13 novembre 2009

L'Enfer d'Henry Georges Clouzot. Sublime Romy Schneider!

 

l-enfer-
"L'Enfer"  d' Henry Georges Clouzot film mythique et maudit....bientôt dans les salles belges.

Serge Bromberg et Ruxandra Medrea ...... proposent non pas un documentaire sur le tournage, mais bien "L'enfer" de Clouzot,  un chef d'oeuvre qui auait du être le film évènement de 1964, et qui ne vit jamais le jour à cause de problèmes cardiaques du réalisateur. Proposant un film hybride, à mi-chemin entre le documentaire, le making-of et la fiction, ils démontrent que cette oeuvre avant-gardiste, enigmatique et très dérangeante sur la jalousie, n'a pas pris une ride. Alors que l'on pensait les images perdues à tout jamais, le duo a pendant plus de 150 heures, restauré les 185 bobines retrouvées pour nous proposer un document exceptionnel, où Clouzot qui disposait d'un budget colossal pour l'époque, repoussait les limites de la création artistique. Etait-il fou, visionnaire? On ne le saura jamais, car le film fut arrêté après trois semaines seulement.  Présenté au Festival de Cannes 2009 et à Locarno.

Bromberg et sa co-réalisatrice y ont intercalé les scènes manquantes,  qu’ils ont eux-mêmes filmées, d’après le script original  avec  Jacques Gamblin et Bérénice Bejo.« Ils reprennent les rôles respectifs de Serge Reggiani et Romy Schneider, explique Serge Bromberg. L'histoire se construit et se déroule sous nos yeux, les images se font de plus en plus hypnotiques. Le mystère est là, tout entier. Il s'offre à nous et se dérobe à la fois. Nous voyons ce que Clouzot avait vu. Nous sommes au cœur de la création, qui n'a ni logique ni explication. Il n'est ici affaire que de beauté. (sources : extrait d'interview sur http://www.iledefrance.fr/)

Romy Schneider, Serge Reggiani, Jean-Louis Trintignant, Catherine Allégret, Dany Carrel, Claude Brasseur,Mario David, Germaine Delbat,  Blanchette Brunoy, Henri Virlojeux

l'enfer-2

inferno three

Bande-annonce subjugeante.

 

lenfer avertissement

Fac similé d'un article du magasine première d'époque.

L'Enfer journal

 

Superbe et envoûtante Romy Schneider.

29 octobre 2009

Le Prophète reçoit un award à Londres.

prophet_
Un véritable triomphe, un plébiscite. Le dernier opus de Jacques Audiard "Un Prophète" a remporté le Grand prix Star of London (premier du nom) du meilleur Film, au festival du Film de Londres, lors d'une cérmonie qui s'est tenue hier soir au Inns of Court , et présentée par la star de la télé et radio américaine Paul Gambacchi.

london_film_festival_awards_anjelica_hustonEn sa qualité de présidente de ce  Jury, c'est à Angelica Huston qu'est revenu l'honneur de remettre le prix au comédien Tahar Rahim, qui crève litéralement l'écran dans cette fiction. "Ce film est un masterpiece, il a l'ambition, la pureté, l'imagination qui devraient en faire un classique instantané. Avec un scénario béton, de superbes performances et un thème universel, Jacques Audiard à réalisé le film parfait!!!""

Quant au jury du Meilleur film, au sein duquel siègaient Jarvis Cocker, Matthieu Kassovitz et Charlotte Rampling entre autre, il a décerné l'award à "The Road" de John Hillcoat.

Enfin, le Sutherland Award qui récompense la première oeuvre la plus imaginative  est revenu à Scandar Copi et Yaron Shani pour Ajami dont je parle par ailleur ici, et contribution Israélienne aux Oscars de l'année prochaine.

Et c'est le duo John Hurt et Souleymane Cissé ont reçu le BFI fellowship (c'est quoi ça???) pour leur réussite dans le méter d'acteur et de réalisateur.... "Etre reconnu ici, c'est un réel honneur " à confié Hurt en reçevant son prix....Hurt sera très bientôt à l'affiche de "The Limits of Control" chez nous (ndlr) You must sign in to make a comment.

Le reste du palmarès sur: http://www.bfi.org.uk/lff/node/1012

 UN PROPHETE mérite incontestablement ce prix. C'est un des meilleurs films que j'ai eu l'occasion de voir sur le milieu carcéral. Bien plus captivant que Public Enemies et plus excitant que Mesrine, qui malgré l'abattage médiatique dont ils ont fait l'objet n'ont rien remporté nulle part...Pour rappel, Un prophète avait déjà remporté le Grand Prix du public à Cannes.....dossier complèt sur :

15 octobre 2009

Festival du film de Gand....Prix Jury des jeunes.

gand

Le jury de jeunes du Festival du Film de Gand décèrne le prix  Mine Xplore Award au film israélien Ajami des réalisateurs Scandar Copti & Yaron Shani . Le prix est un prime de 6.000 euro pour le distributeur, offert par Mine/BNP Paribas Fortis, et un espace publicitaire dans le quotidien De Morgen et pour le radio Studio Brussel d’un valeur de 20.000 euro. A L’ouest de Pluton reçoit une mention spéciale.

ajami
Ajami
est un des films dans la section XploreZone, un parcours pour les jeunes du festival avec 18 films de la Compétition, World Cinema et Festival Previews. Le jury de cinq jeunes a décidé que Ajami mérite le Mine Xplore Award pour la raison suivante:
 
“Le film est un immersion dans la vie dans le quartier Ajami israélienne où les chrétiens, les musulmans et les Juifs luttent pour leur survie. Un film mosaïque mouvante avec des personnages réalistes et une intrigue bien développée. Les réalisateurs Copti et Shani mettent notre nez sur la situation socio politique en Israël dans une façon convaincante et non-didactique.”
Mini-synopsis:
 Le quartier d'Ajami à Jaffa, à  est un lieu cosmopolite où cohabitent juifs, musulmans et chrétiens. Le jeune  Nasri âgé de 13 ans, et son grand frèere Omar  vivent dans la peur depuis que leur oncle a tiré sur un membre important d'un autre clan. Malek, un jeune réfugié palestinien, travaille illégalement en Israel pour financer l'opération que sa mère doit subir. Binj, Palestinien  rêve d'un futur agréable avec sa petite amie chrétienne. Dando, un policier juif  recherche désespérément  son jeune frère disparu..L'histoire de destins croisés au coeur d'une ville déchirée.

