cinéma

  • Al Pacino....Phil Spector est là!!!! Ce soir sur La 3 Belgique.. Un must see movie!

    pacino.jpgPacino a  tourné Serpico , trois volets des Parrains ainsi que Scarface, peut-on dès lors l'imaginer dans la peau d'un musicien producteur? Oui, mais le comédien a subi une énorme transformation afin d'incarner l'excentrique producteur Phil Spector, le créateur du fameux " Wall of Sound" technique musicale qui permettait à la musique et aux chansons écrites par Spector, d'avoir de la profondeur.

    Sa technique d’enregistrement en mono d’un grand orchestre incluant violons, cuivres, guitares, batteries et percussions donne un son immédiatement reconnaissable, que l’on retrouve sur les versions originales des chansons Be My Baby, Then He Kissed Me, Da-Doo-Ron-Ron, He’s a Rebel, Baby I Love You ou Unchained Melody.

    Spector a collaboré entre autre, à l'album Let It Be des Beatles, mais il également à la base de l'éclosion de nombreux groupes, chanteurs et chanteuses ayant connu une grande notoriété dans les années 60/70/80...L'un des premiers titres à inclure ce style très particulier fut "Black Pearl"  par Sonny Charles and the Checkmates.....titre curieusement absent sur Wikipedia... Phil fut à la base des carrières des Ronettes, Crystalls, Darlène Love etc... Compositeur et producteur génial,  ses oeuvres couvrent la période qui va des fabulous sixties to The eighties, il n'en était pas moins, un être bizarre, colérique et aimant particulièrement les armes. Est-ce avec l'un de ses pistolets que fut assassinée Lana Clarckson, une starlette en devenir, après une soirée bien arrosée ??? Depuis 2009, Spector purge les 19 années d'incarcération auxquelles il a été condamné. La suite ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phil_Spector

    pacino mirren.jpgSur l'affiche , Pacino "affiche" une ressemblance ahurissante. A ses côtés, Helen Mirren (Hitchcock - Red) qui incarne Linda Kennev Baden..Pacino, qui a refusé de rencontrer son modèle, a confié avoir passé des heures à regarder des images, extraîts télévisés, mais qu'il n'a en aucun cas voulu imiter sa voix. Le télé-film doit sortir le 24 mars prochain sur la chaîne HBO (USA)

     

     

    pacino spector.jpgPhil_Spector_2.jpgPhilSpector.jpg

     

    B.A. https://youtu.be/P2Mqjdlh9Yg

     

    Un titre arrangé par Phill mais produit par Jerry Ryopelle, un de ses protégés..

    Le fabuleux Home of The Brave par Bonnie and The Treasure...(ironie du sort, la chanteuse Charlotte O' Hara décèda peu après)

    https://youtu.be/_gCPLU-sgZw

    La première partie d'une bio consacré au producteur de génie. les autres sont sous le lien sur YT..

    https://youtu.be/NN79g1uL2YE

     

     

     

  • Back to the Futur at Kinépolis. Belgium..

    Back to the future 1.jpgKinepolis fête 30 ans de voyage dans le temps avecBack to the future night’.

    La légendaire trilogie de « Back to the Future » raconte l’histoire d’un adolescent, Marty McFly (Michael J. Fox), qui, à l’aide de la machine à voyager dans le temps conçue par un ami inventeur (Christopher Lloyd), doit retourner dans les années cinquante afin de faire en sorte que ses parents tombent amoureux l’un de l’autre. La série est considérée comme l’une des meilleures trilogies de l’histoire du cinéma.

     

    Back to the future 2.jpgLe 21 octobre prochain, Kinepolis diffusera les deux premiers volets de la célèbre trilogie à l’occasion de la « Back to the Future Night ». Une date qui n’a pas été choisie par hasard : le 21 octobre 2015 est en effet la date qu’avaient programmée Marty McFly et le professeur Brown pour leur voyage vers le futur à l’aide de la machine à voyager dans le temps – la légendaire DeLorean -. Le 21 octobre prochain, cela fera donc exactement 30 ans que Marty McFly est retourné vers le futur. 

     

    Les tickets pour cette grande aventure de science-fiction sont mis en vente au prix de 15 EUR et peuvent être commandés via www.kinepolis.be.

    Back to the future night sera diffusé à Kinepolis Bruxelles, Imagibraine, Liège et Palace Liège.

  • The Danish Girl enfin dans les salles. L'histoire du premier transgenre.


    danish girl duoNicole Kidman et Charlize Theron avaient été présenties dès 2008 pour tourner dans The Danish Girl, d'après la nouvelle de David Ebershoff ( Best-seller traduit en 12 langues 2000) inspiré de la véritabe histoire de deux artistes des années 20,  Einar et Greta Wegener dont le mariage va prendre une tournure assez inatendue en 1929, lorsque Einar devint le premier transexuel de l'histoire. Finalement, le projet initial a été mis aux oubliettes pour ressurgir quelques années plus tard, avec Eddie Redmayne??? (My Week with Marilyn)

    Synopsis:

    Réalisé par Tom Hooper (Oscar du Meilleur Réalisateur avec Le Discours d'un roi, 2010 ; Les Misérables, 2012), DANISH GIRL retrace la remarquable histoire d'amour de Gerda Wegener (Alicia Vikander, récemment vue dans Ex Machina de Alex Garland, 2015) et Lili Elbe, né Einar Wegener (Eddie Redmayne, Oscar du Meilleur Acteur pour son interprétation de Stephen Hawking dans Une merveilleuse Histoire du temps de James Marsh, 2014), l'artiste danois connu comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930.


    SORTIE CINÉMA JANVIER 2016

     

    tournage,sex gender,usa,danmark,amerique,united states,nicole kidman,charlize theron,the danish girl,transexuel,travesti,homosexualite,drame,biopic,comedie dramatique,photo,image,news,info,infos cine,blog,blog de mich,chronique cinema,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,insolite,cine,cnema,cinema,nouveaute,peinture

    Découvrez la bande-annonce de DANISH GIRL - cliquezICI

     

                       

    tournage,sex gender,usa,danmark,amerique,united states,nicole kidman,charlize theron,the danish girl,transexuel,travesti,homosexualite,drame,biopic,comedie dramatique,photo,image,news,info,infos cine,blog,blog de mich,chronique cinema,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,insolite,cine,cnema,cinema,nouveaute,peinture


                                    Lily Elbe einarLili Elbe

    Greta  et Einar sont un couple d'artistes très connus et demandés dans les années 20. Greta Wegener qui expose un peu partout dans le monde, et dont les dessins et esquisses sont publiés par Vogue et La Vie Parisienne, forme un couple très uni avec Einar.  Un jour, Greta demande à son mari de se travestir en femme alors qu'un des ses modèles à fait faux-bond.... Cette peinture qui fit le tour du monde, devint un objet de curiosité, et fit en sorte que,  le couple continua à interprèter ce jeu de rôle même à la ville, en présentant dorénavant Einar comme la soeur de Greta! A tel point qu'avec ses traits féminins plutôt accentués, les gens pensaient avoir devant eux, une femme  tentant d'occulter son genre masculin..Vous me suivez? Ce petit jeu sans importance au début, changeat complètement la donne au sein du couple, lorsque Einar qui prenant goût aux vêtements féminins, sentit sa vraie personnalité rejaillir!....Devenir femme et prêt (te) à subir 5 opérations chirurgicales, pourtant pas  très au point à cette époque, pour enfin être bien dans sa peau.!...La première étant l'Orchiectomie, ensuite le pénis, une transplantation d'ovaires....(?) qui fit l'objet d'un rejet, et enfin, la dernière à 50 ans, avec la mise en place d'un Utérus en 1931, pour devenir le premier transexuel de l'histoire..Greta se remaria et alla s'installer en Espagne, tandis qu'Einar devenu Lili Elbe pu vivre son homosexulité au grand jour. Mais pas pour longtemps, elle ne se remit jamais de sa cinquième opération, et mourrut peu après!! .

    https://en.wikipedia.org/wiki/Lili_Elbe

    danish gril book

  • Black Dahlia, dans nos salles le 8 novembre

     
     
     Ce soir  sur ARTE à 20h50...The Black Dahlia. L'un des plus grands mystères en matière criminelle des Etats-Unis
     
    smallvisual_blackdahlia
    dyn006_original_532_24_gif_2520423_e2a7e06bbf021a23e76682837f808eab

     

