• THE EAST Thriller..bientôt dans les salles

    th east.jpg

     Un thriller eco-terroriste, de Zal  Batmangliij. Avec Ellen Page (Inception-hard Candy) , Alexander Skarsgard, Julie Ormond,  et produit par Ridley Scott

     Aucun d'entre nous ne regardent les reportages consacrés aux catastrophes environnementales -les pélicans aux yeux tristes suffocants englués dans le pétrole brut, les criques de petites plages envahies par les boues industrielles - en se disant..'' bien fait, les multi-nationales! " Mais où se situe la barrière entre les défenseurs écologiques d'avec les ecolos-criminels" considérés à tort comme terroristes aux yeux de toutes les parties prenants dans cet immense "commerce"...?? Qui décide si ces éco-guerriers sont des militants, des fanatiques ou tout simplement des empêcheurs de tourner en rond? Sarah Moss, une brillante fille de la côte est a été drillée pour infiltrer une organisation eco-terroriste retiré dans une forêt, afin de les livrer au FBI. Mais prise par le "syndrôme de Stockholm " elle se lie avec les militants.
    La suite à l'écran.

     

    th east.jpg

    east.jpg

    th  east.jpg

     

    http://www.youtube.com/watch?v=7z54r8jvGj8&feature=share&list=PLWthn6pZiBNWxL9JBo3TrcNAvGKVvh7Kz

  • Chuky's Reboot. It's not a child play anymore!!

    horreur,gore,slah,épouvante,chucky,chucky's child play,sequel,prequel,actualitéé,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,usa,united statesChucky la poupée revient plus sanglante que jamais... D'après MGM détentrice des droits sur le film oroginal et Universal qui viennent de trouver un accord,  il ne s'agirait pas d'un remake de Child's Play, mais d'un "reboot" avec des images inédites, des scènes originales, plus d'horreur dans une relecture supper flippante, et last but not least plein de twists. La réalisation a été confiée à Don Mancini, déjà à la barre dans les précédents opus. Avec (?) Danny Trejo (TBC) et Brad Dourif ...la voix de Chucky!

    Brrr, cela va saigner!!!


    dyn003_original_532_24_gif_2543688_7a5164a7e332cbf439688336a5b07a79

     

     


     

  • Blue Jasmine Vu pour vous.

    BLUE Jasmine poster.jpg

     

     

    Blue Jasmine, drame de Woody Allen avec Cate Blanchett, Louis C.K., Bobby Cannavale, Andrew Dice Clay, Sally Hawkins, Peter Sarsgaard et Michael Stuhlbarg, au cinéma depuis le 25 septembre.

    Retrouvez le film :

     

     

     

     

     

    actualité cinéma,cinéma,woody alle,paris,france,berci,avant-première,blue jasmine,cate blanchett,sally hawkins,dépression,alec baldwinAvec Blue Jasmine, fini le tour d'Europe de Woody Allen , place à la comédie dramatique...Une fois n'est pas coutûme.  Avec son dernier opus, Woody Allen nous conte une histoire, une vraie, même si  à première vue elle semble banale, et réchauffée.  Les amours ratées, les couples volant en éclat, les remises en question, la rédemption,  cela fait partie des thèmes de prédilections d'Allen, qui la plupart du temps, y joint ses peurs, ses appréhension et son côté parano. Dans Bleu Jasmine, Allen quoique absent physiquement, n'en imprime pas sa signature, au travers de sa principale interprète...Cate Blanchett,  exceptionnelle. Tout le poids du film repose sur ses épaules et elle délivre un jeu d'acteur absolument fabuleux. Ses états d'âme, tout en subtilité mais magistralement contrôlés font que le dernier Allen ne tombe pas dans la caricature..A ses côtés, Baldwin nous fait penser à Bernard Madoff et Sally Hawkins , vue dans "Made In Daggenham - We want Sex, lui donne une réplique tellement juste elle aussi qu'elle en sublime celle de Blanchett.

     

     b j.jpg Synopsis: Alors qu’elle touche le fond, et que son mariage avec le riche homme d’affaires Hal bat de l’aile, Jasmine, New-yorkaise aussi snobe qu’élégante, décide de s’installer chez sa sœur Ginger, qui vit dans un modeste appartement de San Francisco, pour tenter de surmonter la crise.

     


    Lorsque Jasmine arrive en Californie, elle est profondément perturbée, sous l’effet des antidépresseurs, elle parle toute seule, se lance dans de longs soliloques, et se sent complètement inutile dans ce monde là.  Si pour faire bien, elle arbore toujours sa classe naturelle,  psychologiquement fragile, de ne plus pouvoir faire son shopping, inviter ses copines pour des garden-parties de rêve, elle déprime de plus en plus...D'autre part, venant d'un monde complètement à l'ouest de celui de sa sœur, qui passe d'un mec à l'autre, la plupart du temps des loosers,    et n’ayant aucune qualification lui permettant de trouver du travail., le futur semble complètement bouché.  Ginger lui suggère d'étudier  la décoration d’intérieur, via internet en d'accepter en attendant des jours meilleurs, un emploi chez un dentiste.. qui ne tardera pas à la séduire malgré elle... 

     

     Bleu jasmine1.jpgblue jasmine.jpgDe son côté, Jasmine fait la rencontre de Dwight, diplomate attiré par sa beauté, son élégance, son élocution, sa culture et sa distinction, lequel ne tardera pas à la demander en mariage. Cependant, il ne faudra pas longtemps à Dwigth pour se rendre compte que Jasmine ne vit que pour le paraître et le regard des autres... tout en refusant de voir la réalité en face....la suite à l'écran..

