Marilyn Monroe

  • Des photos inédites de Marylin Monroe nue...Un beau portfolio

    marylin and moran.jpgLe légendaire illustrateur de Pin-Ups américain American Earl Moran a été l'un de premiers à découvrir le potentiel que possèdait Marilyn Monroe...Pendant des années la star à travaillé pour l'agence de Modèles Blue Book, posant sous son vrai nom Norma Jean Dougherty, parce que, à cette époque, elle était toujours mariée à Jim Dougherty épousé alors qu'elle n'avait que 16 ans... Pendant la courte période où elle a posé comme modèle pour de nombreux photographes, elle devint le sujet  préféré de Moran.. Et les oeuvres de ce dernier se retrouvent dans le magnifique ouvrage publié chez Brown & Bigelow, sous la forme de nombreuses esquises pour des calendriers... Cependant, je me suis plutôt intéressée à essayer de retrouvers d'anciens clichés assez méconnus dont j'ai trouvé les référence dans de nombreux ouvrages que j'ai dénichés dans les lirairies américaines, et d'autres en chinant dans des brocantes de chez chez nous...Ces sources m'ont été d'un grand secours, parce que un jour, Eureka, j'ai trouvé le site http://grapefruitmoongallery.com/pinup où j'ai découvert des photos en noir et blanc de Marilyn, l'une de mes stars préférées (avec Garbo et Gloria Swanson) absolûment démentielles.

    Si la fameuse photo du nu sur fond rouge avait fait sensation en son temps, celles découvertes ce jour me semblent encore plus osées. Qu'en pensez-vous?  Je commence cool....

    marilyn monroe.jpg

    Les suivantes sont un plus Hot....

    marylin nue b.jpgmarylin nue.jpgmarylin monrand.jpgmarylin nue D.jpgmarilyn nue c.jpg

     

  • En 1956......déjà des paparazi chez Marilyn!

    Paris Hilton et Lindsay Lohan et Kim Kardashian en savent quelque chose. il n'est pas facile de vivre au jour le jour quand on est une célébrité.....même quand on ne fait rien. il ya toujours un photographe pour immortaliser le truc. Et de tout temps, cet énorme abus de confiance à généré de nombreux conflits. Même si, à l'instar de Lady Di et Marilyn Monroe, les célebs peuvent parfois jouer au jeu du chat et à la souris d'une manière  "consentie" avec les photographes.....Pourtant, c'est pas nouveau...des photographes pisteurs il y a toujours eu...La preuve, avec cette vidéo, filmée "à l'insu de son plein gré" je suppose, où au travers les buissons  et mauvaises herbes qui entourent la demeure à Old Tophet Raod,  on peut entre-aperçevoir Marilyn, encore mariée au dramaturge Arthur Miller (la mailbox en atteste)  se prélasser au soleil.

     

  • TIFF 2010 "LOVE, Marilyn" Carnets intimes

    lovemarilyn_03.jpgThe Toronto International Film Festival has announced the first crop of films for its 37th edition.

     

    For 2012, TIFF 2012, ce sont 200 films parmi lesquels la dernière réalisation de Ben Affleck,  ainsi que Deepa Mehta, Tom Tykwer, Andy Wachowski, Lana Wachowski, David O. Russell, Joe Wright, Xavier Dolan, Paul Thomas Anderson, Spike Lee, Ramin Bahrani, Neil Jordan, Mira Nair, Robert Redford, Cate Shortland, Harmony Korine, Susanne Bier, Sarah Polley, Francois Ozon, Joss Whedon, Derek Cianfrance, Walter Salles, Noah Baumbach, Sally Potter et Terrence Malick. Un Tapis-rouge d'enfer, et un documentaire sur Marilyn, qui tombe pile-poil pour le cinquantième anniversaire du décès de la seule et unique sta: Marilyn Monroe.

    September 6-16, 2012.

    Love, Marilyn Liz Garbus, USA World Premiere
    Nearly 50 years after her death, two boxes of Marilyn Monroe's private writings and musings were discovered in the home of her acting coach. These papers, brought to life in this innovative documentary film by some of our contemporary icons and stars, give us a new understanding of Monroe — revealing her carefully guarded inner life. Featuring Elizabeth Banks, Lindsay Lohan, Evan Rachel Wood, Ben Foster, Uma Thurman, Paul Giamatti, Viola Davis, Jeremy Piven, Ellen Burstyn, Adrien Brody, Marisa Tomei and Glenn Close entre autres....lovemarilyn_02.jpg

     

    lovemarilyn_01.jpg http://www.indiewire.com/article/tiff-list-2012-an-updated-list-of-all-films-at-the-toronto-international-film-festival

  • MARILYN MONROE WORLD ICON!!!!! (5/8/1962)

    mmmmm.jpgStar absôlue! Cinquante ans après sa mort, son aura est intacte, et le restera pour longtemp encore!

    En quoi était-elle unique? D'abord pour son physique. Elle avait un style très photogénique, savait jouer avec les photographes et les caméramen. Ensuite, son jeu un rien minaudé, copié maintes et maintes fois pas de clônes, mais jamais égalé, sans oublier qu'elle était aussi merveilleusement belle, quelque soit la manière dont elle était fimée. lI y a des gens qui peuvent entrer dans une pièce, sans que cela ne fasse aucun effet. Marilyn entre et vous ne pouvez détacher vos yeux, il se passe quelque chose. Voilà résumé en quelques lignes ce qui faisait Mailyn. Pourtant c'était pas gagné d'avance! A Hollywood, tout est embelli par le luxe et le tape-à-l'oeil, toutes les stars de l'époque dorée du cinéma américain, étaient cachée derrière d'énorme couches de maquillage pour continuer à éxister, ceci pour masquer l'insécurité du métier, et pour créer ue athmosphère de conte de fée....Fallait donc avoir ce petit quelque chose de différent pour crever la chappe de béton que formaient les vedettes de l'époque..Pas besoin cinquante ans plus tard de se poser la question de savoir si Monroe avait ce "Knack"... Assurément, elle avait bien plus que ça!

     

    quelques semaines plus tard;

    Sept ans de Mailyn Monroe sur Silence on tourne, à découvrir ici: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archives/tag/marilyn%20monroe/index-1.html

     

