mgm

  • Sam Smith pour Spectre..

    franchise,bond,adèle,skyfall,oscar®,james bond,007,sequel,action,aventure,sports,broccoli,sam mendes avec daniel craig,christoph waltz,léa seydoux,naomie harris,ben whishaw,david bautista,monica bellucci,ralph fiennes
     

    EON Productions d’ Albert R. Broccoli, Metro-Goldwyn-Mayer Studios et Sony Pictures Entertainment ont confirmé aujourd’hui que  Sam Smith a enregistré “Writing’s On The Wall,” la chanson titre de SPECTRE, la 24è aventure de James Bond, qui sortira le 4 novembre prochain.
    Le single, distribué par Capitol Records, sera lancé le 25 septembre.
     
    Plusieurs fois disque de platine, Sam Smith a co-écrit le morceau “Writing’s On The Wall,” avec Jimmy Napes, lauréat d’un GRAMMY® Award.  Il s’agit de la première chanson officielle de James Bond interprétée par un artiste britannique masculin solo depuis 1965.
    Le premier album de Sam Smith In The Lonely Hour a été n°1 en Grande Bretagne et a remporté 4 GRAMMY® Awards, trois Brit Awards, six MOBO Awards, Q et AMA Awards.

    Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, les producteurs de SPECTRE: “Sam et Jimmy ont écrit une chanson extrêmement inspirante pour Spectre . Grâce à une performance vocale extraordinaire de Sam, ‘Writing’s On The Wall’ sera sans nul doute considéré comme l'une des plus grandes chansons de James Bond de tous les temps."
     
    Sam Smith: “C’est un moment clé de ma carrière. Je suis honoré de pouvoir finalement annoncer que j’interprèterai la chanson du prochain James Bond. Je suis très excité de faire partie de cet héritage britannique iconique et de rejoindre ces artistes qui furent mes plus grandes sources d’inspiration. J’espère que vous aimerez la chanson autant que j’ai aimé l’écrire et l’interpréter »
     
    Les 23 chansons phare des James Bond précédents ont contribué au succès de chacun des films.
     “Skyfall,” interprété par Adèle, a reçu un Oscar® et un Golden Globe Award pour la meilleure chanson originale, ainsi qu’un Grammy Award pour la meilleure chanson écrite pour un média visuel.
     
    A PROPOS DE “SPECTRE”
    Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation.
    Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s'échine à révéler la terrible vérité derrière... le Spectre. 
     
    Un film de Sam Mendes avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Naomie Harris, Ben Whishaw, David Bautista, Monica Bellucci, Ralph Fiennes

    franchise,bond,adèle,skyfall,oscar®,james bond,007,sequel,action,aventure,sports,broccoli,sam mendes avec daniel craig,christoph waltz,léa seydoux,naomie harris,ben whishaw,david bautista,monica bellucci,ralph fiennes

    .

  • HOBBIT EVENT AT KINEPOLIS

     
     

    actualité cinéma,cinéma,the hobbit,peter jackson,3d,warner bros,mgm,usa

     

  • Tony Martin décès!

    Tony-Martin-The-Best-Of-564376.jpgTony Martin l'un des derniers, si pas le dernier des Monstres Sacrés de l'âge d'or des comédies musicales est décédé de mort naturelle à l'âge de 98 ans. Le crooner, contemporain de Sinatra et Bing Crosby a connu de grands succès, mais n'a jamais réussi à devenir le numéro un...Cependant, parallèlement à son parcours de chanteur, Martin a tourné dans une vingtaine de films, en débutant dans des longs-mètrages à petits budgets juste après-guerre, pour ensuite faire une carrière dans le style grand public aux côtés de Fred Astaire, Ginger Rogers, Barbara Stanwick, Jel McCray, et même Shirley Temple. Il a tourné pour la MGM avec James Stewart, Esther Williams et Lana Turner  Il a également tourné avec Alice Faye qu'il épousât en 1937...

    Il a présenté pendant deux ans le Tony Martin Late show pour la NBC en 1954/56, et a chanté pour deux grands bands de l'époque, Ray Nobles et Woody Herman.

    Il a épousé la superbe Cyd Charisse en 1948, avec laquelle il était toujours marié lors du décès de cette dernière en 2008.... 

    Sources : http://ctrlstudio.com/lab/weston/2012/07/30/u-s-crooner-tony-martin-dies-at-98/

    charisse.jpg

     

  • Skyfall.. La bande-annonce et de nouvelles photos

    skyfalm poster.jpg

    Après le poster officiel tout à fait dans le style des premiers films, quelques photos mises à dispo par MGM, voici la bande-annonce du film réalisé par Sam Mendes. A noter que cette énième aventure de l'agent 007, marque le 50ème anniversaire de la franchise!

    skyfall1.jpg

    skyfall2.jpg

    skyfall.jpg

    skyfall5.jpg

     

  • RIP Tracy Laurie...

