06 juin 2015

Vincent Lindon à Bruxelles

20150605_200105_resized.jpg

C'est Place Sainte-Croix à Ixelles que s'est déroulée la 13ème édition du BRUSSELS FILM FESTIVAL ce vendredi 5 juin à Flagey avec la projection du film LA LOI DU MARCHE  et, en présence de son réalisateur Stéphane Brizé et de son interprète principal Vincent Lindon, tout récemment couronné du prix d’interprétation à Cannes.

 

Le jury est composé de Christian Carion, Olivier Masset Depasse, Erika Sainte et Antonella Salvucci. Manque à l'appel Wim Willaert.


Photo-call MichCiné

 

20150605_193328_resized.jpg

05 juin 2015

Vincent Lindon, après Cannes, à Bruxelles

 

 actualité cinéma,vincent lindon,cannes,ixelles,flagey,biff

SOIREE D'OUVERTURE

Vincent Lindon lance le Festival du Film de Bruxelles
Après Cannes, il est à Bruxelles
AVANT-PREMIERE

Vincent Lindon, primé au dernier Festival du Film de Cannes pour son interprétation dans La Loi du marché, et Stéphane Brizé lancent ce vendredi la 13e édition du Festival du Film de Bruxelles.

 biff.pngVE 5.06 - 20:00 - FLAGEY 4

12:30 Publié dans Festivals belges | Tags : actualité cinéma, vincent lindon, cannes, ixelles, flagey, biff | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24 mai 2015

Trieste. King of fantastic and Science fiction movies for 6 days..

 

 

actualité cinéma,triest,fantastic films,mélies d'or,mélies d'argent,biff,brussels,europe,italyTRIESTE - THE EUROPEAN CAPITAL CITY OF FANTASTIC CINEMA FROM 3 TO 8 NOVEMBER: "TRIESTE SCIENCE+FICTION" FESTIVAL WILL HOST THE "GOLDEN MÈLIÈS CEREMONY" OF THE EUROPEAN FANTASTIC FILM FESTIVALS FEDERATION

 

 For 6 event-packed days in November, Trieste will reign as the capital of European fantastic cinema. The 15th Trieste Science+Fiction Festival will not only host the bi-annual meeting of the European Fantastic Film Festivals  Federation, it will also hold the prestigious Méliès d'or ceremony on November 6th, awarding the top prize to the best fantastic feature and short film of the Méliès cycle. The Trieste festival runs from 3 to 8 November and this year's special festivities will bring together luminaries of European genre cinema as well as directors and programmers of Europe's most outstanding fantastic film festivals.

 

The European Fantastic Film Festivals Federation is a tightly knit network of 21 film festivals from 15 countries, with a global attendance of over 450,000 spectators. Its mission is to promote European fantastic film productions throughout Europe and the world, by enhancing their visibitily and their standing both among the public and within the industry, and encouraging their circulation. The Federation works to fulfill this mission through its Méliès awards for outstanding European genre films.

 

The Méliès d’or and the Méliès d’argent awards are given each year to the best European fantastic feature and short film, recognising quality, creativity and generating unique visibility for the films and for their directors. The winners are showcased by all of the Federation’s festivals, including its supporting members. The 19th Méliès d’or Ceremony will be held in Trieste, Italy, at the Trieste Science+Fiction Festival in November 2015.

 

Trieste Science+Fiction started in 2000 and explores the worlds of the fantasy and science fiction genres, paying particular attention to the experimental languages and new technologies of cinema, television, visual arts and entertainment. The festival is organized by the film center La Cappella Underground, with the the financial support of the Italian Ministry of Culture, the Council of Culture of the Autonomous Region of Friuli-Venezia Giulia, the Municipality of Trieste, the Province of Trieste. 

Sala Tripcovich will be Trieste Science+Fiction's main venue, thanks to the collaboration of the Municipality of Trieste and Teatro Lirico Giuseppe Verdi. The neighbouring Casa del Cinema, where all of Trieste main film associations have their offices, will host the festival's headquarters as weel as the other sections of the event, in collaboration with Teatro Miela.

