ben affleck

  • THE ACCOUNTANT Avec Ben Affleck

        cfant.pngChristian Wolff (Affleck) is a math savant with more affinity for numbers than people.  Behind the cover of a small-town CPA office, he works as a freelance accountant for some of the world’s most dangerous criminal organizations.  With the Treasury Department’s Crime Enforcement Division, run by Ray King (J.K. Simmons), starting to close in, Christian takes on a legitimate client: a state-of-the-art robotics company where an accounting clerk (Anna Kendrick) has discovered a https://youtu.be/7yEDhpICw5Y     discrepancy involving millions of dollars.  But as Christian uncooks the books and gets closer to the truth, it is the body count that starts to rise.

  • La véritable histoire d'Argo révélée par la CIA. Chronique et photos du faux film ici!

    cia,argo,politique,iran,ben afleck,insolite,actualité cinéma,prise d'otages,évasionBloody-Marys, documents recollés et agents iraniens endormis. La CIA marque avec humour le 35e anniversaire de la prise de l'ambassade américaine de Téhéran en racontant la véritable exfiltration de six diplomates, romancée dans "Argo".

    "Nous adorons "Argo", le film de Ben Affleck" oscarisé en 2013, mais "aujourd'hui, nous vous révélons ce qui relève de la vérité et de la fiction", ont twitté les services secrets américains sur le compte Twitter @CIA vendredi 6 novembre.

    La suite sur : http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/08/twitter-cia-argo-bloody-marys-documents-agents-iraniens_n_6125324.html

    cia,argo,politique,iran,ben afleck,insolite,actualité cinéma,prise d'otages,évasionLors de la sortie du film de Ben Affleck j'écrivais cette chronique, avec photos du faux film à l'appui:

    Le 4 Novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et tués, un spécialiste de l'exfiltration de la CIA du nom de Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable, aussi brilant qu'extravageant, qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma. Tellement irréel que c'est justement le cinéma qui servira de base au plan machiavélique, un "film" au scénario improbable, et qui relève de la plus haute incertitude quant à son résultat final..Pourtant, ce script digne des plus purs thrillers révèlera finalement un beau coup dans le derrière donné aux services de renseignements iranien, ainsi qu'aux "purgeurs" liés au régime mis en place par Khommeny. Très nerveux de la gachette et aimant les exécutions sommaires et les pendaisons dans les lieux publics. Là, ils ne verront rien venir!

    La suite ici : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2013/02/22/les-notes-d-argo-rendues-publiques.html

    Ironie de l'histoire: une fois le «Studio Six» fermé, quelques semaines après l'opération «Argo», il reçut 26 scripts. «L'un deux venait de Steven Spielberg»

     

  • Timberlake, Affleck, Arterton are "Running". ME TOO!!

    run n er.jpg

     De Brad Furman. ( The Take, Lincoln Lawyer) Producteur Leonardo DiCaprio...Titre canadien "La Banque Gagne Toujours"...

    the players,runner runner,brad furma,leonardo dicaprio,banque,finances,thriller,actualité cinéma,cinéma,gemma arterton,jeu,las vegas,usa,californie,gambling,fox,ben affleck,justin timnberlakeRichie Furst, étudiant à Princeton, joue au poker en ligne pour payer ses frais de scolarité. Lorsqu'il se retrouve ruiné, et persuadé d'avoir été arnaqué, il décide de s'envoler pour le Costa Rica afin de retrouver la trace d'Ivan Block, le créateur du site. Ivan prend Richie sous son aile et l'amène à intégrer son business. Sentant grandir le danger et réalisant les ambitions démesurées de son boss, Richie va tenter de renverser la donne en sa faveur....

    the players,runner runner,brad furma,leonardo dicaprio,banque,finances,thriller,actualité cinéma,cinéma,gemma arterton,jeu,las vegas,usa,californie,gambling,fox,ben affleck,justin timnberlake.Brad Furman s'essaye au polar/thriller et emmène le spectateur dans les "coulisses" des paris en ligne ou autre, et se fourvoie complètement...Ce n'est qu'une succession d'images glauques, même pas bien filmées, où  Gemma Arterton est sensée apporter du piment...?!?! Lequel? Voulant sans doute renouer avec les films noirs où la Vamp avait une place "d'honneur" Furman ne fait que dévaloriser le personnage, mais surtout la belle qui vaut bien mieux que ça! Alors, un consiel, et le film vous y invite "Run, Run" as fast as you can". Don't go watching this annoying movie".. Et comme le dit si justement Justim Timberlake, qui ferait mieux de se consacrer à sa carrière musicale, car aucun de ses films n'a marché, "Know when to walk away"  ....Et dis-moi Affleck, qu'est tu allé faire dans une telle galère après ton magnifique ARGO???? Quant à toi, Furman, j'ose espérer que ce film ne sera pas "Untergang" (La Chute)

    ru n n e r ru.jpg

    runn er runne r.jpgrunner runner.jpgrunner runn.jpgthe players,runner runner,brad furma,leonardo dicaprio,banque,finances,thriller,actualité cinéma,cinéma,gemma arterton,jeu,las vegas,usa,californie,gambling,fox,ben affleck,justin timnberlaker unner.jpgrunner run.png

  • To the Wonder Terrence Malick bientôt

    To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,  Même s’ils se sont connus sur le tard, la passion qu’ont vécue Neil (Ben Affleck) et Marina (Olga Kurylenko) sur l’île du Mont-Saint-Michel, efface les années perdues. Neil est certain d’avoir trouvé la femme de sa vie. Belle, pleine d’humour, originaire d’Ukraine, Marina est divorcée et mère d’une fillette de 10 ans, Tatiana.

    Désormais installé dans l’Oklahoma, le couple voit sa relation fragilisée : Marina se sent piégée. Dans cette petite communauté américaine, elle cherche conseil auprès d’un autre expatrié, Quintana (Javier Bardem), un prêtre catholique. Mais ce dernier a ses propres problèmes : il doute de sa vocation…

    To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,

    Marina décide de retourner en France avec sa fille. Neil se console avec Jane (Rachel McAdams), une ancienne amie à laquelle il s’attache de plus en plus. Lorsqu’il apprend que rien ne va plus pour Marina, il se retrouve écartelé entre les deux femmes de sa vie. Le père Quintana continue à lutter pour retrouver la foi. Face à deux formes d’amour bien différentes, les deux hommes sont confrontés aux mêmes questions.

    To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,  To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,  To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,  To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,  To the wonder, Terrence Malick, Ben Affleck, Olga Kurimenco, actualité cinéma, cinéma, Usa, A-Film,Rachel McAdams, Javier Bardem,

     

     

    Trailer du film : http://www.imdb.com/title/tt1595656/videogallery

  • Ben Affleck...vers un autre Oscar??

    bunker hill.pngBunker Hill" : le prochain film de Ben Affleck !

    Il vient d'être annoncé que Ben Affleck réalisera un film historique, financé en collaboration avec son ami de longue date, Matt Damon. L'histoire se déroulera pendant la Guerre d'indépendance aux Etats-Unis, en 1775. La bataille de Bunker Hill est considérée comme la plus sanglante de cette période, retraçant le début de l'insurrection contre les colons britanniques.

    Décidément, Ben Affleck ne se repose pas sur ses lauriers : alors qu'il vient de remporter l'Oscar du meilleur film pour " Argo", il s'attaque parallèlement au film "Live by night", un film de gangsters, se déroulant pendant la prohibition de Boston

    sources : https://www.facebook.com/#!/SundanceFrancophone

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Bunker_Hill

    http://www.britishbattles.com/bunker-hill.htm


     

  • OSCARS 2012/13...Sans surprises but Michèle Obama steals the show!!!!!

    Oscars01.jpg

    La Messe est dite. Les lauriers décernés sans surprise aucune. Les favoris l'ont emporté, Amour, Argo, Life of Pi...Adèle, Anne Hathaway et Jennifer Garner d'un côté, Daniel Day-Lewis de l'autre. Celui-ci établisant avec une troisième statuette, un record qui restera longtemps inégalé.

