• Disney Infinity Power Discs Premières images.

    image002.jpg

    Disney Interactive Announces Wave #1 of Disney Infinity

     

    20 Power Discs Available on August 22 in Blind Packs of Two

    Disney Interactive today announced its first wave of the Disney Infinity Power Discs, additional play pieces that give gamers the opportunity to enhance and transform their experience. By placing either the Circular or Hexagonal Power Discs on the Disney Infinity base, it allows them to unlock special powers, classic Disney gadgets, themes and vehicles. 

    The Circular Power Discs grant characters special power ups that can be used in both Play Set and Toy Box modes. Hexagonal Power Discs unlock special gadgets, vehicles and themes to allow for even more personalization and customization opportunities within Toy Box mode. Players can stack up to two Circular Power Discs or up to three Hexagonal Power Discs to optimize all the add-ons. There will also be three rare discs, designated with a special lenticular design. 

    Starting at launch, the power discs will be available in blind packs of two, making these collectable and tradable discs, a must have to enhance your Disney Infinity experience. Below is the full list of the Power Discs and additional information on Disney Infinity.

    image004.jpg

    Circular Discs

     Bolt’s Super Strength – Character that you’re playing with does 10% more damage 

     Fix It Felix’s Repair Power – Character you’re playing with has 20% more health

     C.H.R.O.M.E’s Armor Shield – In-game character receives -10% less damage

     Pieces of Eight – In-game character gains 10% more loot

     Hexagonal Discs

     Mickey’s Car – Drive Mickey’s Jalopy in the Toy Box

     Cinderella’s Coach – Drive Cinderella’s Carriage in the Toy Box

     Kahn– Ride Kahn the Horse from “Mulan” in the Toy Box

     Stitch’s Blaster – In-game character gets Stitch’s blaster from “Lilo and Stitch”

     Carl Fredericksen’s Cane – In-game character gets Carl’s cane from “Up”

     Sugar Rush  o King Candy’s Dessert Toppings Texture Set– Adds a “Sugar Rush” theme from “Wreck-it-Ralph” to Toy Box terrain objects

    o Sugar Rush Sky Skydome – Adds a “Sugar Rush” theme from “Wreck-it-Ralph” to the

    Toy Box sky

     Alice in Wonderland  o Alice’s Wonderland Texture Set – Adds an “Alice in Wonderland” (animated film) theme to Toy Box terrain objects

    o Tulgey Wood Skydome – Adds an “Alice in Wonderland” (animated film) theme to Toy

    Box sky

     Finding Nemo  o Marlin’s Reef Texture Set– Adds a “Finding Nemo” theme to the Toy Box terrain objects  o Nemo’s Seascape Skydome – Adds a “Finding Nemo” theme to the Toy Box sky  Tangled Lantern .

     Tangled Lantern 

    o Rapunzel’s Kingdom Texture Set – Adds a “Tangled” theme to Toy Box terrain objects o Rapunzel’s Birthday Sky Skydome – Adds a “Tangled” theme to the Toy Box sky

    Rare Hexagonal Discs

     Dumbo the Flying Elephant – Adds the Dumbo ride from the Parks in the Toy Box

     Abu the Elephant – Adds the elephant version of Abu in the Toy Box

     Astro Blasters Space Cruiser – Adds the Astro Blaster vehicle from the Buzz Lightyear attraction in the Toy Box

    About Disney Infinity

    Disney Infinity is an all-new video game initiative starring the beloved characters from Walt Disney and Pixar Studios’ most popular franchises. Players can place real-world toy versions of their favorite Disney characters onto a device called the Infinity Base and transport them into the virtual game worlds of Monsters University, the Incredibles, Cars, Pirates of the Caribbean and The Lone Ranger, as well as into a giant Toy Box.

    For additional information, please visit:  www.disney.com/infinity and www.youtube.com/disneyinfinity, join the Disney Infinity Facebook community (Facebook.com/disneyinfinity) and Google+ community

     

  • Kinky-Boots on Broadway

    broadway,tony awards,Chiwetel Ejiofor, Sarah-Jane Potts,billy porter,new york,usa,musique,show,great milky way,actualité,actualité cinéma,cinéma,adaptationA Huge success.

    J'ai eu la chance de voir ce spectacle adapté du film du même nom réalisé en 2005 par Julian Jarrold   avec Chiwetel Ejiofor et Sarah-Jane Potts, lors des toutes premières représentations en avril dernier.

     En compagnie de Cindy Lauper, que l'on distingue dans la vidéo, et compositrice de la bande musicale de ce show pétardant, j'ai vraiment passé un super bon moment Et si en novembre prochain, le show est toujours à l'affiche, je compte bien le revoir! 

    Aujourd'hui, afin de vous faire partager un peu de mon enthousiasme à propos de Kinky-Boots , je publie l'enregistrement de l'un des thèmes où Billy Porter qui en est la vedette principale démontre qu'en plus d'être un parfait Drag Queen sur scène, il chante aussi super bien...Bref quand on le voit en coulisses et sur scène un mot me vient, tant sa métamotphose est phénoménale.....époustouflant!  

     http://youtu.be/y7dT5VKNbLU

     

    broadway,tony awards,chiwetel ejiofor,sarah-jane potts,billy porter,new york,usa,musique,show,great milky way,actualité,actualité cinéma,cinéma,adaptationKinky Boots Award Winners/Nominees

    Nominated for 13 Tony Awards
    • Best Musical- Winner!
    • Best Book of a Musical - Harvey Fierstein
    • Best Original Score (Music and/or Lyrics) Written for the Theatre - Cyndi Lauper- Winner!
    • Best Performance by an Actor in a Leading Role in a Musical - Billy Porter- Winner!
    • Best Performance by an Actor in a Leading Role in a Musical - Stark Sands
    • Best Performance by an Actress in a Featured Role in a Musical - Annaleigh Ashford
    • Best Scenic Design of a Musical - David Rockwell
    • Best Costume Design of a Musical - Gregg Barnes
    • Best Lighting Design of a Musical - Kenneth Posner
    • Best Sound Design of a Musical - John Shivers - Winner!
    • Best Direction of a Musical - Jerry Mitchell
    • Best Choreography - Jerry Mitchell - Winner!
    • Best Orchestrations - Stephen Oremus - Winner!
    • broadway,tony awards,chiwetel ejiofor,sarah-jane potts,billy porter,new york,usa,musique,show,great milky way,actualité,actualité cinéma,cinéma,adaptation

    Design by www.kennethcole.com.

