casey afleck

  • TRIPLE 9 B.A.


     triple 9.jpg

    Découvrez la bande-annonce VOST de
    TRIPLE 9
    de John Hillcoat 
    avec 
    Casey AffleckChiwetel EjioforAaron Paul



    Sortie le 16 mars 2016 au cinéma.

    b.a. https://youtu.be/aJoy3gnznv4

  • Sorties salles belgiques 17/10.

    Fabuleusesfabulettes  4 petits court-métrages absolûment plat et sans intérêt. Comparé à ce qui se fait aujourd'hui dans le domaine des films d'animation, c'est vraiment terne de chez terne.  On ne trouve même pas une bande-annonce. Et contraitement à ce que j'avais annonçé à propos de "Meet the Robinsons" qui est un film réservé aux grands ados, ces fabulettes ne s'adressent qu'aux enfants de 2 ans 2 ans et demi, et les parents qui vont les accompagner vont bien s'ennuyer.


    dyn005_original_319_84_pjpeg_2543688_2ca80cccb483ee7fd48aa347ab4e10c0
     De Bruce evans avec Kevin Costner, William Hurt et Demi Moore. Earl Brooks est un mari charmant et un homme d'affaire apprécié et reconnu par l'industrie locale. Mais Mr brooks, tout en connaissant le courant de sympathie qu'il génère, a aussi d'autres "préoccupations" La nuit venue, il est un autre homme. Il quitte son paisible appartement pour descendre dans son atelier de poteries et céramiques, où sont dissimulés les différents accessoires dont il va s'équiper afin "d'endosser" la peau de Brooks le sérial-killer, personnage à la dualité bien affirmée, dont il manipule subtilement les ficelles. Derrière son côté sympathique charmant et bon père de famille,  se cache un tueur froid et implacable.  Le meurtre gratuit c'est sa raison d'être, à la limite, il perpétue ses crimes au pif, sans se soucier de la condition sociale de sa futur victime. Juste besoin d'appuyer sur la gachette, et sentir l'adrénaline l'envahir. Et zou, il envoie ses victimes voir plus haut si les nuages sont plus blancs. C'est sans compter sur un légèr "dérapage" lors de sa dernière sortie....et un témoin gènant entre dans la danse.  Mais Mr Brooks, en homme d'affaire avisé sait comment il doit "baratiner" et '"diriger" l'intrus. Commence alors un véritable jeu du chat et de la souris, dont il tient très bien les rennes....Sauf lorsque son "alter-égo"  son âme Marshall (William Hurt) ne trouve rien  de mieux que de s'imiscer dans son quotidien....Il a une toute autre vision des choses...et pousse Brooks dans ses derniers retranchements. Quoque un peu confuses au début, petit à petit les insursions de Hurt sintègrent très bien dans la trame et nous offrent quelques moments de choix.

    MrB_02401

    MB-014%20MrB_00322MrB_01777

    Un bon film, agrémenté d'une belle scène de sexe, d'un rôle de faire-valoir pour Demi Moore, assez terne Sa contre-enquète sur un meurtrier en cavale, n'apporte strictement rien au récit... et ne fait qu'alourdir un film qui amputé de 20 à 25 minutes ne s'en serait pas porté plus mal....

     

    http://www.theressomethingaboutmrbrooks.com/main.htm


    RetourNormandie
    A  l'origine de ce film il y en a un autre.
    Celui que le cinéaste René Allio tourna en Normandie en 1975 d'après un fait-divers : Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère…
    J'avais 24 ans. René Allio m'avait offert le poste de premier assistant à la mise en scène.
    Tourné à quelques kilomètres de l'endroit où le triple meurtre avait eu lieu 140 ans plus tôt, ce film allait devoir une grande part de sa singularité au fait que la plupart des rôles avaient été confiés à des paysans de la région.
    Aujourd'hui j'ai décidé de retourner en Normandie, à la rencontre des acteurs éphémères de ce film.
    Trente ans ont passé…
    Nicolas Philibert

    http://www.retourennormandie-lefilm.com/


    dyn003_original_404_600_pjpeg_2543688_afe7ebd85ba57357d0d7ca380b0d7896Le scénario est adapté d'un roman de Ron Hausen. On suit Jesse James, alors qu'il s'apprète à commettre le dernier grand coup de sa carrière.  Et qui sera tué froidement par celui auquel il faisait entière confiance. Mais qui était réellement Jesse James, au-delà du folklore et des journaux qu’il faisait vendre? Et qui était Robert Ford, ce jeune garçon d’à peine dix-neuf ans, membre du cercle rapproché de Jesse, qui parvint à descendre un personnage aussi fabuleux alors que les sheriffs de dix états avaient essayé et échoué?
    Comment étaient-ils devenus amis et que s’était-il passé entre les deux hommes les jours et les heures qui avaient précédé le coup de fusil qui mit fin à la vie de l’un d’eux et réduisit la vie de l’autre à ce seul acte?
    Personne ne connaîtra jamais toute la vérité.

    Film diffiicile à définir. Un Western? Oui, sans doute, et peut-être , mais sans doute plus une étude psychologique qui démontre que les héros ne sont pas irrremplaçables, et le fait qu'il s'en éloigne un peu, c'est que Jesse James en renouvelle le genre.

    http://wwws.warnerbros.co.uk/assassinationofjessejames/#



    RushHour3
    Après une tentative d'assassinat perpétrée contre l'ambassadeur de Chine, l'inspecteur Lee et le détective James Carter font à nouveau, bien malgré eux, équipe ensemble. Leur enquête les mène à Paris où ils doivent se mesurer aux triades chinoises. MOn humble avis: un film alimentaire pour l'un comme pour l'autre. Inutile et laborieux. Réchauffé, et Jackie Chan vieillissant. Il devrait sérieusement penser à raccocher. M'enfin , il en faut pour tous les goûts hein?

    Avec Chris Tucker Site www.rushhour3.fr

  • The assassination of Jesse James by the coward Robert Ford trailer

    assassinationofjj

    jesse james
    Les photos du dernier Brad Pitt continuent à affluer sur le net.
    "The Assassination of Jesse James by the conward Robert Ford" Avec un tel titre à rallonge et Pitt au générique, on s'attend à un film épatant. Que nenni. Ayant vu quelques scènes en sneak-préview, je peux vous dire que le trailer est de la même veine, lent, plat et super ennuyeux. Pour les inconditionels de Pitt, les autres vont s'ennuyer. ET même si, et surtout parce que, ce film est à l'affiche de plusieurs festivals (Venise en autre) je ne lui prédit pas une longue carrière