07 octobre 2009

Up - Là-Haut sortie belge 7/10

UP

Dessin, animé, animation réalisé conjointement par Pete Docter et Bob Petersen, avec les voix de Charles Aznavour entre autre. Film présenté à Cannes dernierement. Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s'envoler vers l'Amérique du Sud, il ne s'attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans, toujours très enthousiaste et assez envahissant...
Ce duo totalement imprévisible et improbable va vivre une aventure délirante qui les plongera dans un voyage dépassant l'imagination.

http://disney.com/UP


01 octobre 2009

Dernnis Hopper (Easy Rider) hospitalisé

hopper
En pleine promotion pour la série télévisée TV Crash, l'acteur-réalisateur poète et photographe Dennis Hooper (1936) qui a débuté son immense carrière dans "Geant" de Nicolas Ray aux côtes de James Dean, vient d'être admis dans un établissement médical de New York portant un masque à oxygène.  Son état inspire les plus vives inquiétudes. Avec une carte de visite où l'on retrouve "Easy Rider" le film culte réalisé en 1969 et récompensé à Cannes, cet acteur ecclectique possède l'un des carrières les plus prolifique du cinéma Us, même si l'on déplore quelques daubes. En effet, on le retrouve au générique de Rusty James, Apocalypse Now, Blue Velvet, Johnny Guitare, O.K. Coral, Sayonara....et la suite sur

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Dennis_Hopper

29 septembre 2009

De Helaasheid der dingen, Hollywood après Gand? Sans doute!

gand oneLa 36e édition du Festival du Film de Gand débutera le 6 octobre, avec en ouverture le nouveau film de Felix van Groeningen, La merditude des choses, un film très réussi et captivant, mais surtout très abouti, un des meilleurs films belges de cette année.  Le film sera projeté en avant-première dans 4 salles du complexe cinématographique Kinepolis et au Centre d'Art Vooruit. 


merditude onemerditude twoLa merditude des choses, tiré du roman du même nom de Dimitri Verhulst, raconte l'histoire de Gunther Strobbe, 13 ans, qui partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante... Tout porte à croire qu'il subira le même sort. À moins qu'il ne parvienne à se « démerder » de là... Le récit autobiographique avait fait beaucoup de bruit à sa publication en 2006, les lecteurs flamands et hollandais l'ont accueilli comme la sensation littéraire des années 2000, et il avait été récompensé par de nombreux prix littéraires, et traduit en plusieurs langues. La merditude est une alliance miraculeuse entre humour, romantisme noir, et cynisme glacial. De nombreuses scènes sont hilarantes, mais soudain si poignantes que le rire s'estompe quand résonne la voix de Roy Orbison. Les scènes avec Only The Lonely et Pretty Woman sont fantastiques, et plus d'une fois le spectateur se tordra de rire avant de passer aux larmes.  Car le film c'est cela, un éternel virage à 360°...où le spectateur happé par le contenu, est trop content de pouvoir garder le cap...De Helaasheid se regarde avoir plaisir dès que la caméra pointe son objectif 
dans la pièce qui sert tout autant de salon où l'on cause que de cuisine. Le réalisateur passe au peigne fin, toutes les dérives verbales d'une famille pour qui, à défaut de travailler,  préfère aller au bistrot et boire jusqu'à plus soif,  organiser des kermesses de grandes bouffes, voir des courses cyclistes à poil, afin de sortir de la morosité, un petit patelin, où les distractions pour les chômeurs professionnels ne sont pas nombreuses. Si de prime abord, on rentre de plein pied dans une réalisation flirtant au raz des pâquerettes (vrai) on est cependant assez vite embarqué par cette fratrie un peu barge, souvent en bute avec des Huissiers de justice, et qui propose des scènes absolûment délirantes!  En tout cas, moi j'ai aimé,  je dirai même plus, j'ai adoré, et les nombreux prix récoltés ne m'étonnent absolûment pas
Bien sûr, le réalisateur montre certains "travers" de Reetverdegem, petite bourgade pas bien loin d'Alost en Belgique,sous un déguisement folklorique, et ose un humour cru, brut de décoffrage.  En montrant ses acteurs aussi moustachus, que gras et grotesques, il est certainement très proche de la réalité des "désoeuvrés" en mal d'amour et d'amitié, et les situations limites dans lesquelles il les plonge amènent des interrogations. Est-ce vraiment cela quand tout manque, sauf le comptoir auquel on peut se raccrocher? Or, comme il délivre un film empreint de poésie, d'amour et de tendresse, même si elle soigneusement cachée derrière quelques verres de bière, on  pardonne, et on applaudit un très bon film. A voir avec des copains et et un bac de bière, histoire de bien se plonger dans l'atmosphère!

 merditude
La merditude des choses a été sélectionné pour la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes où  Felix van Groeningen accompagné du producteur Dirk Impens (Menuet) et de quelques-uns des acteurs principaux ont fait un tour à vélo, totalement nus, sur la Croisette.  Felix van Groeningen, s'était déclaré ravi  que son 3e long métrage puisse inaugurer le Festival du Film de Gand : 'La sélection de Cannes était inattendue et extraordinaire, mais pouvoir faire l’ouverture dans son propre pays de plus grand festival national est tout simplement fantastique !' Le vendeur international du film est MK2, tandis que le distributeur en Belgique est Kinepolis Film Distribution. Le titre français de ce film est « La merditude des choses », tandis que son titre anglophone est « The misfortunates ».

merditudes 2

 Et maintenant en route pour Hollywood............

 

Un Comité de Sélection national, composé de professionnels du cinéma belge et présidé par Christian De Schutter (Responsable de Flanders Image), a choisi officiellement le film « De helaasheid der dingen » pour représenter la Belgique aux 82èmes Academy Awards dans la catégorie « Meilleur film en langue étrangère » Le titre français de ce film est « La merditude des choses », tandis que son titre anglophone est « The misfortunates ». Les cinq films nominés dans la catégorie "Films en langue étrangère" seront annoncés le 2 février 2010, tandis que la célèbre cérémonie de remise des « Oscars » se tiendra à Los Angeles le dimanche 7 mars 2010

16 septembre 2009

Antichrist sortie 16/9


antichrist
Le dernier film de Lars Von Trier (Breaking The waves-) avec
Charlotte Gainsbourg et Willem Dafoe fait l'effet d'une bombe. Une sacrée bombe à retardement! ¨Peu avant la projection au festival de Cannes en mai dernier, seule une photo promotionnelle circulait, mais quelle photo. Ensuite  une pré-bande-annonce  suffisemment explicite et qui annoçait bien la couleur...Charlotte Gainsbourg dans un rôle aux antipodes de l'image lisse de ses débuts, qui n'hésite pas verser dans le gore et l'horreur..Et le message est passé! Ce rôle hors normes lui a permis de remporter le Prix de la Meilleur actrice sur la Croisette.

