actualité

  • The Jungle book - Le Livre de la Jungle

    actualité,idris elba,rudyard kipling,jon favreau,the jungle book,disney,usa,mowgly,neel sethyBande annonce de la nouvelle adaptation du livre de Rudyard Kipling, réalisé par Jon Favreau. Avec les voix de Idris Elba, Bill Murray, Lupita Nyongo, Scarlett Johansson et Christopher Walken. Et dans le rôle de Mowgli, le débutant Neel Sethy.

    https://youtu.be/HcgJRQWxKnw

  • The Danish Girl enfin dans les salles. L'histoire du premier transgenre.


    danish girl duoNicole Kidman et Charlize Theron avaient été présenties dès 2008 pour tourner dans The Danish Girl, d'après la nouvelle de David Ebershoff ( Best-seller traduit en 12 langues 2000) inspiré de la véritabe histoire de deux artistes des années 20,  Einar et Greta Wegener dont le mariage va prendre une tournure assez inatendue en 1929, lorsque Einar devint le premier transexuel de l'histoire. Finalement, le projet initial a été mis aux oubliettes pour ressurgir quelques années plus tard, avec Eddie Redmayne??? (My Week with Marilyn)

    Synopsis:

    Réalisé par Tom Hooper (Oscar du Meilleur Réalisateur avec Le Discours d'un roi, 2010 ; Les Misérables, 2012), DANISH GIRL retrace la remarquable histoire d'amour de Gerda Wegener (Alicia Vikander, récemment vue dans Ex Machina de Alex Garland, 2015) et Lili Elbe, né Einar Wegener (Eddie Redmayne, Oscar du Meilleur Acteur pour son interprétation de Stephen Hawking dans Une merveilleuse Histoire du temps de James Marsh, 2014), l'artiste danois connu comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930.


    SORTIE CINÉMA JANVIER 2016

     

    tournage,sex gender,usa,danmark,amerique,united states,nicole kidman,charlize theron,the danish girl,transexuel,travesti,homosexualite,drame,biopic,comedie dramatique,photo,image,news,info,infos cine,blog,blog de mich,chronique cinema,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,insolite,cine,cnema,cinema,nouveaute,peinture

    Découvrez la bande-annonce de DANISH GIRL - cliquezICI

     

                       

    tournage,sex gender,usa,danmark,amerique,united states,nicole kidman,charlize theron,the danish girl,transexuel,travesti,homosexualite,drame,biopic,comedie dramatique,photo,image,news,info,infos cine,blog,blog de mich,chronique cinema,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,insolite,cine,cnema,cinema,nouveaute,peinture


                                    Lily Elbe einarLili Elbe

    Greta  et Einar sont un couple d'artistes très connus et demandés dans les années 20. Greta Wegener qui expose un peu partout dans le monde, et dont les dessins et esquisses sont publiés par Vogue et La Vie Parisienne, forme un couple très uni avec Einar.  Un jour, Greta demande à son mari de se travestir en femme alors qu'un des ses modèles à fait faux-bond.... Cette peinture qui fit le tour du monde, devint un objet de curiosité, et fit en sorte que,  le couple continua à interprèter ce jeu de rôle même à la ville, en présentant dorénavant Einar comme la soeur de Greta! A tel point qu'avec ses traits féminins plutôt accentués, les gens pensaient avoir devant eux, une femme  tentant d'occulter son genre masculin..Vous me suivez? Ce petit jeu sans importance au début, changeat complètement la donne au sein du couple, lorsque Einar qui prenant goût aux vêtements féminins, sentit sa vraie personnalité rejaillir!....Devenir femme et prêt (te) à subir 5 opérations chirurgicales, pourtant pas  très au point à cette époque, pour enfin être bien dans sa peau.!...La première étant l'Orchiectomie, ensuite le pénis, une transplantation d'ovaires....(?) qui fit l'objet d'un rejet, et enfin, la dernière à 50 ans, avec la mise en place d'un Utérus en 1931, pour devenir le premier transexuel de l'histoire..Greta se remaria et alla s'installer en Espagne, tandis qu'Einar devenu Lili Elbe pu vivre son homosexulité au grand jour. Mais pas pour longtemps, elle ne se remit jamais de sa cinquième opération, et mourrut peu après!! .

    https://en.wikipedia.org/wiki/Lili_Elbe

    danish gril book

  • Floride avec Jean Rochefort

    floride.jpgMercredi prochain, venez découvrir le nouveau film de Philippe Le Guay 
    FLORIDE
    avec Jean Rochefort, Sandrine Kiberlain, Anamaria Marinca.

    Sortie le 12 août 2015 au cinéma.

     

  • Everly avec Salma Hayek. b.a.

    everly.jpg

    https://www.youtube.com/watch?v=mG22_-NbLH0&feature=youtu.be

    Everly, une call girl devenue indic pour la Police, doit affronter une armée de tueurs professionnels envoyés par son Ex, un ponte de la mafia… Retranchée dans un appartement, EVERLY, incarnée par la sculpturale Salma HAYEK, est prête à tout pour se défendre et sauver sa fille… Le sang va couler à flots…

     

  • Gun man en avant-première au Coca Cola Summer Movies..

    Coca Cola summer movies days, actualité cinéma, Bruxelles, Belgique, actualité, Gunman, Sean Penn, drame, action, thriller, Pierre Morel, Take, GUNMAN sort en avant-première aux Coca Cola Summer Movies le 26 juin.

    Le film sera en salles à partir du SAMEDI 27 JUIN (au lieu du MERCREDI 24 juin).

     

     

    ü  Synopsis : Ex-agent des forces spéciales, Jim Terrier (Sean Penn) est devenu tueur à gages. Jusqu'au jour où il décide de tourner la page et de se racheter une conscience en travaillant pour une association humanitaire en Afrique. Mais lorsque son ancien employeur tente de le faire tuer, Jim n'a d'autre choix que de reprendre les armes. Embarqué dans une course contre la montre qui le mène aux quatre coins de l'Europe, il sait qu'il n'a qu'un moyen de s'en sortir indemne : anéantir l'une des organisations les plus puissantes au monde...

     

    coca cola summer movies days,actualité cinéma,bruxelles,belgique,actualité,gunman,sean penn,drame,action,thriller,pierre morel,takeAdapté du best-seller mondial “La Position du tireur couché” de Jean-Patrick Manchette, Gunman signe le grand retour de Pierre Morel (Taken, From Paris With Love) à la réalisation d’un film

    d’action. Aux côtés de Sean Penn, on retrouve aussi Idris Elba, Ray Winstone et Javier Bardem

    https://youtu.be/Ug9xufczPVE

  • Black Dahlia, dans nos salles le 8 novembre

     
     
     Ce soir  sur ARTE à 20h50...The Black Dahlia. L'un des plus grands mystères en matière criminelle des Etats-Unis
     
    smallvisual_blackdahlia
    dyn006_original_532_24_gif_2520423_e2a7e06bbf021a23e76682837f808eab

     

     
    Avec la signature de Brian De Palma, j'étais persuadée que "The Black Dahlia" serait à la hauteur de l'énigme, non élucidée à nos jours (elle l'est dans la fiction) des attentes du public, mais surtout que le film serait fidèle au livre labyrinthique de James Elroy. Et bien non pas du tout! Il délivre un film glauque, incompréhensible pour le cinéphile, amateur de polars non averti. Si De Palma donne les clés de l'énigme dans sa fiction, dans la réalité le cas Beth Short, soulève encore bien des intérrogations,  Le Dahlia noir garde tout son mystère. De Palma est un très grand réalisateur, mais sa vision est loin de faire recette, une analyse de relation entre les deux inspecteurs, des enquêtes, des contre-enquêtes, les coulisses de la police locale, ses manigences, des matchs de boxe, des querelles professionnelles, des amour partagées...voilà pour l'essentiel....Assez plat et terne.... Pleins de trucs qui auraient leur place dans tout bon polar qui se respecte, mais qui ici, nous éloignent très fort du mystère. Et tous les piètres rebondissements, coups de théâtre escamotés, ne font que noyer le poisson..il est très peu fait cas de l'enquête sur l'assassinat, d'Elisabeth Short,  (Mia Kirschner actrice de Toronto) petite starlette en devenir, qui aimait la compagnie des beaux militaires, et n'hésitait pas à fréquenter les bars lesbiens....que De Palma  a filmé d'une manière très caricaturale. Je n'ai jamais croisé des vamps dans les bars lesbiens qu'il m'est arrivé de fréquenter.

