brian de palma

  • Black Dahlia, dans nos salles le 8 novembre

     
     
     Ce soir  sur ARTE à 20h50...The Black Dahlia. L'un des plus grands mystères en matière criminelle des Etats-Unis
     
    smallvisual_blackdahlia
    dyn006_original_532_24_gif_2520423_e2a7e06bbf021a23e76682837f808eab

     

     
    Avec la signature de Brian De Palma, j'étais persuadée que "The Black Dahlia" serait à la hauteur de l'énigme, non élucidée à nos jours (elle l'est dans la fiction) des attentes du public, mais surtout que le film serait fidèle au livre labyrinthique de James Elroy. Et bien non pas du tout! Il délivre un film glauque, incompréhensible pour le cinéphile, amateur de polars non averti. Si De Palma donne les clés de l'énigme dans sa fiction, dans la réalité le cas Beth Short, soulève encore bien des intérrogations,  Le Dahlia noir garde tout son mystère. De Palma est un très grand réalisateur, mais sa vision est loin de faire recette, une analyse de relation entre les deux inspecteurs, des enquêtes, des contre-enquêtes, les coulisses de la police locale, ses manigences, des matchs de boxe, des querelles professionnelles, des amour partagées...voilà pour l'essentiel....Assez plat et terne.... Pleins de trucs qui auraient leur place dans tout bon polar qui se respecte, mais qui ici, nous éloignent très fort du mystère. Et tous les piètres rebondissements, coups de théâtre escamotés, ne font que noyer le poisson..il est très peu fait cas de l'enquête sur l'assassinat, d'Elisabeth Short,  (Mia Kirschner actrice de Toronto) petite starlette en devenir, qui aimait la compagnie des beaux militaires, et n'hésitait pas à fréquenter les bars lesbiens....que De Palma  a filmé d'une manière très caricaturale. Je n'ai jamais croisé des vamps dans les bars lesbiens qu'il m'est arrivé de fréquenter.

     

    Bref, De Palma nous a habitué à mieux....et Elisabeth Short, qui eut une fin atroce, méritait un meilleur hommage posthume!

     

    Néanmoins, un plus, certaines scènes ne sont pas sans rappeler quelques grands classiques "Obsession"  (deux femmes ressemblantes) "Snake Eyes" Femme fatale" (scènes lesbienne) "Les Incorruptibles" et Blow-Out (scène de l'escalier). Donc, Black Dahlia n'est pas le chef-d'oeuvre espéré, mais restera quand même dans la mémoire des fans du réalisateurs, qui pourront toujours se repasser ses films cultes pour se remettre de leur déception!

    etoile_3[1]

     

    affiche dahlia 

     

    Mon ancien post sur le sujet 18/8

    La télé étant branchée en même temps que le pc, je viens d'entendre la critique

    d'une chroniqueuse cinéma de la bande à Ruquier sur Fr1 (pub gratos) en gros: De Palma se prends les pieds dans le tapis, et tous les acteurs sont à côté de leurs pompes. (et toc!).

  • Carrie's Back and Terrifying!!!!!

     

       
       
       
     
     
     

    Découvrez cette caméra-cachée réalisée à New York dans le cadre de la sortie cinéma du remake de CARRIE, d'après l'oeuvre de Stephen King.

                                       " UNE CAMÉRA-CACHÉE TERRIFANTE..."

                                                                     Cliquez ici


                                         CARRIE - LE 13 NOVEMBRE AU CINEMA

    Réalisation: Kimberly Peirce -

    Scénario: Roberto Aguirre-Sacasa - Producteur: Kevin Misher - Executive Producer: J. Miles Dale -

    Avec: Chloë Grace Moretz, Judy Greer, Portia Doubleday, Alex Russell, Gabriella Wilde, Ansel Elgort, Julianne Moore


      

    carrie_3.jpg

    carrie2.jpg

    carrie-.jpg

                                                           

    Sony Pictures Releasing Belgium

     
     
    Synopsis:

    Carrie White (Chloë Grace Moretz) est une jeune fille timide harcelée par ses compagnons de classe et surprotégée par une mère (Julianne Moore) profondément croyante. Poussée à bout lors du bal de fin d’année, Carrie va se découvrir des pouvoirs télékinétiques qui vont plonger la ville dans la terreur.
    Ce film qui met en scène Chloë Grace Moretz (Hugo) et Julianne Moore (Children of Men) dans les rôles de Carrie et de sa mère est tiré du roman de Stephen King.

