauts et les bas d’un des groupes les plus populaires au monde : The Police. Le guitariste Andy Summers, le batteur Stewart Copeland et le bassiste et chanteur Sting ont conquis le monde dans les années 70 avec des tubes comme Roxanne, Message In A Bottle ou encore Can’t Stand Losing You. Au début des années 80 ils se séparent. Le documentaire adapté des mémoires d'Andy Summer écrites en 2007, contient des entrevues, de tournées et extraits musicaux inédits de leur dernière tournée... ainsi que d’un concert à guichets fermés à l’Arena d’Amsterdam.

    Lors de l'avant-première aux Usa en décembre dernier, Summer confait que quoique il y était pour beaucoup, il se se reconnaisait pas partout : "There's parts of it where I go, yeah, that's me," he says. "And then there's other parts of it where I can't help but go back to the book and think of all the other stuff I tried to get in that's just not in the film, waxing on about this thing or that thing and making a much broader context of how I play guitar, where I came from, what we were doing in the band. You don't really get that in the film, because the film – by necessity, being a rock biopic type of film – had to be a much more visceral experience."

    Sources : http://www.rollingstone.com/-

  • The Heat...quand S. Bullock et Melissa McCarthy enquètent!

    actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,insolite,sandra bullock,melissa mccarthy,the heatIn the new raucous comedy from Paul Feig ( "Bridesmaids"), Sandra Bullock plays straight-laced FBI Special Agent Sarah Ashburn, a methodical investigator with a reputation for excellence - and hyper-arrogance. Melissa McCarthy is Boston Police Officer Shannon Mullins, foulmouthed with a very short fuse. Neither has ever had a partner, or a friend for that matter. When these two wildly incompatible law officers must join forces to bring down a ruthless drug lord, they find themselves fighting against a powerful crime syndicate, but even worse, against each other.

    Deux officiers de police féminins aux méthodes complètement incompatibles, vont devoir faire équipe et mettre hors d'état de nuire, un important baron de la drogue, mais elles devront avant d'affronter les puissants syndicats du crime apprendre à se connaître, ce qui ne sera pas une sinécure..!!!!

    actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,insolite,sandra bullock,melissa mccarthy,the heat

    actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,insolite,sandra bullock,melissa mccarthy,the heat

    actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,insolite,sandra bullock,melissa mccarthy,the heat

    Ce que j'en dis? Que la bande-annonce ne propose rien de moins qu'un film de série B, et que tout y est. C'est pas le genre de film qui va faire une belle carrière chez nous. Il est loin le temps où Bullock attirait les cinéphiles après Speed...D'autres comédiennes ont pris la relève, mais surtout, d'autres genres font mieux, beaucoup mieux. Exemple? Hunger Games pardi! Action, héroïne féminine, et scénario en béton!

     

     

  • Festival du film d'Amour de Mons. Le jury!

    PRESIDENT DU JURY

    Pascal Thomas

    fifa.jpg

    Né d’un père poitevin et d’une mère berrichonne, Pascal Thomas est un réalisateur et producteur français. De 2004 à 2012, il a réalisé quatre adaptations de polars d’Agatha Christie: Mon petit doigt m’a dit… (2005), L’Heure zéro (2007), Le crime est notre affaire (2008) et Associés contre le crime… (2012). Entre-temps, il a également produit la comédie Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour…

    MEMBRES

    Sylvestre Amoussou

    Sylvestre Amoussou, de nationalité béninoise, vit en France depuis une trentaine d’années. Il a joué dans plusieurs films français dont notamment Elisade Jean Becker (1994) au côté de Vanessa Paradis et Gérard Depardieu.

    Philippe Caroit

    fifa1.pngPhilippe Caroit est un acteur, peintre et auteur français, né à Paris. Il a joué dans 4 saisons de la série télévisée françaiseR.I.S. Police scientifique (de 2008 à 2011).

    Jimmy Jean-Louis

    Jimmy Jean-Louis est un comédien originaire d’Haïti. Il a tourné dans Les Larmes du soleild’Antoine Fuqua (2003) où il a côtoyé des acteurs prestigieux tels que Bruce Willis et Monica Belluci. Il joue aussi le rôle de « L’Haïtien » dans la série Heroes de Tim Kring.

    Hichem Rostom

    Né à la Marsa, Hichem Rostom est un acteur tunisien. En 1996, il a obtenu le premier rôle dansEssaïdade Mohamed Zran (1996), un film ayant connu un succès populaire. Hichem Rostom est également actif au théâtre où il met en scène des pièces commeCaligulaouL’Étranger.

    Yann Samuell

    Yann Samuell est un réalisateur français issu d’une famille de comédiens. En 2003, il a écrit et réaliséJeux d’Enfantsavec Marion Cotillard, Guillaume Canet et Gilles Lellouche qui a rencontré un vif succès.

    Elham Shaheen

    De nationalité égyptienne, Elham Shaheen est une actrice ayant joué dans plus de 90 films et de 40 séries télévisées. Son dernier film en date, One-Zero de Kamla Abu Zekry, connaît également un grand succès et remporte de nombreuses récompenses.

    Mihaela Sirbu

    D’origine roumaine, Mihaela Sirbu fait ses premiers pas au théâtre et devient ensuite actrice au cinéma. Elle joue dans The Phantom Father de Lucien Georgescu (2011), présenté lors de la 28ème édition du FIFA. Elle reçoit également le prix d’Interprétation en 2012.

    Fabio Testi

    fifa2.pngL’acteur italien, Fabio Testi, est né près de Vérone en Italie. Il a joué Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone, et plus récemment dans Letters to Juliet de Gary Winick et Road to Nowhere de Monte

  • ARGO futur Oscarisé??

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagAffleck_PGA.jpgTout semble l'indiquer. Le film de Ben Affleck produit par George Clooney rafle tout ce qu'il y a à rafler depuis la fin 2012. Après les Golden Globes, les PGA (Producers) ce sont les SAG (screen actors guild) qui ont décerné l'Award du Meilleur film à Argo, qui relate la mise sur pied d'une mission complètement rocambolesque, afin de libérer une poignée de rescapés de l'invasion de l'Amabassade Us à Téhéran en 1979, et qui quoique réfugiés à  l'ambassade du Canada, n'en étaient pas moins convaincus que, tôt ou tard, ils seraient débusqués et assassinés..... L'un des plus fins limiers de l'exfiltration et faussaire de génie, avait réussi à convaincre un ami à Hollywood de créer une société de production et d'envoyer une équipe de 6 personnes, exactement le même nombre que les américains sur place, sensés réaliser un film dans la région.....Munis de tous les faux visas et autorisations, la mission fut une réussite totale. Et quoiqu'elle dut rester secrète (jusqu'il y a peu) la fausse société de production Six Prod, qui n'a existé que l'instant de la mission reçu par la suite une demande Steven Spielberg himself....même le grand réalisateur y a cru!

    Argo a également remporté le Prix du meilleur casting d'ensemble....Mérité, tant John Goodman et surtout Alan Arkin sont exceptionnels eux aussi...Sans oublier de mentionner les autres....dans la peau des américains...Plus vrais que nature..

