9 11

  • Quand George Clooney "mate" les chèvres!

     

    goats
    The Men who Stared at Goats
    présenté hors compétition à la Mostra de venise, est une adaptation du livre de Ron Johnson, qui étudiait 30 ans d'activités et de recherches secrètes de l'armée américaine sur le paranormal, et tous les liens mis en place après les attentats du 9/11 à New York.  Un casting cinq étoiles: George Clooney, Kevin Spacey, Ewan McGregor et Jeff Bridges (Tron) Décalé, déjanté, drôle, décapant,  scénario complètement fantaisiste, et pourtant il parait que cette histoire absurde est vraie.

     Mini-synopsis: Un journaliste désespéré et un peu zozo, Bob Wilton (Ewan McGregor) rencontre  Lyn Cassady (Clooney) un vétéran qui prétend avoir des pouvoir paranormaux , à savoir traverser les murs, et tuer une chèvre par le seul pouvoir du regard, et qui aurait été réactivé par l'armée suite aux attentats du 11 septembre. Le duo va partir en Irak où il rencontreront Bill Django (Bridges) fondateur de l'unité de soldats paranormaux  et Larry Hooper (Kevin Spacey) un ancien de l'unité qui dirige désormais une prison en Irak..

    Allez marrez-vous.

    Visiter le site officiel

  • Knowings Nicolas cage sous la loupe!


    Knowings- PredictionsMalgré la présence de l'Oscarisé®  Nicolas Cage (National Treasure: Book of Secrets, Leaving Las Vegas Ghost-Rider) Rose Byrne ("Damages", Troy), Chandler Canterbury (The Curious Case of Benjamin Button) et Lara Robinson ("Saved") dirigés par Alex Proyas’ (I, Robot) "Knowing" n'est rien de plus qu'un immense navet, où le spectateur est pris pour un con, parce qu'il doit subir plein de clichés extraits de "The day The Earth Stood Still" "The Taking of Pelham 1,2,3" "Close encounters of the Third type -Rencontres du troisième Type" et  "Signs" de Shyamalan. Et encore, vu les moyens actuels, les films cités étaient bien plus palpitants!. knowings 2Cependant, à la décharge du réalisateur, il faut reconnaître que les effets spéciaux sont grandioses, entre autre, l'hallucinant crash de l'avion, le déraillement du métro, et le désastre planétaire de la fin, toutes séquences ayant englouti la plus grosse partie du budget.  Mais c'est peu de chose en regard du grand battage médiatique fait autour de ce thriller, où les invraimsemblances sont légions. Ainsi, d'un seul claquement des doigts, Cage se retrouve au coeur de Manhattan, alors que juste avant, il se débattait encore avec les autorités de Boston. Un Jumper avant la lettre.  Je sais que le Pont de Brooklyn offre une belle entrée sur le grosse pomme, mais faut arrêter de prendre les spectateurs pour des attardés, et s'imaginer qu'il ne remarquera rien!  K III
    Ensuite, il est amusant de voir avec quelle rapidité Cage parvient à déchiffrer une longue succession de chiffres....Ces mêmes chiffres qui qui griffonnés 50 ans auparavant, restent nets, et le papier qui sert de liste bien propre, malgré toutes les manipulations....à peine plié!?!?k I
     Pour revenir au crash, vu l'impact de l'avion lorsqu'il touche le sol et s'enflamme, il ne peut fichtre pas y avoir de survivants, et les rares personnes qui le sont encore, transformées en torches vivantes..pourtant, Cage oubliant ses recherches, à tout le temps, au mépris du danger et d'une explosion..qui ne vient pas, d'aider quelques rescapés complètement brulés à sortir de la carlingue sans se blesser, ni se brûler.. Une scène surréaliste et complètement hallucinante. Petit détail qui ne m'a pas échappé, mais faut avoir l'oeil averti....sur la queue de l'appareil, apparaît le logo d'une compagnie d'Amérique centrale, qui en aucun cas, ne désert cette partie là des states. K II
    knowings 3Que dire encore? Simplement que ce film se résume à 3 choses: Il démarre lentement, ne dépasse jamais le stade de la stupidité, et se termine en queue de poisson avec des relents religieux desquels on ne comprend pas le sens. Bref, "Knowings" sera certainement le plus mauvais film de l'année. Alors qu'il avait tout pour être un succès: de l'horreur, du suspense, des poursuites, de la religion, des énigmes, des crashs, il n'est finalement qu'une petite comédie à trois balles à oublier au plus vite. Et pour ne pas "mourir" con, pour voir le film, suffit de visionner la bande-annonce, TOUT y est!. Pas besoin d'aller en salle!