     

     

    Suivez l'actualité du film sur :
    Page Facebook : https://www.facebook.com/BlueJasmine.lefilm

     

  • Le grand retournement...Quand les Alexandrains sont en "crise"..

    ImageProxy.jpgC’est la crise, la bourse dégringole, les banques sont au bord de la faillite, le crédit est mort, l’économie se meurt… Pour sauver leurs mises les banquiers font appel à l’État. L’État haï est soudain le sauveur ! Les citoyens paieront pour que le système perdure, que les riches restent riches, les pauvres pauvres.

     

    Adaptée de la pièce de Frédéric Lordon cette histoire d’aujourd’hui se raconte en alexandrins classiques. C’est tragique comme du Racine, comique comme du Molière…

     

    "Qui sème la misère, récolte la colère"

     

     

     

    Qu’est-ce qui vous a donné envie d’adapter la pièce de théâtre dont est tiré Le grand retournement ?

    J’ai lu D’un retournement l’autre quasiment à sa publication et j’ai immédiatement appelé Frédéric Lordon pour lui demander de n’en céder les droits à personne. Il n'y avait que moi pour en faire un film ! Un film qui, selon la magnifique définition de Jean Cocteau, serait « un objet difficile à ramasser ». Je trouvais le texte brillant, très drôle et très fin, sans compter que je partageais en tous points l'analyse économique et financière qu’il proposait. Il est vrai aussi que j’aime faire des films à partir de textes qui ne sont pas a priori cinématographiques, comme En compagnie d’Antonin Artaud d'après le journal de Jacques Prevel. Le journal d’un jeune poète qui passe ses journées en quête de nourriture et ne pense qu'à écrire n’est pas par nature l’objet idéal pour un scénariste ni ce qui excite d'emblée les producteurs. La pièce de Frédéric Lordon portait en elle le même genre de défi.

    cr.jpg

     

    Quels aménagements avez-vous apportés au texte de Frédéric Lordon pour en faire un film ?

     

    La pièce de Frédéric Lordon a été écrite d'abord pour être lue, ensuite éventuellement pour être jouée mais je ne crois pas que la dimension scénique ou cinématographique ait été la préoccupation centrale de l'auteur. Il fallait donc l'amener au cinéma, l'adapter. Mon travail s’est déroulé en deux temps.
    D'abord j'ai fait éclater le texte pour répartir les répliques entre les rôles et définir le caractère des personnages, le banquier Franck serait dans le registre " ecclésiastique ", le banquier Pater serait l'ami de toujours, le banquier Barbin un illuminé, le premier deuxième conseiller, Benjamin Wangermée, serait comme un écureuil fou, son remplaçant jouerait Hernani etc… Ensuite autour d'une table, avec les acteurs, nous avons confronté mon adaptation aux nécessités de l'oralité, nous avons travaillé à la " mettre en bouche " si vous préférez. Par exemple, dès la première lecture, Jacques Weber nous a suggéré de " faire du Rostand ", c’est-à-dire non seulement répartir les répliques, mais ne pas hésiter à donner trois mots d'un vers à l'un, trois à l'autre et six au dernier, ce qui souligne immédiatement l'humour du texte. Lecture après lecture, je crois que c'est autour de cette table que le film s'est construit, quand chaque acteur s'est emparé des alexandrins de Lordon pour les faire siens, pour qu'ils leur passent dans les moelles jusqu'à paraître absolument naturels et quotidiens. L'enjeu était de faire du cinéma, pas du théâtre ! Dès lors n'avons-nous pas hésité à modifier tel ou tel vers pour aller toujours vers plus de simplicité tout en respectant à la lettre le texte de Frédéric Lordon.

    Il a suivi ce travail ?

    Tout a été fait avec son accord. Jour après jour, je lui soumettais nos modifications… Ce qui d'ailleurs l'invitait à nous en proposer d'autres !

    cri.jpg

     

    Comment avez-vous contourné l’écueil du théâtre filmé ?

    J’avais déjà connu deux expériences dans ce domaine, les Sonnets de Shakespeare qu’avaient mis en scène Jean Jourdheuil et Jean-François Peyret et Architruc d’après Robert Pinget. Le théâtre m'inspire mais je me garde bien d'en copier les effets ou pire, de l'illustrer. Filmer le théâtre, c'est ma façon de l'apprivoiser, de l'arracher à la scène. Je ne tourne pas de "captation", je le fais mien en en faisant du cinéma. C'est toujours une mise-en-scène originale. Le Grand Retournement paye sa dette au théâtre par l'usage de l'alexandrin et s'en affranchit aussitôt en oubliant les planches pour ne connaître que le cadre et sa lumière.

    C'est vrai que la photo est très réussie… Qu'elle ne donne jamais l'impression d'une " lumière de théâtre ".


    François Catonné, le chef opérateur, et moi sommes complices depuis plus de trente ans. Nous préparons très longuement chaque tournage et sur le plateau notre challenge est que l'un doit toujours avoir une idée de plus que l'autre. Que ce soit sur le terrain documentaire ou dans la fiction, nous partageons l'idée d'un cinéma inventeur de formes, inventeur d'images dont l'esthétique exprime toujours notre point de vue sur ce que nous tournons. J'ai envie de préciser : notre point de vue moral et politique.

    Comment avez-vous choisi la musique ?

     

    J’ai donné une seule indication au compositeur : il faut traiter le genre et que la musique porte en elle l’ironie du texte, son lyrisme aussi. Elliott Covrigaru a suivi la piste Kurt Weil… et c'était la bonne piste. La musique et le texte ne font qu'un, ce sont deux discours jumeaux dans des registres différents. C'est une musique que j'aime beaucoup...