    SORTIE CINÉMA LE 13 NOVEMBRE 2013
    Facebook
     
  • Passion de Brian de Palma programmé à Genres d'à côté

    genre logo.jpg

    passion001.jpgGenres d’à Côté est heureux de présenter en avant-première, PASSION, thriller érotique comme seul Brian De Palma sait le faire, racontant l’histoire d’une lutte de pouvoir entre deux femmes dans le monde des affaires.

    Christine a l’élégance et l’aisance d’une femme possédant argent et pouvoir. Sa protégée Isabelle est innocente et peu sûre d’elle, mais déborde d’idées que Christine n’a aucun mal à s’approprier. Elle guide son élève de plus en plus loin dans un jeu de séduction et de domination. Mais lorsque Isabelle a une liaison avec l’amant de Christine, la guerre éclate.

    De Palma renoue avec la jouissive veine hitchcokienne qui a fait son succès dans les années 70 et livre un film mêlant érotisme glacé et fièvre morbide, où les personnages se manipulent et s’humilient dans un suspense haletant. PASSION est aussi un film de femmes, pour la plupart bisexuelles, où le seul homme est un falot qui se laissera berner comme un bleu.

    passion1.jpgpassion6.jpgpassion7.jpgpassion2.jpg« Filmé au cordeau, à l’épure, au couteau, avec une maîtrise de chaque seconde, PASSION est assurément un des plus beaux films de Brian De Palma » (d’après Jean-Baptiste Morain, Les Inrocks).

    Avec Rachel MacAdams (Sherlock Holmes, Midnight in Paris) et Noomi Rapace (Millenium)

    Distribution : Lumière

    Date le 7 février à 19h30

     

     

     

    Chronique publiée il y a deux ans sur le blog.....

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerdrame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerVoilà c'est fait! Le superbe "thriller-érotique" Crime d'Amour qui vit s'affronter Ludivine Sagnier (Pieds nus sur les Limaces, La Fille coupée en 2)et Kristin Scott Thomas (La Femme du Vème,) dans le film d'Alain Corneau, à son remake Us, et pas par n'importe qui. Brian De Palma (Pulsions, Snake Eyes ,Scarface) y met sa griffe, et ce n'est pas pour me déplaire...Cependant pour être à la hauteur du duo franco-anglais, fallait des grosses pointures et... c'est chose faite! Noomi Rapace(Sherlock Holmes2, Prometheus, ) qui avait bluffé tout le monde du 7ème Art avec la trilogie Millenium, y donne la réplique à Rachel McAdams.(Sherlock Holmes, Morinig Glory)  

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

     

    Sources page Facebook

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2012/05/04/noomi-rapace-imperiale-dans-baby-call.html

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/crime-d-amour-sortie-belge-kristin-scott-thomas-satanique.html

     

     

  • Frissonnez braves geeks....Stephen King est dans nos murs.

    after e.jpgLa Cinématek de Bruxelles propose un cycle entièrement consacré à Stephen King. De quoi réjouir les fans de l'écrivain, mais également les cinéphiles, et ils sont nombreux, qui apprécient les films d'horreur et les adaptations réalisées par tous les grands metteurs en scène. Darabond, De Palma, Kubrick pour n'en citer que quelques-uns.

    after e.jpgafter e.jpgafter e.jpgafter e.jpgDe Carrie à Cujo, en passant par Creep Show et Dolores Claiborne+ tant d'autres....tout y est....programmé jusqu'au 21 février...En ce qui me concerne, plusieurs projections sont déjà inscrites dans mon agenda...Mais un conseil pour les autres, ne vous y prenez pas à la dernière minute. Les salles de projections ne sont pas grandes, certaines à peine 50 places, d'autres un peu plus de 120.....Ce sera vite plein, et regarder un film d'horreur le nez collé à l'écran, c'est pas vraiment l'idéal! Bonne projection à tous!

