13 avril 2016

Sea Of Treestrailer

sea.png

Alors qu’il semble décidé à mettre fin à ses jours dans la forêt d’Aokigahara, au pied du Mont Fuji, Arthur Brennan se remémore les moments les plus marquants de sa vie de couple : sa rencontre avec sa femme Joan, leur amour, mais aussi l’usure de leur couple et leur éloignement progressif. Paradoxalement, une épreuve dramatique va leur ouvrir les yeux, renforcer leurs sentiments et les réunir à nouveau. Alors qu’il revit ses souvenirs de couple, Arthur réalise comme cette passion a marqué sa vie...

https://youtu.be/48def_SpiN8

 

10:03 Publié dans drames, | Tags : gus van sant, naomie watts, ken watanabé, matthew mcconaughey | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25 juin 2009

Arenberg Ecran Total. Programme.

écran total
CINEMA ARENBERG

FESTIVAL ECRAN TOTAL 09

Communiqué de presse

Vingt ans déjà que le festival Ecran Total cadence l'été bruxellois au rythme du septième art. Pour fêter le vingtième anniversaire de ce rendez-vous désormais incontournable des cinéphiles, le Cinéma Arenberg a décidé, du 24 juin au 8 septembre, de se faire plaisir tout en choyant particulièrement les spectateurs de cette édition exceptionnelle. Au programme : la reprise quasi intégrale de la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, un cycle spécial autour des 20 ans d’Ecran Total ainsi qu’une carte blanche à Arnaud Desplechin invité pour une double visite les 4 et 5 juillet. Sans oublier les classiques, les inédits, les reprises et les documentaires.  L'Ecran Total 09 s'ouvrira donc avec la reprise de la prestigieuse Quinzaine des Réalisateurs de Cannes et sa sélection d’œuvres novatrices et enthousiasmantes regroupant les talents naissants de la cinématographie mondiale. Depuis sa création, la Quinzaine a révélé au grand jour le génie de géants du cinéma tels que Herzog, Fassbinder, Oshima, Scorsese, Haneke pour ne citer qu'eux.

De Hong Sang Soo à Lars von Trier, de Mike Leigh à Hou Hsiao Hsien en passant par Nanni Moretti, nombres de cinéastes ont au fil des ans jalonné la programmation d’Ecran Total. C’est pourquoi à l’occasion de ses 20 ans, un cycle spécial rend un hommage particulier à ces noms désormais habitués du festival, ces auteurs avec qui l'Ecran Total a grandi et qui ont marqué de façon décisive le visage du cinéma de ces vingt dernières années.

La carte blanche sera cette fois dédiée à l'une des figures emblématiques du nouveau cinéma français, Arnaud Desplechin. Réalisateur d’"Esther Kahn" ou du plus récent "Un conte de Noël", il exposera sa passion du cinéma à travers une sélection de huit films parmi lesquels "Providence" d'Alain Resnais, "Le tombeau d'Alexandre" de Chris Marker ou encore "Petite conversation familiale" de notre regrettée compatriote Hélène Lapiower. Arnaud Desplechin nous fera également l'honneur de sa présence lors de deux rencontres exceptionnelles les 4 et 5 juillet.

Dans les inédits, un bol d'air frais sera pris lors d'un "Voyage aux Pyrénées", une comédie des Frères Larrieu avec Sabine Azéma et Jean-Pierre Daroussin avant de plonger dans un huis clos suffoquant de Ronit et Shlomi Elkabetz, "Les 7 jours". Rendez-vous également avec "Shultes", 1er film du réalisateur russe Bakur Bakuradze, portrait sensible d’un pickpocket amnésique.

Parmi les reprises, l'excellent "Milk" de Gus Van Sant avec un Sean Penn époustouflant, "Espion(s)" du critique français Nicolas Saada, réalisation d'une maîtrise magistrale qui redonne enfin ses lettres de noblesse au film d'espionnage français. Sans oublier "Hunger", premier film troublant de l'artiste plasticien Steve McQueen, traitant avec une esthétique puissante et dérangeante l'une des pages les plus noires de l'histoire de l'Irlande du Nord.