. Mini-résumé:  un couple qui a perdu un enfant. Le mari tente de faire suivre une thérapie à sa femme en l’isolant dans une cabane au milieu de la forêt. Si l'histoire paraît simple au départ, de thriller elle tourne vite au film d'horreur. Tout respire le gore, le pornographique. Etonnant  dans le chef de Charlotte, même si elle la fille de son illustre père, qui comme le sait..."ne crachait pas dessus" .

En dehors de Cannes, "Antichrist" aurait très facilement trouvé sa place  au Festival du Film Fantastique de Bruxelles, sans déparailler l'affiche. . Quoiqu'il en soit,  bien parti pour continuer dans le sensationnel. Antichrist est un film éprouvant pour les nerfs. Voyez la bande-annonce terrifiante.


antéchrist
Charlotte: "Nous avons tourné beaucoup de scènes de sexe et j’oubliais ma pudeur. Je n’avais plus aucune barrière ! J’ai l’impression d’avoir participé à une master class… Je n’ai pas vu le film terminé, je ne sais donc pas ce que ça va donner : ça m’inquiète et ça m’excite à la fois."

Pour Charlotte c'est la première collaboration avec Von Triers, et pour Dafoe, la deuxième après "Manderlay""

 

Et une affiche pirate venant de suède. Comme si on en avait besoin.

Brrr..

antichrist_eden_cover

 

15 septembre 2009

A Christmas Carol. Nouvelle bande-annonce

christmasscarrol germany
A Christmas Carol de Robert Zemeckis.
Une véritable conte pour enfants tourné en 3d et avec la technoligie Motion capture, déjà utilisée dans Polas Express et Beowulf.. avec Robin Wright Penn, Colin Firth, Gary Oldman, Bob Hoskins et  Jim Carrey dans le rôle de Ebenezer Scrooge pour qui seul l'argent compe.  Hallucinant comme transformation. Nouvelle bande-annonce depuis l'avant première à Cannes, où le film avait remporté un franc succès. L'énorme promotion n'y est pas étrangère. Voyez, ou plutôt rappelez-vous, on aurait dit la Croisette en hiver.xtmas Carol 9

Tous les précdents billets sur a Xtmas Carol, un clic sur :

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/A%20Ch...

30 août 2009

UN PROPHETE! Dossier complèt.

prophète_poster_
Le film de Jacques Audiard, le fils du réalisateur et scénariste Michel Audiard, aurait pu s'appeler "Little Big Man", en choississant "Un Prophète", Audiard junior donne une dimension onirique à son long-mètrage. Ce titre agit comme une injonction, il oblige à comprendre quelque chose qui n'est pas spécialement développé, que c'est juste un prophète, un nouveau prototype de mec....un gars au service des autres pour faire référence à une chanson de Bob Dylan "You Gotta Serve somebody". Le Prophète, c'est une histoire pertinente sur le mileu carcéral, mais pas comme divers réalisateurs l'ont fait. Fallait non seulement des têtes inconnues pour donner du poids au scénario, car des acteurs connus auraient "détourné" les spectateurs du sujet, et créer une histoire avec des héros de figures que l'on ne connaît pas, qui n'ont pas de représentation iconique au cinéma, comme les arabes par exemple, mais également captiver le public avec ces inconnus.  Un peu  à la manière des westerns de Sergio Leone, qui a mis en lumière des visages, des gueules que l'on ne connaissait pas et qui les a transformées en héros...et grande stars aujourd'hui. Ce que devrait devenir Tahar Rahim, que l'on dit pas loin d'une composition à la Pacino....Mais j'y reviendrai plus tard.

 prophète 5
Rahim a été le premier choix d'Audiard, car celui-ci confesse avoir toujours eu un faible pour des prototypes masculins un peu juvéniles, qui ne sont pas "caractérisés par leur degré de testostérone". Dans la foulée le réalisateur avoue un certain rapprochement avec Mathieu Kassowitz, avec lequel il a travaillé plusiers fois. Tous les taulards du film ne sont pas des baraquis, ils ne sont pas faits pour cet environnement, mais curieusement vont y développer des qualités qui vont leur permettre d'émerger, et de dominer..Tel Malik, le principal héros, entré pratiquement analphabète et un peu idiot, mais qui mettra à profit l'asservissement dont il fait l'objet de la part de Cesar Luciani, le maffieu corse pour se faire la main....et dépasser le maître!  En suivant son parcours, on observe le cerveau en action, un cerveau qui donne des preuves d'adaptabilité phénomènales que le personnage va d'abord utiliser dans des comportements opportunistes "sauver sa peau", survivre, ensuite améliorer son sort, s'aguerrir, et être protégé. Les Corses le considèrent comme un Arabe, et les Arabes comme un "ami" des Corses, il est constamment renvoyé dans les cordes, mais sera assez finaud pour faire croire qu'il choisit le bon "camp"  après avoir assassiné sur ordre de Luciani, un taulard "gay". La protection dont il fera l'objet assujeti à un asservissement total, lui permettra de peaufiner sa position sociale au sein de la prison, mais également le personnage qu'il sera à sa libération....un grand!

prophète 4
Entré pour ce que l'on appele "un petit délit", mais néanmoins condamné à passer 3 ans derrière les barraux, Malik mettre tout ce temps à profit, pour acquérir le savoir et la connaissance.  En apprenant en cachette la langue Corse, il pourra le moment venu, se faire respecter du "patron", car il sera à même de pouvoir décripter tous les codes de la bande des Corses.  

 Malik fait taire l'image que ce sont "les sanguins à gros bras" qui l'emportent. L'histoire du Prophète dépeint quelqu'un qui va accéder à une position qu'il n'aurait jamais atteinte s'il n'était pas allé en prison. Paradoxe!

prophète

prophète 6
Tahar Rahim c'est l'acteur polymorphe que cherchait Audiard, pour incarner un jeune homme qui n'a pas d'histoire , et qui va en écrire une sous nos yeux! Il a été choisi pour la raison invoquée plus haut, cad, qu'il fallait pour que le récit tienne, que le héros soit incarné par un gars non identifiable, justement parce qu'il s'agit d'une histoire d'accession à la visiblité. Tahar Malik s'intègre parfaitement dans la logique du réalisateur, véhiculer un autre cinéma et "décloisonner le casting pour prendre en compte le fait que le monde change, et que les figures héroiques doivent évoluer, et qu'il y a de nouvelles mythologies à bâtir sur de nouveaux visages" En ce sens, le comédien éclabousse à ce point que déjà, les pros le comparent à Al Pacino. Et je suis tout à fait d'accord avec eux. Il passe avec une facilité déconcertante d'un être vulnérable à un caïd sans coeur, n'affiche-t-il pas un sourire sarcastique lors d'une fusillade? N'est-il pas un coeur tendre lorsqu'il rend visite à la femme d'un détenu, pour passer quelques scènes plus loin, au plus violent des exécuteurs! Un grand acteur est né.  Un comédien qu'on attend pas, qui est capable de produire quelque chose auquel lepublic n'est pas préparé . A VOIR A VOIR A VOIR!!!!!!!!

prophète 7

Et je ne peux passer sous silence, la prestation 5 étoiles de Niels Arestrup! Comédien assez éffacé dans le civil, qui mériterait un peu plus de lumière lui aussi. Dans la peau Luciani, il est tout bonnement magistral! Sans oublier, les nombreux seconds-rôles, des gueules parfaites, sobres mais efficaces.

