08 février 2016

Demolition de Jean-Marc Vallée. Avec Jake Gyllenhaal

demo5.jpgLe dernier film du réalisateur nominé aux Oscar Jean-Marc Vallée
 (WILD et THE DALLAS BUYERS CLUB) est une déclaration d'amour à la vie, aussi émouvante qu'hilarante.
 
Davis Mitchell est un brillant homme d'affaires qui une nuit se retrouve aux urgences d'un hôpital après avoir survécu à un accident de voiture. C'est là qu'il est confronté à un distributeur automatique défectueux et Davis décide d'envoyer une lettre de plainte détaillée et très personnelle au fabricant. Cette lettre attire l'attention de la belle Karen Moreno (Naomi Watts) qui travaille au sein du service à la clientèle. Fascinée par son récit, Karen commence à répondre à ses lettres : le début d'une relation exceptionnelle. Avec l'aide de Karen et de son fils, et pas mal de travail de démolition, Davis commence peu à peu à revivre. Car vous ne pouvez reconstruire quelque chose qu'après avoir tout démoli.

Jean-Marc Vallée, Naomi Watts, Chris Cooper, Demolition, Jack Gyllenhaal,

 

demo.jpg

https://youtu.be/sBeiSLWmI5o

15:05 Publié dans drames, | Tags : jean-marc vallée, naomi watts, chris cooper, demolition, jack gyllenhaal | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12 mai 2013

Sous surveillance...

company keep.pngTout en me demandant si la traduction française est appropriée, je revois comme un fil conducteur dans ma tête, cette dernière réalisation de Robert Redford...Honnètement,  j'ai passé un bon moment cinématographique...Enfin, un film sans effets de jambes, sans effets spéciaux assourdissants, et avec de très bons comédiens qui, mis à part Shea Labeouf font tous partie de ma génération...J'ai retrouvé avec plaisir la sublime Julie Christie dont la dernière apparition au grand écran remonte à 2008 avec "Away From her" de Sarah Poley qui,  même avec ses rides très marquées, a gardé sa subjugeante beauté ! A ses côtés, un autre Monstre Sacré en la personne de Susanne Sarandon, qui elle apparaît de temps en temps comme "guest" dans certains films réçents...mais qui ici reste l'un des personnage centraux de l'intrigue tout en disparaissant assez vite de l'écriture...Avec son "passé d'activiste" ...-n'a-t'elle pas été arrêtée plus d'une fois sur des barrricades américaines- elle apporte ce petit plus de crédibilité à son rôle...

company.jpgco m pany.jpg

 

Ensuite, le king of Sundance himself, à savoir Robert Redford....toujours aussi séduisant, et qui réalise un film qui poussera les gens à la réflexion... Not to mention Shea LaBeouf que j'ai rarement vu aussi bon. Tel un roquet, doublé d'une sangsue, il va coller aux baskets de tous ces anciens "terroristes" et remonter toute la filière. LaBeouf est tout simplement exceptionnel dans la peau du journaliste d'investigation, sorte que l'on rencontre de plus en plus depuis l'avènement du net des réseaux sociaux. Par moment sa façon de faire dans le film me rappelle un peu le système Mediapart...(lequel site que j'apprécie quand même) où l'éthique journalistique est mise au placard pour arriver au résultat.. Ce préambule pour vous dire que Redford n'a rien perdu de ses talents de réalisateur. Son histoire brûlante d'actualité tient la route, et le public prend fait et cause pour les bad , comme je le fis. La façon de diriger ses comédiens et de mettre en place leurs intinéraires propres ne peut qu'amener le public à ressentir une réelle empathie pour le mauvais côté du "politiquement correct" toutes époques confondues. Car ici il s'agit quand même ici d'un groupuscule terroriste qui lors d'un attentat ou était-ce un hold-up, en guise de protestations contre la guerre du Vietnam, fit de nombreux dommages colatéraux, la bombe ayant explosé trop tôt. Avec le recul, on se dit que les choses n'ont pas vraiment changé...Sauf qu'aujourd'hui, c'est en connaissances de causes que les poseurs de bombes ciblent des innoçents...Je n'oublie pas de mentionner Stanley Tucci, rédacteur en chef "écrasé" par sa hierarchie, et last but not least..Terrance Howard en flic du FBI ne lâchant pas prise, quelque soit la manière utilisée. Richard Jenkins, Nick Nolte et Chris Cooper, qui joue le frère du principal héros et qui sera chargé par celui-çi de protèger sa fille....et Anna Kendrix complètent ce casting à tiroirs qui n'est sans doute pas étranger au succès du film..

