chris tucker

  • Jackie Chan sur le Hollywood.....

     jch.jpgLe comédien de  Hong Kong Jackie Chan a inauaguré son étoile sur le Hollywood boulevard de Los Angeles. Il devient ainsi le premier acteur chinous a apposer également ses empreintes sur le célèbre Walmk of fame. Il était accompagné par Chris Tucker son partenaire de "Rush Hours"...

    Dans son discours, Chan a avoué être déjà venu sur ce boulevard en 1993 alors qu'il était encore un inconnu, et qu son rêve de débuant était celui de se demander si il serait un jour lui aussi au centre des projecteurs...C'est chose faite aujourd'hui après une centaine de films dont 20 réalisés par ses soins...

    Sources : http://dunyanews.tv/index.php/en/Entertainment/177291-Jackie-Chan-seals-prints-at-famed-Hollywood-theatr

    jcha n.jpg

     

     

     

     

  • SILVER LININGS PLAYBOOK !!!! Oscarisé!

     

    robert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscarsSILVER LININGS PLAYBOOK (Happiness Therapy) de David O. Russell

    avec Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Julia Stiles, Chris Tucker

     

    Oscar de la meilleure actrice : Jennifer Lawrence

    Film Independent Spirit Awards du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleure actrice Jennifer Lawrence

    Golden Globe de la meilleure actrice in a Motion Picture – Musical or Comedy : Jennifer Lawrence

     

    Awards amplement mérités. Bien qu'il s'agisse d'une pure fiction, Silver Linings présente des personnages authentiques et d'une grande intensité évoluant dans un univers à l'échelle locale, comme vous et moi dans notre quotidien. On y rencontre des gens soumis à de très fortes pressions, à des rituels spécifiques, dans un endroit précis,  des quartiers  authentiques et crédibles, à une époque donnée, entourés d'objets usuels, qui ne ressemblent à aucun autres, et pourtant, on y trouve comme partout ailleurs toute la gamme des émotions, le désir d'aimer, d'être aimé et respecté. Tout ce qui fait exister le personnage de Pat, dans lequel Bradley Cooper -qui nous avait habitué aux petites comédies franchouillardes-  irradie.. Franchise perspicace, une certaine violence et en même temps il a une vulnérabilité à fleur de peau, pour un rôle intense dans lequel on ne l'attendait pas!   Quant à Jennifer Lawrence qui, signalons-le malgré deux énormes succès avec Winter's Bones et Hunger Games, a du passer un casting, où son talent brut fait de naturel, spontanéité,  d'une présence frappante et d'une énorme énergie, a tout simplement époustoufflé la production., et cela se ressent à l'écran.  Elle habite son personnage, tour à tour imprévisible, désagréable, parano,  jovial, le tout enrôbé d'un "brin" de  nymphomanie! . Ces "petits" travers n'empêchent pas qu'une l'alchimie explosive s'installe entre les deux "déboussolés" C'est à celui des deux qui sera le plus bi-polaire au travers de conversations authentiques qui les élèvent dans une émotion quasi mystique......Et pourtant la sauce prends, leurs névroses réciproques renvoyant à leurs propres obssessions, nous font passer un bon moment.. C'est certains, ces rôles ont été écrits pour eux, ces  deux là crèvent l'écran et leurs joutes oratoires sont jubilatoires!  Robert De Niro pour une fois ne s'auto-caricature pas. Superbe dans la peau d'un père finalement pas très éloigné de l'univers maniaco-dépressif de son fils, il ne pense qu'a parier sur tout et sur rien.  Bob surprendra tout le monde lors d'une des scènes finales où son addiction au jeu prendra une fois de plus le dessus...mais où tout finira bien heureusement.....O' Russel a réussi une surprenante direction des dialogues, on ne se lasse pas un seul instant! Ce n'est qu'après que l'on se rend compte que plus de deux heures viennent de s'écouler....

