liberace

  • Behind the Candelabra...Michael Douglas est.....

    candelabra.jpg

    Les superlatifs me manquent.  

    Aujourd'hui j'ai assisté au film-évènement de l'automne....Behind the Candelabra... grande envolée Kitch ayant une grande star des années 50 comme personnage principal. LIBERACE dont le film retrace les dernières années de sa vie, nous montre d'entrée de jeu, une scène culte, où l'artiste interprète un boogie woogie endiablé...Pianiste exceptionnel , Liberace  pouvait interprèter du classique comme du swing avec égal talent...Pour moi, il était un artiste dont j'appréciais tout autant l'art musical que le côté décalé et les tenues plus qu'extravagantes...IL arrivait sur scène enveloppé de fourrures avec longues traîne, souvent en sortant d'une énorme limousine. Et lors des 52 derniers concert qu'il a donné à Las végas, alors qu'il était déjà malade...il arrivait sur scène par le haut, tel un ange...Tout cela Soderberg nous le montre d'un belle façon, et même si certaines facettes du personnages sont à la limite du vulgaire, tant dans son comportement que de la façon de se vêtir, le réalisateur le montre avec respect et avec d'infinies précautions. tout en ne négligeant pas la part d'ombre et les bassesses des personnages....actualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualitéactualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualité. Jamais cependant, pendant les deux heures que dure le film, on ne ressens un malaise devant la débauche de luxe, de kitch  et de sex, car il en est beaucoup question aussi. Même les dizaines de baisers pleine bouche échangés entre les deux amants , et les scènes de lit ne sont pas déplacés...au contraire, le spectateur assiste à une belle histoire d'amour.  Boudé à Cannes, où le prix d'interprètation est revenu à Bruce dern (????) Michael Douglas qui tient là le rôle de sa vie, et incarne un troublant Liberace, dont il reprend les mimiques et le timbre de voix d'une manière ahurissante, n'en est pas pour autant aigri...Il estime qu'avoir pu tourner le film est un cadeau du ciel après sa rude bataille contre le cancer...Egalement été boudé aux Etats-unis, les pros le jugeant trop gay pour une sortie salle, Behind the Candelabra a atteri directement sur la chaîne HBO où il a battu tous les records avec plus de 3 millions de spectateurs.... 

    actualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualitéMais qui est Libérace.?

    Les moins de vingt ne peuvent pas le connaître, pourtant ce fut une des plus grandes stars des années 50 à 80.. tellement populaire qu'il pouvait tout se permettre. Une démesure à la hauteur du personnage, mais cela aussi lui était pardonné!  actualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualité

    Liberace né Wladziu Valentino Liberace en 1919    apprit les premiers rudiments du piano à l'âge de 4 ans, et était capable de retenir des morçeaux classiques très compliqués dès l'age de 7.. Tout au long de sa carrière  pendant laquelle il a joué dans le clubs, les grands théâtres, et même comme soliste au sein de grands orchestres...., il n'a eu de cesse d'affirmer que sa musique  était du classique sans les effets compliqués et les orchestrations alambiquées...Comme toutes les stars de l'époque, il fit une timide apparition au cinéma dans "Sincerly Yours" en  1955 pour la Warner. Cependant, à force de n'avoir que quelques minutes d'antenne dans les nombreux shows  où  en tant qu'invité d'honneur il faisait exploser les audiences.... il créa son propre show, qui firent un carton..car il fut le premier à prendre le public à partie  et à parler à la caméra. Ses nombreux intermèdes humoristiques faisaient la joie des téléspectateurs des années 50. actualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualité

    actualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualitéactualité cinéma,malaguena,sammy davis junior,cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualité

     Détail. Debbie Reynolds ici sur la photo en compagnie du pianiste, était très amie avec ce dernier, et c'est elle qui incarne sa maman dans le film. J'avoue que je ne l'ai pas reconnue. J'ai appris son rôle en consultant le dossier presse...

