19 juin 2015

Le Nouveau testament.

 

Poelvoorde.png

 

Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille.

On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille.

Sa fille s’appelle Ea. Pour se venger elle balance par SMS les dates de décès de tout le monde….

 

Après avoir reçu un fabuleux accueil à Cannes de la part de la presse et du public Cannois , Belga Films a le plaisir d’annoncer que

LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT de JACO VAN DORMAEL sortira dans les salles belges le 2 SEPTEMBRE prochain.

 

La comédie délirante et surréaliste réunit un cast exceptionnel avec entre autres

Benoit Poelvoorde, Yolande Moreau, Catherine Deneuve et François Damiens.

16 mars 2013

Dead Man Down Vu pour vous! Colin Farrell et Noomi Rapace pas très convaincants!

 

DEADMAN.jpg

Victor est le bras droit d'Alphonse, un caid New-Yorkais. Quelqu'un s'en prend à leur gang dont les hommes sont abattus les uns après les autres, et l'assassin multiplie les messages de menace. Espèrant s'attirer les faveurs d'Alphonse, Darcy, un ami de Victor se lance sur les traces du tueur. Lorsque Victor fait la connaissance de Béatrice, une française qui vit en face dans un immeuble tour avec sa mère, Valentine; il est tout de suite attiré. Il va vite découvrir qu'elle n'est pas ce qu'elle prétend. Béatrice est une victime qui a été défigurée dans un accident de voiture, et elle aimerait que Victor l'aide à "coincer" le chauffard... Mais Béatrice va elle aussi se rendre compte que Victor n'est pas exactement ce qu'il avait dit..Lui aussi à un compte à règler....Ces deux êtres assoiffés de vengeance vont mettre au point un plan qui n'épargnera personne.

dead_man_down_box_office.png

dead_man_down_opening_weekend.png

 

Niels Arden Oplev qui a réalisé "The girl with the dragon Tatoo" le premier volet de Millenium, film qui a vu la carrière internationale de Noomi Rapace exploser, replonge dans le thriller et le réussit avec brio, du moins c'est ce que la bande-annonce laisse à penser. Mais attendons de voir quand même, car la presse américaine n'est pas tendre avec ce film....Ni moi non plus! Effectivement, comme cela arrive fréquemment, la B.A. est trompeuse, très trompeuse....En fait pour tout vous dire, l'essentiel s'y trouve ou presque. Et perso, je partage l'avis de certains  critiques qui dénoncent des scènes vues et revues, et qui font de Dead Man Down, un film qui n'apporte strictement rien au genre. Oplev ne parvient pas à maitriser les ficelles d'un bon polar noir! Malgré un début en fanfare, son "jouet" se traîne, et on a parfois du mal a entrer dans la trame., d'autant que les dialogues sont supers convenus. Oplev retrouve sa Muse dont le rôle glacial ici mais parfaitement maitrisé fait penser à Lisbeth Sander de Millenium, à ses côtés, Colin Farrell, ayant connu une petite traversée du désert, et qui revient en force au devant de scène depuis Seven Psychopats...Terrence Howard inégal, Dominic Cooper un rien  parano, et c'est un emphémisme et.....Isabelle Huppert...dans un rôle complètement à l'ouest, s'exprimant tantôt en français , tantôt dans un anglais approximatif, et dont le caméo apporte une petite touche de douceur dans la violence...Tout en s'occupant de son poulet, et des ses cookies, elle ne perd pas sa fille de "vue" . Nous avons même droit à quelques échanges dans la langue de Voltaire entre les deux....Surprenant!

Cependant, partagée entre avoir assisté à un film d'action correct et un scénario aussi plat qu'une feuille de cigarette, et si peu crédible, je me pose mille questions..Comment Victor t-il pu infilter le gang d'Alphonse et s'y rendre indispensable , alors que dès le départ, le spectateur est averti que deux ans auparavant, le gang a assassiné sa femme et sa fille?..Comment a-t-il pu se procurer tout un arsenal digne des meilleures équipes de Navy Seals??? Pourquoi Farell et Rapace qui habitent le même immeuble depuis des années ne se sont-ils pas rencontrés auparavant? Bref que dire. Faut-il aller voir ce film? ...Pour les fans du beau Farrel?  Oui! Pour ceux de Rapace, éventuellement!  Quoique entre les deux, aucune chimie ne s'installe et lorsque dans le métro, leurs lèvres tentent un rapprochement sur fond d'une chanson de ZAZ....., on a plus envie d'éclater de rire....même si à cet instant précis, on sait qu'ils ont réussi!..Oups! Je viens de dévoiler la fin....SORRY! Pour Huppert, why not! Ah, pour les effets spéciaux....Peut-être...Reste cependant, une carte postale de New-York comme vous ne  l'avez sans doute jamais vu....Le lower East-side avec ses immeubles délabrés, ses quais avec de vieux rafiots rouillés plein de rats, et son cimetière ....Bref, s'il pleut, ou si il n'y a rien d'autre de mieux, ce qui m'étonnerait, dans les salles..

dead-man-down-.jpg

Dead-Man-Down-2.jpg

DeadManDownWallpaper02.jpg

Dead-Man-Down-Wallpaper-.jpg

Dead-Man-Down-3
<iframe src=

08 février 2013

Berlinale... ABC Belgique achète W:imie (in the name of) Un film qui va "déranger"

berlin film festival 2013.jpg

La 63ème édition de la  Berlinale....c'est parti. Tout le cinéma actuel part à la chasse à l'Ours...qui a débuté avec la programmation de "The Grandmaster" le dernier Wong Kar-Wei, et se prolonge avec un film-évènement qui va certainement secouer le cocotier.. "W imie" (In the name of), de la réalisatrice polonaise Malgoska Szumowska, un drame sur l'homosexualité d'un prêtre contemporain charismatique, qui lutte contre son désir pour un jeune garçon.

Un film - qui risque de semer la controverse dans la très catholique Pologne, à en juger par certaines questions des journalistes - qui traite de l'homosexualité au sein de l'Eglise catholique à travers "la solitude infinie" d'un prêtre, exilé dans un village polonais contemporain.

Ce prêtre, Adam (Andrzej Chyra), qui a découvert sa vocation religieuse à 21 ans, vit dans un village reculé où il s'occupe essentiellement de jeunes délinquants.

La suite sur http://www.lepoint.fr/culture/berlinale-un-drame-sur-l-ho...

Egalement en compètion.... "Elle s'en va" d'Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, "Camille Claudel 1915" de Bruno Dumont avec Juliette Binoche et "La religieuse" de Guillaume Nicloux d'après le roman de Diderot avec Isabelle Huppert en mère supérieure. Le jury est composé de Tim Robbins (ex-Susan sarandon) Susanne Nier (cinéste) Andreas Dresen (réalisateur) l'opératrice Ellen Kuras, et des réalisatrices Athina Rachel-Tsangari - Shirin Neshat.

Acheté par Wild Bunch à Berlin : W IMIE (IN THE NAME OF) de Malgoska Szumowska, et distribution belge assurée par ABC productions.

Le film est en compétition.

http://www.berlinale.de/en/HomePage.html

21 octobre 2012

Isabelle Huppert Tourne l'affaire Breillat -Rocancourt à Bruxelles!

hup.jpgL’actrice est l’héroïne du quatorzième long-métrage de Catherine Breillat qui met en scène sa douloureuse mésaventure avec Christophe Rocancourt, l’arnaqueur de Hollywood. Face au rappeur Kool Shen qui endosse le rôle du voyou, elle est l’intellectuelle raffinée devenue vulnérable après un AVC.

 

La suite sur: http://www.lesoir.be/102309/article/edition-abonnes/2012-...

