abigail breslin

  • S.J. Parker - W.Smith et Abigail Breslin tournent à New York.

    sjp01.jpgNew York's Eve est le film qui pourrait, au train où vont les choses devenir Le Film Choral de référence. A une unité près, il dépasse désormais "Valentin's Day" De l'utilité de ce genre de film, je me pose la question, parce que la plupart des comédiens castés ne sont pas en manque de propositions.  Les réunir dans un film relatant les aventures amoureuses ou professionnelles de résidants new yorkais alors qu'approche à grands pas la célébration du nouvel an à Time Square doit avoir des relents de tiroirs-caisses bien remplis, et moi de me remémorer ma visite dans la Grosse Pomme! Autre chose, je ne vois pas!

    Ont déjà tourné de nombreuses scènes, Halle Berry qui a quitté le plateau, remplacée par Catherine Heigl (Grey's Anatomy) Hilary Swank, Abigail Breslin, qui a bien grandi depuis "Littel Miss Sunshine" et plein d'autres dont, Carrie alias Sarah Jessica Parker, qui au vu de ses heures de présence sur le set, doit avoir à mon sens, l'un des rôles les plus étoffés avec Ashton Kutcher. Voici quelques photos prises le 6 avril dernier, en compagnie de A. Breslin, près du Radio City Hall...Elles sont encore chaudes, le papier n'est même pas sec!!!

    sjp1.jpgsjp6.jpgsjp7.jpgEt d'autres datant de la veille, avec Breslin à Time Square.new york eve.jpgnew york eve2 Jose perez.jpgnew york eve6.jpg

    Et pendant ce temps là, Will Smith tourne Men In Black III à Brooklyn. Ils sont quand même chanceux les New Yorkais. smith6.jpgsmith12.jpgsmith3.jpgsmith9.jpgsmith2.jpgsmith1.jpg

     

     

     

     

    Tous le casting avec photos ici: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2011/03/23/new-york-s-eve-encore-un-casting-ludacris.html

  • New York's Eve Time Square en effervescence.

    newyears.jpgIl ne se passe pas un jour sans qu'un non ronflant ne vienne s'ajouter à  New York's Eve de Gary Marshall, dont le tournage est en cours à Time Square New York.  Film qui se situe dans la foulée de "Valentin's Day", cad des saynettes reliant plusieurs histoires entre-elles... A cette allure là,  les grandes stars n'auront qu'une petite ligne de dialogue à "fourguer" et puis hop....disparaître. C'est bien de vouloir faire une film choral et d'enrôler de grands noms. Mais trop de noms risque de tuer le film dans l'oeuf. Jugez-en...Après, Sarah Jessica parker, Ashton Kutcher, Michele Pfeiffer, Jessica Biel, Abigail Breslin, Sienna Miller, Lea Michele, Sofia Vergara, Zac Efron, Alyssa Milano, Hilary Swank, Julie Andrews, Josh Duhamel, Brad Cooper, Robert deNiro.......voici Ludacris...Qui c'est celui-là?  Ah oui, un rapeur...Inconnu dans nos régions, mais certainement quelqu'un de valable chez les yankees pour être associé au projet. new york 19.jpgTiens, je prends le pari que, ce dernier fera un mini show-case le soir du 31 décembre..alors qu'une foule compacte et dense se pressera dès 14h afin de voir le fameux Ball Droping à 23h59'. Le lâcher d'une boule de 3,7 m de diamètre et pesant 5,386 kgs du haut d'un des buildings de Time Square, et qui dévale toute la hauteur en 60' seconde chrono....