Cinema will be, as usual, at the centre of the festival programme, with national and international premieres showcasing the best productions in science fiction, fantasy and horror. The festival’s official selection will feature two international competitions: independent filmmakers from all over the world will compete for the Asteroide Award, going to the best science fiction feature film. The European competition for the Méliès d’Argent going to the the best fantastic feature and short film is organised in collaboration with the European Fantastic Film Festivals Federation.

Spazio Italia will feature Italian shorts, documentaries and feature films and  the festival will also have the traditional special events “Meetings on Futurology” devoted to science and literature, in collaboration with the main international scientific centres based in Trieste, as well as the Urania Life Achievement Award (in collaboration with the magazine with the same title) to a great artist in the fantastic genre.

 

"We're very happy and proud that Trieste and our festival have been designated this year to host the Golden Mèliès Ceremony" said the delegation organizers composed by Daniele Terzoli, Lorenzo Bertuzzi and Lorenzo Codelli. "In our town, the tradition of fantastic cinema has very deep roots: the Science Fiction Festival started more than fifty years ago, in 1963, and some of the main Fantastic Film Festival in Europe were inspired by that experience. So, the fantastic film fans from all  all world are invited at the beginning of November to storm our festival, the place where this fantastic voyage began".

http://www.melies.org/the-festivals

24 avril 2015

La musique et le BIFF

Dédié au cinéma européen, le 13ème BRUSSELS FILM FESTIVAL se déroulera du 5 au 12 juin 2015 à Flagey et à la Cinematek. Comme déjà annoncé, le festival accueillera cette année l’actrice Juliette Binoche en invitée d’honneur. Outre sa programmation riche et variée, le festival s’intéresse également aux nombreuses relations entre la musique et le cinéma, avec des Ciné-Concerts, des documentaires liés à la musique et des rencontres entre compositeurs et réalisateurs.

 

ZONE LIBRE revisite 2001, L’Odyssée de l’Espace

 

Après les Tindersticks, les Chromatics, Chrysta Bell, Roscoe, Mélanie De Biasio ou encore My Little Cheap Dictaphone, The Flying Horseman et Follakzoid lors des éditions précédentes, le festival propose un ciné concert de Zone Libre, en première en Belgique, le samedi 6 juin à 20h30 à Flagey.

 

Le groupe Zone Libre revisite le mythique 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick dans une version courte, mais toujours aussi hallucinée. La musique du groupe se compose de montées en puissance dramatiques, stridentes, collant aux images des grands fauves dévorant leurs proies, de singes armés de fémurs fracassant les crânes et autres carcasses. Bruit, fureur, mais aussi des notes pures, fascinantes, illustrant le vaisseau spatial évoluant dans l'espace à un rythme lent. La performance de Zone Libre va vous fasciner, subjuguer et vous embarquer dans un autre espace-temps.

 

 

 

Zone Libre est le fruit d'une rencontre entre deux univers artistiques singuliers : Serge Teyssot-Gay, guitariste de Noir Désir et du projet Interzone et Cyril Bilbeaud (batterie). Ensemble, ils explorent toutes sortes de sonorités : jeux de guitares incandescentes, larsen entre ruptures et lignes de fuite, riffs assassins comme autant d'ondes de choc. Zone Libre impose un univers envoûtant et inquiétant

 

11 avril 2015

Le Zombie au Vélo

 

PRIX DE LA CRITIQUE (UCC & UPCB) /

33ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM FANTASTIQUE DE BRUXELLES

 

Ce vendredi 10 avril au Bozar de Bruxelles, à l’occasion du 33ème Festival International du Film Fantastique de Bruxelles, l’Union de la Critique de Cinéma (UCC) et l’Union de la Presse Cinématographique Belge (UPCB) ont conjointement décerné le troisième Prix de la Critique de l’événement, sponsorisé pour la première fois par la plateforme UniversCiné (500 euros), ce dans la catégorie des courts-métrages nationaux (10 films).