Quant à 'l'histoire" de Rocancourt, elle est complète sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Rocancourt.

roc.jpg

19 septembre 2012

Isabelle Huppert impériale dans "Captive"

c a p t ive.jpgInspiré d’un fait divers survenu il y a quelques années aux Philippines, reflétant l’actualité (les prises d’otages de touristes ou de travailleurs occidentaux qui se multiplient dans les zones de révolte et de guérilla), Captive s’inscrit dans un genre très ancien et très codifié du cinéma (Key Largo ; La Maison des otages ; Un après-midi de chien ; Piège de cristal ; Buongiorno, notte, sans oublier le presque homonyme Captive du désert de Depardon…) mais le renouvelle, d’une part en mêlant “huis clos en extérieur” et déplacements, d’autre part en l’inscrivant dans le contexte politique postcolonial qui est le nôtre.

Connu pour ancrer ses fictions dans un puissant humus documentaire (John John, Serbis, Lola…), Mendoza ne trahit pas ce qui demeure un des marqueurs de son cinéma.

captive604-159x138.jpgCaptive est extrêmement crédible, efficace, et de la virulence
fruste du bataillon preneur d’otages (ici, des djihadistes affiliés à Al-Qaeda) aux conditions de vie dans la jungle, tout sonne puissamment juste et vrai.

Sans la présence d’Isabelle Huppert, on pourrait presque se croire embedded dans une réelle équipée, un reality-show avec de véritables guérilleros, du snuff Koh-Lanta. Hypothèse qui pourrait s’avérer potentiellement crédible, comme le montre une séquence vers la fin du film où l’on voit une équipe de télévision autorisée par les rebelles à venir interviewer les otages !

La suite sur http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/captive/

captive.jpg

ca pti ve.jpg

c aptiv e.jpg

17 avril 2012

Huppert et Kiberlaim sont Tip Top! Au top! Hot!

images1.jpgsans-titre3.pngPour son deuxième long métrage, le cinéaste Serge Bozon réunira Isabelle Huppert, Sandrine Kiberlain et François Damiens. Les trois acteurs seront les héros de Tip Top, comédie policière adaptée d’un roman de l’auteur britannique Bill James, rapporte le site spécialisé Cineuropa.org.

L’intrigue de Tip Top reposera sur l’envoi de deux enquêtrices de la police des polices, Esther Lafarge et Sally Marinelli, en province, afin d’élucider la mort suspecte d’un indicateur renommé. Les deux femmes se heurteront à l’hostilité des forces de l’ordre locales, ouvertement suspectées d’avoir orchestré l’assassinat pour protéger un ponte du crime organisé.

Tip Top mettra l’enquête en parallèle de la recherche d’air libre des deux héroïnes, toutes deux en pleine déconfiture sentimentale. Serge Bozon dirigera le film à partir de début mai prochain.

http://fr.canoe.ca/divertissement/cinema/nouvelles/2012/0...

12 octobre 2011

Joseph Plateau Awards Chris Lomme et Jean-Pierre Dardenne..

static_1.jpgHier soir le 38ème edition du Festival du Film de Gand a commencé avec le Gala d’Ouverture, et sur le tapis rouge   le réalisateur Tomas Alfredson, le compositeur Alberto Iglesias et l'acteur Benedict Cumberbatch pour le film Tinker, Tailor, Soldier, Spy. Au Vooruit le Festival a ouvert avec un documentaire d'un genre particulier, Magic Trip, un voyage à travers les Etats-Unis. C’est un début idéal pour un Festival avec beaucoup de films, des concerts...Giorgio Moroder entre autres.... et le  World Soundtracks Awards le samedi 22 octobre, avec la présence exceptionnelle de Hanz Zimmer..

Ceux qui connaissent un peu l' histoire savent que le Festival du Film de Gand accorde une importance particulière aux films belges. Les wallons, les flamands, les bruxellois, mais aussi toutes les formes mixtes qui rendent le paysage cinématographique de notre pays si captivant, riche et varié.

En tant que premier festival cinématographique de Belgique, de nombreux talents belges ont déjà été mis à l’honneur grâce aux prix Joseph Plateau. À partir de cette année, la tradition se poursuit, avec un Joseph Platteau Awardd  à des personnalités du cinéma qui contribuent à promouvoir l’industrie cinématographique belge sur la scène nationale et internationale.

defrance-1.jpgCette année, ce sont  Chris Lomme,  (3ème à gauche) icône vivante et pétillante du paysage flamand et épouse de Nand Buyl (décédé)'une autre grande personnaité du show-biz flamand, et Jean-Pierre et Luc Dardenne, qui ont permis au cinéma belge de se faire une place sur la carte du monde grâce à des films sociaux poignants.

J'ajouterai non sans un pointe de nostalgie que mo,i j'aurai plutôt décerné ce prix à Bouli Lanners qui, depuis qu'il réalise des courts, et de longs, remporte toujours de nombreuses distinctions lui aussi, et ce, dans quelque-uns des plus grands festvals du monde..Et pas plus tard qu'à Cannes cette année avec deux rix pour "Les géants"........Pourquoi touours féliciter les Dardenne. Il n'y a pas qu'eux en Belgique...Sans oublier, Joachim Lafosse...Qui a quand même fait tourner Isabelle Huppert. Soit, je ne comprendrais jamais pourquoi les Dardenne suscitent un tel engouement auprès des organisateurs de festivals...A propos d'Isabelle Huppert, la grande actrice française sera présente le 18 prochain pour présenter "Mon Pire Cauchemar" où sous la direction d'Anne Fontaine, elle donne la réplique à Benoit Poelvoorde...

10 octobre 2011

Ghent film festival...c'est pour demain avec Seth Rogen

static_1.jpgFestival du Film de Gand: En avant la musique

Créé en 1974 à l’intention des étudiants, le Festival du Film de Gand est aujourd’hui devenu l’un des événements cinématographiques les plus en vue en Europe. Rendez-vous est pris chaque année en octobre pour la présentation d’environ 100 longs métrages et 30 courts métrages venus des quatre coins du monde. Répartis dans différents programmes, les films attirent chaque année plus de 130 000 spectateurs.

Grâce au lien qui unit le cinéma et la musique, le Festival du Film de Gand se positionne de façon tout à fait unique dans le paysage festivalier international. Au fils des ans, le festival organise divers concerts de musique de film où les compositeurs reçoivent la plateforme qu’ils méritent. Ainsi, le podium de Gand a accueilli des noms aussi célèbres qu’Ennio Morricone, Gabriel Yared, Elmer Bernstein, Michael Kamen, Patrick Doyle, Howard Shore, Georges Delerue, Hans Zimmer, Maurice Jarre, Craig Armstrong, Gustavo Santaolalla et bien d’autres encore.

Depuis 2001, le Festival du Film de Gand organise également les World Soundtrack Awards, le plus prestigieux prix de musique de film au monde. Chaque année, cet événement met les meilleurs compositeurs de musique de film à l’honneur et leur offre la reconnaissance internationale qui leur est due. Ce concept novateur a fait des émules. Gand est aujourd’hui devenu le lieu de rencontre des auteurs de musique de film, confirmés ou en passe de l’être, tandis qu’un nombre croissant de festivals placent désormais la musique de film au premier plan. Pour preuve, même la European Film Academy (l’Académie européenne du cinéma), inspirée par le Festival du Film de Gand, couronne depuis 2004 le meilleur compositeur européen de musique de film.

Mais le Festival du Film de Gand ne se résume pas simplement à la musique. Chaque année, une foule d’invités internationaux issus de l’univers cinématographique descendent à Gand afin d’y présenter leur film au grand public. Le palmarès du festival compte déjà des célébrités comme Catherine Deneuve, Kathleen Turner, Woody Harrelson, Viggo Mortensen, David Cronenberg, Mike Leigh, François Ozon, Jeanne Moreau, Gina Lollobrigida, Tom Tykwer, Lord Richard Attenborough, Todd Haynes, Sir Peter Ustinov, Walter Hill, Danny Glover, Sidney Pollack, Jane Birkin, Luc Besson, Mike Figgis, Morgan Freeman, Faith Akin, Andy Garcia, Melanie Griffith, Robert Altman, Juliette Binoche, Sandra Bullock, Brad Pitt, Ken Loach et Michael Haneke.