Conclusion, j'ai hâte de voir une suite, parce que les images de fin donnent à penser que cela pourraît-être le cas. Lors de sa sortie, il est attendu par la femme et l'enfant du "pote" et alors qu'on le laisse tout juste "formé", on sent qu'il a un avenir intéressant.

Détails: il est impossible de tourner dans de vraies prisons, et ce pour des raisons de sécurité évidentes. Donc la prison a été entièrement contruite, car le bâtiment est un des "personnages clés" de l'histoire.

Un Prophète a remporté le "Grand Prix du Public" au dernier Festival de Cannes, alors que tout le monde, le voyait repartir avec la Palme D'Or. Mais Mme Isabelle Huppert, la présidente du jury en a décidé autrement, en couronnant son "protégé" Hannecke et "Le ruban Blanc". L'avenir nous dira qui du public ou des pros est le plus fiable!!!!!!

Un Prophète  a reçu une Standing-Ovation, après la projection en avant prmeière au Festival du Film d'Ostende!

 http://www.un-prophete-lefilm.com/

 Distribution Cinéart pour toute la Belgique!

Sources: dossiers persos, entretiens avec Audiard, et vision-presse!

 

Dvd Sorties 31 Août!

blind loves"Amours aveugles" nous parle d’amour entre aveugles. L'amour peut être tendre, stupide et aussi aveugle… Il n’est pas facile de trouver sa place dans ce monde pour les personnes voyantes. Est-ce vraiment beaucoup plus difficile pour les aveugles? Leur "vision" est souvent plus pure, essentielle et aussi pleine d’esprit. Cela nous fait découvrir de nouvelles perspectives sur le sens du bonheur.
BONUS Deleted scenes - The making of the animation sequence - Trailer

Mise-en-scène : Juraj Lehotsky
Langue : slovaque
Sous-titres : français
Durée : 77 min. + 15 min. (bonus)

Spécifications techniques
Image : 16/9
Son : 2.0 DOLBY DIGITAL

Cannes 2008:
Quinzaine des Réalisateurs
Prix C.I.C.A.E.

Un document vibrant, à la recherche de l’amour pur. Etonnant et pénétrant.”
Jean-François Pluijgers - Focus Vif

tulpanAprès avoir fait son service dans la marine, Asa revient dans les steppes kazhakes pour vivre avec sa soeur et son beau-frère, un éleveur de moutons. Asa rêve de cette vie simple: une famille, une yourte, un levage. D’abord, il faut qu’il se marie. Tulpan est la seule épouse possible, dans ce bout de désert. Hélas, Tulpan ne veut pas de lui : elle trouve ses oreilles trop décollées. Réalisateur Sergey Dvortsevoy gagne avec Tulpan le prix “Un Certain Regard” à Cannes.

Cannes 2008:
Prix Un Certain Regard

“Du Mariage de Tuya au Chien jaune de Mongolie, sans oublier L’histoire du chameau qui pleure, le film des steppes s’est pratiquement érigé un genre en soi. Une découverte.”
Jean Francois Pluijgers - Focus Vif


Mise-en-scène : Sergey Dvortsevoy
Langue : kazak / russe
Sous-titres : français
Durée : 100 min.

Spécifications techniques
Image : 16/9
Son : 5.1 DOLBY DIGITAL


deltaUn jeune homme taciturne regagne la nature isolée et sauvage du Delta, un labyrinthe de voies navigables, d'îlots et de végétation luxuriante qui coupe la population locale du reste de monde. Le jeune homme, qui avait quitté le Delta dans son enfance, y rencontre une soeur dont il ignorait l'existence. Frêle et timide, elle est pourtant résolue lorsqu'il s'agit de le rejoindre dans la hutte délabrée qu'il habite. Eloignés de tous, ils se lancent alors ensemble dans la construction d'une maison sur pilotis au milieu de la rivière. Un jour, ils invitent les gens du pays à partager un dîner, mais les villageois n'acceptent pas leur relation "contre-nature".

Cannes 2008:
Compétition Officielle
Prix FIPRESCI


"Delta a la désarmante simplicité des tragédies anciennes."
Nicolas Crousse - Le Soir


Mise-en-scène : Kornél Mundruczo
Langue : hongrois
Sous-titres : français
Durée : 92 min.

Spécifications techniques
Image : 16 / 9
Son : 5.1 DOLBY DIGITAL

Sources: dossiers persos Lunamine.

 

22 août 2009

Mr Nobody à Venise

nobody  La 66ème édition de La Mostra de Venise aura lieu du 2 au 12 septembre prochain, avec parmi les principaux films en sélection officiel,  le nouveau film du réalisateur belge de « Toto le héros » et « Le huitième jour » est présenté en compétition officielle à Venise. Film belge atypique, Mr Nobody c'est  des stars internationales dont Jared Leto et Diane Kruger, un budget colossal, de nombreuses années d'écriture, plus de deux ans de fabrication, des tournages tant aux Etats-Unis qu'en Belgique à Watermael Boitsfort, et 13 ans de....silence.depuis le Huit!ème jour. Lauréat de la caméra d'Or à Cannes pour Toto le Héros, puis prix d'interprètation masculine pour Daniel Auteuil et Pascal Duquenne.