Les classiques quant à eux permettront de revoir sur grand écran en copie neuve "Milestones", chef d’œuvre de Robert Kramer, "Les tueurs" de Siodmak avec Burt Lancaster et Ava Gardner. Proposés également, l'émouvant "De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites" réalisé par l'acteur Paul Newman en 1972, "Notorious" avec Cary Grant et Ingrid Bergman dirigés de main de maître par Alfred Hitchcock , "Le petit fugitif", co-réalisation indépendante américaine de 1953, film oublié et pourtant essentiel dont Alain Bergala, ancien rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma, viendra parler le 9 juillet.

Enfin, les documentaires : "L'argent du Charbon" de Wang Bing propose une réflexion sur la Chine d'aujourd'hui, livrée à la loi sauvage du marché. Mais aussi "Models", portrait de quatre mannequins autrichiennes ; un regard sans concession sur la décadence de la société occidentale porté par Ulrich Seidl dont les documentaires restent inédits en Belgique.

20 ans de passion cinématographique et de (re)découvertes, cela se fête ! Huit films par jour, une programmation reprenant la quintessence du cinéma d'hier et d'aujourd'hui.

Tout lr porgramme sur: www.arenberg.be

10 février 2009

Gomorrah et Milk Sortie Dvd. et DVD Blu-Ray

 

 

times of harvey MilkPremier élu américain à avoir déclaré son homosexualité au public, geste qui lui coûtera d'ailleurs la vie, Harvey Milk a récemment eu droit à sa biographie. Ce film de Gus Van Sant, Milk, avec un Sean Penn tout à fait dans son élément, sortira le 10 mars prochain en DVD et en Blu-Ray comme vient de le confirmer Universal qui annonce un disque double couche avec image en 1080p piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1 et sous-titres en anglais, français et espagnols.

Les bonus se composeront de trois featurettes "Remembering Harvey", "Hollywood Comes to San Francisco" et "Marching for Equality", ainsi que de fonctionnalités BD Live avec une option partage de scènes et le téléchargement de scènes coupées. On appréciera la nécessité de devoir télécharger des bonus d'habitude présents de base sur les disques - ou pas...

 

gomoGomorra, le film de Matteo Garrone, sortira en dvd le 5 mars 2009 uniquement en Wallonie (blue ray sera aussi disponible).

Le dvd est une édition prestige sur 2 dvd, avec beaucoup d' extras: un backstage documentaire sur le film, un interview avec Roberto Saviano et un interview avec les acteurs.

« On ne partage pas un empire d’une poignée de main, on le découpe au couteau. » Cet empire c’est Naples et la Campanie. Gomorrhe aux mains de la Camorra. Là-bas une seule ivresse : le sang.

Nous assistons à quelques jours de la vie des habitants de ce monde impitoyable. Sur fond de guerres de clans et de trafics en tous genres, GOMORRA raconte les destins croisés de : Toto, Don Ciro et Maria, Franco et Roberto, Pasquale, Marco et Ciro. Fresque brutale et violente, GOMORRA décrit avec une incroyable précision les cercles infernaux de la Camorra napolitaine pour mieux nous y entraîner. GOMORRA est tiré du best-seller de Roberto Saviano et s’ inspire de faits réels.


24 octobre 2007

Sorties 23/10 Surf's-Up, La Sconosciuta, Paranoïd park, Michael Clayton, Planet Terror.

surf up
Coming soon has finally arrived. Le film est là, et les rois de la glisse s'en donnent à coeur joie. Les Rois de la glisse de Ash Brannon et Chris Buck, explore les coulisses du monde de la compétition de surf chez les pingouins. Le film dresse le portrait de Cody Maverick, un surfer amateur qui va, pour la première fois, intégrer le monde de la compétition. Cody est persuadé que le succès lui apportera l'admiration et le respect qu'il n'a jamais eus jusque-là.
Mais sa rencontre inopinée avec un vieux surfer appelé le Geek, va peu à peu lui faire comprendre qu'un grand champion n'est pas forcément celui qui arrive le premier.