c ompany.jpg

comp any.jpg

compan y.jpg

c ompany.jpg

En 1969, un groupe de militants radicaux appelés Weather Underground revendique une vague d'attentats aux Etats-Unis pour protester contre la guerre du Vietnam. La plupart de ses membres furent emprisonnés, mais quelques-uns disparurent sans laisser de trace... Jusqu'à aujourd'hui. L'arrestation de Sharon Solarz, l'une des activistes, remet cette affaire sur le devant de la scène, au point d'attiser la curiosité du jeune et ambitieux reporter Ben Schulberg. Jouant de ses relations au FBI, il rassemble petit à petit les pièces du puzzle, le menant jusqu'à Jim Grant, un avocat apparemment sans histoires... Lorsque celui-ci disparaît brusquement, le journaliste se lance sur sa piste, déterminé à le retrouver avant le FBI.

compan n y.jpg

company.jpg

 

19 novembre 2011

Marilyn et Kate Perry mixed-Up

biopic,mariyn monroe, Simon Curtis, Kenneth Branagh, Emma Watson, Milton Greene, chris cooper,milton greene,sir laurence olivier,le prince et la danseuse,my week with marilyn,michele williams,arthur miller,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,kate perry,vidéo,clip,the one that got away

Surprenant, et même si je n'en vois pas la raison, les images sont là....Alors que  "The One That Got Away" la dernière vidéo de  Katy Perry avait été présentée lors d'une vision privée de "My Week With Marilyn", voilà que la Weinstein Company à mis en ligne le trailer du film remixé avec le titre de Perry. Et le résultat n'est pas mal...

 

De Simon Curtis, avec Dominic Cooper (Tamara Drewe-The Devil's Double) Emma Watson, Julia ormond, Kenneth Branagh, Judi dench, Emma watson, Eddie Rednaye.  Scénario : Adrian Hodges d'après The Prince, the Showgirl, and Me : Six Months on the Set with Marilyn and Olivier et Une semaine avec Marylin de Colin Clark, publié en septembre 1995 et qui fut très acclamé par la critique...Après sa semaine sur le set en compagnie de MM, Clark devint le premier assistant de Laurence Olivier, et ensuite l'un des plus prolifiques producteurs -réalisateurs d'une centaine de documentaires!

 

 

united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

 "My Week with Marilyn" (**) d'après le livre de Colin Clarke, devrait faire un carton, car aujourd'hui, tout ce qui touche de loin ou de près au mythe M.M. rassemble les foules de fans que la star à toujours eus.
Michelle Williams, ( photo ci-contre) la compagne de Heath Ledger, qui lui prête ses traits dans ce "faux-vrai-biopic" a mis quelques mois à remonter la pente, après le décès inopiné du comédien, mais aujourd'hui, maquillée comme elle, on voit que ce rôle est taillé sur mesure pour elle. Comme ce fut a cas pour M.M. "Le Prince et la Danseuse" a vraiment signifié un pas en avant pour la grande star, qui sortait définitivement du statut de "greluche de luxe" dans lequel elle était confinée...Talent confirmé par la suite avec "Bus Stop" et "Niagara".

 

 

united states,usa, Weinstein Company, Colin Clark, BBC film, Drame, new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

 

 Au début de l’été 1956, Colin Clark, 23 ans, fraîchement sorti d’Oxford et déterminé à tracer sa route dans l’industrie cinématographique, fut embauché pour être assistant sur LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui réunit Laurence Olivier et Marilyn Monroe, cette dernière étant en lune de miel avec son mari, l’écrivain Arthur Miller.
Près de 40 ans après, le journal de bord de Clark intitulé « Le Prince et la Danseuse et Moi » a été publié mais une semaine manquait à l’ouvrage. Cette partie fut ensuite publiée sous le nom « My week with Marilyn ». Et ceci est l’histoire de cette semaine. Quand Arthur Miller quitta l’Angleterre, la voie fut dégagée pour que Clark puisse montrer à Marilyn les joies de la vie britannique ; une semaine idyllique pendant laquelle il a escorté l’actrice, désespérée de se débarrasser de son cortège d’assistants et d’agents hollywoodiens qui la suivait partout et de laisser derrière elle les pressions du travail!