     

  • Les Amants du Texas......

    affiche.jpgDécouvrez l'affiche du film Les amants du Texas, film de David Lowery avec Rooney Mara, Casey Affleck, Ben Foster, qui sortira

    au cinéma le 18 septembre 2013.

     

     

    Bob et Ruth s’aiment, envers et contre tout. Et surtout contre la loi. Un jour, un braquage tourne mal et les deux amants sont pris dans une fusillade. Quand Bob est emmené par la police, Ruth a tout juste le temps de lui annoncer qu’elle est enceinte. Dés lors, Bob n’aura qu’une obsession : s’échapper de prison pour rejoindre sa femme et son enfant.

    Mais quand il y parvient, quatre ans plus tard, le rêve correspond mal à la réalité. En fuite, poursuivi par la police et par les membres d’un gang, Bob peine à rétablir le lien avec sa famille. Ruth est devenue mère et elle ne veut pas d'une vie de cavale : courtisée par un policier attentionné, la jeune femme devra choisir entre le passé et l’avenir.

     

    David Lowery, Ronney  Mara, actualité cinéma, usa, cinéma, Cannes, David Lowery, Ronney  Mara, actualité cinéma, usa, cinéma, Cannes,

     

     Un film où le réalisateur s'est fortement influencé de Terrence Malick et du romancier Cormack McCarthy, avec une petite Robinson...Cependant, les critiques n'y voient qu'une imitation loupée de Bonnie and Clyde., même à un moment les héros deviennent des personnages entiers et que leurs relations apparaissent plus humaines...Critiques dures, mais qui ne remettent pas en cause le talent du cinéastes et de ses principaux interprètes.....

    http://dai.ly/x106ols

     

     

    Présenté à la Semaine de la Critique au dernier Festival de Cannes.

     

     

     

  • Star Wars Convention A Huge succes!

     

    star wars convention,germany,lucas films ltd,kathleen kennedy,actualité cinéma,cinéma,usa,animation,science-fiction,europe,event,the clone wars,star trek episode vii

    Lucasfilm President Kathleen Kennedy Announces John Williams’ Return to Star Wars Event Highlights a First Look at the Upcoming Star Wars Rebels Animated Series

     Star Wars Celebration Europe – the official Star Wars fan convention – has come to a successful close, with more than 20,000 attendees from 40 different countries.  Throughout the weekend, fans and families met their favorite stars from the films, gained exclusive access to the Saga’s creators, and learned first-hand exciting new developments in a galaxy far, far away.

    In a Main Stage event hosted by Warwick Davis, Lucasfilm President Kathleen Kennedy announced that legendary composer John Williams will return to score the highly-anticipated Star Wars: Episode VII, to be directed by J.J. Abrams. And one of the Executive Producers from Star Wars Rebels, Dave Filoni, was on hand to guide fans through the genesis of the upcoming animated series, revealing designs heavily influenced by original Star Wars concept artist Ralph McQuarrie.  While unable to attend in person, Executive Producers Simon Kinberg and Greg

    Weisman shared their excitement for the series in a video message recorded exclusively for Celebration attendees.  Star Wars: Episode VII is slated for a 2015 release and Star Wars Rebels will begin airing on Disney XD starting in fall of 2014.  

    “This has been a remarkable event,” said Kennedy.  “Star Wars fans are amazing the world over – a community that speaks in all languages, but with one voice.  They are an integral part of why Star Wars continues to remain so relevant after all these years, from generation to generation. The passion of our fans is a constant consideration in all of our ongoing creative conversations.  It’s for the fans that we’re telling these new stories, and because of them that we’re able to do so.”  

    The Emmy® Award-winning series Star Wars: The Clone Wars was also featured at the event, spotlighting a first look at The Complete Season Five Blu-ray and DVD boxed sets, and the massive Seasons 1-5 Collector’s Edition, both scheduled for an October 15 release.

    At the closing ceremonies, Lucasfilm announced that its next fan fest – Star Wars Celebration VII – will be timed to the theatrical release of Episode VII, and will be held in Anaheim, California from April 16-18, 2015.

    Star Wars Celebrations are official conventions organized by Lucasfilm Ltd. and ReedPOP group, multi-day events held in different locales around the world for Star Wars fans to celebrate.  

    star wars convention,germany,lucas films ltd,kathleen kennedy,actualité cinéma,cinéma,usa,animation,science-fiction,europe,event,the clone wars,star trek episode vii

    https://www.facebook.com/starwarscelebration

     

    Toutes les photos ici: http://www.flickr.com/photos/starcadet/sets/72157634825479257/

  • The Candy Store....Un casting d'enfer!!!

    candy store,actualité cinéma,cinéma,thriller,robert eniro,omar sy,intouchables,jason clarck,christopher waltzChristoph Waltz (Django Unchained, Inglourious Basterds et deux  Academy Award®-)  Robert De Niro (  Silver Linings Playbook, Beding Flynn,Raging Bull, The Godfather: Part II ), Jason Clarke (Zero Dark Thirty) sans oublier Omar Sy (The Intouchables) sont la carrière pourrait prendre un bel envol, sont au générique du film d'action dont l'action se passe à Brighton Beach (Brooklyn)  Candy Store sous la direction de Stephen Gagham également scénariste..avec Shannon Burke.  

     

    Synopsis

    Un ancien agent  gouvernemental, spécialiste en infiltration,  interprété par Jason Clarke (Zero dark thirty), découvre lorsqu'il prend sa retraite que,  l'organisation criminelle qu'il a combattue pendant toute sa carrière sévit désormais à deux pas de chez lui, là où il vient juste d'enménager ! Pour mettre fin aux agissements du groupe qui menace New York, il s'associe à un ancien flic des rues de Bright Beach à Brooklyn tombé en en disgrace et ensemble il feront la chasse à un maquereau tout puissant (Omar Sy) ...l'affrontement devient inévitable... .

  • YOU'RE NEXT - FLIPPANT!

    affiche.jpg

    Avez-vous bien fermé la porte? Si c'est non, appretez-vous à flipper solide...

     

    La famille Davison est réunie dans sa maison de campagne pour célébrer l’anniversaire de mariage des parents. Alors que chacun commence à laisser éclater ses frustrations et rancœurs, la maison est prise d’assaut par un groupe de tueurs masqués. La réunion de famille tourne au jeu de massacre, les assaillants tentent de les supprimer un à un. Mais sous ses airs d’innocente petite amie, Erin va s’avérer pleine de ressources…

     

    Découvrez quelques photos et la bande-annonce de You're Next, le film d'horreur de la rentrée. 

     

    Le 4 septembre 2013, la réunion de famille tournera au jeu de massacre.