  • Marilyn Monroe's Ultimate DVD

    mmdvd bx.jpg

    A la veille du 50ème anniversaire du décès de Marilyn Monroe, rien d'étonnant à ce qu'on retrouve son visage sur un énorme merchandising à chaque coin de rue. Cela va des Mugs aux sous-verres, en passant par des draps de bain, des sets de tables, des chaises, des fauteuils, et même des boites de chocolats façon Andy Warhol....Bref, la plupart du temps, "Kitchissîme" à souhait et de très mauvais goût. Surtout la fameuse scène sur la bouche de métro new-yorkais!  Et les libraires ne sont pas en reste non plus. Leurs rayonnages affichent de nombreux magasines avec en couverture le visage de la Star. La plupart du temps, c'est une MM glamour, tout en strass et en paillettes, pourtant, ce n'est personnellement pas la Marilyn que je préfère...Loin de là! Au contraire, parmi toute la documentation dont je dispose, et qui va de quelques photos inédites ramenées de New York, aux nombreux ouvrages publiés, ce sont toujours des photos tout en simplicité qui attirent mon regard....Même si je les ai déjà vues de centaines de fois....elles me ravissent encore toujours autant.... cinquante ans plus tard. J'avais quinze ans lorsque j'appris son décès, et depuis je suis restée "scotchée" à son aura. J'aime particulièrement les photos prises à la sauvette (ou pas)  où pratiquement non maquillée, avec ou sans foulard, chaussant ses lunettes noires ou pas..en villégiature chez des amis, roulant en vélo, Marilyn irradie de simplicité!....même dans un sac de patates

    potatoe.jpgJe parlais des libraires et des boutiques vendant des objets Kitch (que j'ai toujours détestés) mais il y a encore les studios qui, sortent un DVD spécial collector. Depuis auourd'hui, on retrouve dans les bacs un DVD Blu-Ray consacré à l'un des plus grands Monstres sacrés du 7ème art! Ce coffret contient Comment Epouser un Millionnaire - La Joyeuse Parade - Les Hommes Préfèrent les Blondes - La Rivière Sans Retour - Sept Ans de Réflexion. Bizarrement, pas de traces de Certains l'aiment Chaud (??) par contre, My Week With Marilyn sort également en Blu-Ray DVd. 

    A propos de Sept ans de Réflexion: Elle en a fait chavirer des coeurs, lorsque sur le trottoir de Lexington avenue, une des bouches d'aérations du métro New Yorkais soulevât sa robe...A tel point que cette scène mythique (en présence de Joe DiMaggio super jaloux...et on le comprends) du être réalisée et entièrement reconstituée en studio par après, et que la première mondiale qui eut lieu le 1èr juin 1955 au Loew's Theater de New York frôla l'hystérie collective. "Sept ans de réflexion" en dépit du ton acerbe des quelques critiques New Yorkaises, pour le jeu de M.M., fut un succès commercial sans précédent. ....Et la photo détournée de façon très humoristique....

     

    marilyn 023.jpg

    Tous mes précédents billets sur Marilyn des inédits, des photos rares, des vidéos sont à consulter sur

     http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/marilyn+monroe (copié/coller ceci)

     

    ....

     

     

     

     

     

     

  • Marilyn Monroe Hommage à la Cinématek de Bruxelles

    pool9.jpgLe 5 Août prochain, cela fera cinquante ans que disparaissait la plus grande star du cinéma....Et bien qu' une commission d'enquète avait conclu à un suicide, les circonstances de sa mort, n'ont jusqu'à ce jour jamais été élucidées. Son décès suscite encore de nombreuses interrogations et aujourd'hui, et il est quasi certain que jamais la lumière ne sera faite à ce sujet. Si moi aussi je me pose de nombreuses questions, que je dévore tout ce qui la concerne, pour moi Marilyn aura au moins l'énorme avantage de rester telle qu'elle m'est apparue et telle qu'elle m'a plu..Une beauté que la funeste nuit du 5 Août au 12305B d'Helena Drive ne pourra jamais altérer. Marilyn Monroe au même titre que James Dean, gardera pour l'éternité ce qui fit d'elle LA Diva et une figure incontournable au Panthéon des plus grandes stars..L'Eternelle incarnation du glamour!  Cinquante ans après la mort mystérieuse de Monroe, la légende est toujours plus vivante que jamais. Beaucoup ont essayé, certaines ont réussi à se faire une place, une toute petite place dans le sillage de Marilyn, mais aucune n'a pu détrôner la "tornade" blonde..., c'est encore et toujours ELLE qui éclaire le firmament d'Hollywood...n'en déplaise à certains qui ne lui trouvaient aucun talent. Admettons qu'ils aient raison....mais son vrai talent n'était-il pas, en dehors de celui que d'aucun lui reprochaient de ne pas avoir, d'avoir pu se positionner à Hollywood, d'avoir duré, et d'être encore tout aussi scintillante 50 ans plus tard? Mais surtout, d'être la seule et unique Star, avec un grand S, à avoir son visage partout et, sous toutes les formes. Mugs, posters, coussins, affiches, tableaux, décoration, Musées, panneaux publicitaires géants, et représentations graphiques en tous genres.......Personne n'a pu faire mieux, et personne n'y arrivera...

    Quoique imitée des dizaines de fois par des clônes Jayne Mansfield et Diana Dors, pour n'en citer que deux,  loin de l'originale, elle ne fut jamais égalée. Pourtant au delà des clichés et la fascination qu'éprouvent  de nombreux cinéphiles pour ses courbes généreuses, ses lèvres pulpeuses, et sa voix langoureuse, il y a aussi la personne toute simple qui, plongée des heures durant dans la littérature américaine, vêtue d'un chandail et d'un pantalon corsair  redevenait Norma Jane. Et qui parfois dans des périodes plus "fragile" s'affublait de perruques et lunettes noires pour pouvoir se promener telle Mr et Mme tout-le-monde dans New York...C'est ce côté là que j'aimais et que j'aime toujours chez Marlyn. Quoique fan depuis ma prime enfance, aussi bizarre que cela puisse paraître, j'ai toujours eu un à priori pour son côté vamp, même si c'est cela qui se retrouve sur tout le merchandising fait autour de sa personne depuis des années..

    5484.jpgAlors même qu'à New York où elle vécut et où fut tournée la fameuse scène de la bouche de métro sur Lexington avenue, pas plus que devant l'Actor's Studio, aucune information ni signe n'apparaît, ce qui m'a toujours interpellée, Bruxelles s'apprête à rendre un brillant hommage à Marilyn Monroe. Pendant plus d'un mois,  un cycle entier lui sera consacré à la Cinématek où la filmographie complète de la Star sera proposée!   

    Programme: Ladies of the Chorus - La Chasse au Trésor - Asphalte Jungle - All About Eve - As youg As You Feel - Let's make It Legal - Clash By Nigt - Don't Bother To Knock -  O'Henry's Full House - Monkey Business - Niagara - Gentlemen Prefers Blondes - How To Marry a Millionnaire - There's no Business Like Shw Business - The Seven Year Itch - Bus Stop - The Prince and the Showgirl - Some Like It Hot - Let's Make Love - The Misfits...Du 11/ au 28/8. 

     http://www.cinematek.be/?node=17&event_id=100109002

    TOUS MES PRECEDENTS HOMMAGES SUR CE BLOG SE TROUVENT ICI : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/apps/search/?s=Marilyn+Monroe

    Et une vidéo où l'on peut aperçevoir Marilyn épiée par des paparazzi..

    new york,usa,united states,actualité cinéma,cinématek,bozarts,bruelles,belgique,ciné,cinéma,marilin monroe,hommage

  • Hollywood honore MARILYN MONROE!

    actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,los angeles,marilyn monroe,sept ans de réflexion,chinese theater,wlk of fame,hollywood,hollywood boulevardactualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,los angeles,marilyn monroe,sept ans de réflexion,chinese theater,wlk of fame,hollywood,hollywood boulevardactualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,los angeles,marilyn monroe,sept ans de réflexion,chinese theater,wlk of fame,hollywood,hollywood boulevardactualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,los angeles,marilyn monroe,sept ans de réflexion,chinese theater,wlk of fame,hollywood,hollywood boulevardLa Star qui aurait eu 86 ans hier fait l'objet d'un bel hommage sur Hollywood Boulevard. Une vaste exposition a ouvert ces portes ce jour, là où le mythe a commencé.....  Le Hollywood Museum expose quelques objets ayant appartenus à la star des stars, entre autre, le fameux cardigan porté lors de la dernière séance photos avec George Barris sur la plage, mais également quelques photos issues de cette journée, des bouteilles de parfums, des scénärï commentés par Marilyn, ainsi que quelques costumes utilisés dans ses films. Cette superbe exposition qui durera jusqu'au 2 septembre, se double d'une rétrospective de ses plus beaux films dont Sept ans de réflexion que le monde entier connait grâce à la célèbre scène du métro. Les films sont projetés au Chinese Grauman's Theater, là où les plus grandes stars ont laissé leurs empreintes...

