christopher plummer

  • SAGAwards Red carpet!

    SAga.jpg

    La ème cérémonie a tenu ses promesses, sauf pour quelques chroniqueurs américains.  Certains ne se sont pas faits priés pour écrire leur mécontentement à propos de l'award décerné à Jean Dujardin,  estimant que ce devait-être George Clooney pour The Descendant. C'est leur droit de penser cela, et je les comprends, dame, se faire voler la vedette par un frenchie...qui en plus ne parle même pas! Pourtant, George est loin de ses performances antérieures dans ce film où je me suis ennuyée ferme. Très peu d'action, et à mes yeux, un performance plutôt mou du genou!!!! . Et ça moi aussi je peux l'exprimer...

    Par contre,  en dehors de Dujardin, je suis ravie de découvrir les trophées remis au casting en entier, mais aussi à titre individuel à Octavia Spencer et Viola Davis pour le merveilleux The Help....Un film que je vous recommande chaudement...des actrices exeptionnelles, une histoire émouvante, et une superbe mise en scène..Quant à Christopher Plummer, il mérite cent fois son award, tout comme Jessica Lange plébiscitée pour son interprètation dans "American Horror Story"..

    Par contre, la énième célébration d' Alec Baldwin pour 30Rock me laisse perplèxe...Y a quand même d'autres bonne séries télévisées. Heureusement l'honneur est sauf avec la statuette décernée à Steve Buscemi pour "Boardwalk Empire"SAGwinners.jpg

    Photos ci-contre Thewrap 

     

    sag duo.jpgthe help cast.jpgsag2.jpgsag5.jpgsag jean.jpgsag plummer.jpgsag lange.jpgjean dujardin,the artist,the help,viola davis,jessica lange,christopher plummer,beginners,modern family

  • The Screen Actors Guild (Sag awards) consacre Jean Dujardin

    sag.pngDésolée de vous interrompre dans votre occupation du jour! J'ai comme cela devient une habitude depuis un mois déjà, le plaisir de vous annonçer que, Jean Dujardin a une fois de plus dévançé George Clooney. La Guilde des acteurs lui a effet décerné le prix du meilleur acteur pour son rôle dans, mais dois-je vraiment le répeter "The Artist", ldevant Pitt et DiCaprio. Excusez du peu!

    Les autres récompensés sont ceux que l'on attendaient, à savoir Plummer, Davis et cie....La Couleur d'un côté, le noir et blanc de l'autre sont dans l'air du temps!

    Le palmarès:

    Meilleur acteur : Jean Dujardin (The Artist)

    Meilleure actrice : Viola Davis (La couleur des sentiments -The Help!)

    sag,screen acteors guild,jean dujardin,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,usa,united artistMeilleur acteur dans un second rôle : Christopher Plummer (Beginners)

    Meilleure actrice dans un second rôle : Octavia Spencer (La couleur des sentiments)

    Meilleure distribution : La couleur des sentiments

    http://www.sagawards.org/awards/nominees-and-recipients/18th-annual-screen-actors-guild-awards

     

  • Critics Choices Awards The Artist..le numéro de claquettes et la musique ont séduit!

    uggie1.jpgLes Awards se suivent et se ressemblent! Après les New York's Critics, et quelques jours avant les fameux Golden Globes, le film de Michael Hazavanicus continue à faire "parler" de lui....The Artist a  remporté quatre prix, et non des moindres....celui du Meilleur film, du Meilleur réalisateur, de la meilleure musique et du meilleur costume (excusez du peu!) ...L'hommage rendu à Hollywood par ce Hazavanicius  est bien perçu par les pros du 7ème art aux Etats-Unis...Sans doute pensent-ils à raison, qu'avec un film noir et blanc et muet, ce dernier est retourné à l'essence même du cinéma....celui qui fit rêver nos aïeux....

    Dommage que George Clooney "chipe"  le prix du meilleur acteur au nez de Jean Dujardin.....Un client dont il faudra tenir compte aux G.G et Oscars....

     

     

    The 2012 Critics' Choice Movie Awards winners:
    Best Picture
    : "The Artist"
    Best Director: Michel Hazanavicius -- "The Artist"
    Best Actor: George Clooney -- "The Descendants"
    Best Actress: Viola Davis -- "The Help"
    Best Suppporting Actor: Christopher Plummer -- "Beginners"
    Best Supporting Actress: Octavia Spencer -- "The Help"
    Best Young Actor/Actress: Thomas Horn -- "Extremely Loud and Incredibly Close"
    Best Acting Ensemble: The cast of "The Help"
    Best Original Screenplay: Woody Allen -- "Midnight in Paris"
    Best Adapted Screenplay: Aaron Sorkin, Steven Zaillian and Stan Chervin -- "Moneyball"
    Best Cinematography: (tie) "War Horse" and "The Tree of Life"
    Best Animated Feature: "Rango"
    Best Action Movie: "Drive"
    Best Comedy: "Bridesmaids"
    Best Foreign-Language Film: "A Separation"
    Best Documentary Feature: "George Harrison: Living in the Material World"
    Best Song: "Life's a Happy Song" from "The Muppets"
    Best Art Direction: "Hugo"
    Best Editing: "The Girl With the Dragon Tattoo"
    Best Costume Design: "The Artist"
    Best Makeup: "Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2"
    Best Visual Effects: "Rise of the Planet of the Apes"
    Best Sound: "Harry Potter and the Deathly Hallows Part 2"
    Best Score: "The Artist"
    Joel Siegel Award: Sean Penn
    Critics' Choice Music + Film Award: Martin Scorsese

