film

  • Black Dahlia, dans nos salles le 8 novembre

     
     
     Ce soir  sur ARTE à 20h50...The Black Dahlia. L'un des plus grands mystères en matière criminelle des Etats-Unis
     
    smallvisual_blackdahlia
    dyn006_original_532_24_gif_2520423_e2a7e06bbf021a23e76682837f808eab

     

     
    Avec la signature de Brian De Palma, j'étais persuadée que "The Black Dahlia" serait à la hauteur de l'énigme, non élucidée à nos jours (elle l'est dans la fiction) des attentes du public, mais surtout que le film serait fidèle au livre labyrinthique de James Elroy. Et bien non pas du tout! Il délivre un film glauque, incompréhensible pour le cinéphile, amateur de polars non averti. Si De Palma donne les clés de l'énigme dans sa fiction, dans la réalité le cas Beth Short, soulève encore bien des intérrogations,  Le Dahlia noir garde tout son mystère. De Palma est un très grand réalisateur, mais sa vision est loin de faire recette, une analyse de relation entre les deux inspecteurs, des enquêtes, des contre-enquêtes, les coulisses de la police locale, ses manigences, des matchs de boxe, des querelles professionnelles, des amour partagées...voilà pour l'essentiel....Assez plat et terne.... Pleins de trucs qui auraient leur place dans tout bon polar qui se respecte, mais qui ici, nous éloignent très fort du mystère. Et tous les piètres rebondissements, coups de théâtre escamotés, ne font que noyer le poisson..il est très peu fait cas de l'enquête sur l'assassinat, d'Elisabeth Short,  (Mia Kirschner actrice de Toronto) petite starlette en devenir, qui aimait la compagnie des beaux militaires, et n'hésitait pas à fréquenter les bars lesbiens....que De Palma  a filmé d'une manière très caricaturale. Je n'ai jamais croisé des vamps dans les bars lesbiens qu'il m'est arrivé de fréquenter.

     

    Bref, De Palma nous a habitué à mieux....et Elisabeth Short, qui eut une fin atroce, méritait un meilleur hommage posthume!

     

    Néanmoins, un plus, certaines scènes ne sont pas sans rappeler quelques grands classiques "Obsession"  (deux femmes ressemblantes) "Snake Eyes" Femme fatale" (scènes lesbienne) "Les Incorruptibles" et Blow-Out (scène de l'escalier). Donc, Black Dahlia n'est pas le chef-d'oeuvre espéré, mais restera quand même dans la mémoire des fans du réalisateurs, qui pourront toujours se repasser ses films cultes pour se remettre de leur déception!

    etoile_3[1]

     

    affiche dahlia 

     

    Mon ancien post sur le sujet 18/8

    La télé étant branchée en même temps que le pc, je viens d'entendre la critique

    d'une chroniqueuse cinéma de la bande à Ruquier sur Fr1 (pub gratos) en gros: De Palma se prends les pieds dans le tapis, et tous les acteurs sont à côté de leurs pompes. (et toc!).

  • Quand deux affiches...

     

    Encore une fois, les publicistes ne se sont pas foulés.

    regardez le mimétisme entre ces deux posters, et vous comprendrez ce que je veux dire. Assez troubant non?

    renard et l'enfant15064_thumb

    Un autre exemple?

    004_poster_sm2006_good_german_poster_domestic

     

  • Fred Testot, Leila Bekthy, Mélissa Theuriau, et un escadront de pilotes plânent....

     actualité,actualité cinéma,cinéma,planes,leila bekthy,fred testo,mélissa thuriauPLANES, le nouveau film d'animation signé Disney qui se déroule au-dessus du monde de CARS, raconte les virevoltantes péripéties aériennes de Dusty, un intrépide petit avion de ferme au grand cœur, qui rêve de pouvoir un jour voler en compétition au milieu des avions les plus rapides au monde. Malgré son gabarit et son vertige, il va tout faire pour battre sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre du Grand Rallye du Tour du Ciel. Et c'est avec l'aide d'une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète (l'indienne Ishani, la française Rochelle, le mexicain El Chupacabra, l'américain Ripslinger, l'anglais Bulldog ...) que Dusty va déployer ses ailes pour relever le plus grand défi de sa vie...
    Après avoir incarné un célèbre commandant de bord à l'anglais approximatif dans le « SAV des émissions » sur Canal +, Fred Testot interprète cette fois carrément un avion, prêtant sa voix enjouée et malicieuse à Dusty, le petit épandeur au grand cœur. C'est sa troisième incursion dans l'univers Disney, après FRERE DES OURS en 2004 et VOLT, STAR MALGRE LUI en 2009. Comédien et roi de l'improvisation, Fred Testot s'est fait connaître du grand public grâce au duo désopilant qu'il a formé plusieurs années durant avec Omar Sy. Parallèlement à ses activités radio et télé, il s'est fait une place de choix au cinéma, enchaînant des rôles très différents, notamment dans LE CARTON de Charles Nemes, JE VAIS TE MANQUER d'Amanda Sthers, GARDIENS DE L'ORDRE de Nicolas Boukhrief, LA GUERRE DES BOUTONS de Yann Samuell, SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI d'Alain Chabat, DEPRESSION ET DES POTES d'Arnaud Lemort ou plus récemment LE GRAND MECHANT LOUP de Nicolas et Bruno. Son charme et son talent en font l'interprète idéal de ce héros qui s'emmêle parfois les hélices mais n'oublie jamais ses valeurs.
    actualité,actualité cinéma, cinéma,planes,leila bekthy,fred testo,mélissa thuriau, Tournage, doublage, disney, little frog, studio, film, animation, goupe, patrouille de france, homme, interview, reportage, uniforme, armée, dessin anime, dubbing brotherPour la voix d'Ishani, la concurrente indienne superstar du continent asiatique, il fallait une véritable séductrice avec un timbre de voix mêlant à la fois gravité et sensualité. Leila Bekhti, qui avait tourné avec Fred Testot dans ITINERAIRE BIS de Jean-Luc Perréart, retrouve donc son ancien complice et a mis l'immensité de ses registres au service de cette alliée au jeu trouble. Aussi à l'aise dans la comédie et le drame, Leila Bekhti a été saluée dans des films comme MAUVAISE FOI de Roschdy Zem, UN PROPHETE de Jacques Audiard, TOUT CE QUI BRILLE de Géraldine Nakache et Hervé Mimran, LA SOURCE DES FEMMES de Radu Maihaileanu ou bien encore AVANT L'HIVER de Philippe Claudel. Le côté clair/obscur du personnage, oscillant entre l'envie irrépressible de gagner la course et une sincère admiration pour le courage solidaire dont fait preuve le petit Dusty tout au long des étapes ont tout de suite séduit Leila Bekhti, qui dessine un parcours aussi éclectique qu'exigeant.

