05 avril 2012

Boule et Bill portés à l'écran.

bb.jpgLa Bédé belge à le vent en poupe. Après Tintin, Les Schtroumfs et dernièrement le Marsupilami, voici Boule et Bill de Roba l'une des bandes dessinées belges, la plus connue ...Le film sera en grande partie tourné en Belgique, grâce au Tax Shelter ! Ainsi, les communes d'Uccle et de Schaerbeek ont déjà vu débarquer la production, avec Charles Crombez qui incarnera le gamin..Bill sera interprèté par un chien belge...Un autre Uggie en devenir? L'avenir nous le dira...Le Tax Shelter est un avantage fiscal permettant aux productions d'attirer des capitaux privés pour l'industrie du cinéma belge.Boule et Bill aura un budget de l'ordre de 17 millions d'Euros..

 

bb1.jpg Le tournage est en cours depuis le 27 mars dernier, avec dans les deux rôles principaux Franck Dubosc et Marina Foïs qui jouent les parents de Bill..

 

 

 


 

 

Une grande partie de la co-production franco-néerlando-belge est également financé par l'argent belge. Il ya trois millions de personnes qui viennent par le biais de la base économique pour le film de la Région wallonne, Wallimage et du Tax Shelter.

 

28 janvier 2011

Largo Winch Vu pour vous!

action,aventure,thailande,birmanie,largo winch,largo winch ii,sharon stone,finances,laurent terzieff,bd,bande-dessinnée,actualité,actualité cinéma,jérome lasalle,ciné,cinéma,usa,france,belgique,ulrich tukurUNE NOUVELLE AVENTURE

Lorsque LARGO WINCH sort dans nos salles, le 17 décembre 2008, LARGO WINCH II est déjà en gestation.Julien a relu les albums et en compagnie de Jérome Salle a commençé le scénario qui s'inpirerait de l'univers de Largo Winch, mais dans une version originale,tout en restant fidèle à l'esprit; au rythme, au ton de la bande-dessinée du premier film. Et là, on peut dire que le réalisateur à réussi au delà de tout! Son film est tour à tour explosif, ludique, et humoristique, même si certains évènements décrits sont dramatiques. Tourné en partie en Belgique, Largo Winch est une réussite de par les spectaculaires scènes d'actions, dignes des Rambo et autres Expendables  (Stallone) Même si il s'en défend, le seul reproche que l'on peut faire à Salle est que son film contient un peu trop de bla-bla financier, utile à l'intrigue, je ne dis pas, mais qui pourraient faire s'éloigner le spectateur un peu du sujet, parce que les arcanes des finances sont difficiles à maitriser. action,aventure,thailande,birmanie,largo winch,largo winch ii,sharon stone,finances,laurent terzieff,bd,bande-dessinnée,actualité,actualité cinéma,jérome lasalle,ciné,cinéma,usa,france,belgique,ulrich tukurCeci étant dit, Largo Winch se laisse regarder avec plaisir, surtout quand Sharon Stone s'assied devant Sisley et ...décroise les jambes. Petit clin d'oeil voulu à un film que tout le monde connaît. Mais La Stone, ne fait pas que cela, elle est super crédible dans la peau d'un(e)  procureur(e) à la Cour pénale Internationale, femmme de 40/45 ans bien dans sa peau qui collectionne les jeunes amants, et chargée d'enquèter sur le groupe W. qui, tel un "cougar" s'acharne sur Winch alors qu'elle est dans l'erreur. D'ailleurs leur relation est assez ambigue. A tous ceux qui l'attendaient au tournant, moi je leur dit...vous allez encore l'attendre longtemps, Stone est superbe dans cette jungle politico-financière.. Quand à Tomer Sisley, je l'ai trouvé épatant sans doute parce qu'il à été consulté, vu son back-ground de sportif et de jump-base (r)... et a pu apporter des commentaires intéressants,  afin que son personnage tienne la route. Une belle surprise en somme!  Cela donne au contraire de Largo Winch I où le héros accède au pouvoir, un L.W.II  devenu adulte, et responsable de ses actes, et sachant où il veut aller..Qui n'a plus rien à prouver. Cependant à la tête d'un groupe immense, après avoir fait la paix avec son père, il est plein de questionnement...Que vais-je faire de ce pouvoir, de cet argent, de cette fonction??

action,aventure,thailande,birmanie,largo winch,largo winch ii,sharon stone,finances,laurent terzieff,bd,bande-dessinnée,actualité,actualité cinéma,jérome lasalle,ciné,cinéma,usa,france,belgique,ulrich tukur


action,aventure,thailande,birmanie,largo winch,largo winch ii,sharon stone,finances,laurent terzieff,bd,bande-dessinnée,actualité,actualité cinéma,jérome lasalle,ciné,cinéma,usa,france,belgique,ulrich tukurLa réussite à tout prix ?