  • Hugo Cabret en avant-première à Wolubilis (Bxl)

    Hugo Cabret, artin Scorcese, Johnny Depp, Asa Butterfield, Sacha Baron Cohen, Christopher Plummer, news, actualité, actualité cinéma, ciné, cinéma, Usa, United States, Wolubilis, Bruxelles, Woluwé, avant-première, Film d'aventures de Martin Scorsese

    Avec Asa Butterfield, Jude Law, Emily Mortimer, Chloe Moretz, Sacha Baron Cohen et Ben Kingsley

    Après le brillant Shutter Island, Martin Scorsese s’aventure dans l’univers féerique de l’enfance avec son dernier film Hugo, adaptation du best-seller L’invention de Hugo Cabret de Brian Selznick, publié en 2007.  Sûrrque les costumes d’époque, la beauté des décors, la gare et Paris, vraiment la ville lumière en 1929.... en 3D, et la performance des acteurs blufferont petits et grands qui se laisseront envahir par la magie des contes de Noël. Un beau cadeau à partager en famille !

     

    hugo cabret,artin scorcese,johnny depp,asa butterfield,sacha baron cohen,christopher plummer,news,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,wolubilis,bruxelles,woluwé,avant-premièreHugo Cabret raconte l'histoire d’un orphelin de 12 ans (Asa Butterfield) vivant dans le métro parisien et dont la survie repose sur l'anonymat. Mais voilà, sa vie prend un tournant majeur lorsqu’il rencontre Isabelle (Chloe Moretz), une jeune fille excentrique, et un marchand de jouets. Le jeune Hugo découvre ainsi la vie mais son secret le plus précieux est alors menacé. Un dessin crypté, un journal intime recherché, une clé volée, un homme mécanique et un message caché font dès lors leur chemin dans l'imaginaire du jeune garçon. Pourra-t-il faire fonctionner l’automate, le seul héritage de son père ?

    hugo cabret,artin scorcese,johnny depp,asa butterfield,sacha baron cohen,christopher plummer,news,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,wolubilis,bruxelles,woluwé,avant-premièreHugo est aussi et surtout un vibrant hommage au septième Art, et à George Mélies en particulier. Scorsese récrée l'univers de ce précurseur d'une manière magnifique, et le spectateur ne restera pas insensible au Voyage dans la Lune, à la sortie des Usines Lumières, à l'Arrivée  d'un train en gare de la Ciotta (les cinéphiles comprendront). Il souriront certainement aux facéties d'Harold Lloyd accroché à son immense horloge, clin d'oeil sans doute voulu par Scorsese, puisque les horloges sont le fil rouge de cette fabuleuse fable.....Quant au casting, il est vraiment à la hauteur Asa Butterfield (The Boy With The Stripped Pyjama) super craquant, Chloe Moretz bien plus à la hauteur que dans "Let Me in", Ben Kinsgley fidèle à lui même, Sacha Baron Cohen, attendrissant et loin de ses personnages cariaturaux. Et pas dénué de talents d'acteur. CHistopher Lee, et Jude Law ne peuvent vraiment être jugés, vu que les deux rôles sont trop courtes.  Johnny Depp, également producteur, apparaît à plusieurs reprises, mais il faut avoir l'oeil auguisé, car elle ne durent que 2 à 3 secondes chacune. Quant à la bande-annonce, elle ne donne pas vraiment une idée de ce qu'est vrament HUGO....Un bel hommage au début du cinéma. Juste y voit-on un numéro de magie de Mélies, et une mini séquence d'un de ses films (la sirène) ..dommage, parce que, lorsque Scorsese nous régale avec des extraits de films muets en noir et blanc, le film prend vraiment son envol.

    hugo cabret,artin scorcese,johnny depp,asa butterfield,sacha baron cohen,christopher plummer,news,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,wolubilis,bruxelles,woluwé,avant-premièrehugo cabret,artin scorcese,johnny depp,asa butterfield,sacha baron cohen,christopher plummer,news,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,wolubilis,bruxelles,woluwé,avant-premièrehugo cabret,artin scorcese,johnny depp,asa butterfield,sacha baron cohen,christopher plummer,news,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,usa,united states,wolubilis,bruxelles,woluwé,avant-première

     

    • Cour Paul-Henri Spaak 1 1
      1200 Woluwé-Saint-Lambert
    • Tél. : 02-761.60.31
    • Fax : 02-761.60.29
    • http://www.wolubilis.be

     

  • Gotham Films Awards. Beginners Grand Vainqueur

    goham independant films awards,wall street,new york,usa,united states,actualité actualité cinéma,ciné,cinéma,menanie aurent,beginners,tree of life,the descendants,george cloooney,charlize theronThe Independent Filmmaker Project (IFP) aussi appelés Gotham Independant films awards, vient de dévoiler ses vainqueurs lors d'une cérémonie tenue au Cipriani à Wall Street de New York hier soir.