 


 

zombiz.pngCette récompense a été décernée au film « Le zombie au vélo », de Christophe Bourdon, une production des Films du Carré. Les deux associations ont coordonné un jury de 3 journalistes, composé de Marie Charette (RTBF & Be TV), Stefan Eraly (Journal du Médecin) & Gauthier Keyaerts (Cinenews). Ceux-ci ont plébiscité "Un film particulièrement original, qui utilise à merveille la thématique du genre et se démarquant par la maîtrise et la subtilité de sa réalisation. Tout délivrant un message bien en phase avec son époque". http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Bourdon

zombie2.png

 

 

 

 

 

 

18 janvier 2015

BIFFF 2015 Bozar

bifff 205.png

12 janvier 2015

CHARLIE Hommage du BIFF

biff.pngEn 1993, l’équipe du BIFFF était partie à la rencontre d’une belle bande de tarés : ils s’appelaient Cavanna, Professeur Choron, Wolinski et déminaient à coups d’encre et de rouge qui tache les ornières fondamentalistes où s’embourbaient déjà les véhicules de la pensée libre. Deux bouteilles de whisky ont suffi pour que l’on devienne les meilleurs amis de Hara Kiri le temps d’une soirée mémorable…

22 ans plus tard, le rouge qui tache n’a plus le goût de pinard mais celui du sang versé. Injustement. Inutilement. Stupidement. 12 morts et des dizaines de millions de blessés pour des crobards féroces mais pertinents… C’est trop cher payé pour pouvoir ouvrir sa gueule en démocratie. C’est juste dégueulasse. Adios, bande de pitres, vous qui aviez toujours préféré le vin d’ici à l’au-delà. Signé l'équipe du BIFF Belgique

17:55 Publié dans Hommages. | Tags : charlie, charlie hebdo, biff, wolinksy, cabu | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

21 mars 2014

Alan Parker à Bruxelles

alan-parker.jpg

 

Depuis plusieurs années, le Brussels Film Festival a associé la musique à sa programmation, présentant notamment des ciné-concerts et rencontres autour de la musique au cinéma.

C’est donc avec un réel plaisir que le festival accueillera ce cinéaste dont la filmographie a associé avec bonheur musique et cinéma. Alan Parker ouvrira le festival le vendredi 6 juin à Flagey.

Le lendemain, il donnera une leçon de cinéma l’après-midi à Flagey et une Master Class le soir à la Cinematek.

Alan Parker présentera ensuite l’un de ses chefs-d’œuvre, The Commitments, réalisé en 1990 et devenu aujourd’hui presque introuvable. alan parker,biff,madonna,evita,oscar,golden globes,ku klux klan,qui vaudra à gene hackman,’ours d’argent,kevin spacey,kate winslet,laura linney,matthew modine,come see the paradise,the commitments,nicolas cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalA l’occasion de sa venue, la Cinematek présentera également l’intégralité de sa filmographie.

 

Quatorze longs métrages, quatorze films cultes

A la fois scénariste, réalisateur, producteur et compositeur, Alan Parker (Londres, 1944) tourne son premier long métrage en 1976, le fameux BUGSY MALONE, parodie des films de gangsters interprétée par des enfants dont… Jodie Foster ! Présenté en compétition officielle à Cannes, le film reçoit 2 nominations aux Golden Globes et remporte 3 Bafta Awards. alan parker,biff,Matthew Modine , COME SEE THE PARADISE, The Commitments, Nicolas Cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalDeux ans plus tard, deuxième coup de maître avec MIDNIGHT EXPRESS, l’histoire tragique d’un touriste américain emprisonné en Turquie pour détention de drogue. Le film est à nouveau en compétition à Cannes, reçoit 2 Oscars et 4 Golden Globes : Meilleur film dramatique, Meilleur acteur dans un second rôle (pour John Hurt), Meilleur scénario (signé Oliver Stone) et Meilleure musique (composée par Giorgio Moroder).