     

    Bref, De Palma nous a habitué à mieux....et Elisabeth Short, qui eut une fin atroce, méritait un meilleur hommage posthume!

     

    Néanmoins, un plus, certaines scènes ne sont pas sans rappeler quelques grands classiques "Obsession"  (deux femmes ressemblantes) "Snake Eyes" Femme fatale" (scènes lesbienne) "Les Incorruptibles" et Blow-Out (scène de l'escalier). Donc, Black Dahlia n'est pas le chef-d'oeuvre espéré, mais restera quand même dans la mémoire des fans du réalisateurs, qui pourront toujours se repasser ses films cultes pour se remettre de leur déception!

    etoile_3[1]

     

    affiche dahlia 

     

    Mon ancien post sur le sujet 18/8

    La télé étant branchée en même temps que le pc, je viens d'entendre la critique

    d'une chroniqueuse cinéma de la bande à Ruquier sur Fr1 (pub gratos) en gros: De Palma se prends les pieds dans le tapis, et tous les acteurs sont à côté de leurs pompes. (et toc!).

  • Bill Clinton on stage in Nyc

    clinton.png

    clinton 2.png

    clinton3.png

  • THe Theory of Everything 2 Golden Globes, et un award pour Eddie Redmayne aux SAG AWArds Mérités!

     
    Découvrez la première bande-annonce de:
     
    "UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS"
    ("THE THEORY OF EVERYTHING"
    )
    (le 18 février 2015 au cinéma)

    Téléchargez la photo ici.
    Cliquez ici pour découvrir la bande-annonce.
         

    GOLDEN GLOBE DU MEILLEUR ACTEUR pour EDDIE REDMAYNE   

    UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS relate la relation entre le célèbre physicien Stephen Hawking et son épouse.
    Réalisateur: James Marsh
    Cast: Felicity Jones, Eddie Redmayne
    Le film sortira le 18/2/2015 en Belgique.
     
    GOLDEN GLOBE  meilleure musique de film (par Johann Johannsson).

    the theory of everything,golden globes,felicity jones,james march,eddie redmayne,actualité,comédie,usa,sony

    Le SAG award remporté le 25 janvier..

  • OSCARS Les pré-nominés 'Films en langue étrangère"

     

    actualité,tumbuctu,marion cotillard,osars,usa,los angeles,hollywood,leviathan,liberator,academy

    L'Academy vient de dévoiler sa liste des semi finalistes des films pour la catégorie "Films en langue étrangère. Et comme attendu, "Ida" pour la Pologne, "Force Majeure" pour la Suède, "Wild Tales" pour l'Argentine, "Leviathan" pour la Russie sont sortis du lot. Mais encore, "Timbuktu" (Mauritanie) "Corn Island ( Georgie) "The Liberator ( Venezuela) "Accused" Pays Bas) et "Tangerines (Estonie) complètent la liste des 9 longs métrages .

    Mais comme il est de coutume dans ce genre de compétition, quelques films ont été snobés à la grande surprise des professionnels. Ainsi le représentant belge, à savoir " Deux nuit, Une nuit" des frères Dardenne avec Marion Cotillard n'a pas été retenu, alors que cette dernière a déjà remporté quelques prix à titre individuels. Egalement snobé, le super film canadien "Mommy" , et le prix UN certain regard  "White God". Incrédulité aussi pour "Winter Sleep " Palme d'Or à Cannes... quand même!!

    actualité,tumbuctu,marion cotillard,osars,usa,los angeles,hollywood,leviathan,liberator,academyLes pros de Gotham, Hollywood et pour la première fois de Londres, vont visionner trois film par jour pendant 3 jours, et les 5 derniers seront connus le 15 janvier, date à laquelle les nominés des autres catégories seront dévoilés. A partir de là, tous les membres de l'Academy of Motion Pictures and Arts pourront commencer le visionnage des 5 films retenus dans chaque catégorie..Sources Gold Derby.

  • JAMES BOND Le titre et le casting dévoilés ce jour en primeur.

     

     

    actualité,james bond,24eme aventure de james bond,skyfal,spectre,usa,u.k,ralph fiennes,seydoux,dave bautista,monica bellucci,barbara broccoli,andrew scottléa naomie harris,ben whishaw,rory kinnear,christoph waltzLA 24eme AVENTURE DE JAMES BOND VA ENTRER EN PRODUCTION
    Réalisé par Sam Mendes Produit par Michael G. Wilson et Barbara Broccoli 
    Avec Daniel Craig en tant que James Bond 007

      Les producteurs de James Bond,  Michael G. Wilson et Barbara  Broccoli ont dévoilé aujourd'hui le titre de la 24ème aventure de  James Bond, SPECTRE. Le film, des productions  Albert R. Broccoli’s 
    EON, Metro-Goldwyn-Mayer Studios et Sony Pictures Entertainment, est  réalisé par Sam Mendes, avec Daniel Craig, qui revient dans son 4ème  film en tant que le 007 de Ian Fleming. SPECTRE commencera la 
    photographie principale du film ce lundi 8 décembre, et est annoncé  sur une sortie mondiale le 6 novembre 2015.

    Aux côtés de Daniel Craig, Mendes a présenté les acteurs qui prennent  de nouveau part au film : Ralph Fiennes, Naomie Harris, Ben Whishaw et  Rory Kinnear. Les rejoignent également : Christoph Waltz, Léa Seydoux,  Dave Bautista, Monica Bellucci et Andrew Scott. Mendes a également  révélé la toute nouvelle Aston Martin DB10 de Bond, créée exlusivement  pour SPECTRE.

    actualité,james bond,24eme aventure de james bond,skyfal,spectre,usa,u.k,ralph fiennes,seydoux,dave bautista,monica bellucci,barbara broccoli,andrew scottléa naomie harris,ben whishaw,rory kinnear,christoph waltz

    Un message crypté  issu du passé de Bond le lance sur la piste d'une  sinistre organisation. Tandis que M livre bataille contre les forces  politiques afin de maintenir les services secrest vivants, Bond 
    découvre petit à petit le secret terrible qui se cache derrière le  SPECTRE. ****

    La production 007 sera basé dans les studios Pinewood, mais aussi à  Londres, Mexico City, Rome, Tanger et Erfoud au Maroc. Bond retournera  à la neige de nouveau, cette fois à Sölden tout comme dans d'autres  endroits en Autriche comme Obertilliach et le Lac Altaussee.

    En commentaire à l'annonce, Wilson et Broccoli ont dit : « Nous sommes  excités d'annoncer la 4ème participation de Daniel dans la série et  sommes ravis que Sam ait accepté le challenge de continuer avec 
    SPECTRE après l'énorme succès de SKYFALL ».


    Ecrit par John Logan, Neal Purvis et Robert Wade, le Directeur de la  Photographie est Hoyte van Hoytema et l'Editeur est Lee Smith.En tant que Production Designer, on retrouve de nouveau Dennis Gassner  avec la Costume Designer Jany Temime et le compositeur Thomas Newman. 
    Spécialiste de l'action, Alexander Witt est le second Unit Director.  Gary Powell est le Coordinateur des cascades,  Chris Corbould est  Superviseur des SFX tandis que Steve Begg est le Superviseur des 
    Effets Speciaux.