     

  • My Week With Marilyn. Super Michelle Williams et le plein de clips!

    sans-titre2.png

    ENGLISH SYNOPSIS

     

    In the early summer of 1956, 23 year-old Colin Clark (Eddie Redmayne), just down from Oxford and determined to make his way in the film business, worked as a lowly assistant on the set of ''The Prince and the Showgirl.'' The film that famously united Sir Laurence Olivier (Kenneth Branagh) and Marilyn Monroe (Michelle Williams), who was also on honeymoon with her new husband, the playwright Aurthur Miller (Dougray Scott). Nearly 40 years on, his diary account ''The Prince, the Showgirl and Me'' was published, but one week was missing and this was published some years later as ''My Week with Marilyn'' – this is the story of that week. When Arthur Miller leaves England, the coast is clear for Colin to introduce Marilyn to some of the pleasures of British life; an idyllic week in which he escorted a Monroe desperate to get away from her retinue of Hollywood hangers-on and the pressures of work.

    week 12.jpg 

    week2.jpgweek 8.jpgFRENCH SYNOPSIS

     

    Durant l’été 1956 Colin Clark, qui vient de terminer ses études, travaille en tant qu’assistant de production sur le tournage de The Prince and the Showgirl, avec dans les rôles principaux Sir Lawrence Olivier et Marilyn Monroe. Quand le mari de Marilyn, le scénariste Arthur Miller, doit s’absenter pour affaires Colin est désigné comme accompagnateur de Marilyn. MY WEEK WITH MARILYN, basé sur la publication des mémoires de Colin Clark, nous montre comment se déroulent les 7 jours entre la star mythique et l’assistant inexpérimenté et timide .

    united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

    Comme vous pouvez le voir dans le fac-similé de l'invit presse......le distributeur a prévu des Itv téléphoniques. J'avoue honnètement que si j'avais la chance d'être parmi les sélectionnés, non seulement ce sera une première pour moi...mais également un moment de grande solitude...Ne pas avoir "M.M." devant moi, comment vais-je faire? J'ai déjà rencontré quelques grosses pointures, mais souvent en face-à-face, quelque fois en duo, très peu en collégial.....Alors par téléphone....au secours, comment fait-on? Soit, je ne me prends pas la tête avant, suis même pas certaine d'en être..because priorité à la grande presse..Par contre, ce dont je suis certaine, c'est d'avoir vu un très bon film, par moment un peu trop linéaire, mais qui retranscrit à la perfection les 7 jours pendant lesquels Marilyn, qui se trouvait à Londres pour tourner "The Prince and the Showgirl" ...et qui passait par de grands moments de doutes à des remises en question!  C'est dans ces moments là, loin du strass des paillettes, et des flashs des paparazzi que, Marilyn sous le straits de Michelle Williams apparaît plus vraie que nature. La comédienne dont je doutais du bien fondé dans la peau de la star, propose un portrait intimiste, et personnifie M.M. d'une magnifique façon...tant dans les gimmicks que dans les attitudes..le clignement des yeux, les moues facétieuses...TOUT y est! .Elle est Marilyn, à tel point que ses nominations aux Oscar et autres différents Awards ne sont certainement  pas usurpées.

    biopic,mariyn monroe, Simon Curtis, Kenneth Branagh, Emma Watson, Milton Greene, chris cooper,milton greene,sir laurence olivier,le prince et la danseuse,my week with marilyn,michele williams,arthur miller,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,kate perry,vidéo,clip,the one that got away

     

    united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new yorkPOur la plupart, Marilyn est plus Icône qu' actrice...certains on vu plus de photos qu'ils n'ont vu ses films, d'autres l'aiment parce que son visage apparaît partout et sur tout...qu'on ne peut s'empêcher, même si on n'est pas de la même génération, de ressentir une certaine empathie ! Pour le réalisateur, se plonger dans les mémoires de Colin Clark, un des assistants au Royal Court Theater où se déroulaient les prises de vue du film, était le meilleur moyen de "voir" ou plutôt de montrer la vraie Marilyn. Cette rencontre improbable avec l'Assistant numéro 3, celui qui a accès à tout, mais qui ne sert pas à grand chose, qui doit être visible et invisible à la fois, va donner lieu a des moments exceptionnels. Spécialement lors des escapades a deux, de la visite à Eton, au Château des Windsor, jusqu'au bain pris dans un étang. Dans ces instants , (qui ont réellement eu lieu), Marilyn seule après le départ d'Arthur Miller, lassé par ses incertitudes, se tourne vers Clark, et devient  "madame tout le monde" loin de la foule déchaînée le temps d'une "journey"..Elle avait besoin d'une épaule, et cette "béquille" ce fut Colin Clark! En sa compagnie, on découvre une Marilyn rayonnante, souriante, enjouée et simple. Quant arthur Miller quitta l'Angleterre, la voie fut dégagée pour que Clark puisse montrer à Marilyn les joies de la vie britannique, une semaine "idyllique" pendant laquelle il a escorté l'actrice, désespérée de son cortège d'assistants et d'agents hollywwodiens qui la suivait partout, et de laisser derrière elle les pressions du travail.. 

     

    united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new yorkA d'autres moments, devant les caméras, seule dans son cottage (°°°°) ou entourée des comédiens du film (Le Prince je précise, parce que nous assistons à un film dans un film) le réalisateur nous  renvoit vers celle que tout le monde pensait connaître et qu'elle était .....réellement, une femme apeurée, peu sûre d'elle, imprévisible et parfois schizophrène...mais en même temps vulnérable, douce, tendre, et agréable!  Michelle Williams personnifie à merveille toutes ces facettes là, et nous rend le personnage Monroe très humain..comme la confession de quelqu'un quelle aurait sans doute préféré être, et non pas cette poupée 'barbie' qui pour s'échapper du monde "virtuel" dans lequel elle grâvite,  abusait d'alcool et de médocs, et de la présence constante de Paula Strasberg à ses côtés, sans qui elle refusait de venir au studio....Toutes ces choses qui firent du tournage une vraie galère pour toute la prod, et Sir Laurence Olivier en particulier! Heureusement qu'au final le film fut un succès, et propulsât Marilyn au sommet de son art..Quelques séquences nous montrent Michelle Williams tournant les plans les plus connus, (voir clip) et quand on les compare avec les vraies séquences, on peut dire sans se tromper que Marilyn est là devant nos yeux....Cependant, même si j'ai apprécié la très bonne performance de Williams, je pense qu'elle aura fort à faire avec Meryl Streep, Tilda Swinton et Glenn Close....Et je vais vous dire que je n'aimerai faire partie du jury pour l'attribution de l'Oscar de la Meilleure actrice...Toutes les quatre sont hallucinantes de vérité, et un ex-aecquo me conviendrait mieux...

    week6.jpgAvec Dominic Cooper (photo Tamara Drewe-The Devil's Double) Emma Watson, Julia ormond, Kenneth Branagh, Judi dench, Eddie Rednaye.