    http://www.cinematek.be/?node=17&event_id=100121102

     

  • Carrie Remake Petite bande-annonce

    carrie.jpg

     ......Qui ne dévoile pas grand'chose...Le remake du roman de Stephen King par la réalisatrice Kimberly Pierce (Boy's don't cry) reste un mystère. Peu de photos, une bande-annonce minimaliste. Tout est mis en place pour éveiller la curiosité des fans du roi de l'épouvante..Chloe Moretz (qui remplace Shailene Woodley) et Julianne Moore nous donnent rendez-vous dans quelques mois..

    Avec encore Gabriella Wilde (3 Musquetiers) Judy Greer, Roberto Aguire-Sacasa,

     

    carrie2.jpg

     

     

    carrie-.jpg

    Le premier volet a été réalisé par Brian de Palma!

  • Passion remake de Crime d'Amour par Brian De Palma.....oufti c'est chaud

    Dans le monde impitoyable des affaires, une lutte mortelle pour le pouvoir entre deux femmes va avoir lieu. Christine possède une élégance et une aisance naturelles et une relation saine avec l’argent et le pouvoir. Innocente, charmante et facile à abuser, sa protégée Isabelle est pétrie de grandes idées que Christine n’a aucun scrupule à s’approprier. Après tout, elles sont dans la même équipe… Christine prend un certain plaisir à exercer son pouvoir sur la jeune femme, la guidant pas à pas, toujours plus loin, dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et d’humiliation. Mais quand Isabelle couche avec l’un des amants de Christine, la guerre éclate…

     

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

     

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerdrame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerVoilà c'est fait! Le superbe "thriller-érotique" Crime d'Amour qui vit s'affronter Ludivine Sagnier (Pieds nus sur les Limaces, La Fille coupée en 2)et Kristin Scott Thomas (La Femme du Vème,) dans le film d'Alain Corneau, à son remake Us, et pas par n'importe qui. Brian De Palma  (Pulsions, Snake Eyes ,Scarface) y met sa griffe, et ce n'est pas pour me déplaire...Cependant pour être à la hauteur du duo franco-anglais, fallait des grosses pointures et... c'est chose faite! Noomi Rapace(Sherlock Holmes2, Prometheus, Millenium Trilogy) et bientôt dans Baby Call (voir+ Bas) qui avait bluffé tout le monde du 7ème Art avec la trilogie Millenium, y donne la réplique à Rachel McAdams.(Sherlock Holmes, Morinig Glory)   Le film est actuellement proposé à Cannes, en vue de trouver des acheteurs internationaux!

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

     

    Sources page Facebook

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2012/05/04/noomi-rapace-imperiale-dans-baby-call.html

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/crime-d-amour-sortie-belge-kristin-scott-thomas-satanique.html

  • Alain Corneau "revisité" par Brian de Palma.

    Comme annonçée dans ma chronique sur les perspective 2011, postée en fin d'année, il était déjà question de cette nouvelle là...Depuis "Redacted" un brûlot sur la guerre en Irak, Brian De Palma se faisait plutôt rare. Il va se remettre au travail, en adaptant pour le cinéma Us, le psycho-drame "Crime d'Amour" que Corneau, brusquement décédé l'année dernière  avait tourné avec Ludivine Sagnier et Kristin Scott Thomas, également financé par la société SBS. Le réalisateur de Pulsion et Body Trouble revient à ses "premières amours" le thriller..combiné à l'érotisme, car dans le film de Corneau, Sagnier et Thomas vont vivre une relation assez ambigüe, qui mène au mystère et au meurtre...

    Crime-dAmour_affichex500.jpg
     
    Synopsis :

    Dans le décor aseptisé des bureaux d'une puissante multinationale, deux femmes s'affrontent... La jeune Isabelle travaille sous les ordres de Christine, une femme de pouvoir qu'elle admire sans réserve.
    Convaincue de son ascendant sur sa protégée, Christine entraîne Isabelle dans un jeu trouble et pervers de séduction et de domination.
    Ce jeu dangereux va trop loin... jusqu'au point de non retour.