     

    robert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscars

    robert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscarsrobert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscarsrobert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscarsrobert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscars

    Synopsis: Ayant perdu sa maison, son travail, sa femme, Pat Solatano se retrouve obligé d'emménager chez ses parents après avoir passé huit mois dans un institut psychiatrique. Pat affiche pourtant un optimisme à toute épreuve. Il est déterminé à se reconstruire et à renouer avec son ex-femme, malgré une séparation difficile. Rapidement, il rencontre Tiffany, une jolie jeune femme ayant elle-même eu un parcours mouvementé. Tiffany propose d'aider Pat à reconquérir sa femme, à condition qu'il lui rende un service en retour..Alors qu'un lien inattendu se forme entre eux, ils vont essayer de reprendre en main leurs existences et de redécouvrir les bons côtés de la vie.

    C'est Sydney Pollack qui en avait acquis les droits avec Harvey Weinstein, et qui fit découvrir  au réalisateur David O' Russell le livre de Matthew Quick...C'était avant que ce dernier ne fasse "The Fighter" (oscarisé aussi)

    Depuis  le 27 février dans les salles suivantes (liste complétée)

     

    robert de niro,bradley cooper,jennifer lawrence,comédie,actualité cinéma,thérapie,jackie weaver,chris tucker,hapiness therapu,bruxelles,liège,louvain,waterloo,david o'russel,usa,julia stiles,fox,afilm belgique,los angeles,oscarsBruxelles UGC De Brouckère-  Bruxelles UGC Toison d’Or

    Braine l’Alleud Kinepolis- Charleroi Cinepointcom

    Gedinne-Habay-Jodoigne

    Liège Kinepolis Rocourt- Liège Kinepolis Palace- Liège Grignoux (Sauvenière/Le Parc)

    Louvain-la-Neuve Cinescope- Malmedy

    Mons Imagix- Namur Acinapolis

    Rixensart-Stavelot

    Tournai Imagix- Verviers Cinepointcom

    Waterloo Wellington- Luxembourg Utopolis

    Luxembourg Cinebelval- Aalter Capitole

    Antwerpen Metropolis- Antwerpen UGC

    Bree Walkino- Brugge Kinepolis- Brugge Lumiere

    De Haan Rio- Geel Studio-Genk  Euroscoop-Gent Kinepolis- Gent Sphinx

    Hasselt Kinepolis-Kortrijk Buda-Kortrijk Kinepolis- Leuven Kinepolis

    Maasmechelen Euroscoop- Mechelen Utopolis-Oostende Kinepolis

    Turnhout Utopolis- (6/03 : Dendermonde Cinema Albert)

  • Sorties salles belgiques 17/10.

    Fabuleusesfabulettes  4 petits court-métrages absolûment plat et sans intérêt. Comparé à ce qui se fait aujourd'hui dans le domaine des films d'animation, c'est vraiment terne de chez terne.  On ne trouve même pas une bande-annonce. Et contraitement à ce que j'avais annonçé à propos de "Meet the Robinsons" qui est un film réservé aux grands ados, ces fabulettes ne s'adressent qu'aux enfants de 2 ans 2 ans et demi, et les parents qui vont les accompagner vont bien s'ennuyer.