     Scénario Adrian Hodges d'après The Prince, the Showgirl, and Me : Six Months on the Set with Marilyn and Olivier et Une semaine avec Marylin de Colin Clark, publié en septembre 1995 et qui fut très acclamé par la critique.  Il devint ensuite l'un des plus prolifiques producteurs -réalisateurs de documentaires

    "My Week with Marilyn" devrait faire un carton, car aujourd'hui, tout ce qui touche de loin ou de près au mythe M.M. rassemble les foules de fans que la star à toujours eus.
    La compagne de Heath Ledger a mis quelques mois à remonter la pente, après le décès inopiné du comédien, mais aujourd'hui, maquillée comme elle,  ce rôle est taillé  pour elle. Comme ce fut a cas pour M.M. Le Prince et la Danseuse" a vraiment signifié un pas en avant pour la grande star, qui sortait définitivement du statut de "greluche de luxe" dans lequel elle était confinée...Talent confirmé par la suite avec "Bus Stop" et "Niagara". Donc la route Hollywoodienne est grande ouverte pour Williams aussi!

     

     

    .week11.jpgweek5.jpg

     °°°° La prod a utilisé le vrai cottage, afin de mieux s'imprégner.  Ce fut un moment d'une rare émotion que de se retrouver là où la star à passé un mois....en vrai....Sans doute doit-on y voir la raison de l'exellence de la réalisation!

     

     

     

     

     

      

     

     

    Le tag Marilyn Monroe en dessous vous mènera vers les très nombreux articles consacrés au film et à la star en particulier!!! A VOIR!!

  • Marilyn et Kate Perry mixed-Up

    biopic,mariyn monroe, Simon Curtis, Kenneth Branagh, Emma Watson, Milton Greene, chris cooper,milton greene,sir laurence olivier,le prince et la danseuse,my week with marilyn,michele williams,arthur miller,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,kate perry,vidéo,clip,the one that got away

    Surprenant, et même si je n'en vois pas la raison, les images sont là....Alors que  "The One That Got Away" la dernière vidéo de  Katy Perry avait été présentée lors d'une vision privée de "My Week With Marilyn", voilà que la Weinstein Company à mis en ligne le trailer du film remixé avec le titre de Perry. Et le résultat n'est pas mal...

     

    De Simon Curtis, avec Dominic Cooper (Tamara Drewe-The Devil's Double) Emma Watson, Julia ormond, Kenneth Branagh, Judi dench, Emma watson, Eddie Rednaye.  Scénario : Adrian Hodges d'après The Prince, the Showgirl, and Me : Six Months on the Set with Marilyn and Olivier et Une semaine avec Marylin de Colin Clark, publié en septembre 1995 et qui fut très acclamé par la critique...Après sa semaine sur le set en compagnie de MM, Clark devint le premier assistant de Laurence Olivier, et ensuite l'un des plus prolifiques producteurs -réalisateurs d'une centaine de documentaires!

     

     

    united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

     "My Week with Marilyn" (**) d'après le livre de Colin Clarke, devrait faire un carton, car aujourd'hui, tout ce qui touche de loin ou de près au mythe M.M. rassemble les foules de fans que la star à toujours eus.
    Michelle Williams, ( photo ci-contre) la compagne de Heath Ledger, qui lui prête ses traits dans ce "faux-vrai-biopic" a mis quelques mois à remonter la pente, après le décès inopiné du comédien, mais aujourd'hui, maquillée comme elle, on voit que ce rôle est taillé sur mesure pour elle. Comme ce fut a cas pour M.M. "Le Prince et la Danseuse" a vraiment signifié un pas en avant pour la grande star, qui sortait définitivement du statut de "greluche de luxe" dans lequel elle était confinée...Talent confirmé par la suite avec "Bus Stop" et "Niagara".

     

     

    united states,usa, Weinstein Company, Colin Clark, BBC film, Drame, new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

     

     Au début de l’été 1956, Colin Clark, 23 ans, fraîchement sorti d’Oxford et déterminé à tracer sa route dans l’industrie cinématographique, fut embauché pour être assistant sur LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui réunit Laurence Olivier et Marilyn Monroe, cette dernière étant en lune de miel avec son mari, l’écrivain Arthur Miller.
    Près de 40 ans après, le journal de bord de Clark intitulé « Le Prince et la Danseuse et Moi » a été publié mais une semaine manquait à l’ouvrage. Cette partie fut ensuite publiée sous le nom « My week with Marilyn ». Et ceci est l’histoire de cette semaine. Quand Arthur Miller quitta l’Angleterre, la voie fut dégagée pour que Clark puisse montrer à Marilyn les joies de la vie britannique ; une semaine idyllique pendant laquelle il a escorté l’actrice, désespérée de se débarrasser de son cortège d’assistants et d’agents hollywoodiens qui la suivait partout et de laisser derrière elle les pressions du travail!

     mm.jpg

     

    united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

    united states,usa, Weinstein Company, Colin Clark, BBC film, Drame, new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

     

     

     biopic,mariyn monroe,chris cooper,milton greene,sir laurence olivier,le prince et la danseuse,my week with marilyn,michele williams,arthur miller,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,kate perry,vidéo,clip,the one that got away

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • My Week with Marilyn bande-annonce et nouvelles photos

    mm.jpgMoi, fan de Marilyn depuis ?? ou était-ce ?? ?....euh....depuis toujours, cela simplifie, j'attends la sortie de ce film avec une impatience non contenue.

    Que me réserve cette adaptation pour le grand écran du livre de Colin Clarke...lequel a suivi pendant plusieurs jours le tournage de " The Prince and The Showgirl" en Angleterre, et dont le film relate la semaine passée en compagnie de la Star, alors que d'énormes différents oposaient la star avec Olivier....Il ne faut pas oublier qu'à cette époque, l'aura du comédien était en chute libre, alors que Marilyn était au sommet et que de plus, elle détenait un certain pouvoir sur le tournagevia sa société de production nouvellement créée....!

    J'espère ne pas être trop déçue, car même si MIchelle Williams souvent câchée derrère d'épaisses lunettes noires donne le change de loin, en gros plan, cela ne passe pas....Elle ne ressemble pas trop à MM. Suffit pas de se décolorer en blond platine pour y arriver. Ensuite, en y regardant de plus près...la prod aurait du faire attention à la dentition, qui ne colle pas du tout, mais alors pas du tout à l'originale. Sans oublier, et pour moi le gros bémol dans l'histoire,  la voix et surotut l'intonation...Je n'ai jamais vu Marilyn parler aussi vite....Bizarre la propention qu'a Michelle à parler si vite...Quant à Brannagh...si ça, c'est censer représenter Sir Laurence Olivier, alors moi, je peux incarner La Reine Elisabeth dans une suite de "The Queen" aussi.. Le comédien qui incarne Arthur Miller est a cent lieues du personnages, lequel malgré un visage allongé et tout en os avait un charisme fou...Bref, j'attends de voir, car la bande-annonce est chouette quand même!!!...Donc je mets mes doutes en réserve pour le moment...  

