babycall

  • Noomi Rapace impériale dans BabyCall!

     

    babycall.jpg

     

     

    Anna  mise sous tutelle par les services sociaux, fuit son ex-mari violent, avec son fils de 8 ans, Anders, et emménage dans un immeuble-bloc de béton morose, quelque part à Oslo à une adresse tenue secrète. Terrifiée et complètement obnubilée par sa peur, à l'idée que son ex-mari ne les retrouve,  elle achète un babyphone ( Babycall titre du film) pour être sûre qu'Anders soit en sécurité pendant son sommeil, et ne soit pas obligé de partager son lit!  Mais d'étranges bruits, provenant d'un autre appartement, cris, lutte, appels à l'aide viennent parasiter le babyphone. Anna croit entendre les cris d'un enfant...Elle contacte Helge un commerçant avec qui elle se sent en confiance, d'autant que celui-ci a également un passé trouble!   En prise avec de sérieux troubles obsessionnels, vivant désormais en récluse, elle ne sortira que pour essayer de trouver les indices qui la mèneront vers les "bruits", mais sombrera peu à peu dans la paranoia à se croire en danger partout désormais!

     

    babycall1.jpg

    bc2.jpg

    bc11.jpg

    Savant mélange de "Dark Water" et  "The Ring", Baby Call du réalisateur norvégien. Pål Sletaune , avec la suédoise Nommi Rapace (Millenium-Prometheus) dans le rôle principal interpelle. Tourné presque en huis-clos, avec peu de personnages, le film se traduit par une succèssion de clichés de déja-vu, cependant, la comédienne y est tellement épatante que cela s'oublie très vite. D'ailleurs si je n'avais que quelques mots à utiliser pour chroniquer Baby Call, ils seraient... malgré un scénario prévisible, le film tient la route par la présence de Rapace! Tout repose sur ses épaules, et même si elle n'est pas vraiment à son avantage dans certaines scènes, son talent dans la peau d'une mère en pleine dérive obsessionnelle et son jeu font le reste! Même que c'est tellement bien joué, qu'on a du mal comme elle à faire la différence entre fiction et réalité!

     

    bcall.jpg

    babycallpostermellan.pngEn ce qui concerne le réalisateur, Pål réunit tous les ingrédients que l'on est en droit d'attendre de ce genre de thriller,  ambiance glauque, musique d'enterrement, cité sans âme, immeuble de béton, couloirs sombres et moi j'ajoute... les endroits habituels de Anne, l'héroïne, toujours filmés sous le même angle.. du beau travail!

    Le film a reçu le Grand Prix et le Prix de la Critique au festival de Gerardmer... 

     Noomi Rapace;
    Kristoffer Joner;
    Vetle Qvenild Werring;
    Henrik Rafaelsen;

    Norwegian, Swedish - 96 mins - Thriller


    BABYCALL : BANDE-ANNONCE Full HD par baryla