13 avril 2013

Zulu en ouverture de Cannes!

 

whit.pngbloom.jpgAdapté de la nouvelle éponyme de l'écrivain Sud-Africain Caryl Frey  (Grand prix littérature policière en 2008) le film de Jérome Salle (Thérèse Desqueyroux)   se déroule dans le post-apartheid de Cape-Town (Le Cap) où le système n'a pas encore n'a pas encore entièrement disparu dans cette région de l'Afrique.

Deux inspecteurs de Cape-Town, l'un noir (Forest Whitaker) l'autre blanc ( Orlando Boom ) enquètent sur l'horrible assassinat d'une adolescente, fille d'un joueur de rugby.

Ils seront confrontés au milieu interlope de la drogue et aux violences dans un pays où l'Apartheid fait malgré tout, encore des ravages.

Ce film fera la clôture du 66ème festival de Cannes qui se tiendra du 15 au 26 Mai.

 

zulua.jpg

Pour rappel, c'est le flamboyant Gatsby le Magnifique qui ouvrira le bal.

 

 

22 mars 2013

Cannes...L'Affiche...

AFF_CANNES_72dpi_BD.jpgTo grace the poster for its 66th edition, the Festival de Cannes has chosen a couple who embody the spirit of cinema like no other: Joanne Woodward and Paul Newman, photographed during the shooting of the aptly named A New Kind of Love, by Melville Shavelson (1963).

La suite ici: http://www.festival-cannes.fr/en/article/59632.html

 

Comment la trouvez-vous???

18 mars 2013

Et vous, quelle version irez-vous voir?

 

charlotte-gainsbourg1,.jpgNymphomaniac le dernier film de Lars Von Trier est attendu au tournant...Ce film dont deux versions, l'une soft et l'autre interdite aux moins de dix-huit ans seront programmées n'a pas encore de date de sortie officielle, quoique les notes de production avancent le 30 mai au Danemark (selon Imbd). Pour l'instant deux photos circulent sur le net, l'une plutôt banale, et l'autre qui en dit plus long  quant au contenu de cette "oeuvre" ....plutôt Hardcore! .La vie sexuelle d'une nymphomane vue au travers de ce que raconte Selingman, le vieillard qui la recueilliel'héroïne,  évanouie, blessée et hagarde, de sa naissance juusqu'à l'âge de 50 ans.......(deuxième  photo).  Cependant, certaines images de sexe seront floutée selon la production , pour la version soft, afin que ce film ne soit de suite catalogué porno, auquel cas, sa carrière se limiterait au circuit des dvd shop et encore dans l'arrière salle!  De plus, malgré tous les efforts et quelques nuits blanches pour les deux montages finaux....le film ne sera pas être prêt à temps pour  Cannes en mai prochain....Festival dont le réalisateur danois est un habitué...Même si en 2011, tout en permettant à sa principale actrice, Kirsten Dunst de remporter un prix avec Melancholia, il dut quitter la Croisette, après ses propos sur le nazisme et Hitler!

charlotte-gainsbourg.jpgSources:   site CinEuropa.

26 février 2013

Willy Rizzo...un grand photographe s'est éteint!

 

portrait_3.jpgLe célèbre photographe et designer italo-français Willy Rizzo s'est éteint à Paris, vendredi 22 février, à l'âge de 84 ans, annonce Le Point, mardi 26 février. Né en 1928, ce petit-fils de magistrats napolitains contracte très tôt la passion de la photographie. Dès l'âge de 12 ans, il fait le portrait de ses camarades de classe avec le Box Agfa que lui a offert sa mère.

En 1944, il achète son premier Rolleiflex. Willy Rizzo commence sa carrière à Paris, où il photographie des stars et des starlettes pour Ciné mondial, Point de vue, puis Images du monde. Il couvre le procès de Nuremberg et réalise des grands reportages, notamment en Tunisie, sur la ligne Mareth. En 1947, l'agence anglaise Blackstar l'envoie aux Etats-Unis pour "photographier ce qui l'étonne".

La suite ici http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/02/26/willy-ri...

marylin-monroe-par-willy-rizzo.jpgMarilyn photographie © Willy Rizzo . Sources :

http://www.willyrizzo.com/Bienvenue-sur-le-site-officiel-...

28 janvier 2013

THE Beast of the Southern Wild ......Superbe

 bosw.jpgVu au Festival du Film de Gand!

Partout où il passe le film de Zeitlin raffle des prix....Les bêtes ne font qu'une bouchée dans tous les festivals.

 

Festival de Cannes 2012 - Caméra d’Or + Prix Fipresci + Prix Regards Jeune

Festival de Sundance 2012 : Grand Prix du Jury + Prix de la meilleure photographie

Festival de Los Angeles 2012 : Prix du Public

Festival de Seattle 2012 : Golden Space Needle Award

Festival de Deauville 2012 : Grand Prix

Festival de Gand 2012 : ExploreZone Award

bosw 1.jpg

Hushpuppy vit dans le Bayou appelé "BathTub" en Louisiane", le bout du monde. D'un côté le modernisme, de l'autre des survivants que rien ne peut arracher à leurs racines..... Qui est-elle? Une petite gamine absolûment exquise incarnée par Quvénazhane Wallis - se prononce KOO-VEN-ZA-NAY ...pour qui ce sont les premiers pas devant une caméra, et qui avec ses grands yeux et sa narration plaintive sur les beautés de la terre, agit comme une tempète cinématographique se jouan de tout et entraînant  le spectateur dans une histoire "fantastique", sans qu'un seul instant, il ne puisse en sortir jusqu'à l'image finale!  Une petite comédienne exceptionnelle qui à elle seule, tient tout le film sur ses frèles épaules! Mais BOSW.... c'est également un film au réalisme parfait, à la beauté poignante, sur la survie, sur les éléments naturels déchaînés qui sont et resteront toujours plus forts,  mais c'est surtout un film sur l'enfance et l'innoncence, magnifié par des images sublimes et des acteurs amateurs exceptionnels dont, ..le père joué par Dwight Henry - lui aussi fait ici ses débuts à l'écran.- qui malade et sachant sa fin proche, essaye avec tout ce qui lui reste comme force de donner des leçons de vie à sa fille. Il fait tout pour l'endurcir, la rendre plus forte, afin qu'elle puisse survivre après son départ. Cependant, alors que la petite tout juste sortie de l'innoncence se plonge souvent dans son "fantasy World" où selon elle, tout est bien, et que son seul but est de partir à la recherche de sa maman disparue.....une autre tempète gronde...et le spectre de Katrina de s'animer amenant avec lui, des créatures préhistoriques, sorte de bisons de l'ère paléolithique, grondant et soulevant des tempètes de poussières...Une grand'messe allégorique prend possession de l'écran!....En assistant à l'arrivée de cette armada rebaptisé Aurochs dans le film, la petite prendre subitement conscience que tout n'est finalement pas comme elle l'avait imaginé....Et ce qui ne gâte rien, le film de Zeitlin fait fi de tous les clivages politiques chers aux gros blockbusters pour ne montrer qu'un superbe kaleidoscope vu au travers des yeux d'une enfant..Avec BOSW le réalisateur propose un film sur des "indigents" qui semblent bien loin de notre époque, et que peut-être nous ne serons jamais à même de rencontrer mais qui  pourtant......vivent à quelques pas de l'Amérique moderne!!!!!.

 

 

que.jpg

quenz.jpg

quen.jpg

quezh.jpg

qu.jpg

 

Brèves Dwight Henry est boulanger-pâtissier de son état, et il a toujours vécu à la Nouvelle -Orléans...il est père de cinq enfants. Pendant le tournage, il s'est cassé la voix ce qui donnait un peu plus de piment au scénario, lorsqu'il devait tourner les scènes où la maladie commence à faire ses ravages....Comme quoi, parfois un détail!!!!!

BOSW est le premier long-mètrage de Zeitlin.. co-écrit avec Lucy Alibar et produit pas Michael Gottwald.

Quvenzhané Wallis est née le 28 Août 2003 à Houma, en Louisiane, où elle va encore à l'école primaire.