    Tracy-Lorie__120421215124.jpgExécutive et agent en maketing chez New Line Cinema  Tracy Laurie est décédée des suites d'une tumeur au cerveau...Elle était la cheville ouvrière derrière la campagne de promotion de Lord of The Rings entre autre...Elle était une grande stratège au sein de la Warner Bros company...Elle avait été nommé Vip Publicity chez New Line en 2000, et depuis elle s'occupait avec  succès de toute sles campagnes stratégique de la société...Auparavant, elle avait été consultante en marketing au sein de la Fox, et au service pulicitaire de la MGM et de United Artist.

    sources reprises de  : http://www.simplyboundless.com/

     

  • Skyfall Javier Bardem....méconnaissable ou presque+ Featurette

    bardem.jpg

    LA production  du prochain James Bond "Skyfall"  23ème du nom sous la direction de Sam Mendes a quitté les Studios Pinnewood, et continue le tournage  à Londres, plus particulièrement dans les environs de Whitehall. On peut y voir Javier Bardem quasi méconnaissable avec ses mèches blondes...mais surtout par une perte de poids spectaculaire....et bien loin de son personnage à la "Playmobil" dans "No Country for Old Men"...On le découvre ici dans la peau d'un flic, mais d'un méchant flic, puisqu'"il se rapporte que le "Vilain" de ce film c'est lui!

    Après, la production se rendra en Ecosse, à Shangai et Istanboul.

    Mini-pitch : La loyauté de Bond envers M est testée quand son passé revient la hanter. Le MI6 attaqué, 007 doit traquer et détruire la menace, quel qu'en soit le prix.

    Avec Judi Dench, Ralph Fiennes, Albert Finney, Ola Rapace, Bérénice Marloye, Ben Wishaw, Naomie Harris, Helen McCroy, Rory Kinnear.

    http://www.skyfall-movie.com/

    bardem3.jpg

    bardem8.jpg

    bardem5.jpg

    skyfall dench.jpg

    J'ai mis la main, enfin les yeux sur une compilation des intros de tous les James Bond depuis le début  jusqu'en 2008...appelées "Gunsbarrel sequences..."

     

    Et celle de Skyfall....plus moderne.

     

     

  • John Cleese va faire une version musicale de Wanda

    wanda.jpgLe gros succès "A Fish Called Wanda" avec Jamie Lee Curtis et Kevin Kline, va faire l'objet d'une adaptaion musicale, si l'on doit en croire les propos tenus hier par l'un de ses protagonistes John Cleese. Dans la vidéo, on peut découvrir une partie de l'Itv que ce dernier a accordé à "THe Hour", sur une chaîne télé américaine. John Cleese explique qu'il est en train de scénariser le film vers une comédie musicale en collaboration de sa fille Camilla, après en avoir obtenu les droits de la MGM . Bon, ce film ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, donc, je ne peux pas dire que cette nouvelle me réjouit ou non. Quoiqu'il en soit, c'est ainsi!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_poisson_nomm%C3%A9_Wanda

  • Thelma and Louise reunited again!

    t and l.jpgLe film Thelma & Louise de Ridley Scott,  a inscrit une page d'or dans le monde cinématographique. Nominées aux Oscars, Geena Davies et Susan Sarandon sont reparties bredouilles, (sauf un David Donatallo award plus tard) laissant le trophée à Jodie Foster...Pourtant 21 ans plus tard, on parle encore et toujours de ce road-movie exceptionnel...et des deux comédiennes qui pour marquer le coup, se sont rendues à Toronto, Canada hier après-midi.

    L'histoire de deux jeunes femmes qui espèrent échapper à leur morne quotidien en faisant une balade sans leurs compagnons à travers l'Arkansas. Les ennuis débutent au premier arrêt, et la virée se transforme en cavale quand Thelma tue un homme tentant de violer Louise.

    Pour rappel, ce film à vraiment lançé leurs carrières respectives, sans oublier que Brad Pitt, alors illustre inconnu y a fait ses premières armes dans un rôle peu conventionnel d'auto-stopeur-voleur...  Comme au bon "vieux temps" à Toronto, le duo est arrivé la main dans la main au  MAG (meet and greet) day.

    t and lo.jpg

     

     

     

     

    thelma-et-louise-.jpgEt alors que leurs personnages connaîssent une fin dramatique, les années n'ont semblent-il pas eu d'emprise sur les deux stars, Susan Sarandon (64) et Geena Davies (55) sont apparues détendues, souriantes

     tandis que  Shania Twain et Taylor Swift dans les coulisses,  recréaient l'une des scènes mythiques,  qui sera projetée lors des "Country Music Award show" de ce soir...(heure locale)

     

    t and lou.jpg http://fr.wikipedia.org/wiki/Thelma_et_Louise 

    Ce film est un mélang parfait  de Buddy Movie, Road-movie, western et policier, Style novateur à l'époque et qui suscita de nombreuses controverses de par les rôles, genéralement tenus par des hommes, joués ici par les deux héroïnes..

     

    thelma-et-louise-2.jpg

    thelma-et-louise-1.jpg

     

     

    thelma.jpg

    La scène finale. Le film quant à lui, ne fit pas le grand plongeon vers les flops, que du contraire!