    Cette cérémonie ouvre symboliquement le bal des récompenses cinématographiques, qui s'achèvera fin février avec la remise des Oscars. La cérémonie reste toutefois à la marge puisqu'elle se restreint à honorer le meilleur du 7e Art indépendant. Charlize Theron a quant à elle, reçu un award d'honneur, tout comme Gary Oldman (photo3)

     

    Dans la catégorie Meilleur film, il y a ex-aequo entre Beginners et Tree of Life avec Senn Penn et Brad itt. Devant Meet's Cutoff et The Descendants avec George Clooney.

    Meilleur documentaire ; Better This World, devant Bill Cunningham New York, The Interrupters et The Woodmans.
    Meilleur nouveau réalisateur: Dee Rees pour Parias, devant Mike Cahil Another Earth, Vera Vermiga Hiher Ground et Evan Glodell pour Bellflower.

    Meilleur actrice débutante : Felicity Jones pour Like Crazy (photo 1), devant Elisabeth Olsen Martha Marcy May marlene, Harmony Santana Gun Hill Road et Shailene Woodey pour The Descendants.

    goham independant films awards,wall street,new york,usa,united states,actualité actualité cinéma,ciné,cinéma,menanie aurent,beginners,tree of life,the descendants,george cloooney,charlize therongoham independant films awards,wall street,new york,usa,united states,actualité actualité cinéma,ciné,cinéma,menanie aurent,beginners,tree of life,the descendants,george cloooney,charlize theronMeilleur casting d'ensemble: Beginners avec Christopher Plummer, Mélanie Laurent, Kai Lennox, Ewan McGregor, Mary page Keller, Keegan Boos, et Goran Visnjic.

     

    Gotham Independent FIlm Audience Award by Heineken USA
    Girlfriend.

    Calvin Klein Spotlight on Women Filmmakers’ ‘Live The Dream’ grant
    Lucy Mulloy pour Una Noche

     

     

     

    goham independant films awards,wall street,new york,usa,united states,actualité actualité cinéma,ciné,cinéma,menanie aurent,beginners,tree of life,the descendants,george cloooney,charlize therongoham independant films awards,wall street,new york,usa,united states,actualité actualité cinéma,ciné,cinéma,menanie aurent,beginners,tree of life,the descendants,george cloooney,charlize therongoham independant films awards,wall street,new york,usa,united states,actualité actualité cinéma,ciné,cinéma,menanie aurent,beginners,tree of life,the descendants,george cloooney,charlize theron

  • Gotham Films Awards...les nominés.

     

    usa,united states,new york,demi moore,bill cunningham,kevin spacey,gotham film festival,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,christopher plummer,mélanie laurent,george clooney,the descendant,beginners,margin callParmi les 24 films, et les six catégories, The Descendants (avec George Clooney)

    Et pour sa 21ème édition qui se déroulera au Cipriani Wall Street, le tapis-rouge de ce festival aura fière allure....David Cronenberg, Charlize Theron, Gary Oldman et Tom Rothman sont annonçés...

     

    beginners.jpgBest feature
    Beginners avec Christopher Plummer et Mélanie Laurent (photo)
    The Descendants
    (pictured) (site : http://www.king-family-tree.com/ )
    Meek’s Cutoff  : (http://meekscutoff.com/ )
    Take Shelter
    The Tree Of Life

    billcunningham6.jpgBest documentary
    Bill Cunningham New York ( site http://www.jesuislaristocrate.com/blog-mode-homme-montreal/bill-cunningham-york/

    Better This World

     

    Best ensemble performance
    Beginners
    (Ewan McGregor, Christopher Plummer, Mélanie Laurent, Goran Visnjic, Kai Lennox, Mary Page Keller, Keegan Boos)

    The Descendants
    (George Clooney, Shailene Woodley, Beau Bridges, Robert Forster, Judy Greer, Matthew Lillard, Nick Krause, Amara Miller, Mary Birdsong, Rob Huebel)

    Margin Call
    (Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Zachary Quinto, Penn Badgley, Simon Baker, Mary McDonnell, Demi Moore, Stanley Tucci, Aasif Mandvi) Mon billet sur ce film : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/argin+call

    Martha Marcy May Marlene
    (Elizabeth Olsen, Christopher Abbott, Brady Corbet, Hugh Dancy, Maria Dizzia, Julia Garner, John Hawkes, Louisa Krause, Sarah Paulson)

    Take Shelter
    (Michael Shannon, Jessica Chastain, Tova Stewart, Shea Whigham, Katy Mixon, Kathy Baker, Ray McKinnon, Lisagay Hamilton, Robert Longstreet)

    Breakthrough director
    Mike Cahill, Another Earth
    Sean Durkin, Martha Marcy May Marlene
    Vera Farmiga, Higher Ground
    Evan Glodell, Bellflower
    Dee Rees, Pariah

    Breakthrough actor
    Felicity Jones, Like Crazy
    Elizabeth Olsen, Martha Marcy May Marlene
    Harmony Santana, Gun Hill Road
    Shailene Woodley, The Descendants
    Jacob Wysocki, Terri

    Best Film Not Playing At A Theater Near You
    Codependent Lesbian Space Alien Seeks Same
    Green
    The Redemption Of General Butt Naked
    Scenes Of A Crime
    Without

    Sources : http://gotham.ifp.org/

  • The Girl with the Dragon Tatoo...bande-annonce US explosive!

