Cesar 2012

  • Ernest et Célestine Meilleur film d'animation aux Cesar

     

    cesars3.jpg

    Notre petit pays peut-être fier de ses artistes...

    Matthias Schoenaerts un comédien issu du cinéma flamand remporte une statuette pour son personnage d'écorché vif dans "De Rouille et d'Os" chez nos voisins français, ce qui représente une première....et le super dessin animé "Ernest et Célestine" une autre pour Stephane Aubier, Benjamin Renner et Vincent Patar...Belle soirée donc pour nos couleurs.

    ernest-et-celestine.jpgCrédits photos Fouquets https://www.facebook.com/#!/ErnestEtCelestine

     

    cesar.jpgcesars2.jpg

  • Cinéart et Cannes..on prends le mêmes et on recommence!

    cannes.jpgLe distributeur belge Cinéart a une fois de plus récolté un max de prix au dernier festival de Cannes. Même si certains ne sont que des prix accéssoires, il n'en reste pas moins que la moisson est toujours très belle, et que l'on retrouve pratiquement toujours la Palme ou le Prix du Jury parmi les lauréats. Cette année, "Amour" de Michael Haneke a été sacré. Cependant, petit bémol en ce qui me concerne....j'ai la conviction que des copinages existent, et que ce film avec Jean-Louis Trintignant et Emmmanuelle Riva a été couronnée pour rendre hommage aux deux monstres sacrés du cinéma français, une forme de "Pour l'ensemble de la carrière" déguisée....parce que Haneke commence à se la jouer Frères Dardenne, en repartant régulièrement avec un prix prestigieux. Maintenant je dis ça, et je ne dis rien. Il ne reste plus qu'à attendre pour savoir si le public va accrocher à cette histoire "d'amour" entre deux vieux dont les journées s'égrènent en huis-clos! Pas très réjouissant que tout ça.

    Et puis, c'est sur la pointe des pieds que le film " Camille Redouble" (1) de Noéamie Lvovsky clôturant la semaine des Réalisateurs est reparti avec le Prix SACD....Dans lequel on découve Yolande Moreau avec un look différent. Mais ça chut, c'est une autre histoire......

    1. http://www.lemonde.fr/festival-de-cannes/article/2012/05/26/camille-redouble-noemie-lvovsky-retour-a-la-classe-depart_1707808_766360.html

    sacd,croisette,cannes,france,palme d'or,amour michael haneke,jean-louis trintignant,emmanuelle riva,actualité cinéma,ciné,cinéma,yolande moreau,camille redouble,the angel's share,ken loach,cinéart,françois chalais,les chevaux de dieu


     

     

  • Cannes....Leo Carax se vend

    cannes palme.jpgCannes, c'est la Croisette, les Tapis-rouges, Le Carlton, les after parties,  yachts, chasseurs d'autographes,  paparazzi et tutti-quanti. Mais Cannes, c'est aussi un immense marché, où tous les producteurs, les firmes, les distributeurs espèrent décrocher un bon film. Et, à l'inverse d'autres essayent de vendre leurs réalisations.. Cette année, certains longs-mètrages font figure d'Ovni, tel  "Holy Motors" le dernier Leos Carax. Treize ans après "Les Amants du Pont-Neuf"  Un film inclassable, l'un des plus étranges de cette cuvée 2012, mais qui pourtant vient de trouver acquéreur pour le marché américain.  Pas vraiment un long-mètrage, mais plutôt une succession de mini-courts. que le Groupe Indomina va se charger de la distribuer au pays de l'Oncle Sam . Les présences de Eva Mendes et Kylie Minogue au générique y sont-elles pour quelque chose?  Sans doute, parce que il y a des lustres qu'un film a divisé à ce point la Croisette, pour les uns, "Holy Motors" est une chef-d'oeuvre, pour d'autres, un navet. Le Grand-écart quoi! Edith Scobb et Michel Piccoli complètent le casting...

