27 mai 2013

Cinéart Belgique....Carton Plein à Cannes

                                                                NO COMMENT!

 

image001.jpg

La vie d’Adèle , Palme d’Or du Festival de Cannes 2013, est une co-production belge.

Bruxelles, le 26 mai 2013 - Seul film estampillé belge de la sélection officielle cette année, La vie d’Adèle a été récompensé par la Palme d’Or. Le mécanisme du Tax Shelter montre à nouveau son intérêt et son efficacité pour la Belgique. 

Encore un exemple frappant du succès du Tax Shelter et sa capacité à attirer des productions internationales en Belgique pour le bénéfice des techniciens et prestataires de l’audio-visuel belge. Le film La vie d’Adèle réalisé par Abdelattif Kechiche, qui vient d’être récompensé avec la Palme d’Or, est une coproduction franco-belge de la société de production Scope Pictures et a reçu le soutien du Tax Shelter via SCOPE Invest. 

Le film a réalisé une partie de son tournage en Belgique et a été soutenu financièrement par 19 entreprises belges via le Tax Shelter. Le mécanisme du Tax Shelter a permis de financer ce film à hauteur de 10% du budget modeste (4 M€). 

Apres L’Enfant des frères Dardenne en 2005, c’est une deuxième Palme d’Or pour un film soutenu par SCOPE Invest qui fête cette année ses dix ans d’existence.  Et c’est la première Palme d’Or pour SCOPE Pictures qui fête cette année ses huit ans d’existence et marque la production de son cinquantième long-métrage. Les deux sociétés sont associées de longue date aux deux actrices exceptionnelles de La vie d’Adèle , Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, puisqu’elles avaient toutes deux lancé leur carrière en participant à leur premier film (produit par SCOPE) en Belgique: Mes copines en 2006 et Les enfants de Timpelbach en 2008, respectivement.  

La RTBF est également co-productrice de ce film. Cinéart est le distributeur pour la Belgique et les Pays-Bas.  Le film sortira sur les écrans le 9 octobre prochain.

 

A propos du Tax Shelter

Le Tax Shelter est un avantage fiscal proposé aux entreprises pour les inciter à investir dans les productions audiovisuelles belges et européennes. Cet avantage fiscal est conditionné à une obligation importante de dépenses belges et assure de la sorte des retombées pour l’ensemble des prestataires et professionnels du secteur audiovisuel belge. On estime qu’approximativement 3.000 entreprises belges de toutes tailles et tous secteurs ont fait appel à ce mécanisme depuis son lancement en 2003.

A propos de SCOPE Invest

Pionnier du Tax Shelter en Belgique, SCOPE a récolté plus de 160 millions d’euros d’investissements Tax Shelter auprès de 850 entreprises belges de toutes tailles, tous secteurs et toutes régions. Ces fonds ont servi à financer plus de 75 films européens qui ont tous choisi la Belgique pour tout ou partie de leur

 

Les commentaires sont fermés.