a prairie home companion

  • Meryl (re)chante dans Ricky and the Flash distribué par Sony

    Ricki and The Flash 1st picture.jpgDans la comédie dramatique Ricki and the Flash, Meryl Streep (lauréate de 3 Oscars®) incarne une chanteuse et guitariste d’un groupe de hard rock pour le réalisateur Jonathan Demme et le scénariste Diablo Cody (également tous deux lauréats aux Oscars®).

     

    Ricki, guitariste émérite, a tout abandonné pour réaliser ses rêves de gloire dans le milieu du rock. Lorsqu’elle retourne auprès de sa famille pour se réconcilier avec les siens, Ricki est confrontée à sa fille (incarnée par Mamie Gummer, la véritable fille de Meryl Streep), à un membre de son groupe (Rick Springfield), fou amoureux de la chanteuse, et à son ex-mari (Kevin Kline).

    A noter que ce n'est pas la première fois que Meryl incarne une chanteuse sur scène . Souvenez vous de http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2006/11/17/a-prairie-home-companion-country-quand-tu-nous-tient.html  avec Lindsay Lohan, Woody Harrelson, Lily Tomlin, John C. Riley..

    .

      

    Sortie en Belgique le 5 août 2015.

  • Sortie salles 6 décembre -1- A Prairie Home Companion/The last Show

    aphc_posterThe Last Show - A Prairie Home Companion.

     

    The Last Show a été tourné en 5 semaines pendant l'été 2005 au Fitzgerald Theatre de Saint-Paul (Minnesota) Les numéros de varités ont été filmés sur scène devant un vrai public, dans le cadre d'un vrai direct, tous les techniciens du théâtre et de l'équipe du film travaillant la main dans la main.

    Même le bruiteur de service incarne son propre rôle, tout comme l'orchestre est celui du show. Comme pour "Company" Altman (dont ce sera vraiment The Last Show.... il nous a quitté il y a quelques jours) a constamment filmé avec 2 ou 3 caméras, pour pouvoir fixer sur péllicule, plusieurs décors au même moment. Presque comme un document. La caméra est présente pendant l'action, mais rien n'est organisée pour elle. De plus tous les cateurs ont leur propre micro. Altman fait voir à l'écran ce qui est entre les lignes du scénario, et tous les imprévus, les incidents de parours deviennent de l'or au final. Dix pages de dialogues, 20 personnages, 3 caméras, tout le monde se lance, perd les pédales et fait ce qu'il peut. Cela devient électrique...Cela donne "THe Last Show"

    Très bon film, avec des faux-airs de documentaire, de faux-airs de films noirs, avec l'apparition régulière, de "la grande faucheuse" en imper (Viginia Madsen)...The Last Show, c'est encore la détermination forçenée d'une poignée  d'artistes, à continuer un spectacle, et ce refus énergique, digne et intègre de leur patron; d'annoncer à l'antenne que ce show sera le dernier. Pas de cris, pas de larmes. Ni fleurs ni couronnes. Par ricochet, toute cette petite "faune" démontre que le bonheur est encore à portée de main. faut vivre l'instant, et la suite attendra.
    Le parking prévu sur l'emplacement du théâtre aussi.
    L'aisance et la direction d'Altman illumine ce film.

    Depuis son lancement à l’antenne il y a plus de trente ans, «A Prairie Home Companion» est un phénomène radiophonique. Écrite, produite et présentée par Garrison Keillor, cette émission bien réelle propose à ses nombreux fidèles un savant mélange hebdomadaire de numéros musicaux, de saynètes humoristiques et de parodies de réclames. Aujourd’hui, près de quatre millions et demi d’auditeurs écoutent «A Prairie Home Companion» sur les 558 stations publiques qui la diffusent aux Etats-Unis. À l’étranger, le show est relayé par la BBC, par la radio irlandaise, sur le câble en Australie et en Nouvelle-Zélande et même sur les fréquences de l’armée américaine jusqu’en Extrême-Orient. Il est suivi dans 35 millions de foyers à travers le monde. En 2004, la Bibliothèque du Congrès a classé la première émission du 6 juillet 1974 au répertoire historique des archives sonores.


    A épingler: Tous les acteurs interprêtent les chansons. Et croyez-moi, ils sont tous très doués...Surtout Meryl Streep, dont je ne connaissais pas le talent pour la chanson.

    Avec Lily Tomlin, Woody Harrelson, Tommy Lee Jones, Kevin Kline, John.C.Rilley, Garrison Keillor dans son propre rôle.
    105' Son Dolby

    dyn004_original_64_12_gif_2543688_8f3c52c1cf6b680abc98cbc3cb687bb6[1]
    dyn002_original_1011_108_pjpeg_2566638_66e6eaa0437cca311e3d3f74a69fb2e6[1]

     

     

    Ce film a été présenté en long et en large lors d'un précédent post le 17/11 dernier.
    Faites une recherche dans le blogbar à droite, et vous saurez tout sur les coulisses de ce magnifique film musical.