     

    A noter que Halle Berry s'est retirée du projet et a été remplacée par Catherine Heigl...

    new Yorks 11.jpgnew york5.jpgn y eve18.jpgnew york 9 Lea michele.jpgnew yorks 13.jpgnew york 14.jpgnew yorks2.jpgnew yorks10.jpg

    new york,time square,usa,united states,manhatan,new york's eve,réveillon,ball drop,ashton kutcher,jessica biel,alyssa  milano,sarah jessica parker,halle berry,josh duhamel,robert deniro,sienna miller,lea michele,zac efron,abigail breslin,ludacrisnew york,time square,usa,united states,manhatan,new york's eve,réveillon,ball drop,ashton kutcher,jessica biel,alyssa  milano,sarah jessica parker,halle berry,josh duhamel,robert deniro,sienna miller,lea michele,zac efron,abigail breslin,ludacris1. Alyssa Milano 2. Hilary Swank 3. Zac Efron-Michele Pfeiffer 4.  Lea Michelle  5. Efron  6. Jessica Biel-Josh Duhamel 7. Asthon Kutcher 8. Halle Berry 9  Sarah Jessica Parker, Abigail Breslin, 10. Idem  11. MichCiné at Time square (Humour) et Ludacris..

     

     

    new york,time square,usa,united states,manhatan,new york's eve,réveillon,ball drop,ashton kutcher,jessica biel,alyssa  milano,sarah jessica parker,halle berry,josh duhamel,robert deniro,sienna miller,lea michele,zac efron,abigail breslin,ludacrisludacris_783791c.jpg

  • Johnny Depp et Rango Pour passer un bon week-end...

    Rango-.jpgLe voyage d’un caméléon solitaire à travers l’immensité du désert Mojave. Rango est un caméléon-lézard  qui souffre de problèmes identitaires : entre acteur et héros, il ne sait pas vraiment où se placer. Son passage par la ville de DIRT l'aidera sans doute a se sentir mieux dans sa peau de lézard. Les autres voix-off sont Abigail Breslin (Lttle Miss Sunshine) Bill Nighty (Good Morning England ) et Isla Fisher (Confession d'une Accro au Shopping) et Alfred Molina (Frida)  La bande-annonce propose quelques forts belles scènes, avec cactus, mexicains, sombreros, et vautours, le tout franchement second degré. Un dessin animé façon comico-western, digne des vrais westerns -spaghetti à n'en pas douter. Réalisé par Gore Verbinsky (Saga Pirates des caraïbes)  Rango fait de nombreuses références aux films-cultes tels "Il était une fois dans l'Ouest" "Le Train sifflera 3 fois" "Chinatown" "Avatar"  et les cinéphiles avertis, car ce film s'adresse non seulement aus enfants, mas également aux adultes, auront un plaisir non dissumulé à tous les recençer..
    Mais ne boudons pas le plaisir d'avoir Johnny Depp en voix-off....Quel pied.  Il est Rango, il vit Rango, il Mange rango, il tire plus vite que son ombre. Il irradie dans la peau du lézard...Depp à l'air de prendre son pied pas possible..

    Quelle différence avec avant...Il n'y a pas si longtemps, les doublages de films, la plupart du temps effectués par les mêmes personnes  raides-stiff derrière un mini-comptoir et un prompteur devant les yeux, ce qui donnait cette impression de monotonie aux dialogues...parce que les doubleurs se contentaient de réciter leurs textes au passage des images. Bien sûr, fallait y mettre un peu d'intonation, sorti de là...Ils étaient confinés dans un rôle plutôt passif. Mais les coulisses du doublage ont fort changé. Gore Verbinsky change la donne du manière radicale. Ses acteurs jouent les scènes dans des décors créés de toute pièce, et cela donne un résultat étonnant!. Non seulement le doublage est vivant, mais le réalisateur enmène le spectateur au coeur de l'action, et fait de ses héros des personnages "réels" à part entière, alors que ceux-çi sont entièrement créés par ordinateurs. On peut donc, raisonnablement se poser la question de savoir, si avec la "emotion-capture" nous nous trouvons devant une nouvelle façon de post-synchoniser les films d'animation?  Ma réponse est oui! Fini les voix monocordes, et qui donnaient l'impression de retrouver Whoopi Goldberg et Doris Day à chaque coin de rue. Deux exemples parmi tant d'autres. Désormais toutes les grandes stars du 7ème art se bousculent pour entrer dans la peau des personnages animés. Cela à la cellule pub de pouvoir mettre en place une promotion d'enfer, d'organiser des avants-premières de choix, et des Tapis-Rouges de rêve, sans quoi, le film aurait moins de succès...(voir les photos après le Jump)
     

