icône

  • MARILYN MONROE WORLD ICON!!!!! (5/8/1962)

    mmmmm.jpgStar absôlue! Cinquante ans après sa mort, son aura est intacte, et le restera pour longtemp encore!

    En quoi était-elle unique? D'abord pour son physique. Elle avait un style très photogénique, savait jouer avec les photographes et les caméramen. Ensuite, son jeu un rien minaudé, copié maintes et maintes fois pas de clônes, mais jamais égalé, sans oublier qu'elle était aussi merveilleusement belle, quelque soit la manière dont elle était fimée. lI y a des gens qui peuvent entrer dans une pièce, sans que cela ne fasse aucun effet. Marilyn entre et vous ne pouvez détacher vos yeux, il se passe quelque chose. Voilà résumé en quelques lignes ce qui faisait Mailyn. Pourtant c'était pas gagné d'avance! A Hollywood, tout est embelli par le luxe et le tape-à-l'oeil, toutes les stars de l'époque dorée du cinéma américain, étaient cachée derrière d'énorme couches de maquillage pour continuer à éxister, ceci pour masquer l'insécurité du métier, et pour créer ue athmosphère de conte de fée....Fallait donc avoir ce petit quelque chose de différent pour crever la chappe de béton que formaient les vedettes de l'époque..Pas besoin cinquante ans plus tard de se poser la question de savoir si Monroe avait ce "Knack"... Assurément, elle avait bien plus que ça!

     

    quelques semaines plus tard;

    Sept ans de Mailyn Monroe sur Silence on tourne, à découvrir ici: http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archives/tag/marilyn%20monroe/index-1.html

     

  • Les chocolats de Marilyn Monroe version Warhol!!!

    monroe chocolats.jpg

    Cette boîte de chocolat est entièrement dédiée à Marilyn Monroe qui était pour Warhol, le symbole-même de la beauté et de la gloire éternelle dans la culture américaine.

    L'artiste a créé la série des peintures sérigraphiées de Marilyn Monroe juste après sa mort en 1962.
    Cette boite de chocolats représente l’un des célèbres portraits de la star par Andy Warhol.

    Un cadeau chic et branché qui fera le plaisir des gourmands et des nostalgiques des Sixties.

    C'est dans les années 60, durant le mouvement pop-art qu'Andy Warhol est devenu sans conteste, un des artistes phares de ce 20e siècle. De nos jours, la marque de fabrique de l'artiste est reconnaissable dans le monde entier et reste en mémoire pour son style singulier et incomparable

    A acheter sur : http://www.evene.fr/boutique/index.php?idp=1228&origin=NL

  • Ma semaine avec Marilyn Monroe

    DSCF4391.JPGLe hasard fait souvent bien les choses. Depuis une semaine, je suis plongée dans un énième ouvrage sur la star des stars, trouvé dans une boutique de seconde-main . Lorsque je chine dans ces boutiques là, inévitablement mon regard se tourne vers les étagères cinéma...et plus d'une fois, j'ai pu mettre la main sur des ouvrages très intéressants!  Le dernier en date, est un superbe album-photos regroupant des clichés dont je ne soupçonnais même pas l'existence, et pourtant, nous savons que le net en propose des milliers. Pourquoi Marilyn a-t-elle près de 50 ans après sa mort, gardé un tel pouvoir de fascination? Comme je le dis souvent, son effigie se retrouve partout...sur les murs, les objets, coussins, draps, tasses, verres, à tel point qu'on ne peut pas détacher nos yeux d'un tel phénomène. Même les Schtroumpfs s'y mettent (photo en dessous) ) Tout ceci pour vous dire que, et c'est bizarre, je n'avais plus ouvert un bouquin depuis des semaines, et quand je le fais....Marilyn se retrouve à la une dans un biopic.. Donc depuis quelques jours, je vis moi aussi Ma semaine avec elle!

     

    my week mm2.jpgDSCF4404.JPGPhoto 1 Michelle Williams..Le film est une adaptation du bouquin de Colin Clark (Eddie Redmayne), assistant de Laurence Olivier, âgé de 27 ans à l'époque, et qui prit de nombreuses notes pendant le tournage du "Prince and The Showgril" en Angleterre. Tournage plein de péripéties dues principalement aux scènes de ménage entre Vivien Leigh (Julia Ormond) et Laurence Olivier (Kenneth Branagh) , et les nombreuses absences pour boissons de la comédienne anglaise.. 
    my week mm.jpgmy week mm3.jpgmy week mm8.jpg« Au début de l’été 1956, Colin Clark, 23 ans, fraîchement sorti d’Oxford et déterminé à tracer sa route dans l’industrie cinématographique, fut embauché pour être assistant sur LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui réunit Laurence Olivier et Marilyn Monroe, cette dernière étant en lune de miel avec son mari, l’écrivain Arthur Miller.
    Près de 40 ans après, le journal de bord de Clark intitulé « Le Prince et la Danseuse et Moi » a été publié mais une semaine manquait à l’ouvrage. Cette partie fut ensuite publiée sous le nom « My week with Marilyn ». Et ceci est l’histoire de cette semaine. Quand Arthur Miller quitta l’Angleterre, la voie fut dégagée pour que Clark puisse montrer à Marilyn les joies de la vie britannique ; une semaine idyllique pendant laquelle il a escorté l’actrice, désespérée de se débarrasser de son cortège d’assistants et d’agents hollywoodiens qui la suivait partout et de laisser derrière elle les pressions du travail.

