INSOLITE!!!!!

  • Archidirector dévoile ses 27 maisons influencées par les réalisateurs..

    burtonn.jpg

     

    Dans sa série "Archidirector", l'artiste Federico Babina a imaginé 27 maisons influencées par le style cinématographique de grands réalisateurs, tels qu'Alfred Hitchcock, George Lucas ou Charlie Chaplin.

    A découvrir ici. http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/07/maisons-realisateurs-cinema-culture-photos_n_7745706.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

     

     

  • Quand 4 comédiennes Us proposent un sketch sur le sexisme. Drôle.

     arquette.jpgfey.jpgTina Fey (30 Rock, Crazy Night), Patricia Arquette (Lost Highway - Boyhood)  Julia Louis-Dreyfuss (Veep, Seinfeld). Elles font partie des actrices les plus talentueuses de leur génération, et pourtant, elles atteindront sans doute leur date de péremption dans le cinéma. Tina Fey, Patricia Arquette, Julia Louis-Dreyfuss et Amy Schumer nous offrent un sketch drôle mais pas si drôle sur le sexisme de leur milieu et le sort réservé aux femmes, si talentueuses soit-elles, dans la grande famille du cinéma américain...

     

    La suite ici http://weekend.levif.be/lifestyle/news/video-jusqu-a-quel-age-une-actrice-est-elle-bais/article-normal-391503.html?utm_source=Newsletter-28/04/2015&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBWEEKFR

  • Les Machins du cinéma belge. palmarès...désopilant!

    machins.jpg

    Communiqué de presse
    Les Machins 2015: And the winners are…
    Bruxelles, le 30 janvier 2015                                                                          

    La 4ème édition des Machins, les petits prix du cinéma belge, vient de s'achever dans une ambiance survoltée. Cette année, les Machins s’installaient à Bozar, où un millier de plus ou moins professionnels de la profession se sont pressés avec l'espoir secret de repartir avec un Machin, et accessoirement, pour boire un verre et guincher gaiement.

    Cousins un peu bâtards des Magritte, (plutôt des Gerards ou des Razzies...n.d.l.r cad moi) les Machins ont pour objectif de récompenser tout un pan de la profession resté dans l'ombre, et de rire de et avec le cinéma belge. 6 statuettes dorées mytiloïdes ont été décernées ce soir, remises à des lauréats submergés d'émotion.

     

    Machin de la plus blonde des attachées de presse (blondes)
    -       Barbara Van Loombeek
    -       Marie-France Dupagne
    -       Gudrun Burie
    -       Rodrigue Laurent*

    Machin coiffure passion Olivier Dachkin
    -       Céline Van Heddegem pour le coiffé/ décoiffé de Solène Rigot dans Puppylove
    -       Béatrice Haqueberge pour la décolo d’Emilie Dequenne dans Pas son genre
    -       Pascal Joris pour le cheveu gras de Marion Cotillard dans Deux jours, une  nuit
    -       Mike Carpino pour les racines de Jonathan Zaccaï dans Je te survivrai*
    -       Mike Carpino pour la crête de coq de David Murgia dans Je te survivrai*
    -       Mike Carpino pour le tye and dye de Tania Garbarski dans Je te survivrai*

    -       Dominique Smets en personne pour sa propre choucroute dans Marbie, star de Couillu les deux eglises

    Machin X
    -       Le Goût d’ta myrtille, d’après l’œuvre originale de Thomas de Thier
    -       Deux nuits, un jour, d’après l’œuvre originale des frères Dardenne
    -       L’Etrange Couleur des Larmes de ton Dard, d’après l’œuvre originale de Cattet & Forzani
    -       Marbie Star de Couillu les deux Eglises, l’œuvre originale de Dominique Smet
    -       Ton Cul Anyway, d’après l’œuvre originale de Camille Meynard*

    Machin FGTB de l’arrêt de travail
    -       Fabrice du Welz pour Colt 45 (grève du réalisateur)
    -       Pascal Joris pour Deux jours, une nuit (grève de la coiffeuse)
    -       Geneviève Ancien pour La Marche (grève du chef de file)
    -       Antoine Bellem Pour Les Rayures du Zèbre (grève des électros)
    -       Anne Fournier pour PuppyLove (grève de l’habilleuse)*
    -       Bernard Beets pour L’Etrange Couleur des Larmes de ton Corps (grève du monteur)
    -       Tout le monde, ou plutôt personne pour Rosenn (grève du public)

    Machin Lunch Garden 
    -        La frite sauce américaine dans Henri de Yolande Moreau
    -        Les bières spéciales dans Tokyo Fiancée de Stephan Liberski
    -        La gosette et la pizzetta dans Deux jours, une nuit de Luc et Jean-Pierre  Dardenne*
    -        Le jarret de veau dans Post-Partum de Delphine Noëls
    -        La mitraillette viandelle sans oignons sauce pickles dans Baby Balloon de Stephan Liberski

    Love Machin, ou Machin Range ton Machin 
    -       le zgeg de Benjamin Ramon dans Tokyo Anyway
    -       la zigounette d’Adam dans Les Pècheresses*
    -       le tich de Kurt Vandendriessche dans Welcome Home
    -       la queue de Matteo Simoni dans Marina
    -       le zizi de Jérémie Rénier dans Saint Laurent
    -       la quéquette de Dirk Hendrickx dans Drift

    *lauréats

  • On a retrouvé Sherlock Holmes.