    Skyfall, le 23ème film Bond, fut un véritable phénomène au box office  mondial, ouvrant numéro 1 dans 70 territoires et rapportant 1,1  milliard de dollars dans le monde, marquant ainsi un record au Box 
    Office anglais en devenant le premier film à rapporter plus de 100  millions de pounds.

    *** Le lancement de SPECTRE,  Special Executive for Counter-intelligence, Terrorisme, Revenge and Extortion.....fut livestreamé via 007.com ce midi aux journalistes.

     

     

     

     

  • Christine and the Queens se dévoile pour France Inter

    img_7132.png

     

    http://www.dailymotion.com/video/x2...interview_music

  • Kinepolis et Barco

    3102631030.jpg


    Kinepolis et Barco lancent Barco Escape

    Kinepolis et Barco sont fiers d'annoncer le lancement conjoint d'une nouvelle première européenne. Aujourd'hui, les cinéspectateurs belges pourront s'immerger totalement dans l'univers du dernier film de la Fox, 'The Maze Runner' (Le Labyrinthe), grâce à Barco Escape, la toute nouvelle configuration panoramique de la salle de cinéma qu'ils pourront découvrir à Kinepolis  Bruxelles. La décision de lancer Barco Escape à Kinepolis, le fer de lance des salles de cinéma en Europe, est inscrite dans l'accord de partenariat stratégique signé par les deux pionniers du cinéma en début d'année dans le cadre de leur engagement conjoint à élever le cinéma à un niveau inégalé.
     
    Le concept derrière la technologie Barco Escape paraît simple mais il est pourtant révolutionnaire : il combine trois projecteurs de cinéma numérique et trois écrans - un écran frontal flanqué de part et d'autre d'un écran formant un angle. Barco Escape crée une extraordinaire présentation panoramique qui immerge les spectateurs dans le film. 'Le Labyrinthe' de la 20th Century Fox est le tout premier film qui a été ébauché spécialement pour cette configuration de la salle. Les séquences filmiques choisies pour Barco Escape sont parfaites : grâce au nouveau format, le public est littéralement aspiré dans le labyrinthe aux moments clés du film, tout comme le sont les héros de l'histoire. 'Le Labyrinthe' est sorti en septembre dans cinq salles Escape aux USA. Les salles Kinepolis d'Anvers et Bruxelles seront les premières d'Europe à déployer l'équipement Barco Escape.
     
    Innovateurs et pionniers
     
    Le nouveau format de cinéma ultralarge de Barco Escape n'est que l'une des nombreuses innovations récentes mises au point par Barco pour aider les exploitants de salles à proposer de l'inédit et pour leur permettre d'attirer ainsi de nouveaux publics. Dans sa volonté constante de consolider sa réputation de pionnier de l'industrie cinématographique, le Groupe Kinepolis a toujours été un grand partisan de la vision de Barco et il a été l'un des premiers à adopter ses nouvelles technologies allant du cinéma numérique 3D (2007) et de la technologie 4K (2011) aux projecteurs laser d'illumination de 60.000 lumens plus tôt cette année. La décision d'installer le projecteur laser DP4K-60L dans quatre cinémas Kinepolis a été la première d'une série d'initiatives conjointes entre Barco et Kinepolis qui a fait l'objet d'un accord de partenariat entre les deux parties. L'installation de Barco Escape constitue une nouvelle étape dans la coopération entre les deux aficionados de cinéma. Dans l'avenir, les cinémas Kinepolis intégreront également les technologies de Barco qui permettent d'exploiter du contenu interactif.
     
    Des expériences nouvelles
     
    « Barco et Kinepolis ont la volonté commune d'offrir régulièrement des expériences nouvelles qui propulsent le cinéma vers des hauteurs inégalées. Nous sommes heureux de lancer Barco Escape en première ici en Europe avec ce client de longue date, ou plutôt avec ce partenaire de longue date qu'est le Groupe Kinepolis », indique Wim Buyens, Senior VP Entertainment chez Barco.
     
    La première du film 'Le Labyrinthe' proposée avec la configuration panoramique Barco Escape aura à Kinepolis à Bruxelles le 15 octobre. Lors d'un communiqué de presse antérieur, Barco avait également annoncé, le 22 septembre dernier, son intention de présenter les spectacles live de Tony Bennett et Lady Gaga à Bruxelles dans des salles de cinéma Barco Escape début 2015.
     
  • Tous les Prix engrangés par The Artist

    artist logo.jpg

    Lu dans la presse aujourd'hui

    C'est l'information qui tourne depuis hier sur la Toile : Le film "The Artist", sorti en 2011, serait un plagiat ! Dans ce long métrage, on découvrait l'histoire d'un couple muet en noir et blanc joué par un Jean Dujardin au sommet de son art et une Bérénice Bejo totalement inattendue. Ce film a été un tremplin pour l'acteur français qui a vu sa carrière décoller aux Etats-Unis, on l'a même vu récemment auprès du beau George Clooney et du culte Bill Murray dans " Monument men". Quant à Bérénice, on l'a remarqué dernièrement au bras de Robert Pat tinson. Cependant, il semblerait que ce soit elle la fautive au départ...la suite ici : http://www.puretrend.com/article/-the-artist-le-film-accuse-de-plagiat_a91484/1

    Christian Valdenaire, le plaignant va t'il vouloir une part  du gâteau.? Car si l'on revient sur  

    sur l'extraordinaire parcours du film de Michael Hazavanicius, on reste stupéfait par tant de prix!

     

    Ecrit et publié le 28 février 2012

    J'espère n'avoir rien oublié. Mais franchement, il y a de quoi avoir le tournis à la lecture d'un tel palmarès...Et dire qu'en France...bah.....on s'en fout...le film est magnifique.

    Petit bémol....rien pour les superbes seconds rôles, James Cromwell et John Goodman!!

     

    the artist,jean dujardin,oscas,césars,baftas,sag,directors guild awards,usa,united states,bérénice béo,michel hazavanicius,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,uggie,john goodman,douglas fairbanks,james cromwell..

    juju.jpgFestival de Cannes

    • Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2011 pour Jean Dujardin
    • Palme dog pour le chien Uggy au Festival de Cannes 2011

     

    2012

    • Prix Lumière du meilleur film
    • Prix Lumière de la meilleure actrice pour Bérénice Bejo
    • Directors Guild of America Award du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius
    • Producers Guild Award du meilleur film pour Thomas Langmann
    • Screen Actors Guild Award du meilleur acteur dans un premier rôle pour Jean Dujardin

    AACTA (Australian Academy of Cinema and Television Awards)

    • AACTA du meilleur film
    • AACTA du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius
    • AACTA du meilleur acteur pour Jean Dujardin


    actor.jpgGolden globes

    • Golden Globe du meilleur film musical ou comédie
    • Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Jean Dujardin
    • Golden Globe de la meilleure musique de film pour Ludovic Bource
    • Critics Choice Awards 2012 du meilleur film
    • Grand Prix de l'Union de la critique du cinéma
    • Deux Spotlight Awards au Hollywood Film Festival pour Jean Dujardin et Bérénice Bejo
    • Audience Award en tant que Best Narrative Feature au Festival international du film des Hamptons pour Michel Hazanavicius
    • Prix du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius aux New York Film Critics Circle
    • Washington D.C. Area Film Critics Association : Meilleur film, meilleure musique,
    • Prix du cinéma européen : meilleure musique de film, Meilleur acteur,  meilleur photographie,
    • La Vegas Films critics: Meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleure musique, Meilleur direction artistique, meilleurs costumes.
    • Houston Films critics ;  meilleure musique 
    • Boston film Critics,  meilleure musique.
    • Florida Films Critics: meilleur scénario original
    • Phoenix Festival  Tous les prix..cad 11 au total, mais un nouveau Breakthrough caméra à Michel Hazavanicius.....
    • Hollywood Foreign Press association: Meilleur film, meilleur acteur, meilleure musique ,

           Etoiles d'Or du Cinéma Français: Meilleur film, meilleur acteur, meilleure musique, meilleure musique,  meilleure actrice, meilleur scénario, meilleur montage, meilleurs costumes, photographie...