    dragon1.jpgLe remake américain du premier volet "Millenium"  est terminé, et une bande-annonce réalisée dans une salle obscure par un (e) vient d'être publiée sur le net... . Y a pas dire, cette bande-annonce du film de David Fincher décoiffe, brut de décoffrage. Mais c'est le but non? Car il faut vraiment que l'adaptation faite par les américains, soit à la hauteur du grand succès rencontré par "L'Homme qui n'aimait pas les femmes"  du journaliste écrivain Stieg Larson, avec la phénoménale Noomi Rapace, sous la direction de Niels Oplev.

    rooney mara.jpgnoomi-rapace-.jpgL'histoire de la disparition d'une héritière,  dont la famille n'a jamais pu résoudre l'enigme. L'enquète menée par un journaliste d'investigation, aidé par une jeune toxico sur le chemin de la rédemption, et véritable pirate informatique. Des complots familiaux, un passé douteux pour certains membre d'une grande famille, le tout saupoudré de suspense et d'images décoiffantes. Avec Christopher Plummer, Stelan Skarsgard, Robin Wright, Daniel Craig, Ronney Mara, Max Von Sydow, Joely Richardson, Daveid Denck, Alexandra Daddario et enfin Goran Visnjic...The Girl with a Dragon Tatoo sort aux Etats-Unis et au Canada le 21 décembre prochain, et en France le 18 janvier 2012

    Afin que vous puissez comparer, voivi la bande-annonce originale, sans doute moins coup de poing, mais qui a quand même permis au film ainsi qu'aux deux suites de connaître un succès planétaire.

    PRECEDENTS BILLETS SUR LA TRILOGIE "MILLENIUM" ET SON REMAKE......UN CLIC SUR :

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/Noomy%20Rapace

  • Christopher Plummer remplace Max Von Sydow.

    christopher.jpgPourquoi Max Von Sydow s'est-il désisté? La question reste sans réponse pour le moment. On apprends aujourd'hui que David Fincher a approché Christopher Plummer pour incarner Henrik Vanger, le patriarche du roman Millenium. Bizarre, car Van Sydow pour moi, cadrait vraiment avec le personnage. En tout cas, Plummer doit-être un homme heureux, depuis quelques mois, il fait un retour fracassant sur le devant de la scène après ses apparitions dans.."The Last Station" avec Hellen Mirren et "Parnassus"

    Dans Millenium, Vanger, pour rappel est celui qui engage Mikael Blomkvist un journaliste d'investigation, afin de résoudre une énigme vielle de plus de quarante ans, la disparition d'un membre de la famille. Mission que ce dernier acceptera avec empressement, alors qu'il vient de sortir de prison et qu'il se retrouve sans boulot..The Girl With the Tatoo dont le tournage vient de débuter en Suède, aura belle allure avec Daniel Craig dans le rôle du journaliste, Robin Wright dans celui de sa patronne au sein du journal, mais également sa maitresse depuis de nombreuses années, et Stellan Skarsgard. Sans oublier Rooney Mara, sensée faire oublier Noomi Rapace dans la peau de Lisbeth Sander...C'est pas gagné d'avance. Reste enfin à connaître celui qui sera Nils Bjurman, l'avocat vereux qui en fait voir des vertes et des pas mûres à Sander...pour la maintenir sous sa coupe..

    rooney m.jpgrooney craig.jpg

    Sources: THR .

    Le reste du dossier Millenium et sur le remake , un clic:

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/noomy+rapace

  • Imaginarium od Dr Parnassus Sortie Belgique!

    11 Février 2010

    parnassusb new banner 2
     Le monde imaginaire du Dr Parnassus, où dès les premieres images, je ressentais les effets secondaires d'une belle gueule de bois. Celle que l'on tient après une nuit bien arrôsée après avoir ingurgité des bières corsées du genre Delirium Tremens. A la seule différence que dans toutes mes hallucinations, il n'y avait aucune trace d'éléphants roses, à moins que mon esprit baladé de long en large, et sens dessus-dessous n'ait omis de me le signaler.  Pour le reste, tous les délires étaient au rendez-vous! Du Terry Gillian pur jus, bien dans la lignée des "Frères Grimm", et du "Baron Munchausen" , cad une cavalcade indigeste, même si  je reconnaît à Gilliam une parfaite maitrise dans les effets spéciaux, et d'avoir réalisé de belles prouesses techniques après le décès de son principal acteur Heath Ledger, j'avoue avoir baillé à plusieurs reprises, tant le scénario est lent, inconsistant, difficile à cerner, en plus de manquer de fil conducteur.  g2356
    S'il n'y avait eu les plongées au delà du miroir avec de magnifiques images et de splendides effets spéciaux,pour raviver quelque peu ma léthargie,  je serais partie au bout d'une demi-heure.  Deuxième déception, la prestation de Ledger, ironie du sort, en costume de Joker, pas vraiment au mieux de sa forme, débite plus qu'il ne joue, et le peu de "temps d'antenne" (5minutes à peine) de Johnny Depp, que j'aurais pour ma part vu en lieu et place de l'acteur australien. Quant aux deux autres comédiens, Jude Law ne se débrouille pas trop mal, mais pour ce qui est de Colin Farrell, j'ai détesté sa prestation. Mauvaise pour ne pas dire très mauvaise, au point que je me pose la question de savoir, pourquoi Gilliam à fait appel à trois acteurs de premier plan pour représenter diverses facettes de Ledger? Avec deux c'était amplement suffisant. Conclusion, le film n'a pas assez d'intelligence, mais n'est pas stupide non plus, et encore moins à ranger dans la catégorie des films grotesques,  cependant s'il faut saluer le savoir-faire de Gilliam dans l'art de manier les bouts de ficelles pour créer de l'illusion.  ...cela reste nébuleux. Imaginarum c'est de l'illusion, miroir dans lequel chacun peut plonger et y faconner sa propre fantaisie. Mais à  force d'y aller par des ellipses et circonvulsions inutiles, et en mettant l'accent sur la façon dont le public se crée son propre monde imaginaire, Gilliam n'a réalisé qu'un gentil petit film phantasmagorique, qui ne ravira que les fans de Gillian.... sans plus! Et bien trop tiré en longueur... la plupart des journalistes  déplorent la foison de "fantasy", alors qu'une histoire plus étudiée, aurait certainement "sauvé" la donne.  Petit plus; Lily Cole, mannequin en vogue se débrouille fort bien dans un milieu qui n'est pas forcémment le sien!  