Site: http://www.lesroisdelaglisse.fr/  

 ligne_2_054

SconosciutaDe Guiseppe Tornatore, avec Xenia Rapaport et Michele Placido. Une ville italienne. L'inconnue s'appelle Irena. Elle est arrivée, il y a quelques années, d'Ukraine. Elle fait partie de ces filles de l'Est, proies d'hommes sans scrupules qui, entre violence et humiliation, les tiennent en esclavage sur les trottoirs des grandes villes.
A t-elle un objectif précis lorsqu'elle arrive, avec l'aide d'un gardien, à trouver un emploi de femme de ménage dans m'immeuble en face duquel elle s'est installée pour travailler?  En effet, son objectif semble être d'approcher une famille de résidents : les Adacher. Ils se composent de Donato, qui est orfèvre, son épouse, Valeria, et la petite fille Tea. Afin de travailler chez eux, Irena se lie d'amitié avec leur vieille femme de ménage, Gina, puis la remplace. Irena accomplit froidement son plan...

ligne_2_054

ParanoidParkDe Gus Van Sant. documentaire, sur l’adolescence et de son mal-être, film fait de silences et de non-dits, film un peu brouillon, peu clair sur les motivations d’Alex, Paranoïd Park est bel et bien un portrait d’ado.
Une espèce d’hybride, en pleine mutation, un voisin quasi extraterrestre qu’on a bien du mal à comprendre et qu’on ne sait trop comment aborder.

Amateurs de surf, allez plutôt vous adonner à votre sport favris sur les pistes prévues à cet effèt, plutôt que de venir vous ennuyer sur celle très "glissantes" de Van Sant, qui nous a vraiment habitué à mieux!!!

ligne_2_054

m
Avec Tilda Swinton, Sidney Pollack et Tony Wilkinson.  L'un des meilleurs thrillers de l'année, selon la promotion faite autour du film. Ben, j'veux bien qu'il faille des titres accrocheurs...pour accrocher (cela va sans-dire) mais pas des slogans quelques peu mensongers. Un avocat qui retourne sa veste et prend parti pour ses victimes, est un sujet déjà vu dans Erin Brokovitch, premier titre qui me vient à l'esprit, maisertainement dans beaucoup d'autres...

 michael_clayton__2007_Mini-synopsis: Michael Clayton est ce que l'on appelle aux States un "HOuse-fixer", un avocat, style choc et  chic.. Il ne plaide pas, mais s'occupe des affaires embarassantes des clients du bureau d'avocats qui l'emploie. Tous les moyens sont bons pour les tirer du mauvais pétrin. Sauf le jour où, il reçoit comme privilège, de défendre les intérêts d'une grosse multi-nationale agro-alimentaire, et qu'il découvre que cette société est prête à tout pour mettre un produit (nocif) sur le marché et ainsi augmenter ses profits.  Faisant fi de son "devoir" envers ses employeurs, Clayton va au péril de sa vie, se lancer dans une véritable traque, afin de mettre à jour les magouilles.  Malgré un scénario bien construit, la réalisation peine, et le film se perd en détours inutiles.  D'abord une partie de Poker, ensuite des problèmes d'ordre privé, puis la rencontre avec un collègue en pleine crise de déprime, et qui dit détenir des preuves à l'encontre de cette multinationale, des poursuites, et enfin une voiture piègée.  Donc, on se farcit une bonne demi=heure de vide avant que le film ne démarre vraiment. Heureusement que le beau George sauve la mise, avec une interprètation des plus sérieuse. Néanmoins, je reste sur ma faim, j'ai la nette impression que le film a été baclé. Mais, là où je suis d'accord avec la campagne de presse, c'est lorsque on lit dans le dossier presse, Ceci est l'un des meilleures prestation de George Clooney au grand écran.....Ben oui. Je n'ose penser au désatre si le film avait été confié à une autre acteur. 