    Emma Watson y incarne une costumière, Dugray Scott est Arthur Miller, Dominic Cooper (Mamma Mia-Tamara Drew) est Milton Greene, l'associé de M.M. au sein de la boite de production, que cette dernière venait de créer quelques temps auparavan, et Judi Dench incarne Sybil Thorndike une actrice de l'époque.....

    schtroumpf marylin.jpg

     

     

     

  • Marilyn Monroe toujours au TOP!

    mm.jpgD'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été captivée par Marilyn Monroe. Au point de possèder tous les ouvrages (bouquins, et cela s'arrête là) consacrés au Mythe, dont "Fragments" le dernier en date, recueil de notes, reflexions et poèmes...qui démontre que Marilyn était loin  d'être le blondasse sans cervelle, étiquette collée un peu trop facilement. Dès 1959, je découvrais une blonde platine différente des autres...et j'ai de suite adhéré au personnage.  Non pas pour ses talents d'actrice, car comment savoir à 12 ans que quelqu'un est talentueux, mais pour son charisme. Je portais encore des "culottes courtes"...ou plutôt des jupes plissées et un col blanc sur mon tablier noir, et j'entrais à peine dans l'adolescence, mais j'étais assez "grande" quand même pour l'aimer comme on pouvait aimer une vedette à l'époque. mm ,ny.jpgAduler sied mieux, parce qu' en ces temps là, les "people" mm nyo.jpgmm ny smoking.jpgn'existaient pas encore. Seules existaient les stars, les vraies qui brillaient de mille-feux lors des Tapis-Rouges devant le Chinese Grauman's Theater de Los Angeles, à deux pas de la celèbre Walk of Fame... Des stars qui apportaient le rêve, à une époque où la télévision et les magasines people ne faisaient pas encore partie du quotidien des ménages Us et des ados en mal de mimétisme...  Même si à cette époque, les studios  faisaient signer des contrats de 7 ans aux apprenties vedettes afin de les transfomer et pour qu'elles   correspondent au canons du 7ème art des années 50 et 60, on ne devenait pas "star" en quelques apparitions dans des quotidiennes télé, comme aujourd'hui! Nombreuses furent les starlettes, et certaines très jolies, qui ne sortirent jamais de l'ombre, même en suivant des cours de maintien, de diction etc...Sauf une, Marilyn, l'unique, la STAR, n'en déplaise à Jolie, Bullock, Streep, Close, Pitt, Clooney, Deneuve, Adjani. De grands noms certes, que les fans retiendront longtemps sans doute, mais....qu'en sera-t'il dans cinquante ans...?

    mmytio.jpgMême Elvis et James Dean,  longtemps l'objet de culte ont cèdé du terrain, c'est M.M. qui près d'un siècle après son décès, trône encore et toujours dans les vitrines des boutiques de décorations. On retrouve M.M.  sur des Mugs, des cadres, des paravants, des coussins, sièges, et même lunettes de toilettes (eh oui) mais encore, sur les murs des plus grands édifices New Yorkais, dans le mètro, dans les ciné-clubs, sur les chaînes culturelles européennes.

     

    A tel point que, depuis des décennies, des écrivains en mal de scoops  livrent encore et toujours, plein de nouvelles révélations (?) et secrets (?) sur cette immense Icône qui fut photographiée de centaines de milliers de fois.  De nombreux ouvrages, véritables pavés aux relents de scandales sont régulièrement jetés en pâtures aux "voyeurs" et les "fictions" voyent le jour de manière récurentes...mm photo.jpgEn 2011, Marilyn fera d'ailleurs l'objet de deux longs-mètrage, l'un "My Week With Marilyn" qui relate une semaine de tournage du film  "Le prince et la Danseuse" avec Michelle Williams (**) et l'autre avec Noami Watts  dont le tournage débutera dans quelques semaines. voir précédemment sur :

     archive : http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/tag/my+week+with+marilyn

     

     

    mm hat.jpgmm16.jpgMais il n'y a pas que le cinéma qui "inonde" de ses fausses marilyn le paysage du Paf, De nombreuses chanteuses se réclament de la star. l Christina Aguilera et Gwen Stefani, sans oublier les nombreuses Playmates dont la plus célèbre Anne Nicole Smith,  qui n'ont pas hésité s'inspirer des tenues et coiffures de M.M. Même la mode s'y mets  avec Gerard Darel qui propose le fameux pull torsadé avec lequel Marilyn apparaît dans "Le Milliardaire"  Voilà Lindsay Lohan et scarlett Johansson "rhabillées " pour l'hiver

    Deneuve Gand 16 oct 2010 019.jpgJ'aimerai terminer cet hommage en vous disant sans fausse prétention que je possède un dessins représentant la Diva, et que  depuis des années et des années, cette esquisse fait l'objet de sollicitations en tous genres, auxquelles je n'ai jamais donné suite favorable!!!! Il s'agit  d'un tableau en noir et blanc de 1m20 sur 80 cm, qui à première vue ne recèle rien de particulier sauf, qu'il représente M.M à sa meilleure époque. Pourtant, en y regardant de plus près, on découvre que ce dessin été réalisé à la craie sur un simple papier Kraft, comme celui qu'utilisent les grandes industries pour emballer des documents cartonnés. Un peu comme les dessinateurs de rues, l'auteur de ce dessin réussit à donner un immense relief à son oeuvre...malgré un "petit défaut" au niveau de la bouche. Mais il avait 15 ans quand j'en ai fait l'acquisition. Ce dessin représente le travail de fin d'année d'un étudiant de l'Acadmie de Dessin de Bruxelles, lequel dessin lui avait permis de décrocher  un superbe diplôme avec mention  "Très grande distinction" devant le jury final. J'ai du batailler ferme pendant plusieurs mois pour pouvoir en disposer...Ouf! Ce "tableau est ce à quoi je tiens le plus , et il n'est pas stupide de penser qu'un jour sans doute, j'en ferai don à la Marilyn Foundation, lorsqu'à mon tour, je quitterai ce monde...n'en déplaise à certains qui le convoitent avec assuidité, puisqu'exemplaire unique que j'avais payé la somme conséquente de  200 euros en 1984. Entretemps, j'apprends qu'un des plus grands diamantaire vient de faire de Marilyn l'icöne de sa nouvelle campagne publicitaire pour les diamants vendus dans ses nombreuses bijouteries. Si d'aucun se demandent le pourquoi, alors que la plupart du temps, Marilyn en dehors des trucs officiels, ne portait pas souvent de bijoux, je suppôse que Amsterdam a voulu mettre "Diamonds Are Girls Best Friends" en évidence. Et c'était une évidence non!!!!