     

    Où le film a-t-il été tourné ?

     

    Nous avons tourné dans l’usine Babcock d’Aubervilliers dont j’avais déjà utilisé un bureau désaffecté pour une scène des Cinq parties du monde

     

    crise.jpg

    Pourquoi avez-vous choisi pour décor cette friche industrielle à l’abandon ?

    Il y avait une chose dont j’étais certain : je ne voulais pas tourner dans les ors de la République ; cela aurait été totalement pléonastique d'aller filmer dans un palais ou je ne sais quelle institution. J’ai également évacué l’éventualité de tourner dans un décor hyper moderne avec de grandes surfaces vitrées ; décor qui aurait signifié une dépendance totale par rapport à la météo, une structure plus lourde sur le plan technique et d’autant moins de temps pour les acteurs. L’idée de la ruine industrielle s'est très rapidement imposée. Elle renvoie métaphoriquement à la destruction absolue provoquée par la crise financière et bancaire. C'est un décor de désolation. Les lieux gardent la trace de leur splendeur passée dont il ne reste que des vestiges, ferrailles, gravats, effondrements ; la banque centrale n'est plus qu'un trou et l'Élysée un pan de mur… Dans cet espace, dans ce désastre architectural si photogénique, je pouvais à la fois faire du cinéma et laisser du champ aux acteurs sans les contraindre à l'excès.

     

    crisess.jpgLe livre est paru en mai 2011. Entre-temps, la situation politique a changé. En avez-vous tenu compte ?

     

    Les acteurs, Frédéric Lordon et moi-même étions d’accord sur le fait qu’il n’y avait aucun réaménagement à opérer. Que ce serait une erreur de vouloir coller à l’actualité. La mise en cause de la politique néo-libérale d'un gouvernement de droite l’est encore aujourd’hui - et peut-être de façon beaucoup plus cruelle - sous un gouvernement de gauche. La force de l’analyse de Frédéric Lordon, c’est qu’elle traverse le temps. La critique que l’on peut faire aujourd’hui des institutions bancaires, de la Banque Centrale Européenne, de l'asservissement du politique à l’économie est tout aussi fondée qu'elle l'était il y a trois ans. La question qui se pose, et qui se posera à ceux qui verront le film en 2013 : comment se fait-il qu’un gouvernement socialiste élu par une majorité populaire poursuive une politique économique et financière au détriment des intérêts de ses électeurs!

     

     

     

    crises.jpg

     

     

     


    lien vers un super article : http://www.spoutnik.info/evenement/2759-le-grand-retournement

    http://youtu.be/2T88Jg4Dneg

     

     

    Quand la Crise est en Crise.
  • The Conjuring....ne fait pas peur Salle comble

     

    épouvante,actualité cinéma,cinéma,usa,james wang,saw,the conjuring,patrick wilson,thriller,exorcisme,the exorcist,william friedkin,diable,possession,the warren

     

     

     

    conjuri.png

     

    The Conjuring sera-t'il le film évènement de la rentrée.. Franchement je pense que oui!

     

    Suspense que l'on doit à, James Wan également réalisateur de Saw et Insidious,  The Conjuring relate l'histoire vraie du couple Carolyn et Roger Perron..(joué par Ron Livingston et Lily TAylor) ..;...qui s'aperçoit que la grande demeure qu'il a acheté reçemment est l'objet de bruits inquiètants, d'objets qui changent de place, de cadres qui se détachent, de courts-circuits récurents, de portes qui grincent. Pour corser le tout, des bruits bizarres émanent de la cave qui regorge de choses assez étonnantes....Mais ce qui différentie ce thriller angoissant des autres du même accabit, c'est que ici, ce ne sont pas les enfants qui sont visés, enfin si, juste un peu au début, mais leur mère. Cette dernière passera par toutes les phases classiques de la possession du diable....tout en étant régulièrement confrontée à une pendue...ainsi que la femme de l'exorciste venu les aider, (le couple Warren) Demonologues incarnés par Patrick Wilson (Insidious)  et Vera Fermuga)  ....ingrédients classiques pour un film du genre, et qui auraient pu passer  pour des artifices obsolètes et surtout éculés, tellement ils sont courus d'avance... font du spectateur au contraire, un "phobogène " averti... Wan dont le premier Saw a engendré une franchise de six longs-mètrages, organise avec maestra l'avancée de son histoire, et plus d'une fois, le spectateur sera face à la peur, orchestrée par un solide bruitage et une bande-son musicale bien à propos, qui ré-invente complètement la notion de trouille...et vous amènera au paroxysme de la terreur! Bref, oubliez Paranormal activity et ses wagons...C'était de la rigolade à côté de ce très bon thriller-épouvante, science-fiction..