michael version fr.10961-michael_clayton-e

 http://michaelclayton.warnerbros.com/

planet terror presentationPlanet Terror. Le second segment du dyptique déjanté Grindhouse réalisé par Robert Rodriguez: une petite ville de l'ouest est ravagée par des zombies appelés "sickos". Une femme avec un fusil à la place de la jambe et son petit copain karatéka vont essayer de les repousser...Des malades, des explosions, du sang. Des intrigues qui se croisent pour atteindre une dimension absurde, quasi fantastique. Quelques apparitions caméo telles Bruce Willis, et Stacy Fergusson alias Fergie (Black eyes peas)  qui connaît une fin funeste, lorsque le moteur  de sa bagnole grillera sur une mauvaise route au mauvais endroit. Et Jeff Fahey, méconnaissable en  "patron" du meilleur resto Bar.B.Q du coin. Bref du délire qu'on prend plein la gueule. Sans oublier les maquilleurs qui s'en sont donné a coeur joie, et on recrée des effets de maquillages s'écartant  de la tendance sombre et nihiliste du cinéma d'horreur de nos aînés. A noter la p'résence de Josh Brolin, très présent surles écrans actuellement: No Country for old men", In the valley of Elah (que j'ai vu Hier) aux côtés de Tommy Lee Jones, ainsi que dans American Gangsters" également vu hier et que je vous conseille.

Site: http://www.grindhousemovie.net/ 

medium_gd1

Nu de multiplexen als paddestoelen uit de grond schieten en het "kleine" en/of arthousecircuit binnen de 5 jaar alle lucht zullen ontnomen hebben is deze Rodriguez een welkome verademing én ode aan die ten dode opgeschreven "wijkcinémas". Het was héérlijk in die zaaltjes te genieten van de éérste kung-fu's, spaghettiwesters pur-jus, soft-sex of horror. En die gasten draaiden maar door en door, uuuuren kon je daar zitten, liggen of zelfs slapen. In de States waren dit de "grindhouses", drive-in of gewoon een wit laken in de plaatselijke schuur. Q.T. wou met buddy R.R. de ultieme "Grindhouse" realiseren. Het origineel U.S.-Grindhouse kregen we echter niet te zien. Wegens geldperikelen werd een grootse "Tarantinoshow" in allerhaast in mekaar gestoken, Cannes compris. Het resultaat was een grandiose én welverdiende flop zodat "Planet Terror" het nu maar moet doen. En of hij het doet!!! Hoed af voor Rodriguez die zijn contract tenminste respekteert en ons trakteert op een 100% pure mix van slash-trash & camp. Inbegrepen een hilarische "fake trailer", scratches, slecht geluid, verloren reels, kortom het ganse circus is in de stad met alles erop en eraan. Nostalgie voor de ene, grand-guignol of nietzeggende beelden voor de andere. Maar dat was dan ook de intentie van R.R. die hiermee een absolute must in ons gezicht slaat.(L.N)

dyn006_original_532_24_gif_2543688_602ce22ff58816589e5fa521d2964b69
  

Les films "The Invasion" et "Où est passé le cheval du Père Noël", ont déjà été chroniqués hier.  Déroulez la souris.

top_logopic_main

 

 

 

 

 

13 septembre 2007

Salvador Dali is Back...Mat Damon aussi!

3532cillian_murphyalpacinoSelon Hollywood reporter, Cillian Murphy (Sunshine-Batman Begins-The Wind That Shakes the Barley) a accepté de rejoindre Al Pacino dans le film Dali & I: The Surreal Story 
film qui se concentrera sur la période  1960 à 80 du célèbre peintre, une époque où la plupart de ses grandes œuvres étaient derrière lui et où il est devenu moins flamboyant. Dali & I: The Surreal Story» traitera des derniers jours de l'artiste. C'est vers cette période, selon Niccol, que Dali a décidé de donner une direction encore plus surréaliste à ses œuvres.  Dali (incarné par Pacino) a développé une relation mentor-protégé avec un jeune marchand d'art nommé Stan Lauryssens qui est joué par Murphy.
Celle qui incarnera Gala, la femme de Dali, n'a pas encore été choisie. (Ce ne sera pas Amanda Lear....)
Niccol, qui a déjà dirigé Pacino sur le plateau de S1m0ne, a réécrit le scénario de John Salvati, une adaptation du livre de Stan Lauryssen «Dali and I». .