    En marge de la sortie de ce film,  j'ai eu la chance de rencontrer la plus énigmatique actrice du cinéma français, une "frenchie", tout aussi mystérieuse que celle qu'elle incarne dans "Crime d'Amour"....mais en mieux!   Une femme racée, avec une classe exceptionnelle, froide de prime abord, mais tellement disponible quand elle s'adresse à la presse! Ce furent des moments inoubliables!

    (Ugc Toison d'Or)
    IMG_4757_edited.JPG

    A noter que ce film est dans les bacs depuis le 5 janvier dernier..

  • Redacted De Palma dans nos salles 27/2


     RedactedRedacted raconte une histoire fictive inspirée de faits réels. C'est une expérience unique qui nous obligera à réexaminer de manière radicale les filtres à travers lesquels nous voyons et acceptons les événements mondiaux, le pouvoir de l'image médiatisée et l'influence exercée par la présentation des images sur ce que nous pensons et ce que nous croyons.
    Redacted se concentre sur un petit groupe de soldats américains en garnison à un poste de contrôle en Irak. La succession de points de vue différents permet de confronter l'expérience de ces jeunes hommes sous pression, de journalistes et collaborateurs des médias avec celle de la communauté irakienne locale afin de faire la lumière sur les conséquences désastreuses que le conflit actuel et leur rencontre fortuite ont eues sur chacun d'eux. Du très grand Brian De Palma. A voir absolûment.
    Dossier complèt sur Redacted (2007) Un clic sur :

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Redacted

    http://www.tfmdistribution.fr/redacted/

    gif a
     

    ParisC'est l'histoire d'un Parisien qui est malade et qui se demande s'il va mourir. Son état lui donne un regard neuf et différent sur tous les gens qu'il croise. Le fait d'envisager la mort met soudainement en valeur la vie, la vie des autres et celle de la ville toute entière.
    Des maraîchers, une boulangère, une assistante sociale, un danseur, un architecte, un SDF, un prof de fac, une mannequin, un clandestin camerounais...
    Tous ces gens, que tout oppose, se retrouvent réunis dans cette ville et dans ce film.
    Vous pouvez penser qu'ils ne sont pas exceptionnels mais, pour chacun d'entre eux, leur vie est unique.
    Vous pouvez croire que leurs problèmes sont insignifiants, mais, pour eux, ce sont les plus importants du monde. Du Cedrick Klapich pur jus, avec à nouveau son acteur fétiche Romain Duris, entouré de Juliette Binoche et Albert Dupontel (Odette Tout le Monde)

  • Le guerre à Venise!