     

    leos carax,crisette,cannes,france,actualité cinéma,ciné,cinéma,eva mendes,kylie minogue,holy motors

     

    Mini-synopsis: De l'aube à la nuit, quelques heures dans l'existence de Monsieur Oscar, un être qui voyage de vie en vie. Tour à tour grand patron, meurtrier, mendiante, créature monstrueuse, père de famille... M. Oscar semble jouer des rôles, plongeant en chacun tout entier - mais où sont les caméras ? Il est seul, uniquement accompagné de Céline, longue dame blonde aux commandes de l'immense machine qui le transporte dans Paris et autour. Tel un tueur consciencieux allant de gage en gage. À la poursuite de la beauté du geste. Du moteur de l'action. Des femmes et des fantômes de sa vie. Mais où est sa maison, sa famille, son repos ?

  • Cannes Heure -6

    cannes palme.jpg

    A quelques heures de la cérémonie de clôture qui voit décerner la Palme d'Or du meilleur film selon le jury, ce qui n'est pas toujours le cas pour les cinéphiles, j'y vais moi aussi de mes petits pronostics persos. Quoique il ne faille pas se leurrer, vu la carrière des deux anciens que sont Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant, il ne sera pas étonnant que les princpaux prix aillent vers ces deux monstres sacrés....Pour moi, sans remettre en cause l'interprètation, cela relève juste d'un prix qui sera décerné pour "l'Ensemble de la Carrière" sans plus!!!!! Un hommage quoi, car, je ne vois pas le public se précipiter pour ce mélodrame, préférant retenir "Un Homme et une femme" sur la carte de visite de Trintignant...même si il n'y a pas que cela! Bref, pour en revenir à mes pronos, je pointe "De Rouille de d'Os " comme Palme d'Or ex-aequo avec "Dans la Brume" de Sergei Lonitza (comme ça je me mouille un peu moins) Ensuite, le Prix de la Meilleure actrice à Cotillard-E. Riva, pour les raisons annonçées plus haut et Nicole Kidman qui est assez ahurissante dans Paperboy. Je vois le Meilleur scénario aller à Ken Loach pour "La Part des Anges" ou Dans la Brume en cas où....Mathias Schoenaerts avec le Trophée du Meilleur acteur...on peut rêver non? Même si je pense que comme Riva, ce sera Trintignant.....In Finé, le Prix du Jury pourrait aller à "Amour" de Michael Haneke, si d'aventure ce film sur la fin de vie d'un vieux couple ne récoltait pas ailleurs. Un prix d'estime quoi....

    Rendez-vous ce soir dès 19h......Croisons les doigts par Schoenaerts qui le mériterait vraiment, il éclabousse l'écran, et pas seulement à cause de ses muscles!...

  • The Artist. Une drôle de polémique aux Usa.

    20120215114345-TheArtist.jpgAlors film français, ou film américain? Pour les Oscars et de nombreuses Académies...tapez 1, pour les Spirit Awards ...tapez 2. Explications dans la presse Us..çi-dessous

    The Academy says the black-and-white silent film was made by a number of European production companies. (L'Académie dit que le film en noir et blanc, muet, a été produit par un certain nombre de sociétés de production européennes)

    But the Film Independent Spirit Awards says it qualifies as an American production. (Mais les Independent Spirit Film Awards le qualifient comme une production américaine.)

    "The Artist" truly crosses boundaries in an international filmmaking landscape where national borders are increasingly blurry. (L'Artiste" traverse les frontières dans un paysage cinématographique international où les frontières nationales sont de plus en plus floue)

    It was launched in Paris but shot in Hollywood. Its title cards are in English, written by a Frenchman – but on the set, its star said, "We spoke in English, in French, in gibberish, in dog language." (Il a été lancé à Paris, mais tourné à Hollywood. Ses cartes intertitres  sont en anglais, écrit par un Français -, mais sur l'ensemble, sa vedette a déclaré, "Nous avons parlé en anglais, en français, en charabia, et dans le langage des chiens.")