Outre les présentations de films, le Festival du Film de Gand organise également des expositions consacrées au septième art. Après avoir traversé Berlin, Melbourne et Francfort-sur-le-Main, la prestigieuse exposition Stanley Kubrick s’est ainsi invitée à Gand en 2006, avant de reprendre sa route vers Rome, Paris et Londres, excusez du peu. Auparavant, les amateurs de cinéma ont pu découvrir les expositions consacrées au cinéaste Peter Greenaway, au spécialiste du film d’animation Raoul Servais, au cinéaste Jacques Tati, au même titre que la grande expo Cités-Cinés, qui a attiré plus de 450 000 visiteurs. Fort d’une équipe jeune et dynamique attentive aux moindres évolutions du cinéma, le Festival du Film de Gand reste en permanence à l’écoute du cinéma international afin de proposer un contenu aussi captivant que possible.

Le Festival du Film de Gand en est à sa 38ème édition. Du 11 au 22 Octobre 2011, plus de 150 films seront à l'affiche

 

http://tickets.filmfestival.be/

Norman Jewisson (The Thomas Crown Affai) Hanz Zimmer (Oscar) Seth Rogen et Isabelle Huppert sont parmi les invités.

 

 

 

29 septembre 2011

Isabelle Huppert à Gand.....

gand,belgique actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,isabelle huppert,festival de gand.Après Namur où elle était le coup de coeur du festival du Film francphone, et après la présidence du jury au Festival de Cannes, l'année d'après, Isabelle Huppert sera à Gand dans quelques semaines... Je n'irais pas jusqu'à dire qu'avoir une actrice de cette trempe en Belgique est le gage que Gand commence à obtenir ses lettres de noblesse.. Mais plutôt dire qu'avoir une comédienne de cette trempe sur le tapis-rouge de Ghent, c'est quand même une bien belle affche...Surtout et ne l'oublions pas, chaque année, ce festival accueille de très grosses pointures....Kevin Kostner et Catherine Deneuve l'année dernière.. Et une autre Katherine...Turner en l'occurence il y a quelques années. Trois noms qui me viennent à l'esprit pendant que je rédige cet article. Je suis super ravie à l'idée de revoir Isabelle Huppert qui avec Karine Viard et Marina Foïs est l'une des mes actrices françaises préférées.
gand,belgique actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,isabelle huppert,festival de gand.(photo MichCiné) Isabelle Huppert à Namur était restée très disponible à Namur, et ce malgré un caractère bien trempé, souriante, ce qui est plus rare, mais pas du tout avare de ses propos. Cette rencontre a été la plus belle de l'année écoulée avec Kristin Sott Thomas et Bernadette Lafont et Deneuve l'année dernière...Alors rendez-vous à Gand très bientôt.. Fichtre, je fais quand même un beau métier non?

Isabelle Huppert présente son nouveau film au Festival du Film de Gand

Source: Filmfestival

Le 18 octobre, Isabelle Huppert, la star française du cinéma d’auteur, sera au Festival du Film de Gand pour présenter au public son nouveau film Mon Pire Cauchemar. Elle y brille aux côtés de notre gloire nationale, Benoît Poelvoorde (C’est arrivé près de chez vous, Rien à déclarer). Le film a été réalisé par Anne Fontaine, qui avait rédigé et tourné Coco avant Chanel et que l’on retrouve également au scénario de Chloé, un thriller d’Atom Egoyan.

 

Depuis le commencement de sa carrière, au début des années 70, Isabelle Huppert a tourné dans plus de 90 films. Mais sa meilleure année reste 2000, où elle a figuré à l’affiche de 6 longs-métrages ! Au Festival de Cannes, 14 films dans lesquels elle tient un rôle ont été sélectionnés en compétition officielle. Elle est la seule actrice à avoir été nominée à 13 reprises au César de la meilleure actrice, avec un César à la clé. Le Festival du Film de Venise et le Festival de Cannes lui ont décerné deux fois le Prix d’interprétation féminine.

Isabelle Huppert est connue pour l’audace dont elle fait preuve dans le choix de ses rôles, qui se caractérisent souvent par un caractère névrotique, froid ou violent. Mais cela ne l’empêche pas d’être l’une des actrices françaises les plus demandées de ces 40 dernières années.

Isabelle Huppert fait ses débuts en 1972 dans Faustine et le Bel Été, mais sa carrière internationale décolle réellement quelques années plus tard, en 1977, avec La Dentellière de Claude Goretta. Elle réédite sa performance d’actrice en 1978, dans Violette Nozière de Claude Chabrol, qui lui vaut le Prix d’interprétation féminine à Cannes ainsi qu’une avalanche de propositions. Dès ce moment, Isabelle Huppert enchaîne films, nominations et prix. Bien qu’elle n’hésite jamais à travailler avec de jeunes réalisateurs méconnus, elle gardera toujours une petite préférence pour Claude Chabrol, avec qui elle tourne Une Affaire de femmes (1988), qui lui vaut le Prix d’interprétation féminine au Festival de Venise, Madame Bovary (1991), La Cérémonie (1995), film pour lequel elle décroche à nouveau le Prix d’interprétation féminine au Festival de Venise, Rien ne va plus (1997), Merci pour le chocolat (2000) et L’Ivresse du pouvoir (2006). 2001 marque un nouveau tournant dans sa carrière ; cette année-là, elle reçoit en effet son deuxième Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes pour La Pianiste du réalisateur Michael Haneke.

Isabelle Huppert livre l’une de ses interprétations les plus marquantes dans 8 Femmes de François Ozon, où elle joue Augustine, une névrosée. Le film était en lice pour à 12 Césars et 6 Prix du cinéma européen, dont le Prix de l’actrice européenne de l’année qu’ont remporté les actrices de 8 Femmes, parmi lesquelles on retrouvait également Catherine Deneuve et Emmanuelle Béart, un exploit qu’elles rééditent plus tard au Festival du Film de Berlin.

Le film qu’elle présente cette année au Festival du Film de Gand, Mon Pire Cauchemar, est une comédie romantique au ton acerbe, dans laquelle elle joue le rôle d’Agathe, qui vit avec son fils et son époux dans un magnifique appartement à côté du parc de la ville. Patrick (Benoît Poelvoorde) vit avec son fils dans une camionnette. Elle est directrice d'une prestigieuse fondation d'art contemporain. Il vit de petits boulots et des allocations de la sécurité sociale. Elle a étudié 7 ans à l'université. Il a passé 7 années en prison. Elle aime les conversations profondes. Il préfère les décolletés plongeants. Pourtant, ils se rencontrent... car leurs enfants s'entendent à merveille. Agathe et Patrick comprennent rapidement pourquoi.

Le film est distribué par Alternative Films et arrivera le 9 novembre dans les salles de cinéma belges.

Mon Pire Cauchemar en présence d’Isabelle Huppert le 18/10 à 20 h 30 au Kinepolis.
Tickets en vente à partir du 29/09 sur www.filmfestival.be.

Le programme complet du 38e Festival du Film de Gand du 11 au 22 octobre sera communiqué le 28 septembre.

19 février 2011

Catherine Breillat - Christophe Rocancourt!!!