  • News et bruits de coulisses..en vrac!

    pattonSharon Stone cède le relais à  Paula Patton (Precious: Based on the Novel ‘Push’ by Sapphire) dans Law & Order: SVU" où elle sera à temps-plein  la nouvelle assistante du procureur. Bientôt sur nos écrans "The Extra Man" (1)avec Paul Dano, John C. Riley Katie Holmes et Kevin Kline. Toujours à propos de Mrs Holmes, cette dernière est également à l'affiche ainsi que Guy Pearce (Priscilla) de "Don't be Afraid of the dark" le remake du téléfilm du même nom (1973) film produit par Guillermo del Toro et dirigé par Troy Nixey pour Disney. Et détail non négligeable, ce long-mètrage sortira sous sytème Miramax. Question, y a-t'il encore en Belgique des salles équipées de ce système?
    Un peu plus tard "The Other Guys" avec Mark Whalberg, Samuel L. Jackson et Will Ferrell. Autre film attendu dans le courant de cette année encore, "Takers" avec Zoe Zaldana, Chris Brown, Hayden Christiansen et le revant Matt Dillon. Pour terminer, le ciel s'éclarcit au dessus du tournage de "The Hobbit" .Après les avatars financiers de la M.G.M. qui font que la date de sortie est continuellement repoussée, aujourd'hui, on y voit plus clair. Non seulement le réalisateur Peter Jackson (Lord of the Rings) est régulièrement cité à la barre, en remplacement de Guillermo del Toro, mais le décors commence à prendre forme. ici la construction des petites maisons est bien visible. (Sources I/film)

    extra man

    The Extra Man Paul dano Kevin Kline.

    the other guys

    The Other Guys Mark Whalberg - Will Ferrell.

    takers

    Takers Chris Brown-Matt Dillon etc etc.

    The Hobbit 1

    The Hobbitt..

    The Hobbit 3

    The Hobbit 6

  • The Wizzard of Oz..Des sequels, prequels remakes à la pelle.

     

    Wizard_of_oz_movieOn rapporte que  Disney développe un prequel (ça je l'avais déjà dit le mois dernier) , ce projet est basé sur le film du même nom sorti en 1939. On y suit un membre d'une troupe de cirque qui est transporté au mystérieux pays d'Oz par l'intermédiaire d'une tornade. Les habitants qu'il rencontre sur place le prennent alors pour un sorcier puissant et omniscient.

    L'autre nouveauté c'est les noms de Johnny Depp et Robert Downey Jr (Iron man saga) pour les rôles principaux. Si  c'est pas de la nouvelle ça!!! Et quand je vous aurai dit que la réalisation pourrait-être confiée à Baz Lührman (Moulin Rouge) la nouvelle n'en devient que plus croustillante, surtout que le réalisateur songe à amener Nicole Kidman dans ses bagages... Ceci étant dit, l'actualité du Magicien d'Oz ne s'arrête pas là. On cite un autre préquel avec Sam Raimi aux commandes, après les forfaits de Sam Mendes et Guillermo del Toro...et Robert Downey Jr pour l'un des rôles principaux.... Et last but not least, même si cette nouvelle est ancienne, Warner Bros a remastérisé l'original d'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood.  Ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur  assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes, mais soignée!  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses dans les scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bons ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représentés par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir! Ce long préambule pour vous annoncer une petite dernière. Après la superbe remasterisation pour le 70ème anniversaire, "Le Magicien d'Oz"  va maintenant, selon les studios Warner Bros,  faire l'objet d'une adaptation et, la Warner planche sur deux projets, l'un "Oz" pour New Line et Temple Hill (Twilight) sur un scénario de Darren Lemke (Shrek)l'autre encore en phase de développement sur un scénario de Josh Olson (History of Violence), suivrait les aventures de la petite-fille de Dorothy (Judy Garland dans l'original) qui revient à Oz pour combattre le mal.  Il paraît que le casting réalisateur est dans les starting blocks...

    WizofOz_NEWheader

     
    Casting original.


    oz Jack Haley, Judy Garland Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.

    Et pour terminer ce "petit détail".... "Le Magicien d'Oz" était déjà une adaptation d'une pièce de théâtre " The Wizz" laquelle pièce a servi de base à l'adaptation musicale "Wicked" jouée à Broadway. Donc question, les versions 3D seront les adaptations de quoi? Et c'est pour quand toutes ses adaptations....Mwouais....Finalement je n'attend que celle avec Johnny Depp. Il pourrait fort bien incarner l'épouvantail, lui qui se glisse dans tous les personnages avec une facilité déconcertante.

     http://www.reelclassics.com/Musicals/Wizoz/wizoz.htm

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Magicien_d'Oz_(film,_1939)

     

     

     

  • Un Belge à New York

    GeneKelly_JerryMême si à première vue, le communiqué qui suit ne donne pas l'impression d'avoir un quelconque lien avec le cinéma, je dis  détrompez-vous!  La Tap Dance à depuis1920 toujours fait partie du paysage cinématographique. Les plus grandes comédies musicales de l'entre deux-guerre ont fait étalage des plus belles scènes de claquettes.  Avec entre autre : Ginger Rogers, Fred Astaire dont la Fred’s academy se réclame, Bo « Jangles » Robinson, Annn Miller, Gene Kelly, Mickey Rooney, Gregory Hines, Eleanor Powell, Donald O’Connor et Le fabuleux James Cagney.  Pardon pour ceux que j’oublie. Mais ils sont tellement nombreux à avoir enjolivé ma jeunesse…