 

 


SYNOPSIS
Février 2092, Nemo Nobody a 120 ans.
Il est le doyen et le dernier mortel d'un monde heureux peuplé d'immortels.
Il revoit en flashback toutes ses années passées auprès de sa femme Anna à moins que ce ne soit Elise ou Jeanne.
Son destin s'est joué sur le quai d'une gare, lorsqu'il avait 8 ans, confronté à un choix impossible : partir vivre en Amérique avec sa mère ou rester en Angleterre avec son père.
Aventures réelles ou fantasmées, l'effet papillon d'une goutte d'eau ou d'une coquille d'oeuf suffit à modfifier le cours de son existence. Un choix n’est pas seulement deux avenirs possibles, c’est une multitude de hasards. Quand on fait un choix, était-on libre de le faire ? Le fait-on par hasard ? Pourquoi fait-on ce choix ? Le sait-on ? Pourquoi a-t-on cette impulsion ? À cause d’un vécu ? D’une culture ? De choses plus innées ? Le film pose un peu toutes ces questions-là. !!
press milieu3
 

L

press milieu4

Le film sortira en octobre 2009 sur nos écrans. Produit par Pan-Européenne, est également une coproduction entre la France, la Belgique, le Canada et l’Allemagne, distribué en Belgique par Belga Films et en France par Pathé Distribution.


nobody one

 

Précédents billets sur Mr Nobody publiés ici, un clic sur:
Un art-work de Watermael lez Bruxelles

 

watermael lez Bruxelles

19 août 2009

INGLORIOUS BASTERDS...ENFIN!!!!!

i b la troupe adieuse

Tarantino, l'enfant chéri de Cannes, a tapé dans le mille. Inglorious Basterds c'est Kill Bill puissance 10...action, dialogues percutants, humour façon Frères Coen....à prendre au second degré. Et de nombreuses références à Fassbinder, Godard pour les longs dialogues, Sergio Leone pour le début, scènes pratiquement similaires à celles de "Once Upon a Time in the West" avec Henry Fonda, et Robert Aldrich, pour la ressemblance avec "The Dirty Dozen - Les Douze salopards" dont pourtant, il dit n'avoir pas fait un remake. Mouwais....pourtant, cela y ressemble pas mal....ainsi qu'à When Eagles Dare

Inglorious

gb One2

igb new pix

Et pour une fois, plutôt que de vous donner mes impressions aujourd'hui, j'ai préféré faire une revue de presse, surtout des internautes .Voici pour vous les impressions glânées sur les sites et blogs le plus connus. (Traduction libre MichCiné )

FirstShowingThis is the WW2 movie we’ve all been waiting to see!! Great! Diff than I was expecting, but I think Tarantino is back in action, hell yea!! The action is kind of minimal, but that’s Tarantino for you, lots of talking, but great story, I loved it! (c'est le genre de film de guerre que nous attendons tous. Grande histoire, du pur Tanrantino)

inglouriousbasterdsI B Eli roth

empiremagazine  Glorious Basterds, as it turns out… very, very good, subverting expectations at every corner. Should make Michael Fassbender a star  When it looks like going one way, it twists the other, & the ending… so audacious it provokes giddy laughter. Christoph Waltz, as Jew Hunter Hans Landa, is a revelation. Shoo-in for Best Supporting Nom. Looks like evil Rob Brydon too. All performances are uniformly grand. Pitt’s hilarious. And the film has two or three scenes that rival anything in QT’s career for tension.  Lorsqu'on pense que l'histoire nous enmène quelque part, elle fait brusquement un virage pour nous enmener ailleurs. Tous les acteurs de seconds plans sont grands et Pitt est hilarant. Le film contient de nombreuses scènes qui peuvent rivaliser avec tout ce que Tarantino a déjà produit.

BBCEntsTeam: Surely Tarantino’s best film since Pulp Fiction.  Goody!! Brad Pitt is superb… It’s flabby in parts… And (spoiler?) Tarantino has produced an alternative ending to WWII (le meilleur depuis Pulp Fiction, et la fin alternative de la deuxième guerre mondiale vaut le déplacement)

Inglourious-Basterdsmonggaard [Strange] film, Inglourious Basterds. [In a good way]. Tarantino pulls no punches.  (film étrange dans le bons sens du terme. Et pas d'effets inutiles)

joakimt: “Inglourus Basterds” as expected. Quite funny and violent, and far from Tarantinos best work No sustained applause for “Inglourious Basterds”. No boos either. (drôle autant que violent , mais loin des meilleurs productions de Tarantino)

Jesseblanco: INGLOURIOUS BASTERDS ( Cannes ), steadfast and strong, a linguistic’s dream, not historically acurate in a GREAT way. (ne colle pas toujours avec la vérité  historique, mais un film fort )

ig italiano michcinéib poster fiveowfilm Inglorious Basterds - Absolute F**CKING quality! “It gets a bit silly for ten minutes at the end and the brit characters are a bit shit”. (un peu stupide dans les 10 dernière minutes, et certains personnages sont peu crédible...mais cela reste un film de très grande qualité. )

Alison Willmore (abridged): INGLOURIOUS BASTARDS: Sooooo Muuuuuuuuch Taaaaaaalkiiiiiiiiiiiiiiiiiing! (trop de dialogues)

djmeccathe movie works and is the best competing film Ive seen at the fest so far. (le film accroche, et est le meilleur vu depuis que je couvre Cannes)

Tous ces extraits proviennent du site /Film. (http://www.slashfilm.com/)

inglouriousbastards1_lg

basterds Laurent, waltz Omar Doom, Daniel Brühl,Tatantino, Eli Roth, Kruger, Pitt

Liste du prestigieux casting!

Lt Aldo Raine: Brad Pitt. Sgt Donovitz: Eli Roth. Col H. Landa: Christopher Waltz. Grl Fenech: Mike Meyers. PFC Utivich : B.J. Novak. PFC Hirschberg : Samm Levine. Mme Mimieux: Maggie Cheung. Marcel : Jacky Ido. Frederik Zoller : Daniel Brühl. Bridget von Hammersmark: Diane Krüger. Lt Archie Hicox: Michael Fassbinder. Francesca Mondino : Julie Dreyfus. Sgt Hugo Stigliz : Til Schweiger. Shasanna Dreyfus : Melanie laurent. Perrier LaPadite: Denis Minochet. Private Butz : Sönke Möhring. Sgt. Werner rachtman : Richard Sammel. Sgt. Wilhem Wicki : Gedeon Burhardt. Adolf Hitler (caracter) : Martin Wuttke. Joseph Goebbels (caracter) : Sylvester Groth. Winston Chruchill (caracter): Rod Taylor. Mrs. Himmelstein : Cloris Leachman. Mathilda : Anne-Sophie Franck. Eric The barkeeper : Christian Berkel. Wolfgang :  Ludger Pistor. Young Shosanna : Lea Seydoux. Et enfin les batards Omar Ulmer : Omar Doom. Zimmerman Michael Bacall. Le narrateur : Samuel L. Jackson.

A noter, les présences de Rod Steiger, Eli Roth, Samuel L.Jackson. Avec Brad Pitt, cela fait tois grosses pointures, même si les deux précités ne font que de petites apparitions, voir même l'un  Jackson, n'être que le principal narrateur principal!