     
    Avec la signature de Brian De Palma, j'étais persuadée que "The Black Dahlia" serait à la hauteur de l'énigme, non élucidée à nos jours (elle l'est dans la fiction) des attentes du public, mais surtout que le film serait fidèle au livre labyrinthique de James Elroy. Et bien non pas du tout! Il délivre un film glauque, incompréhensible pour le cinéphile, amateur de polars non averti. Si De Palma donne les clés de l'énigme dans sa fiction, dans la réalité le cas Beth Short, soulève encore bien des intérrogations,  Le Dahlia noir garde tout son mystère. De Palma est un très grand réalisateur, mais sa vision est loin de faire recette, une analyse de relation entre les deux inspecteurs, des enquêtes, des contre-enquêtes, les coulisses de la police locale, ses manigences, des matchs de boxe, des querelles professionnelles, des amour partagées...voilà pour l'essentiel....Assez plat et terne.... Pleins de trucs qui auraient leur place dans tout bon polar qui se respecte, mais qui ici, nous éloignent très fort du mystère. Et tous les piètres rebondissements, coups de théâtre escamotés, ne font que noyer le poisson..il est très peu fait cas de l'enquête sur l'assassinat, d'Elisabeth Short,  (Mia Kirschner actrice de Toronto) petite starlette en devenir, qui aimait la compagnie des beaux militaires, et n'hésitait pas à fréquenter les bars lesbiens....que De Palma  a filmé d'une manière très caricaturale. Je n'ai jamais croisé des vamps dans les bars lesbiens qu'il m'est arrivé de fréquenter.

     

    Bref, De Palma nous a habitué à mieux....et Elisabeth Short, qui eut une fin atroce, méritait un meilleur hommage posthume!

     

    Néanmoins, un plus, certaines scènes ne sont pas sans rappeler quelques grands classiques "Obsession"  (deux femmes ressemblantes) "Snake Eyes" Femme fatale" (scènes lesbienne) "Les Incorruptibles" et Blow-Out (scène de l'escalier). Donc, Black Dahlia n'est pas le chef-d'oeuvre espéré, mais restera quand même dans la mémoire des fans du réalisateurs, qui pourront toujours se repasser ses films cultes pour se remettre de leur déception!

    etoile_3[1]

     

    affiche dahlia 

     

    Mon ancien post sur le sujet 18/8

    La télé étant branchée en même temps que le pc, je viens d'entendre la critique

    d'une chroniqueuse cinéma de la bande à Ruquier sur Fr1 (pub gratos) en gros: De Palma se prends les pieds dans le tapis, et tous les acteurs sont à côté de leurs pompes. (et toc!).

  • 120 ans de cinéma : Gaumont depuis que le cinéma existe



    actualité cinéma,gaumont,paris,france,cinéma,exposition15 avril / 05 août 2015
    exposition mise en oeuvre par Dominique Païni
    scénographiée par Nathalie Crinière

    Horaires : du mercredi au dimanche de 14h à 19h / pendant les vacances scolaires, du mardi au dimanche de 14h à 19h
    Tarifs : exposition en accès libre / projections et ateliers payants


    Pour les 120 ans du cinéma et de son existence, GAUMONT s'expose au CENTQUATRE-PARIS

    120 ans pour Gaumont : Douze décennies depuis que Léon Gaumont prend les rênes du Comptoir général de la Photographie, croit en l'avenir du Cinématographe et fabrique à son tour des appareils de projection et commence sa production de films de fiction. GAUMONT a éveillé des vocations, bravé des plateaux de tournage périlleux, mis en lumière des stars, affronté des box-office et des critiques pour faire rêver et divertir les spectateurs de ses salles de cinéma. 

    En partenariat avec le CENTQUATRE-PARIS, GAUMONT propose une exposition patrimoniale et moderne à la fois, interactive, magique et divertissante. Une exposition à l'image du cinéma lui-même.


    Des oeuvres et des objets rares 
    Cette exposition-spectacle offrira au public un voyage à travers l'histoire du cinéma. On y découvrira des pièces du Musée GAUMONT et du Musée des Arts Forains qui seront mises en dialogue avec oeuvres d'Annette Messager. On y verra des extraits de films, des affiches, des peintures de François Boisrond qui réalisera aussi l'affiche de l'exposition, des costumes, des appareils anciens, des objets rares et une salle interactive imaginée par le plasticien-photographe-écrivain Alain Fleischer.

    Des projections

    Des films de patrimoine restaurés ainsi que de nouveaux films prochainement à l'affiche seront présentés en avant-première.

    Des ateliers pour toute la famille 
    En marge de l'exposition, 10 coffrets DVD (édition limitée) sortiront au cours de cette 120ème année et célébreront les plus grands films de GAUMONT, depuis que le cinéma existe.
    Trois livres ponctueront aussi cette année anniversaire.
    Les éditions de La Martinière publient un album Grand Format, écrit par Jean-Luc Douin, préfacé par Nicolas Seydoux et introduit par Dominique Païni sur les 120 ans de GAUMONT à paraître pour l'ouverture de l'exposition.

    A l'automne, les éditions Glénat éditeront un recueil chronologique d'affiches de films GAUMONT et la Collection Découverte des éditions Gallimard réactualisera son livre sur l'histoire de GAUMONT


    Site internet : Les 120 ans de Gaumont au 104
    Du 15 avril au 5 août 2015
    Lieu : 104, 5 rue Curial, 75019 Paris
    Horaires : de 14h à 19h du mercredi au dimanche
    Gratuit
     

  • Lizabeth Scott décès!

    ls.jpgDécès de la comédienne Lizabeth Scott qui fut longtemps considérée comme la rivale de Lauren Bacall. Elle tourna avec les plus grands, et même avec Elvis Presley dans Loving You!

    A lire ici http://www.staragora.com/news/mort-de-lizabeth-scott-retour-sur-les-3-plus-grands-films-d-une-reine-du-polar/506865?utm_source=nl_150207&utm_medium=e-mail&utm_campaign=dailynews

     

    lza.jpgLizabeth_Scott.jpg

  • Hidden Mickey....

    Hidden-Mickey-Snow-White.jpgLes fans de dessins animés, et plus particulièrement ceux de Disney, savent que ce cher Walt avait l'habitude de cacher Mickey Mouse dans tous ses autres animations. Parfois facilement décelables, parfois pas du tout, le petit personnage aux longues oreilles est pourtant bien là. Serez-vous à même de le retrouver?

    Voici le lien avec une petite dizaines de photos amusantes, et, où ce petit farceur joue bien avec nos pieds..

    http://blogs.disney.com/oh-my-disney/2014/12/10/spot-these-hidden-mickeys-from-disney-films/

  • Les Oscar. Les plus, les moins.

     

     

    oscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united states

    En cette période de fêtes; les studios et moguls d'Hollywood affûtent leurs couteaux.... afin de bien  mettre leurs réalisations en vitrine et être fins prêts pour les fêtes et le début de l'année suivante, période où le caroussel de Tinseltown tourne dans tous les sens. Les Golden Globes, l'associations des différents Critics et les Oscars donnent le tournis..Tous veulent en être, tous veulent figurer parmi les nominés....de la grand Messe ..et tous veulent repartir avec les spécieuses statuettes...lesquelles représentent un "Après" non négligable....Il y  a deux ans, The Artist avait créé la surprise en raflant presque tout, jusqu'aux plus prestigieux prix dans tous les festivals du monde. Weinstein n'y est pas étranger. Quand je vous parlais de Moguls....et celui là est de poids....au sens propre comme au sens figuré...."Les Intouchables"  réprésentant la France  a fait de même?  Cette année même si un film déjà se détache (ce qui ne veut absolument rien dire) à savoir Birdman , d'autre longs métrages tels The Theory of Everything, The Imitation Game, sans oublier Unbroken, mais surtout le magnifique BoyHood (tourné sur une période de 12 ans avec les mêmes acteurs...) pourraient créer la surprise..

    oscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesPour en revenir à la plus prestigieuse des cérémonies.... Les Oscars, sachez que,  à ses débuts elle déroulait lors d'une énorme banquet auquels étaient conviées toutes les stars de l'époque et ne durait qu'à peine une vingtaine de minutes.....Et si depuis  lors, les lauréats ne peuvent s'exprimer que pendant 4/5 minutes sur scène (plus après dans les coulisses face à la presse)  vu le nombre élevé d'awards décernés....bien de choses ont changé....