    Communiqué de presse! 

    tapa
    Directeur et chorégraphe de la Fred Academy, la plus grande école de claquettes en Belgique, Grégoire Vandersmissen vient d'être invité à donner une Master Class et une représentation lors du prestigieux Festival TAP CITY de New York en juillet prochain !

    tap
    La 10ème édition de TAP CITY -The New York City Tap Festival- se déroulera du 5 au 10 juillet à New York.
    Organisé par l'American Tap Dance Foundation, TAP CITY est le plus important festival de claquettes au monde, célébration par excellence du patrimoine culturel américain dans une ville comme New York, véritable berceau de la comédie musicale. Durant une semaine, TAP CITY propose des centaines de master classes et cours avec des professeurs de renommée internationale, ainsi que des événements et spectacles à travers toute la ville.

    Grégoire Vandersmissen y donnera une Master Class de niveau avancé, «The Splendor of the Slow Tempo», le samedi 10 juillet. Lors de la soirée principale, il présentera une chorégraphie 'softshoe' créée tout spécialement pour lui par la célèbre danseuse américaine Brenda Bufalino, sur la musique «In a sentimental mood» de Duke Ellington. Cette représentation se déroulera le vendredi 9 juillet à 20h au Peter Norton Symphonyspace – Peter Jay Sharp Theatre sur Broadway.

    GREGOIRE VANDERSMISSEN
    Après une formation en musique et en danse classique, Grégoire Vandersmissen est rapidement accepté à MUDRA, l'école de Béjart. Après avoir dansé et chanté dans différentes comédies musicales notamment au Ballet des Flandres, à l'Opéra de Gand et à l'Opéra d'Anvers, il décide de se spécialiser en claquettes et se perfectionne à Paris chez Victor Cuno.

    FredGingerEn 1987, il crée l'asbl 1.2.3. J'ai vu! qui produit deux spectacles «Papi-Papillon» (un spectacle pour enfants) et «Rêves à Rythmes» (un spectacle de claquettes contemporaines). Il aménage ensuite un studio de répétition pour sa compagnie et, dès 1989, il crée la Fred Academy, une école de claquettes tous niveaux. Parallèlement au développement de son école, Grégoire poursuit sa formation à New York auprès de danseurs de claquettes tels que Barbara Duffy, Savion Glover, Black, Lisa Hopkins, ou encore Chuck Green, Brenda Bufalino, Sarah Petronio et Sam Weber.

    En 1995, avec sa nouvelle compagnie «The Brussels Tap Dance Company», il remporte le Premier Prix – catégorie groupes aux Rencontres Internationales de claquettes de Bourg-la-Reine (Paris) avec son impressionnant spectacle alliant subtilement claquettes et chaises sur la musique de John Adams.

    Reconnu comme LE spécialiste belge des claquettes, Grégoire Vandersmissen est sollicité tant du côté francophone que néerlandophone du pays. Il a notamment créé une chorégraphie sur le quatrième mouvement du «Tap Concerto» de Morton Gould, à la demande de l'Orchestre Symphonique de la VRT. Il a également enseigné les claquettes au Koninklijk Conservatorium Brussel et au Dansstudio Arabesque à Anvers. Il a interprété en soliste le «Sacred Concert» de Duke Ellington avec la chorale La GIOIA Inter-voiceS, dirigé par Ludwig Van Gijsegem; la pièce contemporaine pour piano et claquettes «Pardon, Fryderyk!» de L.Sumera à Flagey, avec la pianiste Yu-Feng Chang; et participe actuellement à la tournée du nouveau concept «Radio Modern».

    L'an dernier, Grégoire Vandersmissen remportait un immense succès avec son nouveau spectacle de claquettes et de jazz «Tap Tonight» au Théâtre du Vaudeville à Bruxelles, avec la participation exceptionnelle de Sarah Petronio.

     Le cinéma a lui aussi fait appel à son talent dans «J'aurais voulu être un danseur» d'Alain Berliner (où il a effectué le doublage des claquettes de Vincent Elbaz et Jean-Pierre Cassel) et dans le très grand succès «Les Barons» de Nabil Ben Yadir. 

    Au fil des années, Grégoire Vandersmissen est devenu une référence en Europe. Il est le représentant belge de l'International Tap Association (ITA) et membre du jury du concours international La Coupe de Paris depuis 2004. Invité comme professeur de claquettes à Paris en 2007 et en Pologne en 2009, il est aujourd'hui sollicité par le Festival de claquettes TAP CITY 2010 pour le spectacle événementiel qui aura lieu le 9 juillet 2010 à New York!

     Mais la Fred Academy ne se limite pas seulement aux Claquettes et propose également des cours de Modern-Jazz, Street-Jazz, Hip Hop, Ragga, Break, Ballet Classique, Danse contemporaine, Salsa, Flamenco, Tango, Danse Orientale, Stretching, Danse Africaine, Théâtre et Comédie Musicale.