    Hier soir, et cette nuit, j'ai veillé jusqu'à 3 heures du mat' essayant en vain de voir l'intérieur du show via un streaming.....mais rien n'y fit. J'ai donc fermé la télé à la fin de la retransmission de la chaîne E!news, sachant que ce matin je ne découvrirais aucun scoop..sauf celui de Michèle Obama annonçant depuis la Maison Blanche le titre du Meilleur film 2012 devant une foule bling bling médusée, et la petite chute de Jennifer Lawrence...

    Voici le lien le plus intéressant pour accèder au reportage photo...

    http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2283948/Oscars-2013-Anne-Hathaway-Daniel-Day-Lewis-Ben-Affleck-Jennifer-Lawrence-win-big-Oscars.html.

     

    Tout y est!

    Ên ce qui me concerne et, pour me démarquer de tout ce que vous pouvez découvrir dans la presse ce matin, je poste un mashed-up de tous les films couronnés depuis le début. Un beau travail!

    Academy Awards: Best Picture Oscar Winners from Nelson Carvajal on Vimeo.

  • Les notes d'Argo rendues publiques..

    lord of light.jpg

    Le dernier opus de Ben Affleck est super favoris aux Oscars® qui se dérouleront dans 48hrs...Tous les médias réunis le pace en tête de leurs votes..  Ceux qui ont vu Argo, le thriller de Ben Affleck, retraçant l'histoire des otages américains libérés en Iran savent que des esquisses d'un faux storyboard d'un film d'action avaient été présentées aux autorités Iraniennes, en vue de mettre sur pied une incroyable opération de sauvetage. Ces dessins représentaient une histoire complètement fictionnelle sur le tournage d'un film en iran et produit par une société de production bidon...
    Aujourd'hui, la presse publie ces fameuses planches que l'on doit à Jack Kiry déjà auteur de X-Men à qui Barry Ira Geller un aspirant producteur de l'époque avait demandé d'illustrer un livre dont il avait acheté les droits. Ce livre "Lord of Light" de Roger Zelazny  raconte une histoire futuriste sur une planète éloignée....Cette adaptation fut à la base de "ARGO" Le film retrace très bien la génèse du film en reprenant presque à la scène près, les idées mises en place dans l'adaptation de Geller.

    original Argo.jpg

    Au final, l'opération, quoique très risquée, car le pays était sous le joug de révolutionnaires très près de la gachette, fut une totale réussite. Tous les dignitaires, les terroristes et les révolutionnaires tombèrent dans le panneau, et la "société de Production"  pu obtenir tous les visas nécéssaires pour commencer le tournage..Même plus tard, le grand Spielberg a proposé un scènario à cette société bidon, c'est dire à quel point, toute la mission avait parfaitement été mise sur pied!!!!!! Détail....Geller n'apprit qu'en 2001 que son script avait été utilisé pour la libération des otages iraniens....et, c'est normal, quand on sait que cette opération de foutage de G....si bien huilée se devait de rester secret afin d'aviter des représailles..

    original Argo 1.jpg

    Le 4 Novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et tués, un spécialiste de l'exfiltration de la CIA du nom de Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable, aussi brilant qu'extravageant, qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma. Tellement irréel que c'est justement le cinéma qui servira de base au plan machiavélique, un "film" au scénario improbable, et qui relève de la plus haute incertitude quant à son résultat final..Pourtant, ce script digne des plus purs thrillers révèlera finalement un beau coup dans le derrière donné aux services de renseignements iranien, ainsi qu'aux "purgeurs" liés au régime mis en place par Khommeny. Très nerveux de la gachette et aimant les exécutions sommaires et les pendaisons dans les lieux publics. Là, ils ne verront rien venir! En 1980 le fictif Studio Six productions - subtile allusion aux 6 otages- et créé de toutes pièces pour l'opération, annonce fièrement un nouveau projet du film réunissant les ingrédients d'une super production de science-fiction, au programme: des navettes spatiales, des extra-terrestres, des scènes d'actions et d'aventures, le tout se déroulant sur une lointaine planète désertique. Présenté comme "une explosion cosmique", ce projet gigantesque ne verra vous vous en doutez jamais le jour, mais sera utilisé par Mendez aidé par son meilleur ami, le maquilleur ciné John Chambers. Ce dernier sait se montrer persuasif quant il affirme aux Iraniens allèchés par l'idée que ce "beau pays" sera mis en avant dans le projet, et que les professionnels du cinéma, effectuent toujours des repérages, et que leur présence ainsi qu'une équipe est donc nécèssaire... C'est donc à deux, avec "l'aval" d'un producteur resté au pays, incroyable Alan Arkin qu'ils élaborèrent un plan machiavélique, celui d'envoyer sur place, une équipe de "cinéastes" composée du même nombre que les otages....pour essayer de les ramener sains et saufs dans leurs bagages. Ces six hommes et femmes ont été recueillis par l'ambassadeur canadien Ken Taylor, lequel à mis sa vie en péril sa vie et celle de sa femme, pour aider ces américains. Il faut faire vite, car la tension est trop vive, et les putchistes très nerveux de la gachetteargo kirby.jpg

    Vu comme ça, ce scénario paraît utopique, décalé et juste digne d'une série B, pourtant Ben Affleck y croit et en réalise une adaptation 30 ans plus tard avec "Argo", long mètrage qui s'inspire largement, de la véritable opération secrète de sauvetage des six américains retenus en Iran.argo c.jpg Affaire qui en son temps avait ébranlé le monde entier! L'assaut de l'amabassade a été un évènement cataclysmique géopolitique. Personne ne savait vraiment comment réagir à cette prise d'otages ainsi qu'au sort des six "invités" du Canada...Le problème de ces dernier était encore plus complexe car il était impossible de passer par la voie diplomatique habituelle pour négocier...Avec le plan de Mendez, ils avaient une petite chance de s'en sortir vivant...eux et l'ambassadeur ainsi que sa femme. C'est d'ailleurs la canada qui fournira aux 6 américains de faux passeports canadiens au nom de leurs personnages fictifs, membres d'une équipe de tournage, envoyés par la valise diplomatique . argo j.jpgGrâce à ses talents de faussaire, Mendez y apposa les bons visas iraniens et les dates indiquant que les six étaient rentrés dans le pays la veille. Cette opération très peu connue du grand public, s'inscrit dans un épisode délicat de l'histoire. Le public savait que six personnes avaient réussi à s'échapper grâce aux canadiens pendant quelques mois après le déclenchement de la crise, mais jusqu'au moment ou l'opération a été déclassifiée par le président Clinton en 1997, personne ne savait que la CIA avait orchestré le sauvetage grâce à une opération d'une rare audace. Car il faut savoir que même réussie, cette mission ne pouvait-être mise en avant pour ne pas envenimer les relations déjà fort tendues entre les deux pays. Imaginez une stratégie qu'aucun scénariste de studio américain n'aurait osé rêver, une réussite totale in finé, et devoir garder cela pour soi. Frustrant non??? Même s'il n'est pas rare d'associer Hollywood avec la Cia, - quoique l'espionnage se prête de toute évidence à un dispositif scènique- réussir ce plan là tenait de la gageure, et pourtant, il a été réussi au delà de tout espèrance...mais ce ne fut pas sans mal. argo l.jpgDans le film Ben qui reprend trait pour trait la trame, joue sur le suspense, car les enjeux sont considérables. Il a consulté le principal intéressé afin de coller au plus près du personnage . Il a essayé de comprendre le quotidien et les aspects concrèts de la vie d'un agent de la Cia à cette époque, et en cernant bien le personnage il apporte une certaine dramaturgie à sa mise en scène, qui ne se contente pas que d'action et de suspense, mais apporte une certaine dose d'humour lorsqu'il visite son copain, chef maquilleur de stars. J'en veux pour preuve, le parfait découpage du storyboard, qui pour ne pas lasser le spectateur, passe aisément d'un plan dramatique à un plan plus drôle dans les studios hollywoodien. argo D.jpgSur ce plan là, (sans jeu de mots) Ben Affleck démontre qu'il a l'étoffe d'un grand réalisateur, ce que j'avais déjà remarqué avec "The Town" son précédent opus. Argo est à la base une histoire extraordinaire, et cela c'est déjà la garantie d'avoir un film passionnant, mais avec sa façon de jouer des mouvements d'appareils, il donne à Argo une dimension de thriller haletant! ARGO un super bon film! A ses côtés John Goodman et Alan Arkin sont extras. Quant à ceux qui personn ifient les otages, ils sont comment dire "the Spiting images" des vrais. Et là encore, l'équipe qui entoure Affleck à fait du tout bon boulot; ils sont criants de ressemblance!

    argo F.jpgBrèves : ARGO est le troisième long métrage réalisé par Ben Affleck, après GONE BABY GONE en 2007 et THE TOWN en 2010.
    .