     mm diamonds.jpg

     

     

  • Journée Gainsbourg/Gainsbarre à Bruxelles!

    Gainsbourg Vie Héroique


    gainsbarre petite caricatureJoann Sfar,  vedette de la « nouvelle BD française »  auteur notamment du “Chat du rabbin”, s'est attaqué à une biographie filmée de Gainsbourg. Un film au casting de rêve, à mi-chemin entre biographie pure et imaginaire. Serge Gainsbourg : Vie Héroïque retrace la vie du chanteur, depuis le jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu'au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier. Le film explore d'une part l'itinéraire artistique du jeune homme épris de peinture jusqu'à la consécration de sa musique ; et d'autre part la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses. La musique tient bien évidemment une place prépondérante dans le film, ce sont les acteurs du film qui interprètent les titres de Gainsbourg, tous les titres ont été ré arrangés. La composition et les arrangements sont signés Olivier Daviaud (Olivia Ruiz, Bénabar, Dionysos). La bande originale allie chansons originales, instrumentaux et intermèdes musicaux sur lesquels on pourra entendre des extraits de dialogue du film. D’autres artistes - qui n’apparaissent pas forcément dans le film-  participent aussi à la BOF : Dionysos, Philippe Katerine, Emily Loizeau, Jeanne Cherhal, Gonzales, Serge Teyssot Gay, Nosfell…

    gainsbarre gainsbarre
    Pour incarner ce personnage hors norme, véritable génie de son époque, encore fallait-il trouver l'acteur. Avec Eric Elmosnino, le réalisateur a trouvé le "clone" parfait. Un mimétisme stupéfiant. Même si l'on sait que le comédien passait de nombreuses heures dès 5h du matin dans la salle de maquillage, le résultat est bluffant!!!

    gainsbarre greco
    Le casting film :  Eric Elmosnino (Serge Gainsbourg), Lucie Gordon (Jane Birkin), Laetitia Casta (Brigitte Bardot), Anna Mouglalis (Juliette Greco), Sara Forestier (France Gall), Mylène Jampanoï  (Bambou), Philippe Katerine (Boris Vian).

    gainsbarre BIRKIN 2

    gainsbarre jamaique
     

    Dans les coulisses.

    Bande-annonce officielle

           

     Joann Sfar, Eric Elmosnino et Gilles Verlant viendront en promo en Belgique le le 22 janvier 2010 à l’hôtel MANOS PREMIER (Chaussée de Charleroi, 100-106 - 1060 Bruxelles)fin d'après midi. Avis aux chasseurs d'autographes!!!!!

     Expo photos dans toutes les Fnac à partir de janvier

    Sortie chez Dargaud en décembre de deux livres/ albums sur Gainsbourg signés Joann Sfar : un album de bande dessinée « Gainsbourg, Gainsbourg- hors champ », de plus de 400 pages, réunit une somme incroyable de croquis, recherches, grandes illustrations, notes graphiques. Le second « Gainsbourg, Gainsbourg – images » est un livre-objet avec une sélection d'une quinzaine d'aquarelles sublimes...

     Soirées Gainsbourg à venir ! A l'occasion de la sortie du film  "Gainsbourg, (Vie Héroïque)", un conte de Joann Sfar, nous ouvrons un bar éphémère en hommage au film et à l'artiste.Le bar sera ouvert officiellement le 22/01 en présence de Joann Sfar, d'Eric Elmosnino et Gilles Verlant pour une période de 3 semaines et fermera ses portes le 11/02 ; il se situe avenue de la Toison d'or (en face de l'entrée de l'UGC Toison d'or galerie)

    http://www.gainsbourg-lefilm.com/

  • Hommage à Elvis 16 Août 1977-2009!