    dyn005_original_319_84_pjpeg_2543688_2ca80cccb483ee7fd48aa347ab4e10c0
     De Bruce evans avec Kevin Costner, William Hurt et Demi Moore. Earl Brooks est un mari charmant et un homme d'affaire apprécié et reconnu par l'industrie locale. Mais Mr brooks, tout en connaissant le courant de sympathie qu'il génère, a aussi d'autres "préoccupations" La nuit venue, il est un autre homme. Il quitte son paisible appartement pour descendre dans son atelier de poteries et céramiques, où sont dissimulés les différents accessoires dont il va s'équiper afin "d'endosser" la peau de Brooks le sérial-killer, personnage à la dualité bien affirmée, dont il manipule subtilement les ficelles. Derrière son côté sympathique charmant et bon père de famille,  se cache un tueur froid et implacable.  Le meurtre gratuit c'est sa raison d'être, à la limite, il perpétue ses crimes au pif, sans se soucier de la condition sociale de sa futur victime. Juste besoin d'appuyer sur la gachette, et sentir l'adrénaline l'envahir. Et zou, il envoie ses victimes voir plus haut si les nuages sont plus blancs. C'est sans compter sur un légèr "dérapage" lors de sa dernière sortie....et un témoin gènant entre dans la danse.  Mais Mr Brooks, en homme d'affaire avisé sait comment il doit "baratiner" et '"diriger" l'intrus. Commence alors un véritable jeu du chat et de la souris, dont il tient très bien les rennes....Sauf lorsque son "alter-égo"  son âme Marshall (William Hurt) ne trouve rien  de mieux que de s'imiscer dans son quotidien....Il a une toute autre vision des choses...et pousse Brooks dans ses derniers retranchements. Quoque un peu confuses au début, petit à petit les insursions de Hurt sintègrent très bien dans la trame et nous offrent quelques moments de choix.

    MrB_02401

    MB-014%20MrB_00322MrB_01777

    Un bon film, agrémenté d'une belle scène de sexe, d'un rôle de faire-valoir pour Demi Moore, assez terne Sa contre-enquète sur un meurtrier en cavale, n'apporte strictement rien au récit... et ne fait qu'alourdir un film qui amputé de 20 à 25 minutes ne s'en serait pas porté plus mal....

     

    http://www.theressomethingaboutmrbrooks.com/main.htm


    RetourNormandie
    A  l'origine de ce film il y en a un autre.
    Celui que le cinéaste René Allio tourna en Normandie en 1975 d'après un fait-divers : Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère…
    J'avais 24 ans. René Allio m'avait offert le poste de premier assistant à la mise en scène.
    Tourné à quelques kilomètres de l'endroit où le triple meurtre avait eu lieu 140 ans plus tôt, ce film allait devoir une grande part de sa singularité au fait que la plupart des rôles avaient été confiés à des paysans de la région.
    Aujourd'hui j'ai décidé de retourner en Normandie, à la rencontre des acteurs éphémères de ce film.
    Trente ans ont passé…
    Nicolas Philibert

    http://www.retourennormandie-lefilm.com/


    dyn003_original_404_600_pjpeg_2543688_afe7ebd85ba57357d0d7ca380b0d7896Le scénario est adapté d'un roman de Ron Hausen. On suit Jesse James, alors qu'il s'apprète à commettre le dernier grand coup de sa carrière.  Et qui sera tué froidement par celui auquel il faisait entière confiance. Mais qui était réellement Jesse James, au-delà du folklore et des journaux qu’il faisait vendre? Et qui était Robert Ford, ce jeune garçon d’à peine dix-neuf ans, membre du cercle rapproché de Jesse, qui parvint à descendre un personnage aussi fabuleux alors que les sheriffs de dix états avaient essayé et échoué?
    Comment étaient-ils devenus amis et que s’était-il passé entre les deux hommes les jours et les heures qui avaient précédé le coup de fusil qui mit fin à la vie de l’un d’eux et réduisit la vie de l’autre à ce seul acte?
    Personne ne connaîtra jamais toute la vérité.

    Film diffiicile à définir. Un Western? Oui, sans doute, et peut-être , mais sans doute plus une étude psychologique qui démontre que les héros ne sont pas irrremplaçables, et le fait qu'il s'en éloigne un peu, c'est que Jesse James en renouvelle le genre.

    http://wwws.warnerbros.co.uk/assassinationofjessejames/#



    RushHour3
    Après une tentative d'assassinat perpétrée contre l'ambassadeur de Chine, l'inspecteur Lee et le détective James Carter font à nouveau, bien malgré eux, équipe ensemble. Leur enquête les mène à Paris où ils doivent se mesurer aux triades chinoises. MOn humble avis: un film alimentaire pour l'un comme pour l'autre. Inutile et laborieux. Réchauffé, et Jackie Chan vieillissant. Il devrait sérieusement penser à raccocher. M'enfin , il en faut pour tous les goûts hein?