    conjuring01.png

    Avec "The Conjuring"  James Wan  qui avoue s'être un peu inspiré de "The Haunting, démontre qu'il a l'étoffe d'un Friedkin le réalisateur du film-culte  "The Exorciste" auquel il rend un bel hommage, tout comme il réhabilite le genre tombé en disgrâce tant il y avait des inepties dans certains films dits "d'après des faits réels"..... Avec The Conjuring....il est largement au dessus de la mèlée !!!!   Un avis qui n'engage que moi.. épouvante,actualité cinéma,cinéma,usa,james wang,saw,the conjuring,patrick wilson,thriller,exorcisme,the exorcist,william friedkin,diable,possession,the warrenBref, j'ai aimé ce film, et c'est tout dire, parce que je n'ai jamais été attiré par les films sur le para-normal et l'au-delà. Pourtant ici, j'ai accroché dès le début, sans quitter l'écran du regard une seule seconde, et plus d'une fois, je me suis aperçue que je retenais mon souffle, comme la plupart des journalistes présents et ce, da la première à la dernière séquence....... Bref, allez voir  "The Conjuring" qui est premier au Box Office américain....mais soyez accompagné si le moindre crissement de papier, ou des pas derrière vous vous font déjà trésaillir, parce que là vous allez sursauter toutes les 5 minutes....et pas qu'un peu! Détail, les petits jeux de clappements de main que font les jeunes enfants ne seront plus vus de la même façon désormais. Ou quand de simples claquements de mains sont l'es principaux ingrédients de ce solide film d'épouvante. Merci Wang....tu m'a réconciliée avec ce style...

    conjuring.jpg

    conjuring9.jpg

    conj.png

    conjurin.jpg

    Bandes-annonce super flippante ici avec les enfants....racontant leurs aventures : http://youtu.be/7_t1LyxM0y0

    L'autre B.A. plus classique :   http://youtu.be/Vjk2So3KvSQ

     

    Facts about The Conjuring...

     

    Certains des membres de l'équipage ont dit qu'ils ont rencontré quelques événements étranges sur le plateau et autour de la Caroline du Nord pendant le tournage. 

     

     Vera  Fermuga...a dit que dès l'instant où elle est venue à faire ce film, elle se réveillait toujours entre   3 à 4 heures du matin, chaque nuit pendant le tournage... Au début, elle se disait, «Eh bien, c'est lé décalage horaire, mais cela a continué..Encore aujourd'hui, elle a du mal à dormir entre ces heures. Est-ce parce que dans le film, il se passe quelques chose de très angoissant vers 3h du mat'???? Je n'e dirai pas plus, allez voir le film.!!!!

     

    Le réalisateur délibérement  opté de faire nombreuses scènes dans des couloirs, dans des pièces en longueur, dans des escaliers avec vue vers le bas, afin de jouer avec le public, et faire en sorte que le spectateur croit vraiment voir quelqu'un derrière le rideau, qu'il regarde non seulement le personnage qui se déplace, mais qu'il scrute tous les coins de la scène en même temps....Pour lui, ce sont les spectateurs eux-mêmes qui sont les meilleurs scénaristes..Parce que de nos jours, il est averti, connaît toutes les ficelles qu'il faut donc  lui apporter quelque chose de nouveau, quelque chose qui le fasse sursauter.

    Face aux gros blockbusters avec des millions de $ à la clé, mais néanmoins de solides flops (Lone Ranger, G.I. Joe 2, Cloud Atlas) ce "petit" film surclasse tout aux Etats-Unis...

    Du duo, il ne reste que Lorraine et ses enfants....Le film est donc vu sous son point de vue. Son mari n'étant plus là pour relater les faits...Il reste donc le libre choix de croire ou non en leur histoire, ou celle qu'ils ont raconté à leurs enfants...

    épouvante,actualité cinéma,cinéma,usa,james wang,saw,the conjuring,patrick wilson,thriller,exorcisme,the exorcist,william friedkin,diable,possession,the warren

    épouvante,actualité cinéma,cinéma,usa,james wang,saw,the conjuring,patrick wilson,thriller,exorcisme,the exorcist,william friedkin,diable,possession,the warren

  • Julie Harris Décès.

    j u olie.jpgCelle qui a reçu 5 Tony awards (un record) et donné la réplique à James Dean dans "A l'Est D'Eden" est décédé ce jour à son domicile de West Chatham...à l'âge de 87 ans

    Elle avait commencé sa carrière à l'âge de 12 ans dans la pièce "The Member of the Wedding" sur les planches de Broadway..

     

    Elle passait allègrement des planches au cinéma, en passant par le petit écran...On l'a vue  incarner la flamboyante Sally Bowles dans I Am a Camera et l'introvertie Emily Dickinson dans The Belle of Amherst, un spectacle solo. Mais on l'a également vue dans la cultissime sérié télévisée, "Côte Ouest" pendant sept ans.

    Un de ces derniers rôles au cinéma le fut dans "Gorilla in the Mist"

    ju lie.jpgj ulie.jpg

     

     

     


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Julie_Harris_(actrice)

     

  • ONE DIRECTION- PHOTOS ET VIDEO DE LA PREMIERE MONDIALE

     
     
     


    ONE DIRECTION | THIS IS US
    PHOTOS ET VIDEO DE LA PREMIERE MONDIALE


    Si vous souhaitez accéder aux photos officielles de la première mondiale du film ONE DIRECTION | This is Us” à Londres cliquez ici.

    Pour découvrir et télécharger un montage vidéo de la première, cliquez ici.

    Sony Pictures Releasing Belgium
    Suivez  sur Twitter | Suivez  sur Facebook
    Copyright © 2013 Sony Pictures Releasing Belgium, All rights reserved.
     