    WGH.jpgLes Archives de films de la Cinémathèque française ont annoncé il y a peu, avoir retrouvé une version perdue du film muet de Sherlock Holmes datant de 1916 dans ses archives. Le film est le seul "rescapé" de la filmographie de l'acteur William Gillette - le premier à avoir enfilé l' emblématique chapeau et redingote de Holmes - dans un rôle qu'il rendu célèbre dans des représentations de la scène. Il est actuellement en cours de restauration et sera projeté aux Usa lors... du Festival du film muet de San Francisco mai 2015. "On peut, selon les archivistes, y découvrir l'immense magnétisme de William Gillette , confirmé par Robert Byrne, président du conseil du Festival L' "auditoire va être époustouflé quand ils verra la véritable Sherlock Holmes à l'écran pour la première fois." L'importance de cette découverte ne peut pas être sous-estimée, tant en termes d''histoire du cinéma qu'en termes de l'évolution culturelle d'un personnage bien-aimé. Gillette est généralement crédité pour avoir popularisé la fameuse phrase "Oh, c'est élémentaire, mon cher Watson." Sa performance fait partie intégrante de notre compréhension actuelle du personnage de Sherlock Holmes. Comme Russell Merritt, l'éditeur superviseur du processus de restauration, a confirmé: "il n'y a pas un acteur mort ou vivant qui n'a pas consciemment ou intuitivement joué du Gillette." L'avant-première de cette projection sera suivi d'une édition DVD du collector.

  • Chanel 1,2,3,4,5.............

    cha.pngUne magnifique incursion dans le monde de Mademoiselle Chanel

    S'engouffrer dans la rue Cambon et entrer au 31, l'adresse de toute une vie. Quitter la sobriété en noir et blanc des salons pour plonger dans le monde baroque de l’appartement de Mademoiselle. Puis s'inviter au Ritz, avant de pousser la porte du 18 Place Vendôme et d'y découvir l'univers de la joaillerie et de l'horlogerie. Enfin s’installer dans le théâtre monumental des défilés Chanel : le Grand Palais.
    De Gabrielle Chanel à Karl Lagerfeld, retrouvez comment, à travers ces adresses mythiques, l'histoire de la Maison continue à s'écrire.

    http://youtu.be/uLbu2PXK0CE


    http://inside-chanel.com

  • Le marketing façon publicistes cinéma!!!! Drôle!

    film_arnaque_affiche600plus.jpgUne fois n'est pas coutume, je relaye en entier un article découvert ce matin et que je trouve particulièrement drôle et fort bien ficelé.

    "Quand on n'a pas le budget com', ni l'aura d'une licence type "Transformers", il faut trouver des combines pour réussir à refourguer sa croûte et persuader quelques milliers de personnes d'aller voir son film. Pour ça, les responsables pub des boites de distribution utilisent des ficelles qui feraient passer Régine pour un premier prix de beauté. Voici celles qui vous ont surement déjà escroqués "

     

    La suite sur http://www.topito.com/top-escroquerie-affiche-films

  • Cinquante nuances de Grey Bande-annonce..

                               "CINQUANTE NUANCES DE GREY"
                                           (LE 11 FEVRIER 2015 AU CINEMA)
    CINQUANTE NUANCES DE GREY - BANDE-ANNONCE (OVST FR)
    Youtube streaming: CLIQUEZ ICI       
     
     
     
    Synopsis:
    CINQUANTE NUANCES DE GREY, d’après le roman éponyme, best-seller mondial et véritable phénomène de société, est l’adaptation littéraire pour l’écran la plus attendue.
     
    Depuis sa sortie, la trilogie  CINQUANTE NUANCES DE GREY a été traduite en 51 langues et plus de 100 millions d’exemplaires ont été vendus (e-book et édition réunis).
    Un record, autant au niveau de ses recettes que du rythme des ventes, faisant de la série un succès inédit. À l’écran, les rôles d’Anastasia Steele et Christian Grey, devenus de véritables icônes pour des millions de lecteurs, seront tenus par Dakota Johnson et Jamie Dornan. À leurs côtés la distribution regroupe : Luke Grimmes dans le rôle d’Elliot, le frère de Christian; Victor Rasuk tiendra le rôle de José, son meilleur ami, Eloise Mumford, celui de Kate sa meilleure amie et colocataire, Marcia Gay Harden dans le rôle du docteur Grace Trevelyan Grey, la mère de Christian. Rita Ora assurera celui de Mia, sœur de Christian; Max Martini incarnera Taylor, son garde du corps. Callum Keith Rennie sera Ray le beau-père d’Anastasia, Jennifer Ehle, Carla sa mère; et Dylan Neal incarnera Bob, le mari de Carla.  CINQUANTE NUANCES DE GREY est réalisé par Sam Taylor-Johnson et produit par Michael De Luca et Dana Brunetti aux côtés de EL James créatrice de la série.
    L’adaptation cinématographique est signée Kelly Marcel.

     
    SORTIE CINÉMA LE 11 FEVRIER 2015

  • New York's film locations

    Hollywood est The Place to be pour le bling bling et les fameux Red-Carpets...Los Angeles, cité des Anges pour certains, cité de tous les excès pour d'autres, où l'on recence le plus grand nombre de stars et d'agencies au m3e n'en détient pas pour autant le monopole des tournages de films.

    Depuis longtemps déjà, New York est la ville où de très grosses productions voient le jour. Ce qui pour ceux et celles qui n'y ont jamais mis les pieds, représente de belles cartes postales, surtout filmé avec les technologies actuelles. Celles qui permettent de voir Big Apple d'en haut, comme dans Spiderman par exemple...pour n'en citer qu'un..

    Cependant bien avant la déferlante d'effets spéciaux, pour les gros producteurs et réalisateurs, filmer dans New York était le must. Ainsi un très grand nombre de films des années 60 à 1980 et qui furent tout autant de succès ont eu le NYC de Mr et Mme tout le monde comme décors. Alors, voici un bref regard dans le rétro, sur quelques-un des blockbusters de l'époque. Et si nous n'avions pas affaire à de fins cinéphiles, recensant ces endroits, nous aurions bien du mal à remettre certains endroits sur la carte de Manhattan..

