03 novembre 2013

The Hills have Eyes des remakes en pagailles..

 

hills_have_eyes_ver2hills_have_eyes_two_ver3Les mutants cannibales des collines de Yuma Flats se lèchent les babines, ce n'est plus une petite famille qu'ils  se mettent sous la dent, mais toute une troupe de militaires. Bon appétit! Tout fan de cinéma gore a, au de fond lui, cette question lanscinante : ce Hills Have Eyes 2 est-il la suite du remake de l’année dernière ou le remake de la séquelle de 1985 ? Car ce Hills Have Eyes 2 original, de fort funeste mémoire, a instillé la première graine du doute dans l’esprit du fan de Wes Craven...et vaut certainement Aja. Ce fan-là, on peut le rassurer : le film de Martin Weisz a plus à voir avec la grosse claque que nous a infligée Alexandre Aja. Certes, celui-ci - reparti avec son comparse Gregory Levasseur dans ses bagages - a laissé à Jonathan Craven (épaulé par papa) le soin de scénariser cette suite. De son côté, Weisz - fort d’un Prix de la Meilleure Réalisation à Sitges et d’un Méliès d’Argent à Cinénygma Luxembourg, pour son Rohtenburg - relève le gant de belle manière. Son opus, moins violent que son prédécesseur, se place néanmoins nettement au-dessus de la mêlée et n’a pas à rougir de son aîné.
 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.