    ARGO est produit par Ben Affleck, mais aussi par George Clooney et George Heslov, le réalisateur des CHÊVRES DU PENTAGONE.

    argo p.jpgargo,téhéran,otages,exfiltrés,ben affleck,john goodman,alan arkin,bryan cranston,usa,vitor garber,cea duvall,kyle chandler,warner brosAvant le tournage, Ben Affleck a enfermé les acteurs qui incarnent les six otages américains à l'intérieur de la maison utilisée pour recréer la propriété de l'ambassadeur. Ils sont restés là une semaine, en costume et sans moyens de communication avec l'extérieur.

    Ironie de l'histoire: une fois le «Studio Six» fermé, quelques semaines après l'opération «Argo», il reçut 26 scripts. «L'un deux venait de Steven Spielberg»

    http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Caper

     

     

  • Ocean's 14 à Bruxelles

    Ocean's_Trilogy.jpgSelon les médias américains et relayé par une grande partie de la presse belge, le "casse du siècle" opéré sur le tarmac de l'aéroport de Zaventem, et qui a permis à une bande de malftrats de s'emparer de diamants d'une valeur estimée à 37 millions de $, pourrait servir de base pour le scénario d'une suite à la franchise Ocean's....Un tarmac, un avion Swisse, 120 caisses de diamants, le tout effectué en moins d'un quart d'heure.  Un braquage orchestré de main de maître et qui a donné des idées au magasine Vanity Fair..IL est vrai que ce casse, minuitieusement mis au point, et sans dommages collatéraux ni dégâts est un modèle du genre que n'auraient pas renié Clooney, Pitt, Affleck, Damon, Cheadle, Shaobo Qin....

    http://en.wikipedia.org/wiki/Ocean's_Trilogy

     


     

  • The Bafta's ..Un beau tapis rouge

    baftas.jpg

    baftas Argo.jpgCe soir, rendez-vous à Londres pour la grand messe du cinéma anglais.....Après les nombreux awards Us, dont une pléiade de "Critics" awards et avant les Oscars® et Cesars, place aux Bafta's, autrement dit les British Academy of Films Awardsqui cette année se tient au Royal Opera House.......De George Clooney et Ben Affleck à Jessica Chastain un moment retenue à New York à cause des intempéries hivernales, en passant par le casting de Lincoln et celui des Misérables sans oublier Helen Mirren pour Hitchcock et Sarah Jessica Parker toujours la bienvenue à Londres ,mais venue cette fois dans une tenue qui ressemble fort à un training....tout le gratin actuel est représenté.........baftas4.jpgQuant à Paloma Faith, une chanteuse en vogue outre-channel, .....sa coiffure "haut de forme" n'est pas passée inaperçue.

    bafta's,oscars,actualité cinéma,jessica Chastain,cine, Hugh Jackman, Argo, Helen Mirren, Sarah Jessica Parker, cinéma,angleterre,awardsMalheureusment, entre l'arrivée sur le tapis-rouge et l'entrée dans la grande salle tout ce beau monde au eu le temps de prendre eau...A l'instar de ... Jennnifer Lawrence qui une fois encore a souffert de ce que les anglophones appellent "a wadrobe misfunction". Mais cette fois pas de celle qui se "déchire", juste de vilaines traces de pluie dans le bas..

    bafta's,oscars,actualité cinéma,cin,é,cinéma,angleterre,awardsMarion Cotillard vêtue dans une robe du soir pratiquement copiée sur celle que sa consoeur portait aux Golden Globes..... a également connu un petit dérapage similaire....Est-ce la nouvelle tendance lançée par Dior???. A voir la grimace, la comédienne française n'a pas eu l'air de trouver cela drôle..Marion concours dans la catégorie Meilleure actrice pour Rust and Bones, mais elle aura fort à faire avec Jessica Chastain,Jennifer Lawrence Helen Mirren...Chez les hommes Ben Affleck part grand favori pour Argo...mais Hugh Jackman (Les MIZ) et Daniel Day-lewis pour "Lincoln" sont de sérieux concurents..Cette années, les Baftas ont une coloration très française avec pas moins de 8 nominations pour Amour, De Rouille et d'Os et intouchables. Mais aussi Emmanuelle Riva entre autre..

     

      

    baftas Mirren.jpg

    HELEN MIRREN ETINCELLANTE!!!!

     

    baftas07.jpg

    baftas adams.jpgbaftas arterton.jpgbaftas chastain.jpgbaftas newton.jpgbaftas.jpg1.jpgbaftas01.jpg

  • ARGO futur Oscarisé??

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagAffleck_PGA.jpgTout semble l'indiquer. Le film de Ben Affleck produit par George Clooney rafle tout ce qu'il y a à rafler depuis la fin 2012. Après les Golden Globes, les PGA (Producers) ce sont les SAG (screen actors guild) qui ont décerné l'Award du Meilleur film à Argo, qui relate la mise sur pied d'une mission complètement rocambolesque, afin de libérer une poignée de rescapés de l'invasion de l'Amabassade Us à Téhéran en 1979, et qui quoique réfugiés à  l'ambassade du Canada, n'en étaient pas moins convaincus que, tôt ou tard, ils seraient débusqués et assassinés..... L'un des plus fins limiers de l'exfiltration et faussaire de génie, avait réussi à convaincre un ami à Hollywood de créer une société de production et d'envoyer une équipe de 6 personnes, exactement le même nombre que les américains sur place, sensés réaliser un film dans la région.....Munis de tous les faux visas et autorisations, la mission fut une réussite totale. Et quoiqu'elle dut rester secrète (jusqu'il y a peu) la fausse société de production Six Prod, qui n'a existé que l'instant de la mission reçu par la suite une demande Steven Spielberg himself....même le grand réalisateur y a cru!

    Argo a également remporté le Prix du meilleur casting d'ensemble....Mérité, tant John Goodman et surtout Alan Arkin sont exceptionnels eux aussi...Sans oublier de mentionner les autres....dans la peau des américains...Plus vrais que nature..

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sag

    Outstanding Performance by a Cast in a Motion Picture
    ARGO (Warner Bros. Pictures)
    BEN AFFLECK / Tony Mendez
    ALAN ARKIN / Lester Siegel
    KERRY BISHÉ / Kathy Stafford
    KYLE CHANDLER / Hamilton Jordan
    RORY COCHRANE / Lee Schatz
    BRYAN CRANSTON / Jack O’Donnell
    CHRISTOPHER DENHAM / Mark Lijek
    TATE DONOVAN / Bob Anders
    CLEA DUVALL / Cora Lijek
    VICTOR GARBER / Ken Taylor
    JOHN GOODMAN / John Chambers
    SCOOT McNAIRY / Joe Stafford
    CHRIS MESSINA / Malinov

    La suite du palmarès:

    Daniel Day-Lewis Meilleur acteur Lincoln

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagpolitique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sagJennifer Lawrence Meilleur actrice Silver Linings Playbook

    Meilleur second rôle M. Tommy Lee Jones Lincoln

    Meilleur second rôle F. Anne Hathaway Les Misérables

    Stunt ensemble Skyfall

    Télévision

    Movie or miniseries M. Kevin Costner Hatfields and McCoys

                                      F. Julianne Moore Game Change

    Actor in a drama series Bryan Cranston Breaking Bad

    Actress in a drama serie  Claires Danes Homeland

    Actor in a comedy series  Alec baldwin 30 Rocks

     

    politique,sag,pga,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,téhéran,six production,ben affleck,john goodman,alan arkin,otages,insolite,sag

  • Argo de Ben Affleck Meilleur film pour les Producteurs USa. Sous la loupe!

    ar go.jpg La PGA, autrement dit, la guilde des producteurs américains à remis le Prix du meilleur film à  "Argo" de Ben Affleck...lequel dévançe des poids-lourds tels que Lincoln et Zero dark Thirty.....Pour rappel, la PGA ne décerne ses prix qu'aux seuls films, car les membres ne produisent jamais des comédiens . Pour Ben, c'est un carton plein avec un Golden Globe et un Critics Choice Awards. Argo va-t'il damner le pion aux  grands favoris que sont Lincoln, Zero Dark Thirty et Silver linings Playbook aux Oscars???