    Redacted
    Deux films sont actuellement projetés à la Mostra de Venise, et tous les deux montrent les horreurs câchées de cette maudite et inutile guerre en Iraq.Inutile avec ses nombreux morts eu sein des armées en lice. Inutile avec ses nombreux dégâts collatéraux. Inutiles surtout, car elles ne servent qu'aux intérêts des fabriquants d'armes, et des politiciens en mal de puissances, sans oublier, les intérêts commerciaux qui se chiffrent à des miliards de $. Aucune guerre ne resolvera les problèmes à la base des différents, mais toutes les guerres ont leurs lots de militaires "morts" non pas pour "LA" patrie, mais pour une patrie, qu'ils ne connaissent même pas, alors que les "puissants" en fins stratèges (???) et bien à l'abri dans leurs bureaux, qu'ils soient "ovales ou non, continuent de déplacer leurs pions sur des échiquiers de pacotille. Alors, réjouissons-nous que des réalisateurs "culotés"  osent s'attaquer à ce sujet épineux, et nous en montrent le côté pile. Bien sûr, cela ne changera pas la face du monde, mais cela a eu moins le mérite de faire réflechir. dLe premier de ces films c'est; In the Valley of Elah", du réalisateur canadien Paul Haggis, lequel s'attaque aux cicatrices psychologiques qui hantent les soldats qui reviennent de la guerre. Ce film, avec Tommy Lee Jones et Charlize Theron, se veut être un commentaire puissant sur la façon et cela ne surprendra plus personne, dont la société US traite les vétérans et leurs familles. The 4th of July en est un parfait exemple! 
    Redacted_(2)
    Brian De Palma
    a pour sa part affirmé qu'il veut arrêter la guerre avec son film "Redacted" en exposant un large public aux horreurs du conflit qui, selon lui, ne sont pas montrées par les médias de masse.
    En conférence de presse vendredi, M. De Palma a soutenu que pendant la guerre du Vietnam, les images de destruction et des soldats morts étaient montrées, mais qu'on ne voyait rien de tout ça dans la présente guerre.
    Le titre, "Redacted", est un terme souvent utilisé quand des renseignements sensibles sont effacés ou censurés d'un document.
    Le film de M. De Palma, inspiré de matériel qu'il a trouvé dans internet, a été tourné en vidéo pour donner l'impression qu'il s'agit d'une série d'extraits qui peuvent être téléchargés sur un ordinateur. L'histoire, fictive mais inspirée de faits réels, présentent un groupe de jeunes soldats qui violent une irakienne de 15 ans, tuent sa famille et l'abattent ensuite. Son documentaire explore les raisons qui ont poussé ces soldats à agir de la sorte.
    Redacted_(3)
    Quatre soldats qui ont inspirés le film ont été condamnés à des sentences allant jusqu'à 110 ans de prison. Un cinquième homme, qui a quitté l'armée avant d'être accusé, subira un procès civil où il risque la peine de mort. 
    Quand à Haggis, il a simplement déclaré vouloir continuer à afficher les mêmes idéaux après la sortie de son film, et également laisser au public se faire sa propre opinion. 
    Le réalisateur canadien a aussi dit que l'absence d'images chocs du conflit irakien, comparativement à la guerre du Vietnam, l'avait motivé à tourner "In the Valley of Elah". 

    Ces deux films sortiront dans le courant du mois en Amérique, et quelques semaines plus tard dans nos régions.... 

    Sources photographiques "Redacted" ImageNet Pro.

    ddPrécédente chronique sur Elah: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/4873543/in-the-valley-of-elah-residence-evil-extincti


  • Elisabeth short "Black Dahlia" d'autres films.

    black dahlia Ramzi AbedSuite à une erreur de redirection de Google, vous qui cherchez "The Black Dahlia" atterissez ici, alors que j'ai écrit plein de billets sur le sujet.
    Voici le lien pour tout découvrir sur le sujet sur MichCiné
    Le 15 janvier 2007, était la date du 60ème anniversaire de la fin atroce de Elisabeth Short, meurtre qui jusqu'à ce jour continue de soulever des intérrogations, et à captiver le monde entier. Des centaines de sites et blogs traîtent du sujet. Après "Black Dahlia" de Brian De Palma, et un long métrage de  Ulli Lommel, un autre film circule actuellement. Il est très surprenant d'apprendre que ce long-métrage de Ramzi Abed, a été réalisé AVANT les deux autres....

    "Black Dahlia movie" est un authentique, surréaliste et magnifique film sur le sujet, qu'il faut avoir vu pour croire à tant de cruauté. Petit pitch: un sérial-killer désamparé, décide de mettre fin aux jours de ses victimes choisies, de la même manière que Beth Short...découpée, et la bouche tranchée de part en part! Brrr. 

    black dahliaLong métrage adapté pour la vidéo seulement. Ce film dit contenir un grand nombre de meurtres atroces non-élucidés à Los-Angeles. Soit, je veux bien, mais même vus sous l'oeil sarcastique de Ullrich Lommel (Boogeyman), il ne fait sire personne, et ne vaut même pas une clopinette. Un film inintéressant sur toute la ligne. Mais enfin, puisque le cas Black Dahlia suscite de l'intérêt, alors j'y ai consacré quelques lignes. Finalement Brian DePalma, aurait-il pris ses sources dans ces deux films là?  Je n'irais pas si vite en besogne, son film n'est qu'une succession de sanyètes sur les relations entre flics, et leurs amours....
     

    dyn006_original_532_24_gif_2520423_e2a7e06bbf021a23e76682837f808eab

     

    sources Horror.com

  • Mimétisme!!!

    dyn002_original_50_40_gif_2561092_4e84e11a3091857400f0cf51bfa7f962
     
    news_clap_preview_top
     

     

     

    En surfant sur Internet, j'ai fait une petite découverte que je vous soumet

    Quand deux affiches ont un mimétisme étonnant!

