a history of violence

  • a dangerous Method Sigmund Freud!

    freud4.jpgfreud 13.jpgAlors que le vrai-faux biopic "A Dangerous Method" ne sort quà la fin de l'année aux Etats-Unis, un trailer international est déjà disponible sur le net..Scénarisé par Christhoper Hampton Oscarisé pour Atonement et Les Liaisons Dangereuses" et adapté de la nouvelle de John Kerr, le film dont l'action se passe entre 1904 et 1912, décrit les prémices de la psychanalyse moderne élaboré par les deux "pères" et pionniers en la matière, le neurologue autrichien Sigmund Freud et le psychiatre suisse Carl Jung. Viggo Mortensen et Michael Fassbender tiennent le haut du pavé en incarnant ces deux figures de proue de l'analyse moderne...Qoique après avoir visionné quelques sneaks, il me semble que ce soit Fassbinder qui tire la vedette à lui...Quant à Cronenberg, tout en cernant bien les deux personnages principaux, il focalise sa caméra  sur une des patientes du Dr Jung, et sur la relation que Sabrina Spielrein (Keira Knightley) sorte de femme-fatale, ancienne internée pour "folie" pendant 17 ans,  entretien avec le toubib..Relation plus qu'ambigue qui rendra le Dr Jung Jung "indésirable" aux yeux de ses pairs, et altèrera sa relation avec Freud. A Dangerous Mind se veut un drame erotico-psychologique, et permet de retrouver la paire Croneberg/Mortensen pour la troisième  fois après "A History of Violence" et "Eastern Promises" ...et à Vincent Cassel (Otto Gross) de retrouver Cronenberg pour la deuxième fois. En prenant les  commandes de "A Dangerous Method" Cronenberg avait  mis le remake de La Mouche au placard, pour bien terminer ce projet qui au départ devait s'appeler "A Talking Cure" avec celui qui aurait du tenir le rôle principal à l'époque, à savoir Christopher Waltz..Depuis lors, Cronenberg a déjà bien entam "Cosmopolis" avec Robert Pattinson...dont j'ai déjà longuement parlé dans ces colonnes.  

    freud2.jpgfreud 9.jpg

    freud 5.jpgfreud 11.jpg

     

  • Festival de Toronto Eastern Promises vainqueur!

    torontoEastern Promises " de David Cronenberg,   film sanglant sur la mafia russe mettant en vedette Viggo Mortensen et Naomie Watts a remporté samedi le prix du public au Festival international de films de Toronto.

    easternun clic sur: http://www.focusfeatures.com/easternpromises/


    "Juno", également projeté au prochain London Film festival, du cinéaste d'origine montréalaise Jason Reitman, a terminé deuxième au scrutin, tandis que "Body of War", l'émouvant documentaire sur la guerre en Irak de Phil Donohue, terminait au troisième rang.

    Palmarès assez surprenant, parce d'une part, le film de Croneberg avait essuyé des critiques négatives de la part de la presse,  il y a quelques mois, arguant que la barre avait été placée très haut avec son précédent long-métrage "A History of Violence", et qu'il y avait aussi 2 films avec Keira Kneightley en avant-première "Atonement et Silk",  "Redacted" de Brian DePalma et "Battle for Hadinda" de Nick Bloomfield, qui même s'il traîtaient du même sujet, la guerre en Iraq, n'en montrent pas moins deux faces opposées,"Cassandra's Dream" de Woody Allen, "Control" de Corbijn, film que l'on retrouve dans tous les festivals, et...."I'm Not There" faux-vrai biopic sur Bob Dylan.

    Le long métrage de Stéphane Lafleur, "Continental, un film sans fusil", a remporté le prix CityTV de la relève, remis au meilleur premier long métrage canadien, tandis que le prix de la Ville de Toronto pour le meilleur long métrage canadien a été remis à "My Winnipeg", de Guy Maddin.

    Le film, qui raconte la vision personnelle de M. Maddin sur sa ville natale, sera d'ailleurs prochainement distribué aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

    Les journalistes affectés à la couverture du festival remettent chaque année le prix Diesel Discovery. Cette année, ils ont choisi la coproduction canado-britannico-mexicaine "Cochochi".

    Le prix de l'innovation artistique a été remis à "Encarnacion", du réalisateur argentin Anahi Berneri, et le prix Fripresci, le prix de la critique internationale, a quant à lui été remis à "La Zona", de Rodrigo Pia.

    Sources Toronto news.