 mm.jpg

 

united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

united states,usa, Weinstein Company, Colin Clark, BBC film, Drame, new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york united states,usa,new york,big apple,marilyn monroe,lexington avenue,le prince et la danseuse,sir laurence olivier,arthur miller,actor's studio,my week with marilyn,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,biopic,festival du film de new york

 

 

 biopic,mariyn monroe,chris cooper,milton greene,sir laurence olivier,le prince et la danseuse,my week with marilyn,michele williams,arthur miller,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,kate perry,vidéo,clip,the one that got away

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09 novembre 2011

Clint Eastwood nous parle de J. Edgard Hoover.

usa,united states,leonardo dicaprio,clint eastwood,chris cooper,judi dench,edgard hoover,fba,travesti,insolite,actualité,actualité cinéma,ciné,cinémaL'un des films évènements de cette fin d'année, J.Edgard Hoover, a connu une belle avant-première américaine la semaine dernière. Tout le gratin Hollywoodien s'était déplacé pour voirde visu le beau casting, mais surtout écouter son réalisateur Clint Eastwood...qui a essuyé quelques critiques...parce que pour certains, il n'apporte pas un éclairage suffisant sur la vraie personnalité du patron du FBI.

 

usa,united states,leonardo dicaprio,clint eastwood,chris cooper,judi dench,edgard hoover,fba,travesti,insolite,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma

Voici son intervention

 

19 juin 2011

The Muppets The Movie. Le plein de Bandes-annonces

Muppets-teaserposter.jpgLes Muppets de James Mobin débarquent bientôt...en compagnie d'Amy Adams, Chris Cooper et Jason Siegel.

In brightest day

In blackest night

no evil shall escape my sight

let those who laugh at my lack of height

beware of my banjo

GREEN FROGY'S LIGHT!!!!

Greatest_Muppet_Telethon_Ever.jpgWalter le plus grand fan des Muppets en vacances à Los Angeles avec ses amis Gary et Mary, découvre avec effroi les plans machiévéliques de Tex Richman. Ce dernier homme d'affaires dans les milieux pétroliers, projette  de raser le théâtre des Muppets de la carte de Smalville, après avoir découvert une nappe de pétrole dans les sous-sols..Afin de sauver le site, Mary et Gary organisent en compagnie de Kermit the Frog, le plus grand téléthon jamais organisé sur terre, en vue de collecter les 10 millions de $ nécessaires pour empêcher le deal... Mais pour cela il faudra aussi rassembler toute la joyeuse troupe. ce qui ne sera pas facile, Fozzie joue au sein d'un orchestre " The Moopets" à Reno, Miss Peggy est la rédactrice en chef de la rubrique mode dans Vogie France, et Animal se trouve dan sune clinique de Santa Barbara, alors que Gonzo est à la tête d'une grosse société de plomberie....Bref, un scénario très allèchant avec quelques apparitions caméos pour une sortie américaine prévue en novembre prochain. (photo BradFraggle)

Une apparition caméo de Machete dans celle-ci!

Et plein d'autres Muppet's scenes décoiffantes sur :

http://muppet.wikia.com/wiki/The_Muppets_(2011)

 Précédents billets sur les Muppets, un clic:

 

The Muppets....bientôt sur nos écrans : Moteur-Silence on tourne! 