     

    Pour vous faire une idée de la rapidité avec laquelle il jouait....voyez le clip...

    Et ici il interprète une séquence utilisée dans le film

     

     

    Mais il excellait aussi dans un répertoire de variété Malaguena...en compagnie de Sammy Davis Jr..

    un clic sur

    http://www.youtube.com/watch?v=Pn7ImsFM13k

    Et enfin, ici le personnage kitch dans toute sa splendeur.

     

    actualité cinéma,malaguena, Sammy Davis Junior, cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualitéSteven Soderbergh (Magic Mike) a adapté le livre de mémoires Behind the Candelabra : My life with Liberace de Scott Thorson.. avec Richard Gravanese au scénario et Jerry Weintraub à la production. Matt Damon  incarne Scott Thorson. Ce dernier poursuivit Liberace en 1982 pour la somme de 113 m de $ de pension alimentaire....aruguant qu'il avait été le compagnon pendant 5 ans. Et même si Liberace a toujours nié être gay, Thorson a quand même obtenu 95.000 $ en 1986

     

     

    BEHIND THE CANDELABRA | MA VIE AVEC LIBERACE screeningon Tuesday25 June at 12h (KinepolisBxl)

    _______________________________________________________________________

     

    actualité cinéma,malaguena, Sammy Davis Junior, cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualitébiography | drama -releasedate Belgium : 30 October 2013 director : Steven Soderbergh cast : Michael Douglas, Matt Damon, Rob Lowe version : english spoken (withbilingualsubtitles) duration : 1h58 www.hbo.com/#/movies/begin-the-candelabra

    Before Elvis, before Elton John, Madonna and Lady Gaga, there was Liberace:

    virtuoso pianist, outrageous entertainer and flamboyant star of stage and television.  A name synonymous with showmanship, extravagance and candelabras, he was a world-renowned performer with a flair that endeared him to his audiences and created a loyal fan base spanning his 40-year career. Liberace lived lavishly and embraced a lifestyle of excess both on and off stage. In summer 1977, handsome young stranger Scott Thorson walked into his dressing room and, despite their age difference and seemingly different worlds, the two embarked on a secretive five-year love affair. BEHIND THE CANDELABRA takes a behind-the-scenes look at their tempestuous relationship – from their first meeting backstage at the Las Vegas Hilton to their bitter and public break-up.cande.jpg

    actualité cinéma,malaguena, Sammy Davis Junior, cinéma,liberace,las vegas,michael douglas,matt damon,kinepolis,insolite,kitch,pianiste,homosexualité

  • Liberace, le virtuose revisité par Michael Douglas!!! B.A Officielle!

     

    Décidément, Hollywood en panne sèche de bons scénariï, soit puise dans son vieux catalogue de films, soit accouche de biopics retraçant la vie de personnes célèbres. Et Michael Douglas  s'y coltine à son tour, en incarnant Liberace, un pianiste qui s'est fait remarquer à la télévision et est devenu une des figures de proue des spectacles de Las Vegas durant les sixties et seventies. Hormis son talent fou au clavier, Liberace était également connu pour ses tenues vestimentaires excentriques ainsi que son attirance sexuelle pour les hommes. Il tenta d'ailleurs tant bien que mal de cacher son homosexualité avant de décéder du sida à la fin des années 80. Cet extravageant personnage est en outre devenu une véritable légende, et l'objet d'un culte démesuré chez les Gays!
    lib pudeum_museumSon musée fondé en 79  est un modèle de Kitch. Plus Kitch que cela tu meurs. Une aile est entièrement consacrée à ses nombreuses voitures, les unes plus délirantes que les autres. L'autre partie est consacrée à sa passion, ou disons plutôt sa folie...les pianos, faut les voir pour se dire que ce mec était quand même un petit peu "félé". Le musée est par ailleurs rempli d'objets hétéroclites, mais ayant tout une touche de Kitch accentuée, bijoux, bagues en forme de piano, on s'en serait douté, une garde-robe qui aurait fait pâlir Céline Dion et Elvis réunis.  