 

 

http://nicoc.canalblog.com/archives/2011/10/06/21316155.h... Une superbe Chronique sur Midnight Express...et une bande-annonce de 10 minutes..

alan parker,biff,Matthew Modine , COME SEE THE PARADISE, The Commitments, Nicolas Cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalEn 1980, Alan Parker signe FAME, la comédie musicale américaine devenue culte, couronnée de 2 Oscars et nommée au César du meilleur film étranger. alan parker,biff,Matthew Modine , COME SEE THE PARADISE, The Commitments, Nicolas Cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalLe cinéaste rend ensuite hommage à l’un des plus grands groupes rock de tous les temps avec PINK FLOYD THE WALL en 1982, d’après le scénario de Roger Waters lui-même.

alan parker,biff,Matthew Modine , COME SEE THE PARADISE, The Commitments, Nicolas Cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalLa même année, il tourne SHOOT THE MOON, un drame interprété par Albert Finney et Diane Keaton. A propos de ce film là. J'ai eu l'occasion de le découvrir sur TCM il y a quelques semaines, et ce fut un vrai régal, car il faut savoir que ce long-métrage n'a pas été bien distribué et n'a fait l'objet que des projections très discrètes.

 

alan parker,biff,Matthew Modine , COME SEE THE PARADISE, The Commitments, Nicolas Cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalDeux ans plus tard, le cinéaste anglais nous revient dans un autre registre avec le cultissime BIRDY, interprété par Matthew Modine et Nicolas Cage, sur une bande originale inoubliable signée Peter Gabriel, et couronné du Grand Prix du Festival de Cannes en 1985.

En 1986, Alan Parker réalise ANGEL HEART, thriller fantastique qui offrait à Mickey Rourke l’un de ses meilleurs rôles, aux côtés de Robert De Niro.

 

alan parker,biff,madonna,evita,oscar,golden globes,ku klux klan,qui vaudra à gene hackman,’ours d’argent,kevin spacey,kate winslet,laura linney,matthew modine,come see the paradise,the commitments,nicolas cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalIl tourne deux ans plus tard MISSISSIPPI BURNING, thriller américain autour du Ku Klux Klan, qui vaudra à Gene Hackman l’Ours d’Argent du meilleur acteur à Berlin en 1989 et un Oscar. Il enchaîne aussitôt avec COME SEE THE PARADISE, un drame historique américain mené par Dennis Quaid. En 1990, il réalise THE COMMITMENTS, une comédie musicale sur le destin mouvementé d’un groupe de soul music irlandais, nommée aux Oscars et aux Golden Globes. Quatre ans plus tard, il réunit Anthony Hopkins, Bridget Fonda et Matthew Broderick dans la comédie dramatique THE ROAD TO WELLVILLE. En 1998, Alan Parker réalise EVITA sur le tragique destin d’Eva Peron qui vaudra à Madonna le Golden Globe de la meilleure actrice et l’Oscar de la meilleure chanson You must love me.

En 2000, Alan Parker retourne en Irlande pour y diriger Robert Carlyle et Emily Watson dans ANGELA’S ASHES, d’après le tragique récit autobiographique de Frank McCourt, prix Pulitzer. alan parker,biff,madonna,evita,oscar,golden globes,ku klux klan,qui vaudra à gene hackman,’ours d’argent,kevin spacey,kate winslet,laura linney,matthew modine,come see the paradise,the commitments,nicolas cage,actualité cinéma,fame,midnight express,belgique,cinématek,festivalEn 2003, il tourne THE LIFE OF DAVID GALE, avec Kevin Spacey, Kate Winslet et Laura Linney. Ce vibrant plaidoyer contre la peine de mort au Texas est produit par Nicolas Cage, tandis que la musique est composée par Alex et Jake Parker, les fils du réalisateur !   

 

Le Festival se déroulera du 6   au 14 Juin à Flagey dans le Paquebot, et à la Cinématek. Des Bozarts.

 

18 octobre 2012

Koji Wakamatsu "L'Empire des Sens" Décès!

koji.jpgLe réalisateur japonais Koji Wakamatsu est décédé mercredi soir à 76 ans à Tokyo, victime d'un accident de circulation, a annoncé sa maison de production.
Renversé vendredi par un taxi dans le quartier très animé de Shinjuku, le cinéaste avait été hospitalisé et est décédé quelques jours plus tard, a précisé Kazuya Shiraishi, un responsable de sa maison de production. Producteur du sulfureux "Empire des sens" de Nagisa Oshima en 1976, Wakamatsu venait d'être distingué lors de la 17ème édition du Festival international du film de Busan (BIFF), en Corée du sud, en remportant le prix du Réalisateur asiatique de l'année. La suite ici. http://www.rtl.be/info/magazine/cinema/915001/d-c-s-accid...
 