    Le 4 Novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six américains réussissent à s'échapper et à se réfugier au domicile de l'ambassadeur canadien. Sachant qu'ils seront inévitablement découverts et tués, un spécialiste de l'exfiltration de la CIA du nom de Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable, aussi brilant qu'extravageant,  qu'il ne pourrait exister qu'au cinéma. Tellement irréel que c'est justement le cinéma qui servira de base au plan machiavélique, un "film" au scénario improbable, et qui relève de la plus haute incertitude quant à son résultat final..

    .-argo a.jpgPourtant, ce script digne des plus purs thrillers révèlera finalement un beau coup dans le derrière donné aux services de renseignements iranien, ainsi qu'aux "purgeurs" liés au régime mis en place par Khommeny. Très nerveux de la gachette et aimant les exécutions sommaires et les pendaisons dans les lieux publics. Là, ils ne verront rien venir!

    .

    Avec Ben Affleck, Bryan Cranston, Alan Arkin, John Goodman, Taylor Schilling, Kyle Chandler, Chris Messina, Clea DuVall, Tate Donovan.

    En 1980 le fictif Studio Six productions - subtile allusion aux 6 otages- et créé de toutes pièces pour l'opération, annonce fièrement un nouveau projet du film réunissant les ingrédients d'une super production de science-fiction, au programme: des navettes spatiales, des extra-terrestres, des scènes d'actions et d'aventures, le tout se déroulant sur une lointaine planète désertique. Présenté comme "une explosion cosmique", ce projet gigantesque ne verra vous vous en doutez jamais le jour, mais sera  utilisé par Mendez aidé par son meilleur ami, le maquilleur ciné John Chambers. Ce dernier sait se montrer persuasif quant il affirme aux Iraniens allèchés par l'idée que ce "beau pays" sera mis en avant dans le projet, et que les professionnels du cinéma, effectuent toujours des repérages, et que leur présence ainsi qu'une équipe est donc nécèssaire... C'est donc à deux, avec "l'aval" d'un producteur resté au pays, incroyable Alan Arkin qu'ils élaborèrent un plan machiavélique, celui d'envoyer sur place, une équipe de "cinéastes" composée du même nombre que les otages....pour essayer de les ramener sains et saufs  dans leurs bagages. Ces six hommes et femmes ont été recueillis par l'ambassadeur canadien Ken Taylor, lequel à mis sa vie en péril sa vie et celle de sa femme, pour aider ces américains. Il faut faire vite, car la tension est trop vive, et les putchistes très nerveux de la gachette. Vu comme ça, ce scénario paraît utopique, décalé et juste digne d'une série B, pourtant Ben Affleck y croit et en réalise une adaptation 30 ans plus tard  avec "Argo", long mètrage qui s'inspire largement, de la véritable opération secrète de sauvetage des six américains retenus en Iran.argo c.jpg Affaire qui en son temps avait ébranlé le monde entier! L'assaut de l'amabassade a été un évènement cataclysmique géopolitique. Personne ne savait vraiment comment réagir à cette prise d'otages ainsi qu'au sort des six "invités" du Canada...Le problème de ces dernier était encore plus complexe car il était impossible de passer par la voie diplomatique habituelle pour négocier...Avec le plan de Mendez, ils avaient une petite chance de s'en sortir vivant...eux et l'ambassadeur ainsi que sa femme. C'est d'ailleurs la canada qui fournira aux 6 américains de faux passeports canadiens au nom de leurs personnages fictifs, membres d'une équipe de tournage, envoyés par la valise diplomatique . argo j.jpgGrâce à ses talents de faussaire, Mendez y apposa les bons visas iraniens et les dates indiquant que les six étaient rentrés dans le pays la veille. Cette opération très peu connue du grand public, s'inscrit dans un épisode délicat de l'histoire. Le public savait que six personnes avaient réussi à s'échapper grâce aux canadiens pendant quelques mois après le déclenchement de la crise, mais jusqu'au moment ou l'opération a été déclassifiée par le président Clinton en 1997, personne ne savait que la CIA avait orchestré le sauvetage grâce à une opération d'une rare audace. Car il faut savoir que même réussie, cette mission ne pouvait-être mise en avant pour ne pas envenimer les relations déjà fort tendues entre les deux pays. Imaginez une stratégie qu'aucun scénariste de studio américain n'aurait osé rêver, une réussite totale in finé, et devoir garder cela pour soi. Frustrant non??? Même s'il n'est pas rare d'associer  Hollywood avec la Cia, - quoique l'espionnage se prête de toute évidence à un dispositif scènique- réussir ce plan là tenait de la gageure, et pourtant, il a été réussi au delà de tout espèrance...mais ce ne fut pas sans mal. argo l.jpgDans le film  Ben qui reprend trait pour trait la trame, joue sur le suspense, car les enjeux sont considérables. Il a consulté le principal intéressé afin de coller au plus près du personnage . Il a essayé de comprendre le quotidien et les aspects concrèts de la vie d'un agent de la Cia à cette époque, et en cernant bien le personnage il apporte une certaine dramaturgie à sa mise en scène, qui ne se contente pas que d'action et de suspense, mais apporte une certaine dose d'humour lorsqu'il visite son copain, chef maquilleur de stars. J'en veux pour preuve, le parfait découpage du storyboard, qui pour ne pas lasser le spectateur, passe aisément d'un plan dramatique à un plan plus drôle dans les studios hollywoodien. argo D.jpgSur ce plan là, (sans jeu de mots) Ben Affleck démontre qu'il a l'étoffe d'un grand réalisateur, ce que j'avais déjà remarqué avec "The Town" son précédent opus. Argo est à la base une histoire extraordinaire, et cela c'est déjà la garantie d'avoir un film passionnant, mais avec sa façon de jouer des mouvements d'appareils, il donne à Argo une dimension de thriller haletant! ARGO un super bon film! A ses côtés John Goodman et Alan Arkin sont extras. Quant à ceux qui personn ifient les otages, ils sont comment dire "the Spiting images" des vrais. Et là encore, l'équipe qui entoure Affleck à fait du tout bon boulot; ils sont criants de ressemblance!

    argo F.jpgBrèves : ARGO est le troisième long métrage réalisé par Ben Affleck, après GONE BABY GONE en 2007 et THE TOWN en 2010.

    Le film s'inspire à la fois du roman « The Master of Disguise », d'Antonio J. Mendez, ancien opérateur de la CIA et instigateur de l'affaire ARGO lors de la prise d'otage en Iran en 1979, et de l'article « The Great Escape » de Joshuah Bearman, paru dans Wired Magazine.

    ARGO est produit par Ben Affleck, mais aussi par George Clooney et George Heslov, le réalisateur des CHÊVRES DU PENTAGONE.

    argo p.jpgargo,téhéran,otages,exfiltrés,ben affleck,john goodman,alan arkin,bryan cranston,usa,vitor garber,cea duvall,kyle chandler,warner brosAvant le tournage, Ben Affleck a enfermé les acteurs qui incarnent les six otages américains à l'intérieur de la maison utilisée pour recréer la propriété de l'ambassadeur. Ils sont restés là une semaine, en costume et sans moyens de communication avec l'extérieur.