     

    Rango-4.jpg

    Rango-3.jpgC'est un fameux créneau.. Ne me demandez pas qui prête sa voix en version française...si si elle existe sur dailymotion.....Je n'en sais rien....Sans doute. Dubosc,  Chabat ou Gad El Malech, les habitués...

    http://www.rangomovie.com/

     ohnny Depp prête également sa voix au film "When You're Strange" le documentaire sur les DOORS.

     
    Rango
    • Rango
    • Rango
    A household pet goes on an adventure to discover its true self.
    76% liked it

    PG, 1 hr. 47 min.

    Director: Gore Verbinski

    Box Office: $22.6M

    Released: Mar 4, 2011

    rango l.a..jpg
    rango l.a. 4.jpgrango l.a.3.jpg

    rango l.a. 2.jpg

  • Nim's island. Un flop, un Nanar, une daube de première classe. OUI!

    Nims island foster Vous avez certainement déjà eu l'occasion de voir des films se déroulant sur les océans, ou sur des îles paradisiaques. Oui sans doute, tout comme les requins ont déjà eu rendez-vous avec vous, ne fut-ce que dans "Jaws" de sinistre mémoire. Le premier film du genre à vraiment avoir foutu la pétoche aux cinéphiles. Quoique légèrement dépassé en matière d'éffèts spéciaux, il n'en reste pas moins un film culte, car finallement très bien ficelé. Et bien, Nim's Island pourtant film actuel, est un raté de première classe, et le plus mauvais de Jodie Foster... ..Nim's Island est un beau "foutoir" de n'importe quoi, que l'on doit à la plume de 4 scénaristes et deux réalisateurs ceci explique cela, c'est un peu encombré pour asseoir une réussite, surtout quand on copie sur Indiana Jones, Pete's Dragon et autres Witch Mountain.. et Foster aussi raide qu'un piquet n'en sort pas grandie. Ce qui au départ devait-être être un film magique, tourne vite à la déconfiture. L'histoire passe du père perdu en mer, vers la gamine qui matérialise les aventures de son héros préféré, vers Alex, une écrivain en pleine crise de Toc, n'ayant plus quitté son appartement depuis 6 semaines. Je doute fort que les tous jeunes enfants vont s'y retrouver, et pourtant, c'est aux moins de 8 ans que ce film s'adresse. Pour les pré-ados, je leur conseille vivement de passer la porte du cinéma. Pourtant, l'ïle paradisiaque où se déroule pratiquement tout le film, aurait du être le parfait support d'une histoire idyllique, où dans nos rêves le plus fous, on aimerait siroter un bon apéro en dessous d'un cocotier. Hélas, après des débuts encourageants, l'action s'enlise dans des verbiages inutiles entre la gamine et l'acrivain, on assiste au départ du papa, lequel finira par se perdre en mer après avoir essuyé une terrible tempête, et incapable de rejoindre la terre ferme. Et c'est là que commencent les égarements. Pourquoi alors qu'en pélican apprivoisé peut en quelques coups d''ailes retrouver le bateau et amener des outils afin de réparer le rafiot, le papa ne peut-il tout simplement le suivre pour le retour? nims fiveComment Foster, que je n'ai jamais vu aussi mal jouer, agoraphobe arrive-t'elle à bon port, en trouvant comme par enchantement le chemin le plus direct, alors que cette île est aux antipodes des Etats-Unis...faudra me l'expliquer? Ce n'est pas tout. La scène des touristes débarquant pour une journée d'amusement, est tout simplement ridicule, complètement dépassée, et elle ne fera que compliquer la compréhension des tous petits, déjà mis devant le casse-tête des nombreux allers et retours entre le papa, l'écrivain et la petite restée seule sur l'Île. nims threenims fourD'autre part,  sauront-ils faire la différence lorsque Breslin voit son nims twoimaginaire prendre vie, et venir en incrustation dans la réel. Je suis certaine qu'à partir de là, les jeunes enfants vont perdre tout le fil de l'histoire, pour peu qu'il y en ai un. Bref, Nim's Island c'est un manque d'équilibre entre la petite et la grande histoire, une réalisation inepte, et un montage "monstrueux".  Jodie Foster raide, à la limite du grotesque, paraît sortie tout droit du Musée de cire de Madame Tussaud. nims one
     En définitive, la seule qui tire vraiment son épingle du jeu, c'est la petite Abigail Breslin, qui a vraiment un lourde charge sur ses épaules encore toutes fraîches de l'après "Little Miss Sunshine".. Les séquences où elle "parle" avec un lion des mers, un pélican et un lézard barbu sont de petites merveilles, et nous plongent pas loin de Bindi la fille de la jungle. Mais c'est peu pour faire un bon film, et ce long-métrage va en ennuyer plus d'un, et les enfants vont bailler.

