21

  • 21 Las Vegas Aujourd'hui dans les salles belges.

    21
    21 las

     

     

    21 L.A. Sous la loupe!

    21 Pix

      

    -21- de Robert Luketic, est une histoire hautement fictionnelle, adaptée du roman à succès  de Ben Mezrich et bien réelle celle là "Bringing Down the House". (and thats what they did) Le film contient tout ce qu'il faut pour faire des dégats au Box office: quelques ados tous justes sortis de la période "boutons", quelques cracs en mathématique, férus d'informatique et de  calculs savants, assortis de jolis minois préfigurant les prochaines "stars" . Néanmoins, l'histoire de cette fine équipe qui met à plat, la ville la plus bling bling du monde, devrait aussi amener un plus large public vers les salles.... les joueurs inpénitents, les drogués des cartes, et tous ceux qui ne pourront jamais se rendre à Las Vegas. Parce que en dehors des tables de cartes, et des rivalités entre garçons, le héros principal, ou plutôt "l'héroïne" principal du film reste quand même la ville "lumière" du Nevada, particulièrement bien mise en évidence. Sachant qu'il est très difficile de filmer dans cet antre assez gardé, la performance est d'autant plus belle, et les séquences à l'intérieur sont bluffantes. Il ne m'étonnerait pas que 21 fera mieux que Ocean's 13, où là déjà Vegas se taillait la part belle. Le manque de grands noms au générique ne devrait pas gèner, tant la manière qu'à le réalisateur d'enmener le spectateur au plus profond des salles de jeu est saississante, qu'on en oublie presque qui joue qui, et qui joue quoi. Nous sommes totalement dans les parties et qu'importe le nom au générique, qu'importe l'absence d'Oscarisés, de glitter et de paillettes des Red Carpets, le résultat est parfait! Et puis, la campagne médiatique flamboyante qui a précédé la sortie fait le reste. Le film peut cependant s'appuyer sur le talentueux Jim Sturgess, déjà vu dans le film musical "Across the Universe" qui dans un rôle de jeunet assez vulnérable donne tout le relief au film, et fait de lui un personnage attachant. Ce rôle devrait à coup sûr lui ouvrir les portes de la catégorie des acteurs/comédiens de 20/25 ans, dans lequel on trouve déjà  LaBeouf et consorts...

    las 2121 media21 KitCampbell (Sturgess) est étudiant au Massachussetts Institute of Technology (MIT)  qui vient d'être accepté au Harvard Medical School. Le hic, c'est qu'il doit trouver assez rapidement 300.000$ pour payer ses cours. Il compte sur la bonne fin et un diplôme universitaire pour décrocher la fameuse bourse. Mick Rosa, son génial prof de Math, l'invite un jour à se joindre au groupe secret que forme les  élèves les plus doués de l'école, qui désormais, délaisseront chaque week-end, les journées brumeuses de Boston pour se rendre à Las Vegas.  Une fois sur place et sous de fausses identités, ils vont semer le trouble aux tables de Black-Jack, en gagnant des sommes folles, grâce aux nombreux codes appris par coeur pendant leurs rendez-vous secrets..dont celui très particulier, du comptage des cartes, et quelques signaux prédéfinis. Le timide Ben, va petit à petit se transformer, et vêtu de fringues très "Fifth Avenue" profiter de ce nouveau mode de vie. Alors que plus ou moins répérés par Cole Williams (Fisburne) un chasseur de fraudeurs, qui emploie la manière forte pour faire cracher tous ceux qu'il épingle, il s'avère que le plus grand ennemi de Ben à "Sin City" est Mike Rosa himself. Un ancien compteur de carte ne supportant les baisses de régime. Et il le fera sentir à Ben, à tel point que ce dernier essayera de se la jouer en solo avec tous les risques liés...Basé sur le récit de Jeff Mea, le vrai étudiant issu du MIT, l'histoire de 21 est en grande partie créée de toute pièces, du moins en ce qui concerne le personnage de Fishburne, lequel n'a jamais existé, et en ce qui concerne Mike Rosa, il est en définitive un mélange de plusieurs personnages. Le réalisateur et les producteurs ont tout simplement pris une part de l'histoire et l'on un "Glamourisé" pour s'adapter aux normes Hollywoodiennes...En montrant les dessous des Casinos, les salles de visionnages, les inspecteurs, et comment fonctionne un comptage de cartes. Toutes ces choses captivantes dont le public raffole. Et comme Luketic n'est pas avare d'images de Vegas, c'est tout un rêve qui prend forme.