    • Film de l'année 2011 par le Time Magazine
    • Neuf Prix aux Phoenix Film Critics Society Awards dont ceux de meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure actrice dans un second rôle et meilleur scenario original.
    • Hollywood film festival deux prix Jean Duardin et Bérénice Béjo
    • Union de la Critique du cinéma..The Artist
    • Detroit films Critics society Meilleur film, meilleur réalisateur.
    • London Films critics, meilleur réalisateur, meilleur acteur

    the artist,jean dujardin,oscas,césars,baftas,sag,directors guild awards,usa,united states,bérénice béo,michel hazavanicius,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,uggie,john goodman,douglas fairbanks,james cromwell..Cesars; Meilleur film meilleur réalisateur,, meilleure actrice Bérénice Béo, meilleur décor, meilleure musique, photographie,

    uggie1.jpgGolden Collar Awards; Premier prix pour Uggie.

    Baftas:

     Meilleur Film, Meilleur Acteur et Meilleur réalisateur , Meilleur scénario, Meilleure musique, Meilleure cinéatographie, et enfin Meilleurs costumes. Carton plein.

    Indie Spirit Awards

    Meilleur film, meilleur réalisateur, Meilleur acteur et Meilleure photo (Guillaume Shiffman).

    424241_3349987945764_1150824365_3422072_907148610_n.jpgOscars

     Meilleur film,  Meilleur ralisateur, Meilleur acteur, meilleure musique et Meilleur Costume

     

    Et enfin : Meilleur film désigné par tous les critiques américains ( 100%)oeuvrant sur le net et dans les médias.

    In finé, voici la lettre qu'a adressé la petite fille de Douglas Fairbanks à Jean Duardin, lequel a renvoyé l'ascenseur dans son acceptance speech.

    Cher M. Dujardin,
    Je voulais juste vous envoyer ce petit message pour vous remercier pour ce magnifique film, The Artist. Pas seulement parce qu'il est brillant, mais aussi parce que, d'un point de vue plus personnel, j'ai cru reconnaître en vous mon grand-père, Douglas Fairbanks Sr.
    Ce fût une expérience extraordinaire et complètement surréaliste. Je ne sais pas quelle influence il a eu sur votre interprétation, mais j'ai vraiment eu l'impression que vous aviez redonné vie à son esprit vif, à sa "joie de vivre"
    (ndlr : en français dans le texte) et à cet aspect de sa personnalité qui me laissent toujours entre le rire et les larmes quand je revois ses films.
    Il avait compris comment provoquer des émotions sincères et vous faites la même chose. Hélas, il est mort sept ans avant ma naissance, mais j'ai toujours ressenti un lien particulier avec lui. Plus encore qu'avec mon propre père.
    Je ne suis plus toute jeune, mais j'ai envoyé mes enfants et mes petits enfants voir votre film. Eux aussi l'ont aimé, pour les mêmes raisons ! C'est pourquoi, pour conclure, je voulais vous dire un grand merci pour nous avoir touché au cœur de cette manière. Je vous souhaite plein de belles choses pour votre avenir et vous remercie d'avoir apporté cette magie au monde entier. Et en ce qui me concerne, quelque chose de plus personnel et de profondément émouvant.

    Melissa Fairbanks
    London, England

     

     

  • Birdman Un casting étonnant pour un film coup de poing!

    festival de venise,venice,la mostra,actualité,birdman,michael keaton,usa,time square,nyc,broadway,show,remake,edward norton,naomi watts,emma stone,amy ryan,andréa risenborough,zach galifianakisLa Mostra de Venise. Clap! C'est aujourd'hui ...Ce sera le film "Birdman or the Unexpected Virtue of Ignorance " comédie un brin surréaliste, et complètement tordue d'Alejandro Gonzales Inarittu qui fera l'ouverture. La bande-annonce annonçe la couleurs "Comment en suis-je arrivé là" dit Michael Keaton. Plus loin on le découvre en méditation dans son appartement, et courant en slip à Time Square (NYC) avant de se lancer dans le vide d'un gratte-ciel.. Si la B.A. interpelle par son melting-pot, elle ne délivre rien quant au vrai contenu du film. Porte ouverte à toutes les spéculations..Un casting 5 étoiles pour un Michael Keaton pratiquement méconnaissable...en compagnie de Edward Norton, Naomi Watts, Emma Stone, Amy Ryan, Andréa Risenborough....et Zach Galifianakis.

    festival de venise,venice,la mostra,actualité,birdman,michael keaton,usa,time square,nyc,broadway,show,remake,edward norton,naomi watts,emma stone,amy ryan,andréa risenborough,zach galifianakisfestival de venise,venice,la mostra,actualité,birdman,michael keaton,usa,time square,nyc,broadway,show,remake,edward norton,naomi watts,emma stone,amy ryan,andréa risenborough,zach galifianakisfestival de venise,venice,la mostra,actualité,birdman,michael keaton,usa,time square,nyc,broadway,show,remake,edward norton,naomi watts,emma stone,amy ryan,andréa risenborough,zach galifianakisMini-synopsis : L'acteur déchu Riggan Thomson, jadis connu pour avoir incarné un célèbre super-héros, revient à Broadway dans l'espoir de retrouver sa gloire en montant une pièce .

    Bande-annonce : http://youtu.be/xIxMMv_LD5Q

     venice.jpg

  • Elvis Presley 16 août. Hommage

    memphis,usa,united states,elvis,elvis presley,the king,graceland,musique,r'n'roll,sun studion,barbara grey,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,fansComme chaque année, la date anniversaire du décès du King, donne lieu à de gros rassemblements devant la Résidence Graceland.

    Et ce 37ème anniversaire n'échappe pas à la règle.

    Des milliers de fans se trouvent à Memphis...et pleurent en silence. 

     

     

    memphis,usa,united states,elvis,elvis presley,the king,graceland,musique,r'n'roll,sun studion,barbara grey,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,fanshttp://www.elvis.com.au/presley/liza_minnelli_talks_about_meeting_elvis_presley.shtml

    Quelques extraits

    inédits:http://www.elvis.com.au/presley/biography/the_death_of_elvis_presley_august_16_1977.shtml

     

    satellite_imagery_of_graceland
    ep youngGraceland  lieu mythique, l'un des deux résidences privées les plus visités aux Etats-Unis après la Maison Blanche, (650.000 visites/an) est en passe d'être partiellement  transformé,  avec un musée high tech où les fans d'El pourront le "voir" en digital.  Il est aussi question de déplacer le Heartbreak Hotel '124 chambres) jugé trop loin du lieu mythique, sur un vaste terrain en face de Graceland.
    Pour le moment, ce projet, qui devrait coûter 250 millions de dollars (183 millions d'euros), n'est pas complètement défini. Les organisateurs doivent encore obtenir les droits de nom et d'image d'Elvis Presley, détenus par la fille du chanteur, Lisa-Marie Presley. Photo aérienne source Google.