    Mini-synopsis: Le film démarre par une fète scolaire, lorsque la directrice ouvre une capsule temporelle contenant des messages écrits 50 ans plus tôt par les élèves de l’époque. Chaque enfant emporte chez lui un message, mais celui du petit Caleb est illisible, il consiste en une suite incohérente de chiffres. D'abord amusé, son père Ted, statisticien, essaye de trouver une signification à ce document. Horrifié, il découvre peu à peu que chaque séquence de chiffres correspond à la date d'une catastrophe récente, et le nombre de victimes. De 9/11 à Lockerbie, en passant par toutes les catastrophes des cinquantes dernières années. Lorsqu'il comprend que les trois dernières séquences prophétisent des cataclysmes à venir, dont la destruction de la planète, une course contre la montre commence. Malgré tous ses efforts, il se heurte à un mur de silence, lorsqu'il essaye d'alerter les autorités compétentes. En cours de route il va s'apperçevoir que son fils est probablement connecté aux évènements à venir...

    En guise de conclusion, j'ajouterai que les images de fin sont ridicules et éculées. Il y a longtemps que les vaisseaux spatiaux ne font plus peur à personne, et j'ajouterai que ne perçoit pas le message lorsque le réalisateur joue la carte de la théologie? Mystère! 

    KNOWING est une  production de Todd Black (The Great Debaters, The Pursuit Of Happyness, The Taking Of Pelham 123), Jason Blumenthal (The Pursuit of Happyness, The Taking Of Pelham 123, Alex & Emma), Steve Tisch (The Pursuit of Happyness, The Taking Of Pelham 123) et Topher Dow (I, Robot) Tant de beau monde pour un tel fiasco.

    http://www.knowing-themovie.com/

  • Toutes les news du 7ème art!

    mickey-rourLe revenant se porte bien! C'est officiel maintenant; Mickey Rourke en pleine promotion  pour "The Wrestler" en Russie, vient de signer officiellement pour incarner le "Vilain Russe" dans le sequel de Iron Man 2. Tout en n'ayant pas gagné l'Oscar, il monnaie très bien la soudaine et méritée notoriété dont il jouit depuis quelques mois. On murmure même que Sony envisag(er)ait d'engager Rourke pour un autre rôle de Vilain dans "Spider-man 4". Les mêmes sources indiquent encore que Samuel L. Jackson est officiellement casté par Marvel... Ces news mettent fin aux rumeurs farfelues qui circulaient depuis l'année dernière.


    pinto à DubaiFreida Pinto, vue dernièrement dans le très bon " Slumdog Millionaire», de Danny Boyle,a été invitée à passer un casting pour jouer dans le prochain film de James Bond. Futur James Bond girl? Cela se pourrait. déjà lors du casting de "Quantum of Solace" elle avait été remarquée, mais les producteurs l'avaient jugée encore trop jeune pour endosser le personnage d'une amoureuse de Bond. Depuis, la "petite" à bien grandi et est devenue une superbe jeunne femme. Et, quant on sait que le nom de Danny Boyle circule pour réaliser le prochain James Bond, il est indéniable que Pinto a de réelles chances d'obtenir sa première consécration à grande échelle.  

    Sources The Sun.



    skeet_ulrich_2Skeet Ulrich l'acteur principal de la série Jericho, vient d'être choisi pour jouer le rôle principal dans Back, un nouveau pilote d'une série télévisée pour la chaîne CBS.
     Back raconte l'histoire d'un homme qui rentre chez lui après avoir été porté disparu pendant huit ans, juste après les attentats du 11 septembre. Il renoue alors avec sa famille et ses amis et doit s'adapter aux changements survenus lors de son absence.
    Le scénario du pilote a été écrit par Dean Widenmann, un auteur des Experts Miami. .
    A part Jericho, Skeet Ulrich avait également eu un petit rôle dans la trilogie Scream.
  • 9/11 Pour ne pas oublier!

    wtc

    Ce matin, pas de chronique cinéma, pas de potins de coulisses, pas de bruits de tournages, pas de scoop, juste une pensée émue pour toutes les victimes du Ground Zero de New-York..

     wtc pix MichCiné
    Et ce commentaire d'un internaute: Le chiffre 11 porte malheur à New-York: new york city 11 caractères ,Afghanistan 11 caractères, George W Bush 11 caractères il y a 11 comtés à N.Y, l'avion se crasha un 9/11= 9+1+1=11 et le numéro de la police est 911 9+1+1=11. En poussant plus loin, Microsoft permet de changer le mot   Q33 NY en  WINGDINGS et voyez ce qui arrive.. faites le test, c'est incroyable.