    Serpico-.jpgSerpico.jpg Photo 1 et 2 Serpico 1973 - 86 7th Avenue South

     

     

     

    Photo 3 et 4 French Connection 1971- 188 Grand Street

    FrenchConnection.jpgFrench-Connection-.jpg

     

     

     

     

    Photos 5 et 6 Broadway Dany Rose de Woody Allen 1983 - 842 7th avenue

    BroadwayDany20Rose1.jpgBroadwayDanny20Rose2.jpg

     

     

     

     

     

    Photo  7 et 8 Rat Race 42nd Street

    RatRace.jpgRat-Race.jpg

     

     

     

     

    Naked City 1947 - 223 West 20th streetNaketCity.jpgNaked City.jpg

     

     

     

     

     

    Photos 7 et 8 Hannah and her Sisters 1985 Green Street

    HannahandHerSisters1.jpgHannahHerSistersGreene.jpg

     

     

     

     

    Photos 7 et 8 Taxi Driver 1975 - 1886 Broadway

     TaxiDriver.jpgTaxi-Driver-.jpg

     

     

  • La Fondation CineAct est encore à la recherche d'un peu plus de 10.000€

     

    SAM_6791.JPGIl y a tout juste un mois, lors de la soirée de clôture du festival Offscreen au Cinéma Nova, un appel urgent était lancé pour sauver l’ancienne salle de cinéma ABC.

    Informés que le bâtiment risquait de se transformer en un commerce quelconque, des membres du Cinéma Nova, de Marcel/Offscreen et La Rétine de Plateau ont lancé un projet pour sauver cette incroyable salle seventies !
    En seulement deux semaines, et grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin, la fondation privée CineAct a pu être crSAM_6794.JPGéé et lancer une campagne de collecte de fonds.

    CineAct s'est fixé l'objectif de recueillir, grâce aux dons, une somme avoisinant les 60.000€, montant qui permettrait de couvrir les frais de location du bâtiment pour un an. Soit le temps nécessaire pour démarrer un projet culturel, qui prendrait ensuite les rênes de l’ABC. Un lieu culturel avec une identité propre, soutenu par tous les amoureux du cinéma et de la culture.

    SAM_6796.JPGAujourd'hui, après l'expiration du délai initial du 23 avril, et alors qu'un petit délai supplémentaire se confirme, nous pouvons annoncer que nous avons presque atteint notre but. Mais tout n’est pas fait !

    Plus de 350 personnes ont déjà contribué au projet en y apportant des dons de toutes sommes, pour un total avoisinant aujourd'hui 47.000€. Nous sommes donc à 78% de notre objectif.
    Nous avons entre temps pu convenir la date du 30 avril pour la signature du bail, ce qui nous laisse une semaine de plus par rapport à la date prévue initialement. Nous avons donc jusqu'à la fin du mois pour atteindre notre objectif !

    La mobilisation bat maintenant son plein ! Nous sommes aidés par de nombreux bénévoles ; une campagne d'affichage a été lancée ; le site www.abc-cinema.be et la page Facebook sont sans cesse consultés. Et depuis hier, un petit clip présentant la campagne est diffusé sur de nombreux écrans de cinémas bruxellois du nouvel ABC
    .

    SAM_6754.JPG

    La fresque au plafond du premier étage.

    !

  • Tous les décors du Cinéma français.....à vendre. chez Locatema..

    PHO4.jpgDe La Zizanie à Yves Saint Laurent, Locatema mettra en vente, les 15 et 16 avril, 1500 objets ayant servi à des tournages durant plus d'un demi-siècle. Cest la fin d'une époque qui nous a fait rêver. Celle de l'âge d'or du cinéma français qui soignait ses décors de films, pour des reconstitutions aussi vraies que nature. Il flotte un parfum de nostalgie dans les entrepôts de la société Locatema, qui se transformera, en partie, les 15 et 16 avril, en une gigantesque salle de ventes sous le marteau d'Alexandre Millon

     

    http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2014/04/03/03016-20140403ARTFIG00005-decors-de-cinema-clap-de-fin.php

  • Cinematogaf' Cela n'arrive qu'au cinoche.