actualité cinéma,ciné,cinéma,twelve year slave,steve macqueen,gand,festival,cannes,sundace,deauville,prix,awards,dwight henry,usa,united states,louisianne,ouragan,tempète,katrina,quvénzhane wallisLe réalisateur que j'ai rencontré au festival de Gand m'a confié que les énormes aurochs ne sont en réalité que des cochons vietnamiens nains....transformés en véritables monstres démesurés en studio....Le résultat est époustouflant! Quant aux décors...Zeitling : Une grande partie a été construite de toute pièce, sauf lors du survol des régions inondés, là nous avons utilisé du "real footage.Le "BathTub" le village du Bayou créé de toute pièce sur le versant sud du pays, n'a pas été calqué sur une ville en particulier, mais nous avons essayé de réunir toutes les spécificités culturelles du sud de la Louisianne. Ce village, nous l'avons construits avec les détritus issus de la catastrophe naturelle qui a frappé le pays quelques années auparavant...A ma question de savoir, où il a déniché cette petite comédienne absolûment délicieuse mais qui en même temps porte un regard dur sur la "survivance" dans des conditions extrême, le réalisateur a esquissé un large sourire et confié qu'il a commencé son casting dès 2009 dans une salle de classe à l'abandon en auditionnantquelques dizaines de gamines, peu au faîte dans cet excercice qui ressemblait plus à un jeu de rôle qu'à un casting véritable. Mais aucune fillette n'avait le profil, et c'est seulement après plus d'an an de recherche et en allant chercher plus au sein de la communaué Bayou, que la petite Hushpuppy est apparue. "Enfant de péniches, douée d'une imagination débordante, elle était une petite force de la nature avec  une concentration et une intelligence de coeur inégalées" Mais encore? " L'ensemble de ses dons ne se limitent pas à ses apparitions devant les caméras,  en dehors, c'est une tornade d'humour, de vitalité et de charisme...Et malgré qu'elle n'avait que 5 ans lors du tournage, alors que le rôle en exigeait 9, je n'ai pas hésité un seul instant...j'avais la petite là sous mes yeux"  "Ceci n'est pas étonnant quand on sait que ces passtemps favoris sont, lire, chanter, danser, jouer la comédie et...jouer aux jeux vidéo"  Et la scène apocalytique avec les Aurochs, comment avez-vous fait? Breitling: les canons habituels des films indépendants font qu'on y croise souvent des créatures féroces et mythologiques, et je voulais qu' au travers du regard de la petite, le film invente une histoire selon laquelle ces animaux préhistoriques qui avaient gelé avec l'ère glaciaire, fondent et réssuscitent suite aux nombreux  bouleversements climatiques qui ont cours dans le "Bathtub". Nous avons eu fort à faire pour recréer le défilé monstrueux annonçant l'Apocalypse., qui a eu lieu dans une caserne abandonnée, avec d'énormes réservoirs d'eau,  où nous avons recréé des maquettes des villes découpées au laser."

Cette scène en effet est à couper le souffle: Breitling "Nous avons dans un premier temps rassemblé de véritables annimaux sauvages, que nous avons dressés afin qu'ils puissent jouer de faux aurochs. Nous leur avons fait porter des parures ornées de cornes effrayantes et collés de longs poils hirsutes sur le corps..Ensuite nous avons fait trotter toute cette horde sur un énorme tapis-roulant actionné par ....un machiniste jugé sur un vélo d'appartement......et le tout fut "aggrandit" au montage final pour donner l'illusion d'une cavalcade d'énorme monstres"......Je confirme que cette scène là est absolûment énorme (jeu de mot facile) malgré les moyens dérisoires utilisés à l'ère de la technologie et du numérique....J'ai surtout apprécié celle du "face-à-face" où Hushpuppy et l'énorme tête d'un Auroch semblent figés dans le temps! Grandiose!  The Beast of The Southern Wild récrée à la perfection le monde des Bathtub en y ajoutant un univers sonore épique, magique et tentaculaire à l'image de ces bêtes qui jouent aux oiseaux de mauvaise augure et de son héroïne qui se transforme en guerrière....A CONSEILLER VIVEMENT!

www.beastsofthesouthernwild.com/

 

12-years-poster.jpg

 

Entretemps elle a commençé le tournage de "Twelve year of slave" sous la direction de Steve McQueen. Photo en compagnie de Chewetel Ejifor. Quant à Dwight Henry son partenaire dans The Beast, il a également un rôle dans ce film..Cela marche pas mal donc pour deux comédiens qui n'en étaient pas encore avant cela...

 

 

 

 

 

 

18 janvier 2013

Leos Carax refuse un prix

holymotors-cars.jpgEt la valse des cérémonies d'awards continue. La "Los Angeles Film Critics Association" , qui regroupe comme son nom l'indique  regroupe l'Assiciation les Critiques de films de L.A. avait décerné son award du meilleur film en langue étrangère à Leos Carax  pour son décalé "Holy Motors"  lequel vient de le  refuser...Il s'en est expliqué par un courrier envoyé à l'association: 
 "Bonjour, je suis Leos Carax, réalisateur de films en langue étrangère. J'ai fait des films en langue étrangère toute ma vie. Des films en langue étrangère sont fabriqués partout à travers le monde à l'exception, bien sûr, des Etats-Unis. Aux Etats-Unis, ils ne font que des films en langue non-étrangère. Les films en langue étrangère sont difficiles à faire, car vous devez inventer une langue étrangère au lieu d'utiliser votre langue habituelle. Mais la vérité, c'est que le cinéma est une langue étrangère, une langue créée pour ceux qui ont besoin de voyager de l'autre côté de la vie. Bonne nuit."

"Hello, I'm Leos Carax, director of foreign-language films. I've been making foreign-language films my whole life. Foreign-language films are made all over the world, of course, except in America. In America, they only make non-foreign-language films. Foreign-language films are very hard to make, obviously, because you have to invent a foreign language instead of using the usual language. But the truth is, cinema is a foreign language, a language created for those who need to travel to the other side of life. Good night."

leos kylie.jpgHOLY MOTORS, un film décalé, bouffon, avec Eva Mendes, Kylie Minogue, Edith Scobb et Denis Lavant bien sûr.

Pour rappel c'est le film "Amour" de Michael Hanecke qui avait remport le Prix du Meilleur film en décembre dernier...

04 janvier 2013

Les Renoir de père en fils.

 renoir.pngLe magnifique Renoir est à l'affiche depuis cette semaine en Belgique...Les Renoir c'est une famille, avec. Auguste le peintre et Jean le fils dont la relation assez ambigüe faite autour d'une femme Andrée dite Dédée est le thème de film. Cette personne modèle pour l'artiste -peintre, devint l'épouse du fils Jean plus tard..Le film été très bien accueilli au dernier festival de Cannes dans la catégorie "Un Certain Regard" Gilles Bourdos dont c'est la quatrième réalisation aux manettes de commandes, survole le passage de témoin entre le père devenu vieux retiré dans son domaine des Colettes à Cagnes-sur-mer et le fils,  le personnage le plus important dans cette saga, pas encore le grand cinéaste reconnu.  Très proche de Dédée, une femme rêvant de devenir une seconde Gloria Swanson (1) et qui sera représentée avec "La Blonde à la Rose" pour Auguste et sous le nom de  "Nana" par Jean Renoir en 1925.  gilles bourdos,cannes,michel boquet,actualité cinéma,ciné,cinéma,thomas doret,vincent rottiers,peinture,jean renoir,auguste renoir,dédée,gloria swansonEn relisant le dossier presse, je découvre même que Renoir fils vendait les toiles de Renoir père pour pouvoir produire et réaliser ses premiers longs-mètrages qui ne furent pas de francs-succès. D'ailleurs Nana est de ceux-là...

renoir.jpgDans le rôle de Renoir, Michel Bouquet est épatant, et le jeune Vincent Rottiers, actuellement à l'affiche de "Le Monde Nous Appartient" du réalisateur belge Stephan Streker (2) étonne de plus en plus dans la peau du fils qui éprouve de grandes difficultés à se fayer un chemin dans la vie.. Sera-ce le grand départ pour ce petit comédien de par la taille, mais au talent brut et aux yeux bleus perçants???? Avec encore Christa Théret,  et Thomas Doret vu dans  "Le Gamin au Vélo" (Dardenne) le tout mis en musique, c'est le cas de le dire par Alexandre Deplat qu'on ne présente plus! Je ne terminerai par ce petit billet sans mentionner l'excellent travail de photographie du Taiwanais Mark Li Ping Bing à qui l'ont doit le magnifique "In The Mood for Love" ...renoir2.jpgrenoir6.jpg

 

Synopsis court: Quand une femme libre d'esprit jeune entre dans leur monde, la vie de grand peintre Renoir et son futur gendre, le cinéaste Jean sont changées à jamais.

 Synopsis long

 La Côte d'Azur. 1915. En crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est tourmenté par la perte de sa femme, les douleurs de la vieillesse arthritiques et les terribles nouvelles que son fils Jean a été blessé au combat. Mais quand une jeune fille entre dans son monde miraculeusement, le vieux peintre est rempli d'une énergie nouvelle tout à fait inattendue . Blazing avec la vie, resplendissante, Andrée deviendra son dernier modèle, et la source d'un renouveau remarquable.

Retour à la maison familiale en convalescence, Jean tombe aussi sous le charme de la nouvelle étoile dans le firmament rousse Renoir. Dans leur méditerranéenne Eden - et en dépit de l'opposition farouche de son père - il tombe en amour avec ce sauvage, indomptable esprit ... et comme il le fait, dans les velléitaires, bataille secoué Jean, un cinéaste commence à se développer.

renoir9.jpg

renoir 4.jpg

 

 

03 novembre 2012

Emilie Duquenne nominée aux European Film Award!

efa a.jpg

 

efa.gif

        En dehors de ressentir une certaine fièrté de voir une de mes compatriotes parmi les grands, je m'intérroge quand même sur le pourquoi de l'engouement rencontré par le dernier Hanecke "Amour"....Cependant mes intérrogations resteront toujours sans réponse, étant donné que je n'ai pas vu le film....

La bande-annonce  m'en ayant assez donné pour savoir que ce genre de film m'aurait traumatisé pour de nombreux jours. Voir la déchéance que la maladie d'Alzheimer procure....très peu pour moi. En général, je vais au cinéma pour me détendre, essayer de passer un bon moment, et sortir de la salle obscure avec un moral meilleur que celui que j'ai en rentrant. Bien sûr, il en faut pour tous les goûts, et je pense que, et Trintignant, et Riva sont excellents...mais....je ne comprends pas que "Amour" soit repris dans de nombreux festivals. Ceci dit, chacun son truc, et je ne vous oblige pas à partager mes ressentis..

 

Les 2700 membres de l’EFA vont maintenant voter pour les gagnants qui seront annoncés lors de la cérémonie de remise des prix le 1er décembre à Malte.