     
     
     

  • Golden Door....Un film à voir ou à revoir

     

     

    images contact

    Golden door, Est une fable moderne qui racontre l'histoire de cet homme qui abandonne tout pour émigrer vers cette nouvelle terre, dont il reçoit régulièrement des images (truquées) Propagande qui arrive d'Amérique, pour encourager les paysans à quitter leurs fermes arides pour une terre d'abondance assurée. En Italie, on voit d'un bon oeil ces départs massifs. Ils soulagent le pays d'hommes réclamant le droit de propriété et, qui ne supportent plus d'avoir faim. Les premières grandes compagnies maritimes se constituent, les passeports sont délivrés à la préfecture...et c'est un bon revenu pour le gouvernement. Le temps qui acompagne cette métamorphose, c'est le temps suspendu au dessus de la traversée dres océans. Quatre épouvantables semaines, entassés tels des marchandises dans des dortoirs improvisés, en dessous du niveau de la mer, sans fenêtres, sans hygiène, ces émigrants siciliens se voient débarqués sur l'île des larmes, où ils sont immédiatement inspectés par les services de la Marine américaine. Elis Island, île de la quarantaine, première étape où les citoyens venus d'ailleurs rencontraient pour la première fois les gardiens du nouveau monde qui, examineront cas par cas,millimètre par millimètre, les corps et les esprits des futurs citoyens et c'est alors que de nombreuses familles devront se résoudre à se séparer pour toujours, car tous ne peuvent pas voir le privilège de franchir les portes de ce paradis. On y procédait à la détection d'handicaps...cécité, surdité, et ceux qui démontraient qu'ils étaient en parfaite condition physique, étaient soumis ensuite à des tests d'intélligence, car les gardiens du nouveau  monde, étaient convaincus que les défauts d'intélligence se transmettaient comme la couleurs des yeux et des cheveux.....les autres refoulés. Malgré le côté intimiste de certaines scènes dans les cales du bateau, et le côté suffocant de ces scènes, ce film c'est le choc de la grâce. Un peu confus au départ, Golden Door s'élance dès l'ancre levé,  pour nous offrir de superbe images d'une grande beauté, à la fois saissisantes et pénétrantes. Sans oublier que tout au long du film, les relations humaines entre les différentes couches de la société sont pleines d'émotion contenues.  Et puis que dire, de ces plans- où seul par des regards échangés, les héros, des rêves plein les yeux, parviennent à faire passer leurs émotions.
    Grand prix au festival de Venise 2006.

    Film d'Emanuele Crialese, déjà récompensé au Festival de Cannes en 2002 pour "Respiro" Superbe prestation pour Charlotte Gainsbourg.
    5 Etoiles sans hésitations... A voir!!!

    GoldenDoor_04

    www.goldendoor-lefilm.com


     

  • Festival de LOcarno un prix pour Gabrielle..

    Capture d__.png

    Gabrielle, une jeune femme douée pour la musique, vit dans une résidence d'accueil avec quatre adultes atteints comme elle d'une déficience intellectuelle. Elle s'est éprise d'un garçon qu'elle a rencontré au centre de loisirs, où ils font partie d'un choeur composé exclusivement d'handicapés. Les amoureux cherchent à consommer leur amour mais on leur fait rapidement comprendre que leur romance concerne aussi leur famille et les intervenants sociaux. Alors que la chorale se prépare pour un important festival de musique, Gabrielle rêve d'indépendance et d'autonomie, mais se voit confrontée à ses propres limites et à son ignorance du monde extérieur.

     

  • Steve's Job's Vu pour vous...

     

    steve job,joshua michael stern,wozniak,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united states

     


    La sortie du biopic réalisé par Johua Michael Stern, sur le créateur de Apple Steve Jobs avec Ashton Kutcher est enfin programmé pour une sortie en salles début septembre, après une sortie officielle aux States la semaine dernière. ..Si la plupart du temps, il n'est pas anormal que certains studios décalent une sortie afin de ne pas entrer en concurence avec de grosses productions, il était surprenant dans ce film tellement attendu qu'il en soit ainsi. Les arcanes des finances made in usa me sont sans doute encore peu familières..  En effet, la raison invoquée serait celle que le film ne fait pas assez de buzz pour être mis en circulation actuellement...Ou est-ce plutôt par la présence de Kutcher, un acteur pas trop bankable au générique, et les très mauvaises critique lors dernier festival de Sundance qui en seraient la cause??? Poser la question, c'est déjà y répondre!  Quoique je l'ai trouvé très bon dans ce faux biopic...que j'ai eu le privilège de visionner il y a quelques jours, et que je vous recommande vivement..

    En attendant, voici le tout dernier poster un rien tendance "sous" influence..Psychédélique bien de l'époque...

    steve job,joshua michael stern,wozniak,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united states

     

    steve job,joshua michael stern,wozniak,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united states

     

    .

    steve_jobs_apple.jpg

     

    Le film revient sur la vie de Jobs entre 1971 et 2000, de ses années hippies à l'invention de l'iPod. Steve Wozniak le co-fondateur est incarné par Josh Gad . Les notes de production disent que de nombreuses scènes ont été filmées dans la maison de sa jeunesse à  Los Althos, ainsi que dans le fameux garage où fut créé Apple, et qui vit naître les premiers ordinateurs (tels que celui ci-dessous).  Entretemps j'apprends que  Wozniak aurait été approché pour être partie prenante dans un autre biopic intitulé "The Woz" et qui se focalisera plus sur le coté technique des ses inventions!!

     

    steve jon,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united statessteve jon,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united statessteve jon,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united states

    Steve Jon, Steve Job Get Insperated, Ashton Kutcher, Apple, computer, ordinateurs, actualité cinéma, ciné, cinéma, Usa,Steve Wozniak, Ipod,  United States, steve jon,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united statessteve jon,steve job get insperated,ashton kutcher,apple,computer,ordinateurs,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,steve wozniak,ipod,united states

     

    http://en.wikipedia.org/wiki/Steve_Jobs

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ashton_Kutcher

    http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2162577/Ashton-Kutcher-truly-embraces-Steve-Jobs-LSD-years-gets-character-biopic.html

  • Blood Ties Making-Of!

    blt.jpg

    Blood Ties, le remake du film Les Liens du sang de Jacques Maillot avec Guillaume Canet dans le rôle principal à sa version Us....Réalisée par Guillaume Canet avec Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard, Mila Kunis, Zoe Saldana, Matthias Schoenaerts, James Caan, au cinéma le 30 octobre.

    b lood tie.jpgNew York, 1974. Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contre coeur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattrapé par son passé et replonge. Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il ne fera plus rien pour Chris. Mais c’est déjà trop tard et le destin des deux frères restera lié à jamais.