    A vous de juger!

    Six feet

    dahlia 
    Bizarre, vous avez dit bizarre!

    Qui copie qui? Qui copie quoi?

    Personnellement, je préfère l'affiche dite "préventive" française.

     

    affiche dahlia

     

     

     

     

  • BLACK DAHLIA!!!!!

    lineblood

    Ce matin, j'ai eu la chance de visionner en presse view, le tant attendu dernier opus de Brian De palma "The Black Dahlia" relatant un meurtre particulièrement odieux, crapuleux et sauvage,  commis en 1947, et toujours non élucidé aujourd'hui. Il y a de fortes chances même qu'il le restera...et une comparaison avec "Jack l'Eventreur" est vite faite. Il y a de nombreuses similitudes...surtout sur manière d'opérer.....sorry pour le jeu de mot un peu déplacé... Bref,  il y a quelques mois, lors de la présentation du Festival du film de Venise, autrement dit la Mostra, j'avais déjà commis un long papier sur le sujet, parce que film était présenté en gala d'ouverture et en avant-première modiale avec une médiatisation qui, laissait augurer un film exceptionnel. Par curiosité, et vu le ramdam, j'ai  surfé sur internet, et j'ai découvert un cas qui m'a litérallement "envouté"  au point que j'étais restée scotchée sur le web pendant toute la journée sans voir les heures passer. J'ai fait des découvertes fascinantes, entre autres, que cet enigme passionne des millions de gens...faut voir le nombre de sites de fanas, de curieux et d'enquètes consacrés à Beth Short  Incroyable. Donc.... mettant un peu ma déception quant à la transcription à l'écran du roman de Suskïnd "Le Parfum" , sur le côté, je me suis rendue à la vision-presse, avec la conviction (tiens je parle enquête,) que cette fois, avec la signature de De Palma, le film serait à la hauteur non seulement du roman, mais surtout des attentes du public, et qu'il serait fidèle au livre de James Elroy, sur 'Elisabeth Short...Et bien non! pas du tout. Même si  De Palma est un réalisateur de talent, sa vision du cas Black Dahlia m'a déçue au plus haut point......Il est plus question d' enquêtes...souvent parallèles des deux héros, de leurs ratés, de leurs petites querelles professionnelles, de leurs histoires d'amour, souvent les mêmes... et de trahison.  Il est très peu fait cas de Black Dahlia,  sauf dans des flash-backs en noir et blanc.... le crime crapuleux reste dans l'ombre, et Elisabeth Short ne livre pas tous ses secrets, et garde tout son mystère... (c'est déjà le cas  depuis près de 60 ans)....J'attends donc avec impatience le deuxième long-métrage qui sera conscaré au sujet, d'après le livre de Steve Hodell.....qui va jusqu'à incriminer son père comme étant le "possible meurtrier".

    donc si vous voulez en savoir plus, cliquez sous le poster officiel ici:

    118271
    lineblood
    Tiens, j'ai eu envie de ressortir la chronique d' Août, alors que j'étais sous "le charme" (excusez l'expression) après la découverte des nombreux sites sur Beth Short.