La comédienne Helen Mirren reçevra un Award Spécial!

 

 

Passons donc à la liste des nominés, où comme abordé en préambule,

Emilie Dequenne cotoye Emmanuelle Riva (Amour) Nina Hoss (Barbara) Kate Winslet (Carnage) et Margarethe Tiesel (Paradise:Liebe). efa,european film zwards,malte,amour,michael hanecke,jean-louis trintignant,emmanuelle riva,emilie dequenne,a perdre la raison,carnage,kate winslet,jagten,madds mikkelsen,shame,actualité cinéma,ciné,gary oldman,tinker taylor soldier spy,thriller,drame,comédie,belgique,joachim lafosse,cannes,intouchables,omar sy,cinémaCependant, elle aura fort à faire aux côtés de Winslet et Riva....pour qui et même s' il faut saluer sa performance, ne serait rien d'autre que le couronnement d'une longue carrière. Lifetime Achievement façon Efa's!

 Du côté de la catégorie Meilleur film, les nominés sont

image026.jpg

AMOUR (Love)
Autriche/France/Allemagne, 127 min

ECRIT & REALISE PAR: Michael Haneke
PRODUIT PAR: Margaret Menegoz, Stefan Arndt, Veit Heiduschka & Michael Katz

image027.jpg

BARBARA
Allemagne, 105 min

ECRIT & REALISE PAR: Christian Petzold
PRODUIT PAR: Florian Koerner von Gustorf & Michael Weber

image028.jpg

CESARE DEVE MORIRE (Caesar Must Die)
Italy, 76 min

REALISE PAR: Paolo & Vittorio Taviani
ECRIT PAR: Paolo & Vittorio Taviani, en collaboration avec Fabio Cavalli
PRODUIT PAR: Grazia Volpi

image029.jpg

INTOUCHABLES (Untouchable)
France, 108 min

ECRIT & REALISE PAR: Olivier Nakache & Eric Toledano
PRODUIT PAR: Nicolas Duval Adassovsky, Yann Zenou & Laurent Zeitoun

image030.jpg

JAGTEN (The Hunt)
Danemark, 111 min

REALISE PAR: Thomas Vinterberg
ECRIT PAR: Thomas Vinterberg & Tobias Lindholm
PRODUIT PAR: Morten Kaufmann & Sisse Graum Jørgensen

image031.jpg

SHAME
UK, 96 min

REALISE PAR: Steve McQueen
ECRIT PAR: Steve McQueen & Abi Morgan
PRODUIT PAR: Iain Canning & Emile Sherman

 

vint.jpgEUROPEAN DIRECTOR 2012

Nuri Bilge Ceylan pour BİR ZAMANLAR ANADOLU'DA (Once Upon a Time in Anatolia)

Michael Haneke pour AMOUR (Love)

Steve McQueen pour SHAME

Paolo & Vittorio Taviani pour CESARE DEVE MORIRE (Caesar Must Die)

Thomas Vinterberg pour JAGTEN (The Hunt)

 

sans-titre.pngEUROPEAN ACTOR 2012

François Cluzet & Omar Sy dans INTOUCHABLES (Untouchable)

Michael Fassbender dans SHAME

Mads Mikkelsen dans JAGTEN (The Hunt)

Gary Oldman dans TINKER TAILOR SOLDIER SPY

Jean-Louis Trintignant dans AMOUR (Love)

sans titre.jpgEUROPEAN SCREENWRITER 2012

Michael Haneke pour AMOUR (Love)

Tobias Lindholm & Thomas Vinterberg pour JAGTEN (The Hunt)

Cristian Mungiu pour DUPĂ DEALURI (Beyond the Hills)

Olivier Nakache & Eric Toledano pour INTOUCHABLES (Untouchable)

Roman Polanski & Yasmina Reza pour CARNAGE

CARLO DI PALMA EUROPEAN CINEMATOGRAPHER AWARD 2012

Sean Bobbitt pour SHAME

Bruno Delbonnel pour FAUST

Darius Khondji pour AMOUR (Love)

Gökhan Tiryaki pour BİR ZAMANLAR ANADOLU’DA (Once Upon a Time in Anatolia)

Hoyte Van Hoytema pour TINKER TAILOR SOLDIER SPY

EUROPEAN EDITOR 2012

Janus Billeskov Jansen & Anne Østerud pour JAGTEN (The Hunt)

Roberto Perpignani pour CESARE DEVE MORIRE (Caesar Must Die)

Joe Walker pour SHAME

EUROPEAN PRODUCTION DESIGNER 2012

Maria Djurkovic pour TINKER TAILOR SOLDIER SPY

Niels Sejer pour EN KONGELIG AFFÆRE (A Royal Affair)

Elena Zhukova pour FAUST

EUROPEAN COMPOSER 2012

Cyrille Aufort & Gabriel Yared pour EN KONGELIG AFFÆRE (A Royal Affair)

François Couturier pour IO SONO LI (Shun Li and the Poet)

George Fenton pour THE ANGELS’ SHARE

Alberto Iglesias pour TINKER TAILOR SOLDIER SPY

 

25e EUROPEAN FILM AWARDS: Malte, 1er décembre 2012
En direct sur www.europeanfilmawards.eu

 

Les European Film Awards 2012 sont présentés par la European Film Academy e.V. et EFA Productions gGmbH avec le soutien du Ministère des Finances de l’Economie et des Investissements de Malte, la Malta Film Commission, le FFA German Federal Film Board, la German State Lottery Berlin, le Ministère Allemand de la Culture et des Médias, le programme Media de l’Union Européenne, le Medienboard Berlin-Brandenburg, Air Malta p.l.c., CinePostproduction et GLS. Official make-up partner of the European Film Awards 2012 is M∙A∙C.

 

 

21 octobre 2012

Le London film festival consacre Audiard et Zeitling

zeitling.jpg11164596_det.jpgrust.jpgLa 56ème édition du London Film Festival Awards (British films Institute) a fermé ses portes samedi soir en décernant l'Award du Meilleur film à Rust and Bones de Jacques Audiard, avec Marion Cotillard dans le rôle principal.C'est Mathias Schoenaerts qui est venu chercher le trophée......Mais moi, ce qui me fait particulièrement plaisir c'est d'apprendre que Benh Zeitling s'est vu décerner le Sutherland Award du Meilleur premier film pour son magnifique "The Beast of The Southern Wild". Après Cannes, Deauville Sundance, où le film a engrangé de nombreuses distinctions, c'est au festival de Gand que "The Beast" était programmé, et que j' eu l'occasion de le rencontrer la semaine dernière..Quelle ne fût ma surprise lorsque je me suis retrouvée face à  un réalisateur à l'allure tellement juvénile alors que son film est d'une grande maturité. Cependant cet entretien fut un réel plaisir, tant ce "jeune" réalisateur, qui affiche quand même 28 ans au compteur s'est montré disponible et très attachant. L'itv sera publiée plus tard, lorsque la sortie du film sera effective... J'ai juste envie d'ajouter que "The Beast of the Southern Wild" est un film superbe, avec une petite comédienne magistrale du nom de Quvenzahné Wallis, un non à retenir tant elle irradie et tient tout le film sur ses épaules, et que ce long-mètrage a été tourné en partie sur des restes de l'ouragan Katrina qui a dévasté la Nouvelle-Orleans,  que tous les comédiens sont des gens du cru, ce qui rend ce film encore plus véridique qu'il n'est déjà, sans oublier d'ajouter que la production a tourné dans les conditions telles que celles que l'on voit à l'écran. The Beast pourrait- être vu comme un documentaire dans un premier temps, mais lorsque la relation père-fille éclabousse l'écran...le film prend toute sa dimension..

Le palmarès et la vidéo ici: http://www.bfi.org.uk/lff

 

11 septembre 2012

25è European Film awards 2013 Programme!

 

european film awards,europe,actualité cinéma,ciné,cinéma,marion cotillart,mathias schoenarts,intouchables,omar sy,carnage,roman polansky,amour,cannes,the angel's sgare,ken loach,joachim lafosse,michael hanecke

 

Les 25è EUROPEAN FILM AWARDS: 47 films dans la sélection 2012 dont 5 (co)productions belges !

european film awards,europe,actualité cinéma,ciné,cinéma,marion cotillart,mathias schoenarts,intouchables,omar sy,carnage,roman polansky,amour,cannes,the angel's sgare,ken loach,joachim lafosse,michael haneckeLa European Film Academy et EFA Productions sont très heureux d’annoncer la liste des 47 films sélectionnés pour cette édition 2012 des European Film Awards ! Avec des productions issues de 31 pays, cette liste est une fois de plus la meilleure preuve de la grande richesse du cinéma européen.

 Dans les 20 pays qui comptent le plus de membres de l’EFA, ces membres ont directement sélectionné un film de leur pays. A ceci se rajoutent les films sélectionnés par un comité de sélection composé des membres de la direction de l’EFA et des experts indépendants Pierre-Henri Deleau (France), Marit Kapla (Suède), Stefan Kitanov (Bulgarie), Paz Lázaro (Espagne), Derek Malcolm (Royaume-Uni) et Elma Tataragic (Bosnie Herzégovine).

 Dans les semaines qui viennent, les 2700 membres de la European Film Academy voteront pour les nominations dans les différentes sections. La liste complète des nominations sera annoncée le 3 novembre dans le cadre du Festival du Film Européen de Séville en Espagne.