Tous les précédents billets sur Inglorious Basterds, un clic sur:

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/category/145...

17 août 2009

Oostende Film festival.

POUR RAPPEL ET A LA COTE. PROFITEZ-EN POUR ALLER A LA PLAGE!

FFO_hoofding-nieuwsbrief3

Un superbe programme avec de superbes avant-premières

Barthory -  Crossing Over avec Harrisson Ford et Ashley Judd - Easy Virtue avec Kristin Scott Thomas et Jessica Beal  - Emma Blank - Gamer - L'Armée du Crime - Meisjes - My Queen Karo - Recht in the ogen - September Issue documentaire sur la magasine Vogue - Tenderness - The Hurt Locker - The Young Victoria Les jeunes années de Victoria d'Angleterre avec la sublime Emily Blunt - The Other Man -  Un Prophète: grand prix du Jury au dernier festival de Cannes Un film magistral!

Une master sélection de choix:

BlackboardjungleCrimes of Passion - Blackboard Jungle - Dernier tango à Paris Sans commentaire. Sulfureux!  Leaving Las Vegas - Taxi Driver -  La Pianiste de Michael Hanecke avec Isabelle Huppert.
 
.

19 juillet 2009

Yasmine Baldi décès!

yasminePour être franche, comme je ne suis pas très branchée cinéma français, en tout cas au niveau "petite comédie à 3 balles", j'avoue qu'avant ce matin, je n'avais encore jamais entendu parler de ce comédien.  Yasmine Belmadi, 33 ans, est mort ce matin à Paris d'un accident de scooter. Il aurait d'après les dernières nouvelles, percuté de plein fouet un lampadaire à l'intersection du Bld Henry V er du Pont de Sully. ....Malgré tous les soins prodigués par les secours arrivés très rapidemrnt sur les lieux, et son  transfert aux urgences à la Pitié-salpétrière,  le comédien est décédé quelques instants plus tard. 

Brèves : "Les Corps ouverts  - Les amants criminels (Ozon) - Filles Uniques (Jolivet) Coupables (Leatitia Masson) - Beur Blanc rouge  (Zemmouri). Sa dernière apparition dans "Adieu gary" de Jean-Pierre Bacri n'était pas passée inaperçue. Ce long-mètrage avait remporté le Prix de la semaine de la critique à Cannes.

17 juillet 2009

La merditude des Choses au festival de Gand

gand oneLa 36e édition du Festival du Film de Gand débutera le 6 octobre, avec en ouverture le nouveau film de Felix van Groeningen, La merditude des choses, un film très réussi et captivant, mais surtout très abouti, un des meilleurs films belge de cette année.  Le film sera projeté en avant-première dans 4 salles du complexe cinématographique Kinepolis et au Centre d'Art Vooruit. La 36e édition du Festival du Film de Gand se déroulera du 6 au 17 octobre en différents endroits de la ville. Le palmarès du festival compte déjà des célébrités comme Viggo Mortensen, David Cronenberg, Mike Leigh, François Ozon, Jeanne Moreau, Gina Lollobrigida, Alain Resnais, Fatih Akin, Bertrand Tavernier, Tom Tykwer, Sir Peter Ustinov, Sydney Pollack, Jane Birkin, Luc Besson, Mike Figgis, Morgan Freeman, Andy Garcia, Melanie Griffith, Robert Altman, Juliette Binoche, Sandra Bullock, Brad Pitt, Ken Loach et Michael Haneke.
Cette année, l’accent sera mis sur l’Asie, avec une attention tout particulière pour le cinéma chinois, un concert de musiques de films du compositeur japonais Shigeru Umebayashi et une exposition sur les films d’animation nippons au couvent des Carmélites. Le programme complet du festival sera dévoilé le 23 septembre.

 La merditude des choses, tiré du roman du même nom de Dimitri Verhulst, raconte l'histoire de Gunther Strobbe, 13 ans, qui partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante... Tout porte à croire qu'il subira le même sort. À moins qu'il ne parvienne à se « démerder » de là...

merditude onemerditude two

Plus tôt dans l’année, La merditude des choses a été sélectionné pour la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes. Le film n’est pas passé inaperçu, notamment parce que Felix van Groeningen accompagné du producteur Dirk Impens (Menuet) et de quelques-uns des acteurs principaux ont fait un tour à vélo, totalement nus, sur la Croisette. Le metteur en scène, Felix van Groeningen, est enchanté que son 3e long métrage puisse inaugurer le Festival du Film de Gand : 'La sélection de Cannes était inattendue et extraordinaire, mais pouvoir faire l’ouverture dans son propre pays de plus grand festival national est tout simplement fantastique !'.

04 juillet 2009

Inglorious Basterds Nouveaux posters. Réussis

Depuis le dernier festival de Cannes, l'effervescence autour du film de "Inglorious Basterds" de l'e Quentin Tarantino" , l'enfant chéri de la Croisette, est redescendue d'un cran! Normal. Le film ne sort que le 23 septembre prochain dans toutes les salles de Belgique. Alors, ne boudons pas le plaisir de découvrir ce que la production nous donne au compte-goutte. Aujourd'hui, tous les posters consacrés aux principaux personnages de la saga, complètés par la version italienne...

Le dossier complèt sur :

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Quenti...

ib poster one

ib poster five

ib poster six

ib poster three

 

ig poster two

 

ig italiano michciné

28 juin 2009

Antichrist un vidéo-Game déjà...

 

le dernier film de Lars Von Trier  qui a choqué toute la croisette, mais a néanmoins permis à Charlotte Gainsbourg de repartir avec la statuette de Meilleure Actrice, va faire l'objet d'un jeu vidéo.  Tout en n'étant pas apprécié par la plus grosse majorité des cinéphiles, Antichrist à €néanmoins réussi son "marché" Outre-Atlantique. Le film sera distribué dès le 21 octobre aux Etats-Unis. (sources Variety. )

Antichirst

Antichrist

antichrist game video

Ce que le site ne dit pas, c'est si le film sera projeté en entier ou éxpurgé de certaines séquence d'auto-mutilation assez choquantes et dures.

Antichirst
Antichrist relate l''histoire d'un couple qui pour parvenir à faire son deuil d'un drame familiale, se retire dans une cabane au fond de la forest. Les choses vont se compliquer lorsque la nature aura une influence déterminante dans le comportement du couple.

 

18 juin 2009

Que se passe t-il avec Sean Penn???