    A commencer par l'énorme Tapis-Rouge précédant la distribution des prix.....et où, tous les médias du monde se bousculent afin d'obtenir quelques confidences de stars...Mais si les Oscars sont le rendez-vous incontournable du 7ème art, le passage obligé sur le tapis-rouge, ressemble plus à un défilé Haute-couture afin de définir, entre ceux et celles qui le fouleront,  les mieux habillées ou pas....c'est selon....La très connue "Fashion Police" avec la regrettée Joan Rivers n'avait pas son pareil pour décortiquer les "fashion faux-pas " Relayés par toutes les chaînes télévisées américaines, spécialement par la très people E, sur cet immense Tapis-Rouge, les stars citent leurs couturiers préférés, alors qu'on sait tous que, les robes de soirées et les bijoux sont prêtés afin de luire devant les caméras....Et si ce catwalk est devenu The Place To Be, c'est surtout grâce à la précitée (RIP) qui avait placé la barre assez haut en matière de couverture. Son humour décalé, souvent limite faisait la joie des médias, et il a ouvert la voie à ce que nous spectateurs, connaissons aujourd'hui!  Du Bling Bling plein la g....Ce long défilé de mode est l'occasion unique qu'ont les désigners à la griffe renommée pour continuer à exister, et aux jeunes loups de se faire eux aussi un nom sur Hollywood Boulevard..voir la vidéo.  https://www.youtube.com/watch?v=cCB8n0_KiKI

    Entre la première cérémonie qui fut "emballée" en moins de Quinze minutes, et celle d'aujourd'hui qui dure jusqu'à tard dans la nuit, que d'heureux, que de frustrés, que d'incompréhension parmi les pros...-lorsque Sunset Boulevard du cèder du lest à All About Eve-..... mais quelle spectacle au bout du compte!

     

    Le plus d'Oscars pour un seul film: Onze pour trois films.....– “Ben-Hur”(1959), “Titanic”(1997), et “The Lord Of The Rings: The Return Of The King”(2003).

    oscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesFilm avec le plus de nominations: Quatorze pour deux films seulement.....– “All About Eve”(1950) et “Titanic”(1997)

    Le Plus de nominations sans avoir remporté un seul award : “The Turning Point”(1977) et “The Color Purple”(1985) avec onze nominations et pas de statuette à la sortie......Une honte, si vous voulez mon avis au sujet de The Color Purple..

    *L'acteur avec le plus de nominations : Jack Nicholson Onze nominations

    *L'actrice avec le plus de nominations : Meryl Streep  Seize statues, ce qui doit sans doute être le record

    *Le plus de statuettes M: Jack Nicholson  3 statues...

    *Le plus de statuettes F: Katharine Hepburn avec 4 .

    *L'acteur avec le plus de nominations sans award: Peter O’Toole avec huit...un record dans son genre!

    *Actrice avec le plus de nominations et rien à l'arrivée: Deborah Kerr et Thelma Ritter, 6 chacune

    Réalisateur reparti bredouille: William Wyler Onze nominations.

    Réalisateur avec le plus de trophées : John Ford . Le réalisateur connu pour ses très nombreux westerns, a été récompensé 4 fois pour des films qui n'en étaient pas!  

    Première et seule réalisatrice à avoir remporté un Oscar: Kathryn Bigelow pour  “The Hurt Locker”(2009)

    Réalisateur avec le plus de nominations sans award: Clarence Brown avec six nominations.

    oscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesPremier lauréat : Wings“(1927-28) Wings fut le seul long mètrage muet à avoir gagné dans la catégorie Meilleur film. Même si plus près de nous "The Artist" a depuis lors aussi raflé pas mal d'Oscars......

    Premier acteur : Emil Jannings (1927-28)

    Première actrice Janet Gaynor (1927-28)

    Premier award Honory : Charlie Chaplin (1927-28). Un  “Special Award” pour  “The Circus”. où il détenait toutes les casquettes....

     

    oscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesPremière actrice africaine : Hattie McDaniel  Oscar pour "Meilleure actrice dans un second rôle dans  "Autant en Emporte le Vent" où elle incarnait le merveilleux personnage de Mammy...en 1939.

    Depuis lors, Mo'Nique et Viola Davies ont marché sur ses traces.....

    toutes les sources sur : AMC filmsite.

    Pour rappel :Une des critiques récurrentes est la propension des votants à récompenser un même film présent dans plusieurs catégories au détriment d'un palmarès équilibré. À l'inverse, certains films n'ont obtenu aucun Oscar malgré un grand nombre de nominations :

    oscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesoscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesoscards,los angeles,bling bling,actualité cinéma,ciné,cinéma,the artist,harry weinstein,when eagles dare,color purple,titanic,sunset boulevard,all about eve,usa,united statesLe Tournant de la vie (11 nominations), La Couleur pourpre (11 nominations), Gangs of New York (10 nominations), True Grit (10 nominations), La Vipère (9 nominations), Les Plaisirs de l'enfer (9 nominations), Quo Vadis (8 nominations), Au risque de se perdre (8 nominations), La Canonnière du Yang-Tse (8 nominations), Elephant Man (8 nominations), Ragtime (8 nominations), Les Vestiges du jour (8 nominations), sources Wikipédia

    http://uk.eonline.com/videos/embed/228626

     

  • PIXELS posters ici..

    pixels.pngDécouvrez les premiers posters du film:
     
    "PIXELS"
    (LE 29 JUILLET 2015 AU CINEMA)

     
    Synopsis:

     Des experts en jeux vidéo recrutés par l'armée pour combattre des personnages Vidéo de l'ère 1980 qui ont attaqué à New York..

    De Chris Columbus, sur un scénario de Timothy Dowling et Tim Herlihy..Avec Michelle MonaghanAdam SandlerPeter Dinklage.

    actualité cinéma, cinéma, Pixels, New York , Paris, Sydney, Londres, Pixels, jeux vidéos, actualité cinéma, cinéma, Pixels, New York , Paris, Sydney, Londres, Pixels, jeux vidéos, actualité cinéma, cinéma, Pixels, New York , Paris, Sydney, Londres, Pixels, jeux vidéos, actualité cinéma, cinéma, Pixels, New York , Paris, Sydney, Londres, Pixels, jeux vidéos, actualité cinéma, cinéma, Pixels, New York , Paris, Sydney, Londres, Pixels, jeux vidéos,


    SORTIE CINÉMA LE 29 JUILLET 2015
  • "The Great Gatsby.3-D." B.A. +Dossier complet et coulisses des effets spéciaux

     

    gg.jpg

    Malgré les nombreuses critiques négatives essyuées par le dernier Baz Lurhman, et alors que la promotion a été menée de main de maître dans tous les Etats-Unis, mais surtout à N.Y. là, où une partie de l'histoire se déroule, le films a connu un très succès d'audience. Pourtan, lors de sa sortie New Yorkaise, certains y voyaient un chef-d'oeuvre, d'autres au contraire, des scènes inutiles et une débauches d'effets grandiloquants et indigne d'un bon film d'aujourd'hui...Pourtant, alors que je me promenais sur la 5ème avenue du côté de Tiffany's et que j'observais de nombreux grands panneaux de promotion, j'avais cru sentir un réel engouement pour THe Great Gatsby...Bizarre quand même....Parce que le réalisateur propose de superbe images de l'amérique des roaring twenties, et de plus les scènes reproduisant Time Square en images de synthèses, sont absolûment splendides.....voir le clip en fin d'article...avec les coulisses décrivant le travail titanesque des spécialistes en CGI et autres effets spéciaux.

     Le film adapté du roman éponyme  de F. Scott Fitzgerald (1925) et qui pourraît-être autobiographique, puisqu'il n'arre les aventures d'un apprenti-écrivain. On y retrouve Leonardo DiCaprio, Tobey McGuire, Carey Mulligan, Guy Pearce et Joye Edgerton..ainsi que le rappeur Jay-Z, Beyoncé et Lana Del Rey, pour la partie la partie musicale..