 La cérémonie des 25è European Film Awards sera retransmise en direct via le site www.europeanfilmawards.eu – et aura lieu le 1er décembre à Malte.

 Plus d’information sur les films: http://europeanfilmawards.eu/en_EN/selection/films

 

LES FILMS NOMINES SONT:

 

A PERDRE LA RAISON

OUR CHILDREN

Belgium/France/Switzerland/Luxembourg, 111 min DIRECTED BY: Joachim Lafosse

 

AΔΙΚΟΣ ΚΟΣΜΟΣ (ADIKOS KOSMOS)

UNFAIR WORLD

Greece/Germany, 107 min

DIRECTED BY: Filippos Tsitos

 

AZ AJTÓ

THE DOOR

Hungary/Germany, 98 min DIRECTED BY: István Szabó

 

ALPEIS

ALPS

Greece, 93 min DIRECTED BY: Yorgos Lanthimos

 

AMOUR

LOVE Palme d'Or à Cannes

Austria/France/Germany, 127 min WRITTEN & DIRECTED BY: Michael Haneke

 

European Film Awards, Europe, actualité cinéma, ciné, cinéma, Marion Cotillart, Mathias Schoenarts, Intouchables, Omar Sy, Carnage, Roman POlansky, Amour, Cannes, The Angel's Sgare, Ken Loach, Joachim Lafosse, Michael Hanecke,THE ANGELS’ SHARE

UK/France/Belgium/Italy, 102 min DIRECTED BY: Ken Loach

 

AVALON

Sweden, 78 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Axel Petersén

 

BARBARA

Germany, 105 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Christian Petzold

 

BİR ZAMANLAR ANADOLU’DA

ONCE UPON A TIME IN ANATOLIA

Turkey, 157 min DIRECTED BY: Nuri Bilge Ceylan

 

European Film Awards, Europe, actualité cinéma, ciné, cinéma, Marion Cotillart, Mathias Schoenarts, Intouchables, Omar Sy, Carnage, Roman POlansky, Amour, Cannes, The Angel's Sgare, Ken Loach, Joachim Lafosse, Michael Hanecke,CARNAGE

France/Germany/Poland/Spain, 80 min DIRECTED BY: Roman Polanski

 

CESARE DEVE MORIRE

CAESAR MUST DIE

Italy, 76 min  DIRECTED BY: Paolo & Vittorio Taviani

 

CIGÁN

GYPSY

Czech Republic/Slovakia, 107 min  DIRECTED BY: Martin Šulík

 

CSAK A SZÉL

JUST THE WIND Hungary/Germany/France, 86 min

 

European Film Awards, Europe, actualité cinéma, ciné, cinéma, Marion Cotillart, Mathias Schoenarts, Intouchables, Omar Sy, Carnage, Roman POlansky, Amour, Cannes, The Angel's Sgare, Ken Loach, Joachim Lafosse, Michael Hanecke,DE ROUILLE ET D’OS

RUST AND BONE

France, 120 min  DIRECTED BY: Jacques Audiard

 

DIAZ: DON’T CLEAN UP THIS BLOOD

Italy/Romania/France, 120 min DIRECTED BY: Daniele Vica

 

DJECA

CHILDREN OF SARAJEVO

Bosnia & Herzegovina/Germany/France/Turkey, 90 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Aida Begić

 

DUPĂ DEALURI

BEYOND THE HILLS

Romania/France/Belgium, 150 min DIRECTED BY: Cristian Mungiu

 

L’ENFANT D’EN HAUT

SISTER

Switzerland/France, 97 min DIRECTED BY: Ursula Meier

 

FAUST

Russia, 134 min  DIRECTED BY: Alexander Sokurov

 

GRUPO 7

UNIT 7

Spain, 96 min  DIRECTED BY: Alberto Rodriguez

 

ההתחלפות(HAHITHALFUT)

THE EXCHANGE

Israel/Germany, 95 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Eran Kolirin

 

השוטר (HASHOTER)

POLICEMAN

Israel, 105 min WRITTEN & DIRECTED BY: Nadav Lapid

 

HASTA LA VISTA

COME AS YOU ARE

Belgium, 115 min DIRECTED BY: Geoffrey Enthoven

 

IN DARKNESS

Germany/Poland/Canada, 144 min  DIRECTED BY: Agnieszka Holland

 

European Film Awards, Europe, actualité cinéma, ciné, cinéma, Marion Cotillart, Mathias Schoenarts, Intouchables, Omar Sy, Carnage, Roman POlansky, Amour, Cannes, The Angel's Sgare, Ken Loach, Joachim Lafosse, Michael Hanecke,INTOUCHABLES

France, 108 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Olivier Nakache & Eric Toledano

 

IO SONO LI

SHUN LI AND THE POET

Italy, 96 min DIRECTED BY: Andrea Segre

 

IRON SKY

Finland/Germany/Australia, 93 min  DIRECTED BY: Timo Vuorensola

 

European Film Awards, Europe, actualité cinéma, ciné, cinéma, Marion Cotillart, Mathias Schoenarts, Intouchables, Omar Sy, Carnage, Roman POlansky, Amour, Cannes, The Angel's Sgare, Ken Loach, Joachim Lafosse, Michael Hanecke,JAGTEN

THE HUNT

Denmark, 111 min  DIRECTED BY: Thomas Vinterberg

 

KAUWBOY

The Netherlands, 81 min  DIRECTED BY: Boudewijn Koole

 

КЕЦОВЕ (KETCOVE)

SNEAKERS

Bulgaria, 111 min. DIRECTED BY: Ivan Vladimirov & Valery Yordano

 

EN KONGELIG AFFÆRE

A ROYAL AFFAIR

Denmark, 132 min  DIRECTED BY: Nikolaj Arcel

 

KRIEGERIN

COMBAT GIRLS

Germany, 103 min  WRITTEN & DIRECTED BY: David Wnendt

 

PARADA

THE PARADE

Serbia, 115 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Srđjan Dragojević

 

PARADIES: LIEBE

PARADISE: LOVE

Austria/Germany/France, 120 min  -DIRECTED BY: Ulrich Seidl

 

POUPATA

FLOWER BUDS

Czech Republic, 91 min  -WRITTEN & DIRECTED BY: Zdeněk Jiráský

 

RÓŻA

ROSE

Poland, 94 min  DIRECTED BY: Wojciech Smarzowski

 

SHAME

UK, 96 min DIRECTED BY: Steve McQueen

 

SMRT ČOVEKA NA BALKANU

DEATH OF A MAN IN BALKANS

Serbia, 80 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Miroslav Momčilović

 

SØNNER AV NORGE

SONS OF NORWAY

Norway, 88 min DIRECTED BY: Jens Lien

 

SUEÑO Y SILENCIO

THE DREAM AND THE SILENCE

Spain/France, 110 min DIRECTED BY: Jaime Rosales

 

TABU

Portugal/Germany/Brazil/France, 118 min DIRECTED BY: Miguel Gomes

 

european film awards,europe,actualité cinéma,ciné,cinéma,marion cotillart,mathias schoenarts,intouchables,omar sy,carnage,roman polansky,amour,cannes,the angel's sgare,ken loach,joachim lafosse,michael haneckeTINKER TAILOR SOLDIER SPY

France/UK/Germany, 128 min  DIRECTED BY: Tomas Alfredson

 

В ТУМАНΕ (V TUMANE)

IN THE FOG

Germany/Russia/Latvia/the Netherlands/Belarus, 127 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Sergei Loznitsa

 

LA VOZ DORMIDA

THE SLEEPING VOICE

Spain, 128 min  DIRECTED BY: Benito Zambrano

 

VUOSAARI

NAKED HARBOUR

Finland, 118 min  -DIRECTED BY: Aku Louhimies

 

Жената која ги избриша своите солзи (ZENATA KOJA GI IZBRISA SOLZITE)

THE WOMAN WHO BRUSHED OFF HER TEARS

FYR Macedonia/Belgium/Slovenia/Germany, 102 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Teona Strugar Mitevska

 

ЖИЛА-БЫЛА ОДНА БАБА (ZHILA-BYLA ODNA BABA)

ONCE UPON A TIME THERE LIVED A SIMPLE WOMAN

Russia, 150 min  WRITTEN & DIRECTED BY: Andrey Smirnov

 Les nominations seront annoncées le 3 novembre à Séville (Espagne). Les prix seront remis le 1er décembre Malte.

