gérard darmon

  • Nous trois ou rien Affiche

    Découvrez l'affiche du film
    NOUS TROIS OU RIEN
    de Kheiron avec KheironLeïla BekhtiGérard Darmon
    Le 4 novembre au cinéma

    trois.jpg

     
    D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents Hibat et Fereshteh, éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.
  • Les Gérards du Cinéma français. Boon Merad Deneuve!

    gerard brique
    Après la télévision, c'est au tour du cinéma de se voir décerner ses Gérard, récompensant non pas le meilleur, mais le pire... Le 12 mai, au Club Marbeuf, lors de la quatrième cérémonie, Dany Boon, Sophie Marceau, Jamel Debbouze, Agnès Jaoui ou encore Elie Semoun seront en lice pour décrocher divers titres très peu flatteurs. Ah oui, j'oubliais, même Catherine Deneuve aura droit à cet honneur. Mais décrochera-t-elle ce prix? Ce sera en tout cas, l'un des derniers, si pas les derniers qu'elle pourra se voir décerner. Car à mon humble avis, elle a désormais sa carrière derrière elle Placé "sous la tutelle du prénom-symbole du cinéma français (Gérard Depardieu, Gérard Jugnot, Gérard Darmon)", le jury des "Gérard du Cinéma" réunit une vingtaine de journalistes de grands magazines dont Marianne, Le Monde des Livres, Le Nouvel Observateur et Technikart.


    Dans la catégorie "Réalisateur qui fait toujours le même film, mais en un peu moins bien à chaque fois", Agnès Jaoui et son film Parlez-moi de la pluie affronteront Francis Weber avec L'Emmerdeur, l'un des pires navets de 2009, et qui ne souffrira d'aucune discussion s'il venait à remporter le prix. Je me demande même pourquoi les autres sont encore en lice, car là il n'y a pas photos.  Etienne Chatillez pour "Agathe Cléry",et Fabien Onteniente pour "Disco". Cédric Klapisch pour Paris. ferme la marche. 

    Michel Houellebecq pour "La Possibilité d'une île", Antoine de Caunes pour "Coluche, l'histoire d'un mec" et Francis Huster pour "Un homme et son chien" sont nommés pour le "Gérard du réalisateur qui parle de son film comme si c'était le dernier Fellini alors que même toi, tu fais mieux avec un téléphone portable et trois copains bourrés".

    "Place ensuite au "Gérard de l'acteur qu'on engageait au départ parce qu'il était moche et que c'était rigolo, mais dont on a fini par faire un sex-symbol en lui faisant porter un pull à col en V à même la peau et une barbe de trois jours, alors qu'objectivement, il a toujours la même gueule ". Jean-Paul Rouve (Sans arme, ni haine, ni violence) sera en compétition avec Kad Mérad et Mes Stars et moi, Dany Boon pour De l'autre côté du lit, ou encore Jamel Debbouze pour Parlez-moi de la pluie.

    Côté femmes, Emmanuelle Béart pour son rôle dans Disco, Sophie Marceau pour Les Femmes de l'ombre, paranthèse, elle n'était pas toute seule. Pourquoi ne pas avoir nominé toutes les actrice d'une manière collégiale. Seule Julie depardieu sort du lot dans ce film sur la résistance féminine pendant l'occupation.  Quant à Catherine Deneuve on pourrait lui attribuer le "Gérard du désespoir féminin". pour son apparition-alimentaire je suppose dans "Cyprien"

    Les hommes eux aussi concourront pour le Gérard du désespoir, masculin cette fois.
    Elie Semoun, Richard Berry, Gérard Jugnot, Jean Reno et Gérard Depardieu sont les heureux nominés. Pour Reno, j'ajouterais que le comédien joue de plus en plus mal, et qu'il choisit ses rôles dans une pochette surprise sans doute...pour se planter depuis plusieurs années déjà.