holy motors

  • Leos Carax refuse un prix

    holymotors-cars.jpgEt la valse des cérémonies d'awards continue. La "Los Angeles Film Critics Association" , qui regroupe comme son nom l'indique  regroupe l'Assiciation les Critiques de films de L.A. avait décerné son award du meilleur film en langue étrangère à Leos Carax  pour son décalé "Holy Motors"  lequel vient de le  refuser...Il s'en est expliqué par un courrier envoyé à l'association: 
     "Bonjour, je suis Leos Carax, réalisateur de films en langue étrangère. J'ai fait des films en langue étrangère toute ma vie. Des films en langue étrangère sont fabriqués partout à travers le monde à l'exception, bien sûr, des Etats-Unis. Aux Etats-Unis, ils ne font que des films en langue non-étrangère. Les films en langue étrangère sont difficiles à faire, car vous devez inventer une langue étrangère au lieu d'utiliser votre langue habituelle. Mais la vérité, c'est que le cinéma est une langue étrangère, une langue créée pour ceux qui ont besoin de voyager de l'autre côté de la vie. Bonne nuit."

    "Hello, I'm Leos Carax, director of foreign-language films. I've been making foreign-language films my whole life. Foreign-language films are made all over the world, of course, except in America. In America, they only make non-foreign-language films. Foreign-language films are very hard to make, obviously, because you have to invent a foreign language instead of using the usual language. But the truth is, cinema is a foreign language, a language created for those who need to travel to the other side of life. Good night."

    leos kylie.jpgHOLY MOTORS, un film décalé, bouffon, avec Eva Mendes, Kylie Minogue, Edith Scobb et Denis Lavant bien sûr.

    Pour rappel c'est le film "Amour" de Michael Hanecke qui avait remport le Prix du Meilleur film en décembre dernier...

  • L.A. Film Critics couronnent AMOUR

     

    amour LAFC.jpg

    "Amour" de Michael Hanecke a remporté l'Award du Meilleur film décerné par les Los Angeles Film Critics, qui regroupe une soixantaine de critiques travaillant dans la Cité des Anges..tandis qu'Emmanuelle Riva se voyait remettre celui de la Meilleure Actrice ex-aequo avec Jennifer Garner pour "Silver linnings Paybook" Et pour rester en Europe, signalos que "Holy Motors " Leos Carax a été elu Meilleur film Etranger..

    La liste des awardés:


    Meilleur réalisateur: Paul Thomas Anderson "The Master"

    Meilleur acteur: Joaquin Phoenix, “The Master”

    Meilleure (s) actrice(s) Jennifer Lawrence, “Silver Linings Playbook"et Emmanuelle Riva, "Amour”

    Meilleure actrice dans un second rôle : Amy Adams "The Master"

    Meilleur acteur dans un second-rôle: Dwight Henry, “Beasts of the Southern Wild”

    Meilleur documentaire : The Gatekeepers

    Meilleur film d'animation "Frankenwinnie" de Tim Burton -

    Meilleur scénario : Chris Terrio pour Argo

    Meilleure photo: Roger Deakins pour Skyfall 

    Meilleure Musique Dan Romer et Benh Zeitlin "Beast of the Southern Wild"

     

  • Holy Motors débarque chez les anglais!

     
     
    Leos Carax makes a remarkable comeback to cinema after a 13-year hiatus with Holy Motors, a brilliant, visually striking film that was one of the toasts of this year's Cannes Film Festival.

    Apparently inspired by the filmmaker’s fascination with the after hours life of stretch limousines, Denis Lavant plays Monsieur Oscar who, over the course of a single day, takes on 10 other guises, ranging from a gangster and ageing millionaire to a troubled parent and anarchic tramp. With impressive cameos by Eva Mendes and Kylie Minogue, Holy Motors is the rarest of things - a true original.
    Don't miss our exclusive competition for a chance to win a Holy Motors premiere goody bag as well as a whole host of goodies!
    Sunday at Curzon Richmond, 2.25pm
    Sunday at Renoir, 5.10pm

    This Curzon Screen Salon places Carax’s small but singular body of work in the context of French cinema, from its emergence out of the Cinema du look movement of the early 1980s, through to Pola X and the premiere of Holy Motors in Cannes.
    Our cinema bars are now serving special Absinthe and Prosecco based Holy Moly cocktails.
    See exclusive photos of last week's Holy Motors UK premiere which was held at Curzon Mayfair and broadcast via satellite to cinemas nationwide.
     
    © 2012 Curzon Artificial Eye

    Unsubscribe or update preferences
     
    Terms & Conditions
    Privacy Policy

  • Cannes....Leo Carax se vend

    cannes palme.jpgCannes, c'est la Croisette, les Tapis-rouges, Le Carlton, les after parties,  yachts, chasseurs d'autographes,  paparazzi et tutti-quanti. Mais Cannes, c'est aussi un immense marché, où tous les producteurs, les firmes, les distributeurs espèrent décrocher un bon film. Et, à l'inverse d'autres essayent de vendre leurs réalisations.. Cette année, certains longs-mètrages font figure d'Ovni, tel  "Holy Motors" le dernier Leos Carax. Treize ans après "Les Amants du Pont-Neuf"  Un film inclassable, l'un des plus étranges de cette cuvée 2012, mais qui pourtant vient de trouver acquéreur pour le marché américain.  Pas vraiment un long-mètrage, mais plutôt une succession de mini-courts. que le Groupe Indomina va se charger de la distribuer au pays de l'Oncle Sam . Les présences de Eva Mendes et Kylie Minogue au générique y sont-elles pour quelque chose?  Sans doute, parce que il y a des lustres qu'un film a divisé à ce point la Croisette, pour les uns, "Holy Motors" est une chef-d'oeuvre, pour d'autres, un navet. Le Grand-écart quoi! Edith Scobb et Michel Piccoli complètent le casting...

     

    leos carax,crisette,cannes,france,actualité cinéma,ciné,cinéma,eva mendes,kylie minogue,holy motors

     

    Mini-synopsis: De l'aube à la nuit, quelques heures dans l'existence de Monsieur Oscar, un être qui voyage de vie en vie. Tour à tour grand patron, meurtrier, mendiante, créature monstrueuse, père de famille... M. Oscar semble jouer des rôles, plongeant en chacun tout entier - mais où sont les caméras ? Il est seul, uniquement accompagné de Céline, longue dame blonde aux commandes de l'immense machine qui le transporte dans Paris et autour. Tel un tueur consciencieux allant de gage en gage. À la poursuite de la beauté du geste. Du moteur de l'action. Des femmes et des fantômes de sa vie. Mais où est sa maison, sa famille, son repos ?