classique

  • Le Concours Reine Elisabeth à Kinepolis..

     

     

     

    GetAttachmentaaa.jpg

     

     

    Des solistes transcendants, quelques faux pas douloureux et un dénouement sous tension: le Concours Reine Elisabeth captive chaque année aussi bien les candidats que les spectateurs. 

     

    C’est l'Israélien de 28 ans, Boris Giltburg, qui a remporté le Concours Reine Elisabeth 2013 consacré au piano. Le reste du top 5 est respectivement constitué du Français Rémi Geniet, du Britannique et Polonais Mateusz Borowiak, du Russe Stanislav Khristenko, de la Chinoise Zhang Zuo et de l'Américain Andrew Tyson. Tout ce petit monde se produit à présent durant tout le mois de juin en concert et en récital, en Belgique mais aussi à l'étranger.

     

     

    kin.jpgCe lundi 17 juin les trois premiers lauréats du concours se produisent au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles à l’occasion du concert de clôture du Concours Reine Elisabeth. Pour les véritables fans, ce concert est retransmis en live dans les Kinepolis d’Anvers, Brugge, Bruxelles, Gent, Hasselt, Imagibraine, Leuven, Liège et Ostende. Dès 19h30 vous pouvez donc découvrir sur grand écran Boris Giltburg, Rémi Geniet et Mateusz Borowiak qui joueront avec le Filharmonie sous la direction d’Edo de Waart.

     

     

    Vous trouverez plus d’informations à propos de cet événement dans le communiqué de presse annexé à ce mail. Pour l’achat de tickets, rendez-vous sur www.kinepolis.be.

  • Liberace, le virtuose revisité par Michael Douglas!!! B.A Officielle!

     

    Décidément, Hollywood en panne sèche de bons scénariï, soit puise dans son vieux catalogue de films, soit accouche de biopics retraçant la vie de personnes célèbres. Et Michael Douglas  s'y coltine à son tour, en incarnant Liberace, un pianiste qui s'est fait remarquer à la télévision et est devenu une des figures de proue des spectacles de Las Vegas durant les sixties et seventies. Hormis son talent fou au clavier, Liberace était également connu pour ses tenues vestimentaires excentriques ainsi que son attirance sexuelle pour les hommes. Il tenta d'ailleurs tant bien que mal de cacher son homosexualité avant de décéder du sida à la fin des années 80. Cet extravageant personnage est en outre devenu une véritable légende, et l'objet d'un culte démesuré chez les Gays!
    lib pudeum_museumSon musée fondé en 79  est un modèle de Kitch. Plus Kitch que cela tu meurs. Une aile est entièrement consacrée à ses nombreuses voitures, les unes plus délirantes que les autres. L'autre partie est consacrée à sa passion, ou disons plutôt sa folie...les pianos, faut les voir pour se dire que ce mec était quand même un petit peu "félé". Le musée est par ailleurs rempli d'objets hétéroclites, mais ayant tout une touche de Kitch accentuée, bijoux, bagues en forme de piano, on s'en serait douté, une garde-robe qui aurait fait pâlir Céline Dion et Elvis réunis.  

     

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,cine,cinema,p

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,cine,cinema,p

     

     

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite,actualite cinema,actualite cinema,cine,cine,cinema,cinema,p

    Steven Soderbergh (Magic Mike) a adapté du livre de mémoires Behind the Candelabra : My life with Liberace de Scott Thorson.. avec Richard Gravanese au scénario et Jerry Weintraub à la production. Matt Damon  incarne Scott Thorson. Ce dernier poursuivit Liberace en 1982 pour la somme de 113 m de $ de pension alimentaire....aruguant qu'il avait été le compagnon pendant 5 ans. Et même si Liberace a toujours nié être gay, Thorson a quand même obtenu 95.000 $ en 1986.

    liberace2

    Détail:  Liberace était capable non seulement de jouer du boogie comme personne, mais excellait dans tous les genres, y compris le piano classique! 

     

    Liberacebathroom

     

     

  • Kinepolis Belgique retransmet en direct le concert de clôture du Concours Reine Elisabeth

     

    480412.jpgÀ l'occasion du 75e anniversaire du Concours Reine Élisabeth, Kinepolis a l'honneur de retransmettre en direct, le 14 juin prochain, à Kinepolis Imagibraine, Liège, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain, Bruges et Anvers, le prestigieux concert de clôture des violonistes depuis le palais des Bozar.
     
    Le concert est donné par les trois premiers lauréats du concours, Andrey Baranov, Tatsuki Narita et Hyun Su Shin. Ils seront accompagnés par le Brussels Philarmonic, dirigé par Michel Tabachnik.
     
