ludivine sagnier

  • Passion de Brian de Palma programmé à Genres d'à côté

    genre logo.jpg

    passion001.jpgGenres d’à Côté est heureux de présenter en avant-première, PASSION, thriller érotique comme seul Brian De Palma sait le faire, racontant l’histoire d’une lutte de pouvoir entre deux femmes dans le monde des affaires.

    Christine a l’élégance et l’aisance d’une femme possédant argent et pouvoir. Sa protégée Isabelle est innocente et peu sûre d’elle, mais déborde d’idées que Christine n’a aucun mal à s’approprier. Elle guide son élève de plus en plus loin dans un jeu de séduction et de domination. Mais lorsque Isabelle a une liaison avec l’amant de Christine, la guerre éclate.

    De Palma renoue avec la jouissive veine hitchcokienne qui a fait son succès dans les années 70 et livre un film mêlant érotisme glacé et fièvre morbide, où les personnages se manipulent et s’humilient dans un suspense haletant. PASSION est aussi un film de femmes, pour la plupart bisexuelles, où le seul homme est un falot qui se laissera berner comme un bleu.

    passion1.jpgpassion6.jpgpassion7.jpgpassion2.jpg« Filmé au cordeau, à l’épure, au couteau, avec une maîtrise de chaque seconde, PASSION est assurément un des plus beaux films de Brian De Palma » (d’après Jean-Baptiste Morain, Les Inrocks).

    Avec Rachel MacAdams (Sherlock Holmes, Midnight in Paris) et Noomi Rapace (Millenium)

    Distribution : Lumière

    Date le 7 février à 19h30

     

     

     

    Chronique publiée il y a deux ans sur le blog.....

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerdrame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerVoilà c'est fait! Le superbe "thriller-érotique" Crime d'Amour qui vit s'affronter Ludivine Sagnier (Pieds nus sur les Limaces, La Fille coupée en 2)et Kristin Scott Thomas (La Femme du Vème,) dans le film d'Alain Corneau, à son remake Us, et pas par n'importe qui. Brian De Palma (Pulsions, Snake Eyes ,Scarface) y met sa griffe, et ce n'est pas pour me déplaire...Cependant pour être à la hauteur du duo franco-anglais, fallait des grosses pointures et... c'est chose faite! Noomi Rapace(Sherlock Holmes2, Prometheus, ) qui avait bluffé tout le monde du 7ème Art avec la trilogie Millenium, y donne la réplique à Rachel McAdams.(Sherlock Holmes, Morinig Glory)  

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

     

    Sources page Facebook

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2012/05/04/noomi-rapace-imperiale-dans-baby-call.html

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/crime-d-amour-sortie-belge-kristin-scott-thomas-satanique.html

     

     

  • Passion remake de Crime d'Amour par Brian De Palma.....oufti c'est chaud

    Dans le monde impitoyable des affaires, une lutte mortelle pour le pouvoir entre deux femmes va avoir lieu. Christine possède une élégance et une aisance naturelles et une relation saine avec l’argent et le pouvoir. Innocente, charmante et facile à abuser, sa protégée Isabelle est pétrie de grandes idées que Christine n’a aucun scrupule à s’approprier. Après tout, elles sont dans la même équipe… Christine prend un certain plaisir à exercer son pouvoir sur la jeune femme, la guidant pas à pas, toujours plus loin, dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et d’humiliation. Mais quand Isabelle couche avec l’un des amants de Christine, la guerre éclate…

     

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

     

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerdrame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thrillerVoilà c'est fait! Le superbe "thriller-érotique" Crime d'Amour qui vit s'affronter Ludivine Sagnier (Pieds nus sur les Limaces, La Fille coupée en 2)et Kristin Scott Thomas (La Femme du Vème,) dans le film d'Alain Corneau, à son remake Us, et pas par n'importe qui. Brian De Palma  (Pulsions, Snake Eyes ,Scarface) y met sa griffe, et ce n'est pas pour me déplaire...Cependant pour être à la hauteur du duo franco-anglais, fallait des grosses pointures et... c'est chose faite! Noomi Rapace(Sherlock Holmes2, Prometheus, Millenium Trilogy) et bientôt dans Baby Call (voir+ Bas) qui avait bluffé tout le monde du 7ème Art avec la trilogie Millenium, y donne la réplique à Rachel McAdams.(Sherlock Holmes, Morinig Glory)   Le film est actuellement proposé à Cannes, en vue de trouver des acheteurs internationaux!