    Quant à Luhrman déjà deux fois "honoré" sur la croisette avec "Stricly Ballroom" et "Moulin Rouge"  voici  ce qu'il confiait au Hollywood reporter;   "We are thrilled to return to a country, place and festival that has always been so close to our hearts, not only because my first film, Strictly Ballroom, was screened there 21 years ago, but also because F. Scott Fitzgerald wrote some of the most poignant and beautiful passages of his extraordinary novel just a short distance away at a villa outside St. Raphael."Le film sera projeté en 3D, mais lors la version 2D sera également disponible. lors de la projection dans les salles non équipées....

    usa,australie,leonardo dicaprio,f.scott fitzgerald,actualité cinéma,ciné,cinéma,cannes,croisette,jay-z,carey mulligan,tobey macguire,new yorrk,roaring twenties,prohibition,time squareusa,australie,leonardo dicaprio,f.scott fitzgerald,actualité cinéma,ciné,cinéma,cannes,croisette,jay-z,carey mulligan,tobey macguire,new yorrk,roaring twenties,prohibition,time squareusa,australie,leonardo dicaprio,f.scott fitzgerald,actualité cinéma,ciné,cinéma,cannes,croisette,jay-z,carey mulligan,tobey macguire,new yorrk,roaring twenties,prohibition,time squareusa,australie,leonardo dicaprio,f.scott fitzgerald,actualité cinéma,ciné,cinéma,cannes,croisette,jay-z,carey mulligan,tobey macguire,new yorrk,roaring twenties,prohibition,time squareusa,australie,leonardo dicaprio,f.scott fitzgerald,actualité cinéma,ciné,cinéma,cannes,croisette,jay-z,carey mulligan,tobey macguire,new yorrk,roaring twenties,prohibition,time squareusa,australie,leonardo dicaprio,f.scott fitzgerald,actualité cinéma,ciné,cinéma,cannes,croisette,jay-z,carey mulligan,tobey macguire,new yorrk,roaring twenties,prohibition,time square

    great-gatsby time square reverse.jpg

    great-gatsby3.jpg

    great-gatsby skyline.jpg

    Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des moeurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combines.

    Great-Gatsby-.jpg

    Great-Gatsby9.jpg

     

    Great-Gatsby2.jpg

    great-gatsby Girls2.jpg

     

    great-gatsby fireworks.jpg

    great-gatsby cars.jpg

    great-gatsby Girls.jpg

    All the picture : http://cinema.Theiapolis.com

     if you believe that this images are inappropriate, or subject to copyrights, please report this to Theiapolis.com immediately, and we will delete it as soon as possible.

    Bande annonce Beyonce, Lana Del Rey, André 3000, et Florence and The Machine. 

    La bande-son comprendra les précités, mais également W.i.lliam, Fergie + Q Tip + Goon Rock, The Bryan Ferry Orchestra,  The XX.

      

    From the uniquely imaginative mind of writer/producer/director Baz Luhrmann comes the new big screen adaptation of F. Scott Fitzgerald’s novel The Great Gatsby. The filmmaker created his own distinctive visual interpretation of the classic story, bringing the period to life in a way that has never been seen before, in a film starring Leonardo DiCaprio in the title role.

    “The Great Gatsby” follows would-be writer Nick Carraway as he leaves the Midwest and comes to New York City in the spring of 1922, an era of loosening morals, glittering jazz, bootleg kings, and sky-rocketing stocks. Chasing his own American Dream, Nick lands next door to a mysterious, party-giving millionaire, Jay Gatsby, and across the bay from his cousin, Daisy, and her philandering, blue-blooded husband, Tom Buchanan. It is thus that Nick is drawn into the captivating world of the super rich, their illusions, loves and deceits. As Nick bears witness, within and without of the world he inhabits, he pens a tale of impossible love, incorruptible dreams and high-octane tragedy, and holds a mirror to our own modern times and struggles.

    Bande annonce internet..

    http://thegreatgatsby.warnerbros.com/

    Les coulisses des effets spéciaux.

  • Disney Infinity...plein de nouveaux personnages...

    image005.png

    Plein de nouveaux amis dans Disney Infinity

    Ils sont presque là.. Et juste à temps pour les jours de fêtes!
    Jack Skellington, Mickey l’Apprenti Sorcier, Anna, Elsa, Vanellope, Ralph et Raiponce rejoignent avec plaisir votre collection Infinity dès le 28 novembre.

     

    image006.png

     

  • Audrey Tautou au FIFF de Namur

    b177522c-1210-46ea-84ad-f9d11f857fbe.jpgAudrey Tautou arrive à Namur!

     Le Coup de Cœur 2014, discutera avec le public ce jeudi à la fin de la projection de  "Coco avant Chanel" d'Anne Fontaine. Par ailleurs, elle rencontre le public ce vendredi à 14h30 à l'Eldo 2 et présente à 15h45, "Dieu est grand, je suis toute petite" de Pascale Bailly.

  • Une nouvelle amie Nouveau poster

    amie.pngamie.jpgUne nouvelle amie de François Ozon avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz, Isild Le Besco, Aurore Clement, Jean-Claude Bolle-Reddat, le 5 novembre au cinéma (Mars Distribution).

     

  • Tous les Prix engrangés par The Artist

    artist logo.jpg

    Lu dans la presse aujourd'hui

    C'est l'information qui tourne depuis hier sur la Toile : Le film "The Artist", sorti en 2011, serait un plagiat ! Dans ce long métrage, on découvrait l'histoire d'un couple muet en noir et blanc joué par un Jean Dujardin au sommet de son art et une Bérénice Bejo totalement inattendue. Ce film a été un tremplin pour l'acteur français qui a vu sa carrière décoller aux Etats-Unis, on l'a même vu récemment auprès du beau George Clooney et du culte Bill Murray dans " Monument men". Quant à Bérénice, on l'a remarqué dernièrement au bras de Robert Pat tinson. Cependant, il semblerait que ce soit elle la fautive au départ...la suite ici : http://www.puretrend.com/article/-the-artist-le-film-accuse-de-plagiat_a91484/1

    Christian Valdenaire, le plaignant va t'il vouloir une part  du gâteau.? Car si l'on revient sur  

    sur l'extraordinaire parcours du film de Michael Hazavanicius, on reste stupéfait par tant de prix!

     

    Ecrit et publié le 28 février 2012

    J'espère n'avoir rien oublié. Mais franchement, il y a de quoi avoir le tournis à la lecture d'un tel palmarès...Et dire qu'en France...bah.....on s'en fout...le film est magnifique.

    Petit bémol....rien pour les superbes seconds rôles, James Cromwell et John Goodman!!

     

    the artist,jean dujardin,oscas,césars,baftas,sag,directors guild awards,usa,united states,bérénice béo,michel hazavanicius,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,uggie,john goodman,douglas fairbanks,james cromwell..

    juju.jpgFestival de Cannes

    • Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2011 pour Jean Dujardin
    • Palme dog pour le chien Uggy au Festival de Cannes 2011

     

    2012

    • Prix Lumière du meilleur film
    • Prix Lumière de la meilleure actrice pour Bérénice Bejo
    • Directors Guild of America Award du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius
    • Producers Guild Award du meilleur film pour Thomas Langmann
    • Screen Actors Guild Award du meilleur acteur dans un premier rôle pour Jean Dujardin

    AACTA (Australian Academy of Cinema and Television Awards)

    • AACTA du meilleur film
    • AACTA du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius
    • AACTA du meilleur acteur pour Jean Dujardin


    actor.jpgGolden globes

    • Golden Globe du meilleur film musical ou comédie
    • Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Jean Dujardin
    • Golden Globe de la meilleure musique de film pour Ludovic Bource
    • Critics Choice Awards 2012 du meilleur film
    • Grand Prix de l'Union de la critique du cinéma
    • Deux Spotlight Awards au Hollywood Film Festival pour Jean Dujardin et Bérénice Bejo
    • Audience Award en tant que Best Narrative Feature au Festival international du film des Hamptons pour Michel Hazanavicius
    • Prix du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius aux New York Film Critics Circle
    • Washington D.C. Area Film Critics Association : Meilleur film, meilleure musique,
    • Prix du cinéma européen : meilleure musique de film, Meilleur acteur,  meilleur photographie,
    • La Vegas Films critics: Meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleure musique, Meilleur direction artistique, meilleurs costumes.
    • Houston Films critics ;  meilleure musique 
    • Boston film Critics,  meilleure musique.
    • Florida Films Critics: meilleur scénario original
    • Phoenix Festival  Tous les prix..cad 11 au total, mais un nouveau Breakthrough caméra à Michel Hazavanicius.....
    • Hollywood Foreign Press association: Meilleur film, meilleur acteur, meilleure musique ,

           Etoiles d'Or du Cinéma Français: Meilleur film, meilleur acteur, meilleure musique, meilleure musique,  meilleure actrice, meilleur scénario, meilleur montage, meilleurs costumes, photographie...

    • Film de l'année 2011 par le Time Magazine
    • Neuf Prix aux Phoenix Film Critics Society Awards dont ceux de meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure actrice dans un second rôle et meilleur scenario original.
    • Hollywood film festival deux prix Jean Duardin et Bérénice Béjo
    • Union de la Critique du cinéma..The Artist
    • Detroit films Critics society Meilleur film, meilleur réalisateur.
    • London Films critics, meilleur réalisateur, meilleur acteur

    the artist,jean dujardin,oscas,césars,baftas,sag,directors guild awards,usa,united states,bérénice béo,michel hazavanicius,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,insolite,uggie,john goodman,douglas fairbanks,james cromwell..Cesars; Meilleur film meilleur réalisateur,, meilleure actrice Bérénice Béo, meilleur décor, meilleure musique, photographie,

    uggie1.jpgGolden Collar Awards; Premier prix pour Uggie.

