a lovely place to die

  • Du Palais de Buckingham au Washington Post!

    jamescromwellJames Cromwel est le genre de comédien, dont tout le monde à déjà vu, ou entrevu le visage, mais dont peu savent y coller un nom. Spécialiste de seconds-rôle, cet immense comédien, autant de par la taille, que par le talent a le vent en poupe. Duc d'Edimbourg dans le royal "The Queen"  père du président des Etats-Unis dans le W de Oliver Stone, (29 octobre prochain) papa d'un Jack Bauert dans la sixième saison de 24 heures chrono, le voilà dans au sein  des plus importants journaux d'Outre-Atlantique, le très célèbre Washington Post. Et pas à n'importe quel poste. Il prend place dans le fauteuil présidentiel, à la grande époque du "Watergate" En tournage au Nouveau-Mexique, James est au générique de "A Lonely Place for Dying" sous la direction de Justin Evans. L'histoire narre les faits et gestes d'un agent de la CIA, contacté par un "confrère" du KGB, essayant de trouver refuge aux Etats-Unis. Situé en pleine guerre froide, ce film ne laissera personne indifférent, car depuis peu, l'intérêt du public pour les coulisses de la politique étrangère est croissant.

    Avec encore Michael Scovotti, Ross Marquant..Sortie Prévue début début décembre.

    Star trek cromwellBrèves James Cromwell: Babe - L.A. Confidential - The queen - The Sum of Fears - Space Cow-Boy - The Green Mile - Spider Man 3. et un des personnages clés de la série "Star Trek

    Cromwell sera bientôt à l'affiche de "Tortured"  de Chris Raymond, sous les traits de Lyndon B. Johnson,  un film que est une "reconstruction" de meurtre sur JFK, à travers les yeux de Jackie Kennedy (Romola Garaï)