    Bande-sonore "Perfect Day" by Lou Reed

     

     En cas de blocage de la vidéo, un clic sur....http://youtu.be/ufUQWpEkbf0

     

    imnext.jpgimagenext.jpg

     

    http://youtu.be/YJluyGUfmgA

     

    horreur,thriller,Adam Wingard , Sharni Vinson, Nick Tucci,actualité cinéma,cinéma,lou reed,perfect dayhorreur,thriller,Adam Wingard , Sharni Vinson, Nick Tucci,actualité cinéma,cinéma,lou reed,perfect day

  • "Stories we tell" Plus qu'un documentaire....Un film coup de poing!!!

     stories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usastories.jpg

    Sarah Polley (Away from her avec Julie Christie) a une famille (presque) normale… Et comme presque toutes les familles, la sienne cache un secret. Quand Sarah le découvre, alors qu'elle est déjà une actrice nominée aux Oscars et une réalisatrice reconnue, elle décide de se lancer à la recherche de la vérité. Mais quelle vérité ? Celle de ses parents, acteurs comme elle, celle de ses frères et sœurs, celle des amis d'antan ? Jouant les détectives avec une ironie et un naturel désarmants, elle va démêler sous nos yeux la pelote de toutes ces histoires qu'on raconte, et auxquelles on finit par croire. La légende familiale se construit alors sous nos yeux, entre faux-semblants et sincérité, humour et tendresse. J'ai eu la chance de visionner ce film dernièrement, et j'avoue qu'il ne me déplairait pas de le revoir une fois encore. Rarement il m'a été donné d'être captivée à ce point par la saga d'une famille. Car il s'agit bien d'un énorme pan de vie d'une famille de comédiens, où la plus jeune, suivant les traces de ses parents versera dans le théâtre et après au 7ème art. Après avoir réalisé avec brio le merveilleux "Away From Her" avec la divine Julie Christie, Poley s'est attelée à dénouer les liens qui unissaient ses parents, sans oublier d'y ajouter surtout, sa recherche en filiation, sachant que son maman avait eu une aventure.....Mais au lieu d'y aller chronologiquement, la réalisatrice y va par petite touches, par temps présents, par interviews de proches et de moins proches, et avec des flashs-back savamment distillés où, les swinging sixties, les couleurs rétros, l'ambiance de cette époque sont magnifiquement mis bout à bout!  Pourtant..sauf quelques  rares saynettes originales en super8 colorisées d'époque...tous ces "footages"  plus vrais que nature, ont été récréés en studio, mais on ne le sait que tout à la fin...Bluffant de réalisme..Tellement bluffant, qu'on en oublie que l'on est témoin d'une recherche sur ses racines, pour ne voir qu'une magnifique mise en scène..sur une histoire avec ses mythes, ses mémoires, et la vérité ou contre-vérité qui se trouve probablement entre les deux..Tout dépend de qui la raconte. Parce que au bout du compte, chacun à sa propre vision du déroulement de sa vie...

     

    stories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usa

    Mini-synopsis

    Le film débute, par des plans de son père qui monte les marches d'un studio et on le voit entrer dans un studio d'enregistrement. Il se demande ce qu'il fait là et sa fille lui annonce qu'elle enregistre sa voix afin qu'il narre l'histoire de leur famille, à partir d'un texte que lui même a écrit.

    Puis, il commence à raconter en voix-off, l'histoire de leur famille. La chanson du groupe Bon Iver, Skinny Love passe alors en bande-son sur des images des frères et sœurs de Sarah Polley, ainsi que des amis de leur famille et les pères probables de l'actrice et cinéaste, en train de se préparer pour raconter leur histoire.

    Et chacun va raconter sa propre vision d'événements : la personnalité de Diane Polley, la mère de Sarah, décédée très jeune d'un cancer ; les événements qui ont conduits à la procréation de Sarah Polley ; les théories autour de cette procréation ; le premier mariage de Diane Polley ; la découverte de la « vérité » par Sarah Polley, alors âgée de 28 ans et comment Sarah va raconter cela dans un éventuel projet qui deviendra Stories We Tell.

     

    stories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usastories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usastories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usastories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usa

     
     
    Short synopsis
    Stories We Tell is an inspired, genre playful investigation into the elusive truth buried within the contradictions of a family of storytellers paints a profound portrait of a complicated and deeply loving family.
     
    Long synopsis
    In this inspired, genre twisting new film, Oscar® nominated writer/director Sarah Polley discovers that the truth depends on who’s telling it. Polley is both filmmaker and detective as she investigates the secrets kept by a family of storytellers. She playfully interviews and interrogates a cast of characters of varying reliability, eliciting refreshingly candid, yet mostly contradictory, answers to the same questions. As each relates their version of the family mythology, presentday recollections shift into nostalgia tinged glimpses of their mother, who departed too s oon, leaving a trail of unanswered questions. Polley unraves the paradoxes to reveal the essence of family: always complicated, warmly messy and fiercely loving. Stories We Tell explores the elusive nature of truth and memory, but at its core is a deeply personal film about how our narratives shape and define us as individuals and families, all interconnecting to paint a profound, funny and poignant picture of the larger human story.
    stor i es.jpg
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    stories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usastories we tell,sarah poley,canada,actualité cinéma,cinéma,away from her,usa
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Interview de Sarah Polley.
     
    Bande annonce en cas de diffultés à vsionner.. un clic sur : http://youtu.be/ytq4VZ2Nyxg

  • Minnie en couverture du magazine LOVE

    03fac9f712cca595518d327db7bd0e34_love.jpg 

     

    À l'occasion du 5ème anniversaire du magazine, l'icône de mode Minnie fait la couverture du numéro spécial "The Sweetie Issue" pour la collection automne-hiver 2013

     

     

     LOVE, l'un des magazines de mode les plus influents au monde, révèle que Minnie  fera la couverture du numéro spécial The Sweetie Issue à l'occasion du 5ème anniversaire du magazine. Minnie, icône emblématique de l'univers Disney, est le premier personnage de bande-dessinée à figurer en couverture de LOVE. Inspirée par le style emblématique, ludique et coloré de Minnie, Katie Grand, rédactrice en chef de LOVE, lui a demandé  de faire ses débuts en tant que modèle pour une couverture de magazine en posant aux côtés de tops à la renommée internationale, photographiées avec des oreilles de Minnie spécialement créées par de grands noms de la mode.