    el micro
    Il y a 32 ans, disparaissaît Elvis Pesley, l'un des pionniers du R'N'R, Tout comme Marilyn Monroe et James Dean auparavant, foudroyés en pleine gloire eux aussi,...Au délà du drame, ces disparitions dans la fleur de l'âge et de la renommée, procure cet énorme avantage, celui de rester éternellement jeune aux yeux des fans....Et pour Elvis, même si à la fin de sa vie, il n'était pas des plus présentable, il restera toujours un chanteur exceptionnel. Marilyn, Dean et Elvis font partie des personnages dont l'aura est toujours intact, et qui sont l'objet d'un véritable culte.  ep young Elvis a révolutionné la musique des années 50, souvent imité, jamais égalé, sa voix (3 octaves) reconnaissable entre mille, avait su nous émouvoir avec ses ballades, ses Gospels des débuts, jusqu'aux trépignements du r'n'r'   Aujourd'hui de nombreux artistes se réclament de son influence, mais aucun n'atteindra  jamais son aura. Même si cerrtains affirment que Michael Jackson à fait mieux depuis....Mwais, mais je dirais dans un autre régistre quand même. Si, Elvis, n'avait  balancé son corps dans des déhanchements lascifs et prococants jugés obcènes pour l'époque, à telle enseigne qu'il fut interdit d'antenne télévisée en dessous de la ceinture, la génération suivante aurait-elle évolué à ce point, pour devenir le grand show scénique d'aujourd'hui?  Rappelez-vous dans les années 50, les crooners Franck Sinatra, Tony Bennet, Mel Torme, Bing Crosby, Eddy Arnold, Jim Reeves  etc etc..se tenaient raides-stiffs derrière leurs micros....tout était fade, sirupeux, guimauve à souhait....Heureusement qu'Elvis a oser apporter le mouvement qui fera de nombreux émules., dont James Brown...Et Jackson n'est en fait que leur "fils" spirituel"...Détail Elvis et Jackson sont les champions des meilleures ventes de disques de leur vivant...et sont devenus, triste ironie du sort, les meilleurs en termes de ventes posthumes...

    Bref, comme chaque année, Graceland sera le théâtre d'un grand rassemblement mondial. A propos de Graceland, ce lieu mythique est l'une des deux résidences privées les plus visités aux Etats-Unis après la Maison Blanche, (650.000 visites/an et pourrait-être partiellement détruit pour être remplacé par un autre projet : un centre encore plus grand qu'un terrain de football, avec un musée high tech où Elvis revivra en digital.  Il est aussi question de déplacer le Heartbreak Hotel '124 chambres) jugé trop loin du lieu mythique, sur un vaste terrain en face de Graceland. (coût 250 m de $)
    Depuis deux ans, ce projet est resté à l'état de projet,

    graceland

    el Lien pour un document rare. Evis 's Paternity Suit!

    Comme pour Michael Jackson et Marilyn, il y a toujours des "enfants cachés'" qui sortent d'une boite à surprises.

    http://www.elvis.com.au/presley/books/book_paternity_suit.htm

    Et un autre avec des images privées, filmées à Graceland.

    http://www.elvispresleymusic.com.au/video/elvis_graceland.html#

    Merci à www.elvis.com.au

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Elvis_Presley

  • Marilyn Monroe 5 Août 1962 Hommage

     5 Août 1962-2006 HOMMAGE A....

     

     mm

    Merci à http://virusphotoshop.skynetblogs.be/ pour la photo bandeau. Un site à découvrir, malgré le titre rébarbatif. N'ayez crainte, y a pas de virus chez Jacotte.

     

     

     


    mma080Rêve en valeur absolue de millions d'hommes, monstres sacrés dont le théâtre et le cinéma sont la terre, les stars sont des créatures privilègiées, des élues dont la légende contribue à écrire l'histoire de notre siècle! A la fin des années 50, le prestige de l'usine à rêves semble sur le déclin, mais quand apparut pour la première fois sur les écrans , une américaine inconnue, blonde blé mur, et accaparait les spectateurs dans "Asphalte Jungle" en dansant avec sensualité pendant une minute...le monde eut le souffle coupé. Le star-sytem revivait... Personne ne s'y trompe, elle a l'étoffe d'une grande vedette...ce qu'elle devint.

    Une star!  Star absolue, symbole du rêve américain. La STAR!

    Aujourd'hui plus de quarante sept ans après sa mort, la légende est toujours là,  bien "vivante".

    Mon hommage est celui de la nostalgie à la beauté, au talent, et à la dimension émotionelle d'une actrice au destin exceptionnel .


    1179685410761
     

     

     

     


     

     

    marilyn-monroe-film-hot-property

     Un film amateur de Marilyn Monroe découvert en Australie sur le plateau de " Some Like It Hot" (Certains l'aiment chaud)  près de 50 ans après la sortie, a fait l'objet d'une vente aux enchères très recherchée. Les deux minutes en 8mm montrent Marilyn essayant d'attirer l'attention de son partenaire Tony Curtis en lui lançant un ballon, alors qu'aucune scène n'est en cours. Le footage qui montre également Billy Wilder, a été tourné au début 1959, par un officier de la US Navy, qui avait été invité, après la visite de La Star à la base de San Diego. Le film, un original pris avec un Kodak Box (la célèbre pub, Press the Button, whe do the rest!) a été lègué à sa fille, qui habite Melbourne lors du décès du marine!  C''est une partie significante du patrimoine familial que sa fille a décidé de mettre en vente, afin que l'histoire du cinéma, voir un de ses musées, ou la très connue  Academy of Movies and Arts, ou tout simplement, un inconnu fan, ou collectionneur, perpétue l'histoire de l'âge d'or du 7ème Art!  Pour rappel, l'American Film Institute avait déclaré "Some Like It hot" la meilleure comédie américaine de tous les temps!...Cela fait donc le deuxième document rare mis en vente, après le footage "behind the Scènes" de "The Misfits" avec la Monroe et Gable souriants et décontractés, vendu 60.000$ . Film qui fut mis en vente par un acteur de seconde zone, ayant eu un petit rôle dans le film...Cependant, le film qui nous occupe présentement, est encore disons plus attractif de par son ancienneté. Du point de vue documentaire, cinquante ans après, il y a toujours un énorme intérêt pourMarilyn Monroe, que ce pour des bouts de films, des photos, des enregistrements.  Devenue une véritable Icône, l'Icône des Icônes, cellequi a influencé la mode, appôsé sa griffe au cinéma, et ouvert la voie à des milliers d'impersonators.....Jusqu'en Angleterre avec Diana Dors, et aux States avec Jayne mansfield, le deux plus connues, mais aucune ne valait la star, reste la meilleure. Plus Diva que cela, cela n'éxiste pas!

