26 novembre 2015

Belle et Sébastian. Le retour...

bell et sebastien.jpg

 

Belle et Sébastien
reviennent

BELLE ET SÉBASTIEN : L'AVENTURE CONTINUE

D'après l'oeuvre de Cécile Aubry : Septembre 1945. Au village, on a fêté la fin de la guerre. Sébastien a grandi, il a maintenant 10 ans. Belle et lui attendent impatiemment le retour d’Angelina... Mais Angelina ne revient pas. Elle a disparu  dans un accident d’avion au cœur des forêts transalpines. Tout le village a perdu espoir. Tout le village sauf César : le grand père de Sébastien connaît un homme, Pierre, qui pourrait les aider à retrouver Angelina. Mais avant de sauver la jeune femme, l’enfant et son chien vont devoir braver mille dangers, traverser mille épreuves et affronter un secret. Un secret qui va changer la vie de Belle et de Sébastien à tout jamais. L’aventure continue...

Belle et Sébastien : l'aventure continue, un film de Christian Duguay avec Félix BossuetTchéky KaryoThierry Neuvic. Le 9 décembre 2015 au cinéma.

 

 

16:57 Publié dans comédies | Tags : bell et sebastien, comédie, tchéky karyo, thierry neuvic, christian dugay | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03 mars 2013

Coco Chanel sur Arte ce soir. Shirley McLaine...Vidéos exclusive des coulisses et du making-of!!

 

coco-621x275

Ce soir Arte Belgique diffuse le téléfilm  en deux parties  réalisé par Christian Dugay et consacré à Coco Chanel , l'icône de la mode du siècle dernier. Un long-mètrage déjà programmé en 2008 par Fr2, et dont je reprends ici le contenu publié à l'époque.  Téléfilm qu'il ne faut pas confondre avec le film d'Anne Fontaine avec Audrey Tautou, sorti à la même époque.  Cette fiction raconte le destin de la couturière incarnée successivement à l'écran par BBarbara Bobulova et Shirley McLaine. La première partie revient sur son enfance et la manière dont elle a découvert qu'elle était douée pour les métiers de la mode. « A la mort de sa mère Coco Chanel et sa soeur sont placées dans un orphelinat. Plus tard, elle travaillera dans la boutique de madame Desboutins, couturière à Moulins. C'est là que Gabrielle rencontrera son premier grand amour, le riche héritier Etienne Balsan »

chanel_h

Interview  que la légendaire Shirley McLaine a accordée aux médias américains en octobre dernier. (2008)

Vous est-il arrivé de porter des vêtements griffés Coco Chanel?

Oui, vers l'âge de vingt et trente ans, j'étais très attirée par le style vestimentaire de la Grande maison parisienne. A mes yeux, la plupart des créations étaient de véritables joyaux, et j'avais l'âge de les porter. Aujourd'hui, mes goûts ayant évolués avec les ans, je suis plutôt du genre fluide, lignes épurées et simplicité.

Avez-vous rencontré Coco Chanel?

Quelques proches ont déniché sur Internet, une photo de moi lors d'un défilé à Paris. En y regardant plus près...je devais avoir environs trente ans. Mais s'il est vrai que j'étais fascinée par ses créations et par la grande Coco, je ne me souviens pas d'avoir assisté à ce défilé. Je l'ai rencontrée bien plus tard, et c'est elle-même qui a insisté pour qu'un jour je la personnifie au grand écran. Dans un premier temps, je lui ai répondu qu'aucune autre qu'elle même ne pouvaît-être à la hauteur du challenge.  Cependant, avec son entêtement légendaire, elle m'a certifié qu'elle était certaine que je serai une très bonne Chanel, et qu'elle était persuadée que ce rôle me seraît destiné un jour ou un autre.  

coco McLaineEst-ce sa forte personnalité qui vous a amené à accepter le rôle?

Ses  contradictions. Sa "grossierté très fleurie" Ses certitudes que tout tournait autour de son talent et de ses connaissances...elle pouvait improviser une nouvelle création en 10 secondes, juste avant d'entrée sur le catwalk, simplement en enlevant un petit détail. J'aimais tout cela. Et j'apprécie beaucoup ses hésitations entre l'amour et l'ambition. Tout comme j'aimais l'indécision qui règnait au moment des prendre de grandes décisions, sans être blessante. .