    981-PrairieHomeCompanion04

    Bande-annonce ici..

    http://video.msn.com/v/us/v.htm?g=074796d9-d400-4e63-96c0-eb52f2763857&f=01/64&fg=email

    Et un hommage à Robert Altman dont c'était vraiment Le dernier Show.

    981-PrairieHomeCompanion14Robert_

    dyn005_original_50_38_gif_2543688_799c239c2912ac40336a87ed47ec8576Réalisateur, scénariste, producteur, filmographie sélective.M.A.S.H. - The Player - Prêt-à-porter - Gosford Park - Le Privé - The Company - Kansas city - Aria - Heath - Cookie's Fortune - Short Cuts - Beyond Therapy - Un couple parfait - Countdown - John Mc Cabe - L'histoire de james Dean déjà en 1957.

  • Hollywood Boulevard en deuil!

    RobertAltman_SK88215124_150x200

     

    Robert Altman n'est plus!...

     

    Le 17 novembre dernier, je postait ma chronique sur le film "A Prairie Home Companion", en vous disant combien cette "fiction" est une réussite. Je n'oubliais pas de vanter les talents d'interprêtes des différents acteurs, je n'oubliais pas non plus de vous dire toute mon admiration à l'encontre de Robert Altman le réalisateur de cette superbe comédie. Je n'ai pas cru utile de vous parler d'un élément du film, qui est pourtant un élément clé dans l'histoire......"La grande faucheuse" qui rôde autour du microcosme et dans les coulisses. Tant qu'on n'a pas vu le film, cela ne permet pas de comprendre.

    Pourtant aujourd'hui, je fais un légèr retour en arrière, sur la dernière image du film.
    On y voit le dernier carré d'as après la fermeture du théâtre rigoler chez le Mickey's du coin, de la "mésaventure" arrivée au repreneur, quand arrive La Rodeuse en question. Tous s'inquiètent, et font des signes l'un vers l'autre.  Ce sera au tour de qui? Et bien, on vient d'en avoir la réponse. Robert Altman à lâché prise à 81 ans.
    Au mois de mai dernier, lors de l'une de ses dernières conférence de presse, en parlant de ce film, il disait " A Prairie home companion" est un film sur la mort"....Cruelle ironie du sort. Dès le clap de fin, c'est lui qui tire sa révérence.
    Goddbye Chap!

    Filmographie sélective.  M.A.S.H. - Nashville - Thieves like us - Mc Cabe and Mrs Miller - Buffalo and the Indians - The Long Goodbye - A Prairie Home companion.

    dyn002_original_1011_108_pjpeg_2566638_66e6eaa0437cca311e3d3f74a69fb2e6[1]

  • A Prairie Home Companion. Country quand tu nous tient.

    aphc_poster A PRAIRIE HOME COMPANION.

     

    Garrison Keillor est le créateur et l'animateur de l'émission radio qui s'inspire d'un de ses articles sur Le Grand Ole Opry, de Nashville, l'Institution Country au States, et diffusée pour la première fois depuis le Maca Leister Collège de Saint-Paul le 6 mai 1974. L'émission est reprise sur les ondes nationales à partir de Mai 80, Chaque saison de septembre à mai, 32 émissions de 2h sont réalisées dans les conditions du direct. Depuis son lancement, "A Prairie Home Companion,"  est un phénomène radio. Ecrite, produite et présentée par Garrison Keillor, elle propose un savant mélange de numéros musicaux, de sanyètes humoristiques et des parodies de réclames. Quelque part entre Almanach campagnard et humour chansonnier, le show se distingue aussi par son esprit typique au Midwest, un ton affable, pragmatique et bienveillant. Le spectacle est tout à la fois artisanal et professionnel. Près de 4.000.000 auditeurs écoutent le show sur 558 stations publiques. A l'étranger, le show est relayé par la BBC, la radio irlandaise, sur le câble en Australie et en Nouvelle -Zélande, et même sur les fréquences de l'armée jusqu'en Extrême-Orient....En 2004, la bibliothèque du Congrès a classé la première émission au Répertoire Historique des archives Sonores.

    981-PrairieHomeCompanion07
     
    SYNOPSIS.

    Un samedi soir pluvieux à Saint Paul (Minnesota), la foule se presse au Fitzgerald Theater pour assister au show radiophonique hebdomadaire "A Prairie Home Companion". Depuis trente ans, ses vedettes soul et country, ses joyeuses fausses réclames et ses amuseurs rétro ont atteint la gloire et survivent au règne de la télévision.