     Marilyn Her last days. Un document super émouvant. Une star au naturel qui peut aussi pleurer dans son coin. A découvrir!

     

    1179685433363
  • Good(bye)y Jade!

    goodyUne Rolls Royce vintage couverte de fleurs, un maître de cérémonie coiffé d'un haut-de-forme, c'est ainsi que Jade Goody, qui avait parfaitement orchestré ses funérailles, a été enmenée à sa dernière demeure. Un parcours silencieux de Bermondsey en passant par Tower Bridge, juste "perturbé" par le moteur d'un hélico filmant le très long cortère dans les rues de Buckhurst Hill, à l'Ouest de Londres. Funérailles "peopelisées" dans le style qui était celui de Jade dans la vie, comme une "star" face aux caméras. Sur le chemin des milliers de gens, et des centaines de bouquets de fleurs jetés sur le parcours... goody London bridge(photo London Bridge)
    Jade comme l'appelent désormais les anglais, qui après l'avoir détestée au travers des apparitions à la téléréalité qui firent sa célébrité, l'ont ensuite élévée au rang d'Icône, émus par son courage. Ses funerailles façon Lady Di peuvent en témoigner. Goody est décédé le 22 mars dernier à l'âge de 27 ans, après un combat inégal contre un cancer de l'utérus, qui sur la fin s'était propagé à tout l'organisme, et ce malgré les soins pointus dont elle fit l'objet. Après s'être mariée en grandes pompes le 28 février, elle avait demandé, sentant sa fin proche, à être baptisée et surtout à couler ses derniers jours chez elle entourée des siens. Entre deux réveils, elle voulait encore profiter de la nature, même si regarder au dehors était devenu pénible les deux derniers jours, elle commençait à devenir aveugle. Elle est décédée dans son sommeil, après avoir tout mis en oeuvre afin de garantir l'avenir de ses deux enfants. D'aucun ont eu la critique facile, devant tout le cirque médiatique, et ne se sont pas priés pour afficher leur dédain envers Goody. D'autres par contre, ont totalement revu leur jugement premier, celui où ils avaient découvert Jade Goody dans Big Bother version anglaise en 2002, une personne inculte, un peu vulgaire et surtout grande gueule...Jade n'a pas gagné, mais elle devint neanmoins très populaire auprès des grands britons. Une réplique de Loana! Le succès aidant, elle devint l'égérie de sa propre marque de parfum, eut sa propre émission de télévision, et elle écrivit (sans doute aidée) ses mémoires...Après avoir créé un incident diplomatique lors de sa participation au Celebrity Big Brother, en apostrophant Shepa Shetty, un star de Bollywood, elle fut éjectée ipso facto de l'émission, et du présenter des excuses publiques. La machine déjà bien lançée, prit sa vitesse de croisière, Goody dénuée de talent, mais ayant bien compris comment on capte l'audience, devint une grande star dans son pays.  Elle fut invitée par Shepa Shetty en personne afin de participer à la version indienne de B.B. Sa maladie, découverte en Août 2008, et annonçé en direct sur l'antenne, et son combat, ont achever de créer le mythe Goody. Une femme que je suivais déjà depuis deux ans, pour qu tout en l'ayant jamais rencontrée, j'avais une affection particulière. J'aimais son caractère bougeon, son vocabulaire hésitant, ses lacunes culturelles, mais j'aimais surtout la manière dont elle a organisé son mythe. Et je salue sa mémoire, grâce à elle, il n'y a jamais eu autant de demande de dépistage du cancer du col de l'Uterus. Rien que pour cela, et pour la manière dont elle  assuré l'avenir de ses enfants, elle mériterait d'avoir sur une place à Londres, où dans sa ville, une statue. 

    Jade Goody avec un physique dit "ingrat" apparaissaît tantôt jolie, tantôt laide. Alors moi j'ai préféré poster deux photos où elle éclatait de bonne humeur et de malice.

    Un biopic est déjà en préparation.

     Jady-Goody-obit-Jade-Good-019Jady-Goody-obit-Jade-Good-016

  • Marilyn Monroe her last days before august 5th! Hommage!

     

    Marilyn's rare footage
    Rêve en valeur absolue de millions d'hommes, monstres sacrés dont le théâtre et le cinéma sont la terre, les stars sont des créatures privilègiées, des élues dont la légende contribue à écrire l'histoire de notre siècle!

    A la fin des années 50, le prestige de l'usine à rêves semble sur le déclin, mais quand apparut pour la première fois sur les écrans , une américaine inconnue, blonde blé mur, et accaparait les spectateurs dans "Asphalte Jungle" en dansant avec sensualité pendant une minute...le monde eut le souffle coupé. Le star-sytem revivait... Personne ne s'y trompe, elle a l'étoffe d'une grande vedette...ce qu'elle devint. Une star!  Star absolu, symbole du rêve américain. La STAR! Aujourd'hui plus de quarante ans après sa mort, la légende    est toujours  bien "vivante". Et mon hommage, nostalgique à la beauté, au talent, à la dimension émotionelle d'une actrice au destin exceptionnel sera bref.

    Tout a été dit, tout a été écrit.