    Ironie de l'histoire: une fois le «Studio Six» fermé, quelques semaines après l'opération «Argo», il reçut 26 scripts. «L'un deux venait de Steven Spielberg»

    http://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_Caper

  • Skyfall meilleure entrée au B.O. Usa de tous les temps!

    Skyfall-.jpgflight-poster.jpgArgo2012Poster.jpgSkyfallle 23ième opus de la franchise James Bond est en passe de réaliser un beau record......celui de la meilleure entrée de tous les temps avec 88 millions de $ pour le célèbre espion de Fleming au xbox.office lors de sa sortie ce week-end aux States. Derrière le dessin animé "Wreck-It Ralph" s'accroche avec un peu plus de 30 millions de $, suivi de près par "Flight" le drame de Denzel Washington avec 13 millions de $. Malgré les excellentes critiques amplement méritées, "Argo" le political-thriller de Ben Affleck a déjà dû cèder le pas avec seulement 6 miilions de $ et ça, c'est pas mérité! Ferme le top-cinq.....Taken 2 avec 4 millions

     

     

  • Un trio de choc pour superman... MAis qui??

    images.jpgWarner Bros. envisage un nouveau  "Superman"  pour 2012, et a pour ce faire déjà réuni pas mal de grands noms afin mener à bien ce projet...Christopher Nolan  ('Inception', 'Batman Begins' et 'The Dark Knight') devrait agir en tant que producteur, David S. Goyer ('The Dark Knight' et la Trilogie Blade'Blade')  écrire le scénario, tandis que Zack Snyder (300 -Watchmen) prendrait place dans le fauteuil de régisseur... Jusque là, c'est bien parti. Reste à savoir qui incarnera le super-héros à la cape??  Sera-ce Henry Cavill?  (The Tudors) Ou peut-être John Hamm (Mad Men-Social Network) ...Mais en coulisses, les noms de Nicolas Cage et Ben Affleck (The Town)  reviennent d'une manière récurente...Cependant, on ne peut oublier Brandon Routh qui fit les beaux jours du Superman 2006 et qui figure également sur les tablettes....ainsi que Tom Welling qui incarne l'alter-ego de Superman dans "Smalville"

  • Hommage à Claude Chabrol au Tokyo Festival le mois prochain!


    chabrol5.jpgThe 23rd Tokyo International Film Festival (TIFF) qui se déroulera du 23 au 31 octobre prochain, a annonçé offuciellement que  ce sera le film "The Social Network," réalisé par le très talentueux  David Fincher, qui fera l'ouverture du 23 ème TIFF. Ce film retrace les début du plus grand réseau social "Facebook", mais également les divergences d'opinions au sein du groupe d'amis à la base de son succès, notamment avec Mark Zuckerberg, le créateur  Avec a Jessy Eisenberg, Andrew Garfield,et Justin Timberlake. (http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/david+fincher)
    "The Town" actuellement en tête du box-office aux states, sera quant à lui projeté au gala de clotûre...Il s'agit de la deuxième réalisation de Ben Affleck, avec Jeremy Renner et Blake Lively..(http://thetownmovie.warnerbros.com/)

    Le TIFF rendra également un hommage vibrant à Claude Chabrol, qui nous a quitté il y a quelques jours...en projetant "Bellamy" dans la section World Cinma...

    http://www.tiff-jp.net/report/index_en.php

  • The Killer inside me. Film haletant, avec un final époustouflant!

    kim

    Lors de ma chronique précédente, j'avais déjà mis l'accent sur les nombreuses scènes de violence et de sex, cependant, cette "petite" réserve émise, The Killer Inside me est un de ces films qu'on aime à regarder jusqu'à la fin, sans détourner le regard de l'écran, parce qu'il accroche dès l'entame. Frisant la perfection, tant il retranscris à merveille l'ambiance des années 50, la voix off du Sherif nous plonge directement dans le plus pur style des polars des années noir et blanc...Ce film   en jette plein la vue, jusqu'au crescendo final, un  "feu d'artifice"  auquel on ne s'attend vraiment pas!  killer 2.jpgEn ce qui concerne le casting, j'avoue que Jessica Alba, avec ses airs de sainte nitouche ne m'avait jamais embalée jusqu'à ce que visionne le film. Qualifiée de  bimbo, elle démontre qu'elle sait parfaitement tenir la route, quand un rôle de composition lui est proposé. Dans The killer,  elle délivre une interprètation exceptionnelle...car faut en avoir pour se laisser démolir le portrait dans la fameuse scène de mise à mort, et  ensuite apparaître la g...défoncée face aux caméras. Une perfomance digne de l'Actors...  Brr... la scène de baffes.....j'en ai encore mal aux joues pour elle... Kate Hudson, loin très loin de "Nine"  la mise en scène de Winterbottom ne l'a met pas vraiment en valeur. Son  rôle de l'amoureuse transie et surtout fidèle aurait du lui conférer un aura particulier, parce qu'elle est une des pièces maitresse du film, au contraire, elle paraît terne. ...Mal dirigée? Sans  aucun doute,  alors que l'on sent à travers les scènes de violence, qu'elle les maitrise aussi bien qu'Alba!  Notamment, celle qui préfigure le final , lorsqu'elle glisse aux pieds de Lou reste un grand moment d'émotion.  Casey Affleck, bien plus talenteux que Ben son frère,  est incroyable et efficace, alors que son rôle et la narration en voix-off monocorde, implique un visage et une expression impassible. Enfin, un grand coup de châpeau pour tous les seconds rôles....ils valent largement les premiers.

    killer.jpgAdapté du roman  "Le démon dans ma peau" de Jim Thomson, The Killer Inside Me  nous fait découvrir la personnalité d'un sheriff d'une petite localité à première vue, insignifiante, mais dont la réalisation à la première personne de Michael Winterbottom donne dès les premières images le ton au film..Nous avons affaire à un véritable sérial-killer froid, imperturbable et extrèmement dangereux, sous des allures "d'enfant de choeur".
    Lou aime les femmes, mais il a une drôle de façon de le montrer..et pour bien  mettre le spectateur en appétit et ne pas tourner autour du "pot" quant à la vraie  personnalité du sheriff, dès la scène d'ouverture le décors est planté...un viol particulièrement violent se transformant en une scène d'amour entre personnes consentantes.
    killer2.jpgPeu après, le spectateur assiste au massacre de cette dernière..les coups de poings, de pieds pleuvent pour n'offir au final, qu'un visage complètement éclaté..Ce passage n'est pas rappeler "Irréversible" avec Vincent Cassel. Mais là s'arrête la comparaison.. Utilisant quelques flasback, Winterbottom place petit-à-petit les pions...et quelques personnalité du coin dont les enquèteurs, ne seront pas épargnés. Finallement tout ce petit monde cache un secret que l'attitude placide mais non moins dévastatrice de Lou permettra de faire monter à la surface.

    Bref, j'ai adoré, mais........"The Killer inside me"' n'est pas à mettre devant les yeux du premier venu! Soyez-donc prévenus...

    killer_inside_me_ver4.jpgkiller_inside_me_ver5.jpgkiller_inside_me.jpgChronique de Lee mon collaborateur.

     Concise mais claire.

    "Basé dans une bourgade du Texas, ce thriller nous replace dans

    les années 50, où tout le monde sait ce que le voisin fait, et où un magnat manipule la ville à sa guise.

     Comme souvent, un flic y bénéficiera d'abord de la clémence habituelle

    et légendaire pour petit à petit voir l'étau se refermer autour de lui.

     Certes, le film nous apporte des scènes assez fortes, mais

    on est heureusement loin du ketchup hollywoodien, et

    bien qu'on y note l'éternel Ned Beatty, c'est clairement Affleck

    qui porte le film sur ses épaules, tout en étant diablement

    supérieur à Ben . Ajoutons-y la frimousse de Simon Baker, et on peut se réjouir

    qu'il vaille mieux qu'un simple personnage de série ! (The Mentalist)"

    Lee.