    Bande-annonce:

  • Box-office américain du 8 avril

     

    21 RTLes joueurs de cartes ont la cote!

    Las-Vegas, nous voilà!

    Faites sauter le casino! Et c'est ce qu'ils ont fait


    1. 21 (Sony)-  2, $46.5

    chronique sur :

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/5715510/21-la-sous-la-loupe.

    Le film d'action et d'aventure de Columbia Pictures est inspiré de l'histoire vraie d'un groupe de jeunes surdoués et de leur prof de maths et génie en statistiques, qui grâce à une "martingale" très particulière, le comptage des cartes, sont parvenus à dépouiller quelques grands casinos de Las vegas. Compter les cartes en soi, n'est pas illégal, ce sont les mises astronomiques qui s'en suivent. (Avec Kevin Spacey, Jim Sturgess (vu dans Strawberry Fields forever, le film musical) et Laurence Fishburne

    www.sonypictures.be

    sortie Belgique la semaine prochaine (16/4)



    photo_18_thumb2. Leatherheads (Uni)-  $13.4

    chronique sur:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Leatherheads

     



    nims island3. Nim's Island (Fox) -  $13.3 

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Nim%20s%20Island



    horton haw
    4. Horton Hears A Who! (Fox) -, $131.0

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Horton



    5. The Ruins (P/DW) - $7.8



    superheromovie_galleryposter6. Superhero Movie (Wein/MGM) - $16.8

     

     

     

    7. Tyler Perry's Meet The Browns (LGF) - 3, $37.7

     

     


    drillbitt
    8. Drillbit Taylor (Par) -, $25.5



    9. Shutter (Fox) -  $23.1

    10. 10,000 B.C. (WB) - $89.3

     

  • 21 L.A. Sous la loupe!

    21 Pix

      

    De Robert Luketic, est une histoire hautement fictionnelle, adaptée du roman à succès  de Ben Mezrich et bien réelle celle là "Bringing Down the House". Le film contient tout ce qu'il faut pour faire des dégats au Box office: quelques ados tous justes sortis de la période "boutons", quelques cracs en mathématique, férus d'informatique et de  calculs savants, assortis de jolis minois préfigurant les prochaines "stars" . Néanmoins, l'histoire de cette fine équipe qui met à plat, la ville la plus bling bling du monde, devrait aussi amener un plus large public vers les salles.... les joueurs inpénitents, les drogués des cartes, et tous ceux qui ne pourront jamais se rendre à Las Vegas. Parce que en dehors des tables de cartes, et des rivalités entre garçons, le héros principal, ou plutôt "l'héroïne" principal du film reste quand même la ville "lumière" du Nevada, particulièrement bien mise en évidence. Sachant qu'il est très difficile de filmer dans cet antre assez gardé, la performance est d'autant plus belle, et les séquences à l'intérieur sont bluffantes. Il ne m'étonnerait pas que 21 fera mieux que Ocean's 13, où là déjà Vegas se taillait la part belle. Le manque de grands noms au générique ne devrait pas gèner, tant la manière qu'à le réalisateur d'enmener le spectateur au plus profond des salles de jeu est saississante, qu'on en oublie presque qui joue qui, et qui joue quoi. Nous sommes totalement dans les parties et qu'importe le nom au générique, qu'importe l'absence d'Oscarisés, de glitter et de paillettes des Red Carpets, le résultat est parfait! Et puis, la campagne médiatique flamboyante qui a précédé la sortie fait le reste. Le film peut cependant s'appuyer sur le talentueux Jim Sturgess, déjà vu dans le film musical "Across the Universe" qui dans un rôle de jeunet assez vulnérable donne tout le relief au film, et fait de lui un personnage attachant. Ce rôle devrait à coup sûr lui ouvrir les portes de la catégorie des acteurs/comédiens de 20/25 ans, dans lequel on trouve déjà  LaBeouf et consorts...