    Baftas:

     Meilleur Film, Meilleur Acteur et Meilleur réalisateur , Meilleur scénario, Meilleure musique, Meilleure cinéatographie, et enfin Meilleurs costumes. Carton plein.

    Indie Spirit Awards

    Meilleur film, meilleur réalisateur, Meilleur acteur et Meilleure photo (Guillaume Shiffman).

    424241_3349987945764_1150824365_3422072_907148610_n.jpgOscars

     Meilleur film,  Meilleur ralisateur, Meilleur acteur, meilleure musique et Meilleur Costume

     

    Et enfin : Meilleur film désigné par tous les critiques américains ( 100%)oeuvrant sur le net et dans les médias.

    In finé, voici la lettre qu'a adressé la petite fille de Douglas Fairbanks à Jean Duardin, lequel a renvoyé l'ascenseur dans son acceptance speech.

    Cher M. Dujardin,
    Je voulais juste vous envoyer ce petit message pour vous remercier pour ce magnifique film, The Artist. Pas seulement parce qu'il est brillant, mais aussi parce que, d'un point de vue plus personnel, j'ai cru reconnaître en vous mon grand-père, Douglas Fairbanks Sr.
    Ce fût une expérience extraordinaire et complètement surréaliste. Je ne sais pas quelle influence il a eu sur votre interprétation, mais j'ai vraiment eu l'impression que vous aviez redonné vie à son esprit vif, à sa "joie de vivre"
    (ndlr : en français dans le texte) et à cet aspect de sa personnalité qui me laissent toujours entre le rire et les larmes quand je revois ses films.
    Il avait compris comment provoquer des émotions sincères et vous faites la même chose. Hélas, il est mort sept ans avant ma naissance, mais j'ai toujours ressenti un lien particulier avec lui. Plus encore qu'avec mon propre père.
    Je ne suis plus toute jeune, mais j'ai envoyé mes enfants et mes petits enfants voir votre film. Eux aussi l'ont aimé, pour les mêmes raisons ! C'est pourquoi, pour conclure, je voulais vous dire un grand merci pour nous avoir touché au cœur de cette manière. Je vous souhaite plein de belles choses pour votre avenir et vous remercie d'avoir apporté cette magie au monde entier. Et en ce qui me concerne, quelque chose de plus personnel et de profondément émouvant.

    Melissa Fairbanks
    London, England

     

     

  • Elvis Presley 16 août. Hommage

    memphis,usa,united states,elvis,elvis presley,the king,graceland,musique,r'n'roll,sun studion,barbara grey,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,fansComme chaque année, la date anniversaire du décès du King, donne lieu à de gros rassemblements devant la Résidence Graceland.

    Et ce 37ème anniversaire n'échappe pas à la règle.

    Des milliers de fans se trouvent à Memphis...et pleurent en silence. 

     

     

    memphis,usa,united states,elvis,elvis presley,the king,graceland,musique,r'n'roll,sun studion,barbara grey,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,fanshttp://www.elvis.com.au/presley/liza_minnelli_talks_about_meeting_elvis_presley.shtml

    Quelques extraits

    inédits:http://www.elvis.com.au/presley/biography/the_death_of_elvis_presley_august_16_1977.shtml

     

    satellite_imagery_of_graceland
    ep youngGraceland  lieu mythique, l'un des deux résidences privées les plus visités aux Etats-Unis après la Maison Blanche, (650.000 visites/an) est en passe d'être partiellement  transformé,  avec un musée high tech où les fans d'El pourront le "voir" en digital.  Il est aussi question de déplacer le Heartbreak Hotel '124 chambres) jugé trop loin du lieu mythique, sur un vaste terrain en face de Graceland.
    Pour le moment, ce projet, qui devrait coûter 250 millions de dollars (183 millions d'euros), n'est pas complètement défini. Les organisateurs doivent encore obtenir les droits de nom et d'image d'Elvis Presley, détenus par la fille du chanteur, Lisa-Marie Presley. Photo aérienne source Google.

    300px-Graceland_frontgraceland maingraceland entrance piano

     

    site avec la filmo complète : http://www.elvis.com/

    energeticPour les amateurs de statistiques...En anglais

    http://www.elvis.com.au/presley/one_billion_record_sales.shtml

     

     

     
     

        el australia  dyn002_original_120_192_gif_2543688_a0f719fa2aff6560a4c0fe630346d623[1]
        


        !CID_0~1777887

    Un document exceptionnel trouvé sur Elvis.Australia.com. L'un des sites les plus complèts sur le King. Sources Paul Glass Production. A voir! Photos, documents, procès en paternité, mais surtout, une mini séquence "pirate" Elvis at Graceland.


    http://www.elvis.com

    Pour les amateurs de statistiques...En anglais

    http://www.elvis.com.au/presley/one_billion_record_sales.shtml

     

    Une vidéo inédite qui vient de re surgir sur Youtube, Unchained Melody chanté par Elvis qui s'accompagne au piano, et enregistré plus ou moins deux mois avant son décès. Un document exceptionnel et de très bonne qualité vu les moyens de l'époque..

    http://youtu.be/w2RQclUKdms

     Enfin trois pochettes de vinyls collectors achetés en 1960. J'y tient pour la simple raison que ces 3 LP sont les rescapés d'un cambriolage (1988). Tous mes disques ont été emportés, sauf ceux-là.....je les avait prêtés. Comme quoi parfois, les choses ne tiennent qu'à un fil.
    remarquez les deux photos du visage. Qu'est ce qu'il était beau...pour les standards de l'époque.

    elvis 005
    elvis 006
    Précision...ils ne sont pas à vendre!!

     

  • 7 ans et....3 millions de visiteurs..

                                                                  

     

     Hellow tous et toutes.

    dyn003_original_93_80_gif_2553649_d3a5b9d9f18420036efb7e69111ad635

    Le cinéma est depuis mon enfance, une véritable passion, voir une obsession. Quand j'étais gosse, ma grand'mère, chez qui je passais toutes mes vacances, grandes ou petites, m'enmenait dans l'unique petite salle de cinéma à l'arrière d'une brasserie sise sur la place communale de Diegem (Brabant).... En ces temps là, il y avait les chaises coiffeurs qui trônaient à côté du zinc, et derrière celui-ci, à côté des pompes à biere....une ouverture menant à la petite épicerie attenante et appartenant au même propriétaire... .... La campagne quoi! Et... la salle en question n'ouvrait que le dimanche, pour une seule séance à 14h.. Fallait avoir été très sage pour obtenir le précieux sésame qui donnait droit aux aventures des Comedy Capers, Harold Lloyd, Laurel et Hardy, et parfois des westerns. Ben oui, en ce temps là, les cinémas de quartier, comme celui niché au fin fond de cette commune qui sentait bon le foin, avant son urbanisation, n'avaient pas encore les reins assez solides pour proposer les films que l'on pouvait voir en ville..et puis..  avec le bus vicinal qui allait par monts et par vaux, c'était toute une expédition..la ville semblait si lointaine. Aujourd'hui cette salle et toutes les autres a fait place à des grandes surfaces,  des sites industriels, et si on veut aujourd'hui aller au cinoche, faut se rendre en ville et croiser toute une faune qui prend possession des 20 salles froides et impersonnelles que comptent les grands mastodontes dédiés au 7eme art. Tu parles d'un gai...surtout au son de tous ceux qui grignotent du popcorn . Lorsque je repense à "ma" petite salle dans l'arrière boutique...... le claquement du siège en bois, bruit si particulier, reconnaissable entre tous, un peu comme celui des briquets Dupont (pub gratuite)   les bonbons-caramels-eskimaus-chocolat criés par l'ouvreuse, tout me revient en mémoire.  Si j'avais été sage, ma grand'mère me gratifiait de 2 sous pour un frisko. Oui , oui.c'était chouette.

    dyn003_original_103_80_gif_2543688_f9fff9477de8adb03e2d0edc3389ff69A cette même époque, la télévision belge n'offrait quant à celle, que deux chaînes nationales, Rtb et Brt...et encore les programmes ne commencaient que vers 20h., du très figé avec des images cahotantes. Fallait faire avec, et la radio souvent branchée sur Europe1 ou Rtl complètaient la monotonie du paysage. Donc, le cinéma dans mes yeux d'enfant, représentait le monde extérieur, et la forme la plus "vraie" et la plus belle pour plonger dans le rêve.  Autrement mieux que tous les bouquins qu'on m'obligeait à lire et dans lesquels sans images, je n'aimais pas m'aventurer.