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

    drame,ludivine sagnier,kristin scott thomas,rache mcadams,noomi rapace,passion,brian de palma,usa,united sates,actualité cinéma,ciné,cinéma,alain corneau,thriller

     

    Sources page Facebook

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2012/05/04/noomi-rapace-imperiale-dans-baby-call.html

    http://mich-silence-on-tourne.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/crime-d-amour-sortie-belge-kristin-scott-thomas-satanique.html

  • Un Monstre à Paris.

    monstre de paris.jpgParis, 1910. Une terrifiante créature sème la panique sur la Capitale. Emile, un timide projectionniste de cinéma, et Raoul, un inventeur exubérant, se retrouvent propulsés dans la chasse au Monstre. Une épopée virevoltante qui mène sur leur route une chanteuse de cabaret au grand cœoeur, un savant excentrique secondé par un singe, un inspecteur aux dents longues. Et une étrange créature peut être pas si effrayante que ça. Et si au fond, derrière ces apparences trompeuses, le véritable Monstre n'était pas celui qu'on croit.

    Réalisé par Bibo Bergeron un ancien de Disney -Dreamworks...

    Bon, ils ont qu'à bien se tenir désormais. L'Europe, et plus particulière la France peut aussi réaliser d'excellents films d'animation...même lorsque le sujet est convenu et prévisible...Avec les voix de Vanessa Paradis, Ludivine Sagnier et François Cluzet, Gad Elmaleh... sur une musique de Mathieu Chedid..

    monstre2.jpgmnstre01.jpgmonstre4.jpgmonstre11.jpgmonstre12.jpg

  • The Devil's Double en salle ce 21 /9 A VOIR!!!!

    devil's trouible.jpgde Lee Tamahori (Die Another Day, State of Union)

    L'oeuvre est tirée de l'histoire vraie de Latif Yahia, l'homme qui a été obligé, par la famille Hussein, d'officier comme sosie d'Udai Hussein, le fils cruel de Saddam Hussein.

     Badgad, 1987. L’Irak vit sous la dictature de Saddam Hussein. Son fils aîné, Oudaï Hussein, est un être narcissique, cocaïnomane, abuseur, pour ne pas dire carrément cinglé. Surtout, Oudaï l’enfant gâté est terrifié par la perspective d’être assassiné. C’est pourquoi il « engage » un double qui a le grand malheur de lui ressembler physiquement, Latif Yahia, lieutenant de l’armée mandaté de prendre son identité pour ses apparitions publiques. Réalisé par le cinéaste néo-zélandais Lee Tamahori, ce film offre à Dominic Cooper qui nous avait habitué à des rôles plus softs,  (Tamara Drew, The Duchess, Mamma Mia, Captain America) )  une sorte de représentation de Dr Jekyl and Mister Hyde. Tour à tour violent, monstrueux, pervers dans la peau d'Oudai,  et puis plus empreint de calme dans celle de Latif...Cooper est bluffant, hallucinant, déstabilisant..The Devil's Double ou une visite au sein de la famille royale de Saddam Hussein, et mode d'emploi de la brutalité avec laquelle elle a rêgné sur le pays...Pire que la pire des mains de fer... Un "dérangé" du cerveau sans foi, ni loi qui était prêt à tout pour garder la main-mise sur son territoire, et que Dominic Cooper campe avec une vérité hallucinante...Pour reprendre les parole d'un journlaliste croisé dernièrement et qui a vu le film..."à côté de ce personnage sanguinaire et pervers, le diable passerait pour un enfant de choeur". Le cinéaste examine lentement mais avec brio les relations qui s'installent entre les deux hommes, sans enlever les frissons qui s'installent en nous, au fur et à mesure de ce qui se passe à l'écran. Un très grand semi-biopic et Dominic Cooper extraordinaire. Certains critiques Us définissent The Devil's Double comme mi Scarface, mi The Godfellas...d'autres comme le Devil of Arabia en c'est tout dire. Bref, un film coup de poing...