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sag

    Outstanding Performance by a Cast in a Motion Picture
    ARGO (Warner Bros. Pictures)
    BEN AFFLECK / Tony Mendez
    ALAN ARKIN / Lester Siegel
    KERRY BISHÉ / Kathy Stafford
    KYLE CHANDLER / Hamilton Jordan
    RORY COCHRANE / Lee Schatz
    BRYAN CRANSTON / Jack O’Donnell
    CHRISTOPHER DENHAM / Mark Lijek
    TATE DONOVAN / Bob Anders
    CLEA DUVALL / Cora Lijek
    VICTOR GARBER / Ken Taylor
    JOHN GOODMAN / John Chambers
    SCOOT McNAIRY / Joe Stafford
    CHRIS MESSINA / Malinov

    La suite du palmarès:

    Daniel Day-Lewis Meilleur acteur Lincoln

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagpolitique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagJennifer Lawrence Meilleur actrice Silver Linings Playbook

    Meilleur second rôle M. Tommy Lee Jones Lincoln

    Meilleur second rôle F. Anne Hathaway Les Misérables

    Stunt ensemble Skyfall

    Télévision

    Movie or miniseries M. Kevin Costner Hatfields and McCoys

                                      F. Julianne Moore Game Change

    Actor in a drama series Bryan Cranston Breaking Bad

    Actress in a drama serie  Claires Danes Homeland

    Actor in a comedy series  Alec baldwin 30 Rocks

     

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sag

  • Pawn Sacrifice...

    pwan.jpgPawn Sacrifice – D'Edward Zwick..C’est un film biographique sur la vie du génie des échecs Bobby Fisher, joué par Tobey Maguire. En 1957, Fisher, à l’âge de 14 ans, devient champion d’échecs aux États-Unis, pendant le moment le plus chaud de la guerre froide! (sans jeu de mots) Il remporte ensuite presque tous les tournois auxquels il participe, alors que parrallèlement, il doit également se battre contre ses propres démons.  Devenir champion du monde et battre son grand rival Boris Spassky est son plus grand défi. Au cours de son combat pour devenir le meilleur joueur au monde, Fisher lui-même est utilisé comme pion par le gouvernement des États-Unis. Ainsi Fischer, au plus fort de la Guerre froide, se voit impliqué dans la lutte contre l’Union soviétique

  • THE Beast of the Southern Wild ......Superbe

     bosw.jpgVu au Festival du Film de Gand!

    Partout où il passe le film de Zeitlin raffle des prix....Les bêtes ne font qu'une bouchée dans tous les festivals.

     

    Festival de Cannes 2012 - Caméra d’Or + Prix Fipresci + Prix Regards Jeune

    Festival de Sundance 2012 : Grand Prix du Jury + Prix de la meilleure photographie

    Festival de Los Angeles 2012 : Prix du Public

    Festival de Seattle 2012 : Golden Space Needle Award

    Festival de Deauville 2012 : Grand Prix

    Festival de Gand 2012 : ExploreZone Award

    bosw 1.jpg

    Hushpuppy vit dans le Bayou appelé "BathTub" en Louisiane", le bout du monde. D'un côté le modernisme, de l'autre des survivants que rien ne peut arracher à leurs racines..... Qui est-elle? Une petite gamine absolûment exquise incarnée par Quvénazhane Wallis - se prononce KOO-VEN-ZA-NAY ...pour qui ce sont les premiers pas devant une caméra, et qui avec ses grands yeux et sa narration plaintive sur les beautés de la terre, agit comme une tempète cinématographique se jouan de tout et entraînant  le spectateur dans une histoire "fantastique", sans qu'un seul instant, il ne puisse en sortir jusqu'à l'image finale!  Une petite comédienne exceptionnelle qui à elle seule, tient tout le film sur ses frèles épaules! Mais BOSW.... c'est également un film au réalisme parfait, à la beauté poignante, sur la survie, sur les éléments naturels déchaînés qui sont et resteront toujours plus forts,  mais c'est surtout un film sur l'enfance et l'innoncence, magnifié par des images sublimes et des acteurs amateurs exceptionnels dont, ..le père joué par Dwight Henry - lui aussi fait ici ses débuts à l'écran.- qui malade et sachant sa fin proche, essaye avec tout ce qui lui reste comme force de donner des leçons de vie à sa fille. Il fait tout pour l'endurcir, la rendre plus forte, afin qu'elle puisse survivre après son départ. Cependant, alors que la petite tout juste sortie de l'innoncence se plonge souvent dans son "fantasy World" où selon elle, tout est bien, et que son seul but est de partir à la recherche de sa maman disparue.....une autre tempète gronde...et le spectre de Katrina de s'animer amenant avec lui, des créatures préhistoriques, sorte de bisons de l'ère paléolithique, grondant et soulevant des tempètes de poussières...Une grand'messe allégorique prend possession de l'écran!....En assistant à l'arrivée de cette armada rebaptisé Aurochs dans le film, la petite prendre subitement conscience que tout n'est finalement pas comme elle l'avait imaginé....Et ce qui ne gâte rien, le film de Zeitlin fait fi de tous les clivages politiques chers aux gros blockbusters pour ne montrer qu'un superbe kaleidoscope vu au travers des yeux d'une enfant..Avec BOSW le réalisateur propose un film sur des "indigents" qui semblent bien loin de notre époque, et que peut-être nous ne serons jamais à même de rencontrer mais qui  pourtant......vivent à quelques pas de l'Amérique moderne!!!!!.

     

     

    que.jpg

    quenz.jpg

    quen.jpg

    quezh.jpg

    qu.jpg

     

    Brèves Dwight Henry est boulanger-pâtissier de son état, et il a toujours vécu à la Nouvelle -Orléans...il est père de cinq enfants. Pendant le tournage, il s'est cassé la voix ce qui donnait un peu plus de piment au scénario, lorsqu'il devait tourner les scènes où la maladie commence à faire ses ravages....Comme quoi, parfois un détail!!!!!

    BOSW est le premier long-mètrage de Zeitlin.. co-écrit avec Lucy Alibar et produit pas Michael Gottwald.

    Quvenzhané Wallis est née le 28 Août 2003 à Houma, en Louisiane, où elle va encore à l'école primaire.

    actualité cinéma,ciné,cinéma,twelve year slave,steve macqueen,gand,festival,cannes,sundace,deauville,prix,awards,dwight henry,usa,united states,louisianne,ouragan,tempète,katrina,quvénzhane wallisLe réalisateur que j'ai rencontré au festival de Gand m'a confié que les énormes aurochs ne sont en réalité que des cochons vietnamiens nains....transformés en véritables monstres démesurés en studio....Le résultat est époustouflant! Quant aux décors...Zeitling : Une grande partie a été construite de toute pièce, sauf lors du survol des régions inondés, là nous avons utilisé du "real footage.Le "BathTub" le village du Bayou créé de toute pièce sur le versant sud du pays, n'a pas été calqué sur une ville en particulier, mais nous avons essayé de réunir toutes les spécificités culturelles du sud de la Louisianne. Ce village, nous l'avons construits avec les détritus issus de la catastrophe naturelle qui a frappé le pays quelques années auparavant...A ma question de savoir, où il a déniché cette petite comédienne absolûment délicieuse mais qui en même temps porte un regard dur sur la "survivance" dans des conditions extrême, le réalisateur a esquissé un large sourire et confié qu'il a commencé son casting dès 2009 dans une salle de classe à l'abandon en auditionnantquelques dizaines de gamines, peu au faîte dans cet excercice qui ressemblait plus à un jeu de rôle qu'à un casting véritable. Mais aucune fillette n'avait le profil, et c'est seulement après plus d'an an de recherche et en allant chercher plus au sein de la communaué Bayou, que la petite Hushpuppy est apparue. "Enfant de péniches, douée d'une imagination débordante, elle était une petite force de la nature avec  une concentration et une intelligence de coeur inégalées" Mais encore? " L'ensemble de ses dons ne se limitent pas à ses apparitions devant les caméras,  en dehors, c'est une tornade d'humour, de vitalité et de charisme...Et malgré qu'elle n'avait que 5 ans lors du tournage, alors que le rôle en exigeait 9, je n'ai pas hésité un seul instant...j'avais la petite là sous mes yeux"  "Ceci n'est pas étonnant quand on sait que ces passtemps favoris sont, lire, chanter, danser, jouer la comédie et...jouer aux jeux vidéo"  Et la scène apocalytique avec les Aurochs, comment avez-vous fait? Breitling: les canons habituels des films indépendants font qu'on y croise souvent des créatures féroces et mythologiques, et je voulais qu' au travers du regard de la petite, le film invente une histoire selon laquelle ces animaux préhistoriques qui avaient gelé avec l'ère glaciaire, fondent et réssuscitent suite aux nombreux  bouleversements climatiques qui ont cours dans le "Bathtub". Nous avons eu fort à faire pour recréer le défilé monstrueux annonçant l'Apocalypse., qui a eu lieu dans une caserne abandonnée, avec d'énormes réservoirs d'eau,  où nous avons recréé des maquettes des villes découpées au laser."