Pour écrire le scénario de ce deuxième LARGO WINCH, le réalisateur s’appuie sur deux albums de la saga Largo Winch : La Forteresse de Makiling et L’Heure du tigre, tous deux se déroulant en Birmanie. Dans la série de BD, il est évoqué que Largo a vécu un temps en Asie, à l’époque où il était une sorte de routard. Dans les rencontres qu’il avait pu faire à ce moment-là quelque chose stimulait notre imaginaire. Et puis, cette région est intéressante d’un point de vue géopolitique. Les compromissions ou les liens que des grands groupes peuvent entretenir avec des régimes dictatoriaux, comme celui au pouvoir en Birmanie, est un thème qui est abordé d'une manière subtile. Mais en dehors des scènes d'actions époustoufflantes, L.W est aussi un film sur le déracinement, les relations père-fils, mais aussi de la réussite et de ce qu'elle implique. Bref, un film éclectique . D'un côté le réalisme pour grandes personnes, et de l'autre, la comédie pour les plus jeunes..Quand au casting, il est des plus international...on y retrouve Laurent Terzieff dans son dernier rôle, Mame Nakprasitte, ravissante Thaïlandaise de 29 ans, très connue en Thailande, Ulrich Tukur, et Olivier Barthélémy. Et malgré la présence de l'immense star sur le plateau, une réelle alchimie a règné pendant toute l'épôpée..
action,aventure,thailande,birmanie,largo winch,largo winch ii,sharon stone,finances,laurent terzieff,bd,bande-dessinnée,actualité,actualité cinéma,jérome lasalle,ciné,cinéma,usa,france,belgique,ulrich tukurLe tournage a duré 99 jours de la Thailande, avec le village Malunai, Bangkok, Hong-Kong, Belgique, Allemagne, des scènes de la chute libre dans le sud de la France, pour terminer à Londres....Un tour du monde que n'aurait désavoué Jules Vernes. Au final cela donne un film alerte, faisant cohabiter des univers très contrastés avec les allers/retours entre eux. Il y a un univers minéral froid - la ville, les bureaux, les grattes-ciels, qui s'oppose à la jungle très organique. Un film d'aventure doublé d'un thriller bien huilé.. Bref, un spectacle grandiose, assez étonnant dans le chef d'un réalisateur français.J'en veux pour preuve, la scène en chute libre, entièrement exécutée par Tomer Sisley, lequel s'était déjà essayé au Base-jump dans le civil..Cette scène a demandé une synchonisation parfaite, car du caméra man aux comédiens, tous déboulaient à des vitesse différentes, et un seul écart aurait signifié un impact colossal. Cette scène a été tournée tout à la fin par mesure de précaution, et parce que les assurances et on les comprends quand on la vue, en avaient décidé ainsi.

action,aventure,thailande,birmanie,largo winch,largo winch ii,sharon stone,finances,laurent terzieff,bd,bande-dessinnée,actualité,actualité cinéma,jérome lasalle,ciné,cinéma,usa,france,belgique,ulrich tukur
 

 

30 novembre 2010

Scott Pilgrim. Erreur de communication en France.

scott perlgrim.jpgL' Adaptation des comics de Bryan Lee O’Malley, Scott Pilgrim Vs the world" aurait du faire un carton en France. Seulement suite à une très mauvaise gestion en termes de communication, le film sort en salle dans l'hegagone cette semaine, quelques jours à peine,  après la sortie en Dvd et Dvd Blu-ray et sur les platte-forme à téléchargement officielles, et encore limité à une dizaine de salles, à Paris et banlieue. Donc rien pour les provinciaux....!  Malgré une bonne adaptation inspirée d'un jeu vidéo très prisé par les jeunes, qui ira dites-moi, voir un film dont on a déjà tout découvert sur Dvd et internet? Bref,  Michael Cera (Super Grave, Juno), Mary Elizabeth Winstead (Die Hard 4, Destination Finale 3) et l d’Edgard Wright, ( Shaun of the Dead et Hot Fuz) le réalisateur, vont s'en mordre les doigts d'avoir été pris en "otage" d'un mauvais marqueting entre les Usa et la France.

 D’après Alexandre Loos, corédacteur en chef d’Awesome & Awesome,  le report est à expliquer de la manière suivante: « Ils ne savaient pas ce qu’ils avaient en main : ils n’étaient même pas au courant que les comics étaient édités en France. Ils ne connaissent pas le produit, et le budget communication n'était pas énorme, donc   promotion du film en France n’était donc pas leur priorité".