    the devil's double,leah tamahori,drame,thriller,dominic cooper,ludivine sagnier,actualité,actualité cinéma,kinépolis,insoliteProjeté à Berlin et à Sundance sous les acclamations. Et primé au Festival du Film de Saint Petersbourg (Russie) en juillet dernier.

    Réalisé par le Néo-Zélandais Lee Tamahori, le film a été financé et produit par une société anversoise.

    Il sera présenté en avant-première le 9 septembre prochain à Ostende.

    A gauche Udai Hussein et Latif Yahia dans la vrai vie.

    A noter que la doublure à réussi à s'enfuir d'Iraq, mais a du être suivie par un psy, tellement il a dit souffrir de ce qu'il a vu là-bàs....

    http://thedevilsdoublefilm.com/index2.html

    Bande-annonce terrifiante sur fond de Dépeche Mode's music

    bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=ScJA7zd3Nso

    the devil's double,leah tamahori,drame,thriller,dominic cooper,ludivine sagnier,actualité,actualité cinéma,kinépolis,insolitethe devil's double,leah tamahori,drame,thriller,dominic cooper,ludivine sagnier,actualité,actualité cinéma,kinépolis,insolite

     

  • Alain Corneau "revisité" par Brian de Palma.

    Comme annonçée dans ma chronique sur les perspective 2011, postée en fin d'année, il était déjà question de cette nouvelle là...Depuis "Redacted" un brûlot sur la guerre en Irak, Brian De Palma se faisait plutôt rare. Il va se remettre au travail, en adaptant pour le cinéma Us, le psycho-drame "Crime d'Amour" que Corneau, brusquement décédé l'année dernière  avait tourné avec Ludivine Sagnier et Kristin Scott Thomas, également financé par la société SBS. Le réalisateur de Pulsion et Body Trouble revient à ses "premières amours" le thriller..combiné à l'érotisme, car dans le film de Corneau, Sagnier et Thomas vont vivre une relation assez ambigüe, qui mène au mystère et au meurtre...

    Crime-dAmour_affichex500.jpg
     
    Synopsis :

    Dans le décor aseptisé des bureaux d'une puissante multinationale, deux femmes s'affrontent... La jeune Isabelle travaille sous les ordres de Christine, une femme de pouvoir qu'elle admire sans réserve.
    Convaincue de son ascendant sur sa protégée, Christine entraîne Isabelle dans un jeu trouble et pervers de séduction et de domination.
    Ce jeu dangereux va trop loin... jusqu'au point de non retour.

    En marge de la sortie de ce film,  j'ai eu la chance de rencontrer la plus énigmatique actrice du cinéma français, une "frenchie", tout aussi mystérieuse que celle qu'elle incarne dans "Crime d'Amour"....mais en mieux!   Une femme racée, avec une classe exceptionnelle, froide de prime abord, mais tellement disponible quand elle s'adresse à la presse! Ce furent des moments inoubliables!

    (Ugc Toison d'Or)
    IMG_4757_edited.JPG

    A noter que ce film est dans les bacs depuis le 5 janvier dernier..

  • Catherine Deneuve tourne et tourne...après Elodie Frégé, place à Michel Delpech!

    catherine-deneuve-gand-suis-peu-belge-L-3.jpgCatherine Deneuve met en pratique les conseils du gouvernement français, à savoir "travailler plus longtemps". A 66 ans,  après Potiche avec entre autre Elodie Frégé, elle n'a pas vraiment envie d'arrêter le turbin. Tout comme Michel Delpech, mais lui c'est plutôt dans le "recyclage" que l'on pourra désormais le classer. Il vient d'être casté pour tourner avec la Diva du cinéma français dans "Les Bien-aimés" de Christophe Honoré. A leurs côtés, on retrouvera Ludivine Sagnier, Louis Garrel, et Chiari Mastroianni, déjà vu dans "Homme de Bain"  Tiens à propos; est-ce une bonne idée de reprendre les mêmes, alors que ce film là avait été très contesté en son temps??? Le tournage a débuté depuis deux semaines à Paris.