     

    actuaité,Colin Clarke, Judy Dench, Emma Watson, Julia Ormond, actualité cinéma,ciné,cinéma,sir larence livier,arthur miller,marilyn monroe,angleterre,my week with arilyn,biopic,usa,united sates,kenneth branagh,dominic cooper...Dominic Cooper (Tamara Drewe-The Devil's Double) Emma Watson, Julia ormond, Kenneth Branagh, Judi dench, Emma watson, Eddie Rednaye, complètent le casting...

    united states,usa, Weinstein Company, Colin Clark, BBC film, Drame, new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

     

     

    (**) Scénario : Adrian Hodges d'après The Prince, the Showgirl, and Me : Six Months on the Set with Marilyn and Olivier et Une semaine avec Marylin de Colin Clark, publié en septembre 1995 et qui fut très acclamé par la critique...Après sa semaine sur le set en compagnie de MM, Clark devint le premier assistant de Laurence Olivier, et ensuite l'un des plus prolifiques producteurs -réalisateurs de documentaires (une centaine)

     

    actuaité,Colin Clarke, Judy Dench, Emma Watson, Julia Ormond, actualité cinéma,ciné,cinéma,sir larence livier,arthur miller,marilyn monroe,angleterre,my week with arilyn,biopic,usa,united sates,kenneth branagh,dominic cooper...actuaité,Colin Clarke, Judy Dench, Emma Watson, Julia Ormond, actualité cinéma,ciné,cinéma,sir larence livier,arthur miller,marilyn monroe,angleterre,my week with arilyn,biopic,usa,united sates,kenneth branagh,dominic cooper...actuaité,Colin Clarke, Judy Dench, Emma Watson, Julia Ormond, actualité cinéma,ciné,cinéma,sir larence livier,arthur miller,marilyn monroe,angleterre,my week with arilyn,biopic,usa,united sates,kenneth branagh,dominic cooper...

     

    Sources dossiers persos et daily mail.on line

  • My Week with Marilyn...nouvelles photos....

    mm.jpgMarilyn Monroe fait comme on le sait, l'objet de deux biopics. Le premier intitulé "My week With Marilyn"  relate les tensions qu'il y avait entre Sir laurence et Marilyn Monroe, pendant le tournage du film "Le prince et la danseuse" "My Week with Marilyn" (**) devrait faire un carton, car aujourd'hui, tout ce qui touche de loin ou de près au mythe M.M. rassemble les foules de fans que la star à toujours eus.
    Michelle Williams, la compagne de Heath Ledger, qui lui prête ses traits dans ce "faux-vrai-biopic" a mis quelques mois à remonter la pente, après le décès inopiné du comédien, mais aujourd'hui, maquillée comme la star, on voit que ce rôle est taillé sur mesure pour elle. Comme ce fut a cas pour M.M. "Le Prince et la Danseuse" a vraiment signifié un pas en avant pour la grande star, qui sortait définitivement du statut de "greluche de luxe" dans lequel elle était confinée...Talent confirmé par
    la suite avec "Bus Stop" et "Niagara".

    ..Le film est une adaptation du bouquin de Colin Clark (Eddie Redmayne), assistant de Laurence Olivier, âgé de 27 ans à l'époque, et qui prit de nombreuses notes pendant le tournage du "Prince and The Showgril" en Angleterre. Tournage plein de péripéties dues principalement aux scènes de ménage entre Vivien Leigh (Julia Ormond) et Laurence Olivier (Kenneth Branagh) , et les nombreuses absences pour boissons de la comédienne anglaise..

    Aujourd'hui de nouvelles photos font leur apparition sur le net...Le film s'ouvre  une interpèrtation de "Heat Wave" un des succès de Marilyn chanté dans "There's no Business Like Show Business".....par une Michelle Williams tout en lamé doré. (photo 1)

    La deuxième photo représente la fameuse scène de "Something Got to Give", le dernier film inachevé de Monroe...
    mm3.pngmm5.png

     



     

     

  • Une Blonde à Manhattan Expo consacrée à Marilyn Monroe

    blonde-manhattan-640x.jpgUne Blonde à Manhattan

    Superbe livre photo de

    Ed Feingersh, photographe pour le magazine féminin Redbook, la suivra et la photographiera dans des lieux tout à fait ordinaires. Les clichés ainsi réalisés donnent l’étrange sensation de s’immiscer dans l’intimité d’une jeune femme, tout aussi ordinaire, naturelle et accessible, simplement belle. Ils témoignent d’une rencontre complice entre la star et le photographe.

    Tous ces clichés d’Ed Feingersh sont restés dans l’oubli quelques décennies, jusqu’à ce qu’un collectionneur les découvre. Marilyn Monroe fascine encore et toujours, en témoigne le nouvel ouvrage intitulé « Une blonde à Manhattan » d’Adrien Gombeaud, journaliste et critique de cinéma, dans lequel sont rassemblés divers témoignages de photographes et d’amis d’Ed Feingersh.

    Si vous voulez découvrir le travail méconnu d’Ed Feingersh, ou simplement revoir Marilyn, ne manquez pas l’exposition organisée à la Maison des Amériques à Paris, jusqu’au 7 octobre 2011, en partenariat avec Getty Images qui gère le fonds des photographies d’Ed Feingersh.

    Sources : http://www.blog.select-live.com/fr/2011/09/exposition-marilyn-monroe-paris/

     

    Une blonde à Manhattan, Adrien Gombeaud

    • Photo-Galerie de la Maison des Amériques
    • 3, rue cassette – Paris 6ème
    • Jusqu’au 7 octobre 2011
    • Tous les jours de 10h à 19h, sauf dimanche et jours fériés
    • Entrée libre
  • Marilyn en mode "porno"??

    93a8206.jpgBizarre quand même. Alors que la date du 6 août approche, et que chaque année de nombreux hommages vont lui être rendus, Marilyn est une fois de plus au centre d'une polémique...Un court métrage pornographique de la Star des stars, en noir et blanc, et d'une durée de 6 minutes  dont il existerait qu'une seule copie dans les mains des héritiers du collectionneur Mikel Barsa, va être mis aux enchères à 500’000 dollars le lendemain à Buenos Aires. On y voit la star alors âgée de 21 ans.. La vente se tiendra dans le cadre de la Foire internationale des collectionneurs cinéphiles. "L’oeuvre" qui aurait-été "authentifiée" par The American film Institute (??) pourrait atteindre le million de dollars. Après un autre court d'une durée de 15 minutes, où l'on voyait Marilyn ou à tout moins quelqu'un qui lui ressemble très fort, pratiquer une fellation...cela fait un peu fort de café, surtout que cette "ouevre" là avait été vendue pour la modique somme de 1,5 millions de $ en 2008..

  • Des photos inédites de Marilyn Monroe trouvées sur une brocante aux Usa??

     

     .