     

    parnassus Heath mirror

    Synopsis: Le vieux docteur Parnassus trimbale sa vieille roulotte déglinguée, comme celles des vieilles fêtes foraines d'antan, et tirée par un cheval à la limite boiteux, dans les quartiers chics de Londres. Déjà le ton est donné! Complètement hors temps, complètement décalé, cet attelage composé du père, de sa fille (Lily Cole) et d'Anton (Andrew Garfield Lions et Agneaux) ) propose un spectacle bohème, martelé par Percy (Verne Troyer) En cours de route, ils vont s'adjoindre Tony (Heath Ledger) qu'ils auront pris soin de dépendre du Blackfriars Bridge. Devenu amnésique après sa malheureuse pendaison , ce dernier va les suivre dans les nombreux délires afin qu'avec sa grâce et son charisme, les caisses se remplissent un peu, et faire en sorte que derrière le miroir,  "clou" du spectacle les plus hardis  puissent vivre un moment inoubliable, fantastique, où rêve et imagination ne font qu'un! parnassus banner OneC'est sans compter avec "Le diable"  magnifique Tom Waits, avec lequel Parnassus avait jadis pactisé et  se voir offir la vie éternelle, non sans avoir promis au Cornu en cape et châpeau melon, que le premier de ses enfants atteignant l'âge de seize ans serait pour lui.  A partir de là, rivalité Faustienne oblige, tout part en vrille.  Le temps presse, Le Diable qui à de nombreux pouvoirs revient à la charge, il ne reste que trois jours et... Parnassus  doit inventer des tas de statagèmes au moyen de son Imaginarium, afin de pouvoir reprendre sa parole, et ne pas être dans l'obligation de dévoiler cette déloyauté à sa fille.

     En mai dernier, après un sneak-preview et quelques tuyaux voici ce que j'écrivais:

    .....Proposé à Cannes,  le film a reçu un accueil plutôt tiède, et de nombreux critiques ont été choqués de découvrir l'acteur australien, pendu au bout d'une corde depuis le pont Blackfriar  à Londres dans la scène d'ouverture Peut-on imaginer pire début, lorsqu'on sait qu'après avoir mis en boite ces scènes, Ledger s'est envolé à New-York pour quelques jours, là où il fut découvert mort dans sa chambre d'hôtel trois jours plsu tard? ...Si les chroniqueurs restent malgré cela, très bienveillants pour Ledger, lequel à également été impliqué dans la réalisation au point que Imaginary est présenté sous l'appelation de "A film by Heath Ledger and Friends"  il n'en va pas de même pour Terry, que l'on peut qualifier de réalisateur maudit. Pour déstabiliser son monde, nul n'aurait fait mieux que Gilliam, l'un des derniers Mohicans en matière de surréalisme et d'expressionisme....(fin)  

    parnassus

     parnassus h ledger

    parnassus three

     parnassus four

     

    parnassusheader

     

  • L'IMAGINAIRE DU DR PARNASSUS VU POUR VOUS!