    actualité,actualité cinéma, cinéma,planes,leila bekthy,fred testo,mélissa thuriau, Tournage, doublage, disney, little frog, studio, film, animation, goupe, patrouille de france, homme, interview, reportage, uniforme, armée, dessin anime, dubbing brotherMélissa Theuriau est la voix de la charmante Rochelle, le bel avion français au fuselage affiné qui fait perdre la tête à toute l'escadrille. Avec des hélices capables d'embarquer n'importe quel candidat au pays des merveilles, le concurrent mexicain au fuel chaud ne pouvait que tomber sous son charme ! Pour incarner la beauté et la subtilité du personnage, il fallait faire appel à une jeune femme sachant allier le glamour à l'énergie. Exactement le cas de Mélissa Theuriau qui, après des études de journalisme et une carrière évoluant entre les rendez-vous info de LCI et M6, s'est peu à peu tournée vers la réalisation de documentaires. Après une première expérience de lecture de poésies dans le cadre de l'émission de Disney Junior « Le temps d'un poème », PLANES marque sa première incursion dans l'univers de la comédie et du doublage. Elle s'est glissée dans la carlingue de ce personnage ô combien romantique avec une vraie élégance et la vivacité d'un avion à réaction !
    actualité,actualité cinéma, cinéma,planes,leila bekthy,fred testo,mélissa thuriau, Tournage, doublage, disney, little frog, studio, film, animation, goupe, patrouille de france, homme, interview, reportage, uniforme, armée, dessin anime, dubbing brotherAlors qu'elle fête cette année ses 60 ans d'existence, la Patrouille de France a décidé d'associer sa légende à celle de Disney. Le Capitaine Raphaël Nal, accompagné de sa formation de 8 hommes mais aussi de 2 pilotes appartenant à l'équipe de voltige de l'Armée de l'Air, se sont donc essayé à cette discipline hautement acrobatique qu'est le doublage de film. Ensemble, ils ont prêté leurs voix à plusieurs véhicules militaires et civils, ainsi qu'à de nombreux instruments de bord. Un mur du son très différent de celui que ces pilotes chevronnés ont l'habitude de rencontrer...
    Rendez-vous le 9 octobre au cinéma pour découvrir en 3D dans les salles équipées et en 2D dans les autres salles les vrombissantes aventures aériennes de Dusty et ses amis, mises en scène par Klay Hall.

    http://movies.disney.com/planes

  • The Prestige Et Nicolas Tesla Génial inventeur à qui nous devons tant!!

    prestige
    Londres, au début du siècle dernier... Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués. Une compétition amicale les oppose d’abord l’un à l’autre, mais l’émulation tourne vite à la jalousie, puis à la haine. Devenus de farouches ennemis, les deux rivaux vont s’efforcer de se détruire l’un l’autre en usant des plus noirs secrets de leur art. Cette obsession aura pour leur entourage des conséquences dramatiques...
    Avec "The Illusionist"  les studios Yary-film ont frappé fort. Ce thriller de haute facture, dépeignant d'une manière saisissante le monde de la magie au 19eme siècle et un magicien qui est bien plus que ce qu'il montre dans ses spectacles, réunissait toutes les qualités pour plaire à un public toujours plus avides "d'illusions"
    theprestige1

    The Prestige  

    de Chris Nolan, franchit encore une étape supplémentaire. Centré sur le même sujet, il dépasse cependant l'essence même de l'imaginaire du précédent. Nolan aborde le désir et l'ambition de l'être humain  à l'époque "Edwardienne" en y ajoutant ses origines "vaudeville" avec en arrière-plan "l'ombre" de George Mélies.....et de superbes effets spéciaux. sans toutefois dévoiler les trucs....
    prestige5_800

     

     

    theprestige24Dans ce thriller aux multiples ramifications, le mystère est permament, tout n'est qu'illusion.

     

    À travers  l’histoire de ces deux personnages, le réalisateur proche du magicien dans sa manière de livrer les informations aux spectateurs,  joue des similitudes qui existent entre le septième art et la magie. Il présente les règles que doit suivre tout magicien pour captiver ses spectateurs : d’abord la Promesse, qui présente une situation banale, ensuite  le Revirement de banale, la situation devient extraordianire, et  pousse vers l’extraordinaire,  mais si on tente de percer ce mystère,  on n'y arrivera pas, et c'est pour cela qu'il existe un troisème acte, le Prestige, le Must dans un excellent tour de magie. C'est là qu'ont lieu rebondissements et coups de théâtre, où des vies sont en jeu, où se produit un évènement extraordinaire qui, restera grâvé dans la mémoire du spectateur. Règles similaires également à la trame dramatique d'une pièce de théâtre:  l’exposition, le nœud dramatique, et le dénouement - . theprestige5Ch. Nolan filme la mise en scène d’un tour comme la mise en scène d’un plan-séquence cinéma, avec tous ses réglages et ses  artifices. Il montre comment l’artiste cherche à trouver les moyens les plus efficaces pour clouer les spectateurs de l'époque, qui il faut bien le dire n'avaient que ces quelques spectacles là pour se divertir, à leurs sièges. Néanmoins, le spectateur est tout à fait conscient que c'est une supercherie, mais il veut être dupé...car si il pense qu'une femme va réellement être coupée en deux,il serait bouleversé, et cela ne l'amuserait pas du tout.

    dyn004_original_64_12_gif_2543688_8f3c52c1cf6b680abc98cbc3cb687bb6[1]
    !CID_0~1777887
     
     
    http://theprestige.movies.go.com/

    PortraitTesla

    prestige3_1024

     

     

    Nicolas Tesla. Inventeur passionné, ingénieur et homme de science. Il émigre aux Etats-Unis où il est très vite considéré comme le Leonard de Vinci contemporain . Dès son arrivée, il avait déjà envisagé, le robot, l'ordinateur, le four à micro-ondes, le fax, le radar....bien avant la création de ces objets. Il a déposé 700 brevets et a contribué à notre société moderne faite de technologie. On lui doit la découverte du champ magnétique rotatif, indispensable pour tout dispositif utilisant le courant alternatif et la bobine Telsa, engin à inconduction, que l'on utilise en radio. Pourquoi je vous raconte toute cela? Simplement parce que sans son génie, le cinéma n'aurait pu exister, mais aussi parce qu'il apparaît sous les traîts de David Bowie dans le film. Et qu'avec l'apport de l'électricité, les deux héros n'auront de cesse d'améliorer leurs trucs respectifs, jusqu'à l'escalade finale

    http://dspt.club.fr/TESLA.htm

    news-clap_previewthumb-gif-top3541796ec-879

     


     

  • Young@heart va vous émouvoir. Un superbe film qui fait réflechir.