    Cette scène en effet est à couper le souffle: Breitling "Nous avons dans un premier temps rassemblé de véritables annimaux sauvages, que nous avons dressés afin qu'ils puissent jouer de faux aurochs. Nous leur avons fait porter des parures ornées de cornes effrayantes et collés de longs poils hirsutes sur le corps..Ensuite nous avons fait trotter toute cette horde sur un énorme tapis-roulant actionné par ....un machiniste jugé sur un vélo d'appartement......et le tout fut "aggrandit" au montage final pour donner l'illusion d'une cavalcade d'énorme monstres"......Je confirme que cette scène là est absolûment énorme (jeu de mot facile) malgré les moyens dérisoires utilisés à l'ère de la technologie et du numérique....J'ai surtout apprécié celle du "face-à-face" où Hushpuppy et l'énorme tête d'un Auroch semblent figés dans le temps! Grandiose!  The Beast of The Southern Wild récrée à la perfection le monde des Bathtub en y ajoutant un univers sonore épique, magique et tentaculaire à l'image de ces bêtes qui jouent aux oiseaux de mauvaise augure et de son héroïne qui se transforme en guerrière....A CONSEILLER VIVEMENT!

    www.beastsofthesouthernwild.com/

     

    12-years-poster.jpg

     

    Entretemps elle a commençé le tournage de "Twelve year of slave" sous la direction de Steve McQueen. Photo en compagnie de Chewetel Ejifor. Quant à Dwight Henry son partenaire dans The Beast, il a également un rôle dans ce film..Cela marche pas mal donc pour deux comédiens qui n'en étaient pas encore avant cela...

     

     

     

     

     

     

  • Appaloosa sous la loupe sortie Belgique.

    appaloosaposter
    Le western fait un come-back magistral.....aves  "Django Unchained"  Très populaire dans les années 30/40/50, et plus tard, après les sorties des films cultes  "Les 7 Mercenaires" et les Westerns Spaghettis: Le Bon, Le Brute et le Truand" "Pour quelques dollars de plus" "Mon Nom est personne" et Bandidas.....le genre était un peu tombé dans l'oubli. Plus de John Wayne, Gary Cooper, Clint Eastwood, Eli Wallach.. Cependant, depuis peu, on assiste à un retour aux sources du western, et si on respecte les anciens codes du style, il nous fait redécouvrir tout ce qui en faisait son charme...  Les grandes plaines, les pistoleros, les rangers, les saloons, les parties de poker, les attaques de diligences, les indiens, les forts retranchés.  apploosa du pixAprès 3:10 To Yuma et "The Assassination of Jessie James" ,  films qui ont ouvert la voie en 2008, voici "Appaloosa" écrit/produit/scénarisé et dirigé par Ed Harris, son deuxième film après Pollock.  Les deux acteurs principaux Virgil Code (Ed Harris) et Everett Hitch (Viggo Mortensen) ne doivent faire aucun effort pour être à l'aise dans leurs rôles respectifs, ceux d'un rugueux duo de pacifistes un peu décalés, qui arrivent sur leurs magnifiques Appalossa, un arrière pays du New Mexico où règne le trouble,  décident d'y rester afin de remettre un peu d'ordre, et de mettre fin aux agissements du rancher Randall Bragg (Jeremy Irons) et sa bande.

    Ils vont y rencontrer la mystérieuse Allyson French (Renée Zelwegger) dont les manières vont mettre à mal la longue amitié qui unit les deux potes depuis près de 10 ans! 

    appaloosa fiveappaloosa threeappaloosa fourAdapté de la nouvelle de  Robert B. Parker, Appaloosa c'est le Western, le Vrai, avec ses bordels, et tous ce qui je vous ai décrit plus haut, mais avec en plus les notables du coin, et le train qui à défaut de siffler trois fois, donne à l'histoire son cachet final.  Lorsque le film démarre, le sheriff local et son adjoint sont descendus par Braggs (Irons)  sorte de type qui ne reconnaît aucune loi, sauf la sienne. Raison pour laquelle, les habitants de la bourgade appellent le duo à la rescousse, en conférant à Viggil tous les pouvoirs afin de neutraliser la bande qui terrorise la ville. Une petite paix s'installe, et tout semble aller pour un mieux, jusqu'à l'arrivée de la diligence....et n'en débarque Allyson, une jolie jeune femme en jupons....(Zellweger). Femme au passé douteux, qui captive aussitôt Virgil. Tout est en place pour que le drame s'installe...  .

    appaloosa castLe film ne manque pas d'action, même si ces dernières se font de manières lentes et décalées, mais ceci n'est pas le nerf "D'Appaloosa" . Ed Harris explore plutôt le changement opéré chez un renégat, qui voue une très grande fidélité à un ami.  Tout au long du film, leurs plaisanteries seront au centre des débats et sujet à de nombreuses scènes comiques. Dame, que faut-il bien faire pour meubler les temps morts entre deux guets..Souvent, Virgil veut paraître plus poli qu'il n'est en réalité, mais il ne parvient jamais à trouver le bon mot au bon moment, tandis qu'Everett est toujours là pour le sortir d'affaire avec une joke....The right word at the right moment...Entretemps, les sentiments de Virgil envers Allison grandissent. Pourront-ils lever le pied et ensemble si possible?   Harris maitrise avec délectation les ficelles des relations humaines, et ses acteurs lui en tête, délivrent une très belle composition. . appoolosa Irons MichCiné Jusqu'à la toute dernière image, qui ne remet pas en doute ce qui transpire tout au long de la projection, à savoir que Appaloosa est un des rares films qui comprenne le sens du mot amitié.  Certains trouveront que film contient des longueurs, ils auront probablement raison, mais ces longueurs là sont très bien mises en valeurs..Et puis....le style à fait ses preuve avec la série des films de Sergio Leone. Quant l'image est belle, tout reste captivant, même les silences!           

     

     

     

    appaloosa cast 4

    Je n'ai pas pour habitude de poster des clip musicaux, mais celui qui suit est vraiment un petit bijou, que je n'ai pas pu m'empêcher de la faire. Et puis, quelle belle idée que d'associer la musique de ce génial pianiste avec un western, surtout que cela tombe bien pour moi avec ma chronique sur Appaloosa. Cependant, tout le mérite de la trouvaille revient à Greasette, une bloggeuse dont le site "Comédies Musicales et trala "la est une véritable mine d'or. Cliquz sur le lien en bas...

    http://greasette.skynetblogs.be

  • Sur le front hollywoodien et ailleurs....

    wood.jpgEvan Rachel-Wood vaient de commencer le tournage de "The Necessary Death of Charlie Countryman" avec Shia LaBeouf, ensuite elle fera "The romance It Is What It Is" avec Sigourney Weaver, pour enchaîner ensuite avec "18 Wheel Butterfly" de Michael Polish, où elle incarnera une conductrice de poids-lourds...Pendant ce temps là, son mari Jamie Bell (Billy Elliot-Tintin) pas en reste, tournera succèssivement avec James McAvoy( Wanted) dans "Filth" avec Tilda Swinton (Kevin) dans "Snowpiercer" et enfin, dans le prochain Lars Von Trier, le real-sex drama Nymphomaniac....En voilà deux qui ne sont pas prêts de passer de belles soirées au coin du feu!