    las 21Campbell (Sturgess) est étudiant au Massachussetts Institute of Technology (MIT)  qui vient d'être accepté au Harvard Medical School. Le hic, c'est qu'il doit trouver assez rapidement 300.000$ pour payer ses cours. Il compte sur la bonne fin et un diplôme universitaire pour décrocher la fameuse bourse. Mick Rosa, son génial prof de Math, l'invite un jour à se joindre au groupe secret que forme les  élèves les plus doués de l'école, qui désormais, délaisseront chaque week-end, les journées brumeuses de Boston pour se rendre à Las Vegas.  Une fois sur place et sous de fausses identités, ils vont semer le trouble aux tables de Black-Jack, en gagnant des sommes folles, grâce aux nombreux codes appris par coeur pendant leurs rendez-vous secrets..dont celui très particulier, du comptage des cartes, et quelques signaux prédéfinis. Le timide Ben, va petit à petit se transformer, et vêtu de fringues très "Fifth Avenue" profiter de ce nouveau mode de vie. Alors que plus ou moins répérés par Cole Williams (Fisburne) un chasseur de fraudeurs, qui emploie la manière forte pour faire cracher tous ceux qu'il épingle, il s'avère que le plus grand ennemi de Ben à "Sin City" est Mike Rosa himself. Un ancien compteur de carte ne supportant les baisses de régime. Et il le fera sentir à Ben, à tel point que ce dernier essayera de se la jouer en solo avec tous les risques liés...Basé sur le récit de Jeff Mea, le vrai étudiant issu du MIT, l'histoire de 21 est en grande partie créée de toute pièces, du moins en ce qui concerne le personnage de Fishburne, lequel n'a jamais existé, et en ce qui concerne Mike Rosa, il est en définitive un mélange de plusieurs personnages. Le réalisateur et les producteurs ont tout simplement pris une part de l'histoire et l'on un "Glamourisé" pour s'adapter aux normes Hollywoodiennes...En montrant les dessous des Casinos, les salles de visionnages, les inspecteurs, et comment fonctionne un comptage de cartes. Toutes ces choses captivantes dont le public raffole. Et comme Luketic n'est pas avare d'images de Vegas, c'est tout un rêve qui prend forme.

     

    .

     

     

     

    Bande-annonce:
  • Box office Usa.

     

    Il est étonnant de voir à quelle vitesse, les films vont et viennent dans ce classement. A peine installé à la première place, l'éléphant n'ayant pas réussi un 21, doit déjà cèder sa place aux joueurs de cartes de Las Vegas, lequels précèdent le film le plus consternant de la semaine, cad Superhero movie. Meet the Browns fait une très belle entrée, et Owen Wilson très bien remis de sa tentative de suicide enmène ses ouailles à une confortable quatrième place avec drillbit Taylor. A ce sujet, malgré cette bonne position, les critiques sont sévères, et Owen Wilson sans son compère Ben Stiller est bien mauvais. Que cette contre-performance ne lui donnes pas des envie de passer l'arme à gauche une nouvelle fois. Quant à 10,000 aux trops nombreuses invraisemblances, il dégringole sec dans le bas du classemement, dont il sortira plus que probablement la semaine prochaine.

    1. 21

    2. Horton Hears A Who!

    3. Superhero Movie

    4. Meet The Browns

    5. Drillbit Taylor

    6. Shutter

    7 10,000 BC

    8. College Road Trip

    9. Never Back Down

    10. The Bank Job

    horton21_gallerypostersuperheromovie_galleryposter
  • Bruits de coulisses, potins de tournage.