    CNN kreeg van fotograaf Fury, die de foto's vond, toestemming ze te publiceren. (screenshot) (screenshot)   Etre collectionneur a du bon. En chinant les brocantes comme  il le fait depuis des années, en vue de dénicher l'une ou l'autre pièces manquante à ses collection de jouet, le photographe Anton Fury a fait une découverte qui vaut son pesant de kopeck...pour ce qui reste sa plus grande découverte lors d'un Garage Sale dans les années 80, et gardé secret jusqu'à maintenant (par sécurité) ...Cachés sous une pile de brols (comme on dirait en Belgique) il a mis à jour, une dizaine de clichés négatifs rares et inédits (pour certains) de la Diva des Stars, Marilyn Monroe. Quelques négatifs représentant Marilyn à une époque, où pas encore tout à fait blonde, elle posait pour de nombreuses photos publicitaires...Après s'être acquité de la modique somme de 2 dollars pour le lot, le photographe s'est fait un plaisir pas possible en développant son trésor, où de surprises en suprises, il découvrit également des clichés de Jayne Mansfield (maman de Mariska Hargitay -Law and Order), laquelle à la même époque faisait "la Manche" (courrait les castings) comme M.M. avec laquelle elle était encore copine..***.  Fury préfèra attendre l'avis de plusieurs experts avant d'autoriser la publication des photos. .C'est chose faite depuis le premier juin dernier, date qui coïncide avec le jour de la naissance (1926) de la Star, les photos ont été proposés a David W. Streets, patron d' une galerie d'art a Beverly Hills, lequel après examen minutieux, avoua "j'en ai consulté des livres, photo books, photo-shoots, et jamais je n'ai vu ces photos, la seule chose qui est certaine, c'est qu'elles ont été prises à Los Angeles, "You see Hollywood Hills, and Hollywood 1950s architecture"

    ...Dans la foulée,  la chaîne CNN a également relayé le scoop! Fury:  " We don't know where, we don't know why, we don't know when, we don't know who shot them. But we do know it is Marilyn."

     

    • (screenshot)
      (screenshot)

     

    Le seul problème auquel Fury pourrait-être confronté aujourd'hui, c'est que quelqu'un se présente comme propriétaire des clichés, même 60 ans après le copyright reste d'actualité. Vous voulez mon avis? ...Perso, il m'étonnerait que la ou les personnes derrière ces clichés soi(en)t encore de ce monde. Il ou elle devrait approcher la centaine, puisque Marilyn n'avait que 25 ans lors de la pose, et je la vois mal à l'époque, poser devant des jeunots ayant le même âge qu'elle.....Fury: ."That's kind of what we're trying to figure out," Fury said. There's way more questions than there are answers at this point. We don't know where this is going to lead."

    *** Au point de la copier après, et devenir son clône. ce qui eut le don d'énerver M.M. qui ne supportait pas sa présence; contrairement à ce que la photo laisse supposer. Et en guise de conclusion, je dirai que même si les sources de cet article nelaissent plâner aucun doute sur la nature du cliché, il me semble quand même avoir vu quelques-unes de photos présentées (Jayne entre autre) ailleurs. Probablement dans un des innombrables ouvrages sur le cinéma que je possède. Car moi, je chine pour trouver  tout ce qui s'y rapporte. ..
    Sources : http://edition.cnn.com/2011/SHOWBIZ/celebrity.news.gossip/05/28/marilyn.monroe.mystery/index.html

                                                                      photo,marilyn monroe,actualité,inédits,usa,united states,star,jayne mansfield,diva,mythe,actualité cinéma,law and order,mariska hargitay,brocante,cnn,anton fury,los angeles,beverly hill

  • Marilyn Monroe's memorabilia.

    Copie (2) de mm metro.png

    Elle en a fait chavirer des coeurs, lorsque sur le trottoir de Lexington avenue, une des bouches d'aérations du métro New Yorkais soulevât sa robe...A tel point que cette scène mythique (en présence de Joe DiMaggio super jaloux...et on le comprends) du être réalisée et entièrement reconstituée en studio par après, et que la première mondiale qui eut lieu le 1èr juin 1955 au Loew's Theater de New York frôla l'hystérie collective. "Sept ans de réflexion" en dépit du ton acerbe des quelques critiques New Yorkaises, pour le jeu de M.M., fut un succès commercial sans précédent. Depuis lors, cette fameuse scène se retrouve partout, sur des affiches, des mugs, des posters, des reproductions, dans les abris-bus (de l'époque) et même chez des artistes renommés....Andy Warhol entre autres.... 

    .

    mm robe.jpgC'est donc avec nostalgie que j'apprends que la robe portée par Marilyn ce jour là va être mise en vente par Debbie Reynolds (79) une des dernières gloires encore en vie à Hollywood...

    Cette robe fait partie des 3500 "objets".....collectionnés par l'actrice, avec comme autres pièces maîtresses, la robe de Judy Garland dans "The Wizard of Oz", la robe dorée de Barbra Streisand de "Hello Dolly" (**) celle de Julie Andrews dans "The Sound of Music" et la fameuse tenue de la regrettée Audrey Hepburn vue dans la séquence des courses d'Ascot dans "My fait Lady"...Cette magnifique garde-robe sera mise en vente le 18 juin prochain, alors qu'au départ, Reynolds a essayé de trouver un Musée digne de proposer ces objets-cultes, sans succès....La comédienne se dit fort peinée que cette collection ne puisse pas rester entière, et voir toutes "ses" pièces éparpillées lui fait mal au coeur. Détail, mais il à son importance, pour emporter la robe blanche de Marilyn, l'acheteur devra débourser deux millions de $$$ autrement dit, 1.396.941 euros....Mais quand on aime, on en compte pas dit l'adage...

     

    united staes,usa,marilyn monroe,new york,lexington avenue,sept ans de réflexion,seven years itch,tom ewell,insolite,memorabilia,enchères,debbie reynolds,audrey hepburn,barbra streisand,judy garland,actualité,ciné,cinéma,los angeles,$Copie (2) de mm14.jpgDSCF4340.JPGDSCF4341.JPGLors de mon dernier séjour à New York en novembre dernier, je me suis rendue à la célèbre avenue....et, déception, rien ne fait référence à Marilyn. L''endroit à fort changé, à tel point que je ne suis pas certaine d'être photographie à la bonne place....J'ai néanmoins calculé et ce devait-être la bouche d'aération numéro 4. Il est quand même dommage qu'à N.Y, alors que M.M. reste "The"  Star mondialement reconnue, il n'y ait rien qui ne lui rendre hommage...Ni à Lexington avenue, ni aux différents appartments occupés lors de ses mariages, et encore moins à "L'Actor's Studio" dont elle fut l'une des plus assidues.....Alors que chez nous, Jacques Brel et autres se retrouvent cités sur des plaques commémorant, soit l'endroit de leurs naissances, soit la maison où ils vécurent. A New.York.....rien de tel!