     

    houdini,escape,stephan streker,reda kateb,une histoire d'amour,zero dark thirty,vanessa paradis,benjamin biolay,woody allen,sharon stone,john turturro,fading gigolo,brian seznick,paramount,hugo cabret,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,biopics,tom hanks,walt disney,gaspard ulliel,tilda swinton,rache evan-wood,jamie bell,tintin,spielberg,the houdini box,the secret life of houdini,martin scorsese,chernin entertainment,pathé,yves saint-laurent,twentieh century fox,adventure,fantasyMichel Gondry vient de terminer Mood Indigo d'après la nouvelle de Boris Vian "L'Ecûme des jours" écrite en 1947.....avecu n casting exclusivement français, Romain Duris, Audrey Tautou, Omar Sy (Les intouchables) et Gad Elmaleh...

     

    h anks.jpgTom Hanks termine un biopic sur Walt Disney intitulé "Saving Mr Banks" à Los Angeles, et ses partenaires sont Emma Thompson et Paul Giamatti.

    Tom Hanks rcrute aussi. Il a casté son fils Colin pour tourner dans "Parkland" (Mad men) ,le long-mètrage consacré à l'assassinat de JFK dont il est le producteur.  Il a confié la réalistion à Peter Landesman. Le reste du casting n'est pas mal non plus, Billy Bob Thornton, Jackie Weaver (Silver Lingings Paybook) Jackie Earle Haley (Lincoln)  et Jeremy Strong (Zeo Dark Thirty) A propos de Zero dark Thirty, dans la longue séquence d'ouverture et qui montre les séances de tortures psychologiques des américains, on retrouve Reda Kateb, un comédien vu dans "Un Prohpète" d'Audiart, "Une Histoire d'Amour" avec Poelvoorde et Laetitia Casta, mais également dans "Le Monde nous Appartient" de Stephan Streker....A suivre de plus près...

    wood.jpgEn France le biopic Yves Saint-Laurent est sur les rails depuis un mois. Le réalisateur Bertand Bonello (l'Apollonide) a engagé  Gaspard Ulliel (Egérie Chanel et Lonchamps) pour incarner le prestigieux couturier. Quid de son ami??? Début de tournage au printemps.

    Chernin Entertainment, filiale des studios Fox, a acheté les droits The Houdini Box, un roman publié en 1991 par Brian Selznick visant à faire revivre la légende du magicien Harry Houdini au cinéma. Selznick avait déjà fait l'objet d'une adaptation cinématogrphique par le biais de Martin Scorsese, lequel avait adapté Hugo Cabret.

    Houdini, escape, Brian Sesnick, Paramount, Hugo Cabret, actualité cinéma, ciné, cinéma, Usa, biopics, Tom Hanks, Walt Disney, Gaspard Ulliel, Tilda Swinton, Rache Evan-wood, Jamie Bell, Tintin, Spielberg,,The Houdini Box, The secret life of Houdini, Martin Scorsese, Hugo Cabret,Chernin Entertainment,Pathé, Yves Saint-Laurent,Twentieh century fox,adventure, fantasy, Dans "The Houdini Box" un jeune garçon s'essaye aux tours de magie du célèbre Houdini. Après eu la chance de rencontrer son "maître", il reçoit une invitation à se rendre chez le célèbre magicien. Sur place, il découvre avec stupeur que le magicien est mort, mais qu'il lui a laissé une mystérieuse boite..Je trouve qu'il y à des similitudes entre Cabret et Houdini. Les deux héros croisent leurs idoles et tous deux détiennent une chose, l'un une boite, l'autre une clé....

    Un deuxième biopic réalisé par Joe Wright.... devrait également voir le jour!   "The Secret Life of Houdini" se focalisera particulièrement sur son rôle en tant qu'Agent Secret au service des renseignements anglais avant la première guerre mondiale..En tout cas, cet américain d'origine hongroise ne laisse personne indifférent depuis son décès en 1926. Ne fut-il pas intronisé "Le Roi de l'Evasion"?? (Houdini avait été incarné par Tony Curtis dans un faux biopic de 1953). Sur ce lien, http://www.answers.com/topic/harry-houdini l'extraordinaire parcours de ce personnage exceptionnel. Il est à espèrer que les deux biopics seront à la hauteur.

    Tom Hanks recrute

    houdini,escape,brian sesnick,paramount,hugo cabret,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,biopics,tom hanks,walt disney,gaspard ulliel,tilda swinton,rache evan-wood,jamie bell,tintin,spielberg,the houdini box,the secret life of houdini,martin scorsese,chernin entertainment,pathé,yves saint-laurent,twentieh century fox,adventure,fantasyVanessa Paradis, loin de se laisser abattre par sa réçente séparation d'avec Johnny Depp, à plein de projets. Le premier, continuer le tournage du troisième Opus de John  John Turturro, Fading Gigolo"  lequel a réussi à réunir Woody Allen, Sharon Stone, et Sofia Vergara (excusez du peu)  pour conter les aventures de deux amis fauchés contraints de devenir gigolos. Pour la petite frenchie, ce sera le premier grand rôle à Hollywood..Ensuite elle fera équipe avec Biolay pour son prochain album...

     



     

  • Argo de Ben Affleck Meilleur film pour les Producteurs USa. Sous la loupe!

    ar go.jpg La PGA, autrement dit, la guilde des producteurs américains à remis le Prix du meilleur film à  "Argo" de Ben Affleck...lequel dévançe des poids-lourds tels que Lincoln et Zero dark Thirty.....Pour rappel, la PGA ne décerne ses prix qu'aux seuls films, car les membres ne produisent jamais des comédiens . Pour Ben, c'est un carton plein avec un Golden Globe et un Critics Choice Awards. Argo va-t'il damner le pion aux  grands favoris que sont Lincoln, Zero Dark Thirty et Silver linings Playbook aux Oscars???

    Le 4 Novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et tués, un spécialiste de l'exfiltration de la CIA du nom de Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable, aussi brilant qu'extravageant,  qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma. Tellement irréel que c'est justement le cinéma qui servira de base au plan machiavélique, un "film" au scénario improbable, et qui relève de la plus haute incertitude quant à son résultat final..

    .-argo a.jpgPourtant, ce script digne des plus purs thrillers révèlera finalement un beau coup dans le derrière donné aux services de renseignements iranien, ainsi qu'aux "purgeurs" liés au régime mis en place par Khommeny. Très nerveux de la gachette et aimant les exécutions sommaires et les pendaisons dans les lieux publics. Là, ils ne verront rien venir!

    .

    Avec Ben Affleck, Bryan Cranston, Alan Arkin, John Goodman, Taylor Schilling, Kyle Chandler, Chris Messina, Clea DuVall, Tate Donovan.