    Si l'on excepte tout ce que je viens d'écrire, Nim's Island est un bon documentaire sur certaines îles du pacifique. Sans plus.

    nims_island_ver5

    L'histoire débute avec le récit que Nim (Breslin) fait de sa propre existence, et dont le fait le plus marquant est la disparition de sa maman océanographe, dévorée par une énorme baleine bleue affamée.( ce qui est peu probable scientifiquement) . Depuis lors, elle partage son île avec son papa (Gerald Butler) biologiste de son état. Ses journées sont faites de plongeons aux côtés des lions des mers, et d'aventures "adaptées" à sa manière, issues d'un livre, dont elle et son papa attendant chaque mois l'arrivée du nouveau tôme... Aux antipodes de ce paradis sur terre, Alexandra (Foster) une jeune femme atteinte de désordre neurotiques, agoraphobe, et pleine de TOC.  C'est en mettant la dernière main à l'écriture des dernières aventure de Alex Roover, (héros dont s'inspire Nim pour meubler ses journées sur son île paradisiaque) qu'elle tombe sur un article écrit par le papa,  parti en mer à la recherche d'un protozoaire assez recherché, où ce dernier décrit sa vie à l'ombre d'un volcan. Elle n'a dès lors de cesse dinonder la petite  de E-Mails pour en connaître un peu plus sur les volcans, et terminer son histoire en cours.  Nim l'intrépide, livrée à elle même, mais cependant très débrouillarde, dans un premier temps, ne fait pas trop attention aux nombreux mails envoyé par l'écrivain. Elle ne se doute pas encore que Alex est une femme. Lorsqu'elle annonce que son papa n'est pas revenu après les deux jours prévus...Foster, réalisant que la petite court un réel danger (c'est ce qu'elle croit) va se résoudre à quitter sa résidence de San Francisco, pour voler à son secours. La petite très délurée est parfaitement capable de se prendre en charge, sans avoir à se coltiner une femme un peu "dérangée" nerveusement...ne voit pas en cette arivée soudaine, une solution à l'absence du papa...et la reçoit très mal...  Voilà en gros, et j'arrête ici, tellement c'est stupide. Mais n'ayez crainte pour vos kids, la peur, il ne vont pas la rencontrer dans ce film, et je vous parie  que certains d'entre-eux vont même piquer un petit roupillon entre deux scènes, tellement c'est ennuyeux! Malgré tout, je n'ai pas pu résister à placer la poster "grandeur nature", parce que je le trouve très réussi, et peut-être vous donnera -t'il quand même envie de voir ce film, malgré cette critique négative.

  • Nim's Island avec Jodie Foster premières photos.

    foster breslin
    Nim's Island
    de Jennifer Flackett et Mark Levin, sur un scénario des mêmes, raconte l'histoire d'une petite fille qui accompagne son père scientifique sur une île isolée au sud du Pacifique. Quand celui-ci est perdu en mer, la petite fille se retrouve seule. Elle se met alors à communiquer par mail avec quelqu'un qu'elle imagine être un personnage de livre mais qui est, en réalité un auteur reclus.

    nims
    Le tournage avec Jodie Foster et Abigail Breslin vient de commencer et pour vous, deux images issues du film en cours.