    Demain, je vais me rendre à Bruges afin d'assister à une représentation de la Chorale Young@heart. Ensemble composé de plus que seniors, qui a fait l'objet d'un documentaire sorti en 2008, et d'un billets sur ce blog quelques semaines plus tard... dont je me fait un plaisir d'en reprendre le contenu aujourd'hui....Il est entendu que certains mêmbres qui apparaissent dans les clips publiés en son temps s'en seront déjà allé dans l'intervalle, mais malgré cela, je pense que leurs remplaçants ont à coeur de montrer que quelque soit leur âge t état physique, ils sont les dignes héritiers de leurs "aînés" Et puis qu'importe, je sais que je vais passer un beau moment en leur compagnie et en visitant la Venise du Nord dans l'après-midi...


    YoungatHeartV
    À Northampton dans le Massachusetts, la chorale Young@Heart revisite depuis plus de vingt-cinq ans le répertoire rock, punk et R&B, des Clash à Sonic Youth en passant par James Brown. Or, la moyenne d’âge de ses membres est de 80 ans. Ces vingt-quatre retraités et leur chef de chœur, Bob Cilman, préparent, avec passion et persévérance, le spectacle qu’ils doivent jouer dans sept semaines. Avec tendresse et humour, le cinéaste britannique dresse un portrait émouvant d’une génération rarement montrée au cinéma et s’introduit dans le quotidien des personnes âgées pour mieux les interroger sur leur passé, leurs envies et leurs souffrances. Ces personnages, guidés par leur amour du chant et transportés par le pouvoir de la musique, parviennent à transcender leur âge et leurs corps meurtris. Les voix tremblantes ou voilées dégagent une énergie d’autant plus impressionnante qu’elles puisent dans la noirceur avec, par exemple, les reprises de Radiohead ou Bruce Springsteen... Par cette expérience musicale sans précédent, Young@Heart opère un charme indéniable et offre une formidable leçon de vie et d’humilité.

    yath Michciné pix 3

    L’Anglais Stephen Walker a eu le coup de foudre pour la chorale Young @ Heart lorsqu’elle est passée par la Grande-Bretagne. Son affection pour elle ne perd rien de sa fraîcheur ni de sa spontanéité tout au long des 90 minutes que dure ce portrait de groupe sincère, dont le récit (sur la résistance au temps et la pulsion vitale) et d'une poésie pure. La réalisation sobre, d'une plastique télévisuelle éprouvée à la BBC dont Walker est par ailleurs issu, s'efface devant les protagonistes, éminemment attachants, dont les prestations feront sourire plus d'un puriste du rock. On nous présente ici les membres d’une petite chorale, la Young at Heart justement, formée de personnes âgées de 77 à 93 ans, ou à peu près. L’ensemble est dirigé par une sorte d’excentrique totalement dévoué à son projet, un certain Bob Cilman, convaincu qu’il y a encore du jus à tirer de ces fruits fripés. À partir de ce synopsis, on imagine un documentaire édifiant avec quelques vieux entonnant des airs d’autrefois dans quelque salle paroissiale. Il n’en est rien. Bob Cilman leur fait chanter du rock. Et même du punk. On a droit à une charmante version «gériatrique» de Should I Stay or Should I Go, du groupe The Clash. Un peu de Sonic Youth aussi. Quelques classiques comme Stayin’ Alive ou I Feel Good.

    Bande-annonce officiele: Yes You can can!!

    Même si pour les puristes, ce spectacle relève davantage de l’atelier et de la musicothérapie que du show, ces séniors n'en sont pas moins des battants, «jeunes de coeur» enthousiastes et curieux, et ils font immensément plaisir à voir. Ils nous rassurent en quelque sorte ;  ils

    nous ramènent à notre pathétique terreur d’être déjà finis alors qu’eux, proches de la mort, recommencent encore.

    Très drôle , poignant (la chorale va perdre deux membres en quelques semaines), touchant, bouleversant, le documentaire de Walker rassemble les meilleurs moments passés avec cette troupe et leur dynamique chef. Ce sont des personnes étonnamment énergiques et particulièrement vives, dotées d'une très grande sensibilité. 

    y at h pix MichCiné 2

    DeuXième clip: Young@heart sings Fix It de Coldplay....et j'avoue...j'ai pleuré. jamais à la vision d'un film, je n'ai autant été emportée par l'émotion. Et je n'espère qu'une chose, c'est d'une part, vivre longtemps encore, mais surtout avoir comme toutes les personnes de cette chorale, le sourire et la pèche, après tous ce qu'ils ont enduré. Lorsque ce film sortira fin décembre, courez-y vite.... Lorsqu'on a vu un tel document....on ne peut que réflechir à deux fois avant de se  plaindre!

    Les vidéos publiées lors de la sortie en salles de 2008 ont été bloquées pour une question de droits d'auteurs. La plus émouvante est celle qui suit... copier/Coller le lien http://youtu.be/W_n0zvoHlVk

     

    Mais celle-ci dans une prison est sympa.

    Young@Heart

    CONCLUSION: Ah si j'avais été plus présente lorsqu'ils étaient encore de ce monde" C'est ce qu'on se dit, et les regrèts sont inutiles. Alors, si vous avez encore des grand'parents, des parents dans la fleur de l'âge...entourez-les, donnez-leur toute votre affection, et surtout n'oubliez pas de les photographier régulièrement..C'est tellement bon de pouvoir se plonger dans l'album aux souvenirs après!!!!!!!!!!!

    Le plein de vidéos, (et ne vous en privez pas) sur:

    http://www.foxsearchlight.com/youngatheart/

  • Grindhouse.. Ce soir Boulevard du Crépuscule...A voir!!!!!!

