a separation

  • Cannes....récompense le cinéaste Iranien Asghar Farhady (A Separation...)

    cannes.jpgimages.jpgLa commissaire à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, remettra le premier Prix MEDIA de l’Union européenne au cinéaste Iranien Asghar Farhadi le dimanche 20 mai 2012 au Festival de Cannes.

    Asghar Farhadi, distingué en Europe et dans le monde pour ses films «A propos d’Elly» (Ours d’Argent Berlin 2009) et «Une Séparation» (Ours d’Or Berlin 2011, Oscar du meilleur film étranger 2012), recevra avec son producteur Alexandre Mallet-Guy (Memento Films Production) le Prix MEDIA de l’Union européenne pour leur nouveau projet qui sera tourné en France en langue française à l’automne prochain.

    «Je suis fière de récompenser aujourd’hui Monsieur Farhadi pour ce projet de film qui témoigne d’une forte identité culturelle et qui illustre l’ouverture de l'Europe de la culture que je défends au quotidien. Après le succès mondial de son chef-d’œuvre «Une Séparation», il nous offre unnouveau projet aussi engagé qu’émouvant et surtout, empreint d’universalité», a déclaré Mme Androulla Vassiliou.

    De son côté, Asghar Farhadi a dit «En ces temps où certains politiciens tentent de transformer le bel arc-en-ciel de la diversité culturelle dans le monde en un champ de divergences et de confrontations, je perçois cette distinction décernée au projet de mon prochain film par MEDIA comme un signe très encourageant. Je tiens donc à remercier chaleureusement le programme MEDIA, tout en le félicitant pour sa vision lucide et ouverte d’un échange mutuel et respectueux entre les cultures».

    Nouveau Prix MEDIA

    Le Prix MEDIA récompense le meilleur projet, avec un fort potentiel de succès européen, présenté par un scénariste et une société de production. Le projet est sélectionné parmi les candidatures soumises pour un soutien de Développement pour l'année 2012.

    L'œuvre peut être une fiction, une animation ou un documentaire, mais doit être destinées à une sortie cinéma. Les frais de développement qui sont éligibles d'être soutenus par MEDIA incluent la préparation du scénario, la recherche et l'identification des acteurs principaux et du personnel, la préparation d'un plan de financement, des plans de marketing initiaux et la production d'un pilote.

    Le choix du lauréat est établi par des experts indépendants, la Commission européenne et l'Agence exécutive pour l'éducation, l'audiovisuel et la culture (EACEA). fin du communiqué de presse!

  • Surprise POLISSE dévançe Intouchables aux Césars.

    dce.pngLa 37ème cérémonie des Cesar se tiendra le 24 février prochain, et sera rehaussée par la présence de Kate Winslet, vue dernièrement dans le très applaudi Carnage de Roman Polansky.. qui se verra remettre un Cesar d'Honneur.Et sans suprise aucune, Polisse, The Artist et Les Intouchables figurent parmi les grands favoris, parmi 7 titres (nouveau cette année, tellement le choix était difficile) ...Entrent aussi en ligne de compte pour l'attribution du Cesar du Meilleur film: L'Exercice de l'état " de Pierre Schoeller, film qui vaut vraiment le détour, "La Guerre est déclarée" de Valérie Donzilli, "Le Havre" de Aki Kaurismaki et "Pater" d'Alain Cavalier.

    artist cast.jpgHazavanicius doit cependant laisse la première place à Maiwen dont le film récolte 13 nominations contre 10 pour The Artist juste dévançé par Pierre Schoeller avec 11! Cela promet une belle empoigne de bons films, avec des déçus sans nul doute.....