     

  • No Reservations!




    noreservations_poster est le remake Hollywoodien de la comédie allemande  datant de 2001:  Mostly Martha (Drei Sterne), sur la vie l'amour et la cuisine, adapté "à la sauce" américaine! 
    aaronAaron Eckhard et catherineCatherine Zeta-Jones sauront-ils proposer un plat bien cuisiné au public européen? Rien n'est moins sûr. D''après les premières impressions, même le public le moins difficile sort de la projection avec un creux au ventre...que les grands paquets de popcorns dégustés ne sauraient remplir. Les scénaristes ont visiblement voulu réitérer le coup du "Diable s'habille en Prada" film contre-emploi dans la flopée des blockbusters sortis à la même époque, mais Warner  à coup sûr va se plant(a)er avec No Reservations, parce que faire bonne pâte à côté des Simpsons et cie, ne donnera pas une bonne patisserie, et la "tarte" va être magistrale. En effet, sort au même moment another female friendly movie: "Becoming Jane" ce qui devrait limiter le succès de "No reservations". Après le copieux menu proposé par Ratatouille, le duo Zeta-Jones/Eckhard ne fait visiblement pas le poids dans la balance, les mets sont réchauffés, et les dialogues manquent de sel. Cependant, Warner compte sur Catherine, un bon produit disent-ils, pour faire "vendre" le film à travers les Etats-Unis. Seul revers à leur médaille optimiste: en Europe, le public n'est pas vraiment friand de remakes..pour ne pas dire que certains cinéphiles ont une aversion prononcée pour des "plats remis au four"  Le scénario original de Sandra Nettelbeck a été ré-adapté pour le remake, par une certaine Carole Fuchs....laquelle n'a finalement pas changé grand chose pour de nombreuses scènes...de début .Alors quoi? Fallait-il se donner tout ce mal pour sortir un film saupoudré de crême indigeste????
    04Enfin passons quand même au pitch. Kate est chef-coq dans un restaurant du haut Manhantan, où malgré la précision et l'intensité, avec lesquels elle travaille dans sa cuisine,  ne parvient pas à combler le vide de son quotidien. Après le décès inopiné de sa soeur, Kate va dès lors être une maman de remplacement pour la toute jeune Zoe, 9ans (Abigail Breslin vue dans Little Miss Sunshine). Pendant que Kate fait de son mieux pour "élever" la petite, le restaurant engage un nouveau sous-chef pendant sa petite absence,  le vif et charmant   Nick (Eckhart, - Thank You For Smoking=Black dahlia). Malgré leurs personnalités aussi éloignées que ne sont l'Amérique et l'Europe, Nick est ravi d'être le second de   Kate....alors que Kate de son côté voit le nouveau comme une menace dans son petit monde bien organisé....Pendant le première demi-heure, le film se déroule dans une ambiance tamisée, le reste dévie complètement de l'original, en mettant l'accent  sur l'émotion plutôt que la véracité . 02Bref, le film se perd dans des trémollos inutiles..et l'histoire est à ce point prévisible que l'ennui s'installe Nick drage Kate, Kate utilise Zoe, Kate voit enfin ce qu'elle n'a pa vu jusqu'à présent. Bref, des clichés, encore des clichés....bien loin de l'original...le réalisateur ne faisant jamais mention d'une éventuelle  recherche du père de Zoé. Quant à Catherine Zeta-Jones, loin de ce qui fit son succès "THe Legend of Zorro", elle n'est vraiment pas à sa place en chef-coq boulimique du travail, et Eckhard, thank you for (smoking) being there,  même s'il abuse de sourire pepsodent,  la mayonnaise tourne au vinaigre...abig.Heureusement , le petite Breslin apporte de la spontaneité et de la fraîcheur dans la cuisine, sans cependant faire honneur à sa citation aux Oscars. Enfin Patricia Clarkson est un rien trop sombre et dramatique dans son rôle de patrone de resto...et le tout est noyé avec une surabondance de musique dont on se serait bien passé. Opéra, violons Michael Bublé et Liz Phiar au programme sur fond de bruits de casseroles, donnent in finé un mauvais soufflé... Voilà ce que j'ai à dire à propos de ce film, mais cela ne veut pas dire qu'il est mauvais......seulement juste un peu dur à digérer.