Lien vers la liste des nominés et leurs prix dans différents festivals.
A noter que Mads Mikkelsen en course avec "The Hunt" se verra récompensé d'une award spécial

 

Suivez les European Film Awards sur Facebook: Facebook

15 août 2012

Toronto International film festival 2012 The Sapphires and Marilyn! Yeah!!

logo_tiff_top_largest.gifCette année le festival du film de Toronto (Canada) se déroulera du 6 au 16 septembre prochain. Une programmation d'enfer est annonçée, et il est dommage que cela se déroule si loin de chez nous. Chaque année c'est pareil, je dois faire l'impasse sur tous les festivals américains et nord-américains.   Et pour la saison 2012, c'est d'autant plus frustrant qu'il y a quelques films qu'il m'aurait plaisir de visionner. Le premier " The Saphires" superbe film musica retraçant l'épopée d'un groupe de filles et dont j'ai heureusement vu quelques sneaks l'année dernière à New York, et ensuite "Love Marilyn" un long mètrage  jetant un regard indiscrèt sur les carnets de notes, le journal intime et les courriers écrits par la star. Pendant 105' quelques grands noms du 7ème Art, parmi lesquels Uma Thurman, Marisa Tomei, Glenn Close, Ellen Burstyn, F. MUrray Abraham, Adrien Brody, Viola Davis, Lindsay Lohan se succèdent pour en faire la lecture!

sapphiress.jpg

 Harvey Weinstein "The Brain derrière l'immense succès de "The Artist" confirme qu'il est un fin limier dans la découverte de petites perles, et pour mettre des longs-mètrages dont on parle peu sous les spotlights. Ayant acheté  les droits du film "The Sapphires" de Wayne Blair, l'histoire d'un groupe de chanteuses autochtones australiennes chantant des standards américains afin de faire tomber les barrières raciales..Il se pourrait bien qu'avec la projection au Tifff, le long-mètrage prenne son envol.... Ce film a reçu une telle ovation lors de sa projection à Cannes, que  Weinstein pourrait le sortir en janvier, juste de quoi faire monter la pression en vue desOscars 2013...Beau succès donc pour un long-mètrage que l'on pourrait ranger dans la catégorie "feel-good movie" ne fut-ce parce que la musique qui en ressort parvient à fair oublier la haine raciale anti-aborigènes, et la guerre du Vietnam qui faisaient râge dans les années 60!!! On dit que la musique adoucit les moeurs, et cela doit-être vrai, car porter à l'écran un sujet aussi grâve et faire en sorte que le film laisse un beau message d'espoir, est une très belle chose!

Dans les années où se situent la trame du film, les aborigènes faisaient l'objet d'humiliations, à tel point que certains enfants à la peau plus claire que d'autres, étaient enlevés à leurs parents et placés dans des familes d'accueil blanches..

sapphires.jpg

The Sapphires est scénarisé par Tony Briggs, dont la mère Lauren Briggs était la chanteuse solo du quatuor, alors qu'une autre chanteuse ayant été enlevée rejoint le groupe composé de soeur, cousins et cousines...qui se produisit également devant les militaires envoyés au Vietnam...La chanteuse solo est interprètée par Jessica Mauboy, elle est accompagnée par Miranda Tapsell, Debra Mailman et Shari Sebbens! Quant au manager, car il en faut bien un, il est incarné par Chris O'Dowd vu dans "The Bridesmaid..

jm.jpg

Brèves. Jessica Mauboy que d'aucuns comparent déjà à Mariah Carey, quand ce n'est pas à Christina Aguilera a participé à Australian Idol 2006, et dans la foulée à fait partie du groupe "The Young Divas " en 2008, qu'elle a quitté pour entamer une carrière solo, un an plus tard! Aujourd'hui Jessica est une grande star dans son pays!.

 

The Sapphires a également fait l'objet d'une comédie musicale pour le théâtre en Australie, avant d'être porté à l'écran!

 

 

ALORS THE SAPPHIRES....UN AUTRE DREAMGIRLS????

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://tiff.net/thefestival

27 juin 2012

La Part des Anges de Ken Loach dans les salles!!

BannerAngelsShareFR.jpgSynopsis

A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux.
Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky !
De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères.
Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque - une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ?
Seuls les anges le savent…Une bien belle chronique pour une film tout simple, bien loin de Route Irish, mais bien plus accessible, car totalement empreint de fraîcheur et d'un humour décapant, très dans le style  British  Un feel-good movie qui n'est certe pas le meilleur Loach, mais qui fait du bien, malgré quelques erreur de scénario....Et le côté rédempteur sous-jacent qui nous renvoie à cette jeunesse turbulente qui ne demande qu'une chose...ce remettre en question à l'aube de l'âge adulte...me plaît également!
Le titre fait référence à la partie du volume d'un alcool qui s'évapore pendant son vieillissement en fût!  .

Avec Roger Allam, William Ruane, John Henshaw, Lorne MacFadyen, Jim Sweeney, Finlay Harris

 

roger allam,william ruane,john henshaw,lorne macfadyen,jim sweeney,finlay harris,angleterre,ken moach,cannes,actualité cinéma,ciné,cinéma,distillerie,délinquance

roger allam,william ruane,john henshaw,lorne macfadyen,jim sweeney,finlay harris,angleterre,ken moach,cannes,actualité cinéma,ciné,cinéma,distillerie,délinquance

roger allam,william ruane,john henshaw,lorne macfadyen,jim sweeney,finlay harris,angleterre,ken moach,cannes,actualité cinéma,ciné,cinéma,distillerie,délinquance

Photo et un très bel article sur : http://www.metrofrance.com/culture/la-part-des-anges-quan...

19 juin 2012

Le Grand Soir un bilan satisfaisant au B.O. français

lgs.jpgLes 185 066 entrées de LE GRAND SOIR peuvent satisfaire Benoît Délépine et Gustave Kervern même si elles sont inférieures aux 200 405 entrées cumulées lors de la première semaine d'exploitation de MAMMUTH (qui en cumula finalement 833 473). En effet, un tel démarrage confirme l'intérêt des spectateurs pour leur cinéma. Les 600 000 spectateurs devraient être atteints sans trop de problème. Plutôt pas mal pour un film sur le plus vieux punk à chien encore en activité.

07 juin 2012

LE SERMENT DE TOBROUK de Bernard Henry Levy.

actualité cinéma,ciné,cinéma,bhl,bernard-henry levy,lybye,syrie,conflit,guerre,insolite,cannes,mk2Tourné pendant les huit mois du conflit libyen ayant mis fin à la dictature de Mouammar Kadhafi, le film donne à voir le déroulement de cette guerre particulière : une révolte spontanée et populaire qui se transforme en Révolution grâce à la détermination de quelques femmes et hommes, en Libye bien sûr, mais aussi à Paris, à Londres, à New York et ailleurs....

Pourtant, lors de la projection à Cannes, même les représentants Libyiens et Syriens étaient confus de honte devant l'auto suffisance affichée par BHL.... dont le docu sensé montrer la révolution Lybyenne de l'intéreur, n'est que prétexte à se mettre en vitrine. Quant au public qui se rendra dans les salles où ce long docu sera programmé, qu'il ne se fasse aucune illusion. Tobrouk, même s'il fait référence à l'un des monuments du cinéma français °°, survole à peine un conflit où BHL ne fait que passer en revue les atrocités commises par Khadafi, et que toutes les télévisions du monde ont déjà montrées. Mais il  essaye surtout de se faire passer pour le chantre de la paix, au coeur d'un conflit dont il n'a finalement rien compris. Si ce n'est, celle d'ajuster sa tenue, et faire en sorte que sa dégaine et sa mèche blanche passent bien à l'écran! On ne voit que lui, lui et encore lui. Et ce qu'il propose avec Marc Roussel son co-réaisateur, c'est ni plus ni moins qu'un documentaire sur sa personne!.... Une telle prétention est irritante, et fait en sorte que le sujet du film est complètement occulté!. Devrai--je dire dommage...ou pas...? La question reste posée!

Détail BHL ne fait plus recette. Malgré son passage chez Ruqier dans "On n'est pas couché" le film proposé en avant-premèire à la Bibliothèque MK2 la semaine dernière..n'a fait que 20 entrées...

 

actualité cinéma,ciné,cinéma,bhl,bernard-henry levy,lybye,syrie,conflit,guerre,insolite,cannes,mk2

actualité cinéma,ciné,cinéma,bhl,bernard-henry levy,lybye,syrie,conflit,guerre,insolite,cannes,mk2

°° Un Taxi Pour Tobrouk

06 juin 2012

Hannibal Lecter revient

madss.jpgmads cannes.jpgSous les traîts de Mads Mikkelsen.

Ce dernier endossera le masque du serial-killer-cannibale pour NBC, avec son prix du Meilleur acteur gagné à Cannes sous le bras...Mikkelsen qui interprète un homme victime de l'hystérie collective l'ayant désigné comme pédophile dans "The Hunt-La Chasse" va bientôt commencer le tournage des "jeunes années" de Hannival vu dans "Silence of The Lamb" Cependant cette news me fait titiller N'avons-nos pas déjà eu droit à un coup dans le rétroviseur. Mais si, svenez-vous de Gaspard Ulliel dans 'Hannibal Rising"

Pour l'instant Mads assure la promotion de son prochain opus, à savoir "Thor". Le public associe Mads Mikkelsen à Clash of the Titans, voir Casino Royale, mais peu se souviennent de sa grande perf d'acteur dans "Adam's Apple". Alors si vous n'avez pas encore vu de film là, précipitez-vous dans la DVD-thèque la plus proche de chez vous, et savourez, un film certe décalé, mais avec un brillant Mikkelsen.

adam's.jpg

 
 

 

30 mai 2012

Cinéart et Cannes..on prends le mêmes et on recommence!

cannes.jpgLe distributeur belge Cinéart a une fois de plus récolté un max de prix au dernier festival de Cannes. Même si certains ne sont que des prix accéssoires, il n'en reste pas moins que la moisson est toujours très belle, et que l'on retrouve pratiquement toujours la Palme ou le Prix du Jury parmi les lauréats. Cette année, "Amour" de Michael Haneke a été sacré. Cependant, petit bémol en ce qui me concerne....j'ai la conviction que des copinages existent, et que ce film avec Jean-Louis Trintignant et Emmmanuelle Riva a été couronnée pour rendre hommage aux deux monstres sacrés du cinéma français, une forme de "Pour l'ensemble de la carrière" déguisée....parce que Haneke commence à se la jouer Frères Dardenne, en repartant régulièrement avec un prix prestigieux. Maintenant je dis ça, et je ne dis rien. Il ne reste plus qu'à attendre pour savoir si le public va accrocher à cette histoire "d'amour" entre deux vieux dont les journées s'égrènent en huis-clos! Pas très réjouissant que tout ça.