     

    grind_house_bnr

     

     Quentin Tarantino/Robert Rodriguez  ce soir le premier "Death Proof" sur Plug Rtl à 20h30. Sortis à quelques jours d'interval dans nos régions, ces deux films sont inclassables....Les deux compères de talent se sont lancés dans une fructueuse collaboration afin de réaliser chacun un film intitulé ‘Grindhouse’. Le thriller ‘Planet Terror, et "Death Proof" titre original du film qui passe ce soir..

    Score_300x250

    Contrairement aux Etats-Unis où Grindhouse est sorti en un seul format, , la plupart des pays européens ont proposé la sortie comme un ‘double long métrage’. Par ces films, les réalisateurs visent à souligner le culte ‘grindhouse’.  Ces grindhouses étaient des cinémas des années septante et quatre-vingts qui montraient des films lowbudget en double programme. Les spectateurs achetaient un billet pour deux films entre lesquels étaient projetées des bandes-annonces. Etant donné que ce phénomène grindhouse est peu connu en Europe, les producteurs américains ont choisi de séparer les deux films chez nous. Les faux trailers, réalisés entre autres par Eli Roth et Rob Zombie, seront naturellement conservés.

    Dans ‘Grindhouse: Death Proof’, Kurt Russel joue un cascadeur psychopathe qui tue de jolies femmes avec sa voiture. Il est entouré notamment de Rosario Dawson, Vanessa Ferlito, Jordan Ladd, Rose McGowan et Sydney Poitier.(Bobby) Le film est réalisé par Quentin Tarantino, remarqué entre autres par Reservoir Dogs (1992), Pulp Fiction (1994) et Kill Bill (2003, 2004).

     

    ‘Grindhouse: Planet Terror’ raconte l'histoire de quelques personnes qui doivent faire face à des zombies dans leur petit village. Le cast réunit Rose McGowan, Freddy Rodriguez, Josh Brolin, Marley Shelton, Naveen Andrews, Bruce Willis (Die Hard IV) et bien d'autres. Le film est réalisé par Robert Rodriguez, dont on se souvient de Desperado (1995),  From Dusk Till Dawn (1996) et Sin City (2005). Malgré tous ses défauts au-delà de simples pastiches, fausses rayures sur la pellicule, sauts d'images dues aux collures, couleurs endomagées, émulsions passées, images décalées entres deux séquences, Death Proof m'a plu. Quoique incompris aux Etats-Unis, public qui est désormais trop habitué aux films à gros effets et aux visuels décoiffants, "Death proof" est à mon sens, un film qui ose revisiter un genre qui a quand même marqué son époque, et rien que pour cette raison, cette volonté de vouloir se démarquer, aurait du valoir plus de reconnaissance à Tarantino. L'autre raison à ma satisfaction, c'est que pendant près de 2 h, j'ai replongé dans les années soixantes, avec tous les ingrédients qui vont avec, et parce que DP-DF-07157R1Tarantino cela reste Tarantino, un réalisateur unique, visionnaire, qui insufle toujours du "sang" neuf et des idées novatrices dans tous ces films. Il n'en a réalisé que 5, mais tous sont devenus cultes. Quid de Death proof?

    Pour tout savoir et visionner plein de bandes-annonces, un clic sur:

    http://movies.yahoo.com/feature/grindhouse.html

     

    Plus d'info sur le site :  http://www.grindhousemovie.net

    http://www.dailymotion.com/video/xucom_vo-grindhouse-bande-annonce

    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_

     




    Pays : USA

  • Le cinéma s'invite à la Maison Blanche...

    logo.jpgAFI - l'American Film Institut ,a été fondée dans le Rose Garden de la Maison Blanche, par le Président. Lyndon B. Johnson en 1965...Pour fêter cet anniversaire, "To Kill a Mockingbird", un film de référence américaine, a été projeté à un public d'écoliers, de scouts et d'autres invités spéciaux, en présence de Veronique, l'épouse de Gregory Peck, dans le théâtre privé de la famille présidentielle à la Maison Blanche, la semaine dernière. Et le samedi, Avril 7, le Président a présenté une télédiffusion nationale du film "To Kill a Mockingbird" sur ET / PT  et  sur USA Network - un don de NBC-Universal à l'Amérique. Ce fut un moment solennel, qui a perms aux céniphiles à travers le pays, de se réunir pour vivre et revivre une histoire qui est aussi puissante aujourd'hui que lors de sa première en 1962.

    Le film met en vedette Gregory Peck, qui a également servi en tant que président fondateur de l'AFI. Son interprétation d'Atticus Finch incarne à la perfection les thèmes du film, à savoir, la famille, la paternité, la justice et l'égalité. En 2003, AFI a nommé Atticus le plus grand héros de l'histoire du cinéma américain.

    images.jpgTO KILL A MOCKINGBIRD est classé 25ème film dans la liste des 100 meilleurs films de tous les temps, établie par L'AFI, mais a été classé #1 ranking film dramatique ayant une Cour de Justice comme toile de fond,et#2 ranking on AFI’s 100 Years...films ayant marqué leurs époque, juste derrière It's a Wonderful Life! La première eu lieue à Los Angeles le jour de NOël 1962, en présence de Robert Mulligan le réalisateur et du producteur Alan J. Pakula!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gregory_Peck

  • WORLD TRADE CENTER. GROUND ZERO comme si vous y étiez.

     

     

    "World Trade center". d'Oliver Stone ..Une histoire de courage et de survie. (20 septembre) ***
     

     

    De prime abord lorsqu'on regarde attentivement le poster dépouillé de tous détails inutiles c'est qu'il, capte l'essentiel, 2 personnages, 2 Tours et deux chiffres.