    The Frenchman who wrote and directed the film – and who, according to paperwork submitted to Film Independent, has permanent U.S. resident status – offered a useful talking point when he won the DGA Award: "I'm not American, and I'm not French, actually. I'm a filmmaker." (Le Français qui a écrit et réalisé le film - et qui, selon les documents soumis à Independent Film, a statut de résident permanent aux États-Unis - a improvisé un beau discours quand il a remporté le prix DGA: «Je ne suis pas américain, et je ne suis pas français, en fait. Je suis un cinéaste. "

    cinema.jpgThe Academy lists "The Artist" as the product of seven different production companies. Five of them – La Petite Reine, Studio 37, JD Prod, Jouror Productions and France 3 Cinema – are listed as being France-based by IMDb Pro; one, uFilm Production, is based in Brussels. (L'Académie cite «L'Artiste», produit de sept sociétés de production différentes. Cinq d'entre elles - La Petite Reine, Studio 37, JD Prod, Productions Jouror et France 3 Cinéma - sont répertoriées comme étant basé en France, par IMDb Pro, l'a dernière,  uFilm, est basé à Bruxelles)

    Only La Classe Americaine, director Michel Hazanavicius' company, does not have a location listed.(Seul La Classe Américaine,  la société de Michel Hazanavicius ", n'a pas un endroit répertorié.)

    On the Weinstein Co.'s submission form for the Spirit Awards, it indicated that the film received partial financing from a company whose principal office is in the United States, and also that writer-director Hazanavicius was a permanent U.S. resident. (Le formulaire de soumission de la Weinstein Co. 's pour les Spirit Awards,  indique que le film a reçu un financement partiel d'une société dont le siège principal est aux États-Unis, et aussi que le scénariste-réalisateur Hazanavicius était un résident permanent des États-Unis)

    Either of those factors would qualify the film as American under Spirit Awards rules. (Chacun de ces facteurs qualifient donc  que le film est américain en vertu des règles Spirit Awards.)

    article-2100190-11B43990000005DC-113_306x505.jpgHazanavicius is certainly no stranger to blurred lines of nationality. His company, Le Classe Americaine, is named after a 1993 movie he made for French television by taking footage from old American films, re-editing it and dubbing it into French. (Hazanavicius n'est certainement pas étranger aux lignes floues de la nationalité. Sa compagnie, Le Classe Americaine, est nommé d'après un film 1993, qu'il a réalisé la télévision française en reprenant des images de vieux films américains,  ré-édite et double en français)

    So when Hazanavicius shows up at the Spirit Awards on Saturday afternoon (fresh from a couple of weeks in Paris), he'll be the director of an American indie film. (Alors, quand Hazanavicius se présenteau des Spirit Awards samedi après-midi après un mini-séjour à Paris) il sera le réalisateur d'un film indépendant américain.)

    And when he leaves the Oscars the next evening, he might be the director of the first French film to ever win Best Picture. Or maybe, as his film has been insisting all along, language and nationality won't matter at all.

    (Et quand il quittera la cérémonie des Oscars le lendemain soir, il pourrait être le directeur du premier film français à remporter le meilleur film. Ou peut-être, comme son film a été plébiscité depuis des mois  la nationalité n'a finalement pas d'importance.) Sources Steve Etang (thanks) TheWrap.

    20110811123050-ta_10-8_pi_02769.jpg20110811123051-ta_10-28_pi_07157.jpg20110811123051-ta_11-02_pi_07938.jpg20110811123050-ta_10-4_pi_02123.jpg67756282.jpgartist 4.jpgcasting.jpgmgm.jpgartist dg.jpgcamera.jpgdog.jpg

  • Les Césars boudent Dujardin mais......

    BAFTA-2012-Brochure-Cover-The-Artist.jpgsacrent The Artist avec 6 statuettes, et non des moindres....Meilleur film, Réalisateur, musique, son,

    Autre grand vainqueur "L'Exercice de l'Etat" 3 Césars et un fabuleux exercice de cinéma entre Olivier Gourmet et Michel Blanc...Par contre Polisse est le grand perdant de la soirée, 2 prix seulement pour 12 nominations...et Intouchables, malgré le prix "téléphoné" pour Omar Sy. Je déplore le peu de cas fait à Torreton et Bouijila, l'un pour Présumé coupable, et l'autre pour Omar m'a tuer. Les deux méritaient mieux pour leur transformation physique. Dommage pour eux!