     

     

     

     

     

     

     

     

    La légende de Marilyn se serait-elle perpétuée et développée si elle n'était pas morte si jeune et de façon mystérieuse? Nul ne le saura jamais!

      

     

    mirror marilyn
     Heureux les fans de Marilyn (dont je fais partie) qui peuvent garder d'elle cette beauté à la fois saississante, et fragile. Elle s'impose au fil des films programmés encore aujourd'hui dans le monde entier, et continue à s'insinuer dans le souvenir.

    black and white mm

     gable mmm

    mm

    mmmmmmmm

     

    Un clip émouvant. voir une telle star verser une larme seule dans un coin....

  • Festival du Film de Rome

    le deuxième souffleLa deuxième édition du festival de cinéma de Rome s'est ouverte jeudi avec la projection du film policier d'Alain Corneau, Le deuxième souffle, avec Daniel Auteuil et Monica Bellucci.  Le deuxième souffle fait partie des 14 films présentés en compétition dans ce festival, dont le jury est présidé par le réalisateur Belgo-bosniaque Danis Tanovic, (L'Enfer) qui a remporté l'Oscar du meilleur film étranger en 2001 avec No Man's Land. Parmi les autres films présentés en compétition: El Pasado d'Hector Babenco, et Reservation Road, avec Joaquin Phoenix, Mark Ruffalo et Mira Sorvino.

    De nombreuses stars sont attendues à ce festival qui se terminera le 27 octobre, dont Cate Blanchett, Robert Redford, Gael Garcia Bernal, Jonathan Rhys Meyers, Terrence Malick, Sofia Coppola, et Sophia Loren.

     lors16a lors5alors55alors12alors45a
    Sophia Loren
    a éclaté en sanglot  en recevant le prix de la ville de Rome pour sa beauté et son élégance.
    "Mme Histoire a été généreuse pour la petite fille de Pozzuoli (la petite ville de la banlieue de Naples dont elle est originaire), et je la remercie en même temps que vous tous", a dit la star italienne lors d'une cérémonie à la mairie de Rome.
    Le prix Campidoglio (hôtel de ville) décrit Sophia Loren comme "non seulement une icône du cinéma, mais un véritable synonyme de l'Italie, de cette Italie faite d'élégance, de passion, de génie, d'humanité et de beauté".
    L'actrice avait déjà fondu en larmes quand elle avait été faite citoyenne d'honneur de Pozzuoli, une petit ville sur le bord de mer où elle allait voir des films américains dans l'unique cinéma.

    Sophia Loren vit actuellement entre la Suisse et les Etats-Unis.

    Site du festival: http://www.romacinemafest.org/romacinemafest/

  • Marilyn Monroe Her Last Days. Superbe vidéo.

    dyn003_original_49_170_gif_2543688_c91a37252fe1498152e092a93b062f27Une superbe vidéo réalisée par David Lachapelle, le très talentueux réalisateur de clips de stars et réalisateur de films, le dernier en date "Rize"le magnifique documentaire sur les danses de rues façon tribales.

     
     
     
    dyn003_original_28_39_gif_2543688_ed93a1815b990fb2d3d75069a9613043Savourez de superbes images sur fond d''Elton John, de l'une des Icônes du 7ème Art. Prises sur le vif, certaines dégagent une émotion indéfinissable, voir une "Star" telle que Marilyn essuyer une larme seule dans un coin vous fout les boules.
  • Janis Joplin her story soon in the movie

    z

     

    JANIS JOPLIN sa vie......BIENTOT SUR LES ECRANS
    OUPS ! C'est qui celle-là???
     
    Pourquoi une parfaite inconnue pour incarner JANIS JOPLIN ??? Les américains me surprendront toujours....Car même en surfant sur ineternet, je n'ai pas trouvé grand' chose à écrire sur cette comédienne.....juste quelques photos.
     
     
    Alors qu'on attendait Renee Zellweger ou la chanteuse Pink, c'est finalement Zooey Deschanel qui devrait incarner l'icône hippie Janis Joplin dans "Gospel according to Janis" un biopic de Penelope Spheeris.

    Depuis quelques années, le rôle de Janis Joplin était l'objet de toutes les convoitises. Il a longtemps été question de plusieurs biopics concurrents à propos de l'icône hippie, décédée d'une overdose en 1970 : l'un, intitulé Piece of my heart, réalisé par Robert Benton, devait être interprété par Renée Zellweger , mais ce projet est en suspens, et l'actrice semble y avoir définitivement renoncé. Un autre, plus ancien encore, associait la comédienne Lili Taylor à la réalisatrice Nancy Savoca . Le film qui devrait finalement voir le jour est celui de Penelope Spheeris (la réalisatrice de films aussi différents que Wayne's World et L'Affaire Enron), Gospel according to Janis. La chanteuse Pink a longtemps été pressentie pour en être l'héroïne mais elle laissera sa place à une personnalité moins sulfureuse : Zooey Deschanel, comédienne vue dans un autre film musical, Presque célèbre et plus récemment dans H2G2. Le tournage de cette production indépendante devrait débuter en novembre prochain.

    Il est vrai qu'avec un savant maquillage, elle pourra peut-être un peu ressembler à Janis Joplin....

     

    Le mythe est toujours vivant. Janis Joplin, une voix, un style.....de l'humour..

     

     

    Alots qu'elle chantait "Oh Lord, have mercy, buy me a Mercedes Benz" avec ses tripes, c'est au volant d'une porsche bien de son époque...Flower power, qu'elle se déplaçait...