 

roc.jpgcatherine_breillat.jpgCatherine Breillat, 62 ans,  envisage de porter sa "drôle" d'histoire avec Christophe Rocancourt à l'écran! Ce dernier, escoc notoire a grugé des tas de stars à Hollywood dans les années 90 , y compris Mickey Rourke. L'adaptation de son roman "Abus de Faiblesse", paru en 2009 devrait faire l'effet d'une bombe. La réalisatrice y décrit comment elle s'est fait soutirer des chèques à hauteur de 850.000 euros par un  Rocancourt profitant de son handicap et de sa faiblesse. Isabelle Huppert et Romain Duris seraient les premiers choix pour le producteur Jean-François LePetit.

 rom.jpghup.jpg

22 novembre 2010

Isabelle Huppert propose son festival sur ARTE.

artee.jpg
Du 22 novembre au 5 décembre, ARTE propose 12 soirées exceptionnelles dédiées au cinéma.
Pas n’importe quel cinéma, celui qu’elle soutient et coproduit . 18 longs métrages récents et inédits, presqu’autant de courts et moyens métrages. Un choix qui reflète parfaitement la diversité des films d’auteur du monde entier réalisés ces trois dernières années.
L’ occasion aussi de découvrir des documentaires inédits (Brunes et blondes d‘Alain Bergala, Michael Nyman, un compositeur en devenir de Silvia Beck).
arte.jpgPour présenter de façon originale et décalée chaque long métrage, Isabelle Huppert, marraine du festival, s’est métamorphosée en héroïne fifties sous l’oeil du réalisateur Marc Fitoussi (Copacabana).
Engagée dans la création, ARTE participe à la production cinématographique internationale. Avec ARTE France Cinéma et ses partenaires allemands, la ZDF ou les stations de l’ARD, la chaîne soutient la production d’environ trente films par an.

Les films ici: http://www.arte.tv/fr/3410480.html

 

24 octobre 2010

New York Unité Spéciale. Quand Stone Croise Huppert!!

stone huppert.jpgIl est courant dans la série "SVU- Law and Order"  de faire entrer quelques grands noms. Alors que Sharon Stone s'apprête à quitter le set après 4 épisodes, elle croise l'espace de quelques scènes Isabelle Huppert. Cet épisode très spécial sera diffusé le lundi 8 novembre à 22h30 sur TF1 . Intitulé "A La Folie"  on découvrira Sophie Gerard (Huppert) mère d'une enfant handicapée et son combat face au procureur joué par Stone. Isabelle Huppert est, après Leslie Caron et Jeanne Moreau, la troisième actrice française à apparaître dans "New York Unité Spéciale".

Archive:  http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2010...

 

12 septembre 2010

Claude Chabrol le "pape" de la Nouvelle Vague, décès!

chabrol.JPGAvec la disparition de Claude Chabrol, le cinéma français perd l'un de ses plus beaux fleurons..Contrairement à la rumeur,  c'est Chabrol, et non  Truffaut qui a créé le style "Nouvelle Vague"  Son premier opus "Le beau Serge" réalisé avec les sous d'un héritage est le film qui a révolutionné le cinéma français. Loin les dialogues stérotypés, les scènes sans aucune émotion..place à une certaine impro. Le réalisateur décédé ce jour à l'âge de 80 ans,  laisse derrière lui, une oeuvre exceptionnelle, avec des films tels "Inspecteur Lavaradin, Violette Nozière, Les Cousins, Les Bonnes femmes, Les Biches, La Décade prodigieuse, Le Boucher...etc etc....et il a permis à deux actrices exceptionnelles d'avoir la carrière que l'on sait, Isabelle Huppert, et surtout sa compagne Stéphane Audran..

http://nezumi.dumousseau.free.fr/chabrol.htm

29 avril 2010

Sharon Stone dans Law and order! Deux extraits!

GetAttachment
Sharon stone
dans "Law and Order" saison 11, avec Chris Melony et Mariska Hargitay. Ils ont vraiment de la chance les téléspectateurs américains. Ici, il va nous falloir attendre longtemps (fin 2011) avant de découvrir la sublime Sharon passant avec talent du grand écran au petit écran.

lao 1
En effet, TF1 diffuse actuellement la saison 10. et dans les quatre épisodes diffusé par NBC, on découvrira Sharon Stone, un ex-flic reconvertie en assistante du procureur qui va jeter le trouble dans les relations entre le détective Stabler (Melony), avec lequel elle a eu une relation du temps où les deux étaient simple flics, et Olivia Benson (Hargitay).. la sulfureuse Sharon Stone de Basic Instinct n'est pas loin. Et la chaîne va encore étonner d'ici fin mai, les Américains pourront découvrir la comédienne française Isabelle Huppert en mère dont l'enfant a été kidnappé! 

 

 

lao 2

21 décembre 2009

Films en streaming en Belgique? Oui, c'est désormais possible!

Communiqué de Presse!

Profitez des fêtes pour offrir un CinéPass sur www.universcine.be,

LA référence en matière de diffusion des films sur internet!

univers ciné
 
vient de lancer le plus important portail de diffusion de films en VOD, proposant un accès direct à un impressionnant catalogue de films, longs métrages de fiction, documentaires, animations, films pour enfants ou courts métrages. Pour un prix modique, les internautes peuvent visionner des films en streaming ou en téléchargement temporaire de 48h.

 Une cinquantaine de producteurs et distributeurs belges se sont réunis afin d'organiser une meilleure diffusion du cinéma indépendant au travers notamment de cette plate-forme de vidéo à la demande sur internet. A l'instar de sa société sœur française créée en 2001, la plate-forme belge se veut LE portail de référence du cinéma indépendant de qualité, qu'il soit international ou belge. A ce jour, le catalogue d'UNIVERSCINE BELGIUM compte 162 titres dont 4 mois, 3 semaines et 2 jours, Aaltra, American Splendor, The Banishment, Calvaire, Le Cauchemar de Darwin, Cinéastes à tout prix, Climats, Congorama, Delirious, Eldorado, La Fille du RER, Le Fils de l'épicier, Home, Lady Chatterley, Lake Tahoe, La Meglio Gioventù, Millenium 1, Nos enfants nous accuseront, Odette Toutlemonde, Respiro, Rwanda, les collines parlent, Taxidermia, Les Temps qui changent, Thomas est amoureux, La Tourneuse de pages, Les Triplettes de Belleville, Les Trois singes, Ultranova, Vinyan, The Visitor, Vodka Lemon, Voleurs de chevaux, We feed the world, The Wrestler. (*)

 De nouveaux titres s'ajouteront chaque semaine. Certains films seront également disponibles le même jour que leur sortie en dvd. En accompagnement aux films proposés, le site donne en accès gratuit un contenu rédactionnel composé d'interviews et de critiques mais également des bonus et bandes annonces.

 UNIVERSCINE offre ainsi un outil promotionnel supplémentaire au cinéma indépendant et entend par là-même contrer le téléchargement illégal.

 Initié par des producteurs et distributeurs belges, UNIVERSCINE BELGIUM bénéficie du soutien du programme Media et de la Médiathèque de la Communauté française de Belgique.

 UNIVERSCINE travaille également avec d'autres plates-formes fonctionnant sur le même modèle de représentation des producteurs et distributeurs nationaux et indépendants dans six autres pays européens : France, Irlande, Suisse, Allemagne, Espagne et Finlande; chaque territoire proposant un catalogue qui lui est propre.

 Le prix moyen d'un long métrage est de 2,99€. Idéal pour les cadeaux de fêtes de fin d'année, le CinéPass propose 4 formules avantageuses : Cinévasion (13,99€ pour 5 locations), Cinéphile (21,99 pour 8 locations), Cinévore (34,99€ pour 14 locations) et Cinémaniaque (47,99€ pour 20 locations). Les films peuvent être visionnés aussi bien sur Mac que sur PC.

 Pour toute information : www.universcine.be

Sources M.F. Dupagne.
Fin du communiqué de presse!