    En 1980 le fictif Studio Six productions - subtile allusion aux 6 otages- et créé de toutes pièces pour l'opération, annonce fièrement un nouveau projet du film réunissant les ingrédients d'une super production de science-fiction, au programme: des navettes spatiales, des extra-terrestres, des scènes d'actions et d'aventures, le tout se déroulant sur une lointaine planète désertique. Présenté comme "une explosion cosmique", ce projet gigantesque ne verra vous vous en doutez jamais le jour, mais sera  utilisé par Mendez aidé par son meilleur ami, le maquilleur ciné John Chambers. Ce dernier sait se montrer persuasif quant il affirme aux Iraniens allèchés par l'idée que ce "beau pays" sera mis en avant dans le projet, et que les professionnels du cinéma, effectuent toujours des repérages, et que leur présence ainsi qu'une équipe est donc nécèssaire... C'est donc à deux, avec "l'aval" d'un producteur resté au pays, incroyable Alan Arkin qu'ils élaborèrent un plan machiavélique, celui d'envoyer sur place, une équipe de "cinéastes" composée du même nombre que les otages....pour essayer de les ramener sains et saufs  dans leurs bagages. Ces six hommes et femmes ont été recueillis par l'ambassadeur canadien Ken Taylor, lequel à mis sa vie en péril sa vie et celle de sa femme, pour aider ces américains. Il faut faire vite, car la tension est trop vive, et les putchistes très nerveux de la gachette. Vu comme ça, ce scénario paraît utopique, décalé et juste digne d'une série B, pourtant Ben Affleck y croit et en réalise une adaptation 30 ans plus tard  avec "Argo", long mètrage qui s'inspire largement, de la véritable opération secrète de sauvetage des six américains retenus en Iran.argo c.jpg Affaire qui en son temps avait ébranlé le monde entier! L'assaut de l'amabassade a été un évènement cataclysmique géopolitique. Personne ne savait vraiment comment réagir à cette prise d'otages ainsi qu'au sort des six "invités" du Canada...Le problème de ces dernier était encore plus complexe car il était impossible de passer par la voie diplomatique habituelle pour négocier...Avec le plan de Mendez, ils avaient une petite chance de s'en sortir vivant...eux et l'ambassadeur ainsi que sa femme. C'est d'ailleurs la canada qui fournira aux 6 américains de faux passeports canadiens au nom de leurs personnages fictifs, membres d'une équipe de tournage, envoyés par la valise diplomatique . argo j.jpgGrâce à ses talents de faussaire, Mendez y apposa les bons visas iraniens et les dates indiquant que les six étaient rentrés dans le pays la veille. Cette opération très peu connue du grand public, s'inscrit dans un épisode délicat de l'histoire. Le public savait que six personnes avaient réussi à s'échapper grâce aux canadiens pendant quelques mois après le déclenchement de la crise, mais jusqu'au moment ou l'opération a été déclassifiée par le président Clinton en 1997, personne ne savait que la CIA avait orchestré le sauvetage grâce à une opération d'une rare audace. Car il faut savoir que même réussie, cette mission ne pouvait-être mise en avant pour ne pas envenimer les relations déjà fort tendues entre les deux pays. Imaginez une stratégie qu'aucun scénariste de studio américain n'aurait osé rêver, une réussite totale in finé, et devoir garder cela pour soi. Frustrant non??? Même s'il n'est pas rare d'associer  Hollywood avec la Cia, - quoique l'espionnage se prête de toute évidence à un dispositif scènique- réussir ce plan là tenait de la gageure, et pourtant, il a été réussi au delà de tout espèrance...mais ce ne fut pas sans mal. argo l.jpgDans le film  Ben qui reprend trait pour trait la trame, joue sur le suspense, car les enjeux sont considérables. Il a consulté le principal intéressé afin de coller au plus près du personnage . Il a essayé de comprendre le quotidien et les aspects concrèts de la vie d'un agent de la Cia à cette époque, et en cernant bien le personnage il apporte une certaine dramaturgie à sa mise en scène, qui ne se contente pas que d'action et de suspense, mais apporte une certaine dose d'humour lorsqu'il visite son copain, chef maquilleur de stars. J'en veux pour preuve, le parfait découpage du storyboard, qui pour ne pas lasser le spectateur, passe aisément d'un plan dramatique à un plan plus drôle dans les studios hollywoodien. argo D.jpgSur ce plan là, (sans jeu de mots) Ben Affleck démontre qu'il a l'étoffe d'un grand réalisateur, ce que j'avais déjà remarqué avec "The Town" son précédent opus. Argo est à la base une histoire extraordinaire, et cela c'est déjà la garantie d'avoir un film passionnant, mais avec sa façon de jouer des mouvements d'appareils, il donne à Argo une dimension de thriller haletant! ARGO un super bon film! A ses côtés John Goodman et Alan Arkin sont extras. Quant à ceux qui personn ifient les otages, ils sont comment dire "the Spiting images" des vrais. Et là encore, l'équipe qui entoure Affleck à fait du tout bon boulot; ils sont criants de ressemblance!

    argo F.jpgBrèves : ARGO est le troisième long métrage réalisé par Ben Affleck, après GONE BABY GONE en 2007 et THE TOWN en 2010.

    Le film s'inspire à la fois du roman « The Master of Disguise », d'Antonio J. Mendez, ancien opérateur de la CIA et instigateur de l'affaire ARGO lors de la prise d'otage en Iran en 1979, et de l'article « The Great Escape » de Joshuah Bearman, paru dans Wired Magazine.

    ARGO est produit par Ben Affleck, mais aussi par George Clooney et George Heslov, le réalisateur des CHÊVRES DU PENTAGONE.

    argo p.jpgargo,téhéran,otages,exfiltrés,ben affleck,john goodman,alan arkin,bryan cranston,usa,vitor garber,cea duvall,kyle chandler,warner brosAvant le tournage, Ben Affleck a enfermé les acteurs qui incarnent les six otages américains à l'intérieur de la maison utilisée pour recréer la propriété de l'ambassadeur. Ils sont restés là une semaine, en costume et sans moyens de communication avec l'extérieur.

    Ironie de l'histoire: une fois le «Studio Six» fermé, quelques semaines après l'opération «Argo», il reçut 26 scripts. «L'un deux venait de Steven Spielberg»

    http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Caper

  • PGA Producers Guild Awards

    Le carrousel des prix awards et distinctions ne s'est pas arrêté de tourner au passage de l'an neuf! Après les Oscars bientôt , les Golden Globes déjà passé, et avant les SAG et consorts, place aux Producteurs dont la guilde vient de dévoiler ses nominés. Et, où seuls les films américains sont pris en compte! Les lauréats seront annonçés lors de la 24ème cérémonie qui se tiendra ce soir à partir de 20h (heure locale), et qui ne sera qu'un avant-goût des prix qui suivront. Chaque année les mêmes films se disputent les meilleurs awards toutes compétitions confondues, alors  je me pose la question de savoir pourquoi les producteurs se limitent-ils à 10 longs-mètrages, alors qu'il y a tant d'excellents films par ailleurs...?

    En ce qui me concerne, parmi ceux que j'ai déjà eu l'occasion de voir, je pointe Argo- The Bests of Southern Wild...mon favori, Lincoln, Zero Dark Thirty et Silver Linings Playbook..

    The Darryl F Zanuck award for outstanding producer of theatrical motion pictures:

    Argo 

     Beasts of the Southern Wild 

     Django Unchained

    Les Miserables 

    Life of Pi

     Lincoln

     Moonrise Kingdom 

     Silver Linings Playbook 

     Skyfall 

     Zero Dark Thirty

     

    Outstanding producer of animated theatrical motion pictures:  Brave

     Frankenweenie

     ParaNorman 

    Rise of the Guardians 

     Wreck-It Ralph

    Outstanding producer of documentary theatrical motion pictures: A People Uncounted

     The Gatekeepers 

    The Island President 

     The Other Dream Team 

     Searching for Sugar Man

     

     

     

     

  • Emir Kusturica au Kustendorf Film Festival

    kustendorf ff.jpg

    Il y a des Caméras d'Or, des Oscars et Césars représentés par de beaux objets, des Golden Globes représentant notre chère planète, pleins d'autres awards sous la forme de pièces d'art, sans soublier les Magritte, Goya's et même les Razzies, repésentés par un fruit.....Mais que dire des Awards décernés en Serbie.. des oeufs! Oui, parfaitement un bel objet oval!  Bizarre quand même non?? Moi je suis plutôt habituée aux oeuvres de Fabergé, mais bon, why not!