kojii.jpg

Lien http://fr.wikipedia.org/wiki/K%C5%8Dji_Wakamatsu

17 juin 2012

Festival du Film de Flagey Palmarès

image009.jpg

 

La 10ème édition du Brussels Film Festival s’est clôturée ce samedi 16 juin par la cérémonie de remise des prix en présence des lauréats, suivie de la projection du dernier film de Michael Winterbottom, Trishna, superbe transposition du roman Tess of the d’Ubervilles de Thomas Hardy dans l’Inde contemporaine.

 

L’événement bruxellois a accueilli des dizaines de milliers de festivaliers venus assister aux projections de films, concerts et rencontres. Outre la compétition officielle, le public pouvait découvrir quelques avant-premières dont Quand je serai petit en ouverture (en présence de Jean-Paul Rouve, Claude Brasseur et Arly Jover), The Deep Blue Sea (en présence de son réalisateur Terence Davies), Paris-Manhattan (en présence de la réalisatrice Sophie Lellouche) ou encore To Rome with Love, le dernier opus de Woody Allen, tourné en Italie avec Penelope Cruz, Roberto Benigni et Alec Baldwin.

Le festival faisait également la part belle à la musique avec une nouvelle section dédiée aux documentaires musicaux (dont The Libertines : There are no innocent bystanders, Shut up and play the hits ou encore Vinylmania) et deux Ciné-Concerts : l’un de NLF3 sur le film Le Golem, l’autre de NeirdA & Z3ro sur le premier épisode la série Le Prisonnier. La grande soirée anniversaire réunissait plus de mille spectateurs pour le fameux concert des Chromatics (auteur notamment de la musique de Drive) suivi de DJ sets de Carl Barât, Saul Williams, Sofa, Didz et le groupe J-Prock. Une journée entière était également dédiée à la musique au cinéma avec de fructueux speed dating entre producteurs et musiciens et tables rondes.

Point fort de cette édition, les Master Classes données par le cinéaste anglais Peter Greenaway (à qui l’on doit notamment les superbes Meurtre dans un jardin anglais, le Ventre de l’architecte ou encore Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant), Peter Aalbaek Jensen (producteur des films de Lars von Trier, Susanne Bier, Lukas Moodysson et Thomas Vinterberg), Jean-Michel Bernard (compositeur attitré de Michel Gondry et également du dernier film de Scorsese, Hugo Cabret), Thomas Bidegain(scénariste de Un prophète et De rouille et d’os de Jacques Audiard, ainsi que de A perdre la raison de Joachim Lafosse) ou encore Lucas Belvaux (réalisateur de la trilogie Un couple épatant/cavale/Après la vie, La Raison du plus faible, Rapt et 38 témoins).

 

11.jpg

le jury Tania Garbarski, Mireille Perrier, Ivan Corbisier (directeur du festival), Frédéric Fonteyne, Edouard Molinaro, Koen Mortier et Bernard Yerlès.

 

GOLDEN IRIS AWARD pour le meilleur film

10.000 € offerts par la Région de Bruxelles-Capitale

Ce prix est décerné par le Jury Officiel parmi les films de la Compétition

DEATH FOR SALE

de Faouzi Bensaïdi (France/Belgique/Maroc)

et

 

CINEUROPA AWARD

5.000 € offerts par Cineuropa.org

Ce prix est décerné par un jury Cineuropa parmi les films de la Compétition  

 

 

 

 

 BEST SCREENPLAY AWARD

  2.000 € offerts par l'ASA et la SABAM
 Ce prix est décerné par le jury du scénario parmi les films de la Compétition européenne

 

FEDEX CINEPHILE AWARD
2.500 €
offerts par Fedex
Ce prix est décerné par le jury jeunes parmi les films de la Compétition européenne

 

CINEUROPA AWARD
5.000 € offerts par Cineuropa.org
Ce prix est décerné par un jury Cineuropa parmi les films de la Compétition européenne