    Kinepolis draine, depuis quelque temps, les mélomanes et les amateurs de culture dans ses salles. En effet, Kinepolis se diversifie et offre le meilleur de l'opéra, du ballet, du théâtre et des comédies musicales à un large public. Le concert de clôture de la 75e édition du Concours Reine Élisabeth complète à merveille la programmation culturelle déjà bien éclectique.
     
    Par sa politique d'innovation et d'investissement en équipements qualitatifs, Kinepolis dispose d'un large dispositif digital, le plus 'high-tech ' qui soit et entend faire profiter d'autres formes artistiques que le 7e art de ces installations, tout confort, pour un plaisir inégalé d'écoute et de qualité d'image exceptionnelle.
     
    Infos pratiques

    Quand : 14 juin 2012 - 20.00h
    Où : Kinepolis Imagibraine, Liège, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain, Bruges et Anvers
     
    Infos et tickets

    www.kinepolis.be/concoursreineelisabeth
     
  • STreet dance 3D Dossier super complèt!



    str d music
    Dir: Max Giwa & Dania Pasquini. UK. 2010. 98mins

    STREET DANCE 3D est le film familial par excellence. Même si la première impression dit le contraire. Comment des "danseurs de rue" qui plairaient aux adultes et leurs familles?  Ben oui. Et pourquoi pas donc? Premièrement parce que filmé entièrement en 3D, les images sont superbes. Ensuite, malgré un scénario relativementt plat, où l'on peut deviner tout ce qui vient de minutes en minutes, cette gentille comédie se laisse regarder. Et in fine, Max et Dania, les deux réalisateurs ont mis en boite un film très "clean", où des bandes d'ados démontrent à souhait que tous les Street Dancers ne sont pas forçémment des réunions de mecs vulgaires, insultants, voir agressifs, et que l'esprit de corps dont sont dotés les participants peut soulever des montagnes...Conclusion, une histoire simple, de magnifiques ballets, un show quasi permanent,  j'en veux pour preuve les nombreuses "battles" entre les différents groupes de danseurs...filmées en plans-larges, donnant une dimension exceptionnelle au spectacle proposé..Spectacle majestueux où le ballet classique et les danses de rues donnent un mix étonnant, déconcertant, et détonnant. Une très belle surprise de belle facture et une autre avec Charlotte Rampling bien dans ses chaussons de professeur de danse.  Vraiment, un rôle classe.

    En deux mots. Quand son boy friend Jay  la quitte, Carly (Nichola Burley) se retrouve désamparée avec son groupe de danseurs de rue, issue de l'établissement scolaire, et sans endroit pour s'entraîner, alors que se profile la grande réunion de fin d'année. C'est sans compter sur la sagacité du prof Rampling, qui lui propose en échange de quelques leçons à ses étudiants classique, de pouvoir bénéficier des installations pour s'entraîner. Le "clash" des deux culture n'en sera finalement pas un, car à force de persévérance, les deux corps de danseurs vont s'entendre à merveille et offir des scènes de danses d'anthologie...Le reste à l'écran. mais vous vous doutez que tout finira bien, et que le "déserteur " parti dans l'autre camp, en sera pour ses frais. La bande musicale est époustouflante....Et je vous dis pas l'effet que donne tout cela en 3D. Bref, j'ai aimé.

    Détail, certains street dancers ont été casté dans la rue, d'autres sont issus de Britain's Got Talent. Comme quoi, la télé-réalité, après Susan Boyle peut vraiment mener au succès pour certains.

    Street_Dance

     Street_Dance3

     Street_Dance4

    str d2

     str d4

    str d 1

    str d 7

    str d5

    Artist

    Track

    Label

    TINIE TEMPAH

    PASS OUT

    EMI

    N DUBZ & BODYROX

    WE DANCE ON

    AATW

    TERRI & SI

    WORK IT OUT (SUGABITCH)

    VERTIGO

    IRONIK & ELTON JOHN

    TINY DANCER

    WARNER

    N-DUBZ

    STRONG AGAIN

    AATW

    PIXIE LOTT

    LIVE FOR THE MOMENT

    MERCURY

    AGGRO SANTOS FT KIMBERLY

    CANDY

    MERCURY

    CHERYL COLE

    FIGHT FOR THIS LOVE (CRAZY COUSINS REMIX)

    POLYDOR

    LETHAL BIZZLE

    GOING OUT TONIGHT

    RAW POWER

    SUGABABES

    GET SEXY

    ISLAND

    LP&JC

    HUMBLEST START

    VERTIGO

    WILEY

    CASH IN MY POCKET

    WARNER

    MADCON

    BEGGIN

    SONY

    LP & JC

    CLUB BATTLE

    VERTIGO

    FATBOY SLIM

    CHAMPION SOUND

    SKINT

    VEGA4

    LIFE IS BEAUTIFUL

    SONY

    MCLEAN

    BROKEN

    WARNER

    SWISS FEAT MUSIC KIDZ

    ONE IN A MILLION

    MUSIC WORLD

     Streetdance2

  • Biopic sur La Callas. Hathaway ou Cruz???