     

    Minnie sera en couverture de la publication du 29 juillet 2013, à l'instar de cinq top-modèles mondialement connues : Edie Campbell, Cara Delevigne, Georgia May Jagger, Rosie Huntington-Whiteley et Chiharu Okungi. Le magazine a demandé à Gucci, Loewe, Marc by Marc Jacobs, Miu Miu,  Jake et Dinos Chapman pour Louis Vuitton de proposer une interprétation des oreilles et du nœud de Minnie avec des designs conçus spécialement pour l'occasion.

     

    "Lorsque nous avons commencé à travailler sur ce projet, la célèbre photo de Madonna par Herb Ritts s'est affichée dans mon Instagram, celle où la chanteuse est dans un lit avec des oreilles de Minnie", explique la rédactrice en chef  Katie Grand. "Ce look à la fois sage, authentique et adorable m’a inspiré. J'ai toujours été fan du style de Minnie, avec son nœud et sa robe à pois. Nous avons donc fait poser mes top-modèles préférées avec des oreilles de Minnie créées, entre autres, par Miu Miu ainsi que par Jake et Dinos Chapman pour Louis Vuitton. Mais ce n'était pas suffisant, nous devions aussi faire poser Minnie en personne."

     

    Pour accompagner la sortie de The Sweetie Issue, une application ludique et interactive sera disponible sur iTunes, et le site Internet du magazine LOVE présentera l'interprétation de l'univers de Minnie par Katie Grand.

  • Bernadette Lafont décès.

    IMG_4587-001.JPGJ'apprends avec tristesse le décès de la comédienne française Bernadette Lafont.. Triste, oui je le suis..car j'ai grandi avec " La Nouvelle Vague"  Et parmi la pléthore de comédiennes s'étant fait connaître dans ces années là, Bernadette Lafont représentait ce qu'il y avait de mieux, au point d'en devenir "l'égérie".. Sa Gouaille, son impertinence, ses rôles forts l'avaient amené au panthéon du cinéma français qui, avec son départ inopiné perds là l' une de ses meilleures représentantes.. Et doublement triste, parce que il y a 6 ans, j'avais eu l'immense joie de pouvoir la rencontrer lors du Festival du Film d'Amour de Mons dont elle était la Marrainne., et que malgré un aura de "star" (oui) elle s'était fait toute discrète dans la foule avant le gala d'ouverture. Ce n'est que lorsque son nom fut prononçé par Elio DiRupo , alors Bourgmestre et président du festival que le public su qu'elle était là assise occupée à se maquiller....Cela m'a valu un bien beau cliché, loin du strass et du bling-bling. Je garde de cette rencontre un souvenir ému...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernadette_Lafont

    IMG_4578-001.JPGIMG_4585.JPG

  • Yolande Moreau dans Ablation!

    DSCF4551.JPGLa généreuse actrice belgo-normande s’est mise au service d’un tout jeune cinéaste de 24 ans, Arnold de Parscau qui tourne son premier long métrage, Ablation. Percutant ! 

    Filmé dans le Nord-Pas-Calais (la gare de Lille a notamment été relookée en aéroport), Ablation réunit un casting alléchant. Aux côtés de Yolande, on retrouvera Denis Menochet (Inglorious Basterdts-Grand Central), Virginie Ledoyen (Les Adieux à la Reine), Julie Delpy (Deux Jours à New-York-Before Sunsrise) et…Olivier Gourmet.

    La suite http://www.cinevox.be/ablation-pour-yolande-moreau/

     

    Lors de ma rencontre avec cette immense actrice en mai 2011, j'avais remarqué un changement, Yolande portait une perruque...pourtant personne, sa distrètion étant notoire,  n'avait pu deviner jusque là qu'elle avait subi un traitement spécifique..parce que Yolande à enchaîné les tournages comme si de rien n'était...Donc, qu'elle ne fut ma surprise  de lire en gros titre dans un communiqué de presse" Ablation pour Yolande Moreau"... J'ai eu un choc....jusqu'au moment où je découvris la teneur...Ouf. mais j'ai eu peur pour elle quand même..

     

  • Une pluie de $$$$ à Kinépolis.

    kinepolislogo HR L.jpgHier soir (25 juillet), à l’occasion de la première du film ‘Insaisissables’, l’expérience cinématographique des spectateurs du Kinepolis de Bruxelles revêtait une dimension toute particulière. En effet, de l’argent est littéralement ‘tombé du ciel’ dans la salle du Kinepolis. Cet événement est inspiré d’une scène du film dans laquelle les 4 illusionnistes parviennent à cambrioler de manière inexpliquée une banque de Paris alors qu’ils sont en plein show à Las Vegas. Les billets, tout comme dans le film, sont apparus au-dessus de la tête des spectateurs du Kinepolis ce qui a entraîné des réactions de surprise et beaucoup d’enthousiasme.

    Entertainment One Benelux, qui distribue le film, et Kinepolis annoncent d’ores et déjà que l’opération sera répétée d’ici deux semaines dans un autre Kinepolis de Belgique. Pour faire grimper la tension, on ne vous dit pas où cet événement aura lieu. Ce qui est certain, c’est que ça aura lieu au même moment que la scène du film ‘Insaisissables’ dont Kinepolis et le distributeur se sont inspirés.

     

    'Les Quatre Cavaliers', un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, vient de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence. Le casting du film est notamment composé de : Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Michael Caine, Isla Fischer, Mark Ruffalo et Morgan Freeman.

    Pour plus d’informations sur la programmation du film ‘Insaisissables’ chez Kinepolis, rendez-vous sur www.kinepolis.be. Pour toute autre info, merci de prendre contact avec C&C Advertising:

    La vigilance est donc de mise! Le film sortira ce mercredi 31 juillet dans tous les cinémas Kinepolis.

     

  • Le Cinquième Pouvoir tourné en Belgique au Festvial de Toronto.

     

     

     

    julian assange,Dreamworks, wikileaks,scandale,belgique,toronto,canada,drame,biopic,actualité cinéma,ciném,eone productions

    LE CINQUIÈME POUVOIR OUVRIRA LE FESTIVAL  DU FILM DE TORONTO

    Coproduction Belge en première mondiale au festival du Film de Toronto.

     

     Le 38ième festival du film de Toronto ouvrira par la projection en première mondiale de LE CINQUIEME POUVOIR, un thriller dramatique réalisé par Bill Condon sur les coulisses du site WikiLeaks. Le film met en vedette Benedict Cumberbatch dans le rôle de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. A côté d'Assange, on retrouve le co-fondateur du site, Daniel Domscheit-Berg, interprété par Daniel Brühl (Inglorious Bastards et Goodbye Lenin). Le film est une coproduction de Afterworks et FBO. Grâce à FBO, qui utilise la loi Tax Shelter pour financer le film, le tournage s'est déroulé en Flandres, Wallonie et Bruxelles pendant 38 jours. FBO collabore avec la productrice flamande Hilde De Laere, qui a déjà  LA

    « Le Cinquième pouvoir » raconte l’histoire de Daniel Domscheit-Berg, co-créateur et ancien porte-parole du site WikiLeaks. Le film retrace les premiers jours de WikiLeaks, aboutissant à la publication d'une série de fuites d'informations controversés. Le succès immédiat a mis en célébrité ses principaux architectes et a transformé la circulation de l'information aux médias et au monde en général.