    300px-Graceland_frontgraceland maingraceland entrance piano

     

    site avec la filmo complète : http://www.elvis.com/

    energeticPour les amateurs de statistiques...En anglais

    http://www.elvis.com.au/presley/one_billion_record_sales.shtml

     

     

     
     

        el australia  dyn002_original_120_192_gif_2543688_a0f719fa2aff6560a4c0fe630346d623[1]
        


        !CID_0~1777887

    Un document exceptionnel trouvé sur Elvis.Australia.com. L'un des sites les plus complèts sur le King. Sources Paul Glass Production. A voir! Photos, documents, procès en paternité, mais surtout, une mini séquence "pirate" Elvis at Graceland.


    http://www.elvis.com

    Pour les amateurs de statistiques...En anglais

    http://www.elvis.com.au/presley/one_billion_record_sales.shtml

     

    Une vidéo inédite qui vient de re surgir sur Youtube, Unchained Melody chanté par Elvis qui s'accompagne au piano, et enregistré plus ou moins deux mois avant son décès. Un document exceptionnel et de très bonne qualité vu les moyens de l'époque..

    http://youtu.be/w2RQclUKdms

     Enfin trois pochettes de vinyls collectors achetés en 1960. J'y tient pour la simple raison que ces 3 LP sont les rescapés d'un cambriolage (1988). Tous mes disques ont été emportés, sauf ceux-là.....je les avait prêtés. Comme quoi parfois, les choses ne tiennent qu'à un fil.
    remarquez les deux photos du visage. Qu'est ce qu'il était beau...pour les standards de l'époque.

    elvis 005
    elvis 006
    Précision...ils ne sont pas à vendre!!

     

  • 7 ans et....3 millions de visiteurs..

                                                                  

     

     Hellow tous et toutes.

    dyn003_original_93_80_gif_2553649_d3a5b9d9f18420036efb7e69111ad635

    Le cinéma est depuis mon enfance, une véritable passion, voir une obsession. Quand j'étais gosse, ma grand'mère, chez qui je passais toutes mes vacances, grandes ou petites, m'enmenait dans l'unique petite salle de cinéma à l'arrière d'une brasserie sise sur la place communale de Diegem (Brabant).... En ces temps là, il y avait les chaises coiffeurs qui trônaient à côté du zinc, et derrière celui-ci, à côté des pompes à biere....une ouverture menant à la petite épicerie attenante et appartenant au même propriétaire... .... La campagne quoi! Et... la salle en question n'ouvrait que le dimanche, pour une seule séance à 14h.. Fallait avoir été très sage pour obtenir le précieux sésame qui donnait droit aux aventures des Comedy Capers, Harold Lloyd, Laurel et Hardy, et parfois des westerns. Ben oui, en ce temps là, les cinémas de quartier, comme celui niché au fin fond de cette commune qui sentait bon le foin, avant son urbanisation, n'avaient pas encore les reins assez solides pour proposer les films que l'on pouvait voir en ville..et puis..  avec le bus vicinal qui allait par monts et par vaux, c'était toute une expédition..la ville semblait si lointaine. Aujourd'hui cette salle et toutes les autres a fait place à des grandes surfaces,  des sites industriels, et si on veut aujourd'hui aller au cinoche, faut se rendre en ville et croiser toute une faune qui prend possession des 20 salles froides et impersonnelles que comptent les grands mastodontes dédiés au 7eme art. Tu parles d'un gai...surtout au son de tous ceux qui grignotent du popcorn . Lorsque je repense à "ma" petite salle dans l'arrière boutique...... le claquement du siège en bois, bruit si particulier, reconnaissable entre tous, un peu comme celui des briquets Dupont (pub gratuite)   les bonbons-caramels-eskimaus-chocolat criés par l'ouvreuse, tout me revient en mémoire.  Si j'avais été sage, ma grand'mère me gratifiait de 2 sous pour un frisko. Oui , oui.c'était chouette.

    dyn003_original_103_80_gif_2543688_f9fff9477de8adb03e2d0edc3389ff69A cette même époque, la télévision belge n'offrait quant à celle, que deux chaînes nationales, Rtb et Brt...et encore les programmes ne commencaient que vers 20h., du très figé avec des images cahotantes. Fallait faire avec, et la radio souvent branchée sur Europe1 ou Rtl complètaient la monotonie du paysage. Donc, le cinéma dans mes yeux d'enfant, représentait le monde extérieur, et la forme la plus "vraie" et la plus belle pour plonger dans le rêve.  Autrement mieux que tous les bouquins qu'on m'obligeait à lire et dans lesquels sans images, je n'aimais pas m'aventurer.

    x1pk64-9H0OKxSNQYK4oZs_dxL0Z7d9OK4z-rjkUYrn_PtAIYXhOww06KuTkAq4bUXIweHPCRKdyxgFIGTkgrgZPPXFhyBbZsPJg-LhYqa3yyzZzhmXPhUYCFyex_mVxqx05iv091sUc5LG7nyVQuelques années plus tard, je devais avoir 10/12 ans, ma tante du côté de mon papa, caissière au cinéma Victory, rue Neuve, juste en face du Métropole,  me faisait régulièrement passer entre les mailles du contrôleur (chut il y a prescription), et j'assistais les yeux ébahis aux échanges de John Wayne avec les indiens. Ce cinéma avait la particularité de, en dehors d'être un superbe exemple d'Art Déco,  proposer de nombreux westerns, genre à la mode à la fin des années cinquante, sous la forme de "Grindhouse" pour reprendre un terme fort à la mode ces temps çi.  Deux films pour le prix d'un, et en guise d'intermède, Stan Laurel et Oliver Hardy faisaient eux aussi, quoique déjà largement sur le retour, les beaux jours de ce cinéma. Je me rappelle aussi des "réclames". Qu'est-ce-qu'elles étaient marrantes...présentées par le petit Groom tout de rouge vêtu qui commencait par ces mots "publicité VanDamme KH" et faisant rouler des grands yeux écarquillés... Petite différence avec les cinéma de patelin, ici on avait droit à des bons fauteils bien moëlleux. A cette époque, j'étais émue par le sourire de la vedette, et j'imaginais l'histoire qui se cachait derrière les traits des nombreuses stars à l'affiche en ces temps là.
    decoration
    Bogart, Bacall, Mitchum, Turner, Martine Carol, Dietrich, Von Stroheim, Gloria Swanson, Tyrone Power, M. Monroe, Garbo, James Steward, Cary Grant, James Dean, E.G. Robinson, Hayworth, Susan Haywart, Joan Crawford, Bette Davies, Lana Turner, Henry Fonda, se retrouvaient l'espace d'une quinzaine à l'affiche des nombreuses salles bruxelloises. A l'époque la capitale en recencait plus d'une centaine...Rien qu'à la rue Neuve au centre ville, il y en avait une dizaine..Quant aux comédies musicales, les pas de danse d' Ann Miller, Fred Astaire , Nicholas Brothers Gene Kelly, Donald O'Connor, Cyd Charisse, Ginger Rogers, Judy Garland et Mickey Rooney, n'avaient plus aucun secrets pour moi.... Le cinéma d'alors avait tout pour capter une émotion, un instant de vérité sans tous les artifices utilisés aujourd'hui. Bien sûr, certains longs-métrages présentaient de grosses lacunes...et les "trucages" étaient bidouillés, mais qu'importe, le rêve  était bien présent..... j' eu la chance de pouvoir les vivre toute éveillée, une expérience qui a marqué ma vie. Et souvent la nostalgie m'emporte. john wayne,lairel et hardy,comedy capers,humphrey bogart  lauren bacall,marilyn monroe,actualite,actualite cinema,cine,cinema,moteur on tourne,movie,news,info,info cine,silence on tourne,actualite cine,photo,photosQu'elles étaient belles les salles des années 50 et 60, véritables chefs-d'oeuvres, des joyaux d'Art-Nouveau...Des murs africains pour certaines, art-déco made in the roaring thirtees pour d'autres, mais toutes avaient une âme, même lorsqu'elles étaient vides..et malgré le grand rideau rouge encore fermé . Ces salles étaient chaleureuses et accueillantes...surtout lorsque le  sourire des aimables "ouvreuses" lampe de poche à la main, nous guidaient vers nos sièges, après avoir déchiré une partie du ticket....A l'époque, pas d'horaire, le va et vient était permanent, comme les séances. Et pas de frisko, ni de popcorn et autres sodas....avant l'entracte. D'ailleurs entre les bâtons de glace avec ou sans chocolat, les 6 minis pralines chocolatées et glacées, et les petits paquets de bonbons, le choix était restreint, mais nous nous en contentions...Une fois les réclames passées, on n'entendait plus, contrairement à aujourd'hui, le moindre crunch crunch. En ces temps là Madame, les spectateurs se respectaient....