Et puis, c'est sur la pointe des pieds que le film " Camille Redouble" (1) de Noéamie Lvovsky clôturant la semaine des Réalisateurs est reparti avec le Prix SACD....Dans lequel on découve Yolande Moreau avec un look différent. Mais ça chut, c'est une autre histoire......

1. http://www.lemonde.fr/festival-de-cannes/article/2012/05/...

sacd,croisette,cannes,france,palme d'or,amour michael haneke,jean-louis trintignant,emmanuelle riva,actualité cinéma,ciné,cinéma,yolande moreau,camille redouble,the angel's share,ken loach,cinéart,françois chalais,les chevaux de dieu


 

 

27 mai 2012

Cannes. Palmarès surprise et Grosse déception pour moi!

Cannes-.jpgUne de mes prévisions s'est réalisée...Le  très beau film de Ken Loach The Angel Share Prix du Jury

Quant au prix du scénario, il a été remis par Natacha Kinsky à Cristian Mingiu pour "Au delà des Collines" L'histoire d' jeune roumaine qui tente de s'avader d'un couvent. Inspiré d'un faits divers en 2005.

Le Prix de la Mise en Scène remis par Leila Bekhty à Carlos Reygadas pour "Post Tenebras Lux". Cependant, la Palme d'Or me surprend quand même, et je reste sur ma première idée, à savoir que que ce prix a été attribué à Hanecke afin de "récompenser" par la bande, le duo Riva/Trintignant pour......l'ensemble de la carrière...Pour le reste, même si je voyais ce film parmi les récompensés, j'espèrais quand même voir Mathias Schoenaerts repartir avec le prix du meilleur acteur.Et bien non, c'est Mads Mikkilsen qui la reçu pour "La Chasse" de Thomas Vtterberg..Et chez les actrices, elles sont 2 à reçevoir ce prix...Cosina Stratan et Critini Flutur pour Au delà des Collines de Cristian Mingiu....et pour ce dernier, c'est un deuxième prix par procuration de la soirée, après celui de la Mise en Scène...Voilà Clap de fin sur la Croisette. Une semaine animée, le plein de stars, mais une grosse déception pour moi.....Comme chaque année, ce n'est jamais mon choix qui prime....Malgré cela, j'esquisse quand même un petit sourire en coin....Comme je ne peux "encadrer" les frères Dardenne, suis moins amère pour le film d'Audiart, car les frangins en sont les producteurs associés..Oui, je sais c'est mesquin, mais bon, je commence à fâtiguer de les voir chaque année primés à Cannes....

 La Palme d'or  " Amour " de  Michael Haneke. Deuxième Prix après "Le Ruban Blanc".

 Grand prix  "Reality " de l'Italien Matteo Garrone. Egalement un deuxième prix après Gomorra en 2008...

Prix d'interprétation féminine ex-aequo à Cosmina Startan et Cristina Flutur pour "Au delà des Collines".

Prix d'interprétation masculine Mads Mikkilsen  pour "La Chasse" de Thomas Vinterberg sur un homme accusé à tort de pédophilie

Prix de la mise en scène  à " Post tenebras lux " du mexicain Carlos Reygada

Prix du scénario revient à " Au delà des Collines " de Cristian Mungiu, déjà Palmé en 2007

Prix du jury "The Angel Share" , de Ken Loach Déjà Palmé en 2006 pour " Le vent se lève ".

Prix de la Caméra d'Or pour " Les bêtes du sud sauvage ", de Benh Zeitlin.

 

Cannes....Leo Carax se vend

cannes palme.jpgCannes, c'est la Croisette, les Tapis-rouges, Le Carlton, les after parties,  yachts, chasseurs d'autographes,  paparazzi et tutti-quanti. Mais Cannes, c'est aussi un immense marché, où tous les producteurs, les firmes, les distributeurs espèrent décrocher un bon film. Et, à l'inverse d'autres essayent de vendre leurs réalisations.. Cette année, certains longs-mètrages font figure d'Ovni, tel  "Holy Motors" le dernier Leos Carax. Treize ans après "Les Amants du Pont-Neuf"  Un film inclassable, l'un des plus étranges de cette cuvée 2012, mais qui pourtant vient de trouver acquéreur pour le marché américain.  Pas vraiment un long-mètrage, mais plutôt une succession de mini-courts. que le Groupe Indomina va se charger de la distribuer au pays de l'Oncle Sam . Les présences de Eva Mendes et Kylie Minogue au générique y sont-elles pour quelque chose?  Sans doute, parce que il y a des lustres qu'un film a divisé à ce point la Croisette, pour les uns, "Holy Motors" est une chef-d'oeuvre, pour d'autres, un navet. Le Grand-écart quoi! Edith Scobb et Michel Piccoli complètent le casting...

 

leos carax,crisette,cannes,france,actualité cinéma,ciné,cinéma,eva mendes,kylie minogue,holy motors

 

Mini-synopsis: De l'aube à la nuit, quelques heures dans l'existence de Monsieur Oscar, un être qui voyage de vie en vie. Tour à tour grand patron, meurtrier, mendiante, créature monstrueuse, père de famille... M. Oscar semble jouer des rôles, plongeant en chacun tout entier - mais où sont les caméras ? Il est seul, uniquement accompagné de Céline, longue dame blonde aux commandes de l'immense machine qui le transporte dans Paris et autour. Tel un tueur consciencieux allant de gage en gage. À la poursuite de la beauté du geste. Du moteur de l'action. Des femmes et des fantômes de sa vie. Mais où est sa maison, sa famille, son repos ?

Cannes Heure -6

cannes palme.jpg

A quelques heures de la cérémonie de clôture qui voit décerner la Palme d'Or du meilleur film selon le jury, ce qui n'est pas toujours le cas pour les cinéphiles, j'y vais moi aussi de mes petits pronostics persos. Quoique il ne faille pas se leurrer, vu la carrière des deux anciens que sont Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant, il ne sera pas étonnant que les princpaux prix aillent vers ces deux monstres sacrés....Pour moi, sans remettre en cause l'interprètation, cela relève juste d'un prix qui sera décerné pour "l'Ensemble de la Carrière" sans plus!!!!! Un hommage quoi, car, je ne vois pas le public se précipiter pour ce mélodrame, préférant retenir "Un Homme et une femme" sur la carte de visite de Trintignant...même si il n'y a pas que cela! Bref, pour en revenir à mes pronos, je pointe "De Rouille de d'Os " comme Palme d'Or ex-aequo avec "Dans la Brume" de Sergei Lonitza (comme ça je me mouille un peu moins) Ensuite, le Prix de la Meilleure actrice à Cotillard-E. Riva, pour les raisons annonçées plus haut et Nicole Kidman qui est assez ahurissante dans Paperboy. Je vois le Meilleur scénario aller à Ken Loach pour "La Part des Anges" ou Dans la Brume en cas où....Mathias Schoenaerts avec le Trophée du Meilleur acteur...on peut rêver non? Même si je pense que comme Riva, ce sera Trintignant.....In Finé, le Prix du Jury pourrait aller à "Amour" de Michael Haneke, si d'aventure ce film sur la fin de vie d'un vieux couple ne récoltait pas ailleurs. Un prix d'estime quoi....

Rendez-vous ce soir dès 19h......Croisons les doigts par Schoenaerts qui le mériterait vraiment, il éclabousse l'écran, et pas seulement à cause de ses muscles!...

26 mai 2012

Cannes Un Certain Regard..Palmarès.

actualité cinéma,ciné,cinéma,france,cannes,croisette,un certain regard,emilie dequenne,a perdre la raison,miguel franco,leila bekhty,chiliLe réalisateur mexicain Michel Franco a reçu le Prix pour Despues de Lucia, un film sur la barbarie dans une école. Il décrit la violence dans certains établissements scolaires. Ce film s'est démarqué parmi les 17 films en compètition..

 Tim Roth, président du jury  «une sélection de films extraordinaire dans sa qualité et sa puissance». «Les cinéastes ne nous ont jamais déçus une seule fois! Incroyable!», s’est-il enthousiasmé. Le jury composé de Tonie Marshall et Leila Bekhti a également décerné un prix au duo Gustave Kerven et Benit Delépine - cocorico- pour La Grand Soir, avec re-cocorico Benoit Poelvoorde et Albert Dupontel.

Le jury, également composé de l’actrice Leïla Bekhti ou de la réalisatrice et productrice Tonie Marshall, a également décerné un Prix spécial du jury au duo formé par Benoît Delépine et Gustave Kervern pour leur film Le Grand Soir dans lequel jouent Benoît Poelevoorde et Albert Dupontel. Et ultime cerise le gâteau, le jury a décerné le prix d'interprètation féminine ex-aecquo à Suzanne Clément pour Laurence Anyways de Xavier Dolan, à la belge Emilie Dequenne pour sa formidable prestation dans A perdre la Raison de Joachim Lafosse.

 

Woody Allen à Paris....Yes!

woody.jpgLe festival "Cannes à Paris" au MK2 Bibliothèque c'est parti ! en partenariat avec LeMonde.fr http://bit.ly/JjunWP Ill est encore temps de prendre vos places sur MK2.com pour "Woody Allen, a documentary" à 15h !

Mais faut faire vite, cela se termine demain!!

http://www.mk2.com/evenements/festival-cannes-paris-au-mk...