15 mai 2011 ... Bon, je ne sais pas si c'est une bonne idée de dépoussièrer ces bons vieux Muppets, parce que, ce qui marchait dans les années 70/80 à la...
mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/.../the-muppets-bientot-sur-nos-ecrans .html

15 mai 2011

The Muppets....bientôt sur nos écrans

-muppets pix.jpgBon, je ne sais pas si c'est une bonne idée de dépoussièrer ces bons vieux Muppets, parce que, ce qui marchait dans les années 70/80 à la télévision grâce aux apparitions de très grosses pointures de l'époque, pourrait bien se planter au grand écran. La série fonctionnait bien grâce aux commentaires acerbes des deux vieux du service Waldorf et Standler, lesquels avec un humour féroce décortiquaient toutes les stars qui ont défilé dans le show. Aujourd'hui, ce n'est pas avec Amy Adams, Chris Cooper et Jason Segel, que la production peut espérer engranger des $$$........ Je suis très dubitative en ce qui concerne cette deuxième adaptation pour les salles obscures, même si les apparitions Caméos sont énormes...Lady Gaga, JCVD, Zach Galafianakis, Billy Cristal, Danny Trejo et plein d'autres encore..

muppetsss.jpg

Muppets logo new.jpgMini-synopsis: En vacances à Los Angeles, Walter, le plus grand fan au monde des Muppet, et ses amis Gary (Jason Segel) et Mary (Amy Adams) de Smalltown, USA, découvrent le plan infâme du pétrolier Tex Richman (Chris Cooper) pour raser le Théâtre des Muppets et forer pour trouver du pétrole récemment découvert sous l’ancien lieu de prédilection des Muppets.
Pour mettre en place le Plus Grand Téléthon des Muppets jamais réalisé et obtenir les 10 million de dollars de dons nécessaire pour sauver le théâtre, Walter, Mary et Gary aident Kermit a réunir les Muppets, qui ont tous suivi leur propre chemin: Fozzie joue maintenant dans un groupe de musique d’un casino de Reno appelé les Moopets, Miss Piggy est éditrice de la rubrique "grande taille"  au magasine Vogue - Paris, Animal est une clinique de Santa Barbara pour apprendre à gérer sa colère, et Gonzo est un puissant magnat de la plomberie. »

En écrivant cette chronique, je ne peux m'empêcher de revenir sur les merveilleux moments passés en compagnie de ces petites pestes de marionnettes..Tiens pour vous, une séquence avec Rita Moreno, devenue culte entretemps! 

Le clip Rita Moreno versus batteur

Ici Raquel Welsh et Peggy La Cochonne : http://www.youtube.com/watch?v=FIWpqSajYPM&feature=re...

Et là, les vieux dans des apparitions caméos au cinéma:

 LE GENERIQUE ARCHI CONNU!

17 avril 2010

New York I Love You sous la loupe

newyorkiloveyou

Souvenez-vous, en 2007,  "I love Paris" un film choral, avec une brochette de stars, et un commando de grands réalisateurs, avait fait l'effet d'une bombe de par sa conception. Chaque directeur avait reçu pour mission de réaliser une petite sanyète à la gloire de la ville lumière. Ce film marquât les esprits par la présence de grosses pointures au générique; Elijah Wood, Steve Buscemi, Natalie Portman etc etc..Les américains, jamais en retard d'un train, en ont fait leur version,et l'une des affiches du long mètrage est le parfait reflèt du contenu!  Qui d'autre à part l'Empire State Building, que Miss Liberty pouvait au mieux accrocher le public si ce n'est Miss Liberty! . Surtout que cette dernière est quand même une céation française, juste retour des choses donc....( l'accès à la couronne est à nouveau possible) Oh, je m'égare là. Pour en revenir à l'affiche très accrocheuse, les noms des comédiens y figure en petit, normal car Miss Liberty se suffit à elle-même pour attiser la curiosité des filmgeeks.

Distribué par  www.paradisofilms.eu

 Le casting Us n'a à envier au casting à tiroir du volet français: Bradley Cooper, Shea labeouf, Justin Bartha, Natalie Portman, Orlando Bloom, Hayden Christiansen, John Hurt, Robin Wright Penn, Ethan Hawke, James Caan, Andy Garcia, Chris Cooper, Eli wallach le vétéran, et enfin Julie Christie la revenante....Oups...pas mal hein? Quant aux réalisateurs, en voici deux trois....Faith Akin, Yvan Attal, Shekhar Kapur, Scarlett Johannsson, Mira neir, Natalie Portman (mais elle est partout elle, et Brad Reitner...