    Au fil du temps, la Fred Academy est de plus en plus sollicitée en tant qu’agence artistique pour la réalisation de nombreux événements et animations. En septembre 2009, elle a été contactée par la ville de Bruxelles pour monter un spectacle avec 20 danseurs sur la Grand-Place de Bruxelles pour accompagner les chanteurs belges lors de la Fête de la Communauté Française de Belgique, dans un spectacle retransmis en direct sur la RTBF.

      www.fredacademy.be - 02 219 39 97

     

    Infos Festival de New York : www.atdf.org/tapcity.html

          programme des cours : www.atdf.org/Tap%20City%2010/adultprogram10.htm

           spectacles et événements : www.atdf.org/Tap%20City%2010/performances10.htm

          les professeurs & danseurs : www.atdf.org/Tap%20City%2010/faculty10.html

  • The Wizzard of Oz remasterisé ce soir à Central park N.Y!

    wizoz coverAfin de fêter comme il se doit le 70ème anniversaire du classiquue "Wizzard of Oz" de 1939   Le Rumsey Playfield de Central Park, au coin de Central Park West et la 72ème rue à New.York sera ce soir le théâtre d'une projection exceptionnelle du film de Victor Fleming entièrement remastérisé en haute définition. La projection sera précédée d'un concert de l'Oscarisée et Grammy award winner Jennifer Hudson et de la chanteuse country Julianne Hough. Une belle façon de profiter de l'Eté Indien. Le concert gratuit proposera des versions contemporaines des chansons du film, interprètées  par Judy Garland. 

    L'entrée est gratuite  

    Sources : http://centralparkblogger.com/?p=435

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.
    Sources dossiers pros persos.

  • THE WIZZARD OF OZ REMASTERISE!!!

    WizofOz_NEWheader
    Warner Bros a remastérisé l'un des plus grands chefs-d'oeuvre des golden years of Hollywood. Vous savez ces belles années, où le cinéma, sans fracas ni fanfreluches, offrait réellement du rêve aux cinéphiles. En ces temps là, le spectateur souvent assis dans des sièges de bois, avait l'immense privilège de regarder des films sans effets spéciaux, avec un son n'écorchant pas les oreilles, tout simplement un bon film avec un début, une belle intrigue, compréhensible car la plupart du temps sans flashbacks, et une fin soignée, sucrée certes.  Le spectateur pouvait s'émerveiller en découvrant ses vedettes préférées au naturel. Bien sûr, il y avait des faiblesses de scénarïï, et les grandes stars de l'époque étaient pomponées et maquillées, même au saut du lit....mais le rêve était tellement beau qu 'on fermait facilement fermer les yeux sur ces lacunes. Et puis du reste, les gens étaient beaucoup moins difficiles que de nos jours. Il y avait les productions, quelques avants-premières, les Oscars au Chinese Grauman's Theater de L.A. et c'était tout. Aujourd'hui, avec les différents festivals, les artistes en tournée mondiale pour promouvoir leurs bon ou mauvais films, les dvd, les téléchargements, les Ipod, internet et toute la technologie numérique, les studios doivent sortir du lourd...cad une énorme artillerie d'effets spéciaux. Si cela ne fait pas pan pan tout azimut, les ados ne se déplacent même plus. Faut que ça explose, bombarde,  que les héros tombent comme des mouches, ou se transforment en bagnole, en vampire. Mais il faut aussi que les Vilains soient vraiment vilains, et que les bons soient vraiment bons et représenté par la crème des comédiens du style Pitt/Depp/Cruise/Pattinson/Smith. Bref, les bankables. Et bien moi, même si j'ai l'occasion de visionner presque tous les films qui sortent en Belgique, je vous avoue franchement que, revoir de bons  "oldies" sur TCM ou dans les cinémathèques me procure un immense plaisir!

    Visitez le site du 70th Anniversary!



    oz
    Avec Jack Haley, Ray Bolger, Bart Lahr. Produit par MGM.
  • 2001 : A Space Odyssey 40ème anniversaire à Los-Angeles!

     header2
     Lors d'une soirée 40ème anniversaire, L'Academy of Motion Pictures Arts and Sciences a projeté une version restaurée du film-culte "2001-Odyssée de l'espace" le 25 avril dernier. Présenté par Tom Hanks en monsieur Loyal de service ,l'évènement  tenu à guichets fermé dans le prestigieux Samuel Goldwyn Theatre proposait un plateau de choix au niveau invités, tels Keir Dullea (Astronaut Bowman), Gary Lockwood (Astronaut Poole), Daniel Richter (Moon Watcher), specialiste en effets spéciaux, Douglas Trumbull et Bruce Logan. Buzz Aldrin, l'astronaute de la mission Apollo 11, a quant à lui reçu une standing ovation bien méritée.  Peu avant la projection, le public trié sur le volet eu droit un message pré-enregistré par  Garrett Reisman l'astronaute de la Station Spatiale internationale.

    2001Le film de 70mm et 6 pistes était d'après mes renseignements, d'une qualité exceptionnelle, pas loin de la perfection. La soiré s'est terminée par un débat auxquel participaient tous les astronautes, lesquels y sont allés de leurs plus mémorables souvenirs de tournage, et de leurs expériences respectives sous la direction de Stanley Kubrick. Entetiens entrecoupés  de commentaires filmés par le maître.
      La prochaine session aura lieu le 21 mai prochain au Samuel Goldwyn Theatre.