21:45 Publié dans Cannes 2012 | Tags : cannes, paris, woody allen actualité cinéma, ciné, cinéma, festival, insolite | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25 mai 2012

Cosmopolis....j'ai eu l'occasion de faire une sieste!

 

 

COS_D027-05147.jpg

 

 

Une méthode dangereuse, le dernier opus de Cronenberg ne m'avait pas spécialement emballée....Ensuite, comme je ne peux "encadrer" Robert Pattinson que je trouve un très mauvais acteur, j'ai du me forcer pour me rendre à RTL House...  le film est quand même projeté à Cannes le même jour! Ne pouvant me rendre sur la Croisette, je regarde la pupart des films sélectionnés.....par "procuration! ..Cosmopolis, que dire?  Les notes de productions et les bandes-annonçes consultées auparavant, m'avaient déjà un peu mises au parfum...tout en laissant à Cronenberg ce qu'il est...un réalisateur à part! Pourtant cette  adaptation de la nouvelle de Don DeLillo, un habitué du style science-fiction et irréel ne va pas  convaincre les cinéphiles......Dans Cosmopolis, Robert Pattinson incarne un golden boy new-yorkais, immensément riche, qui ne sait plus quoi faire de son argent, et qui, pour vous donner un exemple, décide entre deux pâtés de maisons new Yorkais, vouloir acheter une église entière rien que pour s'approprier les oeuvres d'art qui s'y trouvent.

COS_D005_00986.jpgN'ayant aucune conscience de l'argent, il est persuadé qu'avec ses millions, tout lui est permis, que le monde doit le suivre au doigt et à l'oeil, afin de satisfaire ses moindres désirs de Golden Boy doré! Y compris, traverser la Grande Pomme entièrement paralysée par la venue du président des Etats-Unis et par diverses manifestations, pour une coupe de cheveux! . Constamment entouré de gardes du corps, il parcours la ville dans sa limousine entièrement insonorisée, rendant encore plus flagrant la différence entre frénésie extérieure et le monde fermé dans lequel il gravîte. Voilà vite fait, dressé le pitch de Cosmopolis. Un film aseptisé comme la bagnole, où les longs échanges, les verbiages sont légions...A tel point que, et là c'est une nouveauté en ce qui concerne Robatz, même dans les séquences de baise, on parle, on parle et on ne se tait jamais....A en devenir nauséeux!  Pattinson avec sa tête à la Buster Keaton ne délivre aucune émotion. Pas un cil, pas un sourcil ne trésaille. Monocorde comme peut l'être une momie de l'ère des pharaons, et horreur suprême, il est de toutes les séquences, de toutes les scènes... au final, je ne peux m'empêcher de comparer sa superbe limousine à un corbillard High-Tech, empêchant de ressentir le chaos extérieur et la lente dérive du système américain, vouée à une mort certaine sans les soubresauts boursiers, comme l'est finalement Eric Parker, éternellement traqué et entouré d'une horde de gardes du corps.... Trop occupé à sa petite personne, le golden boy se fait même ausculter la prostate.....sur le siège arrière...Paranthèse, cette séquence est hilarante, comme l'est celle de Binoche et de Mathieu Amalric, les deux caméos qui ont réussi à me sortir d'une grosse torpeur..l'une dans une séquence érotique, l'autre en entarteur que n'aurait pas renié notre Godin, l'entarteur belge de notoriété publique! .Projeté à Cannes aujourd'hui, certains journalistes auront probablement que de bons mots à l'encontre de Cosmopolis, d'autres ont déjà commis de sérieuses réserves quant au devenir d'une éventuelle grande carrière hollywoodienne pour RobPatz. Quant à moi, je termine en ne vous conseillant pas d'aller voir ce film aux lenteurs ennuyeuses et au verbiage plus qu'énervant!COS_D001_00109_Comp_v02.jpg

Pattinson&GadonDay1.jpg

COS_D016-02769_Comp_v03.jpg

 

PS. J'ai toujours dit que je ne comprenais pas l'engouement pour RobPatz, que je ne trouve pas beau. Je confirme que dans Cosmopolis il est encore plus vilain que je ne pensais. Bien entendu, ce n'est pas le physique - enfin pas toujours- qui compte chez un comédien, mais quand on a du talent, le reste devient invisible. Comme Pattinson n'en a aucun, on ne voit que son physique disgrâcieux! Désolé pour les fans..

Préparez-vous à être déçus!COS_D025_04605.jpg


 

24 mai 2012

On The Road vu pour vous! Dossier super complèt!

 

on the road cast Cannes.jpg

Mini-synopsis:

Après la mort de son père, Sal Paradise (Sam Riley), un aspirant écrivain de New York, rencontre Dean Moriarty (Garrett Hedlund), un sauvage et charismatique ex-taulard. marié à Marylou, une séductrice assez libérée..Les deux compères se sentent directement de nombreuses affinités, et on peut même dire que le courant passe bien. Déterminé à éviter les écueils d'une vie étriquée et étroite Sal et Dean prennent la route en compagnie de Marylou et ensemble s'en vont vers une Odyssée qui va complètement changer leur vie...tant émotionnelle que physique. Assoiffés de liberté, ils découvrent le monde, l'extase de l'expérience, la connexité de l'humanité et, finalement, eux-mêmes. Avec Kristen Stewart (Twilight -Into The Wild Snow White), Sam Riley (Control) Kirsten Dunst, Amy Adams (The Muppets), Garrett Hedlund (Tron Legacy) Viggo Mortensen,(Apaloosa) Tom Sturridge, Alice Braga (Predators), Elizabeth Moss (Mad Men) Danny Morgan et Marie-Ginette Guay.

 

ontr.jpg

otr a.jpg

otr12.jpg

On the Road d'après l'auto-biographie de Jack Kerouac propose une incursion dans le monde pré Beat Generation . On y suit une fille et deux gars, souvent le contraire, parfois un mec de passage (caméo de Steve Buscemi) ....à la poursuite d'une autre vie sur fond de drogues, d'alcool, de parties de jambes en l'air , afin d'échapper à l'American Dream, utopie parmi les utopies. Avec Marcel Proust sur le dashboard! Il y a des moments de pur plaisir, comme si le réalisateur avait lui-même pris le volant de la superbe Hudson, mais d'autres ou, franchement on s'ennuie un peu. D'où un film qui aurait pu être écourté d'une bonne vingtaine de minutes. Mais soyons francs. Le roman, tapuscrit sur un rouleau de 36,50 mètres, sans chapitres, sans ponctuation est impossible à mettre en bobine. Raison pour laquelle, Francis Ford Copolla qui avait acheté les droits en 1968, et d'autres ont mis tant d'années à sortir ce road-movie des "starting blocks"  Même Jean-Luc Godard et et Gust Van Sant fûrent approchés. Walter Salles qui a déjà tourné deux road-movies -Carnets de Voyage (Che Guevarra) et Central de Bresil sait de quoi il retourne en relevant le défi! Il veut dit-il " permettre aux spectateurs de revenir au lvre original , et qu'ils puissent construire leurs propres visions de "Sur la Route"  Le réalisateur Brésilien à mis 8 ans pour peaufiner son biopic, et parvenir à retranscrire la "prose libre" qui couvre 60.000 miles pour le grand écran! Il faut aussi savoir que, Kerouac lui-même fût tenté de faire le film, lorsqu'il écrivit une missive à Marlon Brando (ci-contre), l'implorant d'acheter son livre et de bien vouloir incarner le légendaire Neal Cassady.SAM_0303.JPG

SAM_0308.JPGLe rouleau en question, à l’écriture rythmée et foisonnante, comportant un seul paragraphe de 370 pages, sans marge et sans chapitres, fait l'objet d'une superbe exposition à Paris (°°) où il est subtilement mis en valeur dans une vitrine de dix mètres, spécialement conçue pour, qui s'étend telle une longue route américaine autour de laquelle défilent des paysages : paysage de la vie de Kerouac, paysage de son amour pour la littérature, paysage de ses rencontres, paysage de la réalisation du film. Entre le 2 et 22 avril 1951, Jack Kerouac retape ses notes 125 000 mots sur un support papier de 36,50 mètres de long. Il a 29 ans. On peut y découvrir un homme qui avance, en quête de liberté, explore tous les sens et se fraye un chemin aboutissant à la rédaction de ce monument de la littérature américaine. Une soudaine fi èvre scripturale qui  l’entraîne à écrire  en prose spontanée, empruntée aux techniques du Surréalisme inspirée par son compagnon de voyage Neal Cassady.  « Je vais me trouver un rouleau de papier pour couvrir les étagères, je vais le glisser dans la machine, et je vais taper à toute vitesse, à toute berzingue, et au diable les structures bidons, après on verra »…Je l’ai déroulé sur le plancher et il ressemble à la route. » « j’ai écrit ce livre sous l’emprise du café… 6 000 mots par jour, 12 000 le premier jour et 15 000 le dernier… »
SAM_0307.JPGIl préparait sa route depuis 1947, au moyen de dizaines de carnets et de notes manuscrites. De jeune romancier, Jack Kerouac va devenir l’écrivain le plus expérimenté, le plus doué de sa génération, qui le propulsera au sommet de la littérature américaine, avec la « littérature de l’instant ».
Après plusieurs refus d’éditeurs et de sérieuses modifi cations, le tapuscrit sera finalement publié par les éditions Viking en 1957, et trois ans après en France par la maison Gallimard. C’est cette version plus courte et expurgée de ses passages les plus sulfureux que le public connaîtra jusqu’à ces toutes dernières années.