     

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,cine,cinema,p

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite cinema,cine,cinema,p

     

     

    liberace,biopic,steven soderbergh,michael douglas,las vegas,piano,virtuose,flamboyant,pianiste,classique,r n r,matt damon,michael doulgas,actu,actu cine,actualite,actualite,actualite cinema,actualite cinema,cine,cine,cinema,cinema,p

    Steven Soderbergh (Magic Mike) a adapté du livre de mémoires Behind the Candelabra : My life with Liberace de Scott Thorson.. avec Richard Gravanese au scénario et Jerry Weintraub à la production. Matt Damon  incarne Scott Thorson. Ce dernier poursuivit Liberace en 1982 pour la somme de 113 m de $ de pension alimentaire....aruguant qu'il avait été le compagnon pendant 5 ans. Et même si Liberace a toujours nié être gay, Thorson a quand même obtenu 95.000 $ en 1986.

    liberace2

    Détail:  Liberace était capable non seulement de jouer du boogie comme personne, mais excellait dans tous les genres, y compris le piano classique! 

     

    Liberacebathroom

     

     

  • John Cusack change un bus pour un piano

    cusack.jpgwood.jpgExplication....John Cusack (The Raven-The Paperboy) a commencé le tournage de "Grand Piano" avec Elijah Wood à Clinton et Washington avec Eugenio Mira aux manettes de commandes. un long-mètrage qui raconte l'histoire d'un pianiste sur le retour, qui reprend du service sur scène et apprend que s'il ne propose pas le meilleur de lui-même, lui et sa femme mourront...Un peu bancale que ce scénario là! Une trame au piano près qui ressemble un peu à la trame de "Speed" en son temps. Jouer au lieu de conduire, mais pour un même résultat .Après la production se rendra à Barcelone en Espagne pour la suite du tournage. A l'heure qu'il est, on ne sait toujours pas quel rôle sera dévolu à Cusack, un bon, un vilain??? Bizarre que deux films sur des pianistes soient tournés presqu'en même temps....Je parle ici du biopic sur Liberace le flamboyant pianiste de Las Vegas avec Michael Douglas par ailleurs.

    Pendant ce temps là,  Will Smith, Coli Farrell, Russel Crowe et Matt Bomer tournent Winter's Tale à Brooklyn New York...Ce burrough de New York est également le théatre de nombreux autres tournages....dommage que je ne suis sur place que dans 3 semaines....Donc en ce moment on tourne "Golden Boy" au Stage In, "Delivery man" avec Vince Vaughan at State street and Park, et "Smash à Manhattan avenue et Kent Street... Quant à "Law and Order" dont j'irai à coup sûr visiter les "bureaux lors de mon séjour à Harlem, la production tourne à Chambers street et Centre Street à New.York City....

    .

  • Michael Douglas va mieux.....il sera Liberace.

    Michael.jpgIl paraît que Michael Douglas se remet très bien de son traîtement contre un cancer de la gorge, à tel point qu'il est à nouveau cité pour incarner le pianiste "fou" star de Las Vegas dans les années 80, Liberace. J'avais déjà publié un billet à ce sujet il y a deux ans, mais le projet n'avait finalement pas été porté à l''écran . Sans qu'une note ne m'informe du pourquoi......Ce sera chose faite en 2011 sous la baguette de Steven Soderbergh, comme prévu en août 2008. 


    Voici le texte publié sur Moteur on tourne cette année là

    Décidément, Hollywood en panne sèche de bons scénariïs, soit puise dans son vieux catalogue de films, soit accouche de biopics retraçant la vie de personnes célèbres.