    x1pk64-9H0OKxSNQYK4oZs_dxL0Z7d9OK4z-rjkUYrn_PtAIYXhOww06KuTkAq4bUXIweHPCRKdyxgFIGTkgrgZPPXFhyBbZsPJg-LhYqa3yyzZzhmXPhUYCFyex_mVxqx05iv091sUc5LG7nyVQuelques années plus tard, je devais avoir 10/12 ans, ma tante du côté de mon papa, caissière au cinéma Victory, rue Neuve, juste en face du Métropole,  me faisait régulièrement passer entre les mailles du contrôleur (chut il y a prescription), et j'assistais les yeux ébahis aux échanges de John Wayne avec les indiens. Ce cinéma avait la particularité de, en dehors d'être un superbe exemple d'Art Déco,  proposer de nombreux westerns, genre à la mode à la fin des années cinquante, sous la forme de "Grindhouse" pour reprendre un terme fort à la mode ces temps çi.  Deux films pour le prix d'un, et en guise d'intermède, Stan Laurel et Oliver Hardy faisaient eux aussi, quoique déjà largement sur le retour, les beaux jours de ce cinéma. Je me rappelle aussi des "réclames". Qu'est-ce-qu'elles étaient marrantes...présentées par le petit Groom tout de rouge vêtu qui commencait par ces mots "publicité VanDamme KH" et faisant rouler des grands yeux écarquillés... Petite différence avec les cinéma de patelin, ici on avait droit à des bons fauteils bien moëlleux. A cette époque, j'étais émue par le sourire de la vedette, et j'imaginais l'histoire qui se cachait derrière les traits des nombreuses stars à l'affiche en ces temps là.
    decoration
    Bogart, Bacall, Mitchum, Turner, Martine Carol, Dietrich, Von Stroheim, Gloria Swanson, Tyrone Power, M. Monroe, Garbo, James Steward, Cary Grant, James Dean, E.G. Robinson, Hayworth, Susan Haywart, Joan Crawford, Bette Davies, Lana Turner, Henry Fonda, se retrouvaient l'espace d'une quinzaine à l'affiche des nombreuses salles bruxelloises. A l'époque la capitale en recencait plus d'une centaine...Rien qu'à la rue Neuve au centre ville, il y en avait une dizaine..Quant aux comédies musicales, les pas de danse d' Ann Miller, Fred Astaire , Nicholas Brothers Gene Kelly, Donald O'Connor, Cyd Charisse, Ginger Rogers, Judy Garland et Mickey Rooney, n'avaient plus aucun secrets pour moi.... Le cinéma d'alors avait tout pour capter une émotion, un instant de vérité sans tous les artifices utilisés aujourd'hui. Bien sûr, certains longs-métrages présentaient de grosses lacunes...et les "trucages" étaient bidouillés, mais qu'importe, le rêve  était bien présent..... j' eu la chance de pouvoir les vivre toute éveillée, une expérience qui a marqué ma vie. Et souvent la nostalgie m'emporte. john wayne,lairel et hardy,comedy capers,humphrey bogart  lauren bacall,marilyn monroe,actualite,actualite cinema,cine,cinema,moteur on tourne,movie,news,info,info cine,silence on tourne,actualite cine,photo,photosQu'elles étaient belles les salles des années 50 et 60, véritables chefs-d'oeuvres, des joyaux d'Art-Nouveau...Des murs africains pour certaines, art-déco made in the roaring thirtees pour d'autres, mais toutes avaient une âme, même lorsqu'elles étaient vides..et malgré le grand rideau rouge encore fermé . Ces salles étaient chaleureuses et accueillantes...surtout lorsque le  sourire des aimables "ouvreuses" lampe de poche à la main, nous guidaient vers nos sièges, après avoir déchiré une partie du ticket....A l'époque, pas d'horaire, le va et vient était permanent, comme les séances. Et pas de frisko, ni de popcorn et autres sodas....avant l'entracte. D'ailleurs entre les bâtons de glace avec ou sans chocolat, les 6 minis pralines chocolatées et glacées, et les petits paquets de bonbons, le choix était restreint, mais nous nous en contentions...Une fois les réclames passées, on n'entendait plus, contrairement à aujourd'hui, le moindre crunch crunch. En ces temps là Madame, les spectateurs se respectaient....

    dyn006_original_115_200_gif_2543688_33cfedf8db6996f79b1857c451755363[1]Je ne pouvais pas trouver de moment plus propice, maintenant que j'approche des trois millions de visiteurs, pour vous faire partager ces quelques moments d'intense émotion et, profite de l'occasion pour dire merci à tous ceux qui depuis le début continuent à me suivre , et ce malgré l'apport des réseaux sociaux qui petit à petit ont bouffé les blogs...Le mien vivote encore, mais même pour 10 visiteurs, je continuerai à l'alimenter chaque jour....BOn c'est moins drôle qu'au début, mais cela me permet de rester active dans le circuit..   A défaut de faire partager ma passion sur une grande échelle aujourd'hui, j'espère que mes avis tranchés et mes chroniques continueront à donner envie ou pas d'aller voir certains films...Mais je forme le voeux qu'il restera toujours quelque chose de MichCiné, quand j'aurai fermé boutique dans quelques années. D'ici là.... j'espère rester une bonne petite banque de données.

    mixedfeed

     

     

    mix2

     Mise au point Importante......

     

    dyn001_original_282_162_pjpeg_2563256_1d890f5458fe22c41aae39a942afa092Maintenant, je vais vite passer à un petit détail, mais important pour moi. Je sais qu'il y a des fautes d'orthographe par çi par là. Mes faiblesses, je ne les ai jamais cachées...je ne suis pas une encyclopédie vivante, et je ne fais pas partie des meilleures plumes du royaume, mais je reste pleine de tendresse, non pas pour les cancres, mais pour tous ceux qui comme moi, faute de n''avoir pu terminer de grandes études, n'en continuent pas moins de fureter partout, sur les sites internet, et dans les bibliothèques communales, pour continuer à se cultiver.. Pour tous ceux, et j'en fais partie, qui se bagarrent amoureusement avec les mots, qui craignent d'avoir commis 3/4 erreurs dans un article...mais qui pris par leur passion, sont un peu dissipés et distraits....  Je pourrais, à défaut d'avoir une syntaxe irréprochable, poster un texte au moins vide de fautes, suffit lors d'une hésitation; soit consulter le dico pôsé sur mon bureau, soit utiliser un correcteur dans le traitement de texte. Et bien non! Je laisse à dessein quelques couacs pour prouver aux esprits à la critique facile, que mes textes ne sont pas de vulgaires copiés/collés. Et s'il m'arrive de le faire, c'est d'après des communiqués de presse professionnels, et par manque de temps.....je gère ce blog toute seule... mais comme je suis une boulimique du travail, et tellement passionnée dans ce que je fais, il m'arrive de confondre vitesse et  précipitation. La seule vertu qui m'importe, c'est de présenter des articles biens faits, mais surtout récoupés..afin de ne pas être à côté de la plaque.....même si quelques "coquilles" orthographiques subsistent.

    Merci pour votre fidélité!

    Michciné (67)

     

  • Skye McCole décès

    skyemccolebartusiak.jpgA plus d'une reprise depuis que j'ai créé mon blog cinéma, et certainement avant aussi, mais je n'en avait conscience, lorsque Hollywwod "annonçe" un décès, il y en a toujours un ou deux après. La loi des séries une fois de plus avec le décès de James Garner, et de Skye McCole? J'ose espérer que pour une fois, il n'en sera pas question.

    La jeune comédienne qui incarnait la fille de Mel Gibson dans "The Patriot" a été retrouvée morte dans son garage, et le spremiers éléments de l'enquête n'ont encore apporté aucun éclaircissement quant au décès si soudain de cette jeune fille prometteuse..

    http://lci.tf1.fr/cinema/news/skye-mccole-bartusiak-actrice-dans-the-patriot-avec-mel-gibson-8454733.html

     

  • Dave Legeno (Harry Potter) Décès!

    legeno.jpg

    Dave Legeno, le méchant Fenhir Greyback de la franchise Harry Potter est décédé ce jour à l'âge de 50 ans, alors qu'il faisait une randonnée dans le desert de Death Valley en Californie.