    Le célèbre réalisateur serbe et fondateur Festival international du film et de la musique « Kustendorf », Emir Kusturica, a habitué ses visiteurs à un programme cinématographique de qualité et à des invités de renom venant du monde entier, mais aussi à la présence de jeunes et talentueux réalisateurs, cameramen et auteurs, dont le temps, dans le sens professionnel, est encore à venir. Pour la sixième fois d'affilée, à Mokra Gora ont été accueillis quelques-uns des plus grands noms du cinéma mondial tels que les réalisateurs: Zhang Jimo de Chine, Ben Zeitlin des États-Unis, Alexeï Balabanov de Russie, Mateo Garon d'Italie, Elia Suleiman de Palestine, le Hongrois Peter Gotar et le Turc Jeșim Ustaoglu. Cependant, ce dont on se souviendra surtout est le grand intérêt causé par la présence cette année à « Kustendorf » des célèbres actrices Monica Bellucci et Audrey Tatou.
    Le Festival international du film et de la musique « Kustendorf » a eu lieu pour la première fois à Drvengrad, dans Mokra Gora, en 2008. Jusqu'à présent, le Festival a justifié son existence, car, précisément comme l'a dit le réalisateur serbe Emir Kusturica, il s’agit d’un « festival tout à fait nouveau dans le monde, un festival auquel il n’y a pas une seule publicité ».

     

    La suite du palmarès ici:http://voiceofserbia.org/fr/content/cl%C3%B4ture-du-festival-%C2%AB-kustendorf-%C2%BB

     

     

  • Angelina Jolie sur les traces de Lawrence d'Arabie??

    MDE37.jpgIl y a quelques mois j'apprenais que Angelina Jolie avait été approchée  par Ridley Scott afin d'incarner Gertrude Bell, archéologue et bras droit de Lawrence d'Arabie, et  qui parlait couramment l'arabe et le persan. Cette femme de lettres qui travaillait pour le Service de Renseignements Britannique, aura tout autant marqué le monde arabe que son illustre compagnon de voyage...C'est en sa compagnie qu'elle soutiendra la révolte arabe contre l'empire Ottoman des Turques, alliés des Allemands, et dessinera les futurs frontières de la Jordanie et de l'Irak, juste après la première guerre mondiale.. Aujourd'hui, c'est le calme plat à ce sujet. Alors qu'Angelina prépare son deuxième long-mètrage, plus rien ne filtre au sujet de ce biopic....je reposte le sujet, parce que je le trouve intéressant, et que l'histoire de cette "pionnière" ma passionne!

    Né en Angleterre en 1868, au sein d'une des  six plus riches familles du pays, elle était furieusement indépendante  dès sa prime jeunesse. A déclaré son athéisme et plus tard, son intolérance pour prétention. («J'en ai assez de ces dîners où les gens disent" je pense "tout le temps»!  Elle est devenue la première femme à obtenir un diplôme de première classe dans l'histoire moderne à Oxford , et surtout,  la première femme à voyager seule dans le désert syrien, et la première femme officier du renseignement militaire britannique.

    //

    Gertrude Bell retourne brièvement en Grande-Bretagne en 1925, et se retrouve face à des problèmes familiaux, et tombe malade. La fortune de sa famille a décliné. Elle retourne en Irak, mais souffre d’une pleurésie. Quand elle s’en relève, elle apprend la mort de son frère de la typhoïde.

    Elle se suicide à Bagdad le 12 juillet 1926, d’une surdose de somnifères. Elle ne s’est jamais mariée et n’a jamais eu d’enfants. Elle repose au cimetière britannique de Bagdad. Ses funérailles furent un événement important, suivi par un grand nombre de personnes// (Wikipédia)

    gertrude-bell-and-t-e-lawrence.jpg

    sources Hollywood reporter......et dossiers persos!

     

  • La 3D Expliquée de manière ludique et sympa!

    Imax 3-D.jpg

     

    Il est pratiquement certain que dans un avenir plus ou moins proche, de très nombreux films ne seront réalisés qu'avec la nouvelle technologie en 3D.....forts des succès rencontrés par Avatar, Alice au Pays des merveilles, et plus près de nous, Shrek, et surtout la franchise Toy Story et Ice Age... pour toutes ses raisons, il me semblait opportin de revenir un peu sur le procédé qui permet de voir ces films là dans les meilleures conditions. Et...surtout, prouver au cinéphiles que cette façon de filmer ne ressemble en rien aux effets spéciaux faits de bouts de ficelles qu'on proposait dans les années 50...même les obligatoires lunettes ont évolué, et sont désormais proposées avec des matériaux high-Tech. Cependant, le jour où le cinéphiles pourra se les procurer à titre privé, alors seulement on aura fait un beau pas en avant...car en passant d'une main à une autre (enfin, je veux dire de pif à pif) bonjour les bactéries!!!!

    Pourtant, tout n'est pas encore tout rose dans le Paf 3-D...Il semblerait que l'engouement de la nouveauté passé,  les  derniers chiffres de fréquentation seraient selon des sources sûres, légèrement en baisse. Les raisons? Elles sont diverses, d'abord, toutes les salles ne sont pas encore équipées pour le 3D, ensuite et de manière générale, tous les films proposés ne sont pas toujours ceux qu'une certaine frange de cinéphiles recherche. Moi, par exemple, je ne suis pas spécialement portée Dessins animés,  toutes les franchises Toy Story et autres, c'est pas vraiment ma tasse de thé.. Dès lors, on ne peut comparer l'incomparable.  Autre argument invoqué, celui du prix.... La réalisation d'un film 3-D....est très élévé en termes de coût de production,  les lourdes caméras qui ne peuvent filmer de nuit, et les salles qui doivent-être équipées de monstrueuses machines capables de restituer l'effet souhaité!.. Et c'est tout naturellement le portefeuille du geek qui trinque! Ici en Belgique, le prix moyen d'un ticket est de 12 euros...ajoutez-y les en-cas...et deux enfants.....Aie les fins de mois difficiles..Aux States le prix moyen varie de 12,50$ à 15$...cad plus ou moins 16 euros!!!

     

    Et pour en savoir plus, un clic sur : http://www.dailymotion.com/playlist/xiuzb_MickeyKuyo_cine-technique 

    et......le 3D n'aura plus de secretspour vous. Ni pour moi d'ailleurs.

    Merci à Mickey Kuyo.

  • Exposition Tarantino et Western à Paris!

    tarantino3.jpg

    Une exceptionnelle exposition Tarantino à Paris. Depuis le 10 janvier, la Galerie Chappe (18ème arrondissement)  lui consacre une exposition, à l'occasion de la sortie de son dernier opus  "Django Unchained"  A voir, images, croquis, storyboards, et un comic book, qui reprend l'intégralité du scénario original, et des notes prises tout au long du tournage

    Ouvert tous les jours de 14h à 20h !

     

    Galerie Chappe
    4 Rue André Barsacq
    75018 Paris

     Tel : 01 42 62 42 12
    galeriechappe.com

    Dossier Django Unhained un clic ici http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/django+unchained

     

     

  • Festival Anima "Pinocchio"

    pino.jpg

  • Ozark Henry et Stephan Streker "Le Monde leur Appartient" A VOIR!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

     

    streker8.jpg

    Il y a des jours comme ça où on sent verni(e)....Alors que la presse francophone commence seulement à parler du film "Le Monde Nous Appartient" du réalisateur belge Stephan Streker,  j'ai eu l'occasion de le visionner en avant-avant-première à Gand....Non seulement, le film m'a scotchée, mais la bande musicale que l'on doit au très talentueux compositeur belge Ozark Henry m'a littéralement emportée.  streker2.jpg

     

    streker1.jpgstreker4.jpgstreker11.jpgstreker15.jpg

    Une nuit, sur un pont… un coup de couteau. Il y a Pouga. Et il y a Julien.