** Films chroniqués sur Moteur silence on tourne....


13 décembre 2009

European Films Awards Palmarès.

logohomeLes Awards du meilleur Film Européen du 12 décembre se sont tenus cette année à Bochum en Allemagne. L'Académie tient compte du vôte de ses 2000 membres pour décerner ses prix. L'année dernière, le très controversé Gomorra avait remporté la palme, alors que ironie du sort, Roman Polansky se voyait décerner un prix pour l'ensemble de sa carrière en 2006....Mais cette année,c'est à ne rien comprendre. Alors que "Un prophète" reste à mes yeux l'un des meilleurs si pas le meilleur film de 2009, c'est encore après Cannes le film "Le Ruban Blanc" qui coiffe Audiard sur le fil. Je serais médisante si je vous disais le fond de ma pensée, mais je me lance quand même. A Cannes,  Isabelle Huppert avait usé de tout son poids auprès des autres membres du  jury qu'elle présidait, afin d'élire son pote Hanneke...Ici en Europe, comme par hasard Hppert reçoit un Award (mérité je ne dis pas) pour l'ensemble de sa carrière, et oups Hanneke repart avec la statuette. Bizarre quand même! Bien sûr, je ne vous demande pas d'adhérer à cette idée, mais c'est juste que j'avais envie de l'exprimer, parce que je ne comprends pas certains rsultats dans toutes ces cérémonies. M'enfin...couronner un film long, lent et où de nombreux cinéphiles s'ennuyent, et qui plus est ne passe que dans des salles dites alternatives (Actor's, Styxx et Caméo à Namur)...c'est à y perdre l'envie d'aller au cinéma. Donc, un mot, un seul, allez voir "Un Prophète" si vous ne l'avez pas encore vu. Cependant le film ne perd pas tout, son acteur Tahar Rahim qui fait une interprètation phénomènale s'est vu décerner le Prix du meilleur acteur, et la prod s'est vu gratifier du Prix d'Excellence. ouf!

Meilleur film: "The White Ribbon," Michael Haneke (Germany, Austria, France, Italy)

Réalisateur : Michael Haneke, "The White Ribbon" (Germany, Austria, France, Italy)

Meilleure actrcie: Kate Winslet, "The Reader" (Germany, U.K.)

Meilleur acteur : Tahar Rahim, "A Prophet" (France)

http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/post/7400689...

Meilleur scénariste Michael Haneke, "The White Ribbon" (Germany, Austria, France, Italy)

CINEMATOGRAPHER: Anthony Dod Mantle, "Antichrist" (Denmark, Germany, France) & "Slumdog Millionaire" (U.K.)

Prix d'excellence : Brigitte Taillandier, Francis Wargnier, Jean-Paul Hurier & Marc Doisne for Sound Design, "A Prophet" (France)

Compositeur: Alberto Iglesias, "Broken Embraces," (Spain)

Dessin animé Mia and the Migoo," Jacques-Remy Girerd, Nora Twomey (France, Italy)

 Lifetime Achievement :Ken Loach

Prix pour l'ensemble de sa carrière : Isabelle Huppert

 Critics awaqrds Prix Fipresci "Sweet Rush," Andrzej Wajda (Poland)

People's choice award du meilleur film  "Slumdog Millionaire," Danny Boyle (U.K.)

14 octobre 2009

Isabelle Huppert, invitée d'honneur au Festival du Film Européen!

 

                    isabelle20huppert

Après le festival du Film de Namur l'année dernière, où elle était le Coup de Coeur, le Festival de Cannes où elle siègait comme présidente du jury longs-mètrages, la comédienne Isabelle Huppert est une fois encore à l'honneur. Elle se verra remettre le Prix de La Contribution Européene lors du 22ème festival du Film Européen qui se tiendra à Bochum en Allemagne le 12 décembre prochain, et qui désigne le meilleur film européen de l'année. (voir plus bas)

 
Comédienne au large régistre, elle est passée par tous les rôles, juive dans Coup de foudre, dame de la haute dans "Ceux de Saint-Cyr, à une meurtrières dans Violette Nozière, en passant par son rôle de magistrate dans L'Ivresse du pouvoir, mais aussi dans Home de la ralisatrice belgo-suisse Ursula Meier, où elle campe une épouse et mère d'une famile un peu barge...et puis La Pianiste, un rôle très costaud  Bref, une actrice à part entière qui s'est également essayée avec succès au théâtre, et qui s'est imposée comme l'une des plus grandes actrices française et internationale, car son son aura dépasse largement nos frontières.

A noter qu'un Lifetime Achievement sera remis au réalisateur anglais Ken Loach.  Le vainqueur de l'année dernière: Gomorra et en 2007 "Das Leben Der Andern" avec Ulrich Mühle fut récompensé. Ce dernier, comédien très apprécié en Allemagne  décèda peu après.

 

 

04 septembre 2009

Venise, le festival c'est parti!!

mostra 2 25 Pays sont représentés cette année, en dehors de l'Italie qui propose quatre longs-métrages, dont  Baaria’ de Giuseppe Tornatore qui a ouvert le bal lors du gala d'ouverture, et  ‘The Big Dream’ de Michele Placido, ‘The White Space’ de Francesca Comencini, et La Doppia Ora de Giuseppe Capotondi. Quant au Tapis-Rouge, je pense qu'il aura fière allure, car il sera foulé tout au long de la semaine, par d'énormes pointures....que malheureusement nous ne pourrions même pas imaginer en rêve sur nos terres belges...Charlize Theron (The Road) Steven Sodderberg, Julianne Moore, Michael Moore, Nicolas Cage et Eva Mendez (The bad Lieutenant's remake) Michael Moore (Capitalism A Love Story) George Clooney, Jeff Bridges, Kevin Spacey et Ewan McGregor (The Man who Stared at Goats)et George Romero, et la liste en loin d'être complète! Concernant la compétition, la France dévance les autres avec 3 films dont Persécution avec Charlotte Gainsbourg, qui ne l'oublions pas a ét primée à Cannes pour Antéchrist, 36 Vues du pic Saint-Loup de Jacques Rivette avec Sergio Castellito, Tania Danieli et Jane Birkin, sur une femme qui reprend les rennes d'un cirque.  Tiens mère et fille main dans la main...et enfin, White Material de Claire Denis tourné en Afrique, avec Isabelle Huppert, décidémment présente à chaque Festival....

Films en compétition :

Baaria – La Porte Del Vento de Giuseppe Tornatore (Italie) : film d’ouverture

· Women Without Men de Shirin Neshat (Allemagne)
· Il grande sogno de Michele Placido (Italie)
· 36 vues du Pic Saint-loup de Jacques Rivette (France)
· Survival Of The Dead de George A. Romero (Etats-Unis)
· Life During Wartime de Todd Solondz (Etats-Unis)
· Tetsuo Bullet Man de Shinya Tsukamoto (Japon)
· Lei Wangzi de Yonfan (Chine/Taïwan/Hong Kong)

. Soul Kitchen de Fatih Akin (Allemagne) distribué par Cinéart
· La doppia ora de Giuseppe Capotondi (Italie)
· Accident de Pou-soi Cheang (Chine/Hong Kong)
· Persécution de Patrice Chéreau (France)
· Lo Spazio Bianco de Francesca Comencini (Italie)
· White Material de Claire Denis (France)
· Mr. Nobody de Jaco van Dormael (Belgique, France) Distribué par Belga
· A Single Man de Tom Ford (Etats-Unis)
· Lourdes de Jessica Hausner (Autriche)
· Bad Lieutenant de Werner Herzog (Etats-Unis)
· The Road de John Hillcoat (Etats-Unis)
· Between two words de Vimukthi Jayasundara (Sri Lanka)
· El Mosafer de Ahmed Maher (Egypte)
· Levanon de Samuel Maoz (Israël)
· Capitalism : A Love Story de Michael Moore (Etats-Unis)

Films hors-compétition :