nyily cnyily wnyilo h..New-York , I Love you ce  sont douze courts-métrages de 5 minutes chacun. Le film choral nous fait vivre l'amour dans cinq burroughs de Big Apple, dont une grande partie  au State Park sous le Brooklyn Bridge.  Quelques séquences sont de véritables rencontres pleines d'émotion, plus particulièrement celle d Eli Wallach et Cloris Leachman deux petits vieux chamailleurs, mais qui pourtant après tant d'années s'aiment encore.  Ils nous gratifient de l'un des plus beaux moments de tendresse du film. nyily pEnsuite  j'ai beaucoup apprécié le formidable "jeu de rôle" interprèté par Robin Wright (Penn) et Chris Cooper, dont  on  ne mesure tout le "sel" que dans les dernières secondes...du film superbement réalisé par Yvan Atall...

nyilyQuant à Shea LeBeouf, il est tout simplement énorme en valet de chambre boiteux dans un luxueux hôtel...Son face-à-face tout en retenue avec Julie Christie incarnant une Diva sur le retour et suicidaire est superbe.

Bref, vous aurez compris New-York I Love You! est un film à voir....Après on nous annonçe que Shanghai I love You est déjà dans les starting-bloks.....

A quand Las vegas I Love you, qui avec ses très nombreuses Wedding-Chappels est quand même la capitale de "l'amour"!   Et pourquoi pas,  Hollywood I.L.Y. - Brussels I Love You.  Là, il y aurait matière aussi. Bref, je déraille un peu, mais je trouve personnellement que certains producteurs se font la vie facile. A l'avenir, nous n'aurons plus qu'à prendre un bon atlas avant de chosir un film...La nouvelle tendance est d'y inclure le nom d'une grande capitale. La dernière en date "Vicky Cristina Barcelona" de Woody Allen!

 Whttp://newyorkiloveyouthemovie.com/#/homeooy Allen.

14 octobre 2007

The Kingdom avec jamie Foxx censuré au Koweit et Bahrain!

kingdom2Le dernier film de  Jamie Foxx (Ray)  The Kingdom  dont je vous parle par ailleurs, a été banni au Bahrain et au Koweit.  Cette censure, plutôt que d'être un frein, sera au contraite un élément catalysateur de foules. J'ose parier que The Kigdom sera un gros succès, parce qu'il traîte d'un sujet brûlant et très actuel, et que finalement, nous nous sentons quand même tous, que ce soit au nord comme au sud, concernés par les conflits au Moyen-Orient. Ce film, le premier long-métrage à être tourné à Abou Dhabi, suit les exploits d'une équipe d'élite du FBI, qui se rend en Arabie saoudite pour enquèter surune cellule du Jihad,  formentant un attentat terroriste sur les résidents et les installations américaines. Le film aurait du être projeté la semaine passé sur tous les territoires du Moyen -Orient. Selon certaines sources, les censeurs ont été très fâchés par le portrait des fondamentalistes Islamiques dépeint dans le film. (On s'en serait douté). Néanmoins, il faut en marge de la polémique que cette censure va engendrer, souligner la perfomance de toute l'éuipe, des techiciens au perchmen, en passant par les photographes et les comédiens. Tous ont du travailler dans des conditions extrèmes, en plein désert et sous la canicule.
Mais le résultat est ce qu'il est; une bombe (sans jeu de mots) réaliste, où dès la séquence d'ouverure le ton est donné.

Sources Hollywood reporter.