    callasC'est confirmé, la maison de production Future Films a annonçé qu'un biopic sur La callas, d'après le best-seller "So Proud, So Fragile" du romancier Alfonso Signorini, allait voir le jour.  Pour incarner la Diva, deux noms circulent déjà, à savoir Anne Hathaway (Prada)  et Penelope Cruz (Nine) pour une coproduction italo anglaise qui se focalisera sur la relation tumultueuse et volcanique entre La Callas et l'armateur grec, Aristote Onassis... Le scénario a été confié à Niall Johnson, déjà auteur de "Keeping Mum" avec Rowan Atkinson. Si  c'est pas faire un grand écart ça!.

    Anne-Hathawaypenelope_cruz

  • sorties 15 août.

     

    1049-1-aRien ne destinait la jeune Akhésa à régner sur le peuple d'Egypte. Esseulée et malheureuse, lorsqu'en compagnie d'un jeune inconnu prénommé Thout la princesse décide de retrouver sa mère Néfertiti, elle ne sait pas encore qu'elle amorce un voyage initiatique qui lui fera gravir les marches du pouvoir et s'asseoir sur le trône pour succéder à son père Akhénaton. Poursuivis par les ennemis du pharaon, les deux adolescents affronteront mille dangers, survivront à la fournaise du désert et aux geôles de l'inquiétant géant Zannanza. Sur ce chemin semé d'épreuves Akhésa et Thout courent sans le savoir vers une destinée unique qui les unira à jamais....happyhappyhappy

    Bande annonce:  small - large
    Distribution Cinéart/cinélibre.


    naissancedespieuvresde Céline Sciamma, avec Louise Blachère, Adèle Henel et Pauline Dequart. L'été quand on a 15 ans, rien à faire si ce n'est regarder le plafond...Une comédie dramatique mettant en scène trois jeunes adolescentes de 15 ans Marie, Anne, Floriane, dont le destin s'entrecroise à travers les vestiaires de la piscine, et où des désirs homosexuels naissent.et les désirs surgissent. Si les premières fois sont inoubliables, c'est parce qu'elles n'ont pas de lois.. .happyhappyhappy


    Evantout-puissant De Tom Shaydack avec toujours Morgan Freeman,et Steve Carell.  Nouvellement élu au Congrès américain, Evan quitte Buffalo et emmène sa famille dans une ville de banlieue au nord de la Virginie. Là, sa vie se trouve bouleversée lorsque Dieu en personne lui apparaît et lui ordonne de construire une arche.
    Perplexe, la famille d'Evan n'arrive pas à se mettre d'accord à savoir si Evan est frappé d'une crise de la quarantaine hors de l'ordinaire ou s'il s'est véritablement engagé dans une entreprise aux proportions bibliques
    http://www.evanalmighty.com/  Pas de cotation. Sequel inutil, et que vient faire Freeman dans cette "galère". A part les animaux, le reste est grotesque. Humour américain débile.


    arewedoneyetDe Steve Carr, avec Ice Cube, Nia Long, Aleisha Allen.
    Très petite comédie sans prétention. Iol y a bien d'autres meilleurs films dans les salles. Ne perdez pas votre temps.
    http://www.sonypictures.net/movies/arewehomeyet/  Pas de cotation.


    The Wicker man.  De Neil LaBute. UNIQUEMENT EN WALLONIE. Déjà sorti ailleurs en Belgique. Avec Nicolas Cage, LeeLee Sobiesky, Ellen Burstyn.
    Le sergent Howie est chargé d'enquêter sur la disparition d'une petite fille sur une île isolée. Au cours de ses investigations, il découvre que la population locale se livre à d'étranges cérémonies d'un autre âge et que la jeune disparue a peut-être été victime d'un sacrifice humain...
    Remake du film éponyme de 1973 réalisé par Robin Hardy avec Edward Woodward, Chritopher Lee et Britt Ekland (Mme Peter Sellers à l'époque) 
    Ma chronique d el'année dernière:

    WickerManNicolas Cage est un acteur fabuleux. Ces nombreuses distinctions ont fait de lui une vedette internationale..On ne compte plus ses gros succès tels "City of Angels" "Leaving Las Vegas" "Maschstick Men" sans oublier ses prestations très athlétiques dans "Con Air" et "Windtalkers" "The Rock". et WTC d'Oliver Stone, dans lequel il signe une performance exceptionnelle, celle de nous émouvoir rien qu'avec des battements de cils...
    Néanmoins, à côté de celà, Nicolas cage peut aussi se "planter". Est-ce parce qu'il endosse également la casquette de producteur que "The Wicker Man" son dernier film me semble "lourd " et "emprunté".
    Honnètement, en sortant de la vision de presse, j'avais envie de faire une bonne chronique, les dernières postées étant assez négatives dans l'ensemble. J'avais l'intention de ne pas trop "descendre" en flamme ce long-métrage, pourtant je dois vous avouer que même en cherchant bien, j'ai eu du mal à lui trouver des qualités à  ce Wicker Man, un  long-métrage se "brûle" lui-même. Le scénario baclé avec un raz de marée de clichés, prévisibles.  Variations lentes sur des thèmes connus, interprêtation monolithiques de la plupart des comédiens,   Ellen Burnstyn , égale à elle même c.a.d. excellente!. quelques invraisemblances....dont ne pas être mouillé au sortir d'un égoût (quoique ça c'est un détail)

     Quand à la fin elle est complètement stupide. A des lieues de l'original...... 

    http://thewickermanmovie.warnerbros.com

    3 étoiles. Néanmoins, tout n'est pas mauvais dans ce film, tous les journalistes ont été bluffés par l'interprêtation de Diane Delano, qui pendant de nombreuses minutes nous persuadé que nous avions Kathy Bates devant nous. Prestation vraiment 24 carats.. ..happyhappy et 4 pour Diane Delano


    shet up15 août (seulement en Flandre) : SHUT UP & SING documentaire de Barbara Kopple & Cecilia Peck (**)(USA – 99 min.)
    Avec les Dixie Chicks (Natalie Maines, Emily Robison, Martie Maguire)
    Audience Award – Woodstock Film Festival 2006/-Audience Award – Aspen Filmfest 2006 /Special Jury Prize – Chicago International Film Festival 2006/ Best documentary – Boston Society of Film Critics Awards 2006/ -Best non-fiction film – San Diego Film Critics Society Awards 2006 /-Wyatt Award Southeastern Film Critics Associatoion Awards 2006. Documentaire sur le groupe The Dixie Schicks dont l'un des membres Natalie proféra  des commentaires négatifs à propos du Président Bush, lors d'un concert à Londres, en 1993. . Propos qui amenèrent des grosses difficultés au groupe. Ce docu montre le prix à payer lorsqu'on tient des propos auxquels on adhère.Distribution Belgique A-Film. Voor de Nederlandstalige bezoekers:
    Documentaire over de Amerikaanse country-groep The Dixie Chicks. Zangeres Natalie liet zich in 2003, tijdens een concert in Londen, negatief uit over George Bush. Dat leidde tot zware tijden voor de band. Deze film laat duidelijk zien welke prijs er betaald moet worden als je hardop wilt verkondigen waarin je gelooft.

    Le lien vers ce site où on peut laisser ses appéciations

    http://www.myspace.com/shutupandsingshutup_main_19


    CopyingBeethovenDe Agnieszka Holland avec Ed Harris et Diane Kruger. Avec son génie visionnaire et son langage héroïque, Beethoven reste la valeur la plus sûre des salles de concerts, et la réalisatrice en débusque l'humanité au travers du génie. Sa caméra suit Beethoven qui durant 10 ans, lança toutes ses forces créatrices dans sonn oeuvre la plus prométhéenne:La Neuvième. Elle confie le rôle à Ed Harris, et offre à Diane Kruger une occasion en or de revenir à la sensibilité européenne. Dans Copying Beethoven, elle campe une jeune copiste au grand coeur qui va voir naûtre sous sa plume le grand oeuvre et l'amour.

    Bande-annonce http://www.youtube.com/watch?v=KpJ52-YoSeA

    A Bruxelles au Vendôme et Kinépolis. Distribution BFD.

    . happyhappyhappyhappy


    telperetellefilleBruno (Vincent Elbaz), la trentaine, glandeur irresponsable, chanteur d’un groupe de rock à ses heures, se retrouve à squatter chez une copine après s'être fait larguer par sa petite amie. Une tuile n'arrivant jamais seule, une de ses ex lui apprend qu'il est le père d'une fille de 14 ans ! Même si Bruno a gardé un esprit jeune et vagabond, les ados c’est pour lui carrément une autre planète . D'après le roman de Virgine Despente "Teen Spirit" Elbaz sorte de copié/commé de Sparrow, et Elodie Bouchez surprenante en déjantée. Premère apparition de Daisay Broom, qui ne laissera personne indifférent. ...happyhappyhappyhappy

    http://youtube.com/watch?v=jJzIcxMeFO4