    cinematogav'.jpgLorsque je visionne un film, j'ai comme vilain défaut, celui de regarder "sur le côté" pour détecter les anomalies et erreurs de script. Dans ce domaine, je ne dois pas être la seule, puisqu'il existe de nombreux ouvrages et sites internet traîtant des monumentales bourdes au septième art, plus communément appelées "Cinémato-gaffes" Tous ces répertoires recensent de milliers et des milliers de gaffes souvent drôles, piquantes, et parfois surprenantes. J''en veux pour preuve  la montre au poignet de Kirk Douglas dans Spartacus,... erreur-culte, mais, on peut -encore si on a l'oeil auguisé, aperçevoir des personnages avec, tantôt un plâtre au bras gauche, tantôt au bras droit, idem dans le classique des classiques "Fenêtre sur Cour" où  le plâtre immobilisant James Stewart dans sa chaise roulante, passe de sa jambe gauche à la jambe droite... Il y a aussi les chevelures qui rallongent ou raccourcisent au gré des   plans....Judy Garland dans "The Wizzard of Oz" par exemple.dyn003_original_93_80_gif_2553649_d3a5b9d9f18420036efb7e69111ad635 D'ailleurs, "Le Magicien d'Oz" figure en tête des films ayant le plus d'erreurs, qu'elles soient de plans ou de continuités.  Dans le fameux "Train Sifflera Trois fois", avant le duel final, le sheriff est dans son bureau et ne porte pas son insigne, le plan suivant, l'étoile est bien visible. Plus frappant, dans Rambo III, Stallone subtilise un hélicoptère soviétique, après avoir libéré le commandant des Bérets verts et des prisonniers de leur prison. Quand on observe bien l'hélico lors du démarrage, on voit flotter un petit drapeau américain sur le capot de l'axe....Dans "Le Train sifflera Trois fois,"  le journal local s'appelle une fois "The Chronicle" la fois suivante "The Clarion"....En ce qui concerne le fabuleux "Salaire de la peur" avec Montand, Vanel, et Pierre Vaneck, d'un plan à l'autre, la mousse à raser couvre soit une partie du bas-visage, soit l'entièreté.. pour disparaître presque complètement le plan suivant...marrant, même si le sujet est sérieux. Tout aussi drôle, l'anecdote racontée par le metteur en scène David Lean, qui découvrit, oh stupeur, lors du montage final de "Lawrence d'Arabie, " en 1966, que sur l'une des bobines, les dromadaires allaient à gauche, et sur la suivante à droite, puis il s'aperçut que la montre (tiens je l'avais oubliée celle-là) dePeter O'Toole avait par la même occasion changé de poignet.....Il s'avéra que toute la bobine était à l'envers. Toutes les versions de salle ou de vidéo, depuis cette époque, comportaient 10 minutes de films aux images inversées, que personne ne remarquât. (Aujourd'hui corrigée). Même Superman n'y échappe pas, et si l'erreur n'avait été répérée et réparée, le public aurait eu une belle occasion d'éclater de rire....le service "trois-pièces" du regretté Steve Reeves passait gaiement  d'un côté à l'autre de son abominable slip rouge...La costumière fut rompue à vérifier chaque jour, si "tout -" restait bien en place, mais vu les nombreux changements de costumes, au bout d'un moment, il fut décidé de coudre une coquille de sportif à l'intérieur de son jeu de tenue. Enfin une petite dernière...dans quelques plans de "Jailhouse Rock" Elvis Presley  porte le numéro de matricule 6239, et dans la scène chantée, ce numero change d'une manière magique en 6240.  Plus près de nous, lorsque dans "Inception"  on assiste à la poursuite avec le van, une fois c'est le rétro de droite qui est cassé, l'autre celui de gauche.

     

     

    moviecansAllez je vous laisse, non sans avoir posté quelques petits trucs qui n'arrivent qu'au Cinéma.

     

     

    -NO problèmes de parking devant l'immeuble où l'un des personnages clé doit se rendre.  -*Il y a toujours un taxi qui passe au moment où vous en avez besoin...et libre en prime.....*on peut éclairer tout un stade de football avec une simple allumette. *Les serrures s'ouvrent toujours facilement avec une feuille de papier, une carte de crédit, où tout autre objets que les protagonistes ont en général en poche, sauf quand il s'agit de sauver une gamine bloquée dans une immeuble en feu.- *La tour Eiffel est visible de tous les immeubles de Paris - *Quand une héroïne décide de se mettre à danser en pleine rue, tous les passants lui emboitent le pas, et connaissent la chrorégraphie par coeur - *Pour payer le taxi, le premier billet sorti du porte-feuille est toujours le bon - *La plupart des policiers et inspecteurs mis à pied, résolvent toujours l'enquète après...et à titre perso - *Lors d'une fuite en voiture, les personnes pourchassées ont du mal à faire démarrer leur véhicule, la police non! - *Lors de poursuites, il y a toujours un défilé pour barrer la route, et ce quelque soit le moment de l'année - Ou un gros camion dérapant juste devant le combi de police, et qui permet aux fuyards de s'échapper (Parfois c'est un passage à niveau) - *le soldat qui montre une photo de sa dulcinée revient toujours indemne  de la guerre - *Tout le monde peut faire attérir un 747, du moment que quelqu'un dans la tour de contrôle lui parle- *La nouvelle proposée à la télé, lorsque le héros revient un moment chez lui, le concerne toujours, et commence juste au moment où ce dernier met sa télé en marche....Voilà! J'espère vous avoir divertit. Si vous voulez en savoir plus:

      "Cinémato-Gaffes" de Bill Givens (Editions Ramsey- Paris)

    Site où les erreurs sont toutes inventoriées..

    http://www.erreursdefilms.com/voir_toperr.php

     Elvis dans Jailhouse Rock http://www.youtube.com/watch?v=tpzV_0l5ILI

     

  • ABC Chronique d'un sauvetage..



    a bc c.jpg"l'ABC cinéma spectacle", situé sur le boulevard Adolphe Max, à deux pas de la place Rogier, véritable vestige d'une époque révolue, était le dernier cinéma pornographique à montrer des films en pellicule en Belgique, l'un des derniers en Europe. Il était en activité depuis 1971 et a fermé ses portes en 2013.

    Aujourd'hui, le bâtiment est à louer et la belle salle 70's risque donc bien de disparaître à jamais. Les occasions sont rares de créer de nouveaux espaces culturels, encore plus d'en trouver un qui existe et qui peut être exploité! Il serait donc extrêmement dommage de rater cette opportunité...

    ab c.jpgDes membres du Cinéma Nova, de l'asbl Marcel/Offscreen et La Rétine de Plateau ont créé la Fondation CinéAct, qui a pour priorité de conclure une convention de location avec le propriétaire afin de préserver la salle et d’éviter son changement d’affectation ou sa disparition.En prenant à sa charge les frais immobiliers, la fondation doit permettre à un projet culturel d’y naître. CinéAct n’a toutefois pas la vocation de porter ce projet elle-même. Elle participera à sa mise en route et s’appuiera pour cela sur les manifestations d’intérêts de nombreux individus, acteurs culturels et réseaux multidisciplinaires

     

    Abc cinéma.jpg

     

  • Alfred Hitchcock Revisité par vanity Fair! Exceptionnel!

    hitch aLe MAITRE du suspense revisité par l'un des plus grands magasines Us. C'est un régal pour les yeux, un retour aux sources pour les cinéphiles, et un beau rappel cinématographique que "les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître" (Aznavour) ou tellement peu!