Le tournage commencera début 2008 en Espagne et à New York


castro streetIl y a deux ans, le réalisateur Brian Singer, annonçait le tournage de "The mayor of Castro Street".  Depuis peu ou prou avait filtré quant à l'évolution des pourparlers. Depuis hier, on sait que Matt Damon et Sean Penn ont accepté les deux rôles principaux dans la version qui sera mise en chantier par  Gus Van Sant (Elephant), mais dont on ne connaît pour l'heure, pas encore le titre.....Sans doute Harvey Milk, l'histoire homosexuelle connue,  homosexuelle ayant fait son coming-out.  Milk fut assassiné un an après sa nomination, en même temps que le maire , par un autre conseiller communal Daniel White....Milk sera incarné par Sean Penn, et White par Matt Damon

06 avril 2007

Potins divers

jf
dyn005_original_50_38_gif_2543688_799c239c2912ac40336a87ed47ec8576Il y a de plus en plus de "fuites" en provenance de Cannes. La dernière en date, émane de Elisabeth Sacad de la société "At the enveloppe styles and Scenes", qui confirme la venue de Jane Fonda sur la croisette. L'actrice et ancienne activiste (anti-guerre du Vietnam) fera une apparition spéciale, afin de se voir remettre un Award spécial pour la carrière de Fonda père, à savoir, le héros de Douze hommes en colère" et "Les raisins de la colère" entre autre. (tiens, je n'avais même pas remarqué l'analogie entre les deux titres)  Du même coup, Jane Fonda fera le bonheur de l'Oréal dont elle est le "visage",  principal sponsor du Festival de Cannes qui fêtera cette année sa 60ème édition. Elle pourra sans doute monter les marches du célèbre palais en compagnie du réçent oscarisé Martin Scorcese, lequel viendra donner des cours de cinéma, ( à des personnes triées sur le volet, je suppôse?) Soit, la France n'est pas une inconnue pour Jane, ne fut-ce que par son mariage avec le regretté Roger Vadim.
Sources Hollywood Wiretap.

dyn005_original_50_38_gif_2543688_799c239c2912ac40336a87ed47ec8576Helen Mirren Helen Mirren la superbe "Queen" réalise actuellement un documentaire, sur ces origines Russes. L'actrice dont le vrai nom Ilyena Lydia Mironova, et sa soeur Kate, envisagent de se rendre à Moscou, en compagnie d'une équipe de documentaristes, afin d'explorer leurs racines aristocratiques. Bon sang ne peut mentir...Voilà la raison pour laquelle elle a pu personnifier avec autant de talent la Reine d'Angleterre... Le grand' père d'Helen et  Kate' était un diplomate qui travaillait à la cour du tsar Nicolas II, forcé de quitter son pays pendant la révolution de 1917, avec retour impossible.

La finalisation de ce documentaire intitulé "The Journey" sera la cerise sur le gâteau pour Helen Mirren, qui espère retrouver tout son arbre généalogique. 

 Sources Blade.net.


scContrairement à ce que j'avais annoncé ici il y a quelques semaines, rien n'est fait en ce qui concerne la participation de Sean Connery dans "Indiana Jones 4"

Georges Lucas, tente toujours de persiader Sean Connery de reprendre son rôle d'Henry Jones, le père d'Indiana Jones, dans le quatrième volet. La présence de l'acteur écossais avait été annoncée, mais celui-ci à déjà déclaré qu'il n'était pas très chaud pour reprendre ce rôle. Mais Lucas fait le forcing.....


Leonardo DiCaprio à Broadway dans la pièce The Basic Training Of Pavlo Hummel?    Il reprendrait le rôle tenu par Al Pacino, trente ans auparavant.

Celui-ci incarnerait Pavlo Hummel, un soldat américain en poste au Vietnam. 

DiCaprio, 32 ans, arriverait à New York dès l’automne prochain.

Sources Fox News.


335_gif2f941f5572c57a20acb_9b662015e778Le costume de Christopher Reeves dans Superman ca été vendu lors d'une vente aux enchères sur eBay.com, pour un montant de  $115,000. les spécialistes espéraient entre 50,000$ et 70.000$ pour la tenue rouge et bleue portée en 1978. Il y avait encore de nombreux autres objets et pièces de collection, ayant appartenus à des stars du 7ème art, vendus par Profiles. Le costume de H.R. Giger du film  Alien, (1977) : 126,500$.
dyn003_original_28_39_gif_2543688_ed93a1815b990fb2d3d75069a9613043La robe de

Marilyn Monroe's " There's No Business Like Show Business" et le costume de  Val Kilmer's  "Batman Forever" respectivement  92,000$ et 63,250$ .