     

    Tremblez, mais allez-y quand même, ce film est une vraie découverte.

  • Bardem, McAdams et Weitz dans "In February"



     Terrence Malik (Le Nouveau Monde-La Ligne Rouge)  qui va bientôt commencer le tournage de "In February" ,vient d'engager Ben Affleck en remplacement de Christian Bale . Ce drame verra aussi ..Javier Bardem, Rachel McAdams, actuellement en tournage dans "Midnight in Paris" de Woody Allen et Olga Kurylenko vue dans Qantum of Solace)  se donner la réplique. .. .quelques indiscrétions annoncenent également Rachel Weitz" (Agora-The Constant Gardener) . Mais avant, Malik devra d'abord terminer "The Tree of life" avec les deux monstres sacrés que sont Brad Pitt et Sean Penn.....Parfois je me demande comment font tous ces acteurs, pour être à la fois être présents lors d'avants-premières, et sur tous les fronts en tournant films sur films, à un rythme d'enfer....parce que Pitt est également sur le set de "Moneyball"...

    Sources TheWrap!

    Ce réalisateur mystérieux le reste jusqu'au bout, aucune photo à l'horizon...

     http://fr.wikipedia.org/wiki/Terrence_Malick

     

  • State of Play. sortie belge.

    http://www.stateofplaymovie.net/

     

    state of playCal McAffrey est un journaliste aux méthodes assez bizarres. Quand il a un papier à écrire, il ne se contente pas de 2-3 heures de recherches sur le net ou n’envoie pas un petit email au porte-parole ou attaché de presse concerné. Lui bouge son petit cul et part enquêter sur le terrain. Le problème avec cette méthode c’est que, sur le terrain, on finit par s’y faire des amis. Dans son cas, il y a Stephen Collins, star montante de la politique américaine, où il s’est fait une réputation d’incorruptible. Alors, quand une des enquêtes de McAffrey sur le meurtre d’une assistante du congrès finit par éclabousser Collins et qu’il découvre un bel imbroglio politico-financier, Cal se dit qu’il aimerait faire comme tous ses collègues et n’avoir qu’un seul copain : Google.

    Pour peu que vous soyez un fan de séries pas totalement inféodé aux âneries foxiennes, le titre du nouveau film de Kevin Macdonald (Last King of Scotland) ne vous sera pas inconnu. Le film est en effet tiré de l’une des meilleures mini-séries sorties du giron de la B.B.C. de ces dernières années. S’il fait inévitablement des concessions sur la profondeur des personnages, ce remake garde par contre l’essentiel d’une intrigue qui gagne, grâce à son resserrement, en intensité dramatique. Macdonald ne s’en cache pas, il signe avec State of Play un hommage appuyé aux thrillers politiques des années ’70, type 3 jours du Condor et Les Hommes du Président. Y ajoutant un casting stellaire (Ben Affleck, Russell Crowe, Helen Mirren,…), Macdonald se donne toutes les cartes pour jouer dans la cour des grands.

    stae of
    Pourtant, il se plante magistralement. Filmé à l'ancienne, comme du temps des deux films précités, en y ajoutant  "Watergate", State of Play ne parvient jamais à sortir d'une certaine torpeur. Et Helen Mirren, d'habitude "imposante" à l'écran, ne fait ici qu'une piètre caricature de ce qu'est une rédactrice en chef. Je pense vraiment que le public, désormais habitués aux effets spéciaux énormes, aux enquètes musclées, aux poursuites infernales high tech, ne va pas adhérer à State of Play. Une  réalisation molassonne pour une histoire trop convenue, où le réalisateur complique inutilement son jeu, et dont on peu deviner la scène suivante sans difficulté.....Bref, à mon sens, film trop "clean cut" contenant des longueurs inutiles et lassantes au possible, pour un final convenu et conformiste. 
    Scénaristes : Matthew Michael Carnahan, Tony Gilroy and Billy Ray

    stateofplaystill

    Avec Rachel McAdams, Ben Affleck, Russell Crowe, ... Universal Pictures Intl Belgium

    Anecdotes: le film a pris du retard à cause de la grève des scénaristes, et avec les défections d'une part de Brad Pitt qui s'était retiré du projet parce qu'il n'avait pu participer à la ré-écriture du scénario, et celle de d'Edward Norton pour des raisons que je ne connais pas, ou du moins, je ne m'en rappelle plus. Beacoup d'eau ayant passé sous les ponts depuis 2007...Cependant quand on voit le résulat, on comprend mieux la réaction de Pitt!

    http://www.stateofplaymovie.net/

    state of p

     

     

  • He's Just not that into you! Premier au B.O.

     

    he's just
    "He’s Just Not That Into You"  pour NewLine, titre à rallonge pour un casting à rallonge, ce qui dans le milieu s'appelle casting à tiroirs. Jugez-en ; Jennifer Connelly, Scarlett Johansson, Drew Barrymore, Ben Affleck,  Jennifer Aniston, Justin Long,  Kevin Connolly . Le film narre les aléas des relations contemporaines, où comment des hommes et des femmes en arrivent à mal  intèrprèter les intentions du sexe opposé. Le film est une adaptation du roman du même nom, et dont les auteurs ont été les consultants avisés de Sex and The City, ce qui donne une première impression de ce à quoi on peut s'attendre de ce film. Cad, une comédie légère, ne volant pas très haut, mais dont les américains sonts friands. Heureusement que Brad Pitt rehausse le tout avec  "The Curious case of Benjamin Button"

     Bradiston ensemble en tête du box-office. Elle est bonne celle-là

    http://www.hesjustnotthatintoyoumovie.com/

     

    he's just that sevenhe's just that four

     

     he's just that three

     

     

     

     

  • State of play. Bande-annonce!

    stae of play miniState of Play de Kevin Macdonald (The Last King of Scotland) est l'adaptation américaine d'une série télévisée britannique. Pour rappel, le film avait pris un retard considérable, Brad Pitt ayant quitté le projet  prétendant que Universal a refusé sa demande de ré-écriture du scénario...et la grève des scénaristes hollywoodiens n'arrangea certainement pas les choses. Même Eward Norton qui devait le remplacer avait lui aussi quitté les plateaux de tournages quelques temps après. L'histoire suit  un membre du congrès (Affleck) dont l'ascension politique rapide est menacée par une enquête sur la mort de sa maîtresse. Quant à Russell Crowe  (Body of Lies)  un ancien politicien devenu journaliste dont les relations avec l'homme politique sont compromises lorsqu'il est chargé de l'enquête sur le meurtre menée par son journal et qu'il développe une relation avec l'épouse maintenant séparée du politicien. Avec encore
    Rachel McAdams, Jason Bateman, Robin Wright Penn, Helen Mirren et Jeff daniels.
    Cette minisérie de six heures, écrite par Paul Abbott, a été diffusée originalement en 2003 sur la chaîne britannique BBC. Sources showbiz.net

    http://www.stateofplaymovie.net/

  • Guillermo del Toro va réaliser une trilogie "vampiresque"

    del Toro
     

    Guillermo del Toro  (Pan's Labyrinth) et Chuck Hogan, un écrivain specialiste du crime collaborent étroitement sur un projet issu d'une nouvelle en trois partie ayant les vampires comme sujet central. Le tournage du premier volet  "The Strain" pourrait déjà commencer l'été prochain.  L'idée serait de faire un film épique en scope, annonce del Toro,   "la trilogie avance d'une façon plus que satisfaisante, et chaque livre contient des des révélations surprenantes sur l'histoire, la physiologie et les traditions des vampires..traçant le chemin à l'envers jusqu'à leurs racines dans l'Ancien testament"

    Brèves Del Toro (43)  "Hellboy"  "Mimic"  "The Devil's Backbone," "Pan's Labyrinth,"

     Les "Nouvelles de Hogan  "The Blood Artists," "The Killing Moon"  "Prince of Thieves," film qui sera bientôt adapté par Ben Affleck.