    Hitch pour les intimes, a réalisé quelques grands classiques du cinéma noir, et les meilleurs de ceux-ci ont été rasemblés dans un portfolio exceptionnel. Les plus grandes stars actuelles se sont prises au jeu, et la reconstitution des scènes cultes proposé par la magasine Vanity Fair est bluffante. Les maquilleurs et les photographes de plateau ont vraiment réussi une galerie de photo pratiquement à l'identique. Mes préférées: Rear Window (fenêtre sur Cour) et   Lifeboat, pour la simple raison que Hitchcock qui, ont le sait, aimait à apparaître dans chacune de ses films, n'a pas faillit à son habitude. Mais comment faire, quand pratiquement l'esssentiel du film se déroule sur un paquebot, et ensuite sur un canot de sauvetage? Tout simplement, Hitch qui venait de terminer un régime draconnien, s'est inspité des photos avant et après  des pubs vantant les bienfaits d'un régime amaigrissant, pour faire un caméo très remarqué, sur une feuille de journal flottant sur l'eau, et ensuite lue par Tallulah Bankhead.
    Du grand art!!!

    Je commence donc par cette séquence. 

    cast lifeboat Two reunite hitchcoks diet cameo

    cast lifeboat reunite hitch at his best!

    Admirablement reconstitué par de G. à Dr. Tang Wei-Josh Brolin-Casey affleck-Eva Maria Saint-Ben Foster-Omar Wettwally-Julie Christie.

     

    the birds.jpg

    Rebecca Keira Knightley et Jennifer Jason Leigh

    Rebeccas-bedroom.jpg

    rebecca.jpg

     

    dial for murder.jpg

    Charlize Theron

    NNWduster.jpg

    north by northwest.jpg

    Seth Rogen. North by Northwest

    rear window2.jpg

    hitchcock,vanity fair,noami watts,the birds,charlize theron actualité cinéma,cinéma,usa; insolite,rebecca,tallulah banhead

    Scarlett Johansson Javier Bardem et en dessous Tippi Hedren Noami Watts

    marnie.jpgwatts.jpg

  • La Sortie des usines Lumière . Trois versions....

    lumière.jpgQuel cinéphile n'a pas écrasé une larme émue en visionnant La sortie des usines Lumière, tout premier film projeté sur un écran ? Qu'elles sont mimi, ces ouvrières lyonnaises surprises après une journée de dur boulot ! On ne voudrait pas jouer les rabat-joie, mais tout ce que vous voyez à l'écran, c'est de la mise en scène ! Premiers réalisateurs au monde, les frères Lumière ont également été les premiers menteurs du cinéma. Les premiers manipulateurs. Louis et Auguste ont tourné trois versions de leur Sortie des usinesLumière. La première, datée du 19 mars 1895, ne leur convenant pas, ils l'ont retournée à deux reprises, l'été suivant. C'est l'une d'elles qu'ils utiliseront lors de la première projection commerciale du film à Paris et des suivantes.

    La suite ici: http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/19-mars-1895-video-tournage-du-premier-film-par-les-freres-lumiere-et-premiers-remakes-19-03-2012-1442643_494.php#xtor=CS1-31

     

    Une version mise en scène....on voit les dames endimanchées..... ce qui n'est pas habituel un jour de travail..

    http://youtu.be/BO0EkMKfgJI

     

    Détail, il existe une plaque commémorative sur l'un des façades du grand magasin Macy à New York. Là où fut projeté le film..

  • Ma rencontre avec Sarah Jessica Parker.

    IMG_7580.jpgSJP réside à New York quelque part dans le West Village...Et à chaque fois que je me rends à Big Apple, je fais le détour vers sa demeure dans l'espoir de l'y rencontrer.. Je connais chaque pavé de la  Charles Street, et pourtant, je n'ai jamais eu la chance de la croiser, alors qu'elle emmène personnellement ses enfants à l'école chaque jour . Raison pour laquelle, en avril dernier, j'avais réservé une place pour assister à la pièce de théâtre "The Commons of Pensacola", sachant qu'à la sortie, avec un peu de patience, j'allais en fin la voir.....Et vous savez quoi?  M'adressant à elle en lui disant " I've come specially from Belgium to see you"....elle répondit en français "merci beaucoup, comment allez-vous?" Sympa non. Ce fut une belle rencontre avec une comédienne bien loin de Sex at The City, et des clichés glamour. Au contraire, une personne simple, rayonnante, et très disponible pour ses fans.

    sjp,sarah jessica parker,sex aand the city,vogue,actualité cinéma,cinéma,charles street,west village new york,nyc,usa,insolitesjp,sarah jessica parker,sex aand the city,vogue,actualité cinéma,cinéma,charles street,west village new york,nyc,usa,insolitesjp,sarah jessica parker,sex aand the city,vogue,actualité cinéma,cinéma,charles street,west village new york,nyc,usa,insoliteMême si cet instant fut bref, il n'en fut pas moins intense, à tel point que dans quelques semaines, je profiterai de mon énième voyage à NYC pour retourner à Charles Street, avec cette fois, ma photo en sa compagnie sous le bras....Aurai-je plus de chance cette fois???

    IMG_8255 (2).JPGVidéo....une interview plutôt insolite de SJP chez elle, organisée par le magasine Vogue.

    http://youtu.be/W511rtnnlZM

     

    Sources : http://www.bliqx.net/73-qs-with-sarah-jessica-parker/

     

  • 5POINTZ R.I.P.