    Mais ce qui interpelle  lorsqu'on est bien installé dans son fauteuil d'orchestre, c'est que contrairement à son habitude Oliver Stone n'a pas filmé ses propres visions des faits, ni inclus ses tendances politiciennes, pas plus qu'il n'a utilisé les archives des avions percutant les Twin Towers, avec leur effondrement comme conséquence. Ces scènes  vues et revues tellement de fois n'auraient rien apporté de plus à l'essence du film selon le réalisateur, qui a préféré focalisé la plus grande partie du tournage  sur les liens très forts qui unissent  les deux policiers prisonniers des décombres. Vu sous cet angle là, le film est poignant, avec tout le travail des Marines, policiers, pompiers, membres des Services d'urgences  se formant pour leur porter secours, bravant le danger au prix de leur propre vie,  les décombres menancant à tout instant de continuer à débouler,, mais j'aurais aimé que Stone, montre un peu plus, les New Yorkais face au drame qui se joue devant ses yeux...Le huis-clos entre les deux principaux protagonistes  fait partie des scènes le splus dramatiques que j'ai vues au cinéma, mais quand on compare  avec "Vol93" de Paul Greengrass, force est de constater que Oliver Stone a manqué un de rigueur. Là ou "United 93"dépeint avec réalisme l'extrême peur des passagers à la vision de leur propre "mort annoncée", l'histoire de World Trade Center" s'enlise dès que les caméras s'introduisent dans 2 les familles respectives....pour virer vers le melo., et Stone zape complètement les citoyens. j'veux bien qu'il s'agit de l'adaptions des mémoires de deux héros, et qui ont participé au film..Donc, en résumé, le message de Stone est clair; il faut plaire aux ménages américains qui voient au travers du "miroir" des héros, le renvoi de leurs propres vies.....alors que 3.000 personnes sont décédées ou portées disparues, et TANT d'autres devenu(e)s des héros. Pas une seule image sur la course éperdue des survivants sortant des tours avant qu'elles ne "collapsent" pas une seule image de la ronde des pompiers, pratiquement rien sur les rues dévastées des alentours, à peine quelques centaines de feuillets de papiers virevoltant dans le ciel New-Yorkais, ressemblant plus à des confettis lors de la fête nationale (excusez le raccourci), quelques cendres ça et là et...rien sur les anonymes prêtant main forte aux sauveteurs.

    Il reste cependant à souligner la performance des acteurs qui réalisent quelque chose de phénoménal, surtout Nicolas Cage, lequel passe le plus clair de son temps d'acteur pris au piège du béton et de l'acier, ne laissant apparaître que son seul visage pour exprimer, la peur, la douleur, la perte de conscience, le découragement, l'endormissement. Du grand Cage!

    Je vous recommande quand même de revoir  ce film,  ma chronique négative n'engage que moi, quoique d'autres journaliste vont dans la même direction. Pourquoi y aller alors, me direz-vous? Simplement pour que le souvenir du jour le plus noir d'Amérique ne s'estompe pas. Mais si d'aucun ne veulent plus entendre parler de ce que l'Amérique a perdu ce jour là,  il y aura toujours assez de matière pour leur rappeler que ça AUSSI fait partie de L'HISTOIRE.... américaine et mondiale..

    Petits secrets de tournage: La productrice Debra Hill, dont le nom restera lié à plusieurs films-clés dont Halloween et New-York 1997 est décédée en mars 2005, avant le début des prises de vues de WTC.

    Des quatre acteurs principaux, Maria Bello qui incarne le femme de Nicolas Cage, est la seule à avoir été témoin du travail des sauveteurs. Lorsqu'un appel fut lancé à l'adresse des infirmières et médecins de la ville, elle s'est rendue en compagnie de sa mère infirmièrelle aussi, à l'hopial Saint-Vincent dans l'attente de porter secours aux nombreux blessés qui ne sont jamais arrivés, pour cause, il y avait si peu de survivants. Elle ensuite remonté à pied la 6ème avenue au milieu d'une immense cohorte de gens couverts de poussière grise marchant dans un silence total. On lui prenait la main, lui demandant "tout est OK?" " Jamais" dit-elle "je n'ai éprouvé une telle sérénité au milieu d'une foule, ni ressenti une telle unité"

    Michael Pena a été aidé par le vrai Will Jimenopour faire siennes ses attitudes, sa démarche. Il a aussi passé beaucoup de temps avec la famille Jimeno, au point d'être "adopté" par les petites Bianca et Olivia.

    Will Jimeno, embauché comme conseiller technique par la production, s'est rendu fréquemment sur le plateau pour apporter son aide à Oliver Stone.

    GROUND ZERO s'étend sur plus de 6 hectares et ne pouvait être reconstitué à l'échelle. L'équipe des décorateurs à d'abord travaillé sur maquette et lorsque les décors ont commencé à prendre forme, la solution s'est imposée d'elle même: reconstituer certains pans particulièrement évocateurs de la ruine, qui ont pris valeur de symbole pour avoir fait l'objet d'innombrables photos.

    A ce niveau là, on peut vraiment dire qu'ils ont réussi au délà de tout, la descente dans les abysses des décombres est criante de vérité, et les éffets spéciaux et sonores .....surtout complètent la parfaite "immersion" dans les tréfonds de Ground Zéro détruit (n.d.l.r.)

     et demi....

     

    Fiche artistique:

    John Mc Loughlin - Nicolas cage

    Donna Mc Loughlin - Maria bello

    Will Jimeno - Michael Pena

    Maggie Gyllenhaal - Allison Jimeno

     

     

    BEFORE 11/9 Photo perso

     

    Superbe site sur les ruines de Ground Zero et le travail de reconstruction

    http://www.911exhibit.com/french.

    Site offciel du film : http://wtcmovie.com/

    Site sur tous les mémorails dédiés à la journée la plus noire des Etats-Unis d'Amérique

    http://911wvfa.org/sept_11_memorials.html

  • Kopi Luwak. Quoi? Qu'est-ce?

    hulour,kopi luwak,jack nicholson,morgan freeman,cafe,arome,saveur,grains,asie,indonesie,raton-laveur,civette,the bucket list,sans plus attendre,film,movie,actu,actu cine,actu culturelle,actualiteDepuis quelques jours, ce truc est à la une des journaux. Pourtant, en 2008, j'en parlais déjà, pratiquement dans l'indéfférence générale. Quelques visiteurs du blog, avaient soulevé de l'intérêt pour mon post...alors petit changement aujourd'hui.... c'est en ma compagnie que vous allez déguster votre tasse de café. Je vous propose de re-découvrir le café le plus cher du monde, le “Kopi Luwak“, un café qui vient d’Indonésie dont le kilo se négocie à plus de 1000 euros et la tasse 50euros. Pourquoi un tel prix ?

    A découvrir plus bas.....

    Et le cinéma dans tout cela?  On y arrive aussi!!!!

    Tout commence avec un petit animal, la civette asiatique, un genre de raton-laveur qui se nourrit du fruit du café, le petit animal n’arrive pas à digérer les graines de café et elles se retrouvent dans son petit caca lorsque ce dernier coule un bronze. Ensuite,  les paysans ramassent donc les petites crottes, et le café une fois moulu se vend une fortune ! Allez le procédé en vidéo, miam miam.