    Le film montre le destin parallèle de ces deux jeunes hommes qui se ressemblent sans se connaître.

    Ils partagent les mêmes valeurs et un même désir d’absolu. Ils pourraient être amis.

    Pouga et Julien sont deux jeunes d’une vingtaine d’années qui vivent dans la banlieue de Bruxelles. Très différents l’un de l’autre, ils ont tout de même une chose en commun : un avenir incertain. Alors que Julien aspire à être un joueur de football professionnel, Pouga vit, quant à lui, du trafic de vols de voitures luxueuses. Lorsque leurs chemins se croisent, c’est une toute autre tournure que leur destin va prendre….Streker signe avec "Le Monde Nous Appartient" un vrai film, ceux qui sont la base du cinéma, le vrai, la dure loi de la vie, et qui pourrait très bien le situer dans le "cinéma d'Auteur" cher aux Frères Dardenne et Leos Carax de qui il s'inspire dans sa manière de réaliser. Mais ce deuxième opus après "Michael Blanco"  ce sont également des lignes fluides, du linéaires comme pour suggérer l'éternelle fuite devant ses responsabilités du principal héros, mais encore des plans crus....et un petit traît de génie avec la scène du début qui très perturbante car elle arrive en pleine face après quelques secondes à peine, n'est expliquée qu'à la fin......du grand cinéma d'un "petit" réalisateur belge promis à un bel avenir.  Je ne passerai pas sous silence, la bande musicale d'Ozak Henry qui telle une onde fluide accompagne le film d'une manière sublime... Même si la plupart des comédiens nous sont inconnus, Streker à quand même réussi à attirer Olivier Goumet en père incapable de donner l'attention et l'amour paternel qu'un fils est en droit d'attendre de son géniteur.....trop occupé par son emploi de secouriste-ambulancier.....et il en payera de lourdes conséquences. Et Reda Kateb vu dans Zero Dark Thirty.. Si Gourmet est excellent, tout le casting est exceptionnel, de Dirana Drukanova en passant par Sam Louwijk, et Laura Davidt la petite fiancée! ..Rottiers et son regard bleu dans laquelle se voit toute la détresse du monde,  pourrait enfin connaître la consécration, quant à Imanol Perset, il ne devrait pas tarder à faire son trou. L'un et l'autre sont touchants, émouvants et sincères. Petite frappe d'un côté, footballeur prometteur mais barré pas son entraîneur de l'autre....Au fait, Albert Cartier bien connu des supporters de feu le RWDM y incarne un coach un peu bourru, rentre dedans, mais efficace quand même.....comme quand il officiait à Molenbeek. Cette séquence longue de 5 minutes et en gros plan svp.... ainsi que celle où l'on retrouve Jacques teugels et Maurice Martens, autres glorieux joueurs de cette équipe, fera certainement plaisir aux nostalgiques de cette belle équipe.....dont je fais partie....et Streker aussi..... la boucle est bouclée.

    Détails.. Tout le film a été tourné à Bruxelles et alentours. Que ce soit dans le tram, l'arrière de Tour et Taxis dans la quartier Maritime de Molenbeek, et ailleurs .Sauf la longue séquence nocturne des couloirs et escalators réalisée à Amsterdam, et l'entraînement des joueurs et les vestiares du FC Tubize.

     

    lmna_19.jpg

    lmna_02.jpg

    lmna_04.jpg

    lmna_13.jpg

    lmna_16.jpg

    lmna_08.jpg

    lmna_09.jpg

    lmna_20.jpg

    01. Ozark Henry-Stephan Streker©Alice Pacaud.jpg

     

     

    http://www.revuesequences.org/2012/08/ffm-2012-coup-de-coeur/#more-19453

    Lien vers la critique publiée dans la Revue du cinéma suite à la projection au Festival du Monde l'année dernière. C'est la première d'une très longue série.

     

    Avan-première avec tout le casting le 20 février à l'UGC Toison d'Or de Bruxelles.

    24/1/2013.....je republie et ajoute les  retours presse!

    « Vincent Rottiers est LA révélation du Festival de Montréal. »
    (The Huffington Post)

    « Coup de cœur ! (…) Une mise en scène brillante, soutenue par la musique envoutante d’Ozark Henry » ***1/2 (La revue de cinéma

    « Déjà un des plus beaux films de l’année. » *** (Moustique)

    « Fureur de vivre à Bruxelles. Un grand film ! » **** (Le Vif/L’Express)

     

     

     

  • Ashton Kutcher est Steve Jobs B.A. de jObs!

    actualité cinéma,ciné,cinéma,steve jobs,ashton kutcher,sundance,robert redford,apple,computer,pc,device,usa,united states,steve wozniakDans l'extrait disponible depuis hier sur la toile, on découvre une discussion entre Steve Job et Steve Wosniak, le duo derrière le mythique Apple.

    Convaincant en tout cas!

    Le biopic sortira fin avril aux Etats-Unis..sauf au SundanceFilm Festival de Robert Redford, où il programmé en avant-première mondiale demain!

    jobs-kutcher-2.jpgPour la Belgique, encore aucune date.

     

     

  • Les Pussy Riots à Sundance

    riots.jpg

    Les féministes de Pussy Riot donnent de la voix à Sundance, dans un film qui retrace la naissance du collectif, ses aspirations et son cauchemar judiciaire. Pussy Riot - A Punk Prayer (Pussy Riot - Une prière punk), réalisé par Mike Lerner et Maxim Pozdorovkin, est en compétition au festival américain du cinéma indépendant, qui se tient jusqu'à dimanche à Park City.

    La suite sur : http://next.liberation.fr/cinema/2013/01/22/les-pussy-riot-s-invitent-a-sundance_875825?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

    Précédent article sur Sundance film festival :

  • Lincoln vu par Spielberg et Daniel Day-Lewis

    ddl1.jpgDaniel Day-Lewis (Gangs of New York) est connu pour s'investir à fond dans tous ses personnages, à tel point qu'il ne tourne pas beaucoup, à peine un film tous les cinq ans..... Après quelques années d'absence on le retrouve cette année  à l'affiche  de "Lincoln" le dernier Spielberg. Une référence? Oui sans aucun doute...Qui n'aimerait pas tourner sous la baguette de ce spécialiste des blockbusters? Le comédien était tellement investi dans ce biopic qui raconte sur la rude bataille engagée par le 16ème président des Usa, Abraham Lincoln, afin de faire passer son fameux 13ème Amendement, que tout le monde, y compris le réalisateur l'appellait "Mr Président" ! Lincoln se focalise sur les quatre derniers mois de la vie de l'illustre président, pendant lesquelles il mit en places différentes manoeuvres politiques, face à une farouche "opposition"  afin de mettre l'esclavagisme hors-la-loi, juste avant la fin de la guerre civile qui vit le Nord et le Sud des Etats-Unis se livrer une bataille sans merci!
    Le film est une adaptation du livre Team Of Rivals de Doris Kearns.

    ddl.jpgAddl.jpgvec Sally Field ( Mary Todd Lincoln, Joseph Gordon-Levitt  (Robert Todd Lincoln) Tommy Lee Jones (Thaddeus Stevens) et John Hawkes ( Robert Latham) et Jackie Earl Haley (Alexander Stephens) James Spader (Bilbo)

    A noter l'époustouflante interprètation de Tommy Lee Jones....Dommage que les critiques ne se penchent que sur la seule personne de Daniel Day-Lewis, parce que "l'élève" dépasse souvent le maître. Tommy mériterait une certaine reconnaissance des pros lors des prochaines distributions de prix. Ensuite, je dirais que malgré l'encensement dont ce film fait l'objet, je n'ai pas été entièrement conquise. Certes, les comédiens sont fabuleux, les décors magnifiques, les prises de vues "entre chien et loup" exceptionnelles, cependant, les longs dialogues politico-racistes m'ont amenée au bord de l'énervement...parce que faut  bien s'y connaître en politique pour être à même de comprendre l'enjeu de cet épisode de l'histoire des Usa.