Sean-PennAlors que l'Oscarisé Sean Penn vient de terminer deux longs métrages, "Fair Game,"  drame réalisé par  Doug Liman pour River Road sur un agent de la Cia incarné par Naomi Watts, et le film de Terrence Malik "The Tree of life" avec Brad Pitt, Penn vient d'annoncer lors d'une conférence de presse qu'il se retire de ses deux prochains projets pour raisons privées. Selon le très sérieux Variéty, Penn aimerait prendre une année sabatique, et peut-être plus pour remettre un peu d'ordre dans sa vie...Cette annonce a comme on s'en doute, plongé les  studios Universal et Imagine dans le chaos total, parce qu'ils ont très peu de temps pour trouver des remplaçants pour le drame politique de Asger Leth "Cartel"  film qui était premier sur la liste, et qui narre l'histoire d'un homme qui doit protéger son fils, après  le meurtre de sa femme par le cartel mexicain. Sean ne pourra pas, et toujours pour raisons personnelles être à l'affiche de la comédie pour MGM "The Three Stooges" sous la direction des frères Peter et Bobby Farelly  aux côtés de Jim Carrey (Curly) et Benicio DelToro (Moe) Jusqu'à présent, les studios gardent le tournage du film en suspens, pour décider plus tard,  si un autre comédien doit-être trouvé, ou si au contraire, ils préfèrent attendre un éventuel retour de Penn au turbin!. 

shes so lovelyQuid de "This must be The Place" dont Penn avait dévoilé le tournage lors du festival de Cannes, et qui marque les débuts en langue anglaise du réalisateur italien Paolo Sorrentino????

 

12 juin 2009

Isabelle Adjani superbe avec Albert!


albertdemonaco(photo DontMiss.com) Après une apparition étincellante  sur la Croisette de Cannes, les critiques plus que positives émises par l'ensemble de la presse cinématographique pour son rôle de prof déboussollée dans "La Journée de la Jupe" Isabelle Adjani est apparue superbe, rayonnante et radieuse aux côtés d'Albert Prince du rôcher de Monaco, où la Diva rehaussait de sa présence le Festival télé de Monte-Carlo. Et non seulement elle a irradié le rocher, mais elle s'est également vu remettre le prix de la Meilleure Actrice pour ledit film par le prince en personne, trop content d'être là! Ce film, je le rappelle a d'abord été réalisé pour la télévision, parce que ne trouvant pas de producteurs et de distributeurs  assez "couillus" pour le grand écran.  Ensuite, la chaîne culturelle allemande Arte ayant flairé le bon truc l'avait programmé en décembre dernier, suivi en mars, internet ayant joué son rôle d'abitre à la perfection, par notre chère chaîne RTBF nationale. Fort de ses 2.000.000 spectateurs (comment font-ils pour mesurer les audiences?) le film est à présent distribué dans 50 salles françaises et le sera très bientôt en Belgique. Pourquoi 50 salles seulement? Bonne question, dont la réponse se trouve probablement dans le sujet traîté par le film. Thème sur le fil du rasoir, qui a du faire reculer pas mals d'exploitants de salles, qui aujourd'hui doivent s'en mordre les doigts sans doute! Ayant eu l'occasion de la voir en vision-presse le mois dernier, je ne peux que vous conseiller d'aller le voir. La Journée de la Jupe" est un solide pavé dans la marre du "politiquement correct" et une solide baffe envers les politiques qui se "voilent" la face, lorsqu'il s'agit d'aller voir sur pièces, les difficultés qu'ont certains profs pour excecer leur métier. La Jupe, est d'un réalisme confondant, bien loin du pathétique "Entre les Murs" le film plat par excellence, qui donne plus l'illusion d'être une fiction à côté de l'interprètation exceptionnelle d' Adjani ...qui y est épatante, et criante de vérité! Pas de surjeu, pas de mimiques, une composition digne de l'Actor's Studio et au final, un retour gagnant!

adjaniEmportée par mon élan, j'allais oublier de vous donner le palmarès du festival. Mais bon, j'ai été à ce point marquée par "La Jupe" que je suis un peu distraite une fois que j'aborde le sujet...

LaurieMeilleure Série tv dramatique : "House"
Meilleure Série TV Comédie : "Desperate Housewives"

Meilleur Réalisateur pour un film de télévision : Rowan Joffe pour "The Shooting of Thomas Hurndall  -Meilleur Film de Télévision :"The Shooting of Thomas Hurndall"

Meilleur Acteur dans un film de télévision : Masakazu Tamura pour "Ah, You’re Really Gone Now"

 waltersMeilleure Actrice dans un film de télévision : Julie Walters (Mamma Mia. Billy Elliot. Franchise Harry Potter)) pour "A Short Stay in Switzerland" et  Isabelle Adjani pour "La journée de la jupe"

Meilleure Actrice dans une comédie : Valérie Bonneton dans "Fais pas ci, fais pas ça"
 Meilleur Acteur dans une comédie : Bruno Salomone dans "Fais pas ci, fais pas ça"


Meilleure Actrice dans une série dramatique : Christina Hendricks dans "Mad Men"
Meilleur Acteur dans une série dramatique : Jon Hamm dans "Mad Men"

 Meilleure Mini-Série : "The Wolves"
 Meilleur Soap Operas : "Amour, gloire et beauté"

02 juin 2009

Le Commando des Batards...

commando
Les distributeurs en langue française ne se sont pas foulés pour traduire le dernier Tarantino. Inglorious Basterds est devenu "Le commando des bâtards" Comme d'habitude cela sonne plutôt faux. Le film proposé à Cannes le mois dernier, a reçu un accueil plutôt positif. cependant, faut pas se leurrer, la présence du réalisateur et de Brad Pitt y est certainement pour beaucoup. Et puis avec le casting à tiroirs, ce film de guerre à tout pour plaire. Ah oui, j'oubliais de mentionner le Prix du Meilleur acteur décerné à Christopher Waltz pour son interprètation d'un colonel Nazi.

ib pix threeib pix fourib pix oneRappel Mini-synopsis: le film débute dans la France occupée alors que Shosanna Dreyfus (Mélanie Laurent) est témoin de l'exécution de sa famille par le Colonel nazi Hans Landa (Christoph Waltz). Shosanna parvient à s'échapper de justesse et elle s'enfuit à Paris où elle se forge une nouvelle identité comme propriétaire et exploitante d'un cinéma.
Ailleurs en Europe, le Lieutenant Aldo Raine (Brad Pitt) organise un groupe de soldats juifs qui sont engagés dans des actes de vengeance. Connus par leurs ennemis sous le nom de «commando des bâtards», l'escouade de Raine est rejointe par une actrice allemande et une agente secrète nommée Bridget Von Hammersmark (Diane Kruger) dans le cadre d'une mission pour éliminer des dirigeants du Troisième Reich. Les destins de tous et chacun se croiseront sous l'enseigne d'un cinéma où Shosanna est sensée concocter une vengeance de son propre crû.