    dyn006_original_115_200_gif_2543688_33cfedf8db6996f79b1857c451755363[1]Je ne pouvais pas trouver de moment plus propice, maintenant que j'approche des trois millions de visiteurs, pour vous faire partager ces quelques moments d'intense émotion et, profite de l'occasion pour dire merci à tous ceux qui depuis le début continuent à me suivre , et ce malgré l'apport des réseaux sociaux qui petit à petit ont bouffé les blogs...Le mien vivote encore, mais même pour 10 visiteurs, je continuerai à l'alimenter chaque jour....BOn c'est moins drôle qu'au début, mais cela me permet de rester active dans le circuit..   A défaut de faire partager ma passion sur une grande échelle aujourd'hui, j'espère que mes avis tranchés et mes chroniques continueront à donner envie ou pas d'aller voir certains films...Mais je forme le voeux qu'il restera toujours quelque chose de MichCiné, quand j'aurai fermé boutique dans quelques années. D'ici là.... j'espère rester une bonne petite banque de données.

    mixedfeed

     

     

    mix2

     Mise au point Importante......

     

    dyn001_original_282_162_pjpeg_2563256_1d890f5458fe22c41aae39a942afa092Maintenant, je vais vite passer à un petit détail, mais important pour moi. Je sais qu'il y a des fautes d'orthographe par çi par là. Mes faiblesses, je ne les ai jamais cachées...je ne suis pas une encyclopédie vivante, et je ne fais pas partie des meilleures plumes du royaume, mais je reste pleine de tendresse, non pas pour les cancres, mais pour tous ceux qui comme moi, faute de n''avoir pu terminer de grandes études, n'en continuent pas moins de fureter partout, sur les sites internet, et dans les bibliothèques communales, pour continuer à se cultiver.. Pour tous ceux, et j'en fais partie, qui se bagarrent amoureusement avec les mots, qui craignent d'avoir commis 3/4 erreurs dans un article...mais qui pris par leur passion, sont un peu dissipés et distraits....  Je pourrais, à défaut d'avoir une syntaxe irréprochable, poster un texte au moins vide de fautes, suffit lors d'une hésitation; soit consulter le dico pôsé sur mon bureau, soit utiliser un correcteur dans le traitement de texte. Et bien non! Je laisse à dessein quelques couacs pour prouver aux esprits à la critique facile, que mes textes ne sont pas de vulgaires copiés/collés. Et s'il m'arrive de le faire, c'est d'après des communiqués de presse professionnels, et par manque de temps.....je gère ce blog toute seule... mais comme je suis une boulimique du travail, et tellement passionnée dans ce que je fais, il m'arrive de confondre vitesse et  précipitation. La seule vertu qui m'importe, c'est de présenter des articles biens faits, mais surtout récoupés..afin de ne pas être à côté de la plaque.....même si quelques "coquilles" orthographiques subsistent.

    Merci pour votre fidélité!

    Michciné (67)

     

  • Cinematogaf' Cela n'arrive qu'au cinoche.

    cinematogav'.jpgLorsque je visionne un film, j'ai comme vilain défaut, celui de regarder "sur le côté" pour détecter les anomalies et erreurs de script. Dans ce domaine, je ne dois pas être la seule, puisqu'il existe de nombreux ouvrages et sites internet traîtant des monumentales bourdes au septième art, plus communément appelées "Cinémato-gaffes" Tous ces répertoires recensent de milliers et des milliers de gaffes souvent drôles, piquantes, et parfois surprenantes. J''en veux pour preuve  la montre au poignet de Kirk Douglas dans Spartacus,... erreur-culte, mais, on peut -encore si on a l'oeil auguisé, aperçevoir des personnages avec, tantôt un plâtre au bras gauche, tantôt au bras droit, idem dans le classique des classiques "Fenêtre sur Cour" où  le plâtre immobilisant James Stewart dans sa chaise roulante, passe de sa jambe gauche à la jambe droite... Il y a aussi les chevelures qui rallongent ou raccourcisent au gré des   plans....Judy Garland dans "The Wizzard of Oz" par exemple.dyn003_original_93_80_gif_2553649_d3a5b9d9f18420036efb7e69111ad635 D'ailleurs, "Le Magicien d'Oz" figure en tête des films ayant le plus d'erreurs, qu'elles soient de plans ou de continuités.  Dans le fameux "Train Sifflera Trois fois", avant le duel final, le sheriff est dans son bureau et ne porte pas son insigne, le plan suivant, l'étoile est bien visible. Plus frappant, dans Rambo III, Stallone subtilise un hélicoptère soviétique, après avoir libéré le commandant des Bérets verts et des prisonniers de leur prison. Quand on observe bien l'hélico lors du démarrage, on voit flotter un petit drapeau américain sur le capot de l'axe....Dans "Le Train sifflera Trois fois,"  le journal local s'appelle une fois "The Chronicle" la fois suivante "The Clarion"....En ce qui concerne le fabuleux "Salaire de la peur" avec Montand, Vanel, et Pierre Vaneck, d'un plan à l'autre, la mousse à raser couvre soit une partie du bas-visage, soit l'entièreté.. pour disparaître presque complètement le plan suivant...marrant, même si le sujet est sérieux. Tout aussi drôle, l'anecdote racontée par le metteur en scène David Lean, qui découvrit, oh stupeur, lors du montage final de "Lawrence d'Arabie, " en 1966, que sur l'une des bobines, les dromadaires allaient à gauche, et sur la suivante à droite, puis il s'aperçut que la montre (tiens je l'avais oubliée celle-là) dePeter O'Toole avait par la même occasion changé de poignet.....Il s'avéra que toute la bobine était à l'envers. Toutes les versions de salle ou de vidéo, depuis cette époque, comportaient 10 minutes de films aux images inversées, que personne ne remarquât. (Aujourd'hui corrigée). Même Superman n'y échappe pas, et si l'erreur n'avait été répérée et réparée, le public aurait eu une belle occasion d'éclater de rire....le service "trois-pièces" du regretté Steve Reeves passait gaiement  d'un côté à l'autre de son abominable slip rouge...La costumière fut rompue à vérifier chaque jour, si "tout -" restait bien en place, mais vu les nombreux changements de costumes, au bout d'un moment, il fut décidé de coudre une coquille de sportif à l'intérieur de son jeu de tenue. Enfin une petite dernière...dans quelques plans de "Jailhouse Rock" Elvis Presley  porte le numéro de matricule 6239, et dans la scène chantée, ce numero change d'une manière magique en 6240.  Plus près de nous, lorsque dans "Inception"  on assiste à la poursuite avec le van, une fois c'est le rétro de droite qui est cassé, l'autre celui de gauche.

     

     

    moviecansAllez je vous laisse, non sans avoir posté quelques petits trucs qui n'arrivent qu'au Cinéma.