    5pointz7.jpgLorsqu'on se rend à New.York, Time Square, L'Empire, Miss Liberty, Broadway, la 42ème rue et Central Park, sont les principaux endroits à visiter. Accompagnés de leurs enfants, et s'il  reste du temps, certaines familles piqueront une pointe au Brooklyn Botanic Garden qui ne se trouve pourtant pas la porte à côté. Par contre, d'autres dont je fais partie,  inscriront 5Pointz, appelé la "Mecque" des graffitis ..situé à Long Island City sur la principale ligne de subway New Yorkaise dans leurs Buckets Lists.....Ayant eu vent de la destruction imminente de cet endroit mythique,  au grand dam des artistes qui se relaient encore par dizaines début novembre, je croyais, en me rendant sur place le 21 novembre,   pouvoir encore savourer l'endroit en état  avant l'heure fatidique du 22 novembre,  Ben non, dès l'arrivée par la ligne aérienne 7 Court House-Queensborough plaza qui surplombe le site,  (et par lequel on pouvait se faire une idée des lieux sacrés) on reçoit une claque dans la figure...La moitié des murs sont déjà recouvert de peinture blanche, qui aux dire du propriétaire des lieux Jerry Wolkoff, ont été posées afin d'atténuer le processus de destruction massive qui 5ptz.jpgsuivra..5ptz2.jpg.C'est donc la gorge serrée que je descendis à Court House, au croisement de la Jackson avenue et Crane Street..pour me diriger vers la grande cour centrale...

    Au fur et à mesure que j'avançais vers cet antre mythique, l'émotion me prit à la gorge...Rien, il ne subsiste rien, que des murs froids et impersonnels et quelques touristes abasourdis, repartant très déçus...Cependant, ne m'avouant pas vaincue, je décidais de faire le tour du pâté central, et là, devant moi, dans un petit coin, presqu'invisible, un monte-charge que j'avais repéré grâce à un clarkiste, et dedans, des "œuvres" intactes....Que je vous livre ici..

     SAM_4738-001 (Copier).JPG

     

    En ressortant je ne pu m'empêcher de pousser un gros soupir de découragement, tous les murs extérieurs ou presque avaient déjà été "repeints" eux aussi....Il y avait du reste encore la grue, mais vide...sans doute que les ouvriers prenaient une pause.... et juste quelques esquisses pas encore "vandalisés par les officiels....(voir photos)...ça et là, et tout au bout, le long du parking...Omer Simpson qui même avec trois yeux, ne pouvait croire à ce qu'il voyait.. In finé, ce fut un triste pélérinage ...Cet endroit situé à quelques pas du Long Island City Moma of Modern Art avait tout pour attirer la "clientèle...Je me demande même ce que le Dinner du coin va devenir... l'endroit va certainement être déserté. Place aux Condos et Studios d'artistes prévu pour fin 2014...La fin d'une époque...

    SAM_4744-001 (Copier).JPGSAM_4743-001.JPGSAM_4741-001 (Copier).JPG

    5POINTZ3-001 (Copier).jpgSAM_4742-001.JPGSAM_4732-001 (Copier).JPG5pointz,nbew york,long island city,queens,actualité,graffitis,condosClip documentaire...http://youtu.be/sIHr9JYRHqU

  • Le Corbeau et le Renard revu et "égirroC" Par Fabrice Luchini

    fabrice-l.jpgOn lui connait une loghorée exceptionnelle. Toutes ses apparitions sont de véritables one-man show, la façon dont-il parle de ses films, ses pièces de théâtre ou de ses shows sont de véritables divertissements.  Il y a quelques temps, Luchini s'est payé le luxe d'interrompre sa dyatribe en s'adressant plusieurs fois au journaliste, tout en ne perdant jamais le fil de son histoire.  Cela représente non seulement un tour de force, mais également une maitrise de soi, alliée à une grande concentration,... Du très grand Luchini. A mes yeux, il représente ce qui se fait de mieux en matière de spectacle, style Stand-up. Beaucoups d'humoristes pourraient prendre exemple sur ce comédien, lequel possède l'une des plus grandes culture générale dans un seul cerveau. J'ai eu l'occasion de le rencontrer à Namur, il y a deux ans, et ce round-table fut un réel plaisir. Il n'y eut qu'une seule question de posée, et l'entretien dura près d'une heure trente...Malgré cela, tous les journalistes présents avaient eu les réponses aux questions (non posées) qu'ils attendaient....Cela vous donne une indication de l'ambiance. NOus avons littéralement bu ses paroles.

     

    http://youtu.be/vaTP4_n5KL8

  • Remake the Ghostbusters à New York??

    ghost.jpgHabituée de New York comme je le suis, plus rien ne m'étonne. Il ne se ne passe pas un jour sans qu'il n'y ait un truc spécial dans le métro....Hier encore la station de la 96ème rue a été le théâtre d'une apparition étonnante. Sur la vidéo, on voit un gars arborant une tenue et les ustensiles qui vont avec que  tout droit sortis du film-culte Ghostbuster avec Dan Akroyrd...

    La suite de l'article ..sur http://gothamist.com/2013/06/23/photo_ghostbuster_spotted_on_subway.php?

    We don't think Ghostbusters III is filming in NYC right now, unless Dan Akroyd has given up on his dreams of a JJ Abrams-esque reboot and just started filming his own sweded version. Otherwise, maybe this gentleman in the perfect replica Ghostbusters gear at the 96th Street station got lost on his way to hang with his bros at the Supanova Expo. Or maybe he's a lonely Keymaster looking for his flute-playing Gatekeeper

    Le gars s'appelle Ron Maxwell et il a déjà fait l'objet d'un article dans le New.York Times :

    http://www.nytimes.com/2013/03/03/nyregion/ron-maxwell-auxiliary-police-officer-does-the-time-warp-again-and-again.html?_r=1&

  • Roland Garos open.....l'intrusion d'un manifestant.

    Courtflare_original

    Another look at the shirtless person on the court with a flare. 

    Sources Nbc Usa.