 

AUDIENCE AWARD
2.000 € offerts par Euro Millions
Ce prix est décerné par le public parmi les films de toutes les sections (sauf séances spéciales et projections en plein air)

 

RTBF TV AWARD pour le meilleur film
10.000 € (en garantie de distribution).
Ce prix est décerné par la RTBF La Deux parmi les films de toutes les sections (sauf séances spéciales et projections en plein air)

 

Be TV AWARD pour le meilleur film
5.000 € (en garantie de distribution)
Ce prix est décerné par Be TV parmi les films de toutes les sections (sauf séances spéciales et projections en plein air)

 

PRIME TV AWARD pour le meilleur film
5.000 € (en garantie de distribution sur Prime distribué par télévision digitale Telenet)
Ce prix est décerné par Prime parmi les films de toutes les sections (sauf séances spéciales et projections en plein air)

 

BEST SHORT FILM AWARD
1.400 € offerts par l'ARRF (Association des Réalisateurs et Réalisatrices de Films) et UniversCiné Belgium et 1.000€ offerts par Studio l'équipe.
Ce prix est décerné par le Jury Court Métrage

BEST SHORT FILM UPCB
1.000 € offerts par l'UPCB (Union de la Presse Cinématographique Belge) 

 

21 juin 2011

Le Festival du film de Flagey commence ce 23 juin....

Le festival accueillera de nombreux invités, de Benjamin Biolay à Julie Gavras, en passant par Maria de Medeiros, Pascal Rabaté, Christelle Cornil, Thierry Jousse, Stéphanie Crayencour, Yves Renier, Bouli Lanners, Anne Coesens, et bien d'autres.

 

La Compétition Officielle réunit onze longs métrages européens : A QUIET LIFE (Una vita tranquilla) de Claudio Cupellini (Allemagne/France/Italie), BLACK BREAD (Pa negre) de Agusti Villaronga (Espagne), BRAND de Thomas Roth (Autriche), HAPPY HAPPY (Sykt lykkelig) de Anne Sewitsky (Norvège), INNOCENT SATURDAY (V Subbotu) de Alexander Mindadze (Russie/Allemagne/Ukraine), JIMMY RIVIERE de Teddy Lussi-Modeste (France), NOTHING'S ALL BAD (Smukke Mennesker) de Mikkel Munch-Fals (Danemark), PARKED de Darragh Byrne (Irlande/Finlande), SUICIDE ROOM (Sala Samobojcow) de Jan Komasa (Pologne), UNDERCURRENT (Brim) de Arni Olafur Asgeirsson (Islande) et VALLANZASCA de Michele Placido (Italie/France/Roumanie). Présidé par Jacques Weber, le jury officiel attribuera notamment le Golden Iris Award au meilleur film (10.000€) et le White Iris Award au meillleur premier film (4.000€). Au total, ce sont près de 50.000 € de prix qui seront décernés.

 

La section Avant-Premières propose six films dont OMAR M'A TUER de Roschdy Zem, projeté en soirée de clôture le mercredi 29 juin, après la cérémonie de remise des prix.

 

Véritable repère de perles à découvrir, le Panorama réunit  onze longs métrages : AU CUL DU LOUP de Pierre Duculot (Belgique/France), DAYS TO COME de Lars Kraume (Allemagne), HELLO! HOW ARE YOU? d'Alexandru Maftei (Roumanie/Espagne/Italie), LAPLAND ODYSSEY de Dome Karukoski (Finlande, Irlande, Suède), LATE BLOOMERS de Julie Gavras (France/Angleterre/Belgique), SONGS OF LOVE AND HATE de Katalin Gödrös (Suisse), THE BERLIN PROJECT de Ivo Trajkov (Allemagne), THE PASSAGE de Roberto Minervini (USA/Belgique), TREACLE JR de Jamie Thraves (Angleterre), VENICE de Jan Jakub Kolski (Pologne) et WOMB de Benedek Fliegauf (Allemagne/Hongrie). En l'honneur de la prochaine présidence européenne de la Pologne, une soirée spéciale Pologne se déroulera le vendredi 24 juin.