    FILM

    "The Artist," Michel Hazanavicius

    CINEMATOGRAPHY

    Guillaume Schiffman, "The Artist"

    DIRECTOR

    Michel Hazanavicius, "The Artist

    ACTRESS

    Berenice Bejo, "The Artist"

    CINEMATOGRAPHY

    Guillaume Schiffman, "The Artist"

    MUSIC

    Ludovic Bource, "The Artist".

    ACTOR

    Omar Sy, "Intouchables"

    SUPPORTING ACTOR

    Michel Blanc, "L'Exercice de l'Etat"

    SUPPORTING ACTRESS

    Carmen Maura, "Les femmes du 6ème étage"

    NEWCOMER, ACTOR

    Gregory Gadebois, "Angele et Tony"

    NEWCOMER, ACTRESS

    Naidra Ayadi, "Polisse"

    Clotilde Hesme, "Angele et Tony"

    FIRST FILM

    Sylvain Estibal, "When Pigs Have Wings"

    ORIGINAL SCREENPLAY (scénario)

    Pierre Schoeller, "The Minister"

    ADAPTED SCREENPLAY

    Yasmina Reza, Roman Polanski, "Carnage"

    FOREIGN FILM

    "A Separation," Asghar Farhadi

    ANIMATED FILM

    "The Rabbi's Cat," Joann Sfar, Antoine Delesvaux

    DOCUMENTARY FEATURE

    "Tous au Larzac," Christian Rouaud

     

     

     

     

  • L'Exercice de l'Etat! Un prix pour Michel Blanc Cesar Meilleur second rôle masculin...bravo!

    etat.jpg

    Le ministre des Transports, Bertrand Saint-Jean, est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix. Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’État dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique… Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. À quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu’où tiendront-ils ?... L’État dévore ceux qui le servent.

    --
    Prix du Meilleur Scénario, Festival de Namur 2011

    L'Exercice de l'Etat, Michel Blanc, Olivier Gourmet, L'Exercice de l'Etat, Michel Blanc, Olivier Gourmet,

     

     

    L'Exercice de l'Etat, Michel Blanc, Olivier Gourmet, Un des meilleurs films français de cette année, avec The Artist et Polisse.

    Des comédiens épatants qui portent cette histoire à bout de bras! Une mise en scène musclée, et Pierre Schoëller  très pointu dans sa retranscription des détails . Avec à la clé, un superbe état des lieux des coulisses politiques, ou comment les hommes qui y siègent, placent leurs pions afin de bien avançer au sein d' enjeux politiques. Olivier Gourmet joue un ministre plus vrai que nature, et avec une telle puissance qu'on est pris d'une énorme empathie, lorsqu'il est obligé de prendre des décisions qui vont à l'encontre des promesses faites aux citoyens. Il est tellement convaincant qu'on est presque d'accord avec lui, lorsqu'enfin il tranche pour assurer sa conservation.. Michel Blanc qu'on  attend certainement pas dans un tel costume, est un étonnant chef de cabinet. Tout en retenue, mais au combien efficace..Les dialogues incessants, le verbe, les réunions, les annonces, les démentis, les nominations, les serments, les engueulades...Tels sont les éléments qui relient ces deux hommes du début à la fin.... Quant à Zabou Breitman, elle ne fait pas que de la figuration derrière les deux hommes forts du scénario. Loin de là..Sans oublier,  Sylvain Deblé, un anonyme, n'ayant jamais mis un pied sur un tournage et casté sur le tas pour sa bonne tronche . Avec lui, L'Exercice de l'Etat rend ainsi hommage aux sans-voix, à ces exclus de la démocratie, en posant la question de savoir, pourquoi le politique éloigne- t'il chaque jour u peu plus le peuple de la vie démocratique? N'est-ce-pas là le plus grad paradoxe, et le plus grand drame, de nos sociétés moderne..d'où le personnage décalé du chômeur (Deblé)

    Donc, un mot, un seul...Foncez!

     

     

  • Césars 2012 au fur et à mesure Polisse et d'un!

    cesar.gifMeilleur Meilleur espoir féminin.
    Un ex-aequo déjà...Clotilde Hesme pur Angel et Tony, et Nadria Ayadi pour Polisse.

    polisse-.jpg