21 juillet 2013

Pacific Rim vu par les autres..

pacific.jpg

 

Il y a des films qui s'imposent d'eux-mêmes par leur concept comme des concentrés de culture geek. Aussi quand Guillermo del Toro s’est proposé de filmer en live les combats de monstres et de robots avec lesquels il jouait probablement dans son bain tout petit, Pacific rim est devenu l’un des blockbusters les plus attendus de l’été. Une attente récompensée en grande partie puisque l'on se retrouve face à un Transformers avec un cerveau. Ou « 2 500 tonnes de pure beauté » pour reprendre une des répliques du film

Dans la première partie du récit, la plus Evangelion du film, Guillermo del Toro montre bien qu'il n'est pas là que pour mettre en scène de titanesques combats de bruit et de fureur, ceux pour lesquels beaucoup (tous ?) se seront déplacés. Son désir de faire Pacific Rim au travers de ses personnages et d’un univers tangible, est parfaitement palpable. Le monde post-apocalyptique décrit par le film, et vu seulement jusqu’ici dans quelques dessins animés restés dans les mémoires, existe bel et bien. On passe ainsi suffisamment de temps avec les personnages pour que chaque rôle, du charismatique Idris Elba (et ses répliques et regards mémorables) jusqu’à ses personnages secondaires les plus loufoques (Ron Perlman et ses chaussures en écailles d’or), soit justifié. 

N'ayant pas eu la possibilité de voir ce film, je vous laisse découvrir la suite sur :

http://www.ecranlarge.com/movie_review-read-31393-190281....

 

small_654251.jpg

small_654254.jpg

small_656255.jpg

Les commentaires sont fermés.