CHRISTINE AND THE QUEENS....un Tsunami!

catq bota photo Micheline Claes-001.jpgCela fait quelques mois que la "petite" Christine, oui elle ne fait que 1,60m, a pris son envol. Depuis son passage aux Victoires de la Musique en février dernier, où son déhanché, mais surtout sa magnifique chanson Nuit 17 à 52 ont été plébiscités, elle plane au dessus de la scène française.  Ce jour là, Héloïse Letissier, celle qui se drape derrière Christine une fois les spotlights allumés, à mis tout le monde du show bizz dans sa poche... où, elle cache les paillettes d'or dont elle se pare pendant ses concerts, pour le plus grand plaisir de ses fans, lesquels arborent pour certains, le même look lorsqu'ils  trépignent au premier rang. Depuis la sortie de son véritable premier album "Chaleur Humaine" , (**) les chroniques dithyrambiques se suivent et se ressemblent et, rares, si pas  inexistantes, ont été les critiques négatives à son encontre que ce soit sur le net, ou dans les médias. A vrai dire, je n'en ai trouvé aucune..De passages télés en opérations promotions dans les Fnacs, sous forme de showcase, le succès est tel que, la chanteuse à du ajouter une vingtaine de concerts à son planning déjà fort chargé, et.... tous ont affiché complet en quelques jours.. L'artiste réussissant même la gageure de pouvoir se produire à guichets fermés en 2015 à l'Olympia...places vendues en quelques heures! Les 3 concerts  donnés la semaine dernière en Suède ont  également connu un très grand succès.

Mais pourquoi un tel engouement?

Alors que pendant 2 ans, CATQ faisait les premières parties de Lykke Li, The Do, voir de Stromae, sans vraiment décoller,  la sortie de son premier album  après, les Victoires citées plus haut,  a été le second élément déclencheur. Le public pouvait enfin se rendre compte que Christine, ce n'est pas qu'une petite chanteuse  (je parle ici de taille) aux cheveux en bataille, se trémoussant et chantant  à ses débuts en 2010, avec une paire de cornes sur la tête,  des ciseaux dans la main...le tout avec comme seul "orchestre" un petit Mac..devant un public restreint mais fidèle (n'est ce pas le fans de la #FirstRow ?) . Christine c'est bien plus que ça! Aujourd'hui, entourée de deux musiciens et de quatre danseurs, elle se produit dans des salles à la hauteur de son talent.. Plus d'un millier de personnes se pressent à chaque fois pour admirer une véritable bête de scène! Ses concerts, un mix de chant, danse contemporaine, photos et....humour... Christine aimant à "papoter" avec son public, qu'elle tutoie le sourire aux lèvres...sont des véritables tsunamis scéniques.  La petite virevolte, danse, sautille, gesticule comme le souligne  Souchon ( qui aime ça quand même) et emmène son public dans son univers.  PLus tard, elle s'assied au devant du podium, lance son bouquet de fleurs lors d'un final de toute beauté,  comme une mariée qui vient d'unir sa destinée à jamais a l'autre, reviens sous les vivas et offre souvent l'un ou l'autre morceau de son répertoire à capella.....Instants magiques se déroulant dans un silence complet quand il s'agit de "War" et sous les "clappements" du public lors de "Safe and Holy" .  Du grand Christine, et il ne m'étonne plus désormais tant de gens viennent voir une futur grande de la scène internationnale, et non pas la vedette de l'affiche. ...la STAR c'est elle désormais.!

Avec Chaleur Humaine, très à l'aise tant en français qu'en anglais, Christine, qui a vécu quelques semaines en Angleterre chez ses fameuses Queens,  remet les pendules à l'heure en délivrant une véritable "ode" au genre, se définissant elle même, d'impossible à "caser".  "It" qui ouvre l'album pose les bases d'une recherche d'identité "Im a Man Now"  (and nothing we can do, will make her change her mind)  Le " genre,"que l'on retrouve tout au long de l'album, que ce soit dans Half-Ladies, voir Narcissus Is Back, où elle parle de ses fameuses Queens, Christine en fait son crédo. Sa différence elle l'assume sur scène , le look androgyne d'aujourd'hui -fini les cornes-  le costard sur mesure, les mocassins et sa gestuelle bien particulière et super stylée font qu'elle n'a aucun mal à cibler un public plus large, ce qui n'est pas négligeable, avec la pléthore de nouveaux artistes qui émergent chaque jour! .  Mais pas que, Chaleur Humaine quoique de prime abord, semble un peu "triste" , vu le minimalisme de sa musique électro-pop, se révèle au contraire, une véritable pépite, d'une incroyable richesse. Pour preuve, l'impossible "mariage" entre Christophe et Kanye West dans Paradis Perdus, il faut s'appeler Christine pour y avoir pensé et en faire un truc magnifique, avec une griffe reconnaissable entre tout..( Tout en écrivant cette chronique, je me remémore sa magnifique version d' Aimer est plus fort que d'être aimé " de Balavoine) ...Plus loin, Saint-Claude, encore une chanson issue d'une improbable rencontre dans un bus, dont il faut, je le souligne au passage, plusieurs écoutes pour en saisir tout le sens.. et son fameux clip  minimaliste sur fond rouge, avec l'envol final. Clip, qui prouve que cette artiste super talentueuse,  n'a nullement besoin d'artifices pour commettre de magnifiques sujets artistiques. Elle peut même se permettre de recréer "Cripple" titre figurant sur son premier E.P. et le transformer en un très autobiographique "Christine" en y ajoutant du rap.....Là, je me dis, mais elle peut tout faire la QUEEN ! http://youtu.be/JWjBbACk9SU  C'est ce single, qui envahira les ondes prochainement, avant d'être envoyé aux stations de radios canadiennes, où elle va se produire en février 2015,  et américaines ensuite. Christine and The Queens.....totale "control freak" jusqu'au bout y ajoute une fois de plus, un clip de toute beauté par sa simplicité et son côté épuré.  Ombre chinoise éclairée d'une belle lumière orange, Christine danse, et danse, et danse encore....et frappe fort une fois de plus. La mise en scène, le promotion et le management, ça elle connait  sur le bout des doigts!

 

http://www.madmoizelle.com/christine-the-queens-video-299574

http://youtu.be/JWjBbACk9SU

** Christine a déjà sorti 3 Minis LP.

 

 

Les commentaires sont fermés.