· Anni Luce, Francesco Maselli (Italie)
· L’Oro di Cuba, Giuliano Montaldo (Italie)
· Ehky Ya Schahrazad (Scheherazade, Temm Me a Story), Yousry Nasrallah (Egypte)
· Prove Per Une Tragedia Siciliana, John Turturro , John Paska (Italie)
· Delhi-6, Mehra Rakeysh Omprakash (Inde)
· Yona Yona Penguin , Rintaro (Japon) Distribué par Cinéart
· The Informant !, Steven Soderbergh (Etats-Unis)
· South of the Border, Oliver Stone (Etats-Unis)

· Rec 2 , Jaume Balaguero , Paco Plaza (Espagne) Distribué par Cinéart
·
· The Hole , Joe Dante(Etats-Unis)
· Napoli Napoli Napoli , Abel Ferrara (Italie)
· Brooklyn’s Finest , Antoine Fuqua (Etats-Unis)
· The Men Who Stare at Goats, Grant Heslov (Etats-Unis)
· Gulaal, Anurag Kashyap (Inde)
· Dev D, Anurag Kashyap (Inde)
· Toy Story 3-D, John Lasseter (Etats-Unis)
·· Valhalla Rising, Nicolas Winding Refn (Danemark)

Film de clôture : Chendu, wo ai ni, Fruit Chan, Cui Jian (Chine)

mostra banner

 

30 août 2009

UN PROPHETE! Dossier complèt.

prophète_poster_
Le film de Jacques Audiard, le fils du réalisateur et scénariste Michel Audiard, aurait pu s'appeler "Little Big Man", en choississant "Un Prophète", Audiard junior donne une dimension onirique à son long-mètrage. Ce titre agit comme une injonction, il oblige à comprendre quelque chose qui n'est pas spécialement développé, que c'est juste un prophète, un nouveau prototype de mec....un gars au service des autres pour faire référence à une chanson de Bob Dylan "You Gotta Serve somebody". Le Prophète, c'est une histoire pertinente sur le mileu carcéral, mais pas comme divers réalisateurs l'ont fait. Fallait non seulement des têtes inconnues pour donner du poids au scénario, car des acteurs connus auraient "détourné" les spectateurs du sujet, et créer une histoire avec des héros de figures que l'on ne connaît pas, qui n'ont pas de représentation iconique au cinéma, comme les arabes par exemple, mais également captiver le public avec ces inconnus.  Un peu  à la manière des westerns de Sergio Leone, qui a mis en lumière des visages, des gueules que l'on ne connaissait pas et qui les a transformées en héros...et grande stars aujourd'hui. Ce que devrait devenir Tahar Rahim, que l'on dit pas loin d'une composition à la Pacino....Mais j'y reviendrai plus tard.

 prophète 5
Rahim a été le premier choix d'Audiard, car celui-ci confesse avoir toujours eu un faible pour des prototypes masculins un peu juvéniles, qui ne sont pas "caractérisés par leur degré de testostérone". Dans la foulée le réalisateur avoue un certain rapprochement avec Mathieu Kassowitz, avec lequel il a travaillé plusiers fois. Tous les taulards du film ne sont pas des baraquis, ils ne sont pas faits pour cet environnement, mais curieusement vont y développer des qualités qui vont leur permettre d'émerger, et de dominer..Tel Malik, le principal héros, entré pratiquement analphabète et un peu idiot, mais qui mettra à profit l'asservissement dont il fait l'objet de la part de Cesar Luciani, le maffieu corse pour se faire la main....et dépasser le maître!  En suivant son parcours, on observe le cerveau en action, un cerveau qui donne des preuves d'adaptabilité phénomènales que le personnage va d'abord utiliser dans des comportements opportunistes "sauver sa peau", survivre, ensuite améliorer son sort, s'aguerrir, et être protégé. Les Corses le considèrent comme un Arabe, et les Arabes comme un "ami" des Corses, il est constamment renvoyé dans les cordes, mais sera assez finaud pour faire croire qu'il choisit le bon "camp"  après avoir assassiné sur ordre de Luciani, un taulard "gay". La protection dont il fera l'objet assujeti à un asservissement total, lui permettra de peaufiner sa position sociale au sein de la prison, mais également le personnage qu'il sera à sa libération....un grand!

prophète 4
Entré pour ce que l'on appele "un petit délit", mais néanmoins condamné à passer 3 ans derrière les barraux, Malik mettre tout ce temps à profit, pour acquérir le savoir et la connaissance.  En apprenant en cachette la langue Corse, il pourra le moment venu, se faire respecter du "patron", car il sera à même de pouvoir décripter tous les codes de la bande des Corses.  

 Malik fait taire l'image que ce sont "les sanguins à gros bras" qui l'emportent. L'histoire du Prophète dépeint quelqu'un qui va accéder à une position qu'il n'aurait jamais atteinte s'il n'était pas allé en prison. Paradoxe!

prophète

prophète 6
Tahar Rahim c'est l'acteur polymorphe que cherchait Audiard, pour incarner un jeune homme qui n'a pas d'histoire , et qui va en écrire une sous nos yeux! Il a été choisi pour la raison invoquée plus haut, cad, qu'il fallait pour que le récit tienne, que le héros soit incarné par un gars non identifiable, justement parce qu'il s'agit d'une histoire d'accession à la visiblité. Tahar Malik s'intègre parfaitement dans la logique du réalisateur, véhiculer un autre cinéma et "décloisonner le casting pour prendre en compte le fait que le monde change, et que les figures héroiques doivent évoluer, et qu'il y a de nouvelles mythologies à bâtir sur de nouveaux visages" En ce sens, le comédien éclabousse à ce point que déjà, les pros le comparent à Al Pacino. Et je suis tout à fait d'accord avec eux. Il passe avec une facilité déconcertante d'un être vulnérable à un caïd sans coeur, n'affiche-t-il pas un sourire sarcastique lors d'une fusillade? N'est-il pas un coeur tendre lorsqu'il rend visite à la femme d'un détenu, pour passer quelques scènes plus loin, au plus violent des exécuteurs! Un grand acteur est né.  Un comédien qu'on attend pas, qui est capable de produire quelque chose auquel lepublic n'est pas préparé . A VOIR A VOIR A VOIR!!!!!!!!

prophète 7

Et je ne peux passer sous silence, la prestation 5 étoiles de Niels Arestrup! Comédien assez éffacé dans le civil, qui mériterait un peu plus de lumière lui aussi. Dans la peau Luciani, il est tout bonnement magistral! Sans oublier, les nombreux seconds-rôles, des gueules parfaites, sobres mais efficaces.

Conclusion, j'ai hâte de voir une suite, parce que les images de fin donnent à penser que cela pourraît-être le cas. Lors de sa sortie, il est attendu par la femme et l'enfant du "pote" et alors qu'on le laisse tout juste "formé", on sent qu'il a un avenir intéressant.

Détails: il est impossible de tourner dans de vraies prisons, et ce pour des raisons de sécurité évidentes. Donc la prison a été entièrement contruite, car le bâtiment est un des "personnages clés" de l'histoire.

Un Prophète a remporté le "Grand Prix du Public" au dernier Festival de Cannes, alors que tout le monde, le voyait repartir avec la Palme D'Or. Mais Mme Isabelle Huppert, la présidente du jury en a décidé autrement, en couronnant son "protégé" Hannecke et "Le ruban Blanc". L'avenir nous dira qui du public ou des pros est le plus fiable!!!!!!

Un Prophète  a reçu une Standing-Ovation, après la projection en avant prmeière au Festival du Film d'Ostende!

 http://www.un-prophete-lefilm.com/

 Distribution Cinéart pour toute la Belgique!

Sources: dossiers persos, entretiens avec Audiard, et vision-presse!