Extrait : " Côte à côte, ils s'élançaient dans les rues, savourant toute chose dans le style qui était alors celui de leur première amitié et qui, plus tard, devint tellement plus désolé, objectif, morne. Mais alors ils s'en allaient, dansant dans les rues comme des clochedingues, et je traînais derrière eux comme je l'ai fait toute ma vie derrière les gens qui m'intéressent, parce que les seules gens qui existent pour moi sont les déments, ceux qui ont la démence de vivre, la démence de discourir, la démence d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller ni sortir un lieu commun mais qui brûlent, qui brûlent, pareils aux fabuleux feux jaunes des chandelles romaines explosant comme des poêles à frire à travers les étoiles et, au milieu, on voit éclater le bleu du pétard central et chacun fait: "Aaaah!" Quel nom donnait-on à cette jeunesse-là dans l'Allemagne de Goethe?"

Jack Kerouac, Sur la route, Folio, 1976, p. 21.

INTERESSANT !!!: http://www.mk2.com/evenements/festival-cannes-paris-au-mk...

otr21.jpg

Cependant, même si tiraillée entre deux sensations, l'une bof pas mal, l'autre j'ai aimé, force est de reconnaître que même si les paysages traversés sont magnifiques, la route reste ouverte au clap final! On reste sur sa faim, ce film n'étant finalement rien de plus qu'une voie sans issue, où les pneus crevès prennent le pas sur les "tours-minutes" (métaphore) Je salue cependant l'énorme travail des comédiens, surtout Garett Heddlund qui crève littéralement l'écran, et Kristen Stewart qui prouve ici qu'elle est mûre pour enfin sortir du carcan Twilight. Je l'avais déjà remarquée dans un autre road-movie "Into The Wild" de Sean Penn, où son talent explosait. Pour le reste, autre bémol, j'ai eu du mal avec la manière dont les femmes sont traîtées. A la limite et pour conclure cette chronique, j'ajoute que ce film est un "rien" misogyne. Mais cela n'engage que moi! 

otr16.jpg

SAM_0305.JPGLorsque Kerouac couchât ses premières notes sur papier, ou sur tout ce qui lui tombait sous la main, y compris, dans des moments de profond désarroi, sur des bouts de journaux trouvés dans des poubelles, il dut changer les noms pour des raisons légales. Décrire ses propres errances eut-été un suicide dans cette amérique encore cahotante et pudibonde. Ainsi Luanne Henderson dans la réalité devient Marylou (Stewart) dans le roman,  Carolyn Cassidy est Camille (Kirsten Dunst) Neil Cassidy est Dean Moriarty (Garrett Hedlund) Jack Kerouac prend les traîts de Sal Paradise (Sam Riley) William Burroughs -Old Bull Lee (Viggo Mortensen) ensuite Al Hinkel est Ed Dunkel (le nouveau venu Danny Morgan) et enfin la Mexicaine Bea Franco est Terry ( Alica Braga).

Détails: Salles a organisé un boot camp d'un mois pour toute la production à Montreal en 2010, afin de les familiariser à l'ambiance très particulière du courant Beat. . Et la Hudson qui fait l'objet d'un véritable culte aux States est  le fil conducteur . Elle a été choisie parce qu'elle devait-être assez grande et large, afin que  les nombreux personnages puissent y prendre place lors des différents allers et retours effectués par la bande à Kerouak...sans oublier de mentionner que l'espace de la belle américaine a donné lieu à une scène cocasse, celle ou Marylou  nue entre Sal et Dean, également en tenue d'Adam, leur procure un plaisir simultané, alors que pied au plancher, le paysage défile à toute vitesse...Cette bagnole a pour les besoins du tournage, parcouru 7000 kilomètres non-stop, à tel point que des fanas de cette belle carosserie s'arrêtaient en la voyant passer où discutaient chrômes et enjoliveurs avec la prod!  Lors  de certaines séquences, plusieurs mécaniciens hauts en couleurs ont donné de précieux conseils...Kristen Stewart a été contactée bien avant le début de la saga Twilight.

 

http://www.lemonde.fr/cinema/infographe/2012/05/18/le-tou...

°° MUsée des Lettres et des Manuscrits

222 bld Saint-Germain 75007 Paris Jusqu'au 19 août 2012.

 otr hors série.jpgSAM_0301.JPG

 Sources Hors-série "Sur la Route" Editeur Trois Couleurs" reçu de la Maison de Production MK2  et  grâce auquel j'ai pu commètre cette chronique....et .que je remercie chaleureusement. Un ouvrage magnifique, avec de nombreuses photos d'archives et tout le périple décrypté miles par miles. La vie et le parcours superbement mis en images...jusque dans les recoins de la salle 320 Berg Collection à la New York Public Library qui détient des centaines et des centaines de documents. Sans oublier un large chapitre de la Beat generation de l'après Kerouac! Un trésor que ce hors-série...

23 mai 2012

Joachim Lafosse et Emilie Desquenne applaudis à Cannes!

lafosse.jpg

"A perdre la raison" de Joachim Lafosse (Elève Libre) présenté en première mondiale à Cannes, section "Un Certain regard " a fait forte impression. Entouré d'une équipe composée de 23 personnes, Lafosse est apparu heureux et ému par l'excellent accueil soutien rencontré par son long-mètrage! Ce ne fut pas facile, car dès le début, il dut faire face au véto de deux protagonistes. A savoir le mari et le médecin..au coeur d'une relation triangulaire fort complèxe. Même s'il s'agit comme le dit Lafosse, d'une fiction, où il met en excergue la tragédie d'un couple au sein duquel règne un disfonctionnement psychologique, on ne peut s'empêcher de faire le parallèle avec l'histoire de Geneviève Lhermitte, une femme dépressive devant l'altruisme exacerbé d'une troisième personne dans son couple, et qui sera accusée d'un quintuple infanticide en 2007.

Inspiré librement d'un fait divers ayant défrayé la chonique à Nivelles en 2007

 

cannes,croisette,france,genevieve lhermitte,drame,actualité cinéma,emiie dequenne,tahar rahim,niels arestrup,assassinat,infanticide,ciné,joachim lafosse,elève libre,un certain regardMini-pitch : Murielle et Mounir s'aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d'avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. Murielle se retrouve alors enfermée dans un climat affectif irrespirable, ce qui mène insidieusement la famille vers une issue tragique. 

Dans un film sobre, empreint d'une très grande simplicité, Joachim Lafosse dresse un portrait lugubre d'une lente descente aux enfers, tout en n'enpêchant pas le spectateur de ressentir une certaine empathie pour les héros!

Avec Tahar Rahim et Niels Arestrup tous deux vus dans "Un Prophète"

Brèves, le Docteur Schaar et M. Moqadem se réservent le droit d'entamer des poursuites pour le cas où le film ne les fasse apparaître sous une mauvaise lumière...cannes,croisette,france,genevieve lhermitte,drame,actualité cinéma,emiie dequenne,tahar rahim,niels arestrup,assassinat,infanticide,ciné,joachim lafosse,elève libre,un certain regard

cannes,croisette,france,genevieve lhermitte,drame,actualité cinéma,emiie dequenne,tahar rahim,niels arestrup,assassinat,infanticide,ciné,joachim lafosse,elève libre,un certain regard

 

 

 

 

22 mai 2012

Brad Pitt en grande forme à Cannes

bradinou can.jpg

Habillé d'une façon très "Casual", Brad Pitt est apparu en super pleine forme à Cannes hier. Venu sans Angelina Jolie, en plein préparatifs de son prochain film, mais qui devrait le rejoindre dès demain, Bradinou a foulé le taps-rouge en parfaite décontraction dans un costume gris qui lui allait à ravir, et aux accessoires parfaitement assortis. Rasé de près, le cheveux longs mais légèrement éclaircis, Brad faisait 10 ans de moins par rapport aux apparitions avec un bonnet de laine sur la tête. Venu promouvoir "Cogan's Trade"  le dernier Andrew Dominick, c'est en compagnie de toute l'équipe composée de Scoot McNairy, Ray Liotta, Vince Curatola, et Ben Mendelson, que Pitt à pris la pose pour les photographes, avant d'aller au devant des nombreux fans ayant fait le déplacement. Gogan's Trade à quelques relents de Tarantino et des frères Coen, mais avec un "soupçon" de violence en plus! Violence qui, d'après ce que Pitt à dévoilé lors de la conférence de presse, le gène moins que de devoir jouer un rôle de raciste! Cependant, le film de Dominik divise la Croisette, les uns trouvent le long-mètrage un rien barbant, où les dialoges noient le thème, d'autres annonçent le déclin des films dits "de genre" voir d'auteurs dont fait partie Cogan's Trade. Il est vrai que au vu de la bande-annonce et des quelques sneaks.....mis à part quelques scènes jouissives" le film à l'air de se traîner en longeur, et la présence de Pitt au générique n'assure pas un quelconque intérêt de plus!

Jackie Cogan (Brad Pitt) est un homme de main qui enquête sur un cambriolage qui a eu lieu durant une partie de poker protégée par la mafia. Un Film dur, absurde par moment, mais surtout violence. Un film sur la mafia, où le job doit être fait, bien fait et vite, sans trop de dégâts collateraux pour un beau pactole à la fin! En cas de "défaillance", entre en scène Cogan, engagé pour faire "son" nettoyage

brad1.jpg

 

bradinou ca.jpg