    Et puis la vidéo 911 mysteries....ce qu'on nous a caché.

    Soit je ne suis pas ici pour polémiquer, juste pour me souvenir.

    En vous rendant sous 9/11 sur Youtube, toutes les vidéos y sont!

     

  • Becoming Jane et Sicko.

    becoming jane
    Un drame romantique autour de la célèbre écrivain britannique Jane Austen, au travers de son histoire d'amour impossible avec l'Irlandais Tom Lefroy, qui va lui servir d'inspiration pour ses romans.Le film a été tour,é à Dubkin, en irlande, ainsi que dans le comté de Wicklow et à
    Meath, de mars à mai 2006. 
     

    Synopsis :

    A l'aube de ses vingt ans, la jeune écrivain britannique Jane Austen (Anne Hathaway- Prada) tombe amoureuse pour la première fois. La passion qu'elle vit avec Tom Lefroy (James McAvoy), un boxeur irlandais sans le sou, lui apporte une inspiration débordante pour ses romans. Mais le bonheur ne peut être éternel car leur différence de milieu et de statut social va rendre leur relation impossible. BECOMING JANE  est une love-story des plus classique, avec Jane elle-même comme personnage central, et il contredit l'opinon publique qui pense que l'auteur est une créature  sans chic, renfermée dans une chambre isolée. Au contraire, Jane est une personne enjouée, amoureuse de la vie et de tout ce que cela peut lui apporter. Becoming Jane, comme son titre l'indique, installe Jane Austen à sa vraie place,celle d'une personne très familière, comme dans ses nouvelles. Le spectateur fait la connaissance de ses parents, sa famille et tous ses amis. Julian Jarrold le réalisateur pense que son film sera un rafraîchissment dans le paysage cinématographique  "J'espère que  le caractère poignant affiché par son héroïne et la réalité de sa propre vie résonnera auprès du public. ..et que plus de gens auront à nouveau envie de mieux connaître l'auteur prolifique qu'était Jane austen, en achetant ses livres"

    becoming jane 2 press info

    Avec aussi Julie Walters (Billy Elliot) Maggie Smith (Sister Act-Gosford Park)Site U.K. http://www.bvimovies.com/uk/becoming_jane/

    Sources A-Film 31/10original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    watch_headerAprès s'être attaqué au marché des armes dans Bowling for Columbine (Prix du 55ème anniversaire – Cannes 2002) et à la politique du Président Bush dans Fahrenheit 9/11 (Palme d'or – Cannes 2004), l'oscarisé Michael Moore décrie le système de santé américain dans Sicko.  