     

    liberace2

     

     

     

     

     

     

    lib pudeum_museum

    Steven Soderbergh va paraît-il réaliser un film sur la vie et la renommée de Liberace, et serait est déjà entré en pré-prod pour Warner, et pour tenir le rôle, du flamboyant pianiste, il envisage Michael Douglas avec lequel il a tourné "Traffic". Richard Gravanese au scénario et Jerry Weintraub à la production. D'autre part, des discussions sont en cours, et Matt Damon pourrait incarner Scott Thorson, qui poursuivit Liberace en 1982 pour la somme de 113 m de $ de pension alimentaire....aruguant qu'il avait été le compagnon pendant 5 ans. Et même si Liberace a toujours nié être gay, Thorson a quand même obtenu 95.000 $ en 1986. et le pianiste est devenu une Icône Gay Liberace était capable non seulement de jouer du boogie comme personne, mais qu'il excellait dans tous les genres, y compris le classique

     

    michael_douglas_liberace.jpg

     

     

    Michael Douglas va s'y coltiner à son tour, en incarnant Liberace, un pianiste qui s'est fait remarquer à la télévision et est devenu une des figures de proue des spectacles de Las Vegas durant les sixties et seventies. Hormis son talent fou au clavier, Liberace était également connu pour ses tenues vestimentaires excentriques ainsi que son attirance sexuelle pour les hommes. Il tenta d'ailleurs tant bien que mal de cacher son homosexualité avant de décéder du sida à la fin des années 80. fin de l'article!

     

    s-LIBERACE-large.jpgphoto 2/3   www.huffingtonpost.com

     

  • RIP.Michael Jackson

     

    Three deaths in a row(photo Chicago Tribune)
    Depuis quelques jours, les décès du showbizz font le une. Farrah Fawcett, Michael Jackson, Ed MacMahon, Karl Malden. Surtout Michael Jackson!, .

    Si j'ai choisi le cliché représentant les trois premiers nommés, c'est parce que lors de décès, d'accidents la loi des séries de trois intervient plus qu'à son tour. Cela m'a toujours interpellé, lors de catastrophes ou terriennes... Après le crash d'un avion, il y en a toujours deux et trois dans la foulée (voir les réçents Airbus ) ce qui m'amène (enchaînement facile) vers les premières années du R'n'Roll, où trois vedettes montantes du r'n'roll  Ritchie Valens (La Bamba) Big Bopper (Chantilly lace) et Buddy Holly (Peggy Sue). périrent ensemble dans le crash d'un avion de ligne, alors qu'elles étaient en route pour un concert à Londres. Aujourd'hui, alors que l'actualité est ce qu'elle est, je me pose la question suivante : après David Carradine, Bill Mayes une vedette de la télévision Us et Fred Travelanos , l'homme aux 1.000 voix, Sky Saxon le chanteur du groupe The seeds, et Koko Taylor....Cela fait 5 décès, même si nous ne les connaissons pas tous....Who's next? 
    mj national gallery
    Afin d'apporter ma petite pierre à l'édifice des nombreux hommages rendus ce jour à Michael Jackson, j'ai eu envie de publier une vidéo montrant l'endroit où de nombreuses grandes stars américaines, reposent en paix dans un environnement exceptionnel.  D'emblée ce qui frappe,  c'est qu'en dehors du calme qui sied à ce genre d'endroit, les lieux sont superbes et de toute beauté, bien loin de nos "vilains "cimetières. déprimants. Là-bàs et à Paris (Père Lachaise)  ces sites sont de véritables parcs, qui de par leurs aménagements et leurs différents commodités mettent tout en oeuvre afin que le visiteurs puissent se recueillir sans devoir afficher le masque de circonstance. Faire hommage aux proches décédés n'est déjà pas drôle en soi, donc ces endroits n'en sont que plus valorisants.  Pour les américains, rendre hommage à leurs défunts n'est pas une corvée, au contraire ils peuvent pourquoi pas afficher un sourire, s'asseoir sur un des nombreux bancs, voir tout simplement se promener, dans un endroit qui, loin de la tristesse et morosité affichée chez nous, baigne sous le soleil. Ultime clin d'oeil à la "vie" . Aux dernières nouvelles Michael Jackson serait entérré dans un de ses cimetières...Enfin le calme pour le Roi de la Pop?

    mmonroe

    Cliquer sur le son.