Y a-t-il des similitudes entre votre vie et la sienne?

Je crois que nous sommes toutes deux spontanées, parfois blessantes, parfois  "colorées"  mais vraies au fond nous même. Et nous avons toutes les deux du talent!!!!

Chanel a véritablement crée une grande révolution dans la mode féminine créée par une femme. Pensez-vous avoir le même impact avec vos rôles à l'écran? 

Non pas vraiment. Mon passage au 7ème art n'a jamais révolutionné le cinéma, et ne le fera sans doute jamais. Mais là où je pense changer les choses, c'est au travers des mes livres. Je suis persuadée que dans ce domaine, mes écrits peuvent faire amener un changement dans la psychologie et la phylosophie des lecteurs.

(Sources dossiers persos)

Barbara Bobulova

Origine : Fra - Ita.(2008) Stéréo.
Scénario : Ron Hutchinson, Enrico Medioli, Lea Tafuri et Carl.
Musique : Andrea Guerra.
Réalisation : Christian Duguay.
Distribution : Shirley MacLaine (Coco Chanel âgée), Barbora Bobulova (Coco Chanel jeune), Olivier Sitruk (Boy Capel), Valentina Lodovini (Adrienne).

Date : 29/12/2008
Horaire : 20H50 - 22H40
Durée : 110 mn

coco smalCoco Chanel est au faîte de sa gloire. Mais, avec nostalgie, elle se penche sur ses jeunes années. Née Gabrielle Bonheur Chanel, elle a grandi avec sa mère Jeanne et son père Albert. La famille vivote de foires en marchés. Lorsque sa mère meurt d'épuisement, la jeune Gabrielle est placée en orphelinat. En effet, son père décide de tout quitter pour faire fortune aux Etats-Unis. Ses deux frères sont placés dans une ferme. Durant son adolescence, la jeune fille apprend la couture. Très douée, elle est vite embauchée comme couseuse dans une maison spécialisée en layettes. Mais Gabrielle refuse de mener une vie modeste. Elle se rend à Vichy en 1908, où tout le monde remarque rapidement sa jolie silhouette...

Notes : Une co-production internationale très réussie qui nous transporte dans la vie tumultueuse de Gabrielle Chanel. Shirley MacLaine est parfaite et Barbora Bobulova, y révèle tout son talent. sources Fr2

30 décembre 2008

Coco Chanel ascension sur Fr2 et.....dégringolade sur les marchés

chanel-logoEtonnant, alors que Fr2 s'apprête à diffuser le second volet consacré à Coco Chanel, si l'on en croit le site de Gossips PerezHilton.com, la Maison Chanel est sur le point de licencier 200 personnes. Le site ne dit pas où et pourquoi, donc à prendre avec des pincettes. Cependant, Outre-Atlantique, Perez étant un fouineur de première classe, je crois qu'il y a de toute façon du vrai là-dessous

coco-621x275

 coco duo

 

COCO CHANEL Films - Sentimental 

Origine : Fra - Ita. (2008) Stéréo.
Scénario : Ron Hutchinson, Enrico Medioli, Lea Tafuri et Carl.
Musique : Andrea Guerra.
Réalisation : Christian Duguay.
Distribution : Shirley MacLaine (Coco Chanel), Barbora Bobulova (Coco Chanel jeune), Olivier Sitruk (Boy Capel), Sagamore Stévenin (Etienne Balson).

Date : 30/12/2008
Horaire : 20H45 - 22H30
Durée : 105 mn

 

Comme elle n'est pas de celles qu'un aristocrate épouse, Coco, blessée, part seule à Paris tandis que Boy retourne en Angleterre. La couturière renoue avec la pauvreté de ses débuts. En 1910, Boy, qui ne peut l'oublier, paie ses dettes et l'installe rue Cambon. Elle a le talent, il a l'argent, c'est une bonne association. Lorque la guerre est déclarée, Boy part au front. De son côté, Coco ouvre une boutique à Deauville, lieu de villégiature des élégantes. Après les chapeaux, Chanel donne un nouveau tournant aux vêtements en les assouplissant, en libérant les femmes de leur corset et en raccourcissant les robes. Son style à contre-courant s'impose, la révolution Chanel est en marche. Mais, alors que sa vie professionnelle est un succès, sa vie privée sombre dans le malheur...