    parnassusheader
    Ce matin, j'avais rendez-vous à Kinépolis (Bruxelles) pour me plonger dans le monde imaginaire du Dr Parnassus, et dès les premieres images, je ressentais les effets secondaires d'une belle gueule de bois. Celle que l'on tient après une nuit bien arrôsée après avoir ingurgité des bières corsées du genre Delirium Tremens. A la seule différence que dans toutes mes hallucinations, il n'y avait aucune trace d'éléphants roses, à moins que mon esprit baladé de long en large, et sens dessus-dessous n'ait omis de me le signaler.  Pour le reste, tous les délires étaient au rendez-vous! Du Terry Gillian pur jus, bien dans la lignée des "Frères Grimm", et du "Baron Munchausen" , cad une cavalcade indigeste, même si  je reconnaît à Gilliam une parfaite maitrise dans les effets spéciaux, et d'avoir réalisé de belles prouesses techniques après le décès de son principal acteur Heath Ledger, j'avoue avoir baillé à plusieurs reprises, tant le scénario est lent, inconsistant, difficile à cerner, en plus de manquer de fil conducteur.  g2356
    S'il n'y avait eu les plongées au delà du miroir avec de magnifiques images et de splendides effets spéciaux,pour raviver quelque peu ma léthargie,  je serais partie au bout d'une demi-heure.  Deuxième déception, la prestation de Ledger, Hormis ironie du sort, en costume de Joker, pas vraiment au mieux de sa forme, débite plus qu'il ne joue, et le peu de "temps d'antenne" (5minutes à peine) de Johnny Depp, que j'aurais pour ma part vu en lieu et place de l'acteur australien. Quant aux deux autres comédiens, Jude Law ne se débrouille pas trop mal, mais pour ce qui est de Colin Farrell, j'ai détesté sa prestation. Mauvaise pour ne pas dire très mauvaise, au point que je me pose la question de savoir, pourquoi Gilliam à fait appel à trois acteurs de premier plan pour représenter diverses facettes de Ledger? Avec deux c'était amplement suffisant. Conclusion, le film n'a pas assez d'intelligence, mais n'est pas stupide non plus, et encore moins à ranger dans la catégorie des films grotesques,  cependant s'il faut saluer le savoir-faire de Gilliam dans l'art de manier les bouts de ficelles pour créer de l'illusion.  ...cela reste nébuleux. Imaginarum c'est de l'illusion, miroir dans lequel chacun peut plonger et y faconner sa propre fantaisie. Mais à  force d'y aller par des ellipses et circonvulsions inutiles, et en mettant l'accent sur la façon dont le public se crée son propre monde imaginaire, Gilliam n'a réalisé qu'un gentil petit film phantasmagorique, qui ne ravira que les fans de Gillian.... sans plus!  La plupart des journalistes  déplorent la foison de "fantasy", alors qu'une histoire plus étudiée, aurait certainement "sauvé" la donne.  Petit plus; Lily Cole, mannequin en vogue se débrouille fort bien dans un milieu qui n'est pas forcémment le sien!  

     

    parnassus Heath mirror

    Synopsis: Le vieux docteur Parnassus trimbale sa vieille roulotte déglinguée, comme celles des vieilles fêtes foraines d'antan, et tirée par un cheval à la limite boiteux, dans les quartiers chics de Londres. Déjà le ton est donné! Complètement hors temps, complètement décalé, cet attelage composé du père, de sa fille (Lily Cole) et d'Anton (Andrew Garfield Lions et Agneaux) ) propose un spectacle bohème, martelé par Percy (Verne Troyer) En cours de route, ils vont s'adjoindre Tony (Heath Ledger) qu'ils auront pris soin de dépendre du Blackfriars Bridge. Devenu amnésique après sa malheureuse pendaison , ce dernier va les suivre dans les nombreux délires afin qu'avec sa grâce et son charisme, les caisses se remplissent un peu, et faire en sorte que derrière le miroir,  "clou" du spectacle les plus hardis  puissent vivre un moment inoubliable, fantastique, où rêve et imagination ne font qu'un! parnassus banner OneC'est sans compter avec "Le diable"  magnifique Tom Waits, avec lequel Parnassus avait jadis pactisé et  se voir offir la vie éternelle, non sans avoir promis au Cornu en cape et châpeau melon, que le premier de ses enfants atteignant l'âge de seize ans serait pour lui.  A partir de là, rivalité Faustienne oblige, tout part en vrille.  Le temps presse, Le Diable qui à de nombreux pouvoirs revient à la charge, il ne reste que trois jours et... Parnassus  doit inventer des tas de statagèmes au moyen de son Imaginarium, afin de pouvoir reprendre sa parole, et ne pas être dans l'obligation de dévoiler cette déloyauté à sa fille.

     En mai dernier, après un sneak-preview et quelques tuyaux voici ce que j'écrivais:

    .....Proposé à Cannes,  le film a reçu un accueil plutôt tiède, et de nombreux critiques ont été choqués de découvrir l'acteur australien, pendu au bout d'une corde depuis le pont Blackfriar  à Londres dans la scène d'ouverture Peut-on imaginer pire début, lorsqu'on sait qu'après avoir mis en boite ces scènes, Ledger s'est envolé à New-York pour quelques jours, là où il fut découvert mort dans sa chambre d'hôtel trois jours plsu tard? ...Si les chroniqueurs restent malgré cela, très bienveillants pour Ledger, lequel à également été impliqué dans la réalisation au point que Imaginary est présenté sous l'appelation de "A film by Heath Ledger and Friends"  il n'en va pas de même pour Terry, que l'on peut qualifier de réalisateur maudit. Pour déstabiliser son monde, nul n'aurait fait mieux que Gilliam, l'un des derniers Mohicans en matière de surréalisme et d'expressionisme....(fin)  

    parnassus

     parnassus h ledger

    parnassus three

     parnassus four

     

     

  • 9 Sortie belge 16/9

    numero-9-Tim Burton
    Le festival Comic.con reste vraiment la référence en matière de nouveautés cinématographiques, et j'envie les blogeurs américains qui y ont accès. Un véritable vivier de scoop, d'avant-premières, de bande-annonces exclusives, sans parler de l'ambiance démentielle qui règne dans ses différents stands.
    Ici, en Europe, les blogeurs n peuvent y accéder que via Internet, et c'est...pas pareil,  sauf si, comme moi, on a la chance d'avoir un ami de longue date aux Usa, et qui plus est introduit...cela devient un peu plus facile d'avoir des nouvelles.