    Les Johnson Sisters, Yolanda et Rhonda (Meryl Streep et Lily Tomlin), duo de chanteuses légèrement passées de mode, sont au bord de la crise de nerfs. Dusty et Lefty (Woody Harrelson et John C. Reilly), héros d’un numéro de cow-boys à l’humour douteux, s’apprêtent à entrer en scène. En coulisses, le chef de la sécurité, un ancien privé nommé Guy Noir (Kevin Kline), poursuit une jeune femme (Virginia Madsen) étrangement apparue...

    Quant au maître de cérémonie de cette joyeuse petite entreprise, GK (Garrison Keillor), il présente l’émission de ce soir avec plus de détachement que d’habitude. La station de radio vient d’être vendue à un groupe texan. Ce show est peut-être le dernier, mais le spectacle doit continuer.

    "The Last Show" a été tourné en 5 semaines, pendant l'été 2005 au Fitzgerald theatre de Saint-Paul (Minnesota). Les numéros de variété ont été filmés sur scène devant un vrai public, dans le cadre d'un vrai direct, tous les techniciens du théâtre et de l'enregistrement travaillant à leur poste. Même le bruiteur de service incarne son propre rôle....y compris l'orchestre qui est celui du show. Tous main dans la main avec l'équipe. Cmme pour "Company" Altman a constamment filmé avec deux ou trois caméras, pour pouvoir fixer sur péllicule plusieurs décors au même moment....Presque comme un documentaire.

    981-PrairieHomeCompanion14Robert_

    La caméra est présente pendant l'action, mais rien n'est organisé pour elle. De plus, tous les acteurs ont leur propre micro. Il fait voir à l'écran ce qui est entre les lignes du scénario, et tous les imprévus, les incidents de parcours, deviennent de l'or au final. Dix pages de dialogues, vingt personnes et trois caméras.....tout le monde se lance, perd les pédales et fait ce qu'il peut. Cela devient électrique. Cela donne "A PRAIRIE HOME COMPANION"

    981-PrairieHomeCompanion12

     

    The last Show, c'est aussi, la détermination forcenée d'une poignée d'artistes à continuer leur spectacle. Et le refus énergique, digne et intègre de leutr patron (G.K) d'annoncer à l'antenne que ce sera la dernière émission. Pas de cris, pas de larmes. Ni fleurs ni couronnes! Par richochet, ils démontrent tous que le bonheur est encore à portée de main. Faut vivre l'instant....et la suite attendra.

    Le parking prévu en lieu et place du théâtre aussi...

    L'aisance, l'assurance dans la direction d'acteur d'Altman illumine ce film. La superposition de pistes sonores, et l'usage inspiré du zoom, sont parmi les apports majeurs de son style très personnel. Observer la société, ses institutions, les moeurs et les manies américiaines avec humanisme, dénué de toute sentimentalité.

    981-PrairieHomeCompanion01

     

    Néanmoins....un tout légèr bémol. Si ce film ravira tous les fans de country, dont je fais partie, à mon humble avis, il n'est pas fait pour le marché européen.

    Malgré une époustouflante bande sonore avec les comédiens interprêtant tous les morçeaux...y compris Lindsay Lohan, mimi à craquer avec sa version très particulière de Frankie and Johnny....la vision d'Altman sur l'humour américain, risque de rester sur l'estomac des cinéphiles d'ici. Même s'il reste des regrets quant aux quelques vannes qui m'ont échappé, je dirais quand même qu'il y avait d'autres critères  que la pertinence d'un regard sur le monde musical,  la sincérité d'une émotion et l'humour au raz des paquerettes pour aimer "The Last Show"..La maitrise vocale de tous les interprêtes.  Meryl Streep peut tout jouer, mais elle nous avait caché un tel talent pour le chant. Tout comme Lily Tomlin..Quoique là, cela m'étonne moins, elle a présenté son show sur le petit écran amérirain pendant des années, .Quant à Woody Harrelson, Cow-boy déjanté,  loin de "Proposition Indécente" il fait merveille dans ses duos avec J.C Riley  En deux mots;  rien que pour cela, je suis sortie ravie de la vision-presse ce matin, et dès demain, même si je suis consciente que "The Last show" ne restera pas dans les annales comme le meilleur Altman car trop redondant......je file acheter le cd. . 

    981-PrairieHomeCompanion13
    etoile_3[1]

     

    Sources: dossier presse -pro

    cineart[1]

     

    981-PrairieHomeCompanion10

     

    dyn002_original_1011_108_pjpeg_2566638_66e6eaa0437cca311e3d3f74a69fb2e6[1]