    :

    Une autre sous forme d'animation, pour mieux comprendre le processus!

    En regardant les clips, moi qui suis une fana de café, j'ai eu l'eau à la bouche..
    Mmmm.....Mmmmm

    ET pour que ce dossier soit complèt, un clip extrait du film "Sans Plus Attendre" avec Jack Nicholson et Morgan Freeman.....(The Bucket List) la meilleure séquence du film....Regardez la jusqu'au bout. Vous allez vous marrer grâve....Je dirai même qu'un gros fou-rire va vous envahir.....!!! Le clip a été retiré en html direct, mais il reste le lien ci-dessous qui va vous y amener sans problème. Donnez-vous la peine de regarder ce truc. Une véritable perle dans le Paf cinématographique!

                           A VOIR ICI: http://www.youtube.com/watch?v=VVJqwCdzZnw

     

    Bonne jounrnée!!!

  • "Billy Elliot" en plein boum!

    bell.jpg

    Depuis le fabuleux "Billy Elliot", on ne peut pas dire que Jamie Bell collectionne les succès. Pourtant, ce ne sont pas ses films qui sont en cause, puisque aussi bien dans "King Kong" que dans "Jumper" et bientôt dans la version filmée des aventures de Tintin de Spielberg avec Daniel Craig,  Bell excelle. Il lui manque sans doute l'aura d'un Pitt ou d'un Pattinson..Parce que doué il l'est assurément!  Cela fait maintenant 10 ans que le public découvrait un blondinet d'allure frèle dans "Billy Elliot", qui mit tout le monde dans sa poche, par sa grâce et ses talents de danseur. Aujourd'hui, quelques poils de barbe plus loin, les traîts durcis, le revoilà au côté de Cillian Murphy (Inception-Sunshine) et Thandie Newton (Crash-Urgences) dans "The Retreat, un film de science-fiction, qui explore la vie d'un couple parti s'expatrier sur une île déserte pour sauver sa relation! Avec l'arrivée d'un soldat  cette vie idylique va se transformer en cauchemar, car celu-ci annonce une très mauvaise nouvelle...l'Europe à été entièrement décimée par un virus!!!!l



  • Keira Knightlery et carrey Mulligan. Un baiser de cinéma??

    Knightley mulligan 3

    knightley5

    " Never let me go" film de science-fiction, adapté d'une nouvelle de Kazuo Ishiquro, dirigé  par Mark Romanek. Avec encore Sally Hawkins et Alex Garland et Charlotte Rampling...

    knightley 4L'histoire  de quelques jeunes filles qui se souviennent de leurs sombre passé au sein d'une école de province anglaise, sans aucun contact avec l'extrieur, qui découvrent avec effroi  qu'elles ne sont que des clones, ayant eu pour seul but à l'époque que, celui de fournir des organes aux pouvoirs en place!!!. (Oups)

    knightley mulligan kiss 2

    Keira Knightley et Carey Mulligan ,sa partenaire dans "Never let me go"  Une scène très hot!!!

  • Sweet Valentine

    Synopsis officiel
    sweet valentine De Emma Luchini, avec Louise Bourging, Vanessa David et Vincent Elbaz.
    Ivan, bandit sans envergure, croise le chemin de Sonia, jeune provinciale fraîchement arrivée à Paris. Dès le premier regard, il la déteste. Dès le premier regard, elle s'entiche follement de lui. C'est décidé : cet homme cruel sera son prince charmant, son héros, l'homme de sa vie. Et si Ivan à la haine tenace, Sonia a la patience d'un ange. Ou celle d'un démon

     sv 1

    La suite sur: http://www.facebook.com/SweetValentine.lefilm


  • Monster Inc 2 sur les rails.....mais

  • ECLIPSE Nouvelle bande-annonce!

    twilight-saga-eclipse-550x405
    La saga de Stephenie Meyer continue, pour le plus grand plaisir des fans de Robpatz et Kristin Stewart....mais pas vraiment pour le mien. De films en films, j'ai comme la vague impression que cette saga est lourde, indigeste et surtout très lente lorsqu'elle est portée à l'écran. Même cette dernière b.a ne me donne pas vraiment envie de me déplacer....Enfin, chacun ses goûts. Sortie Juin 2010!

  • New Adjustment des photos de Matt Damon et Emily Blunt!

    blunt damon the adjustment
    Matt Damon passe d'un genre à un autre avec une facilité déconcertante. Après Jason Bourne, et Green Zone, on le retrouve aujourd'hui dans "New Adjustment" aux côtés d'Emily Blunt (Young Victoria-Prada) une adaptation du roman "Adjustment Team" écrit par Philip K. et réalisé par George Nolfi .Damon incarne un politicien sur le point de gagner une élection lui octroyant un siège au Sénat Us, qui fait la rencontre d'une danseuse de ballet (Blunt) dont il tombe follement amoureux. Il voit en elle la femme de sa vie, mais il y a un gros problème, l'Adjustment bureau ne voit pas cette relation d'un très bon oeil....Damon se trouve désormais devant un choix cornélien; l'amour ou la loyauté!

    Détail Nolfi est également le scénariste des "Bourne Ultimatum"

    Avec encore Terrence Stamp, John Slattery et Michael Kelly.

    blunt the adjustment

    adjustmentbureau 1

     

    GetAttachment

    Sources:  EmpireOnline

  • Sex and The City 2 NOuvelle bande-annonce


    Satc 6Ou l'on reconnaît Penelope Cruz et Liza Minnelli, et les quatre nana sof course. De la jet set New Yorkaise au bling bling, en passant pas Dubai, et quelques blablas croustillants, assaisonnés d'amourettes, tous le singrédients sont réunis pour faire de  ce sequel un bon moment de divertissement!

    satc pix one

     

     

    s a t c 2

  • Benjamin Gates et Nicolas Cage reviennent.