site http://www.universalpictures.com.au/title/thekingdom/

12 octobre 2007

Charlie Wilson's War et The Kingdom synopsis et bande-annonce

dyn002_original_265_345_pjpeg_2543688_017a7180bdbf3ab1df694f3ac3e6832cLa première bande-annonce due"Charlie Wilson's War», le drame réalisé par  Mike Nichols («Closer»), sur un scénario d'Aron sorkin, est là. Ce film est cité pour faire partie des nominés aux Oscars, catégorie "Meilleur film."
Inspiré d'un livre écrit par George Crile, «Charlie Wilson's War» raconte l'opération secrète derrière l'armement des moujahidines au début des années 80 alors que l'armée soviétique envahissait l'Afghanistan.
. Synopsis Charlie's War: Charlie Wilson était un célibataire texan membre du Congrès qui avait l'habitude de se montrer dans des baignoires à bulles en compagnie de stripteaseuses cocaïnomanes, ce qui lui vaut le surnom de « Good Time Charlie ». Mais derrière ce masque de fêtard se cachait un esprit extraordinaire, un sens profond du patriotisme et une passion pour la défense de l'opprimé. Au début des années 80, l'opprimé, c'était l'Afghanistan, qui venait d'être brutalement envahi par la Russie. Charlie et son amie de longue date, Johanne Herring (Julia Roberts) sa bienfaitrice, parfois sa maîtresse, mais surtout l'une des femmes les plus riches du Texas, doublée d'une anticommuniste virulente vont bousculer les conventions.  Considérant la réponse américaine à l'invasion russe pour le moins anémique, Johanne,  pousse Charlie à faire un peu plus pour les combattants de la liberté afghanne. Le partenaire de Charlie dans cette aventure difficile fut l'agent de la CIA, Gust Avrakotos, (Philip Seymour Hofman) un agent col-bleu des opérations appartenant à une compagnie de fils à papa ayant fait les grandes universités. Ensemble, Charlie, Johanne et Gust parcourent le monde dans le but de forcer des alliances entre le Pakistan, Israël, l'Égypte, les marchands d'armes, les législateurs . Leur réussite fut remarquable. Le financement des opérations secrètes contre les Soviétiques passsa alors de cinq millions de dollars à un milliard par an. L'Armée rouge finit par se retirer de l'Afghanistan. Interrogé sur la manière dont un groupe de paysans avait pu asséner un si grand coup à l'armée d'une superpuissance, le président pakistanais Mohammad Zia Ul-Haq répondit simplement: « C'est grâce à Charlie. (Synopsis=Sources Cinéma.simpatico.).

Julia Roberts Jud tylor, Amy Adams, Nazanin Boniadi et Om Puri complètent le casting.


banner kJamie Foxx incarne un agent du FBI Special Agent, Ronald Fleury, lequel vient de reçevoir LA Mission la plus importante de sa carrière: rassembler un team super entraîné, sorte d'élite dans le genre, afin de partir pour Riyadh, et débusquer le cerveau d'une organisation terroriste préparant une attaque meurtrière parmi les américains travaillant en Arabie Saoudite. 32848315Ces agents n'ont que quelques jours pour infilter l'organisation d'une cellule Jihad qui fomente encore d'autres attentats dans la société occidentale. Tout en étant préparé, le team de Fleury se retrouve néanmoins "désarmé" face à une culture complètement différente dans un pays à feu et à sang, avec à sa tête, un dédale de politiciens profiteurs, et des terroristes supers entraînés.
Bloqués par des sociétés ayant d'importants intérêts commerciaux, et qui refusent toute collaboration avec les Etats-Unis,  l'équipe va vite se rendre compte que les lois nationales seront un obstacle, plus qu'une aide, et un sentiment de méfiance va s'installer. Cependant, lorsqu'un Capitaine de Police saoudien va les "introduire" là où il faut, et leur permettre de mettre à jour les vraies raisons de l'attentat,  Fleury va se découvrir un allié de choix, et c'est ensemble qu'ils vont tenter de déjouer le complot. Quelques temps plus tard, grâce à cette "aide providentielle" il vont se retrouver face à face avec les terroristes. Les deux camps, vont dès lors se battre pour sauver leur peau, mais aussi deux idéaux différents. Le long-métrage de Peter Berg vous prend aux tripes dès les premières images. Les images caméra à l'épaule lors des affrontements sont d'un telle intensité qu'elles désarçonnent un peu le spectateur. Néanmoins, le message est clair, ce film montre d'une manière abrupte ce qui se passe réellement dans le monde. Et s'il faut déplorer quelques longeurs de dialogues politico-commerciaux, je nen peux que vous conseiller d'aller voir The Kingdom. Non seulement c'est du "vécu", mais Jamie Foxx (Ray) y est magnifique. Avec encore Jennifer Garner, Chris Cooper et Jason Bateman 

 kingdomkingdom2kingdom 3

site officiel: http://www.universalpictures.com.au/title/thekingdom/