    9 bulb

    9 red light

    9 duo
    Après la B.A. TRON LEGACY, voici celle de "9" (à ne pas confonde avec la comédie musicale 9)  produit par Tim Burton.  Transpôsé dans un univers post-apocalyptique, l'histoire suit les aventure de 9 le héros, sorte de poupée de chiffon, qui après une période de léthargie découvre par hasard une petite communauté de 8 personnes, comme lui en chiffons et portant toutes un numéro de 1 à 8 dans le dos. Comme lui, ce petit groupe doit absolûment se préserver d'une énorme machinerie prête à anéantir la planète entière. "9" prends donc les choses en main. Avec les voix de Elijah Wood, Chritopher Plummer, Crispin Glover, Jennifer Connelly, John C. Riely, Martin Landau. Burtonized cad produit par le duo Tim Burton et Timur Bekmanvetov (Wanted)

    9 doll
    Une bande-annonce en HD, de qualité exceptionelle.

    Et le court-mètrage qui a donné lieu à la réalisation du film. Près de 10m minutes de fun. Un clin d'oeil à Wall E? oui, je pense que oui....

    9 box

    9 Nine's

  • Cannes "dur" avec le dernier Terry Gilliam, malgré Heath Ledger!

    parnassusheader

     

    heath ledger Parnassus
     Après la clique à Tarantino et ses Basterds, le choc "Antichrist", l'amusement avec "Looking for Eric", la croisette s'est réveilée un peu frileuse hier. Les journalistes et le public n'en sont pas encore revenus après la projection du dernier film de Terry Gilliam "The Imaginary of Dr Parnassus". Avec le décès inopiné du principal intéressé, Heath Ledger, le réalisateur à du operer, afin de pouvoir mener enfin un de ses films à bien, un virage à 360° pour pouvoir y inclure le trio Depp/Farrell/Law.  Le film a reçu un accueil plutôt tiède, et de nombreux critiques ont été choqués de découvrir l'acteur australien, pendu au bout d'une corde depuis le pont Blackfriar  à Londres dans la scène d'ouverture Peut-on imaginer pire début, lorsqu'on sait qu'après avoir mis en boite ces scènes, Ledger s'est envolé à New-York pour quelques jours, là où il fut découvert mort dans sa chambre d'hôtel trois jours plsu tard? ...Si les chroniqueurs restent malgré cela, très bienveillants pour Ledger, lequel à également été impliqué dans la réalisation au point que Imaginary est présenté sous l'appelation de "A film by Heath Ledger and Friends"  il n'en va pas de même pour Terry, que l'on peut qualifier de réalisateur maudit. Pour déstabiliser son monde, nul n'aurait fait mieux que Gilliam, l'un des derniers Mohicans en matière de surréalisme et d'expressionisme,  Hormis Ledger, (un régal pour les yeux) et ironie du sort, en costume de Joker, le scénario est plat, difficile à cerner et surtout pas convainquant. La plupart des journalistes sur place (dont mon pote, qui me refile les news chaque jour) déplorent la foison de "fantasy", alors qu'une histoire plus étudiée, aurait certainement "sauvé" la donne. Ils estiment que Imaginary ne ravira que les fans de Gilliam, Ledger et des trois acteurs ayant pris le train en marche via un jeu subtil (faut le reconnaître) de miroirs, où les personnages sont ou ne sont pas laissés à l'appréciation de chacun. Pour la plupart des critiques présents à Cannes, le film n'a pas assez d'intelligence, mais n'est pas stupide non plus, et encore moins à ranger dans la catégorie des films grotesques,  cependant s'il faut saluer le savoir-faire de Gilliam dans l'art de manier les bouts de ficelles pour créer de l'illusion.  ...cela reste nébuleux. Imaginarum c'est de l'illusion, miroir dans lequel chacun peut plonger et y faconner sa propre fantaisie. Conclusion,  à  force d'y aller par des ellipses et circonvulsions inutiles, et en mettant l'accent sur la façon dont le public se crée son propre monde imaginaire, Gilliam n'a réalisé qu'un gentil petit film phantasmagorique.... sans plus! 

    heath ledger Parnassus

    paranssus ledger gilliam

     parnassus ledger

    Avec encore Christopher Plummer, Tom Waits et Verne Troyer (Mini me dans Austin pauwers) le plus petit acteur du monde.

  • Imaginaire de Parnassus sous la loupe. Heath ledger dans son dernier rôle!

    parnassusheaderAlors que la famille reçevait l'Oscar du meilleur second rôle à titre posthume pour Heath Ledger et "The Dark Knight", en coulisses, Kate Ledger a confié avoir vu quelques images du dernier film de Ledger "The Imaginarium of Doctor¨Parnassus" de Terry Gilliam "amazing" a-t-elle ajouté! 