     

  • Ma semaine avec Marilyn Monroe

    DSCF4391.JPGLe hasard fait souvent bien les choses. Depuis une semaine, je suis plongée dans un énième ouvrage sur la star des stars, trouvé dans une boutique de seconde-main . Lorsque je chine dans ces boutiques là, inévitablement mon regard se tourne vers les étagères cinéma...et plus d'une fois, j'ai pu mettre la main sur des ouvrages très intéressants!  Le dernier en date, est un superbe album-photos regroupant des clichés dont je ne soupçonnais même pas l'existence, et pourtant, nous savons que le net en propose des milliers. Pourquoi Marilyn a-t-elle près de 50 ans après sa mort, gardé un tel pouvoir de fascination? Comme je le dis souvent, son effigie se retrouve partout...sur les murs, les objets, coussins, draps, tasses, verres, à tel point qu'on ne peut pas détacher nos yeux d'un tel phénomène. Même les Schtroumpfs s'y mettent (photo en dessous) ) Tout ceci pour vous dire que, et c'est bizarre, je n'avais plus ouvert un bouquin depuis des semaines, et quand je le fais....Marilyn se retrouve à la une dans un biopic.. Donc depuis quelques jours, je vis moi aussi Ma semaine avec elle!

     

    my week mm2.jpgDSCF4404.JPGPhoto 1 Michelle Williams..Le film est une adaptation du bouquin de Colin Clark (Eddie Redmayne), assistant de Laurence Olivier, âgé de 27 ans à l'époque, et qui prit de nombreuses notes pendant le tournage du "Prince and The Showgril" en Angleterre. Tournage plein de péripéties dues principalement aux scènes de ménage entre Vivien Leigh (Julia Ormond) et Laurence Olivier (Kenneth Branagh) , et les nombreuses absences pour boissons de la comédienne anglaise.. 
    my week mm.jpgmy week mm3.jpgmy week mm8.jpg« Au début de l’été 1956, Colin Clark, 23 ans, fraîchement sorti d’Oxford et déterminé à tracer sa route dans l’industrie cinématographique, fut embauché pour être assistant sur LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui réunit Laurence Olivier et Marilyn Monroe, cette dernière étant en lune de miel avec son mari, l’écrivain Arthur Miller.
    Près de 40 ans après, le journal de bord de Clark intitulé « Le Prince et la Danseuse et Moi » a été publié mais une semaine manquait à l’ouvrage. Cette partie fut ensuite publiée sous le nom « My week with Marilyn ». Et ceci est l’histoire de cette semaine. Quand Arthur Miller quitta l’Angleterre, la voie fut dégagée pour que Clark puisse montrer à Marilyn les joies de la vie britannique ; une semaine idyllique pendant laquelle il a escorté l’actrice, désespérée de se débarrasser de son cortège d’assistants et d’agents hollywoodiens qui la suivait partout et de laisser derrière elle les pressions du travail.

    Emma Watson y incarne une costumière, Dugray Scott est Arthur Miller, Dominic Cooper (Mamma Mia-Tamara Drew) est Milton Greene, l'associé de M.M. au sein de la boite de production, que cette dernière venait de créer quelques temps auparavan, et Judi Dench incarne Sybil Thorndike une actrice de l'époque.....

    schtroumpf marylin.jpg

     

     

     

  • Marilyn Monroe Comme le temps Passe....Hommage

    marylin grand central.jpg

    Comme je le fais chaque année depuis que mon blog existe, je rends hommage à laplus grande star que le septième art a jamais compté....La Divine Marilyn Monroe. Partie bien trop tôt, dans d'osbcures circonctances. mais là n'est pas le sujet....Celle qui figure sur de nombreux objets, pubs, tasses, mugs, peintures, toiles façon Warhol, paravents, coussins, chaises, meubles...continue de fasciner le monde entier. Comme elle fit à la fin des années 50, lorsque le prestige de l'usine à rêves semblait sur le déclin.   Une américaine inconnue, blonde blé mur, apparut dans "Asphalte Jungle en dansant avec sensualité pendant une minute...les spectateurs  en eurent le souffle coupé. Ils en étaient sûrs et avec eux les magnats de l'époque....qu'une futur vedette était née et avec elle revivait Le star-sytem. A cette époque.. ...personne ne s'y trompe, elle a l'étoffe d'une grande vedette...ce qu'elle devint. Une Diva, une star avec un grand S!

     

     

    MM..jpg

    Rêve en valeur absolue de millions d'hommes, monstres sacrés dont le théâtre et le cinéma sont la terre, les stars sont des créatures privilègiées, des élues dont la légende contribue à écrire l'histoire de notre siècle!  Aujourd'hui plus de quarante-huit après sa mort, la légende est toujours là,  bien "vivante"...même nos petits-enfants connaissent Marilyn...

    mmm.jpg

    Mon hommage est celui de la nostalgie à la beauté, au talent, et à la dimension émotionelle d'une actrice au destin exceptionnel . Et ce n'est pas un hasard si, toutes les photos qui illustrent cet hommage, représentent Marilyn à New York...Moi qui aime la Grande Pomme, je trouve que ces deux mythes là sont une très belle association!


     

    Marilyn dans un extrait de "Some Like it Hot" et dans "Her last days". Un document super émouvant, ou quand  une star au naturel  peut aussi se cacher pour pleurer. Cela ne l'a rendue que plus humaine... A découvrir!

     

     

     

  • Marilyn Monroe, un film amateur découvert

    marilyn-monroe-film-hot-property
    Un film amateur de Marilyn Monroe tourné sur le plateau de " Some Like It Hot" (Certains l'aiment chaud) a fait surface en Australia, près de 50 ans après la sortie, et ce court-mètrage sera très bientôt en vente aux enchères.  Charles Leski, le "vendeur (on dit auctioneer aux Etats-Unis) annonce que les deux minutes et demi de film en 8mn montrent Marilyn essayant d'attorer l'attention de son partenaire Tony Curtis en lui lançant un ballon, alors qu'aucune scène n'est en cours. Le footage qui montre également Billy Wilder, a été tourné au début 1959, par un officier de la US Navy, qui avait été invité, après la visite de La Star à la base de San Diego. Le film, un original pris avec un Kodak Box (la célèbre pub, Press the Button, whe do the rest!) a été lègué à sa fille, qui habite Melbourne lors du décès du marine!  Pour Leski  " c'est une partie significante du patrimoine familial que sa fille a décidé de mettre en vente,  afin que l'histoire du cinéma, voir un de ses musées, ou la très connue  Academy of Movies and Arts, ou tout simplement, un inconnu fan, ou collectionneur, perpétue l'histoire de l'âge d'or du 7ème Art!  Pour rappel, l'American Film Institute avait déclaré "Some Like It hot" la meilleure comédie américaine de tous les temps!...Cela fait donc le deuxième document rare mis en vente, après le footage "behind the Scènes" de "The Misfits" avec la Monroe et Gable souriants et décontractés, vendu 60.000$ . Film qui fut mis en vente par un acteur de seconde zone, ayant eu un petit rôle dans le film...Cependant, le film qui nous occupe présentement, est encore disons plus attractif de par son ancienneté. Du point de vue documentaire, il y a cinquante ans après un intérêt énorme pour tout ce qui touche Marilyn Monroe, que ce soit des bouts de films, des photos, des enregistrements.  Devenue une véritable Icône, l'Icône des Icônes, elle a influencé la mode, appôsé sa griffe au cinéma, et ouvert la voie à des milliers d'impersonators.....Jusqu'en Angleterre avec Diana Dors, et aux States avec Jayne mansfield, le deux plus connues, mais aucune ne valait la star
     

    Le premier film retrouvé, en attendant de trouver le nouveau.