    Bref voici le mini-synopsis: une saga familiale en deux temps : dans les années 60, une femme quitte Paris pour rejoindre son mari à Prague, malgré l’invasion russe en Tchécoslovaquie. Dans les années 90, sa fille tombe amoureuse à Londres d’un homme qui ne se sent pas capable de l’aimer.

     

  • Les pieds sur les limaces

    limaces s

    -Communiqué de presse-

    ABC Distribution sortira Pieds Nus sur les Limaces (Lily Sometimes) de Fabienne Berthaud,. Ce film est récompensé à la Quinzaine des Réalisateurs par le trophée Art Cinema Award à Cannes 2010.

    Synopsis: Lily ne ressemble à personne. Elle vit dans un univers fantaisiste en harmonie avec la nature, en pleine campagne chez sa mère. Sa sœur aînée Clara, mariée à un jeune avocat plein d’avenir, vit et travaille à Paris.
    A la mort de leur mère, Clara doit bouleverser sa vie pour s’occuper de Lily. Sous l’influence de celle-ci, Clara va remettre sa vie en question et goûter à une certaine liberté...

     ABC Distribution sortira le film le 27 octobre 2010.

    -Fin communiqué-

     limaces ss s

     

    L'histoire de Clara (Diane Kruger), une femme heureuse, mariée à un avocat plein d'avenir et vivant à Paris. A la mort de sa mère, Clara se retrouve responsable de sa jeune soeur, Lily (Ludivine Sagnier), que son extrême sensibilité rend vulnérable vis-à-vis du monde extérieur et empêche d'être autonome. Vivant à la campagne dans la maison de famille, Lilly s'est construit un univers bien à elle, dans lequel elle a trouvé un certain équilibre dont il lui est difficile de sortir. Mais elle a besoin de protection. Clara, dont la vie s'est organisée loin de sa soeur, va devoir faire des choix. Et apprendre que la normalité est une idée très subjective.

     

    limaces sss

    limaces

    LU DANS LA PRESSE:

     le 27 Mai 2010 par Marion Haudebourg

    Lumineux et plein d'espoir, 'Pieds nus sur les limaces' est à mille lieues des habituels films traitant de près ou de loin de maladie mentale. Lily est une enfant dans un corps de jeune femme. On en saura pas plus, car là n'est pas le sujet. Et c'est toute l'originalité du film de Fabienne Berthaud, adapté de son propre roman. Lily est fraîche, spontanée, drôle, et dit toujours ce qu'elle pense. Quitte à blesser mais surtout à remettre en question. Et pour le coup, c'est sa soeur, Clara (Diane Kruger que l'on avait rarement vue aussi juste), obligée de prendre soin de sa cadette après la mort de leur mère, qui semble aller le plus mal. Jouant sur les différences de ton (comédie réjouissante tirant parfois sur le drame), la réalisatrice nous embarque dans un univers fantasque et étrange, drôle et morbide à la fois ; Lily, adepte de taxidermie, conserve tous les animaux morts qui croisent son chemin dans le congélateur. Et surprend constamment. Autant que peut l'être Clara, on est dérouté et charmé par l'attitude de Lily, dont le rapport aux choses et aux gens semble finalement bien plus sain que ce que la fameuse "normalité" exige. Avec ses tirades - ciselées, hilarantes et cruelles dans la bouche d'une Ludivine Sagnier d'un naturel bluffant -, la jeune femme bouscule les certitudes. Le tout dans un décor toujours étonnant (le bureau de Lily, rempli de ses confections maison, style slip en fourrure d'écureuil), soutenu par une mise en scène naturaliste et ensoleillée. Jusqu'à son titre, tout fait de ce 'Pieds nus sur les limaces' un moment d'étonnement réjouissant. Totalement séduisant. (www.evene.fr/films.)