    Le casting s'allonge avec  Le long-métrage est réalisé par Bill Condon (Kingsey et The Twilight Saga: Breaking Dawn). Le scenario est écrit par Josh Singer (FRINGE, WEST WING) et est inspiré sur ‘Inside WikiLeaks: My Time with Julian Assange at the World’s Most Dangerous Website’ de Daniel Domscheit-Berg et ‘WikiLeaks: Inside Julian Assange’s War on Secrecy’ de David Leigh et Luke Harding. Steve Golin et Michael Sugar sont les producteurs du film, Jeff Skoll de Participant Media et Jonathan King sont les producteurs exécutifs.

     « LE CINQUIÈME POUVOIR » devrait arriver sur les écrans le 4 décembre et sera distribué par Entertainment One dans le Benelux.

     Trailer :

     

    http://youtu.be/l-DZ3hwhhjM

     

  • Le Coeur des Hommes 3. 2 Teasers H.D.

    le-coeur-des-hommes3.jpg

    Bernard Campan, Jean-Pierre Darroussin, Eric Elmosnino et Marc Lavoine se baladent tranquillement sur la plage dans un nouveau trailer du Cœur des Hommes 3. L'absence de Gérard Darmon dans cette joyeuse bande n'est pas anodin puisque l'acteur s'est fâché avec le réalisateur Marc Esposito et n'apparaîtra donc pas dans le film. C'est Eric Elmosnino qui joue les nouveaux venus du Cœur des Hommes 3, et qui subit donc le gentil bizutage de Campan, Darroussin et Lavoine dans ce nouveau trailer. Ceux-ci lui vantent les mérites d'une bonne balade entre hommes, non sans mentionner leurs attributs masculins pour illustrer leurs propos. (sources La Voix du Nord reviewer..)imagesCAJX2ZC3.jpg

     

     le-coeur-des-hommes3.jpgimagesCAGIR4HT.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux Teasers en Haute définition. Avec Bernard Campan, Jean-Pierre Darrousssin, Eris Elmosnino et Marc Lavoine. Sur fond de I'll Stand By You..De Chrissie Hyde (Pretenders)

     

    version publique du titre...superbe! http://youtu.be/yyb2RX0hii8

  • La Vie d'Adèle en ouverture du Fiff!

    image001.jpg

    LA VIE D’ADELE ouvre le Festival de Namur!

     

    La 28ème édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) se déroulera du 27 septembre au 4 octobre 2013. Pour lancer les festivités, c’est le film LA VIE D’ADELE - Chapitres 1 et 2 d’Abdellatif Kechiche, Palme d’Or au dernier Festival de Cannes,  qui sera présenté en gala d'ouverture le vendredi 27 septembre, en présence de son réalisateur

    imagesCAAUNUVP.jpgLe film est porté par deux comédiennes formidables : Léa Seydoux (Bayard d’Or de la meilleure comédienne pour La Belle Personne de Christophe Honoré en 2008) et Adèle Exarchopoulos (présente au FIFF l’an dernier avec le film Des morceaux de moi de Nolwenn Lemesle, Bayard d’Or de la meilleure première œuvre).

     

    A 15 ans, Adèle (Adèle Exarchopoulos) ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma (Léa Seydoux), une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres, Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve…

     

    Il s’agit donc d’une nouvelle étape dans la belle histoire qui lie Abdellatif Kechiche et le FIFF ! Né à Tunis, l’acteur, scénariste et cinéaste français Abdellatif Kechiche est en effet un habitué de Namur. En 1992, il décroche le Bayard d’Or du meilleur acteur pour sa performance d’un jeune prostitué tunisien dans BEZNESS de Nouri Bouzid. En 2000, son premier long métrage en tant que réalisateur, LA FAUTE A VOLTAIRE, y remportait le Prix Spécial du Jury et le Prix du Jury Emile Cantillon pour la meilleure première œuvre (ainsi qu’un Lion d’Or à Venise). En 2011, Abdellatif Kechiche revenait à Namur comme Président du Jury Longs Métrages afin de décerner les Bayards d’Or.

    Entre-temps, il a réalisé trois autres longs métrages tout aussi remarqués : L’ESQUIVE en 2003 (César du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur espoir féminin), LA GRAINE ET LE MULET en 2007 (Prix Spécial du Jury à Venise, César du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario) et LA VENUS NOIRE en 2010 (avec Olivier Gourmet, président d’honneur du FIFF). Avant de se lancer dans la réalisation, Abdellatif Kechiche a débuté sa carrière devant la caméra : en 1984, il tient le rôle principal dans LE THE A LA MENTHE d’Abdelkrim Bahloul puis enchaîne en 1987 avec LES INNOCENTS d’André Téchiné et en 1992 avec BEZNESS.

     

    images21.jpgEntretien avec Abdellatif Kechiche

     

    Pourquoi avez-vous choisi d’adapter la bande dessinée Le Bleu est une couleur chaude de Julie Maroh, pour réaliser votre cinquième film La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2 ?

     

    Il s’agit d’une très libre adaptation de cette bande dessinée.

     

    Mais ce qui a déclenché mon envie, mon désir de réaliser La Vie d’Adèle – Chapitres 1 et 2, est la conjonction de deux éléments : la lecture de la bande dessinée et un projet de film que j’avais depuis longtemps. J’avais en effet, depuis mon film L’Esquive [2003], un projet de scénario sur le parcours d’une professeure de français passionnée de théâtre. Ce qui m’intéressait c’était de développer un personnage de femme qui voulait transmettre, et qui accomplissait son travail avec passion. En même temps, cette enseignante assumait les répercutions sur son métier de ce qu’elle vivait dans sa vie privée, c’est-à-dire ses amours, ses deuils, ses ruptures. J’avais côtoyé plusieurs de ces professeurs hommes ou femmes durant la période de L’Esquive. J’étais touché par la façon dont ils vivaient leur vocation. C’étaient de vrais artistes, ils avaient le désir de la lecture, de la peinture, de l’écriture... On se souvient tous de ce moment charnière de notre vie scolaire où un prof passionné nous emmenait voir tel film, ou nous poussait à lire tel livre, et peut-être, faisait naître des vocations en chacun d’entre nous. Mais mon scénario finalement n’a jamais vraiment abouti. Et lorsque je suis tombé sur cette bande dessinée, Le Bleu est une couleur chaude, racontant cette histoire d’amour absolue entre deux femmes, et, en même temps, le récit d’une jeune fille qui devient institutrice, j’ai vu comment je pouvais faire se rencontrer ces deux projets.