     

    6 avril 2010

    Paff827010081
    Le premier opus, Benjamin Gates et le Trésor des Templiers, avait engrangé plus de 347 millions de dollars en 2004, alors les producteurs ont créé la suite , Benjamin Gates et le Livre des Secrets sequel qui a engrangé quelques  457 millions trois ans plus tard. Donc, aujourd'hui, c'est san surprise que je vous annonce l'arrivée d'un troisième volet des aventures de l'historien Gates , avec toujours Nicolas Cage dan sle rôle phare. Dame, on ne change pas une équipe qui gagne, car John Turteltaub, déjà aux commandes des deux premiers volets rempile lui aussi. Toujours sous la baguette productrice de Jerry Bruckheimer .

    dossier Nicolas Cage sur ce site:  http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Nicolas%20Cage

     templiers 2templiers

    http://www.nationaltreasure.com

  • Cell 211 à l'affiche du BIFFF 2010

     

    cell 211 De Daniel Monzon.  Le grand gagnant des Goyas en Espagne, à l'affiche du prestigieux festival du film fantastique de Bruxelles, le mois prochain. Un super film, où les orgnisateurs du BIFFF ont eu le nez fin.
    Juan a le tiercé gagnant : un nouveau boulot comme maton dans une prison et une chiquita muy bonita avec un polichinelle dans le tiroir. Désireux de faire bonne figure auprès de ses supérieurs, il vient visiter son lieu de travail la veille de son engagement effectif et force est de constater qu’il aurait mieux fait de rester au plumard avec madame. Car, pour paraphraser le poète Jean-Philippe Smet : les portes du pénitencier bientôt vont se refermer… suite à une mutinerie improvisée dans laquelle Juan va se retrouver coincé avec la pire racaille ibérique, dont le ramage vaut largement le plumage. Trouvant cette première rencontre avec ses futurs pensionnaires un peu brut de décoffrage, Juan fait profil bas parmi ce festival de trognes ravagées et décide de se faire passer pour l’un d’eux auprès de Malamadre, l’instigateur de cette journée portes ouvertes et véritable molosse qui n’a de poli que le caillou qui garde ses pensées de psychopathe au chaud. Juan va alors devoir jongler entre ses mensonges, les coups de couteau dans le dos (au propre comme au figuré) de ce microcosme sans pitié et ses sentiments de plus en plus partagés envers des salopards qui ont encore la mentale et des vicelards en col blanc qui ont institutionnalisé le crime.


    cell211_01

     

    cell211_04

    cell211_03


    Aussi tendu qu’un string trop serré, Cell 211 fait partie de ces films qui foutent en l’air les accoudoirs des salles de cinéma. Evitant tout manichéisme primaire, Monzon avance ses pions avec finesse et confirme l’immense talent de Luis Tosar, à deux doigts de choper un troisième Goya pour son rôle de Malamadre…

     scénariste: Jorge Guerricaechevarria & Daniel Monzon

    Avec : Carlos Bardem, Luis Tosar, Alberto Ammann, Antonio Resines,...

    Site Internet:   http://www.celda211.com/

  • Alice au Pays des Merveilles sortie Belgique mars Dossier complet!

    alice 4

    alice2

    alice5

     

     

     

     

     

     

     

     

    Alice trio

    alice32 scene
    Tim Burton/Johnny Depp, un duo magique, un duo étonnant qui ne réussit que des blockbusters, un duo payant, bref un duo bankable. Sans oublier Helena Bonham Carter!

    Le dossier complèt! Toutes les images, toutes les coulisses, les décors, les news au fur et à mesure du tournage, plus les avants-premières, les visites royales..Un clic sur: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/1/Alice%20in%20wonderland

  • The Killer Inside me sous la loupe!!!!

    Michael Winterbottom, qui s'est connaître avec "The Road To Guantanamo" et " A Mighty Heart-Un Coeur Invaincu" avec Angelina Jolie vient de signer une réalisation complètement à l'opposée, tellement loin de son régistre habituel, que même son actrice principale, j'ai nommé Jessica Alba a quitté la salle lors de l'avant-première au Sundance film festival. D'aucun ont annonçé un peu vite qu'il s'agissait d'un -coup de pub bien orchestré.

     albaAujourd'hui, on sait qu'il n'en est rien. Ce film fait déjà couler beaucoup d'encre aux Etats-Unis, car non seulement Jessica Alba, mais une grande partie du public a confirmé les trop nombreuses scènes de sex d'une rare violence. Cependant, alors que on est en droit de se demander pourquoi Jessica Alba ne s'en était pas rendu compte avant la projection, je me dois quand même d'apporter quelques précisions. En effet, il faut savoir qu'un film n'est jamais tourné dans le sens où vous le découvrez à l'écran. Certaines scènes de fin souvent sont mises en boite au début du tournage, afin de ne pas être tributaires des intempéries ou autres trucs. Comme le contraire est possible également. D'où l'importnace d'avoir un excellent monteur sous la main  afin de donner au film sa tournure définitive. Je suppose donc que lors de ces fameuses scènes de sex, les plans du être tourné d'une façon ne laissant en rien supposer le montage final...Bon, oui, je sais, mes explications sont assez sommaires, mais je n'en vois pas d'autres

     KillerInside

    Mini-synopsis:The Killer inside me une adaptation d'une nouvelle de Tim Thompson, c'est l'histoire d'un sheriff d'une petite bourgade du Texas, Lou Ford. Lou a un tas de problèmes, la loi à faire respecter,, des crimes non élucidés qui s'acculument dans sa circonscription, et lui-même pas très clean. Sous son étoile se cachent un pervers, un sadique, un psychopathe et un tueur. Rien que cela.

    Avec Casey affleck et Elias Koteas.

    jessica-alba-The-Killer-Inside-Me

     

  • Wolfman Sortie Belgique Le plein de photos;

    14 Février 2012

    wolfman

    The Wolfman le dernier Benicio Del Toro, une affiche (française) trouvée sur  IMPA

    et celle d'avec Emily Blunt...

    blunt

    Benicio del toro et Anthony Hopkins....une adaptation du premier volet de 1980 pour Universal  est un spectacle total, avec dans le dernier trailer mis en ligne, de nombreuses scènes de transformations de Toro vers Wolf, et une meilleure approche de la relation entre Talbot et son père. On y dcouvre aussi Gwen Coutlive (Emily Blunt) et le détective Avertin, incarné par Hugo Weaving (Priscilla La folle du désert) Super bien fait, et images effrayantes à souhait...

    the wolfman Bridgethe wolfman Hopkinsthe_wolf_man geraldine chaplin

     

     

     

     

    The_wolf_man Laurence talbotBenicioThe Wolfman thriller

     

     

     

     

    Et d'autres photos..

    wolfman benicio pix

    wolfman benicio 2 pix

    wolfman benicio 3

     

  • Gainsbourg-Sfarr "détroussés" Au voleur!