    Bref 7/10 me semble une bonne note.. 

    Synopsis Lincoln.

    In the final four months of Abraham Lincoln’s life and presidency, the full measure of the man—his passion and his humanity—came to bear on his defining battle: to plot a forward path for a shattered nation, against overwhelming odds and extreme public and personal pressure.

    _ _ _ _ _ _ _ _ _

    Les derniers mois tumultueux du mandat du 16e président des États-Unis. Dans une nation déchirée par la guerre civile et secouée par le vent du changement, Abraham Lincoln met tout en œuvre pour résoudre le conflit, unifier le pays et abolir l'esclavage. Cet homme doté d'une détermination et d'un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.

     

  • Jihlava International Documentary Film Festival au NOVA - Bruxelles

    lapin.jpg

    Du 31 janvier au 3 février, le Cinéma Nova part à la découverte du festival international de documentaire de Jihlava (République tchèque). Pendant ces quatre soirées, le public bruxellois aura l'occasion de découvrir quelques-uns des films primés en octobre 2012 et des coups de cœur ramenés par l’équipe du Nova.

    Le Jihlava International Documentary Film Festival (IDFF) se déroule chaque année en Tchèquie, en plein cœur des Sudètes, dans la région Vyscocina. Bien qu’il s’agisse de l'un des principaux festivals de cinéma documentaire d'Europe de l'Est, il y règne une ambiance particulière et plutôt familiale, avec une vraie force, celle d’être un festival pour le public. Lors de sa seizième édition en octobre 2012, Jihlava IDFF a présenté 177 films issus de 48 pays, sélectionnés pour la pertinence de leur sujet et leur intérêt stylistique, à plus de 30.000 spectateurs.

    Jihlava IDFF accueille aussi le plus grand marché du documentaire est-européen (East Silver Market). Il est également à l'initiative (avec ses confrères CPH:DOX de Copenhagen, DOK de Leipzig, le FID de Marseille, Planete Doc de Varsovie et Visions du Réel de Nyon) de Doc Alliance, une plate-forme dynamique aidant les films documentaires d’auteur sur leur chemin vers le plus grand nombre de spectateurs possible, en soutenant notamment leur distribution par le biais de marchés, de festivals et de la plate-forme en ligne DAFilms.com.

    Mélange d’humour et de pertinence, Jihlava IDFF propose quelques spécificités engageantes : la sélection internationale dont le prix Opus Bonum est remis par un juré unique, souvent un réalisateur atypique (en 2012 : le réalisateur belge Xavier Christiaens) qui doit choisir un vrai coup de cœur ; le prix Czech Joy (sélection tchèque), choisi entre autre par le gagnant de l’année précédente et un habitant de la ville ; le prix Fascinations (sélection expérimentale), attribué par une famille entière...

    Du 31 janvier au 3 février, le Cinéma Nova en collaboration avec le festival de Jihlava, la région Vysocina et le Centre tchèque, proposent The Echoes of Jihlava : une sélection de films repérés lors de la dernière édition du festival en 2012, qui nous emmèneront tour à tour en Transnistrie ("Fortress", Prix du meilleur documentaire tchèque), en Tchèquie ("Traces"), en Croatie ("The Blockade", Mention spéciale du jury du meilleur documentaire d’Europe centrale et de l’Est), en Russie ("Tomorrow"), mais aussi au Bouthan ("She Sings"), à Dubaï ("Fata Morgana", Prix du meilleur documentaire d’Europe centrale et de l’Est), en Corée du Nord ("Looking for North Koreans"), au Japon ("Kuichisan", Prix du meilleur documentaire international) et en Inde ("The Sound of Old Rooms").

    Plusieurs réalisateurs seront présents pour l'occasion, ainsi qu’une partie de l’équipe du festival qui amènera quelques surprises dans ses valises.

    Infos et programme complet
    Sur le site du Cinéma Nova : www.nova-cinema.org
    Sur le site du Centre tchèque : http://brussels.czechcentres.cz
    Sur le site de Jihlava IDFF : www.dokument-festival.com

  • Londonc critics awards Amour encore et Toujours!

    amour.jpgJe suis passé complètement à côté. Incompréhensible, alors que cela fait maintenant plus de 7 ans que je relaye les nombreux awards récompensant le meilleur du cinéma mondial. Donc avec quelques jours de retard, voici le palmarès des London critics créés en 1980, que je relaye  les pieds bien calés dans mes charentaises, cad, et j'en suis désolée, façon "journalisme en pantoufles" tel que cela se dit en jargon journalistique, sans oublier of course de bien mentionner le site sur lequel j'ai honteusement copié...(oups je file dans ma chambre)

    #http://www.guardian.co.uk/film/2013/jan/21/amour-london-critics-circle-awards.

    Une fois de plus, "Amour" de Michael Hanecke engrange un maximum de statuettes...

    Voie royale aux Oscars? Il y a quelques semaines, j'aurai dit non, mais à quelques jours de la grande messe du 7ème

    Art, je pense qu'il en sera le grand vainqueur.

     

    Full list of London Critics' Circle film awards

     

    Film of the year: Amour

     

    hbc.jpgForeign-language film of the year: Rust and Bone

     

    Documentary of the year: The Imposter

     

    British film of the year: Berberian Sound Studio

     

    hbc.pngActor of the year: Joaquin Phoenix, The Master

     

    Actress of the year: Emmanuelle Riva, Amour

     

    Supporting actor of the year: Philip Seymour Hoffman, The Master

     

    hbc.jpgSupporting actress of the year: Anne Hathaway, Les Miserables

     

    British actor of the year: Toby Jones, Berberian Sound Studio

     

    British actress of the year: Andrea Riseborough, Shadow Dancer

     

    Young British performer of the year: Tom Holland, The Impossible

     

    Director of the year: Ang Lee, Life of Pi

     

    hbc.jpgScreenwriter of the year: Michael Haneke, Amour

     

    Breakthrough British film-maker: Alice Lowe and Steve Oram, writers, Sightseers

     

    Technical achievement of the year: Life of Pi, Bill Westenhofer (visual effects)

     

    hbc.jpgDilys Powell award for excellence in film: Helena Bonham Carter

     

  • Cry/Fly le nouveau film de Mélanie Laurent

    cry fly.jpgLe film raconte l'histoire d'une femme (Jennifer Connely) qui part à la recherche d'un gourou dans l'espoir de sauver sa fille très malade, laissant son fils derrière elle. Vingt ans plus tard, encouragé par une journaliste (Mélanie), le fils (Cillian Murphy) part à la recherche de sa mère.
    - Le tournage sous la direction de Claudia Llosa aura lieu au mois de mars et avril, Mélanie y sera du 11 mars au 31 mars.
    - Le film se tournera à Winnipeg (Canada) et dans le Minnesota(USA).
    - Le film est à petit budget.
    - Le film est un film d'extérieur qui se passe sur des lacs gelés et dans la forêt.

    Sources:  https://www.facebook.com/#!/actumelanie.laurent

  • Alceste à bicyclette!