     

    La vocation est en effet une thématique très forte chez les deux héroïnes de votre film, vocation de peintre pour l’une, vocation d’enseignante pour l’autre.

    Je trouve extrêmement respectable et légitime la notion de vocation, et ce, d’autant plus lorsque ce sont des vocations anonymes, des vocations pleines d’abnégation, qui ne cherchentpas la reconnaissance des autres. Je suis plein d’admiration pour ça, ces institutrices, ces profs qui sont passionnés par le résultat de leurs élèves. Ca devient un élément de leur vie, c’est leur satisfaction.

     

    Votre film est aussi et surtout une histoire d’amour, et d’amour au féminin, entre deux femmes.

    Raconter une histoire d’amour entre deux femmes c’est donc travailler pleinement avec deux actrices, c’est un travail qui me passionne et qui se révèle de plus en plus important, au fur et à mesure de mon parcours cinématographique. Je me pose la question de ce qui dans l’histoire, issue de la bande dessinée Le Bleu est une couleur chaude, a été le plus inspirant, le plus déclencheur. Est-ce que ce sont les planches de corps nus ? C’est possible. Les motivations très précises finalement, je ne les connais pas.

     

    Justement, comment avez-vous choisi vos deux héroïnes, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos ?

    J’ai d’abord rencontré Léa Seydoux pour le rôle d’Emma. Elle avait la beauté, la voix, l’intelligence et la liberté du personnage. Mais surtout ce qui a été déterminant lors de ma rencontre avec Léa, c’est son regard sur la société, elle est très à l’écoute du monde qui l’entoure, elle est empreinte d’une réelle conscience sociale. Il y a en elle un véritable engagement vers le monde, qui correspond beaucoup au mien. J’ai pu m’en rendre vraiment compte puisque j’ai passé un an avec elle, entre le moment où elle a été choisie pour le rôle et la fin du tournage.   Par ailleurs, je trouvais qu’il y avait en Léa quelque chose qui est de l’ordre de ce qu’on pourrait appeler « l’arabité », quelque chose de l’âme arabe. Elle m’a appris plus tard qu’elle avait des demi-frères arabes, je ne le savais pas. Léa a une façon de traverser la vie, pleinement consciente que tout passe. C’est une façon aussi d’accepter les vicissitudes de la vie. Cela a à voir alors avec le nomadisme, l’errance, quelque chose qui est de l’ordre de la mélancolie, ce qu’on appelle le « mektoub ». Léa est empreinte de ça, de cette façon de passer dans le monde.

    adele.jpgEt pour Adèle Exarchopoulos ?

    Nous avons fait un gigantesque casting, et dès que j’ai vu Adèle, je l’ai choisie. Je l’avais invitée dans une brasserie. Elle a commandé une tarte au citron, et à sa façon de la manger, je me suis dit : « c’est elle ». Elle est « dans les sens », sa façon de bouger sa bouche, de mâcher...La bouche a été un élément très important pour ce film, et même les deux bouches des deux héroïnes, elles étaient très déterminantes et ce, pour des raisons très humaines. Elles provoquent toutes sortes d’impressions, de sensations. On est touché par quelque chose dans un visage, un nez, une bouche. Pour moi, c’est le moteur des choses.

     

    Pourquoi avez-vous choisi de changer le prénom d’une des héroïnes, qui dans la bande dessinée, s’appelle Clémentine et dans le film s’appelle Adèle ?

     

    Clémentine est devenue Adèle, parce que j’ai eu envie de garder le prénom de mon actrice. Cela ne la dérangeait pas. Je crois même que cela l’a aidée à fusionner avec son personnage et moi aussi avec elle. C’est une question de résonance enfin : Adèle, Emma, Léa... ce sont des prénoms légers, aériens. C’est évidemment subjectif. Et puis il y avait son sens en arabe. Adèle, ça veut dire justice en arabe, ça me plaisait bien.

    Pourquoi avez-vous choisi de traiter l’homosexualité comme un thème uniquement d’amour comme les autres, sans revendications spécifiques par rapport à la façon dont la société peut parfois se montrer intolérante ?

    Mais en tant que français d’origine arabe, territoire où l’homosexualité n’est pas toujours comprise, cela ne peut qu’avoir un impact fort et positif qu’une figure comme la vôtre choisisse de traiter et de filmer une telle histoire ?

    Quand j’ai terminé le film, je me suis dit : « ça va faire du bien à la jeunesse tunisienne. » Une révolution ne se fait pas sans être aussi une révolution sexuelle.

    Je n’avais rien à dire de militant sur l’homosexualité. Je ne cherchais pas à la définir et durant toute la fabrication du film je ne me suis jamais posé

    La question : « ah oui, ce sont deux femmes... ». J’avais plus le sentiment de traiter, de raconter l’histoire d’un couple, du couple. La problématique de l’homosexualité, je ne voyais pas pour quelles raisons je l’aborderai spécialement, car la meilleure façon, si je devais avoir un disours sur ce sujet, ce serait de ne pas en avoir, de filmer cela comme n’importe quelle histoire d’amour, avec toute la beauté que cela comprend.

     Mais en tant que français d’origine arabe, territoire où l’homosexualité n’est pas toujours comprise, cela ne peut qu’avoir un impact fort et positif qu’une figure comme la vôtre choisisse de traiter et de filmer une telle histoire

    Quand j’ai terminé le film, je me suis dit : « ça va faire du bien à la jeunesse tunisienne. » Une révolution ne se fait pas sans être aussi une révolution sexuelle.

    Ce à quoi j’aspirais quand on tournait ces scènes, c’était de montrer ce que moi je trouvais beau. Nous avons donc tourné ces scènes comme des tableaux, des sculptures. On a passé beaucoup de temps à les éclairer pour qu’elles soient vraiment belles, après, la chorégraphie de la gestuelle amoureuse se fait toute seule, avec le naturel de la vie. Il fallait les rendre belles visuellement donc, mais tout en gardant la dimension charnelle. On a beaucoup cherché, travaillé. On a beaucoup discuté, mais les discussions finalement ne servaient à rien. On parle beaucoup sur un plateau et au final tout ce qu’on a dit ne compte pas tant que ça, parce que tout ce qu’on dit est très intellectualisé, mais la réalité est plus intuitive.