     

     

    -NO problèmes de parking devant l'immeuble où l'un des personnages clé doit se rendre.  -*Il y a toujours un taxi qui passe au moment où vous en avez besoin...et libre en prime.....*on peut éclairer tout un stade de football avec une simple allumette. *Les serrures s'ouvrent toujours facilement avec une feuille de papier, une carte de crédit, où tout autre objets que les protagonistes ont en général en poche, sauf quand il s'agit de sauver une gamine bloquée dans une immeuble en feu.- *La tour Eiffel est visible de tous les immeubles de Paris - *Quand une héroïne décide de se mettre à danser en pleine rue, tous les passants lui emboitent le pas, et connaissent la chrorégraphie par coeur - *Pour payer le taxi, le premier billet sorti du porte-feuille est toujours le bon - *La plupart des policiers et inspecteurs mis à pied, résolvent toujours l'enquète après...et à titre perso - *Lors d'une fuite en voiture, les personnes pourchassées ont du mal à faire démarrer leur véhicule, la police non! - *Lors de poursuites, il y a toujours un défilé pour barrer la route, et ce quelque soit le moment de l'année - Ou un gros camion dérapant juste devant le combi de police, et qui permet aux fuyards de s'échapper (Parfois c'est un passage à niveau) - *le soldat qui montre une photo de sa dulcinée revient toujours indemne  de la guerre - *Tout le monde peut faire attérir un 747, du moment que quelqu'un dans la tour de contrôle lui parle- *La nouvelle proposée à la télé, lorsque le héros revient un moment chez lui, le concerne toujours, et commence juste au moment où ce dernier met sa télé en marche....Voilà! J'espère vous avoir divertit. Si vous voulez en savoir plus:

      "Cinémato-Gaffes" de Bill Givens (Editions Ramsey- Paris)

    Site où les erreurs sont toutes inventoriées..

    http://www.erreursdefilms.com/voir_toperr.php

     Elvis dans Jailhouse Rock http://www.youtube.com/watch?v=tpzV_0l5ILI

     

  • France Roche "Madame" Cinéma d'Antenne 2 Décès.

    actualité , actualité cinéma, télévision, France Roche, Telerama, François Chalais, antenne 2, France, Connue pour ses critiques de cinéma et de mode à la télévision comme dans la presse écrite, la journaliste France Roche, ex-épouse du journaliste François Chalais, est décédée ce samedi 14 décembre à Paris, à l'âge de 92 ans.  

     

    Pendant plus de quinze ans sur Antenne 2, elle proposait sa chronique cinéma dans le journal télévisé de la chaîne publique, un poste qu'elle assurera entre 1969 et 1986. Au titre de chef du service culture d'Antenne 2, elle a participé à Cinq colonnes à la Une, ou à Cinépanorama, émissions cultes de la chaîne.

    actualité , actualité cinéma, télévision, France Roche, Telerama, François Chalais, antenne 2, France, La suite : http://www.purepeople.com/article/france-roche-mort-de-l-emblematique-journaliste-du-cinema_a133441/1

  • 5POINTZ R.I.P.

    5pointz7.jpgLorsqu'on se rend à New.York, Time Square, L'Empire, Miss Liberty, Broadway, la 42ème rue et Central Park, sont les principaux endroits à visiter. Accompagnés de leurs enfants, et s'il  reste du temps, certaines familles piqueront une pointe au Brooklyn Botanic Garden qui ne se trouve pourtant pas la porte à côté. Par contre, d'autres dont je fais partie,  inscriront 5Pointz, appelé la "Mecque" des graffitis ..situé à Long Island City sur la principale ligne de subway New Yorkaise dans leurs Buckets Lists.....Ayant eu vent de la destruction imminente de cet endroit mythique,  au grand dam des artistes qui se relaient encore par dizaines début novembre, je croyais, en me rendant sur place le 21 novembre,   pouvoir encore savourer l'endroit en état  avant l'heure fatidique du 22 novembre,  Ben non, dès l'arrivée par la ligne aérienne 7 Court House-Queensborough plaza qui surplombe le site,  (et par lequel on pouvait se faire une idée des lieux sacrés) on reçoit une claque dans la figure...La moitié des murs sont déjà recouvert de peinture blanche, qui aux dire du propriétaire des lieux Jerry Wolkoff, ont été posées afin d'atténuer le processus de destruction massive qui 5ptz.jpgsuivra..5ptz2.jpg.C'est donc la gorge serrée que je descendis à Court House, au croisement de la Jackson avenue et Crane Street..pour me diriger vers la grande cour centrale...

    Au fur et à mesure que j'avançais vers cet antre mythique, l'émotion me prit à la gorge...Rien, il ne subsiste rien, que des murs froids et impersonnels et quelques touristes abasourdis, repartant très déçus...Cependant, ne m'avouant pas vaincue, je décidais de faire le tour du pâté central, et là, devant moi, dans un petit coin, presqu'invisible, un monte-charge que j'avais repéré grâce à un clarkiste, et dedans, des "œuvres" intactes....Que je vous livre ici..

     SAM_4738-001 (Copier).JPG

     

    En ressortant je ne pu m'empêcher de pousser un gros soupir de découragement, tous les murs extérieurs ou presque avaient déjà été "repeints" eux aussi....Il y avait du reste encore la grue, mais vide...sans doute que les ouvriers prenaient une pause.... et juste quelques esquisses pas encore "vandalisés par les officiels....(voir photos)...ça et là, et tout au bout, le long du parking...Omer Simpson qui même avec trois yeux, ne pouvait croire à ce qu'il voyait.. In finé, ce fut un triste pélérinage ...Cet endroit situé à quelques pas du Long Island City Moma of Modern Art avait tout pour attirer la "clientèle...Je me demande même ce que le Dinner du coin va devenir... l'endroit va certainement être déserté. Place aux Condos et Studios d'artistes prévu pour fin 2014...La fin d'une époque...

    SAM_4744-001 (Copier).JPGSAM_4743-001.JPGSAM_4741-001 (Copier).JPG

    5POINTZ3-001 (Copier).jpgSAM_4742-001.JPGSAM_4732-001 (Copier).JPG5pointz,nbew york,long island city,queens,actualité,graffitis,condosClip documentaire...http://youtu.be/sIHr9JYRHqU

  • Capote façon Toby Jones. Hallucinant!

    D'où l'importance d'être le premier......

    Oui, je sais, ce film n'est pas réçent, mais j'avais envie comme ça de regarder dans le rétroviseur de mes anciennes publications, pour ressortir cette chronique à propos du biopic sur le génial Truman Capote.. 

    infamous_1

     

    ETCN238-17

     

     


    Les destins de "Capote" et "Infamous" ont démontré sur un sujet similaire, qu'être le premier sur la marché est très  important pour ne pas dire vital. Le premier fut un énorme succès, et atteignit son point culminant avec l'Oscar décroché par Philip Symour Hofman. "Infamous" sorti un an plus tard,  en dépit de très très bonnes critiques, et une perf' hallucinante de Toby Jones (Painted-Veil) et la présence de Sandra Bullock, Daniel Craig (un des accusés homo), Sigourney Weaver, Isabella Rosselini, Jef Daniels...fut à peine remarqué.

    ETCN200-20

     

    Sauf pour moi. J'ai vu les deux, et pour être franche, j'ai été complètement sous le charme de Capote, et de son "double" Toby Jones, absolûment ahurissant (et sans maquillage) . Ce n'est pas Capote revu et revisité, c'est Truman Capote himself, plein écran, plein la g....Toby Jones (Painted Veil) est physiquement le portrait de l'écrivain, à tel point qu'on peut se deamnder si ce n'est  Capote himself??. Dans les années 50, nul autre que ce écrivain, intellectuel  mondain à l'esprit acéré, ne pouvait mieux représenter le "glitteri-glittera-glamour" des soirées mondaines. Lorsque lors d'un des ces dîners "gossips", où des grandes stars croiseront son chemin, et entre deux danses avec Marilyn Monroe, il découvre un article du New.York Times, sur  l'assassinat de 3 personnes au sein d'une famille de fermiers aisés...ce sera la fin  de la "party" pour Capote.. ETCN033-32Celui-ci va complètement plonger dans le fait-divers. Mais au delà de l'histoire qui accouchera du plus grand succès littéraire de Capote: In Cold Blood-De Sang-Froid" l'écrivain va entraîner tous ses prestigieux partenaires, dans une obsessionnelle, émouvante, mais surtout étonnante quête de la vérité en s'installant sur place  pendant des semaines.... Qestionnera les habitants, participant aux réunions amicales, et nouera même une relation "fièvreuse" (+) mais sincère, avec l'un des deux meurtriers (Daniel Craig), dont les confessions seront les éléments clé pour la rédaction du de son chef-d'oeuvre. Du tout grand Toby Jones!!!  

