27 février 2014

The Missing Picture...

 

Khmers rouges , Phnom-Penh,Rithy Panh,'missing pictures'.,Sarith Mang,

Dans ce documentaire cambodgien sur la guerre, Rithy Panh nous présente un captivant assemblage de souvenirs tirés de l'une des périodes les plus atroces de l'histoire de son pays, et de l'humanité. 
Le 17 avril 1975, les troupes communistes des Khmers rouges occupent Phnom-Penh, la capitale du Cambodge. Ils y installent une impitoyable dictature de terreur et de répression. La vie quotidienne est mise sous l'étouffoir, des civils sont chassés de leurs habitations et déportés en camps de travail, des individus deviennent de simples numéros, tortures et exécutions se succèdent aveuglément et frappent quiconque ose lever le petit doigt contre le parti et sa politique. 
Ce film ne présente pas des interviews reconstruites, avec des bourreaux et leurs victimes, au contraire des précédentes réalisations de Panh qui l'ont révélé comme le tout premier chroniqueur cinématographique au monde révélant les atrocités commises sous le régime de Pol Pot. Ici, de petites figurines d'argile modelées par le sculpteur Sarith Mang, des dioramas et des images d'archives pour combler les lacunes des 'missing pictures'.
Rithy Panh est né en 1964 à Phnom-Penh. Pendant sa captivité dans un camp de travail, il perd ses parents, sœurs et neveux, morts de faim ou d'épuisement. Il parvient à s'évader pour la Thaïlande en 1979 où il séjourne un certain temps dans un camp de réfugiés. Son périple le conduit jusqu'à Paris, où il étudie à l'Institut des Hautes Études Cinématographiques. 

Un formidable documentaire qui laisse le public sans voix.

 

Khmers rouges , Phnom-Penh,Rithy Panh,'missing pictures'.,Sarith Mang,actualité cinéma, cinéma, cinéma asiatique, Cannes, Panh is an acclaimed filmmaker known for previous works documenting Cambodian history, from 1994's Rice People (the first film to be submitted by Cambodia for the Academy Award's Best Foreign Language Film category) to 2003's S-21: The Khmer Rouge Killing Machine (about the Tuol Sleng prison) and 2012's Duch, Master of the Forges of Hell (in which he interviews the former Khmer Rouge leader). Duch, Rice People ,The Elimination,

Cette histoire saisissante du réalisateur cambodgien Rithy Panh a reçu une nomination aux Oscars pour le Meilleur Film en Langue Étrangère. Mieux encore, on lui a décerné, l'an dernier, le premier prix dans la section 'Un Certain Regard' du Festival du Film de Cannes.

Panh à réalisé en 1994' Rice People  premier film cambodgien proposé aux Oscars catégorie Meilleure film en langue étrangère.) Ensuite,  il réalise Panh is an acclaimed filmmaker known for previous works documenting Cambodian history, from 1994's Rice People (the first film to be submitted by Cambodia for the Academy Award's Best Foreign Language Film category) to 2003's S-21: The Khmer Rouge Killing Machine (about the Tuol Sleng prison) and 2012's Duch, Master of the Forges of Hell (in which he interviews the former Khmer Rouge leader). Duch, The Elimination, , sur la prison de  Tuol Sleng , ensuite en 2012 Duch, Master of the Forges of Hell (, film pour lequel il obtient une interview du chef des Khmers Rouge).

http://youtu.be/aSzdqBz3MWc

 

Les commentaires sont fermés.