    Sources Jam.

    site: http://www.deltorofilms.com/

  • Gone, Baby Gone, Parodie

    gone0fleche_120Gonebaby12"Dans une banlieue ouvrière de la station orbitale Boston, le petit nain Amanda (alias Minimoi) a disparu. Après l'échec des recherches menées par la police l'oncle de cet enfant nain, le docteur Denfer, décide de faire appel à des détectives privés du coin, Austin Powers et Felicity Bonnebez.
    Austin et Felicity connaissent bien le quartier, au point de savoir que Frau Farbissina, la mère de Minimoi, est une droguée. Plus ils enquêtent, plus ils découvrent l'envers de la ville spatiale dans ce qu'il a de plus sombre. Ils s'enfoncent au-delà des mensonges et des faux-semblants, vers les secrets les plus noirs de l’espace, là où règnent les dealers, les criminels et les pédophiles. Cela ne les aide pourtant pas dans leur enquête et Minimoi reste introuvable.
    Face à la pression médiatique, Gras Double, un enquêteur qui ne lâche jamais, et le capitaine de police Basil Exposition vont aussi s'attaquer à l'enquête. La vérité finira par surgir, mais elle aura un prix. Chaque ville a ses secrets, chaque humain sa conscience (...)

    "

    Quand 100% de l'audio de la bande-annonce du film "Gone Baby Gone" rencontre 100% d'images du film "Austin Powers 2" (sans aucun ajout de son !) , voila le résultat !!! Super Alex de Paris. Quel boulot!

     Comparez avec la bande-annonce originale :

    http://www.dailymotion.com/video/x3qhny_gone-baby-gone-bande-annonce-vf_shortfilms

  • Bruits de coulisses.

    icon_arrowChow-Yun Fat (The Curse of the Golden Flower) pourrait intégrer le générique du prochain Dragon Ball, où il incarnerait Maître Roshi, sous la directionb de James Wong, avec Justin Chatwin et James Masters.
    Petit rappel (merci Science-Fi) Les dragon Balls sont des boules de cristal magiques. Celui qui les réunit invoque un dragon qui réalisera ses voeux. Saugusku, Dendé, Végété et tous les protagonsites de cette grande saga tentent de trouver les sept Dragon Balls qui, une fois le voeux exaucé s'éparpillent à nouveau dans l'univers.

    Sources Hollywood reporter.

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

    state_of_play_-_jeux_de_pouvoirIl y a un mois, Brad Pitt claquait la porte de "State of Play" avec fracas. Aujourd'hui, on ne connaît pas encore les raisons invoquées. Quelques jours plus tard, on apprenait que Russel Crowe le remplacerait. Il y a deux jours, nouveau coup de théâtre, c'est au tour d'Edward Norton de quitter le tournage. Il y a de bonnes raisons à son départ anticipé, le remplacement de Pitt a retardé le film de novembre à janvuer, et concrètement à ce moment Norton est encore en tournage pour "Leaves of Grass".  Les producteurs peuvent pousser un gros soupir de soulagement, Ben Affleck est libre, et reprends le flambeau laissé vacant par Norton. Ouf.

    Sources Jam. original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

     

    goldencMercredi, le Vatican a condamné le film «The Golden Compass». Il ferait la promotion d'un monde froid, sans espoir et sans Dieu. L'État papal s'en est aussi pris à l'auteur Philip Pullman, dont le roman «Northern Lights» a inspiré le long-métrage.  Le journal l'Osservatore Romano, ne ménage pas ses mots. Pullman fait l'objet de sévères critiques. «Dans l'univers de Pullman, l'espoir n'existe pas car on n'y trouve pas le salut. Seule les capacités personnelles et individuelles de chacun permettent de contrôler la situation et les événements, et qualifie également le long-métrage «d'anti-Noël». Le Vatican aussi ajouté qu'il trouvait en ces modestes résultats de «The Golden Compass» au box-office une mince consolation. Le week-end de sa sortie, le film n'a récolté que 26 millions $ en Amérique du Nord.

    Dans ce monde créé par Pullman, l'Église et ceux qui la contrôlent se livrent à des expériences cruelles sur les enfants afin de découvrir la nature du péché et tentent de supprimer certaines informations qui nuiraient à sa suprématie et à son pouvoir. Toutefois, dans l'adaptation cinématographique, toute référence à l'Église a été omise. Le réalisateur Chris Weitz ne voulait pas offenser certains spectateurs plus religieux.

    Aux États-Unis, certains groupes catholiques ont toutefois appelé au boycott du long-métrage, croyant qu'il amènerait des gens à lire la trilogie controversée de Pullman. Celle-ci s'en prendrait à la religion chrétienne et ferait la promotion de l'athéisme auprès des enfants, croient-ils.

    Sources reuters

     

     

     

     

  • Oscars le Buzz bat son plein Prévisions.

    32851275Le Oscar Buzz bat son plein. Les pronostiques vont bon train, et les noms des "nominés" prétendants à la fameuse statuette dorée se font de plus en plus précis. Selon mes sources, cela ressemble à ceci:  de

    Meilleur film   "Atonement," "American Gangster"  "Charlie Wilson's War," "The Diving Bell and the Butterfly," "Gone Baby Gone," "Into the Wild," "Juno," "The Kite Runner" "Michael Clayton" "No Country for Old Men" "Ratatouille," "There Will Be Blood" "Sweeney Todd"

    mtbig
    Meilleur réalisateur: Ridley Scott ("American Gangster")   Joe Wright ("Atonement"), Sidney Lumet ("Before the Devil Knows You're Dead") Julian Schnabel ("The Diving Bell and the Butterfly") Sean Penn ("Into The Wild")  Ben Affleck ("Gone Baby Gone") Marc Forster ("The Kite Runner" Chroniqué ici) ) Joel and Ethan Coen ("No Country for Old Men"), Tim Burton ("Sweeney Todd") Paul Thomas Anderson ("There Will Be Blood"). Tony Gilroy ("Michael Clayton")

    easternMeilleur acteur, le choix est bien plus cornélien, car la liste est longue, et tous ont apporté quelque chose dans chacun de leurs rôles: Denzel Washington ("American Gangster"), Brad Pitt ("The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford"), Russel Crowe ("3:10 To Yuma)  James McAvoy ("Atonement") Viggo Mortensen ("Eastern Promlises") Casey Affleck ("Gone, Baby, Gone") Philip Seymour Hoffman ("Before the Devil Knows You're Dead" or "The Savages") Tom Hanks ("Charlie Wilson's War") Mathieu Amalric ("The Diving Bell and the Butterfly")  John Cusack ("Grace is Gone") Tommy Lee Jones ("In the Valley of Elah"), Emile Hirsch ("Into the Wild") Ryan Gosling ("Lars and the Real Girl"), George Clooney ("Michael Clayton"), Josh Brolin ("No Country for Old Men") Johnny Depp ("Sweeney Todd") Daniel Day-Lewis ("There Will Be Blood"). Richard Gere ("The Hoax") (soulignés, mes favoris)into

    Idem pour cette catégorie là. Les meilleures actrices sont légions, et je ne voudrais pas comme le jury,  devoir choisir entre : Amy Adams ("Enchanted") Keira Knightley ("Atonement") awayJulie Christie ("Away From Her") Ellen Page ("Juno") Marion Cotillard ("La Vie en Rose") Tang Wei ("Lust, Caution") Halle Berry ("Things we Lost in Fire") Angelina Jolie ("A Mighty Heart") Laura Linney ("The Savages"), Helena Bonham Carter ("Sweeney Todd") J'ai vu les films soulignés et les  autres en sneak-préviews, et je balance  entre Jolie-Christie-Page et surtout Cotillard. Et quelque sera le choix, je serai déçue.

    juno
    Acteur dans un second rôle : Ben Foster ("3:10 to Yuma"), que j'ai particulièrement apprécié dans Alpha Dog,  Josh Brolin ("American Gangster"), Casey Affleck ("The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford"), Russel Crowe ("American Gangster") Paul dano ("There Will Be Blood") Philip Seymour Hoffman ("Charlie Wilson's War"), J.K Simmons ("Juno") Max von Sydow ("The Diving Bell and the Butterfly"), John Travolta ("Hairspray") Robert Downey Jr ("Zodiac") Tom Wilkinson ("Michael Clayton"), Javier Bardem ("No Country for Old Men"), Tommy Lee Jones ("No Country for Old Men") Second rôle c'est aller vite en besogne, car la plupart des acteurs repris ici tiennent l'affiche dans chaque scène. J'ai toujours dit, et je persiste et signe  que les seconds rôles de nos jours sont bien plus  que de simples faire-valoir. Travolta par exemple est présent tout le long du film....Casey Affleck mène son enquète du début jusqu'à la fin du film. il n'y a pas une seule scène où son visage n'apparaît pas, même en silhouette....conclusion, des seconds couteaux qui valent largement les stars..0033_DF-00745_copy
    ...Amy Adams et Casey Affleck dans Gone, Baby, Gone un superbe premier film de Ben Affleck.