    Le film a été présenté hors compétition cette année à Cannes. Lors de sa sortie américaine le 22 juin dernier, ce long-métrage a reçu un accueil extraordinaire, récoltant 4,5 millions de $ dès le premier week-end et ce, avec un nombre très limité de copies. Après Fahrenheit 9/11, Sicko était ainsi le deuxième documentaire à atteindre un tel score dès son premier week-end d’exploitation. Et pour l'avoir visionné la semaine dernière, je peux vous assurer que Sicko  vous fiche un bel uppercut au bas du menton. Au terme d'une enquète sans concessions dans son  propre pays, Moore nous emmène dans un tour d'horizon des dispositifs existants au Canada, en Angleterre et même à Cuba, ou règne pourtant l'embargo depuis l'affaire de la Baie Des Cochons...  Dans la dernière partie du film, Moore, en route vers Guantanamo Bay, demande en vain via un mégaphone, de pouvoir accoster lui et quelques bénévoles de 9/11, dont Reggie Cervantes et John Graham (Vidéo sur Youtube ) ayant subit de grâves lésions lors des tragiques évènements, et qui sont, alors qu'ils ont "travaillé" pour l'état, complètement abandonnés à leur sort par le gouvernement Bush Ce qu'il demande c'est simplement de permettre à ces gens de reçevoir des soins....comme les prisonniers d'Al Qaida... Devant une fin de non reçevoir, il ira jusqu'à  Cuba, longtemps présenté par les Américains comme le pays de satan, mais qui est ue  véritable terre d'accueil pour les malades en tous genre.  Au bout du compte, c'est en "terre ennemie" qu'ils vont reçevoir leurs traîtements.. exemple, aux States, un inhalateur coûte 120 euros, enfin pour ceux qui ne preuvent prétendre à une couverture médicale, le même à Cuba, preuves à l'appui face à la caméra 2,50 pesos.....quelques cents us....Scandaleux. Sachez encore que, Moore présente toujours ses séquences en plan fixe sans caméra visible, et le discours dans les paus visités, ne change pas lorsque le caméraman se dévoile. Quel camouflet pour les américains, dont le seul but est de faire un maximum de profits, en cherchant le détail qui tue dans le formulaire d'inscription....alors qu'à Guantanamo, le célèbre centre de détention pour prisonniers de guerre en Iraq, les détenus peuvent prétendre au nec plus ultra. Hopital et appareillages du dernier cri, chambres modernes, et personnel médical super qualifié. Moore montre encore des images, d'une jeune fille de 22 ans, à qui on a refusé une inscription, sous le prétexte futile qu'à son âge on n'a pas le cancer.....Honteux..   On sort de la vision avec des sentiment forts revus à la baisse envers les gouvernants de  l'oncle Sam.  Et dire qu'il y a chez nous en Belgique des râleurs qui se permettent d'émettre des critiques envers notre système de santé, parce que certains médicaments sont mal remboursés,  qui oublient que nous avons dans nos différents hopitaux, les meilleurs scanners. Chez Bush, ce cher Bush, rien n'est remboursé. Non seulement, 47 millions d'Américains ne disposent d'aucune couvertute médicale, mais en plus, des millions d'autres se heurtent systématiquement aux lourdeurs du système administratif. Et si vous avez eu un herpès, un petit problème de transit, voir une grippe dans votre jeunesse...inutile de demander une insription auprès d'un des multiples organismes assureurs, vous serez rayé d'office avec un bon "delete" sur le formulaire.....sujet à risque! Paf! La sentence du médecin-conseil payé pour "deleter" au maximum et non pour soigner,  tombe comme un couperet, et est sans concessions.  Au plus de "delete" au plus de millions épargnés, au plus de dollars dans les portefeuilles des administrateurs.......lesquels gagnent des milliers de dollars par mois (images à l'appui)  Shame on you America!

     

    .

     watch_headerPour vous faire une petite idée, avant Sicko, il y a eu "The Awful Truth" J'ai trouvé un truc énorme sur YouTube. Un de ces reportages coup de poing, comme Michael Moore est coutûmier du fait.
    Et quoiqu'on en dise, même si parfois il va loin dans ses démarches, je trouve que cette vidéo de 12 minutes, montre ce qu'il a probablement fait de mieux, faire le forcingle  devant l'immeuble de la compagnie d'assurance Humana, jusqu'à scénariser les "funérailles" du malade. On peut dire de Moore ce que l'on veut, mais lui au moins fait bouger les choses, même si cela lui rapporte une certaine notoriété, voir plus, au moins il ne s'enrichit pas pour rien. On ne peut pas en dire autant des politiciens et de tout ce qui tourne,autour des soins au pays de yankees. Voila, je vous ai donné en gros le contenu de la vidéo pour les nons-anglophiles. Bravo. Il faut vraiment vous donner la peine de visionner cette vidéo.

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

  •  Bruits de coulisses.

    newpalJulia Roberts a signé pour produire et jouer le premier rôle dans un long-métrage sur l'assassinat d'une Anglaise conservatrice. L'actrice va interprèter Joan Root, une réalisatrice de documentaire animalier et de vie sauvage, qui fut abattue dans son lit l'année dernière au Kenya.. Les enquètes menées jusqu'à aujourd'hui n'ont toujours pas permis de définir le mobile, ni le profil de ou des assassins, encore moins, s'il s'agit d'un cambrioleur, ou de personnes objectant de ses convictions très conservatrices. Le producteur se dit ravi d'avoir pu convaincre Julia Roberts' de s'investir dans un projet sur une personnalité aussi courageuse, aventureuse et passionnante. Le tournage débutera début de l'année prochaine en Afrique. Pas de titre pour l'instant.
    newpal

     

    Michelle WilliamsIl y a quelques jours, je vous parlais d'un nouveau film d'après une oeuvre des soeurs Brönte. Aujourd'hui, de nombreux fans de la littérature anglaise se disent très déçus par le choix de trois actrices américaines pour interprèter les fameuses romancières anglaises, Anne, Charlotte et Emily Brönte. .