    Avec Chris Tucker Site www.rushhour3.fr

  • Brad Pitt et Jesse James, enfin. Pirates 3 featurettes, et...Rush Hour, nouvelle B.A. pour un nanar..

    bp«The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford» sera finalement en salles le 21 septembre, soit près de deux ans après avoir été tourné. Le film a connu son lot de difficultés.
    Selon le journal L.A. Times, une version du long-métrage aurait duré plus de trois heures. De plus, il était difficile de trouver une version finale de «The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford» qui plaisait à la fois aux publics-tests et aux studios Warner Bros, responsable du long-métrage et de sa distribution. Plusieurs versions ont donc été montées. On dit qu'à un certain moment, deux versions du film circulaient: celle du scénariste et réalisateur Andrew Dominik ainsi qu'une autre de Brad Pitt, la vedette et le producteur de l'œuvre. On ne sait pas quelle version sera lancée sur les écrans.
    Le scénario est adapté d'un roman de Ron Hansen. On y suivra Jesse James (Pitt) alors qu'il commet le dernier coup de sa carrière. On y verra aussi Robert Ford (Casey Affleck), d'abord tout dévoué envers le célèbre bandit, mais qui éprouvera ensuite le désir de se venger de lui.
    billy trio


    billy the kid pixVoici la véritable histoire de Jesse James, le tireur le plus rapide de l'Ouest. Alors que le célèbre desperado, accompagné de son gang, prépare un nouvel hold-up, il doit également faire face à ceux qui se sont mis en tête de l'éliminer, pour une belle somme d'argent...
    Une guerre sans merci s'ouvre alors, mais finalement, le véritable ennemi n'est peut-être pas là où on l'attend. Jesse James se méfie de plus en plus de ce jeune flingueur, un peu trop envieux, qui vient de rejoindre ses rangs... Sources dossier pro perso et showBiz.


    Et toujours à l'affiche.
    image0033
    image0033


     

    pix poster rh3

     

    Pour être au faîte de l'actualité, il faut parler de tout, même de ce qui est mauvais. Alors pas de mots, pas de "chocs de photos", juste une bande-annonce du film de Brett Reitner..(C'est la danse de nanars....c'est la danse des nanars.).. Clap!

    http://www.apple.com/trailers/newline/rushhour3/


     

    pirates_01Depuis quelques jours, je suis complètement débordée. J'ai à peine le temps d'ouvrir mes mails contenant les principales news de la nuit, et de les poster ici, que 1h plus tard, toutes ces nouvelles, toutes ces b.a. sont déjà pratiquement obsolètes. Tous les grands majors, les grosses maisons de distribution mondiales font la course, afin de positionner "leurs" joujou au premières places du B.O., et nous inondent de "dernières minutes"...Avec les sorties simultanées..ou presque de SP3, Shrek et Les Pirates, les places sont chères.. alors aujourd'hui, après le nanar juste avant, voiçi de nouvelles images de ce qui sera en n'en pas douter, un des plus  gros succès mondiaux de l'année. J'en suis certaine, parce que ce film touche tous les publics: les fans de Depp, les fans de grandes aventures, les fans d'action, les fans de supers effèts spéciaux, les fans d'humour, les fans du 3ème degré etc etc. Quelques ingrédients qu'on ne retrouve pas dans SP3.(les 2 derniers)

    http://www.totaleclips.com/Player/Bounce.aspx?eclipid=b10086&bitrateid=261&vendorid=600

     

    http://movies.yahoo.com/summer-movies/Pirates-3/1808713062/trailers/29/334

    Bon amusement.


    65_72546[1] et un petit dernier pour la route. Fantastic Four.

     

    http://www.apple.com/trailers/fox/fantasticfourriseofthesilversurfer/