    Pour tout savoir sur la soirée.. un clic sur:  Academy website.

    How could we possibly appreciate the Mona Lisa if Leonardo had written at the bottom of the canvas: ‘The lady is smiling because she is hiding a secret from her lover.’ This would shackle the viewer to reality, and I don't want this to happen to 2001.”
    - Stanley Kubrick

    Sources Academy Events.
  • Valkyria avec Tom Cruise sortie reportée en 2009

    valkyrie 3
     United Artists a décidé de reporter la date de sortie de Valkyrie de Brian Singer, où Tom Cruise campe un officier allemand qui pendant la seconde guerre mondiale, a fomenté un complot visant à assassiner le Führer Adolf Hitler. Depuis le début, le tournage a connu de nombreux incidents dont de nombreux figurants blessés, ainsi que des refus des autorités militaires de tourner dans le musée.  Pourquoi ce report, nul ne sait, mais au lieu de sortir le 3 octobre prochain, les fans de Cruise devront attendre jusqu'au 13 février 2009. C'est déjà le deuxième report à laquelle la production doit faire face. (première sortie programmée en juin). Distribué par Metro-Goldwin-Mayer, c'est le deuxième film produit par Cruise et Paula Wagner, avec sa nouvelle maison de production, mise sur pied afin de faire revivre la moribonde United Artists.

     valkyrie 1valkyrie2
    Cependant, on ne peut pas dire qu'avec "Lions for Lambs"  leur première production collégiale, il ait été servi en matière de renommée. C'est un des films les plus critiqués de 2007, et surtout l'un des plus grands flops de l'année écoulée (à peine 30m de $) Et moi-même je n'y avais pas été par quatre chemins pour dire que ce film était trop verbeux et super fatiguant pour qui ne s'intéresse pas à la politique.

    Chez MGM, afin de ne pas rencontrer les mêmes déboirs, ils ont estimé plus opportun de déplacer la sortie du film en février 2009, afin de la faire coïncider avec le "President's day Week-end"

    v al

    Chronique postée en juillet 2007.

    article_SGE_DHB21_190707121021_photo00_photo_default-512x348"Valkyrie" de Bryan Singer (Usual suspect)  Ce film  retracera l'histoire du complot "Valkyrie" ourdi contre Hitler en juillet 1944 par Claus von Stauffenberg et d'autres officiers allemands. Ce projet a déclenché une polémique en Allemagne en raison de l'appartenance de Tom Cruise à l'Eglise de la Scientologie, officiellement considérée comme une secte, et du refus des autorités à autoriser l'équipe à filmer dans un bâtiment public. Le tournage se déroule en partie dans la région du Dahme-Spreewald, au sud de la capitale, où les sociétés de production américaine United Artists et allemande Babelsberg ont construit dans les bois une réplique du quartier-général militaire de Rastenburg, connu sous le nom de "repère du loup", où Hitler avait échappé à un attentat à la bombe le 20 juillet 1944. Une porte-parole de Babelsberg, Miriam Rönn, s'est toutefois refusée à préciser si le tournage, qui se poursuivra jusqu'au 31 octobre, se déroulait jeudi sur ce lieu. La presse allemande, tenue à l'écart des lieux de tournage par des gardiens de sécurité, a publié ces derniers jours quelques photos d'un avion Junker 52 à la croix gammée, utilisé dans le film, survolant à basse altitude la banlieue de Berlin. Les journaux allemands ont également largement fait écho à la polémique concernant l'acteur américain après les critiques de plusieurs personnalités, dont des hommes politiques, outré qu'un membre connu de la Scientologie incarne l'un des principaux héros allemands anti-nazi. Un porte-parole du ministère des Finances, interrogé par la presse, a toutefois affirmé jeudi que Berlin était "particulièrement content" du fait que la compagnie Babelsberg, récemment encore en difficulté financière, participait à la production du film. Les autorités, a-t-il ajouté, ont accordé tous les permis nécessaires au tournage, à l'exception d'une demande faite pour l'utilisation du Bendlerblock, ancien quartier-général de l'armée nazie à Berlin et aujourd'hui mémorial national à la résistance anti-nazi. Von Stauffenberg et plusieurs autres officiers avaient été fusillés dans la cour du Bendlerblock. Le propre fils du héros, Berthold Schenk von Stauffenberg, 72 ans, a également fait part du peu de sympathie que lui inspirait ce projet.

    vali

    Sources dossiers persos. Crédit photo 1 Empire exclusif.

     

      .

     

  • The great Debaters sous la loupe!