    aaron

    http://noreservationsmovie.warnerbros.com/

     

  •  C. Zeta-Jones et A. Eckhart-No Reservations. J. Binoche l, S. Sarandon, J. Goodham

    noreservations-poster-bigQuelques trailers pour No Reservations,  gentille comédie romantique de Scott Hicks, sur deux chefs-coqs, aussi inatendus que surprenants. L'un (e) est joué par Kate Catherine Zeta-Jones, qui s'est fait rare depuis "Le Terminal" avec Tom Hanks, et le second par Aaron  Eckhart. On note la présence de la toute jeune nominée aux Oscars :Abigail Breslin. A première vue, cela me semble une bonne petite comédie. Et dites-moi, qui ne serait pas ravi de voir un film, où la bonne cuisine est proposée pour le plaisir des yeux?  

    Plusieurs bandes-annonces pour vous..!.;et bon appétit

    Small
    Medium
    Large


    juliettebinoche1L'actrice française Juliette Binoche participe actuellement au tournage d'un film d'Amo Gitai sur l'évacuation des colons de la Bande de Gaza et la destruction de 21 colonies juives dans ce territoire palestinien.  Dans ce film intitulé "Désengagement", terme officiel utilisé par les Israéliens pour qualifier le retrait effectué en 2005, Juliette Binoche incarne une Française qui essaye de retrouver à Gaza sa fille avec qui elle s'était brouillée, au moment où le gouvernement israélien évacue de force les colons juifs.  L'actrice française a expliqué que le fait de tourner en Israël et de regarder des documentaires sur ce sujet l'avaient aidé pour son interprétation sur le plan émotionnel. Nitzan, où sont tournées certaines parties du film, accueille temporairement quelque 480 familles de colons évacués de Gaza en 2005. Pour Juliette Binoche, le film ne prend pas partie, mais il pose des questions sur ce qui s'est passé.  Dans "Désengagement", elle incarne une étrangère qui se retrouve accidentellement mêlée aux événements, et doit les regarder objectivement. Juliette Binoche, 43 ans, qui a remporté un Oscar en 1997 pour son interprétation dans "Le patient Anglais", a expliqué que son troisième voyage en Israël lui permet de comprendre de mieux en mieux la délicate situation politique.  Le tournage a lieu en France, en Israël et en Allemagne. Aucune scène n'a été tournée dans la Bande de Gaza parce que le gouvernement israélien a démoli tous les bâtiments dans les anciennes colonies après l'évacuation.
    Sources Libération (Mars)
    goodham sarandonSusan Sarandon et John Goodham (The Big Lebovsky) sont en négociations pour jouer dans "The Washovsky Brother", adaptation pour le grand écran de "Speed racer". Ils interprêteront les parents de Emile Hirsch (Alpha Dog) jeune ado de 18 ans qui aspire à devennir pilote de course, mais que "Pops" son père, ingénieur automobile 
    C' est avec la fabuleuse voiture "Mach5" que "Speed" s'embarque lui et ses potes dans une aventure, où, il va rencontrer "Skull Duggery" "Snake Oiler" "Mr Wiley" et "The Alpha Gang". Warner Bros est toujours à la recherche de celle qui incarnera la petite amie de Speed, ainsi que son rival "RacerX".
    La première BD japonaise, fut en son temps, l'une de celles qui attira le public américain. Sortie encore en 2008? Probable....
    hirch speedracer

    Sources Hollywood.com