     

    Le Making-of    http://youtu.be/XJc_l4Qadns

     

    blood ties.jpgblood tie.jpgblood t.jpgbloti.jpg

    http://youtu.be/ONz6R4LF5nY

  • One Direction. Avant-première Kinepolis!!! +Le poster de la tournée!!!

     

     

     

     

    1D.png

     

     

     

    Vous êtes « Directioners » ?

     

    Alors, vous êtes sans aucun doute au courant de l’avant-première mondiale du film « One Direction – This Is Us ».

     

     

     

    Vous ne pouvez plus attendre ?? Demain, mardi 20 Août ! à 20h00 ! Vivez en direct depuis Londres les festivités assis au cinéma Kinepolis de Bruxelles.

     

     

     

     

    Voici le poster print mosaïque du film ‘1D: THIS IS US' sur lequel figurent les photos des fans du célèbre boys band, One Direction.

     

    Le film sortira en Belgique le 28 août prochain. Pour un avant-goût, cliquez ici.

     


     
     
    Réalisé par Morgan Spurlock (Super Size Me), ce véritable 'backstage pass' révèle les coulisses de la toute première tournée des 5 membres du groupe, Nial Horan, Zayn Malik, Liam Payne, Harry Styles et Louis Tomilson
     

    one direction 1d,actualité musique,documentaire,actualité cinéma,angleterre‘1D3D’ sortira dans les salles belges le 18 septembre prochain.

     

    Découvrez ici la première bande-annonce du film en 3D sure One Direction, 1D3D.

     

    Pour télécharger la photo, cliquez ici.

     

    Twitter @1D3Dmovie

    Suivez One Direction sur Facebook

     
  • Spiderman on Broadway. Again.

    spiderman+turn+off+dark.jpgUn acteur a été gravement blessé lors d'une représentation  de la comédie musicale de Broadway "Spider-Man: Turn Off the Dark" au Foxwoods Theater sur West 42nd street face au Musée de Madame Tussaud peu après 21h (locale) jeudi soir, et les performances ont été ajournées pou deux jours. Le comédien a été sérieusement blessé alors qu'une pièce métallique lui a transpercé la jambe...et son état est jugé grave d'après les médecins qui ont soigné l'acteur. 

    New York  11-2011.jpg

    Cette super productions aux nombreux effets spéciaux époustouflants a déjà été l'objet de drames en cascade. Déjà lors des premières  représentations, quelques figurants avaient encourus des blessures, mais les producteurs avaient obtenus le droit de reprendre les représentations après avoir avoir effectué de nouveaux protocoles de sécurité..

     

     

  • Bowers & Wilkins Panorama 2 Distingué!!!

    image003.pngLa Panorama 2 remporte une prestigieuse distinction

    Le jury a qualifié la Bowers & Wilkins Panorama 2 de « mariage parfait entre style, agrément et qualité de son ».  La barre de son a été primée pour son acoustique exceptionnelle, son design élégant, sa connectique pléthorique et son écran tactile spécial.

     

    Motivation du jury

    Le jury de l'EISA a conclu :  « La Bowers & Wilkins Panorama 2 fait incontestablement honneur à l'expérience et au savoir-faire de la marque. Cette barre de son haut de gamme fournit des performances surprenantes, raffinées, détaillées et nuancées qui impressionnent durablement ».

    La barre de son Bowers & Wilkins Panorama 2 ajoute une nouvelle dimension impressionnante au son de votre home cinema, sans devoir multiplier les enceintes dans votre séjour. La barre surpasse en de nombreux points sa devancière, la Bowers & Wilkins Panorama, qui dominait déjà son segment. Équipée de haut-parleurs redessinés et de technologies dernier cri, la Panorama 2 offre un son clair, détaillé et impressionnant. La Panorama 2 présente de nouvelles caractéristiques et une connectique améliorée, tout en conservant ce design subtil et galbé. La Panorama 2 est la solution idéale pour votre système de divertissement à domicile. Élégante, pratique et tendance, elle s'intègre en outre dans tous les intérieurs. 

    La Bowers & Wilkins Panorama 2 impose une nouvelle référence dans le domaine des barres de son. Le système améliore en profondeur le son de votre téléviseur et vous offre une connectique pléthorique, tout en contrôle. C'est pourquoi l'EISA l'a élue European Home Theatre Soundbar 2013-2014.

    La Bowers & Wilkins Panorama 2 est uniquement disponible auprès des détaillants sélectionnés,  à partir de 2 000 €

    Pour trouver le détaillant Bowers & Wilkins le plus proche, surfez sur www.bowers-wilkins.nl

  • Après Waltz With Bashir..Voici The Congress....film inclassable..

  • Lisa Robin Kelly décès!