    Après son premier passage derrière les caméras avec Antwone Fisher en 2002, revoici Denzel Washington à la barre d'une nouvelle réalisation, et par n'importe laquelle. Une adaptation d'une histoire vraie, et ce projet est produit ni plus ni moins par la célèbre Oprah Winfrey, l'une des stars du petit écran, et l'une des femmes, qui non contente d'être la plus regardée dans ses talk-shows, est l'une des plus riches des Etats-Unis. 
    The Great Debaters, est un film super bien structuré sur un drame humain, qui narre l'histoire d'un groupe de réflexion et de discusion Afro-américain au sein d'un collège, qui en se serrant les coudes, surmonte les préjudices raciaux, et parvient à surmonte à se hisser à la hauteur de l'équipe composée uniquement de blancs . Antwone Fisher avait rassemblé plus de 21.m$ dans un millier de salles aux Etats-Unis, et il est à parier qu'avec sa nomination aux Golden Globes, et une nomination de Meilleur acteur à titre personnel pour Washington dans Americain gangster,  lui aussi, un gros succès. Le public, sans doute blasé des grosses productions "made in cinéma" redevient à nouveau friand de films adaptés d'histoires véridiques... Moi aussi, du reste, les biopic, les reconstitutions historiques et les histoires poignantes d'individus se battant pour une cause juste....et qui gagnent à la fin...et ca c'est pas du cinéma. Denzel Washington et Oprah Winfrey, sont certainement des label de qualité pour asseoir le film sur le plan international. Pour rappel, les deux précédentes apparitions de Washington, "Déja vu" et Inside Man"  ont très bien marché hors Etats-Unis. Et "American Gangster" est encore à l'affiche dans bon nombre de pays. Je n'oublierais pas de mentionner également la sortie Vidé, qui bien avant d'arriver en Europe, boostera les recettes. L'action de "The Great Debater" nous plonge dans les années 1930, et se déroule dans une petite ville rurale du Texas.  Melvin Tolson (Washington) est prof de réthorique au Collège Wiley, une institution afro-américaine Methodiste avec 360 élèves.. La compétition pour intégrer ses débats dans l'espoir d'intégrer son team fait rage, et personne n'est certain d'y figurer en fin d'année scolaire.   Après plusieurs tests, Tolson forme enfin son team de débateurs, où sont inclus Samantha Booke (Jurnee Smollett), une aspirante avocate, le jeune James Farmer Jr 14 ans (Denzel Whitaker) , le fils bien éduqué de James Farmer Sr (Forest Whitaker, sans relation) le doyen de la faculté aux idées bien arrêtées Henry Lowe (Nate Parker) néanmoins très intelligent playboy
    Tolson enseigne à ses élèves l'art de manier le verbe façon parlementaire, et les fait participer à différents sujets, traîtant tout autant de l'actualité  brûlante, que des fermiers obligés de partager avec les investisseurs.... Qu'ils pârlent de noirs ou des blancs, ces débats apportent une certaine controverse au sein des autorités locales, qui préfèreraient laisser la classe ouvrière là où elle est, et considèrent  que ces débats ne sont ni plus ni moins que des incitations à l'agitation sociale auprès de la population..Lorsque le team Wiley gagne devant d'autres collèges de noirs, Tolson se hasarde à demander des débats à plus grande échelle, même s'il constate que de légère "fissures " apparaissent au sein de son groupe. Avec les talents qui lui son propre en tant que comédien, Washington parvient en tant que réalisateur,à donner à son personnage tout l'aura necessaire et la gravité qu'il faut au sein de ses pupilles, et le tout avec aplomb. Le scénario ne voile pas la dure réalité raciale de l'époque,  mais il ne dépeint pas pour autant tous les personnages sous un jour morose..Petit bémol, la trop grande facilité avec laquelle le team de Wiley arrive à persuader son entourage. Cependant, il faut relever les très grandes performances des acteurs dans leur ensemble, ce qui nous fait un peu oublier ce qui précède. Entre autre Denzel Whitaker au sourire enjoleur. Parker possède un vrai charisme, et sa scène de larmes est une des plus belles.. qui sert à ravir le film. Quant à Washington et le vieux Whitaker, acteurs plus en retrait, ils délivrent de superbes passages empreints de discipline et d'éducation.  Enfin je terminerais sur la note musicale. The Great Debatters" contient de forts beaux "spirituals"
    MGM movies/The Weinstein Companygreat debater denzel W.
     
    [Alt-Text]
     Pour le site officiel, un clic sur la bannière...
    original_dyn_gif (2) 68954-4931ef_532686efcab_
    Enfin, et ceci n'a rien à voir avec celà, mais j'avais envie de le dire ici quand même.

    dyn001_original_282_162_pjpeg_2563256_1d890f5458fe22c41aae39a942afa092Une certaine Marisa (sans adresse) qui n'aime pas ma chronique de I 'm A Legend (c'est son droit) se permet de dire que mon orthographe laisse à désirer....alors que, et c'est là où c'est drôle, dans son long commentaire, j'ai relevé près de 30 fautes. Bien sûr,  il m'arrive certainement d'en faire, mais c'est lorsque je confonds vitesse et précipitation, ou que je tape entre deux touches.  Nobody's perfect!
    Voilà mon petit billet d'humeur. Bonne nuit..


     

  • Bruits de coulisses.+ Desperate Housewives latino

     bande filmJake Gyllenhaal et Jessica Biel vont probablement partager l'affiche de la satire politique Nailed,  réalisée par David O. Russell. Celui-ci co-écrirait aussi le script avec Kristin Gore, fille d'Al Gore.