  • CARTEL Le nouveau Ridley Scott décoiffe!

    Cartel6.jpgImaginons Brad Pit, Penelope Cruz, Cameron Diaz, Javier Bardem, Rosie Perez, Bruno Ganz et Michael Fassbinder réunis dans un même film sous la direction de Ridley Scott.... Du lourd quoi!

    Vingt et un an après  "Thelma et Louise", Ridley Scott renoue avec Brad Pitt pour "The Councelor" (Cartel ). Le long-métrage raconte l'histoire d'un avocat (Michael Fassbender) qui se mêle à un trafic de drogue, pensant pouvoir s'en échapper sans dommages collatéraux pour lui!....

    Brad Pitt et Michael Fassbender seront également à l'affiche de "12 Years A Slave"  avec la petite Qvézahné Wallis (Beast of Southern Wild)

    Ce thriller est le premier scénario original du grand écrivain Cormac McCarthy, prix Pulitzer en 2007 pour "La Route"

    Cartel2.jpgCARTEL.jpg 

    Legendary filmmaker Ridley Scott and Pulitzer Prize winning author Cormac McCarthy (No Country For Old Men) have joined forces in the motion picture thriller THE COUNSELOR, starring Michael Fassbender, Javier Bardem, Brad Pitt, Penelope Cruz and Cameron Diaz. McCarthy, making his screenwriting debut, and Scott interweave the author’s characteristic wit and humour with a nightmarish scenario, in which a respected lawyer’s alliance with the drug business spirals out of control.

    Super HD trailer here.. 

    https://www.hightail.com/directDownload?phi_action=app/directDownload&fl=SWhZekZpd0lqV0NjZDJkeXFGU1JCek9yZWt5UmdteDRsUjJuWENHRzVZbz0&experience=bas

    The Counselor will be released on 13/11/2013 in Belgian theatres.

     

  • Dennis Farina Décès.

    dennis-farina-dead.jpgLe comédien Dennis Farina est décédé inopinément ce jour d'une embolie pulmonaire à l'âge de 69 ans. Né à Chicago en 1944, on retiendra surtout de lui, ses nombreuses apparitions en tant qu'inspecteur de police dans les séries cultes telles "Law And Order". Il laisse trois enfants et  six petits enfants...ainsi que sa compagne depuis  Marianne Cahill depuis 35 ans, mais qu'il n'a jamais épousé.. 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dennis_Farina

    Détail: Les choses sont parfois bizarres...Quelques heures auparavant, j'avais posté un bel hommage à Mariska Hargitay....l'un des pions principaux de la série Law and Order SUV...comme quoi!...

  • Law and Order Mariska's tribute here

    mariska-hargitay-son-06.jpg

     

    Pour les fans de la série Law and Order Special Victim Unit, voici un condensé de quelques Mariska Hargitay's bloopers.

    Très sympa.

     

    https://en.wikipedia.org/wiki/Law_%26_Order:_Special_Victims_Unit

     

     

     

    "In the criminal justice system, sexually based offenses are considered especially heinous. In New York City, the dedicated detectives who investigate these vicious felonies are members of an elite squad known as the Special Victims Unit. These are their stories."

              – Opening narration spoken by Steven Zirnkilton

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Avant-premère Wolverine à Kinépolis..

    FOX-WOLVERINE-688x1032-nl.jpgIl existe une infinité de manières de s’amuser entre hommes… Mais il n’y en a qu’une qui vous permette de laisser libre cours à votre virilité : Les ‘Men at the Movies’ chez Kinepolis. Au programme de cette soirée de détente : un film musclé, des petits en-cas, de la bière, des animations, des humoristes et un concours. Offrez-vous une virée entre mecs et laissez libre cours à votre testostérone!

     

    Ce mardi 23 juillet, c’est l’avant-première du film 'Wolverine'qui est au programme.

    usa,action,aventure,wolverine,franchise,sequel,hugh jackman,bruxelles,avant-premières

  • Albert Dupontel et Sandrine Kiberlain.

    9.jpgVoici les premières images du prochain film d’Albert Dupontel : 9 mois ferme, avec Sandrine Kiberlain, et dans lequel il joue également!

     

    Mini-synopsis....Ariane Felder est enceinte ! C'est d'autant plus surprenant que c'est une jeune juge aux moeurs strictes et une célibataire endurcie. Mais le plus surprenant encore, d'après les tests de paternité, le géniteur n'est autre que Bob, un criminel poursuivi pour une atroce agression ! Ariane qui ne se souvient de rien, tente alors de comprendre ce qui a pu se passer et ce qui l'attend! 

    Dupontel3.jpg

    Dupontel2.jpg

     


    9 mois ferme - Teaser 1 par wildbunch-distrib

  • Paul Bhattacharjee (Casino Royale) décès

    ba.pngLe corps de l'acteur Paul Bhattacharjee, 53 ans, a été retrouvé en fin de semaine dernière près des falaises de Splash Point à Seaford dans l'East Sussex. L'hommme a été identifié mercredi.

    Le comédien britannique d'origine indienne, vu dans le rôle d'un docteur dans "Casino Royale", "Indian Palace", avait été aperçu pour la dernière fois le 10 juillet, sortant du Royal Court Theatre à Londres. La police affirme que sa mort ne sera pas traitée comme "suspicieuse". Les derniers témoins affirment pourtant qu'ils l'avaient trouvé de "bonne humeur" quand ils l'ont vu avant sa disparition.

    Il était un comédien de théâtre reconnu et respecté mais est plus célèbre pour son rôle dans le soap opera historique de la BBC "EastEnders" de 2008 à 2010 . Paul Bhattacharjee apparaissait également dans le film "Dirty Pretty Things - Loin de chez eux" (2003) de Stephen Frears avec Audrey Tautou et Chiwetel Ejiofor.

     

     

    ■Sources : http://cinema.nouvelobs.com/articles/26822-people-un-acteur-de-james-bond-retrouve-mort-sur-la-cote-anglaise

  • Denys de La Patellière décès.

    5627.jpgimages.jpgLe cinéaste français Denys de La Patellière  est décédé dimanche à Dinard, dans l'ouest de la France, à l'âge de 92 ans.

    On lui doit les plus grands succès du cinéma français dans les années 50 et 6O, dont "Un Taxi pour Tobrouk" Caroline Chérie, Du Rififi à Paname...Les plus grands noms du cinéma hexagonale de cette époque ont joué pour ce grand réalisateur, que l'on qualifiait de  réalisateur de films populaires, ce dont il n'avait cure, son principal soucis était de proposer des films grand public... Ses principaux artistes ..Morgan, Moreau, Darrieux, Gabin, Brasseur, Blier....Delon, et De Funes. pour n'en citer que quelques uns..