    70show.jpgDans That 70's show, qui a également lancé Asthon Kutcher, , elle était Laurie Forman, la grande soeur canon d'Eric qui faisait fantasmer tous les garçons de Point Place. Virée de la série en 2001 à cause de ses problèmes de drogue, Lisa Robin Kelly avait depuis lors, multiplié les dérapages en tous genres...Plusieurs fois arrêtée sur la voie publique pour comportement inadéquat et quelques  séjours en centre de réhabilitation, ainsi qu'une arrestation pour violences domestiques en 2012 plus loin, la starlette n'a jamais pu se débarrasser de son addiction à la boisson et aux drogues.
    La comédienne est décédée dans son sommeil hier à l'âge de 43 ans...

     

    Elle était entrée à sa demande dans un centre de réhabilitation la semaine dernière, mais il était probablement déjà trop tard, la comédienne est décédée dans son sommeil..

    Sources TMZ..

  • Boutique One Direction à Saint-Niklaas (Belgium)

    oneD.pngLe jour-J est arrivé !

    C’était ce matin, à 10h l’ouverture du pop-up store « One Direction » au Waasland Shopping Center de Sint-Niklaas.

     

    Une expérience inédite avec au menu une excitation, de la joie, de la bon humeur, on peut même parler d’euphorie !

     

    Des cris, des hurlements et aussi bien évidemment toutes les chansons des 1D chantés par les « Directioners ».

     

    Cet évènement a dépassé toutes les attentes ! La boutique est ouverte jusqu’au 7 Septembre.

  • La doublure de Daniel Craig...décès!!

    BELGA_PICTURE_36838040.jpgMark Sutton, 41 ans, qui avait réalisé le saut en parachute lors de la cérémonie d'ouverture des J.O en 2012 s'est écrasé mercredi pour une raison inconnue sur une crête près de Marigny, à côté de la frontière française, au cours d'un événement de "wingsuit" de trois jours, selon les quotidiens The Sun et The Times.

    La suite : http://www.rtl.be/info/monde/europe/1025145/le-james-bond-parachutiste-de-la-c-r-monie-des-jo-de-londres-se-tue?utm_source=newsletter_rtlinfo&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_RTLinfo_13_08_15

  • Michael KOHLHAAS avec Mads Mikkelsen

    Michael Kohlhaas

    Visionnez la bande-annonce

    Drame historique de Arnaud des Pallières avec Mads Mikkelsen

    Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l'injustice d'un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit.

    Armé d'une photographie sublime, d'une bande-son d'une qualité rare et d'une vraie fascination pour l'époque filmée, des Pallières livre un film splendide. Mads Mikkelsen-Michael Kohlhaas surgit comme un bloc de beauté brute. L'histoire de ce marchand de chevaux nous hantera longtemps.
    MOUSTIQUE

    Minéral, Mads Mikkelsen subjugue dans cette adaptation d'Arnaud des Pallières du "Michael Kohlhaas" de Kleist sous la forme d'un western féodal et glacial.
    LA LIBRE

    Mads Mikkelsen se révélant une fois encore magistral, et apportant au personnage de Kohlhaas une autorité et une droiture confinant à la rigidité.
    FOCUS VIF

    Poster
    À L'AFFICHE PROCHAINEMENT
    EN VENTE DANS NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE DISPONIBLE SUR ITUNES
  • Les Miller, une famille en herbe Avant-première exceptionnelle!...

     

    FOX WERE THE MILLERS A4 fr.jpgLes vacances d’été battent leur plein et ça, les véritables étudiants l’ont bien compris.

    Pendant que certains font la crêpe dans le jardin, sur la plage ou à la piscine, Kinepolis apporte un peu de fraîcheur ce lundi 19 Août à l’avant-première de « Les Miller, une famille en herbe »

    où l’actrice Jennifer Aniston joue le rôle d’une strip-teaseuse. Idéale donc pour fêter ça entre amis et étudiants!

    Les températures estivales apportent une programmation ensoleillée chez Kinepolis spécialement pour les étudiants.

     

    Cette avant-première est réservée aux détenteurs d’une Kinepolis Student Card.

    Pour tous les étudiants qui n’en possèdent pas, ils peuvent la demander gratuitement sur

    le site web de Kinepolis. Cette carte donne droit à de nombreux avantages :

    - Des sorties ciné jusqu’à 30% de réduction

    - Des événements ciné exceptionnels dont chaque semaine la Student Night à € 6,50*

    - Des réductions sur les boissons plus de quoi grignoter.

    - Des réductions via les partenaires Kinepolis.

    - Un ticket de cinéma gratuit le jour de leur anniversaire !

    Cette avant-première exclusive du film « Les Miller, une famille en herbe » prendra place le 19 Août 2013 dans tous les cinémas Kinepolis : Kinepolis Anvers, Brugge, Bruxelles, Gand, Hasselt, Imagibraine, Courtrai, Louvain, Liège, Ostende et Liège Palais .

  • Les Flingueuses bientôt dans les salles..

    Les Flingueuses : découvrez la bande-annonce


     
  • Après Quand la mer Monte", revoiçi Yolande Moreau derrière la caméra!

    henry cannes.jpgHenri" de Yolande Moreau (France/Belgique) au Festival du film de Namur bientôt!..

    Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, « La Cantina ». Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un « papillon blanc », comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de « La Cantina ». Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu « décalée ». Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise. 