    La liste des meilleurs seconds rôle féminins est moins longue, mais pas moins relevée pour autant: : Olympia Dukakis ("Away From Her") Amy Ryan ("Gone Baby Gone") Julia Roberts "Charlie Wilson's War") Cate Blanchett ("I'm Not There"), Catherine Keener ("Into the Wild"), Allison Janney ("Juno"), Tilda Swinton ("Michael Clayton") Saoirse Ronan ("Atonement") Toutes sont de vrais "seconds rôles" sauf Cate Blanchett, louée par la critique mondiale, pour son ahurissante personnification de Dylan dans I'm Not there, et loin de n'être qu'une simple apparition dans l'ombre. Mais il est vrai que partager une histoire en six volets, relève automatiquement d'un second rôle. Dommage qu'elle ne puisse pas concourir dans la catégorie suprême. Et, second rôle c'est vite dit. Si ces vedettes là ne donnaient pas le meilleur d'elles-même, les premiers rôles ne seraient pas ce qu'il sont non plus.

  • Deauville Palmarès!

    affleckAprès Venise,  la 33è édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville, présidé par André Téchiné, entouré de Odile Barski, Emilie Deleuze, Anouk Grinberg, Marie-france Pisier, Xavier Beauvois, Nicolas Cazalé et Charlelie Couture, s'est clôturée hier et le palmarès est assez diversifié!

    rocketPrix du jury Révélation Cartier; Rocket Science. Jeffrey Blitz, avec Nicholasd'Agosto, Anna Kendrick et Reece Daniel Thompson.
    Hal Hefner souffre d’un bégaiement incontrôlable. malgré son esprit vif et son intelligence débordante, ce défaut d’élocution l’empêche d’être le candidat idéal pour intégrer le groupe de discussion de son lycée. hal est d’autant plus surpris lorsque gGnny Ryerson, la reine de l’articulation, lui propose de devenir membre…- Given that his active mind and quick wit tend to be obscured by his unpredictable stutter, hal hefner is not an obvious candidate for his school debate team. so it comes as a surprise, when the team’s star member, the hyper-articulate ginny ryerson proceeds to present her case for hal’s potential as a public speaker.
     Prix du Jury: NEVERFOREVERNever Forever de Gina Kim. Avec Vera Farmigo Ha-jung Woo et David I. Mcinnis. Sophie est mariée à andrew, un brillant avocat d’origine asiatique. leur mariage est remis en question lorsqu’ils découvrent qu’ils ne peuvent pas avoir d’enfant. afin de sauver à tout prix son couple, sophie entame en secret une série de rapports sexuels avec un travailleur clandestin venu de corée. - Sophie is married to andrew, a successful asian american lawyer. their marriage begins to fall apart when they discover that they are unable to conceive. in a desperate attempt to save her marriage, sophie initiates a series of clandestine sexual encounters with a korean immigrant worker.
    Grand Prix  TTHEDEADGIRLhe Dead Girl De Karen Moncrieff, avec Toni Collette, Piper Laurie, Mary Steenbrurgen James Franco, Karen Murphy, Marcia Gay Harden et Rose Byrne...Malgré un casting 5 étoiles, ce film n'a pas fait une belle carrière. Espérons que Deauville donnera un nouvel élan à ce long-métrage.  La découverte du corps d’une jeune fille dans un champ aux abords de los angeles va bouleverser l’existence de plusieurs personnes étrangères les unes aux autres mais liées d’une manière ou d’une autre à ce meurtre brutal.
     - n an open field on the outskirts of los angeles, the discovery of a dead girl reverberates like a scream through the lives of complete strangers linked by her brutal murder.
    graceisgoneposter_thumbnail
    Prix de la Critique Internationale :
    Grace Is Gone de James C. Strouse

    Coup de Cœur Canal Plus du Meilleur Documentaire :
    La Guerre de Ken Burns & Lynn Novick

    Prix Michel d’Ornano :
    La Vie D'Artiste de Marc Fitoussi

    Sources Libération et Dossier Deauville.

  • Gone ,Baby, Gone avec Ben Affleck A Deauville. Un must!!

     

     

     

    Un erreur matérielle à laquelle je n'arrive pas à remédier fait que lorsque des internautes tapent l'adresse du blog, ils attérissent sur ce post très très très ancien. Google déraille sérieusement sur ce coup là....A toutes fins utiles, pour tous ceux qui attérissent ici, descendez avec votre souris jusqu'à "Home" en bas à droite, et vous retrouverez le fil normal de ce blog ciné, cad, les dernières nouvelles du septième art "uptdated" toutes les quatre heures. Nom d'un petit bonhomme, Google c'est pas drôle!

     

    affleckdamonoscars_thumbnailDepuis l'Oscar obtenu avec Matt Damon pour leur scénario de "Good Will Hunting"  Ben Affleck est autant connu pour ses rôles, que pour ses multiples romances, et ses flops retentissants.  C'est pourquoi il  a créé la surprise avec sa première réalisation "Gone, Baby, Gone"   Affleck, qui en également écrit le scénario avec AAron Stockard, s'est coltiné un dur morçeau en adaptant une nouvelle de Dennis Lehane (Mystic River). L'histoire se situe dans le quartier interlope d' une cité ouvrière de Boston, et se focalise sur la disparition d'une fille. Mais étant donné que le pitch est assez maigre, et que le film ne comporte pas de  "Star-Studded Faces" cad...de grands noms, il doit se battre pour faire son trou au box-office Us.  Cependant, ce film sera sans nul doute, considéré comme l'un des meilleurs films sur les crimes de ces 10 dernières années.....puisqu'il parle de drogue, pègres, parrains, pédophile, de mère toxico-indigne, et polices corrompues. Vu comme cela, le scénario a l'air facile, cependant, il ne l'est pas, car tout en contenant un tas de twists, les scénaristes sont parvenus à garder un sens lucide à l'action. ...même quand le héros tue un pédophile, et que tout le corps de police applaudit....Si cela n'éveillera pas des sentiments moralisateurs, alors c'est que j'ai rien compris.

    005

    Quant au casting, il est impressionnant de justesse, et Casey, le frère de "l'autre" offre une perf" absolûment incroyable, dans la peau d'un détective continuellement "chambré" pour son aspect "juvénile" et enfantin...mais qui finalement est bien plus fort qu'il n'en a l'air. Ed Harris, est magnifique dans la peau d'un flic cynique et Amy Madigan la femme de Harris, fait une apparition caméo comme tante de la petite disparue. ...Sans oublier, Morgan freeman, le vieux briscard du métier, qui va grandement aider le jeune détective, car lui-même a perdu une petite fille de 12 ans, et se sent donc très concerné.  Un très beau film, où Affleck a pu compter sir la présence de vrais "figurants" de la cité ouvière de Dorchester, ce qui rend le film encore plus crédible.  Salué par la critique. A voir!

           


     


    Bandes annonce en français! Windows Media Player - Moyen


     Windows Media Player - Petit