Et la pièce maîtresse de  Raiders Of The Lost Ark est partie pour 69,000$.


3_anna_nicole_0505

jen

 

Suite à un sondage, Jenny McCarthy (photo2) est  la favorite du public américain,  pour incarner Anna Nicole Smith , la "bimbo" décédée en février .L'actrice, mais aussi modèle qui a battu Tori Spelling et Pamela Anderson dans le sondage de  TMZ.com poll ne sait pas si elle doit prendre cela comme un compliment.  


dyn005_original_50_38_gif_2543688_799c239c2912ac40336a87ed47ec8576Les nouvelles en provenance de Cannes se précisent. Ainsi, je peux déjà vous annoncer quelques films proposés dès le 16 sur la Croisette.
We Own The Night (Universal) - No Country for Old Men  des frères Coen - Ocean's13 de Sodderberg - Death Proof, l'un des segments de "Grindhouse" de Quentin Tarantino, deux fois "palmé" un habitué de Cannes qu'il connaît comme sa poche. - Paranoïd Park de  Gust Van Sant - Cassandra's Dream de Woody Allen - I'm Not here  de Todd Haynes - City of Men (sequel de City of God) de Paulo Morelli - Sicko de Michael Moore. zodiac_bannerIl se précise que "Zodiac" fera le Gala de Clôture. Quand à la compagnie New Line Cinéma, elle va refaire un beau de stratégie marquetting, en proposant des extraits de "Golden Compass" avec Daniel Craig (post ici il y a deux semaines déja). Voilà, bien sûr, cette liste est loin d'être exhaustive, mais je vous tiens au courant des autres films en compét'.
Cannes suite....Gael Garcia Bernal (La Mauvaise éducation, La Science des rêves, Babel) sera présent sur la Croisette en mai prochain pour présenter son premier film en tant que réalisateur, et producteur.  Ce long métrage intitulé Déficit sera projeté pendant la Semaine de la critique. Dérivé d’un épisode de la série mexicaine , cette réalisation aborde la question des différences sociales au Mexique, en particulier au sein d’une même famille.
Ce long métrage est un retour aux sources pour le jeune acteur qui a commencé sa carrière au Mexique au côté de Salma Hayek dans des telenovelas mexicains.

christmas-cottageHollywood va commencer à faire des adaptations d'après peintures .....! The Christmas Cottage , peinture de Thomas Kinkade, sera la source d'inspiration de Lionsgate, pour un film du même nom.  Peter O'Toole, (Venus) incarnera Glenn Weissler, l'un des mentors de Kinkade, et le film , en partie biographique, sera basé sur des évènements qui ont fait de Kinkade l'un des artistes les plus recherché, sera dirigé par Michael Campus, qui commencera le tournage encore ce mois çi pour une sortie programmée déjà pour décembre. 

Sources World entertainment.

03 décembre 2006

Le Premier film de Gus Van Sant à l'Arenberg.

 
malanocheAdaptation du journal intime de Walter Curtis, "Mala Noche" conte la folle passion de Curtis pour Johnny, un immigré mexicain clandestin de même pas 18 ans qui vit avec d’autres garçons dans une chambre d’hôtel borgne, entre coups merdeux, tapin et partie de cache-cache avec les flics de l’immigration. Filmé dans un noir et blanc lyrique, cette balade de sans espoirs et de garçons sauvages dans les rues mal famées de Portland est la quête d’un objet de désir intouchable :

˝Johnny gueule d’ange, Johnny blouson en jean, Johnny petit mec ,s’avoue à lui-même un Curtis désespéré. Longtemps inédit en salles, le Cinéma Arenberg propose en deux séances  exceptionnelles ce premier long métrage de Gus Van Sant. ( My Own Private Idaho, Elephant et Last Days)

5/12 et 7/12 à 21h30.