  • J'ai vu La Fille coupée en deux de Claude Chabrol

    presse

     

    Claude Chabrol, comme à son habitude délivre  un film jubilatoire, au style et à la finesse psychologique. L'histoire d'une jeune femme prise en deux "feux" entre deux "amours" . La Fille coupée en deux" contient tous les signes et indices des thrillers à la Chabrol, quoiqu'il serait plus approprié de définir ce film plutôt comme un mélodrame sur fond de satire sociale.  Superbement interprèté par la divine Ludivine Sagnier et le non moins solide François Berléand.  (Les Choristes) Synopsis: L'héroïne, présentatrice météo indépendante  porte un nom prédestiné Camille Deneige,  cependant, elle est a cent lieues d'être aussi pure que le blanc manteau. Elle fait la rencontre de Charles Saint-Denis, un écrivain à succès, mais un peu sur le retour, marié à Genevieve, dont il certes épris, mais que cela n'empêche pas d'aller de temps en temps voir ailleurs, notamment avec son éditrice (Mathilda May). Camille tombe raide amoureuse de l'écrivain, lequel va dès lors l'initier aux plaisirs (pervers) de l'amour, d'une part dans son pied-à-terre bien discrèt et puis lors de rencontres avec la 'haute" dans un club sélect. Cependant, il ne va tarder à la quitter, et elle ira voir  du côté d'un fils à papa pharmacien aisé,  imbu de sa personne et complètement allumé depuis le décès accidentel de son frère dans sa jeunesse. Refusant de grandir Paul Gaudens (Benoit Magimel) se conduit comme un enfant gâté, poursuivant de ses assiduités Camille qui va l'épouser en entrer dans le cercle familial sans vraiment y être la bienvenue. Les nombreuses crises de jalousie de Paul vont créer des tensions insoutenables, surtout lorsque Camille croisera encore quelquefois la route de Charles. On le voit, une fois de plus, Chabrol nous entraîne dans le monde de la bourgeoisie, tout en dépeignant d'une manière subtile les penchants pervers de Saint-Denis. Les quelques scènes intimes sont à peine efleurées. Mais ce qu'il faut surtout retenir du dernier Chabrol, c'est son étude sur la popularité et de ses effets nocifs sur le comportement humain, tout en gardant un comportement respectable en société.  

    lafille26Mathilde May féline à souhait, est magnifique en supporting-ac, et contraste d'avec Sagnier, l'ingénue, mais non moins énergique premier rôle.  Quant à Magimel, pas crédible, déçoit une fois de plus....et sa gestuelle efféminée, fatigue.

    lafille04
    Faisant référence aux cabotinages que l'on retrouvait fréquemment dans les ouvrages littéraires du 18ème siècle, Chabrol nous montre, la descente aux enfers d'une certaine jeunesse, débauchée et ruinée, par des libertins blasés. Voyez sur le journal, le clin d'oeil au film Thank you for smoking. lafille01

    Détail; la fin justifie pleinement le titre du film, mais chut!

    energeticenergeticenergeticenergetic

    .lafille19

     

  • Les Chansons d'Amour Ciné-club Arenberg.


    leschansonsdamourCINÉCLUB MENSUEL-ARENBERG-BRUXELLES
     Les chansons d’amour En compétition au dernier Festival de Cannes
    de Christophe Honoré
    avec Louis Garrel, (Dans Paris)Ludivine Sagnier, Clotilde Hesme, Chiara Mastrioianni et Grégoire Leprince-Ringuet

    Un drame enchanté et chantant !

    Vu l’enthousiasme général des hélas ! trop peu nombreux spectateurs qui ont pu découvrir cette merveille récemment dans les salles, Genres d’à côté vous propose de voir ou revoir ces magnifiques Chansons d’amour qui tissent une inoubliable histoire à la fois drôle et mélancolique, poétique et réaliste...
    Fiction - 2007 - 100’ - 35 mm - France
    VO: français
    sous-titres: néerlandais chansons_1

    vidéo de la conférence de presse à Cannes: http://www.dreamer1981.ovh.org/?p=2134
    --------
    Cinéma Arenberg
    Galerie de la reine, 26, 1000 BXL Jeudi 5/7 à 21h30.