13 novembre 2010

THe Green Lantern...mini bande-annonce ici!!!

 

Ryan-Reynolds.jpgRyan Reynolds green_lantern.jpgest parvenu à sortir de "sa boite" sise six-pieds sous terre dans le thriller "Buried" pour arriver tout  de vert vêt dans la peau de  Hal Jordan dans "The Green Lantern" de Martin Campbell,  un des meilleurs Marvel-Comics. Véritable virage a 360° pour le mari de Scarlett Johansson que celui d'apparaître dans un tout autre domaine, et qui plus est dans un  film fort attendu depuis plusieurs mois.

Afin de faire saliver les fans, le site "Entertainment Tonight" dévoile une mini-bande-annonce de 30 Secondes, et qui sera proposée en préambule du dernier  Harry Potter . De quoi faire saliver en effet.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Green_Lantern

08 novembre 2010

Tintin s'affiche partout!

 

tintin1.jpg

La semaine dernière, je vous proposais les premières images des aventures de Tintin "Le Secret de la Licorne" de Steven Spielberg et Peter Jackson à la production. Le magasine "Empire" en propose de nouvelles,  que je vous invite à en découvrir ici...dont les fameux Dupont et Dupont, renommés Thompson and Thompson chez Spielberg. (Simon Pegg et Nicky Frost) Tintin (Jamie Bell) Captain Haddock ( Andy Serkis Sex, Drugs and R'N'R) sans oublier Milou qui en Amérique s'appelle Snowy....Tiens au fait,  et la nouvelle date déjà un peu, il paraît que Spielberg aurait l'intention de se rendre à Bruges en mai 2011, afin de voir si des scènes peuvent-être tournées en Flandres, dont la beauté  n'est plus à décrire..Location Flanders, le guichet tournage par lequel toutes les demandes de tournages doivent transiter pour accord, n'a pas encore reçu de demande officiel de la part du réalisateur -producteur américain. Wait and see!!  Mais au fait, à quand "Tintin en Amérique"? Ce serait logique alors que américains s'occupent e ressortir le reporter en culottes courtes de sa léthargie.

Le second volet " Les Aventures de Rackham le Rouge" réalisé cette fois par Peter Jackson est prévu pour décembre 2012

 ."

tintin 3.jpg

tintin 7.jpg

tintin 5.jpg

02 novembre 2010

Tintin. Est-ce un dessin animé, un film ou un Motion-Capture?

tintin's first look.jpgOn est droit de se poser la question, au vu des premières images de "Tintin - The secret of the Unicorne"  le film réalisé par le duo Spielberg/Jackson...sur un scnario d'Edgard White!

Et j'ajoute que la photo en gros-plan d'Andy Sirkis (Sex, drugs and R'N'R) dans la peau du Capitaine Haddock, me fait vraiment penser au film "Polar Express", le premier où le système "Motion-capture" fut utilisé.  Qu'en pensez-vous?

C'est  l'acteur anglais Jamie Bell (Billy elliot) qui prête sa voix au journaliste en culottes courtes....Les autres sont: Andy Serkis est Captain Haddock, , Daniel Craig  (Red Rackham) Toby Jones  (Silk) Mackenzie Crook (Ernie) Tony Curran ( Lt. Delcourt) Simon Pegg  (Inspector Thompson) Nick Frost est l'autre Thompson cad ce sont les Dupont et DupontCary Elwes  (Pilot) et Gad Elmaleh ( Ben Salaad).

tintin captain Haddock.jpg

tintin sea rescue.jpg

 

30 octobre 2010

Carla Bruni version B.D.

carla.jpgAprès Michèle Obama et plein d'autres " politiques par intérim" auparavant, c'est au tour de la Première Dame de France de faire l'objet d'une BD.

Cette ligne de BD consacrée aux femmes politiques a décidé de réaliser un comic- ook sur cette femme de président qu’ils estiment être « La Première Dame de France la plus célèbre depuis Joséphine de Beauharnais, la première femme de Napoléon. et certainement la plus photographiée ».

La vie de Carla Bruni-Sarkozy est étudiée sur 22 pages.

Comme le faisait remarquer un internaute sur le site, "c'est vrai qu'entre Joséhine et Carla...y a pas photo, le seconde étant certainement plus photographié que la première"...

Sources: http://www.carlabrunisarkozy.org/fr/female-force-bande-de...

17 mai 2010

Farewell Annie. Peanuts is lonesome!

annie last
16 Mai 2010.