     

    Janis Joplin en 1969.
    Agrandir
    Janis Joplin en 1969.

    Chanteuse américaine, Janis Lyn Joplin est née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, ville portuaire du Texas. Elle est décédée d'une overdose le 4 octobre 1970 à Los Angeles.

    Son histoire

    Elle grandit en écoutant des musiciens de blues comme Bessie Smith et Big Mama Thornton et en chantant pour la chorale locale. Diplômée au «Jefferson High School» à Port Arthur en 1960, elle étudie ensuite à l'université du Texas (campus principal d'Austin). Mais aux études, elle préfère bientôt la chanson...

    Elle quitte le Texas en 1963 et s'installe à North Beach, à San Francisco et travaille occasionnellement comme chanteuse folk. Sa consommation de drogue augmente : elle est accro au speed et consomme occasionnellement de l'héroïne, entre autres. Elle boit aussi énormément : son breuvage favori est Southern Comfort, une liqueur dérivée du whisky sudiste dit « bourbon ».

    A San Francisco, elle se joint au groupe Big Brother and the Holding Company, qui jouit d'un certain renom parmi la communauté hippie de Haight-Ashbury (district de San Francisco). Le groupe signe une entente avec Mainstream Records et enregistre un album Big Brother and the Holding Company en 1967. Mais Janis Joplin est surtout remarquée au festival de Monterey, où le groupe se produit en 1967, et à la sortie de l'album Cheap Thrills en 1968. La pochette de ce disque, dessinée par Robert Crumb est une des plus célèbres de l'histoire rock. Robert Crumb fera également les lettrages de I got dem ol'kozmic blues again mama!.

    En 1968 elle quitte ce groupe pour une carrière solo, tout en participant aux groupes Full Tilt Boogie et Kozmic Blues Band.

    elle participa au grand et magnifique festival de Woodstock, en faveur de la paix, en 1969 en présence également de Jimi hendrix et de The Who ...

    Janis Joplin décède d'une overdose le 4 octobre 1970 à Los Angeles (Californie), lors de l'enregistrement de l'album Pearl.

    Sa vie a inspiré le film Rose, où la protagoniste, interprétée par Bette Midler, est modelée sur Joplin.

    Discographie [

    Janis Joplin appréciait des tenues et des coiffures un peu excentriques.
    Agrandir
    Janis Joplin appréciait des tenues et des coiffures un peu excentriques.
    • 1967 : Big Brother and the Holding Company (box of pearls 01)
    • 1967 : Light is faster then sound
    • 1967 : Live at Monterey (International Pop Festival)
    • 1968 : Cheap Thrills (box of pearls 02)
    • 1969 : I got dem ol'kozmic blues again mama! (box of pearls 03)
    • 1969 : Live int Woodstock
    • 1969 : Live texas (international pop festival)
    • 1969 : Summertime, live in amsterdam (04-01-69)
    • 1971 : Pearl (box of pearls 04)
    • 1972 : Joplin in concert
    • 1973 : Janis Joplin's greatest hits
    • 1974 : Early performances
    • 1974 : Soundtrack from janis movie
    • 1975 : Janis
    • 1982 : Farewell song
    • 1984 : Cheaper thrills
    • 1993 : Janis (CD set)
    • 1995 : 18 essential songs
    • 1997 : Absolute Janis
    • 1998 : Live at Winterland '68
    • 1999 : Rare pearls (box of pearls 05)
    • 2001 : Love, Janis
    •  

       

       
       
      Malgré son titre un rien accrocheur, "Meurtrières" est un film touchant de vérité avec des actrices qui vous coupent le souffle.  
      Pitch: Nina et Lizzy. La rencontre de deux jeunes filles normales.
      Entre elles, une reconnaissance immédiate....
      Ensemble, elles sont fortes, euphoriques...
      Elles n'ont pas beaucoup de chance, pas d'argent,
      Elles n'ont que des rêves.
      Deux jeunes filles en quète d'amour.
      Et, chaque instant qui passe, chaque rencontre leur ferment
      un peu plus les portes d'un monde dont elles n'ont pas les clés.
      Avec rien en poche, on ne va pas loin.
      Ou carrémment ...trop loin.
       
       Le fait divers dont "MEURTRIERES" de Patrick Grandperret s'est inspiré, avait fait du bruit à l'époque, Maurice Pialat en avait dessiné les grandes lignes dans une continuité de quinze pages,  Tanner entre autre a déjà fait un film autour de ce thème, et même Guy Béart a composé une chanson "Une Autoroute en bois, deux fillettes allaient au pas, elles auto-stoppaient et...ce furent le diable et la danse"  Dans ce genre d'histoire, le scénario se déroule plutôt en sens inverse, des types violent des filles et les étendent pour ne pas être dénoncés, c'est pourquoi Patrick Grandperret tenait absolûment à ancrer le film dans le climat d'aujourd'hui ....pour montrer comment des jeunes peuvent être en proie à une violence sourde qui peut les conduire à une autre forme de violence...et rendre son film très actuel.
      Sorte de "Thelma et Louise" à la française, ce film raconte une l'histoire à l'envers  (construction héritée de Pialat,  qui permet d'échapper au côté linéaire d'une chronique, d'en supprimer la notion de temporalité, et de jouer avec les éllipses)  de deux gamines qui au départ ne sont pas dans une rebellion affirmée, elles veulent juste se reposer, prendre une douche, manger un sandwich avant d'être entraînée dans un engrenage banalisé , une suite de petits problèmes. Elles demandaient peu de choses, vivre, s'ouvrir au monde, être heureuses.....Long métrage  magistralement interprêté par deux comédiennes débutantes. Hande Kodja et Céline Sallette dont la présence est quasi permanente à l'écran....Tout repose sur leurs épaules...mais la camaradeie héritée depuis leurs années de conservatoire  et la reconnaisance instinctive à fait le reste ....CONVAINCANTES!
      Céline Sallette "notre relation sur le tournage était réellement fusionnelle. on s'est soutenues dans les moments où la pression était trop forte. J'ai regardé de nombreux films avec des duos, Merci la Vie, Les valseuses, L'Epouvantail" et bien sûr Thelma et Louise". Je voulais savoir  comment cette alchimie particulière qui se crée à deux peut exister à l'écran"
      Hande Kodja " En dehors de la parfaite osmose entre Céline et moi, je dois aussi ajouter que j'ai été captivée par la personnalité de patrick Grandperret On a des goûts et des dégoûts communs, en musique, en cinéma, sur la vie....Je pressentais que des moments de grâce auraient lieu dans un travail avec lui.. Lui c'est le feu, la vie".
      En effet, le film vit, interpelle, dérange sans doute, mais ne laissera personne indifférent.
      Conseillé.
      Distribution Paradiso Site officiel
    SELON CHARLIE"