     A noter la bande musicale "Celluloid Heroes" par Ray Davies  "The Kinks""

    Clip réalisé par Kenrg.
    Défilent non sans une pointe d'humour de l'auteur,  Al Jolson, Stan laurel, James Stewart, Sonny (Cher) Liberace avec un superbe piano dessiné, Nicole Brown Simpson, Bela Lugosi, Sammy Davies, Richard Nixon, John Wayne, Sharon tate (Polansk'is Wife) Marilyn Monroe, Ritchie Valens (La Bamba) et très drôle deux tombes, l'une Dodge, l'autre Ford côte à côte. Bien vu du photographe Ken Goldstein.

     ramone_j

     

  • Nicolas Cage revisite et produit Liberace le Pianiste "Fou"

    liberace4LIBERACE LE PIANISTE "FOU"

     

    Décidément, Hollywood en panne sèche de bons scénariïs, soit puise dans son vieux catalogue de films, soit accouche de biopics retraçant la vie de personnes célèbres. Et Nicolas Cage va s'y coltiner à son tour, en incarnant Liberace, un pianiste qui s'est fait remarquer à la télévision et est devenu une des figures de proue des spectacles de Las Vegas durant les sixties et seventies. Hormis son talent fou au clavier, Liberace était également connu pour ses tenues vestimentaires excentriques ainsi que son attirance sexuelle pour les hommes. Il tenta d'ailleurs tant bien que mal de cacher son homosexualité avant de décéder du sida à la fin des années 80. Nicolas Cage lui-même incarnera le musicien et produira le film dont le tournage vient de débuter à Las Vegas. Une ville que l'acteur connaît bien pour y avoir déjà tourné "Con Air" "Leaving Las Vegas" (avec lequel il rafla l'Oscar du meilleur acteur en 1995)  "Honeymoon in Vegas" en 1992.

    liberace2

     

     

     

     

    A propos de Liberace, l'extravageant, devenu une véritable légende, et l'objet d'un culte démesuré chez les Gays!
    Son musée fondé en 79  est un modèle de Kitch. Plus Kitch que cela tu meurs. Une aile est entièrement consacrée à ses nombreuses voitures, les unes plus délirantes que les autres. L'autre partie est consacrée à sa passion, ou disons plutôt sa folie...les pianos, faut les voir pour se dire que ce mec était quand même un petit peu "félé". Le musée est par ailleurs rempli d'objets hétéroclites, mais ayant tout une touche de Kitch accentuée, bijoux, bagues en forme de piano, on s'en serait douté, une garde-robe qui aurait fait pâlir Céline Dion (qui n'est pas loin pourtant), ses tenues super-extravageantes...Bref, ce musée vaut le détour.

    The Liberace Museum

    The Liberace Museum


     

    1775 East Tropicana Avenue (at Spencer)
    Las Vegas, Nevada 89119-6529.
    1-702-798-5595

    Néanmoins, du point de vue musical , c'était un génie. Un talent fou!

     

     

     

     

    Au point d'être reçu par le Pape PieXII.

    Malgré tout.pope

     

     

     

     

    Pour en revenir à Nicolas cage. 109_830405830_2_H013230_LJe suis quand même curieuse de voir, après sa perf' toute virile dans "WTC" et  son interprêtation en demi-teinte dans "The Wicker Man",  comment il va nous le jouer cet homosexuel hors normes....Bien sûr, vous me rétorquerez, et je suis d'accord avec vous, qu'un acteur de sa trempe saura y faire.  Néanmoins,  passer de l'uniforme de pompier à celui de l'efféminé et kitchounet Liberace....  Dus, wait and see.