    Son corps à été trouvé par deux randonneurs, et les premiers éléments de l'enquête indiquent que Legeno pourrait avoir succombé à cause de la chaleur. 

    Sources :  TMZ  

  • Foxcatcher sous la loupe..

    foxcatcher,john dupont,bennette miller,moneyball,capote,the cruise,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoul

    Après le prestigieux tapis rouge de « Foxcatcher » lundi dernier, le troisième film du réalisateur Bennett Miller Capote », « Moneyball ») réunissant dans les rôles principauxChanning Tatum, Steve Carell et Mark Ruffalo, avait suscité la fièvre de la Palme d'or tout comme pour les Oscars.

     

    Présidé par la réalisatrice Jane Campion, le jury a finalement décerné la Palme d’Or à ‘Winter Sleep’ de Nuri Bilge Ceylan et le Prix de la Mise en scène au réalisateur Bennett Miller ! Mais il n'en demeure pas moins que je vois plus Foxcatcher s'imposer dans les salles que Winter Sleep, parce qu'il est bien connu  qu'en de rares exceptions, les films palmés ne sont pas toujours des succès, parce qu'ils sont à classer dans le genre "indies -indépendants", et ne sont que peu programmés dans les grandes salles..

     

    foxcatcher,john dupont,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoulBasé sur des faits réels, « Foxcatcher » raconte l'histoire sombre et fascinante de la relation improbable et tragique entre le multimillionnaire excentrique John du Pont (Steve Carell) et les deux frères champions de lutte, Mark Schultz (Channing Tatum) et Dave Schultz (Mark Ruffalo).  A Cannes, « Foxcatcher » a prolongé le buzz des Oscars lancé neuf mois avant la cérémonie. Le film « Foxcatcher » sera distribué au Benelux par A-Film Benelux. La date de sortie reste à préciser. Sony Classics sortira le film en novembre aux Etats-Unis.

    Découvrez les toutes premières images de Foxcatcher (Mars Distribution), drame de Bennett Miller avec Channing Tatum, Steve Carell, Anthony Michael Hall, Mark Rufalo, Sienna Miller, Vanessa Redgrave, qui sort au cinéma en 2014.

     foxcatcher,john dupont,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoul

    Synopsis : Médaillés d'or olympique en 1984, Mark et Dave Schultz devraient être au sommet alors qu'ils s'apprêtent à défendre leur titre aux prochains Jeux de Séoul. Pourtant, Mark est licencié de son poste d’entraineur de lutte, tout comme son frère aîné, et il se démène pour s'entraîner seul. Mark retrouve espoir lorsque le philanthrope et millionnaire John du Pont lui propose de rejoindre son club de lutte flambant neuf, situé dans son luxueux domaine de Foxcatcher. Dave tombe lui aussi sous le charme du patriote excentrique, séduit par la perspective de mettre en place la meilleure équipe de lutte au monde. Mais les délires paranoïaques de Du Pont et sa volonté irrationnelle de garantir la victoire des États-Unis à l'étranger vont prendre le pas sur sa générosité et sa bienveillance. foxcatcher,john dupont,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoulfoxcatcher,john dupont,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoul

    foxcatcher,john dupont,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoul

    Foxcatcher réalisé par Bennett Miller (Capote-Moneybvall-The Cruise)  prend aux tripes. On y retrouve un Steve Carell méconnaissable dans la peau du philanthrope  millionnaire et Schizophrène John Dupont,  lequel fit ériger un centre d'entrainement ultra performant en Pennsylvanie, et qui fut condamné à 30 ans de prison après le meurtre de David Schultz....Il décèdera en prison.foxcatcher,john dupont,sports,jeux olympiques,lutte,actualité cinéma,cinéma,channing tatum,steve carell,sienna miller,mark ruffalo,usa,seoul

     

     

    http://www.dailymotion.com/video/x159m83_foxcatcher-trailer-bande-annonce-vo-hd_shortfilms

  • Deux jours, Une nuit des Dardenne...et pas de Prix pour les boys!

     

    dardenne,actualité cinéma,cinéma,marion cotillard,la môme,crise économique,france,belgique,fabrizio rongione

    Ils avaient beau arborer un large sourire, les Dardenne boys sont repartis bredouille.  Et quitte à froisser une certaine frange de la sphère ciné,  j'avoue que cela me fait plaisir...Car même si je suis belge, le style des Dardenne ne me plait pas du tout.. Je leur préfère de loin celui de Ken Loach... Et puis comme le disait Hughes Dayez , célèbre chroniqueur cinéma belge,  le jury avec sa présidente Jane Campion, a sans doute estimé que trois prix cela suffisait, et qu'il fallait changer de ton. Ceci étant dit, en tant que chroniqueuse, je relaye quand même l'info parce qu'elle fait partie de l'actualité et que .. DEUX JOURS UNE NUIT avec Marion Cotillard et Fabrizio Rongione dans les rôles principaux, sortira très bientôt en Belgique. 
     
    Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.
     
     
    copyright_christine_plenus_S76_4224.jpgChronique publiée il y a quelques semaines déjà.
    Une fois de plus, et même si les Dardenne Boys ont leurs fidèles, je constate qu'il ne changent pas d'orientation. Toujours des problèmes de société, de la misère dans chaque pellicule, et des longs-métrages tristes et moroses. Je n'ai jamais caché que le cinéma des Dardenne me laisse indifférente, parce que j'estime que le 7ème art, devrait être divertissant. Vous allez dans ce cas me rétorquer qu'il y a plein d'autres films avec une trame dramatique, et je dirai oui bien sûr, mais à la décharge des autres réalisateurs, ils n'hésitent pas à changer de cap de temps en temps, alors que, chez les Dardenne, cela reste encore et continuellement du misérabilisme d'un long-métrage à l'autre...Cet avis n'engage que moi, mais j'assume ne pas pouvoir supporter le style propre aux frangins belges. Et tant pis si je m'attire des critiques. Pour rappel, déjà dans "Le Gamin au Vélo" film bourré d'invraisemblances (un gamin qui frappe un adulte, et qui peut retourner chez sa "tutrice"  comme ça d'un claquement de doigt, et cette dernière "adoptant " un moutard en quelques jours ! Où ça? ) j'avais souligné mon désintérêt aux frères Dardenne, ne trouvant qu'une seule qualité, celle du vélo qui n'a pas crevé! Conclusion, même la présence de Marion Cotillard ne sera pas gage de succès...Vous souvenez vous de la façon dont elle fit la morte dans Batman, au point d'être la risée de toute la sphère internet. Il est loin, le temps de La Môme..
     
    copyright_christine_plenus_S16_1116.jpgcopyright_christine_plenus_S40_2984 (1).jpg
  • Buster Keaton - L’autobiographie d’un des plus grands comiques du cinéma muet.

     

    Mack Sennett, Fatty Arbuckle, Charlie Chaplin, Harry Langdon, Harold Lloyd, cinéma muet, cinéma, actualité cinéma, Buster Keaton, Le Meccano de la Générale, insolite, humour, Buster Keaton ne peut se réduire à la créativité de ses gags. Parmi les grands comiques du cinéma muet, « l’homme qui ne rit jamais » est l’un des premiers à comprendre l’importance du rôle de la caméra dans l’invention comique.

    Dans cette autobiographie d’une rare modestie, Keaton raconte une vie marquée par l’évolution du cinéma et la dureté d’Hollywood : l’enfance et la scène, l’expérience de la guerre, l’entrée dans le cinéma, le succès et le passage à la réalisation, puis le fulgurant déclin peu après l’arrivée du parlant...

    D’anecdotes de tournages en astuces filmiques de la mécanique keatonienne, l’ouvrage est aussi l’histoire de ceux que Keaton rencontre : Mack Sennett, Fatty Arbuckle, Charlie Chaplin, Harry Langdon, Harold Lloyd ou encore les Marx Brothers. La Mécanique du rire est un témoignage unique de l’esprit singulier d’un homme qui a traversé Hollywood, de son essor à la fin de son âge d’or.

    Préface inédite de Jean Douchet.

    Extrait : « [Mon père] commença par me porter sur scène et me laisser tomber sur le plancher. Ensuite, il se mit à essuyer le sol avec moi comme balai. Comme je ne manifestais aucun signe de mécontentement, il prit l’habitude de me lancer d’un bout à l’autre de la scène, puis au fond des coulisses, pour finir par me balancer dans la fosse d’or- chestre, où j’atterrissais dans la grosse caisse. »

    Mack Sennett, Fatty Arbuckle, Charlie Chaplin, Harry Langdon, Harold Lloyd, cinéma muet, cinéma, actualité cinéma, Buster Keaton, Le Meccano de la Générale, insolite, humour, Evénements autour duMécano de la "General" :

    - À partir du mercredi 16 avril 2014, ressortie du Mécano de la « General » de Buster Keaton à la Filmothèque du Quartier Latin (Paris 5e, www.lafilmotheque.fr) en version restaurée, et projetée en numérique haute définition 4K (distribution Park Circus) + rencontres prévues autour du film.