     

    Une ville au bord de l'Atlantique.
    on dit que chaque homme une fois dans sa vie rencontre son histoire. Moi je dis, que chaque homme une fois dans sa vie reçoit une "claque" magistrale. Comment reconnaître que c'est elle qui passe là....

     

    Chaque personnage semble sortir de sa propore sphère, sans pour autant empêcher le film d'avoir une unité très forte. Ils sont si proches à l'arrivée, et, pourtant si éloignés dans leurs classes sociales, leurs caractères, leurs histoires. Il y a le maire Jean-Louis (Bacri) le chercheur Pierre devenu prof (Magimel) le raté de service, son pote Mathieu (Patric Pineau) et son "ami" Dick,  Joss le glandeur à la petite semaine (Poelvoorde) Torres (Lindon) à la sexualité affirmée, le tennisman Adrien (Arnaud Valois) vus sous l'oeil de Charlie...le fil rouge dans ce long métrage de Nicole Garcia, même si elle est comédienne au départ,a un goût bien précis pour les histoires bien scénarisées . Un film d'une femme.... Et les femmes? Même secondaires, en évoluant sur une marge, les femmes ont un rôle-clé...car l 'équilibre de la dramaturgie du film se fait aussi et surtout grâce aux personnages de l'ombre, épouse, gouvernante, maîtresse, épouse. Et puis il y Dick, l'homme préhistorique (chut, je ne vous dirais rien du film) qui sans être le centre du film, n'en est pas moins un des éléments clé....)
    Bref, un film superbe, belles images, bon montage, découpage astucieux afin que le spectateur ait à l'esprit que quand il retrouve un personnage, quitté quelques scènes auparavant, il n'est plus dans l'état où il l'a laissé, mais plus loin sur le chemin.
    Quant au casting, il est très impressionnant. Réunir une telle brochette de gueules était un défi que la réalisatrice a relevé.  Les acteurs; volontairement ou nous, déplacent le centre émotif du personnage....Bacri  a entièrement redessiné l'humanité de son personnage, Poelvoorde nous fait le personnage enfantin vivant toujours chez sa mère avec une crédibilité sans faille,  Vincent Lindon  a amené avec grand talent, une sensualité virile à son personnage,  quant au jeune Ferdinand Martin (Charlie) on en entendra encore parler. J'ai gardé Magimel pour la fin....à moins que son rôle demandait ce genre d'interprêtation, je l'ai trouvé assez insipide, pâle genre "je m'ennuie".
    Néanmoins, ce film est  à voir. Il  défini  bien les inquiétudes de chacun et la façon "bancale" qu'ils prennent avec eux-même, pour aboutir à un alibi d'insuffisance, et qu'il faut que cet alibi tombe. Le destin qu'on veut éviter et qui inlassablement nous ratrappe, nous double, pour finir par se tenir face à nous. Le film est grâve par moment, mais drôle aussi parfois.
    Distribution les Films de l'Elysée dont le dossier de presse m'a bien aidé après la vision pour écrire cette chronique.
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     

     

     

     

     

    Filmographie NIcole Garcia.

    2006 "Selon Charlie"

    2002 "L'Adversaire" sélection offcielle Festival de Cannes 2002

    1997 "Place Vendôme" Prix d'interprêtation féminine pour C. Deneuve Mostra de venise 98

    1993 "Le Fils Préféré"

    1989 "Un Week-end sur deux"

    1986  "15 Août" (court-métrage) sélection offcielle festival de Cannes 1986.
    Filmographie De Benoir Poelvoorde.

    "Selon Charlie"

    "Du Jour au lendemain"

    "Cow-Boy" (2005)

    "Entre ses mains" (2005)

    "Tu vas rire mais je te quitte"

    "Akoibon"

    "Narco"

    "Atomic Circus"

    "Podium" (2004)

    "Rire et châtiment" (2003)

    "Le Boulet" (2002)

    "Les portes de la gloire" (tourné en partie à Watermael Boitsfort où j'ai fait une petite figuration à ses côtés...je dois retrouver la photo.....mais je m'y attele)

    "Le Vélo de Ghislain Lambert" (2000)

    "Les Convoyeurs Attendent" (1998)

    "Les randonneurs" (1997) Les randonneurs 2 sont en chantier.....

    "C'est arrivé près de chez vous" (1992)