Après 85 années de bons et loyaux service, Annie (l'Orpheline) se retire.

Le magasine "The Times" a décidé d'arrêter la publication de ce qui au fil des ans était devenu un incontournable.  Annie qui n'a pas grandi depuis qu'elle fit ses premiers pas en 1924 avec Garfield et Peanuts, sera pour la dernière fois à la une des pages Comics de l'édition du 13 juin prochain. Qui peut de nos jours se targuer d'avoir eu une si longue carrière? Nobody je vous dis.  Même pas nos plus grandes stars actuelles....Donc, il était sans doute temps de se retirer en beauté. Les aventures d'Annie" ont depuis la création papier fait l'objet de plusieurs adaptations sur les planches de Broadway et au 7ème art... (Sources PerezHilton.com)

21 octobre 2009

Guy Peelart and c° aux Bozarts de Bruxelles!

SEXTIES - Crepax/Cuvelier/Forest/Peellaert Jusqu'au mois de janvier 2010

Dans le cadre prestigieux du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’exposition mettra en vedette le travail de quatre auteurs qui, par leurs audaces graphiques et narratives, ont marqué l’évolution de la bande dessinée en lui faisant quitter le domaine enfantin.

Au cœur des années ’60, ces quatre artistes s’inspirent de la peinture (entre autre le « Pop Art »), du dessin animé (« Yellow Submarine », etc.), du cinéma, de la musique (rock, mais aussi « yéyé » français), de la littérature et de la photographie. Il s’agira donc de dresser, via le regard de ces quatre artistes majeurs, le portrait d’une époque faite de mutations rapides.

L’Italien Guido Crepax (1933-2003) crée « Valentina » (dont le physique est inspiré de Louise Brooks) en 1965 dans la revue « Linus ». Éric Losfeld, publie l’album en 1968. Crepax s’affirme dès le départ comme le maître incontesté de l’érotisme cérébral. La décennie suivante, ce graphiste de haut vol adaptera, dans un noir et blanc inimitable, les grand classiques de l’érotisme : « Histoire d’O », « Emmanuelle » ou « Justine ». Il introduit dans ses mises en page un système narratif révolutionnaire constitué de mise en abîme et de flash-back.

Le Belge  Paul Cuvelier (1923-1978) est un artiste majeur de la bande dessinée belge de l’après-guerre. Son « Corentin » laisse poindre, par moments, une sensualité qui devait s’exprimer dans un ouvrage plus adulte. Jean Van Hamme, alors scénariste débutant, lui concocte « Epoxy » (1968). Dans ce conte mythologique, Cuvelier exprime enfin pleinement sa passion pour le dessin du corps humain, surtout féminin. Le dessin reste en effet le centre de gravité de la bande dessinée selon Cuvelier.

Le Français  Jean-Claude Forest(1930-1988) provoque une onde de choc en créant, en 1962, « Barbarella » dans « V magazine ». Avec un physique inspiré de celui de Brigitte Bardot, elle incarne la femme moderne à l’ère de la libération sexuelle. L’album qui parut en 1964 fit scandale et consacra « Barbarella » comme première bande dessinée « adulte ». Le trait sensuel et l'imagination de Forest ont assuré son succès, relayé en 1968, par le film de Roger Vadim (avec Jane Fonda dans le rôle principal), dont Forest concevra les décors. Comme auteur complet, mais aussi comme scénariste (« Les naufragés du temps » avec Gillon ou « Ici même » avec Tardi), Forest fut un des fondateurs de la bande dessinée adulte.

guy-peellaert
Le Belge Guy Peelart  (1934, décédé en novembre 2008) connaît une brève, mais légendaire, carrière dans la bande dessinée. Son style, en phase avec l’époque, fait entrer le « Pop Art » dans les cases. Initialement parue dans « Hara-Kiri », « Les aventures de Jodelle » (dont le physique est inspiré par Sylvie Vartan) ) paraissent en album en 1966. Deux ans plus tard, Peellaert lance sur les routes une nouvelle héroïne tout aussi psychédélique : « Pravda, la survireuse » ( Françoise Hardy est prise cette fois prise comme modèle). Il se consacre ensuite à la peinture, domaine qui l’amène à concevoir des affiches de films (« Taxi Driver »/Scorcese, « Paris, Texas »/Wim Wenders), des pochettes de disques (« It's Only Rock and Roll »/The Rolling Stones , « Diamond Dogs »/David Bowie) ou des livres (« Rock Dreams » et « The Big Room ») et Jimmy Hendrix devenus cultes.

Sources et liens: http://www.bozar.be/activity.php?id=8949&lng=fr

http://www.guypeellaert.com/guy.html