    Chez les acteurs, Olivier Gourmet, magistral dans "L'Exercise de l'Etat" sera opposé à Dujardin, D. Podalydes (La Conquète) , Torreton, Ph. (Présumé coupable)  Sami Bouajila (Omar m'a tué) et Cluzet (Intouchables)


    DSCF4631-1 (Copier).JPGDSCF4642-1 (Copier).JPG

     

     

    Notre Marie Gillain nationale nominée pour "Toutes nos envies" de Philippe Lioret devra en découdre, et ce ne sera pas une mince affaire avec Marina Foïs et Karin Viard ("Polisse").Bérénice Béjo ("The Artist"), Ariane Ascaride ("Les neiges du Kilimandjaro"), Leïla Bekhti ("La source des femmes"), Valérie Donzelli ("La guerre est déclarée")

    Quant au "Ket et son vélo" des Dardenne, il devra concourir aux côtés de  "A séparation" d'Asghar Farhadi.
      "Black Swan" de Darren Aronofsky, "The King's Speech" de Tom Hooper, "Drive" de Nicolas Winding Refn, "Incendies" de Denis Villeneuve, "Melancholia" de Lars Von Trier. Si d'aventure il devait remporter le César du Meilleur film étrange rsur ce coup là, je promets que je ferme mon blog tellement que je serai dégoûtée....Je le dis, et le répète, je ne comprends pas l'intérêt pour ce film où Cécil de France est fade, et où l'histoire ne tient pas debout..Mais j'ai aimé le vélo!

  • Mathias Schoenaerts un prix à Palm Springs.

    Matthias Schoenaerts Resimleri 2.jpgLe film de Michael R. Roskamp continue d'accumuler les prix de par le monde....Mathias Schoenaerts s'est vu décerner le Fipresci International Press Award for Best Actor dans "Rundskop" au 23ème festival de Palm Springs..Déjà quelques jours auparavant, le magasine Variety avait désigné Roskam comme l'un des dix meilleurs réalisateurs du moment..Pour rappel, et c'est là que je me sens interpellée par ce non-sens.....Rundskop a glâné près de 25 prix dans différents festival.....et ne figurait pas dans les nominés des Golden Globes ....alors quee Le Gamin au Vélo" y était..... Peut-on m'expliquer?? Heureusement, Rundkop est en bonne compagnie dans les nominés  catégorie Meilleur Film en langue étrangère aux Oscars....

    Le casting de "A Separation" de Asghar Farhady, -- Leila Hatami, Sareh Bayat et Sarina Farhadi , s'est vu décerner le  FIPRESCI Award for Best Actress.  Quant à la comédie en langue française  "Starbuck"  elle a gagné The Audience Award for Best Narrative Feature".

    .   

  • A Separation Meilleur Film pour les lecteurs du Soir.

    asep.png

     

     

    http://www.lesoir.be/culture/cinema/2011-12-20/une-separation-elu-film-de-l-annee-du-soir-885035.php

  • A SEPARATION...Sous la loupe!

    aseparation3660.jpg



     
            
    aseparationtitle1500x22.jpg
       
    A Separation
       
       
    An Artificial Eye Release artificial-eye.com
       
       
    Curzon Artificial Eye, 20-22 Stukeley Street, London WC2B 5LR

    Lorsqu'elle demande le divorce, c'est pour mettre à l'épreuve son mari auprès de qui elle vit depuis 14 ans, avec sa fille de 11 ans. Rien n'aurait dû arriver, mais le sort, le destin et surtout l'état psychologique de son mari en a jugé autrement.

    C'est le point de départ de ce drame social et politique. Après le départ de sa femme, il se voit dans l'obligation de prendre une aide soignante pour s'occuper de son père atteint de la maladie d'alzheimer. L'aide soignante est enceinte. Après une altercation, tout va basculer très vite, elle va perdre son bébé et tous vont se retrouver pris dans un engrenage implacable.

    La religion iranienne est à elle seule un acteur de poids. Le mensonge, la culpabilité, la peur du coran et des représailles de Dieu, rien n'est épargné. Si les visages sont recouverts en permanence, rien ne doit être caché mais rien de doit être vraiment dit. Il est long le chemin pour celui qui porte le fardeau de la religion comme une épée d'amoclès au dessus de sa tête.

    La force du film réside dans le jeu, les regards, les attitudes des acteurs exceptionnels, ( ours d'argent meilleur acteur et meilleure actrice), que la caméra sans cesse en mouvement suit, épie on les regarde derrière les vitres de cet appartement, dans cette partie de cache cache. Le scénario est poignant et sa mise en scène est envoutante. Du suspence dans un drame social, courez voir ce grand film !!!!