    Début Post du 18 août

    Black Dahlia " en compétition pour le LION D'OR, avec Hilary Swank en femme fatale ,Scarlet Johansson et Mia Kirshner (Exotica)  en flashs-back seulement, dans le rôle d'Elisabeth, est l'adaptation du roman de James Elroy  (L.A. Confidential) publié en 1967 et basé sur l'histoire vraie du meurtre de la jeune actrice prometteuse Elisabeth Short, dont le corps atrocement mutilé (coupé en deux, vidé de ses entrailles, les seins entaillés, et la bouche coupée d'une oreille à l'autre -glourps!)) fut retrouvé en janvier 1947 dans le sud de Los Angeles. Son meurtrier n'a jamais été retrouvé. Ce meurtre reste une énigme plus de 59 ans après la découverte du corps de Beth Short comme elle se surnommait elle-même. Jolie, mais d'un standard "à part", son style vestimentaire et son maquillage Gothic avant la lettre,en firent une femme très spéciale pour son époque. Aujourd'hui elle est devenue une légende, une icône même.  Il n'est pas rare de croiser des touristes à l'intersection de la 39ème et de Norton à Los Angeles,

    là où fut trouvé son cadavre. Et il est tout aussi commun, de rencontrer des "freaks" pleins de tatouages Black Dahlia, voir des pseudo-Gothic Artists se réclamant de Beth Short. Brrr. Depuis près de 60 ans, plusieurs écrivains se sont penchés avec intérêt sur cet abominable crime. Certains étayent les faits avec moults détails, comme Steve Hodel (site à visiter) qui n'hésite pas à incriminer son propre père, Georg Hodel..contemporain de la Maffia et divers grands réalisateurs dont, certains auraient été les amants de Beth, et grand ami Mann Ray dont dit-il, son père se serait inspiré ..pour "découper" sa victime. D'autres comme John Gilmore et James Elroy dont le livre est brutal mais crédible, ont fait de meurtre, une intrigue, qui mystifie, et dégoute Los Angeles depuis plus d'un demi-siècle. On y lit, que suite à une anomalie génitale, Elisabeth Short, ne pouvait avoir des relations normales, d'où une réputation de "fille facile", qu'elle avait des tendances bi et aurait eu (conditionnel de rigueur, car elle n'est plus là pour affirmer le contraire) des relations avec Marilyn Monroe. ?!?!?! Qu'elle chassait les beaux militaires, et quelle avait des goûts sexuels bizarres, d'où la mutilation extrême de son corps...excision de l'utérus.(Glourps). Jamais, à part  Jack l'Eventreur, un meurtre n'aura suscité autant de passions. Plusieurs sites Webs sont entièrement dédiés au crime (google vous en fournira des tas). Y compris celui d'une femme qui avec plein de  détails croustillants, parvient à convaincre ses lecteurs que l'auteur pourrait-être  propre père. Bref.  Nous n'en avons pas encore fini avec cette énigme, le film de Brian de Palma est là pour nous le rappeler, et il est quasi certain que ce long-métrage donnera lieu à une autre nouvelle vague de littératures sur le sujet.

    Désolée d'avoir été si  longue, mais avec mon envie de faire une bonne chronique sur la sortie de "The Black Dahlia", prévue en octobre , j'ai surfé sur un site et puis sur un autre, j'ai suivi des liens, des repères et,  emportée par la curiosité, je me suis même retrouvée sur un site avec des photos de la morgue et de l'autopsie, et je n'en suis sortie que 5 heures plus tard, complètement soufflée par mes découvertes. Le cas Elisabeth Short suscite un engouement mondial inouï, des sites internet à n'en plus finir, des forums, plein de bouquins, et mêmes des visites touristiques, ..C'est tellement incroyable que finalement moi aussi cela m'interpelle, à tel point que je vais acheter quelques livres et continuer à surfer pour en savoir plus. Quant à vous, amis bloggeurs,  avant de cliquer sur Beth.Short, The Black Dahlia et assimilés......prenez la peine de vous asseoir, sur certains  les photos montrées ne sont pas à mettre sous  tous les yeux!

    Fin post du 18 août.

    lineblood

     

    Mais pour tout savoir sur le sujet, voici un blog d'une copine super bien ficelé.... entièrement consacré au sujet Black Dahlia. Vous saurez tout absolûment tout sur Elisabeth Short et tout ce qui gravite autour du meurtre de loin ou de près par une vraie passionnée du cas Short.

    http://dahlianoir1947.skynetblogs.be