    Biel serait Sammy Joyce, une jeune réceptionniste un peu coincée d'une petite ville américaine, qui reçoit par accident un clou dans la tête, ce qui provoque en elle des pulsions sexuelles incontrôlables. Comme elle n'est pas assurée, Sammy Joyce se rend à Washington pour se battre pour les droits des personnes ayant été victimes d'accidents bizarres. Elle y rencontre un membre du Congrès à la moralité douteuse, qui se sert d'elle et de ses pulsions.

    Sources Variety


    dwSe faire justice est le thème à la mode. "Death sentence" et The Brave One " en sont les parfaits exemples. Est-ce pour cette raison que après avoir réanimé les franchises «Rambo» et «Rocky», Sylvester Stallone s'apprête à s'attaquer à la franchise "Death Wish" qui a été popularisée par le regretté Charles Bronson.  Death Wish est le premier film de la franchise, qui est paru sur les écrans en 1974.
    Stallone incarnera un homme ordinaire qui décide de se faire justice après que sa femme et sa fille aient été attaquées. Le scénario sera confié à Michael Ferris et John Brancato (Terminator 3: Rise of the Machines et Terminator Salvation: The Future Begins). «Death Wish» s'inspire d'un roman de Brian Garfield.

    Paramount Pictures contrôle certains droits sur «Death Wish» et le studio a une option pour s'associer avec MGM sur le projet. Toutefois, MGM pourrait aller de l'avant avec ou sans la participation de Paramount et si la grève des scénaristes est réglée rapidement. MGM prévoit débuter la production avant le mois de mars. Kevin King, partenaire de Stallone, agira à titre de producteur.  La franchise est composée de cinq films, le plus récent, «Death Wish V: The Face of Death» (1994), a été le dernier rôle au cinéma de Charles Bronson

    luciamendezTV networks ABC et Univision ont scellé une association en vue de produire une version espagnole de "Desperate Housewives". Le tournage a déjà débuté en Argentine, avec de stars hispano confirmées telles Lucia Mendez, Scarlet Ortiz, Lorna Paz, Ana Serradilla, Gabriela Vergara et Julieta Rosen, lesquelles reprendraient les rôles tenus par leur aînées de Wisteria Lane.  Le manager de Abc Latin America, est persuadé que cette association n'apportera que du bonus quant à l'impact sur le public de  télévision Hispanique, qu'il aura autant de plaisir à découvrir le quotidien des "ménagères" toutes simple,de "Desparate Housewives" et à s'identifier à elles. 

    Hollywood reporter
     

  • The Wizzard of Oz revisité!

    wizzard castMGM's cast of 1939 Judy Garland, Ray Bolger, Bert Lahr et Jack HaleyJudy's pet, sans oublier le chien..
    Warner Bros et Village Roadshow Pictures
     vont produire une nouvelle version, beaucoup plus noire, du magicien d’Oz, film culte de chez culte, sur scénario de Todd McFarlane ( Spawn) ) qui annonce, que si on retrouvera toujours le personnage de Dorothy prisonnière d’un monde étrange, dans cette vision, elle sera plus un Ripley contre des Aliens,  que la gentille petite fille chantante. 
    Le public visé par les producteurs est ouvertement celui du
    seigneur des anneaux


    Official trailer. Bande-annonce officielle. et....Bande-annonce avec des scènes supprimées. On se demande pourquoi, elles sont magnifiques. 
    sources photo Reel Classix.

  • Lions for Lambs sur la toile

    Lions for Lambs" , de Robert Redford, sur le net.  Je vous ai déjà parlé de ce film choral, mais voici la b.a. sur YouTube, ce qui donne quand même une autre idée. (pour la précédente chronique:cliquez sur le tag )Avec Tom Cruise et Merryl Streep
    Le long-métrage, scénarisé par Matthew Carnahan, raconte trois histoires qui ont un certain lien entre elles. Cruise campe un représentant du Congrès américain qui interagit avec une journaliste (Streep). Redford est un professeur idéaliste qui tente d'inspirer un de ses étudiants nantis. Tandis que la troisième histoire traite de deux soldats américains blessés en terre ennemie. L'un d'eux est un ancien étudiant du professeur joué par Redford.
    Avec aussi Michael Pena, Derek Luke et Andrew Garfield.

    M.G.M. productionhttp://youtube.com/watch?v=dszQBWFI8h4


    affiche-Les-Douze-salopards-The-Dirty-Dozen-1967-1Le film "Les Douze Salopards" de Robert Aldrich (1961) va faire l'objet d'un remake, réalisé par Zak Penn, pour les studios Warner. La production sera assurée par Joe Silver (V. For Vendetta). Quant au scénario, la ré-écriture est encore au stade embryonnaire.
    Dans la version originale, un major (Lee Marvin) recrute 12 prisonniers, afin de les former pour une périlleuse mission sur le font, pendant la deuxième guerre mondiale...avec promesse de libération pour les survivants. A ses côtés, on pouvait aperçevoir Telly Savalas (Kojac) dans un de ses premiers rôles, mais encore d'autres g...de l'époque: Robert Ryan, Charles Bronson, Ernest Borgnine,  Jim Brow, et George Kennedy. Mais encore Hildegarde Kneff, Donald Sutherland et.....John Cassavetes.charles_bronson_1
    ernest_borgnine_1lm