Merci a SABRINA.....Sans elle, il resterait une grosse, une très grosse coquille sur cette page....Celle d'une inversion d'affiche. Voilà c'est fait. ..Elle n'y est plus...

14:00 Publié dans Festivals belges | Tags : biff, actualité, actualité cinéma, benjamin biolay, ciné, cinéma | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25 avril 2010

Le Bifff en images

bifffCa y est. Les murs ne tremblent. Les sols ne se dérobent plus nos pieds, les Aliens sont remontés dans leurs soucoupes, et les Zombies sonrt retournés dans leurs lugubres cimetières... Nous voilà tranquilles  jusqu'à l'année prochaine. Sortez vaillant peuple, vous ne risquez plus rien.

Le cru 2010 du Bifff a été un grand cru, salué par le venue de Luc Besson en personne...Que peu cependant , auront eu l'occasion de voir.....tellement il est passé en coup de vent, lui et Jean-Paul Rouves. Cela valait bien la peine d'annonçer la venue du "grand" (?) Besson, pour le voir filer...sans un sourire, sans un geste pour les fans qui se pressaient dans le grand hall du Bifff. Pourtant, il me semble que quand on est en pleine campagne de promotion pour Adèle Blanc-Sec, film dont les différentes châines de télévision nous ont abreuvé au point d'en avoir une indigestion, on se montre un tant soit peu coopératif. Surtout pour la presse, dont le quart d'heure (cad le mien aussi) avait été arrêté dans l'agenda de l'attache de presse du distributeur (Belga) Donc, après avoir essayé un refus net et sans bavures, je me suis dit que je n'avais fait 1h35 de route pour CA! Donc, j'ai suivi sa sortie en galopant à qui mieux mieux, et je l'ai photographié dans une situation que ne le met pas vraiment en évidence, cad en tirant la g....tant pis pour lui. Mais ce visage fermé  représente vraiment ce qu'il est.....tout Besson qu'il soit, un mec prétentieux et n'affichant aucun respect pour la presse.  Rien à voir avec Lance Henriksen, souriant, sympa et disponible. Je l'ai croisé sans rendez-vous, en revenant de ma session photo d'avec Michael J. Basset (Salomon Kane) et comme vous pouvez le voir sur la photo, il s'est gentiment prêté au jeu de la photo surprise. Cependant en dehors de quelques visions presse et visionnage en compagnie du public, en dehors de ces rencontres, je n'ai pas vraiment campé sur le site. Contrairement à de nombreux geeks, qui ont fait plus d'une heure de file pour voir "Survival of the Death"  du réalisateur culte George Romero...Courageux et patients sans aucun doute!

.

bis

 

bisbisbis

 

besson photo michciné

Crédits photos 1. Michael.J.Basset réalisateur de Salomon Kane- Lance Henriksen- Luc Besson)

Participations et palmarès un clic sur:  http://www.bifff.net/

19:45 | Tags : biff, michael j bsasset, 2010, information, news, lance henriksen, epouvante | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05 juillet 2009

Ce soir au Festival du film de Bruxelles " Bancs Publics" Casting étincellant



bancs publics posterLucie arrive à son bureau et découvre, accrochée sous une fenêtre de l'immeuble d'en face, une banderole noire avec écrit : "HOMME SEUL". Est-ce un gag, un cri du cœur, un appel au secours ? Lucie et ses deux collègues s'interrogent et décident de mener leur enquête... A midi, elles pique-niquent à côté, au "SQUARE DES FRANCINE". Là, les amoureux graves, les solitaires enjoués, joueurs de tous âges, tournent autour du joyeux jet d'eau.

bancs publics VI
La ronde continue en face, au magasin "BRICO-DREAM" où, sous les conseils plus ou moins compétents d'une équipe de vendeurs en sur-effectif, les clients calculent, échafaudent, tendus, angoissés, ayant peur de repartir avec des étagères trop courtes, des vis trop longues... A la fin du jour, aurons-nous croisé l"'homme seul" parmi la multitude de ces personnages affairés ?