  • One WOrld observatory deck N.Y

    insolite,usa,new york,one trade center,911,actualité,big apple,manhattan

    photo MichCiné N.Y 2009

     

     

    Comme si vous y étiez...

    A l'ère du numérique et des effets spéciaux, je pense que cette vidéo, même si elle n'a rien à voir avec le 7ème art, a quand même sa place ici...

    Ce clip mixant vues réelles de Manhattan et technologies numériques, montre ce que les visiteurs pourront découvrir du sommet de la ONE Trade Tower situé au 110ème étage....après seulement une minute dans l'un des ascenseurs . Vue super panoramique de la tour qui sera dès sa finition en 2015, la plus haute de Manhattan..

  • Cloud Atlas Un film étrange.....et c'est un euphémisme!

    cloud poster.jpgJamais depuis que je suis devenue une assidue des salles obscures (fin 60) je n'ai vu un film autant tarabiscoté que Cloud Atlas, adaptation du roman éponyme de David Mitchell publié en 2004 :..Au sortir des 2h40 de projection, j'en étais encore à me demander de quoi il était question. Même avec les notes de production remise par le distributeur en main....je me suis souvent retrouvée perdue dans ce labyrinthe d'histoires complêxes...où pour corser le tout, et voir les acteurs  dans plusieurs rôles et dans différentes époques, n'a rien arrangé....Sans remettre en doute le talent de Tom Hanks, Halle Berry, Hugh Grant, Jim Broadbend et consorts, j'avoue humblement que leurs histoires entremèlées me sont restées sur l'estomac....Cependant, malgré le côté indigeste de la saga,  je reconnais aux Waschovski le talent pour pouvoir  proposer une immense fresque super bien réussie...Ce qui finalement sauve le film du chaos! Alors que le duo a toujours oeuvré de concert sous le vocable des frères Waschowsky, aujourd'hui, avec le changement de sexe de l'un des deux frangins, il nous faut désormais parler de Lana et Andy... Bref, tout au long de la vision, j'étais partagée entre deux sentiments; j'aime et j'aime pas????. Suis-je subjugée, tiens je m'ennuie ou pas?. Tout en appréciant le beau spectacle, je ressens une  indigestions d'effets visuels vus et revus dans d'autres films. En deux mots, imposssible de ne pas être interpellée..Jugée "intransposable" au grand écran, jugée suicidaire, la nouvelle de David Mitchell, s'attarde sur six histoires différentes dans différents endroits du globe, et qui plus est, étalée sur cinq siècles..Pourtant les Warschowsky, en dehors d'une histoire pharaonique spatio-temporelle quasi incompréhensible,  parviennent à donner vie  à cette ambitieuse épopée et à l'un des spectacles visuel cinématographiques de l'année...non sans y inclure de nombreuses métaphores et symbôles....Une pure merveille pour les yeux..! Le duo s'est même offert le luxe d'ajouter au récit déja bien alambiqué de Mitchell, quelques nouveaux personnages, afin d'offrir à son casting à tiroirs la possibilité de tenir le Timeline sur la longueur dans les différentes époques. Et bien des fois, j'ai été bien en peine de reconnaître Hughes Grant, James D'Arcy, Halle Berry, Susan Sarandon, voir Hugo Weaving sous des maquillages hallucinants.cloud06.jpg.En agissant ainsi, le duo a ajouté une dimension supplémentaire au récit et renforçé le thème cher à l'auteur...la réincarnation...et sur les questions existentielles que se posen t les hommes, les actes d'hier, peuvent-ils influencer sur nos descendants d'aujourd'hui? ....Sans oublier la Rédemption...le fil rouge en somme.... 

    Mais...., avec un grand M, la longueur est difficile à digèrer!

     Les différentes sanyètes sensées coller les histoires les unes aux autres, ne sont qu'un montage raté d'une succession de minis "nanars" ... dialogues  mièvres, acteurs raides.....là où les images sont belles..

     

     

    cloud09.jpgcloud012.jpgcloud010.jpgSi le duo a voulu en faire un mashed-up, afin de contenter les amateurs de science-fiction, de kung-fu, de piraterie en mer, d'histoire post-apocalyptique, de comédie à l'anglaise sur fond d'Amistad, pas sur qu'il y aura réussi! Alors chef-d'oeuvre ou grande kermesse hybride???? Que ceux qui auront vu le film me donnent la réponse...

    cloud4.jpgcloud10.jpgMini Synopsis:  Un voyager réticent qui traverse le Pacifique en 1850; un musicien déshérité menant une vie précaire en Belgique durant l'entre-deux-guerres; un journaliste aux nobles sentiments qui suit un gouverneur de Californie nommé Reagan; un vaniteux éditeur qui fuit ses créanciers mafieux; un diner génétiquement servi dans le couloir de la mort; et Zachary, un jeune habitant du Pacifique témoignant du crépuscule de la civilisation et de la science...

    cloud1.jpgCloud2.jpgcloud05.jpgcloud04.jpg

    Afin de vous faciliter la compréhension, voici un tableau représentant les différents parcours des héros avec leurs histoires entremèlées....Je vous souhaite bonne chance si vous vous y retrouvez malgré tout!!!!

    Au pire munissez-vous d'une boussolle et d'une carte détaillée du globe....

    Merci à CinemaBlend en passant!

     

    cloud.jpg

    cloud3.jpg

    cloud cast.jpg

     

     

  • Un massacre qui "fonctionne "bien!

    tc3D.jpgEtonnant, moi qui croyait le genre slasher un peu périmé, voilà qu'un film d'horreur cartonne au box.office américain...Le remake du fameux "Massacre à la Tronçonneuse" réalisé par Tobe Hooper en 1974, dévance tous les blockbusters et ce, après une semaine d'exploitation seulement!