    - Du 7 mai au 26 août, projections du Mécano de la « General » de Buster Keaton dans les Cinémas Indépendants Parisiens, dans le cadre de L’Enfance de l’art.

    Pitch 1861. Pour séduire Annabelle, Johnnie veut s’engager dans l’armée confédérée. Rejeté, il retourne à son métier de conducteur de train...
    Un an plus tard, des espions nordistes enlèvent Annabelle et s’enfuient à bord de la General, la locomotive de Johnnie. Une folle poursuite s’ensuit, conduisant Johnnie derrière les lignes ennemies. Une fois sa belle délivrée, le jeune conducteur doit récupérer sa locomotive et revenir en territoire sudiste...

     

    Le film entier ici: http://www.youtube.com/watch?v=ilPk-SCHv30

  • The Homesman de Tommy Lee Jones à Cannes..

    home.jpgSi la dernière réalisation de Tommy Lee Jones est à la hauteur de ce que la bande-annonce propose, alors je le vois bien remporter un prix à Cannes. Et pourquoi pas une Palme d'Or, sauf si on "l'offre sur un plateau"  aux frères Dardenne... ce qui à mes yeux, serait injuste.. Mais bon avec Jeanne Campion comme présidente du jury et qui avoue être une admiratrice du cinéma des frangins belges, on peut deviner de ce qu'il en sera. Ceci étant dit, le film de Tommy Lee Jones avec une surprenant Hilary Swank et une toute aussi surprenante Meryl Streep, et Hailee Steinfeld,  devrait sans nulle doute, être une des révélations sur la Croisette...

    homesman7.jpghomesman9.jpgAprès Trois enterrements,  couronné en 2005 avec le Prix du scénario pour  Guilermo Arriaga, Tommy Lee Jones (prix d'interprétation)  propose un film plutôt hors-normes sur la face plutôt obscure de la conquète de l'Ouest...  Une chevauchée en compagnie de Mary Bee Cuddy, une pionnière vivant isolée au Nebraska, avec à sa charge, 3 femmes chassées de leur village en 1855, parce que folles. En échange de la vie sauve, George Biggs  croisé auparavant en bien mauvais posture, va être contraint de prendre la route afin de mener ses dames  en Iowa.. Cet insolite attelage devra faire face à de multiples embûches tout au long d'un périple long de cinq semaines sur les territoires arides et dangereux de La Frontière...homesman1.jpg

    homesman4.jpghomesman2.jpghomesman8.jpg

    http://youtu.be/kCFaTffMMeE

  • American Hot Wax.....

     

    american-hot-wax-1.jpgLes amateurs du r'n'r et ils sont encore légions, ne jurent que par "The Girl Can't Help It" quand ils évoquent les films sur les gloires de cette époque. pourtant, il existe encore American Hot Wax de 1978 qui était disponible en VHS, mais est aujourd'hui épuisé. L'histoire du pionnier du Rock'n'roll Alan Freed incarné par Jim Mc Intire,  qui fut à la base de l'envolée de ce style de musique dans les années cinquante, et contient des enregistrements réels des années 1950 notamment de Chuck Berry, Jerry Lee Lewis et The Planotones, Jackie Wilson, The Moonglows, Screaming Jay Hawkins, ainsi que Fran Drescher et Jay Leno. la plus grande partie du film se concentre sur le projet qu'avait le célèbre DJ de l'époque, celui de mettre sur pied la première grande convention du rock au Paramount theater de Brooklyn. Pour y arriver, il dut faire face aux parents inquiets de vant les déanchements des vedettes ;, à la police, et à la classe politique qui voyait d'un mauvais oeil l'engouement des jeunes pour de tels programmes.., et le brouhaha que cela pouvait engendrer dans les rues adjacents au théâtre..

     La première partie du film, plus ou moins 15 minutes, est  dans la vidéo, les autres dans la colonne de gauche sur Youtube.... let's rock and roll guys...

    paramount pictures,Doo wap, Jackie Wilson, The Moonglows, Paramount theater, Brooklyn, alan freed,musique,american hot wax,actualité cinéma,cinéma,usa,coasters,bobby darin,chuck berry,new york,brooklyn

    Les chanson sont : Hot Wax Theme-  Rock & Roll Is Here to Stay-       
    Mr. Lee - Maybe - Hey Little Girl  - Reelin' and Rockin'-  Roll over Beethoven       
    Why Do Fools Fall in Love? - That Is Rock & Roll  -I Put a Spell on You-  Mr. Blue       
    Whole Lotta Shakin' Going On-  Great Balls of Fire- Sweet Little Sixteen -  That's Why -    Sincerely - There Goes My Baby Hushabye -  Rave On -Stay  -Tutti Frutti       
    Zoom   - Little Star -  When You Dance   -Splish Splash -  Sea Cruise   -  
    Goodnight, It's Time to Go 

     Sources : http://www.discogs.com/Various-The-Original-Soundtrack-Album-From-The-Paramount-Motion-Picture-American-Hot-Wax/release/1499263

    paramount pictures,doo wap,jackie wilson,the moonglows,paramount theater,brooklyn,alan freed,musique,american hot wax,actualité cinéma,cinéma,usa,coasters,bobby darin,chuck berry,new york,brooklyn

     

     

    paramount pictures,doo wap,jackie wilson,the moonglows,paramount theater,brooklyn,alan freed,musique,american hot wax,actualité cinéma,cinéma,usa,coasters,bobby darin,chuck berry,new york

    paramount pictures,doo wap,jackie wilson,the moonglows,paramount theater,brooklyn,alan freed,musique,american hot wax,actualité cinéma,cinéma,usa,coasters,bobby darin,chuck berry,new york

  • La Voie de l'Ennemi ...

    Un Film A VOir absolument!!!!!
     
     
    " Forest Whitaker est monumental " VERSION FEMINA

    " Une forte tragédie, qui a le souffle puissant des classiques
    du cinéma américain "
    LE POINT

    " Un polar magnifié par la beauté brutale des paysages désertiques de western "
    JDD

    " Un couple d'acteurs exceptionnels " POSITIF



    Découvrez la bande-annonce du film


    Garnett, ancien membre d'un gang du Nouveau Mexique vient de passer 18 ans en prison pour meurtre. Avec l'aide d'Emily Smith, agent de probation chargée de sa mise à l'épreuve, il tente de se réinsérer et de reprendre une vie normale. Mais Garnett est vite rattrapé par son passé. Le Sherif Bill Agati veut lui faire payer très cher la mort de son adjoint.

  • FADING GIGOLO bientôt dans nos salles

     comédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolo

    FADING GIGOLO

    réalisé par John Turturro
    avec Woody Allen, John Turturro, Sofía Vergara,
    Sharon Stone, Vanessa Paradis & Liev Schreiber

    --
     

    fading_gigolo_press.jpgWoody Allen joue le rôle de Murray, un bouquiniste sans cesse sans le sou. Mais quand sa charmante dermatologue (Sharon Stone) lui demande s'il a parmi ses connaissances une personne à lui présenter, il échafaude un astucieux stratagème. Il parvient à convaincre son ami Fioravante (John Turturro) de jouer le rôle de gigolo – en prenant sa commission au passage, bien entendu -, rôle loin d'être désagréable, surtout avec des clientes comme la sensuelle Selima (Sofia Vergara). Mais le faux gigolo craque alors pour Avigal (Vanessa Paradis), une juive orthodoxe veuve, qui n'a pas la moindre idée de la profession de Fioravante.

    comédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolo
    Tourné dans le quartier hassidique de Williamsburgh à Brooklyn, la quatrième réalisation de Turturro quoique pleins de bons mots et une réelle complicité entre les deux principaux héros, peine à terminer son histoire...J'ajoute que Turturro nous fait propose une réalisation façon Allen...avec de longs verbiages, et un tapis-rouge à ce dernier....égal à lui-même. On raconte qu'il aurait aidé en peaufinant l'écriture avec Turturro. Ceci explique donc cela...

    comédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolocomédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolocomédie,actualité cinéma,cinéma,john turturro,woody allen,vanessa paradis,sharon stone,insolite,gigolo

    http://youtu.be/t2epX4tXfic