    Capote il est là devant vous, et vous n'êtes même pas choqué par ses manières efféminées, ses tenues extravagantes style Liberace, ni par son timbre de voix, qu'un ami de Capote définissait comme "des choux de Bruxelles qui pourraient parler".....infamous1608415559

     

     

    Aucune caricature dans l'interprétation, j'ai adoré le film, j'ai adoré Toby Jones, j'aime désormais Truman Capote.

    http://wip.warnerbros.com/infamous/

     

    http://youtu.be/0rwQCP8qIas et...

    Une interview de Capote et Graucho Marx pour pouvoir comparer les intonations de Toby Jones..http://youtu.be/3M5opTy7tco

     

     

     

  • Quand deux affiches...

     

    Encore une fois, les publicistes ne se sont pas foulés.

    regardez le mimétisme entre ces deux posters, et vous comprendrez ce que je veux dire. Assez troubant non?

    renard et l'enfant15064_thumb

    Un autre exemple?

    004_poster_sm2006_good_german_poster_domestic

     

  • Les Studios Disney. Rois du copié/collé! YES!!!!!!!!!!!!!!!

    dyn003_original_282_162_pjpeg_2543688_040aa8f7f4573e4a511bf0f70d28f4d2J'adore l'univers de Disney...Surtout lorsque les dessins animés cultes comme le Roi Lion sont reformatés en 3D, mais là, j'avoue n'avoir jamais remarqué cela auparavant.

    Vu sur YouTube.

    Walt Disney, roi de la récup? Une vidéo posté sur Youtube par l'utilisateur universdisney compare différentes scènes des dessins animés Disney.

    La vidéo qui suit,  démontre efficacement et d'un manière très convaincante qu''il  n'y a aucun doute à ce sujet. Je dois reconnaître quétant gosse,  jamais ces copies conformes ne m'avaient sautés aux yeux. Maintenant il est vrai que dans les années soixantes, entre deux sorties de films,  les studios Disney pouvaient se permettre ce genre de pirouettes, et pas plus que les enfants, qui ne voient ses films qu'au travers des étoiles qu'ils ont dans les yeux,  personne ne s'en était  aperçu, et moi en premier. Jusqu'à maintenant...Applaudissons le travail de celui qui en a réalisé le montage! C'est frappant non?

    Voyez dans  la danse de Marianne copie conforme de la danse de Blanche Neige et des 7 nains. Des scènes du livre de la jungle sont des parfaits calques de  Robin des Bois....et ainsi de suite!

     

  • RUSH biopic sur James Hunt et Nikki Lauda! Le Jeu!

     

    james hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,senna

    Découvrez RUSH - LE JEU

    Plus qu’une simple course… un challenge à relever !

    Incarnez Niki Lauda ou James Hunt, défiez vos amis sur Facebook et remportez la course.

    Rendez-vous sur Facebook pour jouer et tenter de gagner un stage de pilotage, une GOPRO, un casque JET et plus de cent cinquante goodies collector en cliquant ici : 

     james hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennajames hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,senna

     

     james hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennajames hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennaLe film de Ron Howard, qui pour rappel avait commencé sa carrière dans un film sur les bolides, et ensuite figuré dans "American Grafitti" avec Richard Dreyfus, où une fois encore les belles bagnoles étaient à l'honneur, n'est pas vraiment un biopic. Howard a centré son histoire sur deux monstres sacrés de la Formule 1, lesquels ont marqué en rouge( normal avec Ferrari) les pages de cette compétition...En effet, Nicky Lauda et James Hunt, playboy à ses heures, se sont mesurés presque à couteaux tirés et ont offert aux fana des circuits, les plus belles courses auxquelles ils pouvaient rêver.. Cette lutte "fratricide" est légendaire, et on peut affirmer aujourd'hui, sans langue de bois, qu'il était impossible de les dissocier, tant ils dépendaient l'un de l'autre...ils se détestaient autant qu'il s'admiraient. Chris Hemworth  et Daniel Brühl sont épatants tant leur mimétisme avec les pilotes est hallucinant. Brühl par exemple, présente la même lipe que Lauda..

    .james hunt,niky lauda,Nurbirgring, Allemagne Crash, Grand Prix, John Frankenheimer, autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennajames hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennaCependant, il faut reconnaître à Howard, une mise en scène exceptionnelle qui fait entrer les cinéphiles de plein pied dans les arcanes des pistes, autrement que par l'entremise d'un petit écran, où somme toute, ils ne voientt que des "fous du volant" tourner en rond, se marcher sur les "pieds" et parfois se planter dans le décors.. "Du pain et des jeux" comme on disait dans l'antiquité" . Rien de tout ca avec Ron....Faisant pencher la balance, tantôt pour Hunt, tantôt pour Lauda, le spectateur est transporté ailleurs et "vrombe" aux côtés des pilotes...pied au plancher, à ras du bitume...Bref, un film qui met définitivement "Grand Prix"  de John Frankenheimer de 1966...sur le côté...tout en redonnant à la Formule1 ses lettres de noblesse..

    http://www.ausringers.com/2008/03/08/niki-laudas-crash-at-1976-nurburgring-gp-part-2.html

    james hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,senna

     

    Ron-Howard-F1.jpg

     https://www.facebook.com/RushLeFilm/app_147055102168466

    james11.jpgCHRIS-HEMSWORTH.jpgjames 3.jpg

     

     james6.jpg

     

    Le réalisateur a publié toute une série de nouvelles photos de plateau james hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennavia Twitter. Pour les besoins du scénario, le tournage s'est effectué dans plusieurs pays européens.

    james hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennajames hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennajames hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,sennajames hunt,niky lauda,autriche,ron howard,formule1,courses,pilotes,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,olivia wilden peter morgan,daniel brühl,biopic,senna

     

  • RobPatz se met en vitrine à Bruxelles.

     SAM_3389 (Copier).JPG

    Grands magasins de l'Innovation, Rue Neuve à Bruxelles!

  • Le Corbeau et le Renard revu et "égirroC" Par Fabrice Luchini

    fabrice-l.jpgOn lui connait une loghorée exceptionnelle. Toutes ses apparitions sont de véritables one-man show, la façon dont-il parle de ses films, ses pièces de théâtre ou de ses shows sont de véritables divertissements.  Il y a quelques temps, Luchini s'est payé le luxe d'interrompre sa dyatribe en s'adressant plusieurs fois au journaliste, tout en ne perdant jamais le fil de son histoire.  Cela représente non seulement un tour de force, mais également une maitrise de soi, alliée à une grande concentration,... Du très grand Luchini. A mes yeux, il représente ce qui se fait de mieux en matière de spectacle, style Stand-up. Beaucoups d'humoristes pourraient prendre exemple sur ce comédien, lequel possède l'une des plus grandes culture générale dans un seul cerveau. J'ai eu l'occasion de le rencontrer à Namur, il y a deux ans, et ce round-table fut un réel plaisir. Il n'y eut qu'une seule question de posée, et l'entretien dura près d'une heure trente...Malgré cela, tous les journalistes présents avaient eu les réponses aux questions (non posées) qu'ils attendaient....Cela vous donne une indication de l'ambiance. NOus avons littéralement bu ses paroles.

     

    http://youtu.be/vaTP4_n5KL8