    La "suite/reboot" 7ème du nom, à engrangé pas moins de 23 millions de $ en un week-end...ce qui me fait dire...."l'horreur à encore de "beaux restes"...." Jeu de mot facile hein! Derrière,  Django Unchained, le très controversé Tarantino s'accroche au deuxième siège, juste devant The Hobbit, film qui malgré l'énorme Buzz promotionnel n'a pas fait autant de vagues qu'espèré...Enfin mon avis...parce qu'un film dont on parle depuis des années, avec toute la technologie et effets spéciaux  mis en place auraient du selon moi, rester en pôle position pendant plusieurs semaines..Loupant de peu le podium, l'adaptation des "Miz" lisez les Misérables se maintient grâce certainement à ses nominations aux Oscars et Golden Globes, mais également pour son beau casting....Come quoi, le genre musical lui aussi n'est pas mort...Plus loin, Bette Midler et Billy Crystal disputent la cinquième place à Jack Richer, dont Tom Cruise n'a pas pu (une fois de +) assurer un meilleur résultat. Y a des stars qui ne sont plus "bankables" et les producteurs devraient le savoir en ce qui concerne Cruise! Plein de petits "jeunes" ont pris la relève maintenant...Spielberg et Lincoln continuent leur beau parcours, et la "revenante" Streisand prouve qu'elle n'a rien perdu de son talent dans "The Guild Trip"..Pour qui ce film marque son grand retour après "Meet the Fockers" en 2010...Et à 70 Balais....excusez du peu! .Voilà en gros à quoi ressemble le B.O américain, où je l'espère, passé la surprise de la tronçonneuse de cette semaine, la suite aura des allures moins sanguinaires dans les prochains jours..

    gt.jpg

  • Sharon Stone, son toy-Boy lui donne du peps!

    comédie,drame,lovelace,sarah jessica parker,chloé sevigny,linda lovelace,sharon stone,amanda seyfried,lilo,lindsay lohan,usa,the deep throat,porno,united states,actualité cinéma,ciné,cinéma,insoliteLa belle enchaîne les tournages.

    Sharon Stone qui sera bientôt à l'affiche de Lovelace, semi-biopic réalisé conjointement par Rob Epstein et Jeffrey Friedman, film qui relate le parcours de Linda Lovelace, une star du porno, est également attendue dans What About Love....

    Sa cure de jouvence auprès de son Toy-Boy semble lui donner de l'énergie à revendre, car elle continue d'enchaîner les tournages...A son agenda....Mothers Day avec Susan Sarandon et Christina Ricci (Pan Am), Attachment avec Adrien Brody,  Gods Beheaving Badly et Fading Gigolo..(photo en tournage à N.Y début décembre)..En ce qui concerne Lovelace, il est évident que pour Sharon, tourner dans un film à caractère porno est un pari risqué.... même si ce n'est pas elle qui apparaîtra dénudée, mais Amanda Seyfried, laquelle remplace Lindsay Lohan pour les raisons que l'on connaît. (avec également Sarah-Jessica Parker et Chloé Sevigny)

    comédie,drame,lovelace,linda lovelace,sharon stone,amanda seyfried,lilo,lindsay lohan,usa,the deep throat,porno,united states,actualité cinéma,ciné,cinéma,insoliteDétails: le film Lovelace est inspiré du film Into the Deep Throat qui fit scandale lors de sa sortie....et qu'il il y a deux films sur le sujet....Lovelace et Inferno, également prévu avec Lilo, mais reporté à????

    Une nouvelle "guerre des boutons" ? Non! Plutôt un guerre de canapés!!!

     

    Lien vers un le dossier Into the Deep Throat avec vidéo du réalisateur expliquant l'énorme engouement lors de la sortie. Film qui permit au marché (?!) du porno et du Hard-Core de connaître un succès fulgurant!

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2008/10/28/gerard-damiano-deces.html

     

     

  • Scarlett Johansson chante en français!

    scarjo.jpgDepuis qu'elle sort avec son beau jounaliste français, et qu'elle a jeté son dévolu sur la ville lumière, Scarlett Johansson est tombée "en amour" pour tout ce qui touche à la langue de Voltaire....En plus d'une belle notoriété musicale en anglais, parce que la belle chante pas mal, elle a aussi poussé la chansonnette avec les Lost Bayou Ramblers...groupe dont la musique est chantée en cajun et français..

    Elle n'aligne que quelques lignes, et encore plutôt inaudibles et incompréhensibles pour nous les francophones, mais bon... Peut-être est-ce du patois cajun.. enfin, l'effort est louable. Si c'est  pas de l'amour çà!!

    La vidéo est longue et pour les impatiens, Scarjo n'apparaît qu'après 2.31 minutes...Perso, j'aime pas le clip pour sa longueur et sa musique lanscinante, mais avec la présence la belle je la poste quand même! Auparavant, Scarjo avait participé au clip de Lulu Gainsbourg.

     

  • La silhouette la plus demandée au 7ème Art! C'est John Heinman

    A défaut de devenir stars,  de nombreux fans de cinéma, espèrent un jour faire de la figuration dans une fiction et cotoyer leurs idoles. Et....en Amérique, y a un gars qui fait de l'ombre à tous ces prétendants aux spotlights. Un certain John Heinman, figurant, silhouette, parfois comédien à ses heures, est devenu le champion des apparitions cinéma....They Call him "The Greatest Extra" à juste titre. Qu'elles soient furtives ou pas, sa bouille apparaît dans de nombreux films à succès, et feraient  pâlir les nombreuses starlettes...Sa dernière apparition date de "The Social Network" , mais de Spiderman à Americain Pie,  en passant par " NCIS - Las-Vegas -  Granded for Death et Arrested development"...sa tronche rondouillarde est reconnaissable entre toutes. Suis certaine qu'à partir de maintenant, vous allez regarder dans les coins de chaque mêtre de pellicule.