     

  • Marylin Monroe Le film retrouvé!!

    marylin gif
    En mai dernier, j'annonçais ici, la vente aux enchère d'un film inédit de Marylin Monroe, filmé par Stanley Floyd Killar, un gars de la production, ayant travaillé sur le plateau pendant le tournage de 'The Mistfits" de John Huston, au Mexique. Et bien, aujourd'hui, j'ai enfin pu mettre la main sur ce fameux film!

    60.000 dollars (38.500 euros) C’est le prix auquel a été cédé, aux enchères à Las Vegas, un film de 47 minutes tourné en 1960 et en couleur, où on voit Marilyn Monroe,  se promener souriante, entre deux prises aux côtés des autres acteurs du film, Montgomery Clift et Thelma Ritter, dans le désert du Nevada.

    Article précédent, un clic sur : Marilyn Monroe 

  • Marilyn Monroe her last days before august 5th! Hommage!

     

    Marilyn's rare footage
    Rêve en valeur absolue de millions d'hommes, monstres sacrés dont le théâtre et le cinéma sont la terre, les stars sont des créatures privilègiées, des élues dont la légende contribue à écrire l'histoire de notre siècle!

    A la fin des années 50, le prestige de l'usine à rêves semble sur le déclin, mais quand apparut pour la première fois sur les écrans , une américaine inconnue, blonde blé mur, et accaparait les spectateurs dans "Asphalte Jungle" en dansant avec sensualité pendant une minute...le monde eut le souffle coupé. Le star-sytem revivait... Personne ne s'y trompe, elle a l'étoffe d'une grande vedette...ce qu'elle devint. Une star!  Star absolu, symbole du rêve américain. La STAR! Aujourd'hui plus de quarante ans après sa mort, la légende    est toujours  bien "vivante". Et mon hommage, nostalgique à la beauté, au talent, à la dimension émotionelle d'une actrice au destin exceptionnel sera bref.

    Tout a été dit, tout a été écrit.

     

     

     

     

     

     

     

     

    La légende de Marilyn se serait-elle perpétuée et développée si elle n'était pas morte si jeune et de façon mystérieuse? Nul ne le saura jamais!

      

     

    mirror marilyn
     Heureux les fans de Marilyn (dont je fais partie) qui peuvent garder d'elle cette beauté à la fois saississante, et fragile. Elle s'impose au fil des films programmés encore aujourd'hui dans le monde entier, et continue à s'insinuer dans le souvenir.

    black and white mm

     gable mmm

    mm

    mmmmmmmm

     

    Un clip émouvant. voir une telle star verser une larme seule dans un coin....

  • Marilyn Monroe. Hommage!

    20-10-2007

    Marilyn Monroe Her Last Days. Superbe vidéo.

    dyn003_original_49_170_gif_2543688_c91a37252fe1498152e092a93b062f27Une superbe vidéo réalisée par David Lachapelle, le très talentueux réalisateur de clips de stars et réalisateur de films, le dernier en date "Rize"le magnifique documentaire sur les danses de rues façon tribales.
     
     
     
    dyn003_original_28_39_gif_2543688_ed93a1815b990fb2d3d75069a9613043Savourez de superbes images sur fond d''Elton John, de l'une des Icônes du 7ème Art. Prises sur le vif, certaines dégagent une émotion indéfinissable, voir une "Star" telle que Marilyn essuyer une larme seule dans un coin vous fout les boules.

  • Marilyn Monroe Her Last Days. Superbe vidéo.

    dyn003_original_49_170_gif_2543688_c91a37252fe1498152e092a93b062f27Une superbe vidéo réalisée par David Lachapelle, le très talentueux réalisateur de clips de stars et réalisateur de films, le dernier en date "Rize"le magnifique documentaire sur les danses de rues façon tribales.

     
     
     
    dyn003_original_28_39_gif_2543688_ed93a1815b990fb2d3d75069a9613043Savourez de superbes images sur fond d''Elton John, de l'une des Icônes du 7ème Art. Prises sur le vif, certaines dégagent une émotion indéfinissable, voir une "Star" telle que Marilyn essuyer une larme seule dans un coin vous fout les boules.
  • Marilyn Monroe (5-08-1962) Hommage


    mm

    Rêves en valeur absolue de millions d'hommes, monstres sacrés dont le théâtre et le cinéma sont la terre, les stars sont des créatures privilègiées, des élues dont la légende contribue à écrire l'histoire de notre siècle!
    A la fin des années 50, le prestige de l'usine à rêves semble sur le déclin, la fabriquation de stars toutes clônées sur un même moule à fait long feu..ou presque! Mais quand apparut pour la première fois sur les écrans , une américaine inconnue ,blonde blé mur, dans "Asphalte Jungle" en dansant avec sensualité pendant une minute...le monde eut le souffle coupé. Le star-sytem revivait... Personne ne s'y trompe, elle a l'étoffe d'une grande vedette...ce qu'elle devint.

    marilyn 7 yearsUne star! Star absolue, symbole du rêve américain. La STAR!

    Aujourd'hui plus de quarante ans après sa mort, la légende est toujours bien "vivante".

    Et mon hommage, nostalgique à la beauté, au talent, à la dimension émotionelle d'une actrice au destin exceptionnel sera bref.

    mm2

    Tout a été dit, tout a été écrit. Et Marilyn est toujours présente dans les coeurs de beaucoups de cinéphiles. Belle, craquante, adorable et tellement fragile....

     

     

     

     

     

     

     

    La légende de Marilyn se serait-elle perpétuée et développée si elle n'était pas morte si jeune et de façon mystérieuse? Nul ne le saura jamais.

    Alors heureux les fans de Marilyn (dont je fais partie) qui peuvent garder d'elle cette beauté à la fois saississante, et fragile. Elle s'impose au fil des films programmés encore aujourd'hui dans le monde entier, et elle continue à s'insinuer dans le souvenir.


     

     

     

    dyn003_original_49_170_gif_2543688_c91a37252fe1498152e092a93b062f27Superbe Hommage de Gainsbourg et plein d'autres sur un superbe site consacré à LA MONROE! La seule véritable star.  Vaut le clic...

      http://users.skynet.be/p.pollefoort/pages/divers/recomp.htm

    Norma Jean Baker
    One two three o five
    Norma Jean Baker
    Fifth Helena drive
    Qui sait maintenant où elle est
    Peut-être plus à L.A.

    Norma Jean Baker
    Nue en diagonale
    Norma Jean Baker
    Cinquante nembutal
    D'après le rapport de l'attorney
    Chef du district d' L.A.

    Norma Jean Baker
    Quelque chose est à-
    Normal Jean Baker
    Téléphone à main droite
    Norma Jean Baker
    Il est possible qu'elle ait
    Voulu appeler L.A.

    Norma Jean Baker
    Cinq août soixante-deux
    Norma Jean Baker
    Trois heures quarante-deux
    Norma Jean Baker
    On l'emmène sans délai
    A la morgue d' L.A.

    Norma Jean Baker
    Plus belle que la Divine
    Norma Jean Baker
    Monroe Marilyn
    Norma Jean Baker
    Qui sait maintenant où elle est
    Peut-être plus à L.A.
    Norma Jean Baker