Avec Daniel Bruhl, B.J THomas, Rod taylor, Diane Kruger, Brad Pitt, Melanie Laurent, Paul Rust, Eli Roth, Samm Levine, Julie Dreyfus, Til Schweiger, Richard Sammel,  Cloris Leachman, Gedeon Burkhard,  Mike Meyers, Michael Bacall, Omar Doom, Sylvester Groth, Christian berkel, Jacky Ido, August Diehl, Martin Wuttke,  Rod Taylor, Sonke Mohring, Michael Fassbender, Maggie Cheung, Denis Menochet,  et Samuel L. Jackson.

Bientôt dans nos salles.

 

 

27 mai 2009

Vengeance de Johnny à Johnny Bof!

 

Vengeance hallyday
Johnny Toe
dirige notre Jojo national dans un thriller. Ce dernier remplace Alain Delon dans "Vengeance"  sur un scénario de Wai Kai Fai, un  thriller se déroulant à Hong Kong, ou Costello un ganster français reconverti dans la restauration (Hallyday) débarque pour venger l les blessures infligées à sa fille. (Sylvie Testud)  et l'assassinat de son mari chinois, membre d'une triade. Dans la même veine que certains films de Melville, ont peut dès lors dire que Johnny Toe offre un film noir, très noir, qui revisite les codes des bons polars d'autrefois. Cependant, même si Johnny aurait dû être à l'aise dans une production asiatique, vu ses liens avec ces pays (Jade et Joy), il n'est rien de moins qu'une immense caricature, sorte de zombie, promenant sa grande carcasse du début à la fin du film, sans vraiment trahir aucune émotion. Et les les nombeux gros-plans ne l'arrangnt pas!

Johnnie et Johnny. Un duo étonnant.Hormis son  regard d'acier, pour lequel, le réalisateur l'a engagé, il délivre toujours la même attitude.

johnny  toe sceneJohnny en cavale dans la fôret, Johnny sous la pluie, Johnny en embuscade...c'est toujours la même expression qui revient. Et, je ne vous parle même pas de la "séance" de méditation sur la plage tout à la fin. J'ai trouvé, et sans doute parce que je n'y ai rien compris, cette scène grotesque. Après les collants rose dans un autre film, revoici Johnny en prières.

Quelques photos sur ce  lien 

A noter que pour Testud, ce sera la seconde fois qu'elle tourne chez les nippon, après Stupeur et Tremblements, d'après Amélie Nothomb.johnny toe lift

 johnny toe umbrellas

 

Détail: Johnny Hallyday n'a jamais fait des étincelles au cinéma. Et ici, force est de constater qu'avec un accent anglais des plus approximatif, il en sera encore de même cette fois. Pourtant, malgré une promotion d'enfer, à Cannes et ailleurs.  Le film s'annonce comme un des flops de l'année. Et stop, ne tirez pas sur la pianiste tout  le monde peut avoir une opinion non? Et moi, à choisir, même si Jojo ne fait pas partie de mes artistes préférés, je le préfère sur scène plutôt qu'au grand écran!

25 mai 2009

Basterds Two...euh 2 Yes!!!

inglorious qtQuentin Tarantino a confié aux journalistes présents à Cannes, qu'il aurait l'intention (?) de réaliser un sequel aux Batards. Sachant que l'année dernière à pareille époque, il avait affirmé être prêt, alors que les premiers tours de manivelle n'avaient pas encore débutés, avec "Inglorious Basterds" , on peut raisonnablement  lui faire confiance.

 

Cannes....Le palmarès!

palmeLe palmarès complèt du Festival de Cannes 2009.

Palme d'Or (Golden Palm): "The White Ribbon," de Michael Haneke (Austria)

-Grand Prix: "A Prophet," de Jacques Audiard (France)

-Prix du jury : "Fish Tank,"d' Andrea Arnold (Angleterre)et "Thirst," de Park Chan-wook (Corée du Sud )

-Prix spécial : Alain Resnais

-Meilleur réalisateur : Brillante Mendoza, "Kinatay" (Philippines)

-Meilleur acteur : Christoph Waltz, "Inglourious Basterds" (Usa)

Meilleure actrice : Charlotte Gainsbourg, "Antichrist" (Danemark)

-Meilleur scénario : Feng Mei, "Spring Fever" (Chine)

-Camera d'Or (première oeuvre): "Samson and Delilah," de Warwick Thornton (Australia)

-Meilleur court-métrage: "Arena,"  Joao Salaviza (Portugal)

 

24 mai 2009

Cannes à Christopher Waltz. Un bâtard heureux!


cannes,inglorious basterds,tanratino,christopher weitz,clip,actualite,actualite cinema,qactualite,actualite cinema,cine,cinema,cine,cinema,news,info,photo,image,allemagne,blog,blog de michC'est le comédien Christopher Waltz qui a remporté le prix du Meilleur acteur à Cannes pour son interprètation du vilain dans Inglorious Basterds de Quentin Tarantino. Et comme le disait Hitchcock, "quand le vilain est bon, le film est bon" Et puis, dites-moi, que feraient les polciers s'il n'y avait pas les mauvais, sans les vilains, les polars, thrillers et les comics seraient bien plats.

Personnellement, je trouve que si Brad Pitt est le grand nom au générique des Batards, c'est quand même Weitz qui tient le film à bouts de bras, et cette récompense est amplement méritée.

 

 

 

 

Cannes Un Certain Regard! Les Prix!

 

dogtooth-small
Le jury de la catégorie "Un Certain Regard" présidé par le réalisateur italien Paolo Sorrentino, a couronné le drame grec Dogtooth qui réconte l'histoire d'une famille qui vit d'une manière isolée dans une maison complètement occultée , afin de préserver ses trois enfants des influences extérieurs.

Un Certain Regard - Groupama Gan Foundation for Cinema
KYNODONTAS (DOGTOOTH) de Yorgos LANTHIMOS


Prix du Jury - Un Certain Regard
POLITIST, ADJECTIV (POLICE, ADJECTIVE) du roumain Corneliu PORUMBOIU


Prix spécial Un Certain Regard Ex-aequo


KASI AZ GORBEHAYE IRANI KHABAR NADAREH (NO ONE KNOWS ABOUT PERSIAN CATS) de Bahman GHOBADI


LE PÈRE DE MES ENFANTS (FATHER OF MY CHILDREN ) de Mia HANSEN-LØVE