 

21 juillet 2009

Home collectionne les Prix et Un ange àà la Mer décroche son premier!

homeFilm français, belge, suisse
Genre : Drame
Réalisé par Ursula Meier, Thierry Spicher
Avec Isabelle Huppert, Olivier Gourmet, Adélaïde Leroux
Durée : 1h 37min.
Année de production : 2008
Au milieu d'une campagne calme et désertique s'étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l'abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille.
Ce film "belgo-helvète, "  a participé à 34 festivals et vient de récolter son 19eme prix:

 • Valois de la Mise en scène  et Mention Spéciale du jury pour Kacey Mottet Klein - Film Francophone d'Angoulême 2008

• Bayard d’Or de la Meilleure Photographie à Agnès Godard - et Bayard d'Honneur à Isabelle Huppert Festival International du Film Francophone de Namur 2008

• Prix FIPRESCI au Ve Festival International du film de Reykjavik 2008

• Prix SILVER ASTOR à Isabelle Huppert - Prix ADF (Argentinean Photography Authors Association) à Agnes GOdard Festival Internacional de Cine de Mar Del Plata  2008

• GRAND PRIX du long-métrage et Prix de la Critique au Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart  2008

• Prix de la jeunesse franco-allemande - Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart 2008

• Prix du Meilleur Film  et Prix du Meilleur Scéario - Prix du Cinéma Suisse Quartz 2009

• Prix du Meilleur Espoir (Kacey Mottet Klein) - Prix du Cinéma Suisse Quartz 2009

• Prix de la ville d'Athènes - 10ème Festival du film francophone de Grèce 2009

• Prix Nouveau Talent Cinéma -  SACD 2009

• Prix du Public du meilleur long-métrage - Festival International du film de Femmes de Barcelone 2009

• Prix du scénario - Festival International du cinéma d'auteur de Rabat 2009

• Grand Prix - GOLDEN ANGEL du  et Prix d'interprètation à Isabelle Huppert Festival International du film Tofifest 2009

 Sources : http://www.wbimages.be/

 

25 mai 2009

Cannes....Le palmarès!

palmeLe palmarès complèt du Festival de Cannes 2009.

Palme d'Or (Golden Palm): "The White Ribbon," de Michael Haneke (Austria)

-Grand Prix: "A Prophet," de Jacques Audiard (France)

-Prix du jury : "Fish Tank,"d' Andrea Arnold (Angleterre)et "Thirst," de Park Chan-wook (Corée du Sud )

-Prix spécial : Alain Resnais

-Meilleur réalisateur : Brillante Mendoza, "Kinatay" (Philippines)

-Meilleur acteur : Christoph Waltz, "Inglourious Basterds" (Usa)

Meilleure actrice : Charlotte Gainsbourg, "Antichrist" (Danemark)

-Meilleur scénario : Feng Mei, "Spring Fever" (Chine)

-Camera d'Or (première oeuvre): "Samson and Delilah," de Warwick Thornton (Australia)

-Meilleur court-métrage: "Arena,"  Joao Salaviza (Portugal)

 

14 mai 2009

Yes We C@nnes!

Clap! Ca y est. Le festival de Cannes "tourne" depuis hier soir.

Up 3-D à ouvert le plus prestigieux des rendez-vous ciné de la planète, et à partir de maintenant le jury va visionner de nombreux films concourant pour la Palme d'Or. Aux dernières nouvelles, il se murmure qu' Isabelle Adjani, qui a fait une entrée très remarque avec "La Journée de la Jupe "il y a quelques semaines, pourraît remettre le prestigieux throphée. En attendant, puisque nous voilà partis pour plusieurs jours de chroniques,  en guise de préambule, je vous livre deux petites vidéos qui retracent bien l'atmosphère de la Croisette.

12 mai 2009

Cannes le compte à rebours est commençé!

 

sharmila-TagoreAvec l'arrivée de   l'actrice indienne Sharmilla Tagore, star du cinéma hindi et arrière-petite-fille du poète Rabindranath Tagore, le jury  de la Palme d'or présidé par Isabelle Huppert. est désormais complèt.   

Le jury composé de Robin Wright  (ex-Penn?) Asia Argento , Shu Qi, les réalisateurs Nuri Bilge Ceylan, Lee Chang-Dong ,James Gray , Isabelle Huppert, Sharmilla Tagore et  l’écrivain Hanish Kureishi devra faire son choix  parmi les films en compétition officiele, avec en rouge, les longs-mètrages évènements. L'un pour son étincellant casting, Inglorious batsterds, l'autre pour le contenu choc "Antichrist,  encore l'autre pour la présence surprise de Johnny Hallyday dans vengeance, et  comme toujours chacun des films de Pedro, parce qu'il est et restera toujours Almodovar., sans oublier Ken Loach et Eric Cantona...

Cannes l'envers du décors

 Vincere de Marco Bellochio (Italie)

Fish tank d' Andrea Arnold (Grande-Bretagne)

 Un prophète de Jacques Audiard (France)

 Map of the sounds of Tokyo de Isabel Coixet (Espagne)

Bright Star   de Jane Campion (Nouvelle-Zélande)

 Taking Woodstock de Ang Lee (Taïwan)

Antichrist de Lars von Trier (Danemark

Looking for Eric de Ken Loach (Grande-Bretagne)

 Vengeance de Johnnie To (Hong Kong)

Les Etreintes brisées (Los abrazos rotos) de Pedro Almodovar (Espagne)

Inglourious basterds de Quentin Tarantino (Etats-Unis)

A l’origine de Xavier Giannoli (France)

Nuits d’ivresse printanière  (Chun feng chen zui de ye wan) de Lou Ye (Chine)

Le ruban blanc (Das weisse band) de Michael Haneke (Autriche)

Thirst, ceci est mon sang (Bak-Jwi) de Park Chan-Wook (Corée du sud)

Kinatay  de Brillante Mendoza (Philippines)

The time that remains de Elia Suleiman (Palestine)

Soudain le vide  (Enter the void) de Gaspar Noé (France)

Les herbes folles d’Alain Resnais (France)

 

 

 

 

18 février 2009

Barrage contre le Pacifique. Sortie Belge 11/2

barrage 2
Indochine 1931. Dans le golfe du Siam, une mère survit tant bien que mal avec ses deux enfants, Joseph (20 ans) et Suzanne (16 ans), qu'elle voit grandir et dont elle sait le départ inéluctable.
Abusée par l'administration coloniale, elle a investi toutes ses économies dans une terre régulièrement inondée, donc incultivable. Se battant contre les bureaucrates corrompus qui l'ont escroquée, et qui menacent à présent de l'expulser, elle met toute son énergie dans un projet fou: construire un barrage contre la mer avec l'aide des paysans du village. Ruinée et obsédée par son entreprise, elle laisse à Joseph et Suzanne une liberté quasi-totale. C'est alors que M. Jo, fils d'un riche homme d'affaires chinois tombe sous le charme de Suzanne. La famille va tenter d'en tirer profit…
Date de sortie :  11-02-2009
Durée : 115 minGenre : Drame
Réalisé par :
Rithy Panh
Avec entre autres :
Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel, Astrid Bergès-Frisbey, Randal Douc, Duong Vanthon
barrage one
MARGUERITE DURAS

DE L’INDOCHINE FRANÇAISE AU QUARTIER LATIN (1914-1939)

