didier bourdon

  • PROF2 c'est parti!!

    les-profs-2.jpg

    profs2.png

    France, actualité cinéma, Kev Adams, Isabelle Nanty, Pef, Didier Bourdon, angleterre,Profs, Profs2, comédie,

    profs 2.png

    P rofs2.png

    France, actualité cinéma, Kev Adams, Isabelle Nanty, Pef, Didier Bourdon, angleterre,Profs, Profs2, comédie,

    prof s2.png

    bande-annonce https://youtu.be/u-gMcCMD1Lk

  • Madame Irma avant-première à Bruxelles

    mme irma

     


     

    bourdon Mme Irma 030

     

    Après être passés par Liège et Louvain-La-Neuve, l'équipe de Madame Irma est arrivée exténuée mais ravie du chaleureux accueil réservé par le public belge à leur comédie.

    bourdon Mme Irma 035

    bourdon Mme Irma 001

     

    Très fatigués en effet, mais une fois sur scène à l'Ugc De Brouckère, le sourire revint sans se forcer. .
    Un public, mi spectateur payant, mi gagnant du concours Cinébel, à réservé une standing ovation au film, malgré un début lent et beaucoup trop long. En effet, Madame Irma tarde à démarrer. Il lui faut plus de 20 minutes pour se transformer, mais dès qu'elle apparaît avec ses talons auguilles, sa perruque et ses faux ongles, le film devient très agréable à regarder, et on retrouve vraiment la veine des inconnus à chaque séquence.
    Petit conseil, restez bien jusqu'à la fin du générique de fin, c'est une petit bijou, digne des meilleurs bétisiers. D'ailleurs, comme le disait Didier Bourdon, il y a eu tellement de fou-rires et de déconnades pendant le film, que certaines sequence ont été tournées sans l'interlocuteur d'en face, tant ils se marraient. Il a promis des super bonus de la meilleure veine sur le prochain Dvd.
    bourdon Mme Irma 014

    Didier Bourdon, son co-réalisateur, la productrice et Pascal Legitimus.
    Par contre nulle trace de Steph' de Monac', pourtant dans le générique de fim de Madame Irma.
    Crédit photos: reportage Mich Claes
  • Bientôt en salles... A suivre!

    irma5Gentille comédie sans prétention,  qui pourrait avoir une belle carrière en France. Didier Bourdon, surprenant en "Travesti" y excelle. Cependant, les "voyantes" en tous genre ne sont pas épargnées.etoile_3[1]

     
    mauvaisefoi1

    Un couple inédit! Roschdy Zem (Indigènes) à la réalisation , Cécile de France impeccable, sujet brîlant, mais abordé ici avec finesse et tendresse. A voir!  (Jean-Pierre Cassel, en collants cycliste.....marrant !etoile_3[1]


    banner arthur 24

    Point besoin de faire de longs discours.

    Avec les voix de Dick Rivers, Stomy Bugsy, Mylène Farmer, dont la crinière rousse s'accorde parfaitement avec l'héroine, Jean-Paul Rouves, Cut Killer, Marc lavoine et Alain Bashung. Un des films à voir en cette fin d'année.etoile_4[1]


     

    bannière  je pense à vous

    Un film français de plus. Edouard Baer s'éloigne de plus en plus de la télé, et Geraldine pailhas fait son petit bonhomme de chemin après "Le Héros de la famille."  Quant à Charles Berling, toujours  à l'affiche de ""L'homme de sa vie" .etoile_3[1]

    Présence de Pascal Bonitzer et Geradine Pailhas à Bruxelles le 4/12.


    aff

    Comment réunir des êtres aussi dissemblables que Odette (Danielle Darrieux), vieille actrice oubliée, Augustin (Jean-Chretien Sibertin Blanc*) garçon de piscine au Ritz,  Bettina Fleitcher (Arielle Dombasle) vedette de feuilletons populaires, et Raphaël (Andy Gillet) jeune homme à la beauté troublante. Pari réussi pour Anne Fontaine (Entre mes mains)...cependant, je me pose la question de savoir si ce long-métrage rencontrera le succès,  malgré une suprenante et tendre Arielle Dombasle, une Danielle Darrieux dans un rôle sur mesure..et Andy Gillet, jeune comédien un visage entièrement équilibré, et aux traits incroyablement fins.

    Film basé sur les correspondances de Madame du Deffand et Julie Lespinasse dans les salons du XVIIIème siècle

    (* frère de la réalisatrice et son acteur fétiche)superpack_star[1]