     En effèt; Bryce Dallas Howard, Michelle Williams et Evan Rachel Wood seront les trois soeurs qui ont écrit quelques unes des oeuvres littéraires anglaises les plus appréciées du public anglo-saxon: Jane Eyre  et Wuthering Heights.  L'editorialiste du Daily Telegraph va plus loin "

    , "There must be lots of talented Yorkshire actresses who could play the three Brontes. It does seem a slightly bizarre choice. It will be interesting to see how they pull off the Yorkshire accent. If it gets more people to read the books then so much the better."

    Sources Daily Telegraph.


     

    we own the nightAussi bizarre que cela puisse paraître, et, pour la première fois, les Twin Towers apparaissent sur un poster, et dans un long métrage. Après l'attentat de 2001,  Hollywood dépensa de l'argent et du temps à éliminer le WTC de tous les films "à venir" et dans tous les matériels promotionnels de Spider-Man et Zoolander entre autres...  Cependant, pour les uns, les Twin tower en fond de scène pouvait soit réveiller de douloureux souvenirs, soit éloigner le public du sujet du film , et pour d'autres, au contraire, les enlever d'une manière digitale, représentait une insulte faite au gens décédés dans les tours, et faire comme si elles n'avaient jamais existé. Ainsi comme je le disais en préambule, dans le film 2929- We own The Night de James Gray (Little Odessa- The yard), elles réapparaissent. Et ce n'est que normal, faisant partie du patrimoine américain, on ne peut imaginer qu'elles ne puissent plus faire partie du paysage.  Et, si l'un de vous a déjà vu les tours ailleurs. ...qu'il me le dise. A propos de. "We Owe The Night" , le film n'est pas sans rappeler "The Departed", jugez-en: Un directeur de night-club qui essaye de sauver son frère et son père de la mafia Russe. Sortie prévue fin de cette année. Dernière précision, il est aussi en compétition à Cannes. Avec Mark Wahlberg, Joaquim Phoenix, Robert Duvall, Eva Mendes. so

    newpalE
    vincent price the fly

    E

    n 1958, Kurt Neumann réalisait La Mouche noire inspirée de la nouvelle "La Mouche" de l'auteur français George Langelaan,  avec en rôle principale Vincent Price. En  1986, c'était au tour de David Cronenberg de réaliser un remake, très réussie, de ce film de série B avec Jeff Goldblum accompagné par la musique de Howard Shore, qui fut primé au Festival d'Avoriaz en 1987. Ces deux films connurent bien évidemment des suites mais qui ne laissairent pas beaucoup de traces.
    2008,
    La Mouche  réapparaît mais sous forme d'Opéra... sous la direction de David Cronenberg et toujours avec la musique de Shore. Le célèbre ténor espagnol Plácido Domingo, devenu depuis directeur artistique du Los Angeles Opéra, sera le directeur musical, et David Henry Hwang - le dramaturge américain - à la conception du livret. La mise en scène sera confiée à  à Dante Ferretti   qui s'occupera des décors, et Denise Cronenberg ps'occupera des costumes et Duane Schuler des lumières. Avec un tel casting, cela promet un spectacle son et lumière percutant.
    Cet Opéra sera distribué dès le 30 juin 2008 et cela jusqu'au 13 juillet 2008 en France au Théâtre du Chatelet. Cette production sera coproduite avec le Los Angeles Opéra, où il sera joué dès le 7 septembre 2008, et ce sera l'Ochestre pilarmonique de Radio France qui interprétera la musique de Howard Shore ahéâtre du Chatelet. La distribution n'est pas encore annoncée.

    tn_fly58_affiche3tn_fly58_affiche2tn_fly58_affiche1

    Sources showbiz, dossier Cannes, archives et impressions persos.