La jeunesse indochinoise (1914-1932)
Marguerite Donnadieu naît en 1914 en Cochinchine, à Gia-Dinh, près de Saigon. Son père, Henri, professeur de mathématiques originaire du Lot-et-Garonne, et sa mère, Marie, institutrice originaire du Nord, ont quitté la France pour les colonies au début du siècle. Marguerite a deux frères aînés, Pierre et Paul. Jusqu’au départ du père en France en 1918 pour des raisons de santé, la famille Donnadieu a su progresser dans la hiérarchie, le père ayant été nommé directeur de l’enseignement en Cochinchine.
Mais sa mort en France en 1922 change la situation. Marie revient en métropole avec ses trois enfants, elle cherche à récupérer la maison familiale de son mari, échoue, puis repart en Indochine en 1924 comme le lui impose son statut de fonctionnaire coloniale. La famille revient donc à Phnom Penh, puis, grâce à l’insistance de la mère auprès des autorités coloniales, à Vinh Long, poste de brousse de la Cochinchine.
De ces deux années passées en France, Marguerite gardera peu de souvenirs. Ce sont les années qui suivent qui sont déterminantes pour son oeuvre, passées d’abord dans la ville de Vinh Long puis dans celle de Sadec ; elle y fait la découverte de la campagne indochinoise.
En 1928, la mère achète une concession au bord du Pacifique, dans laquelle elle met tout son argent. Elle s’y installe avec Paulo et Marguerite, qui vivent alors dans la nature en contact permanent avec la population indigène, parlant le vietnamien. C’est dans ce cadre-là que Marguerite placera l’histoire d’Un barrage contre le Pacifique. Les terres sont incultivables. Ruinée, la mère décide de quitter la concession. Depuis 1929, Marguerite va au lycée français de Saigon et loge dans la pension de Mlle C. À Saigon, elle rencontre Léo, celui qui deviendra dans la fiction l’amant chinois, elle rencontre aussi Anne-Marie Stretter, jeune élève comme elle du lycée français et que la fiction transformera en un personnage récurrent du cycle de l’Inde (du Ravissement de Lol. V. Stein à India Song). À l’été 1931, les Donnadieu reviennent en France d’abord au Platier dans la famille du père, puis à Paris. Ce furent quelques mois difficiles, marqués par le manque d’argent, par la violence de l’aîné qui venait voler la mère.
Durant cette période, la jeune Marguerite commence à écrire pour elle, des nouvelles, des poèmes, dont il ne nous reste que quelques lignes. En 1932, la famille retourne en Indochine, Marguerite retrouve le lycée pour passer son second baccalauréat. Ses résultats scolaires sont excellents. En septembre 1933, elle quitte définitivement l’Indochine, la mère et le « petit frère », pour Paris où elle vient faire ses études. Toute cette période constituera l’un des terreaux de l’oeuvre de Duras: la mère, les frères, la violence, la nature, l’Indochine, le monde des colonies… autant de motifs qui parcourent ses livres.

Les débuts de l’indépendance (1932-1940)

À Paris, elle s’inscrit à la faculté de droit et suit parallèlement des cours de mathématiques spéciales. Elle mène une vie agitée, se crée un premier groupe d’amis, pour la plupart militants antifascistes. Mais Marguerite reste à l’écart de l’agitation politique. En 1935, sans prévenir, elle déserte l’université et entre pour six mois à l’Armée du Salut s’occuper des déshérités. Elle rencontre à la fin de cette année-là Jean Lagrolet. Ils partagent leur passion pour la littérature, désireux l’un et l’autre de devenir écrivains. Le jeune homme lui fait découvrir la littérature américaine et notamment Faulkner, mais aussi les anglais T. S. Eliot et Joseph Conrad. Il l’initie aussi au théâtre. Marguerite s’inscrit à l’École des sciences politiques. Ses résultats sont excellents et sa capacité de travail énorme. Elle lit et étudie.
Contrairement à bon nombre de jeunes étudiants de l’époque, elle ne s’engage ni dans les rangs d’une droite aux sympathies fascistes, celle de l’Action française, ni dans ceux de la gauche qui accède au pouvoir en 1936 avec le Front populaire. Jean Lagrolet lui présente deux de ses amis, Georges Beauchamp et Robert Antelme, eux aussi étudiants. C’est la première bande d’amis de Marguerite Duras. Elle quitte Jean Lagrolet pour Robert Antelme qui deviendra son mari en 1939. En 1938, elle entre au ministère des Colonies au service intercolonial d’information et de documentation.


Pour le ministère, elle écrit L’Empire français, ouvrage sur les vertus et les grandeurs de l’empire colonial, publié en 1940. En septembre 1939, c’est la déclaration de guerre contre l’Allemagne nazie. Le 6 juin 1940, c’est l’invasion allemande, puis l’armistice, le gouvernement de Vichy. Marguerite quitte d’abord Paris, puis démissionne du ministère et revient à Paris en septembre. Elle emménage avec Robert Antelme rue Saint-Benoît dans le quartier de Saint-Germain-des- Prés.

L’AFFIRMATION DE L’ÉCRITURE (1940-1964)

La guerre et la Libération : de l’engagement politique à l’écriture (1940-1950)

Rue Saint-Benoît, c’est le début de l’écriture avec la rédaction et la publication de deux romans, Les Impudents en 1943 et La Vie tranquille en 1944. Mais c’est aussi le début de l’engagement politique, d’abord comme membre actif de la Résistance, puis comme membre du Parti communiste français.
Certes, en1941 et 1942, Marguerite et Robert travaillent dans les ministères de la France collaboratrice, elle au Comité d’organisation du livre qui choisit les livres à publier en répartissant le papier entre les différentes maisons d’édition, lui au ministère de l’Information. Mais dès 1943, les ministères deviennent les lieux d’une résistance invisible à laquelle participent Marguerite et son mari, avant de devenir des résistants actifs. C’est dans ces années-là qu’elle rencontre Georges Beauchamp, résistant, Raymond Queneau, et surtout Dionys Mascolo, qui travaille depuis peu chez Gallimard, qui deviendra son amant, le père de son enfant et l’ami indéfectible de Robert. La rue Saint-Benoît devient un refuge, un foyer de résistance. Mais Marguerite ne rompt pas pour autant avec ses voisins Ramon et Betty Fernandez, collaborateurs affichés. Des années plus tard, elle fera même un magnifique portrait de Betty dans L’Amant. En 1944, Robert Antelme est arrêté, puis déporté. Il revient du camp de Buchenwald en mai 1945, plus mort que vif. Sur cette période, Duras écrira La Douleur (1985), roman qui en retranscrit les instants les plus douloureux et les plus ambigus. En 1944, Marguerite est entrée au Parti communiste. Elle devient une militante active. L’appartement de la rue Saint-Benoît devient un lieu d’intenses échanges, un lieu ouvert sur le monde. Mais l’esprit indépendant de Marguerite, qui divorce de Robert en 1946 et a un enfant de Dionys en 1947, Jean, se libère vite des diktats imposés par le Parti.
En 1949, elle quitte le Parti. En 1950, elle publie un troisième roman, un succès, Un barrage contre le Pacifique, qui rate de peu le prix Goncourt. Grâce aux droits perçus sur les ventes d’Un barrage contre le Pacifique, elle achète une maison à Neauphle-le- Château, puis un appartement à Trouville face à la mer. Ils deviendront des lieux phares de l’écriture durassienne

 

Sources dossiers pros persos Cineart

05 janvier 2009

Jeremie Renier tourne

me renierNotre Jeremie Renier national (Le silence de Lorna) va tourner Black Box au Canada, un thriller  dans l'air du temps, qui s'articule autour d'un important krach boursier, sous la direction de Fabrice Genestal (La Squale) A ses côtés Michael Madsen (Thelma & Louise-Reservoir Dogs) et Vahina Giocante (99 F) Le tournage devrait bientôt débuter, et ce pour une durée de Six à huit semaines...

Parallèlement Jérémie Renier va réaliser son premier film au titre assez insolite "Les carnivores et les Edentés"  qui narrera l'histoire de deux frères, acteurs, l'un étant bien plus en avant que l'autre  qui végète dans des rôles de second ordre. Jusqu'au moment où celui qui connaît la gloire disparaît. Détail insolite, ce film a été par les deux frangins Jérémie et Yannick, que l'on a pu découvrir ensemble dans "Nue Propirété" avec Isabelle Huppert.

Sources Showbizz. photo perso MichCiné et Jérémie Renier!