    11 Février 2010

    gainsbarre bâche photo pro
    Mais qui a volé la bâche du Gainsbourg (bar héroïque)?????

    Alors que le bar éphémère créé à l'occasion de la sortie du film Gainsbourg (vie héroïque)avenue de la Toison d'or à Bruxelles, s'apprêtait à fermer ses portes en fanfare, ce soir, la bâche de 36m2 qui lui servait de devanture a été volée durant la nuit.
    Inauguré par Joann Sfar (le réalisateur) et Eric Emlmosnino (l'interprète de Gainsbourg), le vendredi 22 janvier dernier, lors de l'avant-première du film, le bar situé devant l'entrée de la Galerie de la Toison d'Or à Ixelles avait pour vocation d'amuser et de divertir le public tout en rendant hommage à Serge Gainsbourg et au film éponyme. Cette bâche de 36m2 avait été "taguée" par le réalisateur qui est aussi auteur de BD. Ce stupide vol doit avoir fait deux heureux : le voleur et Joann Sfar puisque le soir de l'inauguration, sous forme de boutade Joann Sfar avait déclaré qu'il considérerait avoir atteint la consécration si quelqu'un volait la bâche!
    Espérons que ce vol ne gâche pas la soirée de fermeture du bar, en présence de 3 DJ's: les Moulinex's, Patrick Balzat et Manuwuytack.

  • The Lovely Bones Sortie Belgique Dossier complèt

    Mercredi 10/2/2010
    lonely bones 6

    La jeune Susie

     Salmon 14 ans, est violée et assassinée par son voisin George Harvey dans un champ de maïs en 1973. Un sérial-killer attiré par les gamines, et les toutes jeunes femmes. Ce dernier parvient à s'échapper, pendant que Susie arrive au ciel. De là, elle peut observer combien sa famille ses proches ont du mal à faire leur deuil. Sa mère sombre dans la débauche, tandis que son père part à la recherche du meutrier, la vengeance au bout du chemin. Mais Susi  peut aussi découvrir  comment son assassin se prépare à perpètrer son prochain meurtre. Dès lors, elle se retrouve devant un choix cornélien, soit empêcher l'éclatement de sa famille, ou essayer de mettre fin aux agissements de son bourreau.

     

    lonely bones 4lonely bones 8Lonely Bones Three

     Vu sous cet angle, le film à l'air bizarre, mais certains pros du métier, prédisent que The Lonely Bones serait en bonne place pour décrocher une statuette aux  prochains Oscars. En tout cas, Outre-Atlantique, les rumeurs vont bon train, qui de Bones ou de Avatar est en meilleure position? Parce que le dernier James Cameron,  est le film évènement de l'année, mais  ceci n'engage que moi bien sûr, je préfère celui-çi. Le casting pour trouver la comédienne a été difficile et ardu, car le rôle de Susie est vraiment important, dans la mesure, où l'héroîne porte tout le film sur les épaules, mais le choix s'est très vite porté sur la toute jeune Saorise Rona, qui fut entretemps nominée pour Atonement avec Keyra Knightley.
    The Lonely Bones  sous la direction de Peter Jackson , avec
    Susan Sarandon, Mark Wahlberg, Rachel Weitz, Stanley Tucci (Prada) . Le réalisateur avait acheté les droits avec son épouse Fran Walsh en 2005, et c'est à deux qu'ils ont couché le scénario sur papier. The Lonely Bones, plonge le spectateur dans une histoire onirique, perçue au travers des yeux d'une enfant.

    Lonely Bones

    site officiel: http://www.lovelybones.com/ pour Paramount pictures

    lovely bones duo
    Ce magnifique film a donné lieu à une avant-première de choix en Angleterre, avec la fameuse soirée "Royal Performance" en présence du Prince Charles et Camilla, La Duchesse des Cornouailles.

    lovely bones sarandon

    sarandon

    reece ritchoe

    lovely bones leicester

  • La Princesse et la Grenouille. The princess and the Frog Sortie Belgique

    princess and the frogg
    The Princess and The frog des Studios Disney. Avec ce film familial dessiné à la main comme avant, les réalisateurs Ron Clements et John Niska de randy Newman, renouent avec l'univers enchanté du dessin anim musicalé à l'ancienne, et qui plus est en 2D!. Ce qui n'est pas pour déplaire.  La Princesse et la grenouille raconte une histoire d'amour au coeur de la Louisiane réunit tous les ingrédients pour réussir un gros carton dans les salles, et profiter de la baisse plus que probable d'Avatar.....même si des esprits chagrins n'apprécient pas la couleur de peau de la principale héroine. (N'importe quoi) princess and the frogg three
    Avec les voix de  Bruno Campos, John Goodman, Jennifer Cody, Peter Bartlett, Keith David, Jim Cummings,  Terrence Howard, Jenifer Lewis,  Michael-Leon Wooley e.... Oprah Winfrey.

     princess and the frogg two

    -princess and the grenouille two

     princesse-grenouille-
      film

     

  • Jim Carrey chante Aznavour à Bercy, lors de l'avant-première de I Love You Philip Morris à Bercy!

    i l y P M kissingAprès avoir été fait Chevalier des Arts et Des lettres par Frederic Mitterand, le Ministre de la Culture, la semaine dernière, Jim Carrey que certains qualifient de comique polymorphe de la décénie, parce qu'il peut tout incarner, de Scrogge à Mask, fait l'objet d'une grande rétrospective à Paris. Invité d'honneur lors de la soirée d'ouverture, Jim Carrey s'est fendu et ce, à la surprise générale, d'un superbe hommage à Charles Aznavour en interprètant la célébre " Comme Ils disent", en anglais litéral, et en fredonnant les dernières mesures en français. Vraiment un grand Monsieur ce Carrey. Ayant fait les beaux jours des nombreux plateaux télés où il était convié, Carrey ne s'est pas fait prier pour en rajouter quelques couches juste avant la projection du Film "I Love Yoy Philip Morris" dont il assure la promotion en compagnie de son "campagnon de route" Ewan MacGregor. Lequel quoique plus discrèt, a également été décoré la semaine dernière. Cela valait bien un baiser

     

    Voici la vidéo de la soirée à Bercy, avec Costa Gavras, Mélanie Laurent et Luc Besson.

    i l y P.M signs