    DSC_4329_george_clooney_M-CLAYTONGeorge Clooney
    très concerné par la grève des scénaristes, a fait un don de $25,000 à un Fonds des Acteurs, afin d'aider ceux qui suite à cet arrêt de travail, rencontrent de sérieux soucis financiers. La star a encore indiqué qu'il fera d'autres dons si la grève devait encore durer, en invitant par là ces pairs, cad les autres grandes stars ,à suivre son exemple. Selon Daily Variety, Clooney assure que  pour des gens connus comme nous, cette grève représente des "vacances forcées" mais avec deux autres grèves annoncées, il est plus que probable que plusieurs "vies" vont être détruites par le manque à gagner que vont rencontrer les petites plumes, et qui ne vivent que de leurs écritures. IL espère que son geste sera perçu par les gens qui peuvent survivre vers ceux qui en souffrent.

    Tom Cruise encore en plein tournage de "Valkyria, va étonner, pour ne pas dire choquer ses fans, en apparaissant en bonhomme obèse dans le prochain film de Ben Stiller "Tropic Thunder" Cruise a été observé dans les allées du studios portant un costume d'obèse, le crane rasé et barbu (Ah bon!?!?) Tom va incarer un cadre supérieur à la surchage pondérale importante. Avec également sa femme Katie Holmes et Jack Black.

    cruise one eyed

    Tom Cruise dans Valkyria


    Le rappeur Ludacris (Crash) et la cascadeuse Zoe Bell que l'on a vu faire de spectaculaires numéros d'équilibre sur un capot de voiture dans Death Proof , on rejoint le générique d'un film de science-fiction. Le scénariste Mark Neveldine et Brian Taylor le réalisateur, a qui l'on doit Crank, ont déjà une idée dans la tête pour en faire une sorte de "Game" qui était le titre de leur précédente inspiration. Alors, pourquoi, alors que les acteurs sont connus, le script déposé et le scénariste trouvé, n'y a-t-il pas encore de titre?  Le film narre l'histoire de gens "bloqués" dans un vaste jeu multiplayer-on-line, à leur tête, Gerald Butler (300) dans la peau de Kable, le rang le plus élévé des Warriors, qui utilise le jeu pour récupérer une identité perdue, et mettre échec et mat, un jeu qui avait fait sa gloire. Ludacris serait à la tête d'un groupe "d'opposants" appelés Humanz. Quand à Bell, rien ne filtre pour l'instant. Cependant, avec ses capacités, elle mériterait au moins, un des rôles forts.

     

    Sources Hollywood reporter. 

    Friday The 13th. a enfin un réalisateur.  Marcus Nispel,celui à qui l'on doit la dernière version de "Massacre à la Tronçonneuse" de 2003.  Scénarisé par Damian Shannon et Mark Swift (Freddy versus Jason), le film sera produit par la société Platinum Dunes de Michael Bay. Le prequel de Vendredi 13 va se pencher sur les racines du tueur en série Jason, et sur tous les évènements tragiques qui se sont déroulés à camp de Crystal Lake. Brrrrr !

    sources Hollywood reporter



    bringing down the house
    Bringing Down the House le livre de Ben Mezrich, sur les 6 étudiants issus du Mit, le fameux " Massachusets Institute of Technology"  qui grâce à une "martingale" crée ensemble au départ des mathématiques, ont pu raffler des millions dans les casinos de Las Vegas, va être porté à l'écran sous le titre "21" Avec Jim Sturgess (Across the Universe) Kevin Spacey , le maître à penser, Laurence Fishburne, Kate Bosworth et Aaron Yoo. 21 sera dirigé par Robert Luketi (Legally Blonde, Win a Date with Tad Hamilton!, Monster-in-Law) . On n'en sait pas plus l'instant.