    "Parnassus" conte les aventures d'un magicien assez spécial, qui propose toujours plus que ce pourquoi le public paye. Produit par la société Grosvenor Park et Samuel Hadida ( Davis Films) le long métrage a longtemps été mis sous l'éteignoir. Le décès prématuré de l'acteur principal avait tout remis en question, jusqu'au moment où Gilliam est parvenu à attirer Jude Law, Colin Farrell et Johnny Depp dans son univers à l'imagination débordante!  Grâce à un savant jeu de miroir, les trois acteurs seront tour à tour la personnification de Ledger à différentes étapes de sa vie...Tout pour titiller la curiosité des cinéphiles, impatients depuis les Oscars, de découvrir le dernier film de Ledger. Cependant, même si l'arrivée de ces 3 grosses pointures sauvent la production, il n'en reste pas moins qu'au point de vue ventes internationales, les choses restent compliquèes.  Des rencontres entre Lionsgate et Overture productions n'ont encore rien donné à ce jour, les interlocuteurs buttant sur quelques "détails" Ledger, acteur devenu momentanément bankable depuis les Oscars, et dont les investisseurs et distributeurs aimeraient profiter aussi, étant le principal. On cite qu'ils exigeraient quelques zéros derrière les $ du départ..alors que le budget initial est de 20 m de $. Mais ce n'est pas tout. Si le film tarde à trouver ses marques, il faut aussi en trouver la raison auprès de Gilliam en personne. Réalisateur fantasque dont les deux dernières réalisations dites expérimentales  "Tideland" et "The Brother Grimm" n'ont pas fait des étincelles, sans oublier "Don Quichotte" mainte fois reporté (également avec Depp), Gilliam a du mal à convaincre les producteurs de distribuer un film uniquement centré sur Heath Ledger, alors que ce dernier est interprêté par 3 personnes différentes...Entretemps, j'apprends que le film aurait trouvé un distributeur en Angleterre (Mandate International) pour une sortie l'été prochain..

    parnassus decors

     parnassusparnassus ledger

    parnassus plummer parnassus(Photo Christopher  Plummer)

    précédents articles:  The Imaginarium of Doctor Parnass 

     

  • "UP "en 3-D ! L'affiche du nouveau Pixar!

    Up pix
     Le cru 2009 des studios Pixar a été révélé, il s'agira en fait du nouveau film de Pete Docter, le réalisateur de Monstres et Cie, et de Bob Peterson qui en signera également le scénario. Le film suivra les péripéties d'un vieil homme de 78 ans qui fera équipe avec un jeune scout pour un voyage à travers le monde, à la poursuite de riches aventures. Le thème sera l'acceptation de l'âge et l'arrivée à la maturité. Sortie juillet  2009.
    Réalisation : Bob Peterson, Pete Docter sur un scénario de  Bob Peterson

    Avec  Christopher Plummer -John Ratzenberger - Edward Asner  -Paul Eiding  et Jordan Nagai

  • Helen Mirren et James McAvoy dans The Last Station

    laststation-1
    Le film The Last Station, est une adaptation du livre du même nom..c'est l'histoire de la vie du fameux auteur Russe Leo Tolstoï (Christopher Plummer)  Mirren incarne sa femme Sofya, et le désormais très demandé James McAvoy incarne Valentin Bulgakov, le secrétaire de Tolstoï. Mirren et Plummer ont remplacé au pied levé  Meryl Streep et Anthony Hopkins. C'est Michael Hoffman (One fine Day 1996) qui s'était fait très discrèt depuis lors, qui réalise  The Last Station, dans lequel on retrouve encore Paul Giamatti . Helen Mirren, qui pour rappel avait rafflé de nombreuses distinctions pour sa fabuleuse interprètation de la rene Elisabeth dans "The Queen" a une année très chargée derrière le dos avec trois productions à venir, dont la plus importante "State Of Play" le film qui a déjà connu de nombreux rebondissements en termes de casting...(voir:). Ensuite, on va retrouver Hellen dans un film réalisé par Taylor Hackford (Ray) son mari "Love Ranch" 

    En prime.....Mini synopsis de Love Ranch sur un scénario de Mark Jabocson, publié ici en Novembre 2007

    L'histoire d'un couple qui ouvre le premier bordel au Nevada, et sur la violence qui éclatera lorsque leur rélation sera mise à mal par la découverte d'une infidélité de la tenancière avec un boxeur connu... Basé sur l'histoire vraie de Joe et sally, proprétaires du ranch Confort, la première maison de prostitution légalisée au Nevada, là où le boxeur vedette de l'époque Oscar Benavena fut abattu en 1976, le film tourné à Albuquerque est entièrement financé par Capitol.  Avec aussi Joe Pesci  dont c'est le premier grand rôle depuis Lethal Weapon 4 en 1999 ,  et pour le couple Hackford/Mirren, la deuxième collaboration depuis 1995.

     

  • Festival du film de Gand

     

    static_1C'est le film de Sir Richard Attenborrough "Closing the Ring" qui ouvrira le 34ème festival du Film qui se tiendra du 9 au 20 octobre à Gand. Au générique du Gala d'ouverture, que du beau monde: Shirley Mc Laine, Neve Campbell, Mischa Barton et Christopher Plummer.

    Le réalisateur honorera de sa présence le Gala d'ouverture.

    clip_image0022clip_image004307-144-b07-144-c


    Pour plus de renseignements sur le premier soir, un clic sur:

    Closing The Ring
    Die Fälscher (The Counterfeiter)
    Sand And Sorrow. Le documentaire sur le Darfour avec une narration par George Clooney.