    La suite sur : http://www.gala.fr/l_actu/culture/denys_de_la_patelliere_deces_d_un_cineaste_populaire_294392

    taxi.jpg

  • Breath In bientôt sur nos écrans

    ImageProxy.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    http://www.youtube.com/watch?v=Tog4PhW75Ug&list=PL0eU-7ah705RY6bc7ScPVwrZNtk_asaN9

    De Drake Doremus, avec Guy Pearce, Felicity Jones et Amy Ryan...As summer turns to fall, music teacher Keith Reynolds privately reminisces about his days as a starving artist in the city. While his wife, Megan, and daughter, Lauren, look forward to Lauren’s final year of high school, Keith clings to those evenings he’s asked to sub as a cellist with a prestigious Manhattan symphony. When Megan decides the family should host foreign exchange student Sophie, the British high school senior soon rekindles an impetuous aspect of Keith’s personality.

    comédie dramatique,Drake Doremus, Felicity Jones, amy adams,guy pearce,actualité cinéma,cinéma insoliteAlors que l'été touche à sa fin, Keith Reynolds, un professeur de musique,  se remémore l'époque où il était un artiste de rue sans le sou a. Alors que Megan sa femme et Lauren  sa fille se réjouissent de la fin des études de cette dernière, Keith se rappelle des soirées où il demandait à pouvoir jouer en tant que violoncelliste au sein du prestigieux Manhattan Symphony orchestra..Lorsque Meagn décide que le temps est venu d'accueillir Sophie, une étudiante étrangère, le vrai visage de Keith fait surface...

     

     

    breath1.jpgbreath2.jpgbreath5.jpg

  • Pacific Rim vu par les autres..

    pacific.jpg

     

    Il y a des films qui s'imposent d'eux-mêmes par leur concept comme des concentrés de culture geek. Aussi quand Guillermo del Toro s’est proposé de filmer en live les combats de monstres et de robots avec lesquels il jouait probablement dans son bain tout petit, Pacific rim est devenu l’un des blockbusters les plus attendus de l’été. Une attente récompensée en grande partie puisque l'on se retrouve face à un Transformers avec un cerveau. Ou « 2 500 tonnes de pure beauté » pour reprendre une des répliques du film

    Dans la première partie du récit, la plus Evangelion du film, Guillermo del Toro montre bien qu'il n'est pas là que pour mettre en scène de titanesques combats de bruit et de fureur, ceux pour lesquels beaucoup (tous ?) se seront déplacés. Son désir de faire Pacific Rim au travers de ses personnages et d’un univers tangible, est parfaitement palpable. Le monde post-apocalyptique décrit par le film, et vu seulement jusqu’ici dans quelques dessins animés restés dans les mémoires, existe bel et bien. On passe ainsi suffisamment de temps avec les personnages pour que chaque rôle, du charismatique Idris Elba (et ses répliques et regards mémorables) jusqu’à ses personnages secondaires les plus loufoques (Ron Perlman et ses chaussures en écailles d’or), soit justifié. 

    N'ayant pas eu la possibilité de voir ce film, je vous laisse découvrir la suite sur :

    http://www.ecranlarge.com/movie_review-read-31393-190281.php

     

    small_654251.jpg

    small_654254.jpg

    small_656255.jpg

  • Avant-première exceptionnelle du film 'Insaisissables" (Now You see me)

    now-you-see-me5.jpgTentez de saisir l’avant-première du film ‘Insaisissables’ à l’occasion du Kinepolis Student Choice 

    Profitez ce 29/7 de l’avant-première du film ‘Insaisissables’ à l’occasion du Student Choice de Kinepolis

    Les vacances d’été battent leur plein et ça, les véritables étudiants l’ont bien compris. Pendant que certains font la crêpe dans le jardin, sur la plage ou à la piscine, Kinepolis apporte un peu de fraîcheur ce lundi 29 juillet grâce à l’avant-première du film ‘Insaisissables’. Idéale donc  pour fêter cela entre amis et étudiants! Car les températures estivales apportent une programmation ensoleillée chez Kinepolis … tout spécialement pour les étudiants. 

    Cette avant-première est réservée aux détenteurs d’une Kinepolis Student Card. Pour tous les étudiants qui n’en possèdent pas, ils peuvent la demander gratuitement sur le site web de Kinepolis. Cette carte donne droit à de nombreux avantages :

    - Des sorties ciné jusqu’à 30% de réduction

    - Des événements ciné exceptionnels dont chaque semaine la Student Night à € 6,50*

    - Des réductions sur les boissons plus de quoi grignoter.

    - Des réductions via les partenaires Kinepolis.

    - Un ticket de cinéma gratuit le jour de leur anniversaire !

    now-you-see-me4.jpgCette avant-première exclusive du film ‘Insaisissables’ prendra place le 29 juillet 2013 dans tous les cinémas Kinepolis : Kinepolis Anvers, Brugge, Bruxelles, Gent, Hasselt, Imagibraine, Kortrijk, Leuven,

    Liège, Oostende et Palace Liège.

    Programme du Student Choice: 

    Kinepolis Leuven (29/07/2013) – 19h20 Kinepolis Hasselt (29/07/2013) – 20h00

    Kinepolis Anvers (29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Brugge(29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Bruxelles (29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Gent (29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Imagibraine (29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Kortrijk (29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Liège (29/07/2013) – 20h15

    Kinepolis Oostende (29/07/2013) – 20h15

    Palace Liège (29/07/2013) – 20h15

    Les Quatre Cavaliers', un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, vient de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

     

     

     

    3159445023.jpgAvec  Jesse Eisenberg, Isla Fisher, Dave Franco, Mark Ruffalo, Michael Caine, Morgan Freeman , Melanie Laurent et Woody Harrelson  et José Garcia en apparition-Caméo! (ph)

     

    Une partie du film a été tourné à Chinatown (Broome/Orchard/Ludlow et Grand  streets) mais aussi sur le Manhattan Bridge, le Queensborough bridge pour la scène de cascade. Une des plus grande séquence se déroule à Five Pointz, un  quartier du Queens où les taggeurs sont rois........et une autre à Paris, sur le pont où les amoureux et les nostalgiques accrochent un cadenas et jetent la clé dans la Seine......

     

    Pour plus d’infos sur le Kinepolis Student Choice, rendez-vous sur www.kinepolis.be.