bancs Publics VIII

 bancs publics IO
César du meilleur court métrage en 1993, Bruno Podalydès avait séduit public et critique avec cet étonnant moyen métrage intitulé Versailles, rive gauche, dans lequel il mettait en scène son frère Denis, pour refaire le coup 4 ans plus tard avec Dieu Seul me voit - Versailles Chantier.  Il était donc tout naturel, aujourd'hui, qu'il continue sa vision exploratrice et de réaliser l'autre côté de la Seine : Versailles rive droite ! Entre les deux, Bruno Podalydès n'a pas perdu son temps puisqu'il est l'auteur d'une série de films tous interprétés par son frère : Voilà (Festival de Venise 1994), Dieu seul me voit (César du meilleur premier film 1999), Liberté-Oléron (1999) et les deux adaptations de romans de Gaston Leroux : Le mystère de la chambre jaune (2002) et Le parfum de la dame en noir (2005).

bancs publics IX

 Florence Muller, Denis Podalydès, Samir Guesmi, Bruno Podalydès, Bruno Solo, Olivier Gourmet, Hippolyte Girardot, Michel Vuillermoz, Josiane Balasko, Chantal Lauby, Thierry Lhermitte, Bernard Campan, Julie Depardieu, Claude Rich, Mathieu Amalric, Pierre Arditi, Michel Aumont, Didier Bourdon, Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Benoît Poelvoorde, Pascal Légitimus, Nicole Garcia, Michael Lonsdale, Emmanuelle Devos, Amira Casar, Elie Semoun, Vincent Elbaz,

bancs publics III

Désolé pour ceux que j'oublie...Ah oui, le film s'ouvre sur "Bancs Publics" interprèté par le chanteur engagé Redan, un grand fan de George Brassens, auquel le titre du film fait référence!

bancs publics II

 bancs public I

 Distribution Imagine. Présenté au dernier festival du Film de Bruxelles (Flagey)

06 novembre 2008

The Fall Sous la loupe!

the_fall_10

De Tarsem Singh.  On s'est tous un jour, retrouvé à l'hosto en se disant que rien nous nous approchait plus de l'idée qu'on peut se faire du paradis chrétien.  Bref, on s'y est tous emmerdés comme des rats morts. Imagez-vous maintenant dans le même hosto, mais avant le lecteur dvd portalbe, avant le nintendo (pub gratos), avant même la télé, et vous aurez une petite idée de ce que Alexandria, petite fillette de 8 ans, internée dans un hôpital californien des années vingt pour un bras cassé endure. Heureusement pour elle,  elle y rencontre Roy, un cascadeur qui  invente une histoire de cinq aventuriers-dont Charles Darwin- à la recherche du gouverneur Odieux qui a capturé la fiancée de l'un deux. Passe-temps plutôt sympathique, si Roy nee servait pas de cette histoire pour pousser Alexandria à lui ramener les ingrédients d'un poison qui lui permettra de se suicider.


the_fall_12Rappelez-vous The Cell, la première réalisation de Tarsem, avec Jennifer Lopez en profileuse coicnée dans l'esprit d'un sérial-killer. Mais bon, oubliez-le au plus vite, parce qu The fall n'a strictement rien à voir acvec cela. Si ce n'est bien sûr pour la magnificence des images. Et là, châpeau, elles sont magnifiques. Le réalisateur opte ici pour le conte entre "Le Baron Munchhausen "  de Terry Gillian, "Taxandria  de Raouls Servais, et les films de Jodorowsky. Et que ceux qui fuieraient devant un récit qui leur semble enfantin se rassurent , l'imagerie développée par Tarse suufit à envoûter le spectateur le plus blasé. Et si cela ne suffit pas, allez demander au public bruxellois qui a eu la chance de visionner ce film lors du dernier festival du film fantastique tenu dans la capitale ce qu'iln pense. Mieux, interrogez le jury du festival de Sitges, pourquoi, il lui a décerné le Grand Prix???

the fall pix
Brèves Tarsem Singh: Né en Indes, sa filmographie compte aussi bien des longs-métrage que des clips, pour lesquels il a remporté de nombreux prix. Actuellement il met la dernière touche à The Unforgettable.

Bande-annonce