    Avec : Pippo Delbono, Candy Ming et Jackie Berroyer,

     

    hen ry.jpgtourné dans le Hainaut en Blegique, Aussi émouvante devant que derrière la caméra, l’actrice belge Yolande Moreau coréalisait son premier film, Quand la mer monte en 2004, remportant le César de la meilleure première oeuvre, le César de la meilleure actrice, le Prix Louis Delluc du premier film et le Bayard d’Or de la meilleure comédienne à Namur, tandis que Wim Willaert recevait le Bayard d’Or du meilleur comédien ! Sa nouvelle réalisation, Henri, clôturait la Quinzaine des Réalisateurs cette année à Cannes. Produit par Christmas in July (France), Versus Production (Belgique), France 3 Cinéma, F comme Film (France), en coproduction avec RTBF, Prime Time et Belgacom, le film sera distribué en Belgique par O’Brotherh e n ry.jpg

    henr.jpg

  • Eydie Gormé décès

     

    gormé.jpgLa chanteuse Eydie Gorme, qui a eu un hit  monumental en 1983 avec "Blame it on the bossa nova" est décédée à Las Vegas d'une courte maladie à l'âge de 84 ans.

     

    Gorme était une chanteuse de cabaret populaire de la scène et de la télévision, à la fois avec son mari Steve Lawrence en solo. En 1953, elle a travaillé sur ce qui est devenu le «Tonight Show»  sur le réseau de télévision NBC. Gorme et Lawrence ont également repris quelques standards  espagnols qui ont rencontré un très grand succès en Amérique latine.

     

     

    Eydie-Gorme.jpgGorme, qui est né en tant que fille de deux parents juifs de langue espagnole à New York en 1928, a parlé dans sa jeunesse, à la fois anglais  espagnol. Elle a rencontré Lauwrence en 1953 sur le plateau d'une émission de télévision locale à New York, présentée par Steve Allen  Ils étaient unis depuis 1957.

    Son plus grand succès est sans conteste "Blame it on the BOssa Nova" ... ".

    http://youtu.be/PaRlW-jz1QQ

  • Le Verdict..De Vonnis au festival de Montreal.

    eyeworks,belgique,jan verheyen,montreal,festival,actualité cinéma,cinéma,le verdict,politique,assassinat,justice,koen de bouw,loft,het vonnis‘LE VERDICT’ DE JAN VERHEYEN EN COMPÉTITION OFFICIELLE À MONTRÉAL


    Le Verdict, le thriller juridique de Jan Verheyen avec Koen De Bouw, Veerle Baetens et Johan Leysen, sera présenté en première mondiale lors du Festival des Films du Monde de Montréal (22 août-2 septembre).  Il fait partie de la sélection de la Compétition Officielle et il est donc en lice pour le Grand Prix des Amériques (entre autres). 

    C'est l’histoire de Luc Segers (Koen De Bouw), un homme qui perd les pédales lorsque l’assassin de sa femme est libéré suite à un vice de procédure.  Il veut faire sa propre justice et s’en prend à l’état de droit qui l’a abandonné.  Ce film, dont le scénario a également été écrit par Jan Verheyen, traite de justice, de morale et d’éthique.

    'Nous sommes encore en train d’achever le film qui ne sortira dans les salles qu’en octobre' explique Jan Verheyen dans une première réaction.  'La sélection de Le Verdict en Compétition Officielle du Festival des Films du Monde de Montréal est une magnifique surprise.  Ce festival a été une plateforme de lancement pour des succès internationaux de films belges flamands tels que Ben X, Oxygène (Adem) et Hasta la Vista.  J’espère que le fait que Le Verdict ait été retenu en Compétition Mondiale sera un indicateur du caractère universel de mon film.'

    eyeworks,belgique,jan verheyen,montreal,festival,actualité cinéma,cinéma,le verdict,politique,assassinat,justice,koen de bouw,loft,het vonnisLe producteur Peter Bouckaert de Eyeworks ajoute: 'La sélection de Le Verdict en Compétition Officielle du Festival de Montréal est la vitrine idéale pour ce film.  Les films belges flamands qui ont été remarqués à Montréal ont tous connu une belle carrière internationale par la suite.  Le Canada est le carrefour des cultures cinématographiques nord-américaine et européenne et représente dès lors la plateforme de lancement idéale.’  Pour Bouckaert qui a, entre autres, déjà présenté Ben X à Montréal, cette édition sera particulière.  En effet, la semaine dernière le festival annonçait déjà la sélection de Marina de Stijn Coninx dont il est également le producteur dans la catégorie ‘Grands Maîtres’ de la Sélection Officielle.


    Le Verdict sera distribué en Belgique le 9 octobre par Kinepolis Film Distribution (KFD).  Koen De Bouw (Loft, La Mémoire du Tueur), Veerle Baetens (Alabama Monroe), Johan Leysen (The American, Jeune et Jolie) et Jappe Claes (La Mémoire du Tueur; Dossier K.) tiennent les rôles principaux.


    Le Verdict est une production de Peter Bouckaert pour Eyeworks.  La direction photographique est signée Frank Van den Eeden et la musique originale est de Steve Willaert.  Philip Ravoet a fait le montage.  Jan Verheyen a également écrit le scénario.


    Le Festival des Films du Monde de Montréal, qui en est à sa 37ième édition, est l’unique festival d’Amérique du Nord présentant une compétition qui est reconnu par la Fédération Internationale des Associations de Producteurs de Films (FIAPF).  Avec Berlin, Cannes et Venise, Montréal fait également partie des 14 festivals de catégorie « A » pour les longs métrages.  Au niveau international, Montréal est considéré comme une importante plateforme de lancement au croisement des cultures européenne et américaine.


    Le Verdict a vu le jour grâce au soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre/Fonds Film de la Ministre flamande de la Culture Joke Schauvliege, Bruxellimages, VTM et du tax shelter belge pour le financement des films.

    eyeworks,belgique,jan verheyen,montreal,festival,actualité cinéma,cinéma,le verdict,politique,assassinat,justice,koen de bouw,loft,het vonnis