  • Molière sortie belge

    presse

    (Attention cette image n'est qu'un fac-similé.)

    En 1644, Molière a vingt-deux ans. Son Illustre Théâtre, fondé avec les Béjart un an plus tôt est en banqueroute. Poursuivi par ses créanciers, Molière est jeté en prison, relâché, puis de nouveau enfermé. Libéré, il disparaît. C’est en tout cas ce que les historiens s’accordent à dire, qui ne retrouvent plus sa trace avant plusieurs mois, quelque part en province, où Molière et sa troupe débutent une tournée de treize Ans qui leur fera parcourir la France, avant leur retour triomphal à Paris.

    Que s’est-til passé pendant la disparition de Molière ? C’est ce que le réalisateur s'est amusé à imaginer dans ce film , et avec brio! Loin de célébrer un monument ou un cliché par un biais aussi original que suprenant, le nouveau film de Laurent Tirad nous plonge au coeur de la vie et de l'oeuvre de celui qui,  avant de devenir le plus grands des auteurs, était d'abord un homme. Toutes les biographies mentionnent une absence aussi longue que mystérieuse, alors qu'il n' a que vingt-deux ans. Et si, pendant toutes ces années, Molière avait rencontré ceux dont il allait faire ses personnages? Et, si pendant cette aventure, il avait vécu les sentiments extrêmes, qui enflamment ses pièces et boulevrsent les publics quelles que soient les époques? Et si, dans le secret de cette parenthèse, il avait rencontré celle qui allait lui donner la clé de lui-même et l'inspirer à jamais?

    moliere06

     

    Synopsis...

    Molière sort de prison grâce à un riche bourgeois, monsieur Jourdain, qui rembourse ses dettes à la condition qu’il lui enseigne comment devenir un bon acteur. En effet, Jourdain, avide de reconnaissance, s’est amouraché de la belle et vénéneuse Célimène, une précieuse qui reunit, dans son salon, galants et beaux esprits. Mais l’affaire doit rester secrete car Jourdain est marié à Elmire, une femme admirable dont Molière va tomber raide amoureux. Malheureusement pour lui, Jourdain l’a déguisé en austère précepteur, monsieur Tartuffe, pour justifier sa présence chez lui. Et Elmire n’a pas de mots assez durs contre ce dévot qu’on lui impose dans sa maison…

    Pris au piège de cette situation pour le moins improbable, Molière va traverser toutes sortes de péripéties qui vont lui ouvrir les yeux et l’esprit, à la fois sur sa vie d’homme et sur son travail d’artiste. Et c’est au coeur de cette histoire, dans son amour pour Elmire et l’exigence de cette femme pour lui, que Molière va puiser le matériau qui fera de lui l’auteur qu’il est devenu. Un superbe film, avec Romain Duris en Molière super convaincant, qui laisse dans ce film, un souvenir de vie, d'émotion, d'aventure, de fragilité Fabrice Luchini, un rien moins cabotin qu'à l'accoutûmée, mais néanmoins très à l'aise dans un rôle pathétique, antipathique, touchant et parfois drôle. Du tout bon Luchini.

    Avec aussi Laura Morante, sa femme , vue dernièrement dans "Coeurs" d'Alain Resnais, et Edouard Baer, moitié tapeur, moitié mythomane, Ludivine sagnier, superbe comédienne, que j'ai découverte ici, et dans un rôle assez ingrat, une précieuse qui tient un salon où les beaux esprits, et les galants causent.

    moliere05

     

    moliere03

     

    Distribution AFilm. Crédit photos Afilm     http://www.moliere-lefilm.com/

    Petite confidence. je ne suis pas très littérature et théâtre, néanmoins, j'ai adoré ce film. Ne vous fiez donc pas aux apparences, "Molière" est un film drôle et super bien réalisé.

    blip blob